Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Les campagnards c'est pas vraiment un problème sauf périodes de calamités. C'est dans les villes avec la découverte du modèle occidental, des idées inconvenantes comme la liberté d'expression ou la démocratie que les besoins sont importants, c'est là que les jeunes et opposants peuvent organiser des mouvements qui peuvent causer des dommages sociaux et économiques qui même s'ils étaient limités sur le moment seraient fâcheux pour l'image donnée et les émules que cela pourrait faire. Si mouvement il y a ça ne partirait pas des campagnes sauf cas exceptionnel.

Link to post
Share on other sites
  • 2 months later...

Pas de risique d'émeutes ou de révolution en Chine :

Craignant les révoltes populaires, la Chine alloue 65 milliards à la sécurité.  Plus de 370 000 policiers ont été déployés dans les principales villes de Chine, pour empêcher tout rassemblement. Les journalistes ont été systématiquement contrôlés et empêchés de travailler. Il faut dire qu’une centaine de dissidents qui évoquaient les droits de l’homme ont été arrêtés depuis trois semaines. La peur qui a saisi le pouvoir central s’est même reflété à l’Assemblée nationale populaire en session annuelle depuis hier, samedi 5 mars.

En 2011 près de 65 milliards d’euros vont être alloués au budget du maintien de l’ordre dans tout le pays : c’est plus que le budget total de l’armée chinoise.

http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20110306-chine-alloue-65-milliards-maintien-ordre

Il y a un consensus général pour considérer que les chiffres avancés par les chinois sur leurs budgets "sécurité" au sens large, sont loins des chiffres réels.

Link to post
Share on other sites

En tout cas, il risque d'avoir une rupture entre le peuple et son administration si le genre de nouvelles ci dessus continu :

http://www.lefigaro.fr/international/2011/05/11/01003-20110511ARTFIG00684-des-bebes-chinois-enleves-par-des-agents-de-l-etat.php

Et, niveau économie, il semble que l'on prévoit un retour de balancier concernant les délocalisations :

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2011/05/11/04016-20110511ARTFIG00492-bientot-des-delocalisations-de-chine-vers-les-etats-unis.php

Link to post
Share on other sites

Le trafic d'être humaine, notamment des bébé, n'est pas une spécificité de la Chine (ex: Thaïlande, Birmanie, Bulgarie etc ...). En outre, cela concerne les régions de la campagne chinoise, c.à.d des lieux ou les autorités locales et la "mafia" sont en bisbille ; sur ce coté là on n'est pas dépaysé.  :P

D'ailleurs, il y a six ou huit ans de cela un article du nouvel Observateur qui parlait d'un scandale sur la vente des fermes d'Etat en Chine et, ou les autorités ont utilisé des moyens peu conventionnel pour ce débarrasser de celles-ci.

Pour cette histoire de "re-localisation" cela m'étonne que les entreprise américaine lâche le marché chinois, ainsi que cette histoire de la non-qualification des salariés chinois alors que le pays diplôme autant d'ingénieur que le monde occidental. D'autant cette histoire de syndicats qui font des concessions c'est quelque peu troublant car les syndicats, car les "Right-to-work laws" minimisent leur rôle dans les négociation salariale.

Link to post
Share on other sites

Pour cette histoire de "re-localisation" cela m'étonne que les entreprise américaine lâche le marché chinois, ainsi que cette histoire de la non-qualification des salariés chinois alors que le pays diplôme autant d'ingénieur que le monde occidental.

La quantité ne fait pas la qualité. Y'a beaucoup d'écoles d'ingé chinoises qui forment plus des techniciens que des ingé.

Que la délocalisation en chine devienne de moins en moins interessant c'est totalement logique.

Le niveau de vie des chinois augmente fortement, les salaires, le prix de la vie, le Yuan. Bref leur économie va bien mais du coup ca rend les délocalisations en chine moins intéressante ( à moins d'aller dans les campagnes encore peu développés ).

Après revenir aux USA peut être pas, mais délocaliser dans d'autres pays surement.

La chine rattrape son retard, et au vu de son potentiel ça lui donne une croissance énorme. Mais c'est comme tout, ça va s'arrêter un jours ( surement via une bonne grosse crise ).

Link to post
Share on other sites

Un des avantages de la Chine sur ce point, c'est que même si le niveau de vie et les exigences salariales de certains augmentent il reste toujours une importante "armée de réserve industrielle" dans les contrées les moins développées  qui sont prêt à travailler au moindre cout.

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

La Chine soupçonnée de transférer des technologies nucléaires à la Corée du Nord

http://info-aviation.com/?p=9257

Selon un rapport de l’ONU, Pyongyang et Téhéran ont échangé des procédés technologiques sur les missiles « par l’intermédiaire d’un pays tiers voisin ». Certains observateurs estiment qu’il pourrait s’agir de la Chine.

Les auteurs de ce rapport sur les violations des sanctions imposées à Pyongyang, dont l’AFP s’est procurée des extraits, soupçonnent que « des pièces entrant dans la conception de missiles balistiques interdits ont été transférées entre la République démocratique populaire de Corée et la République islamique d’Iran sur des vols commerciaux d’Air Koryo et d’Iran Air ».

Link to post
Share on other sites

Les chinois débarquent en pologne :

(AFP) Au coeur de la campagne polonaise, quelque 500 ouvriers chinois s'affairent jour et nuit sur le chantier de l'autoroute A2 qui reliera Berlin à Varsovie, du jamais vu dans ce nouveau pays-membre de l'UE, le premier des 27 à entrouvrir sa porte à une entreprise chinoise de BTP.

Là où l'année dernière poussaient des pommes de terres, une brigade d'ouvriers chinois installent des armatures métalliques qui seront noyées dans le béton du futur embranchement de Wiskitki, à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de Varsovie.

"Ces deux tronçons de l'A2, c'est un projet prioritaire pour nous", déclare à l'AFP Wang Junmin, directeur adjoint de China Overseas Engineering Group (Covec).

C'est aussi une priorité pour la Pologne. Ce pays qui, au moment de son entrée dans l'Union européenne en 2004, avait un réseau autoroutier quasiment inexistant, veut disposer d'ici un an de 1.800 km d'autoroutes, pour l'Euro-2012 de football.

"Outre les 500 ouvriers venus en janvier, quelque 300 ne tarderont pas à venir en renfort de Chine. Avec les Polonais, il devrait y avoir 1.300 personnes sur le chantier", assure-il.

Covec a arraché le contrat à ses concurrents européens grâce à des prix défiant toute concurrence.

Pour expliquer ses bas coûts, la direction de Covec se borne à dire qu'elle a son "propre style de management".

Cette gestion se traduit notamment par des dortoirs collectifs avec des lits superposés, aménagés dans une ancienne école. A midi, les repas sont apportés aux ouvriers directement sur le chantier.

"Les Chinois travaillent jour et nuit, 12 heures par jour, sept jours sur sept, même pendant les jours fériés", raconte Krzysztof Lenarczyk, responsable des infrastructures à la mairie de Wiskitki.

"Ils ont lancé les travaux en janvier (période d'arrêt pour le BTP en Pologne) et ont travaillé même par les plus grands froids", ajoute-t-il.

"Le travail n'est pas plus dur qu'ailleurs", explique Xu Chengbing, 38 ans de la province Anhui, rentré du chantier au petit matin, au bout des 12 heures de travail nocturne.

Il ne sait pas encore combien il va gagner, l'argent doit être versé directement en Chine. "En Pologne, on ne reçoit pas d'argent. On n'en a pas besoin, ici on est logés et nourris", dit-il en mangeant une bouillie de riz, du shou zo avec quelque fruits de jujube préparé par des cuisiniers chinois dans un garage transformé en cuisine.

Pour décrocher son premier contrat BTP en Pologne, Covec avait proposé pour les 49,2 kilomètres 1,3 mds PLN (330 M EUR), un prix inférieur de 52% aux prévisions de l'investisseur.

Le choix d'une entreprise chinoise a dès le début suscité des controverses. La Chambre polonaise des constructeurs de routes a accusé Covec de dumping et prédit des problèmes.

"A coup sûr, ils seront obligés d'y perdre de l'argent", affirme le président de la Chambre Wojciech Milusi.

"Ils sont prêts à le faire pour avoir de bonnes références et briguer d'autres chantiers dans l'UE. Et comme c'est une société contrôlée par l'Etat, les pertes seront couvertes par l'Etat chinois", explique-t-il.

Encore faut-il que le chantier se termine, après les retards dus à un récent arrêt des travaux: les sous-traitants polonais de Covec avaient suspendu leurs livraisons à cause de factures impayées.

Pour sortir de l'impasse, Covec a dépêché à Varsovie son président Fang Yuanming. Au bout de plusieurs jours de négociations au ministère des Infrastructures, un accord a été finalement trouvé: le groupe s'est engagé à régler les arriérés avant le 30 mai.

"Dès que nous avons l'argent, nous retournerons sur le chantier", explique à l'AFP, Robert Grzybowski, propriétaire de Techno Car à qui Covec doit 131.000 EUR pour la location de camions et pelleteuses.

Ironie de l'histoire, c'est le "plombier polonais" qui a illustré, il y a quelques années, les difficultés créées par les écarts de coût de la main d'oeuvre en Europe en proposant ses services en Europe de l'Ouest au salaire de son pays d'origine.

Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...

Chine-Vietnam: vers une confrontation navale ?

Le Vietnam a débuté lundi 13 juin des manœuvres navales en mer de Chine méridionale au cours desquelles sont prévus des tirs réels sur fond de tensions accrues entre Hanoi et Pékin, rapporte le Telegraph. L’exercice militaire a lieu à une quarantaine de kilomètres des côtes de la province vietnamienne de Quang Nam, près de l’île de Hon Ong.

Pour Pékin, l’activité vietnamienne dans cette zone viole son intégrité territoriale. Les deux pays communistes lorgnent sur ce secteur stratégique qui compte d’importantes routes maritimes ainsi que des ressources pétrolières encore inexploitées.

Les relations entre la Chine et le Vietnam se sont récemment détériorées en raison de la résurgence d’un vieux conflit territorial autour de deux archipels potentiellement riches en pétrole. David Koh, analyste vietnamien à l’Institut des études sur l’Asie du sud-est à Singapour, prévoit à terme une «confrontation navale» entre les deux pays.

Pour Ralph Cossa, président du Pacific Forum CSIS à Washington,  «personne ne souhaite la guerre mais l’éventualité d’un échange de quelques tirs sur le coup de la colère ou d’une collision entre deux bâtiments est plus probable qu’auparavant».

Pour Rachel Harvey, correspondante de la BBC pour l’Asie du sud-est, «le timing est particulièrement délicat» pour des manœuvres militaires qui habituellement ne sont pas communiquées en avance de cette façon. Selon BBC News, la Chine n’a pas commenté l’annonce vietnamienne mais le journal proche du pouvoir Global Times a qualifié l’exercice de «démonstration de force dans le but de défier Pékin».

Depuis deux semaines, des manifestations sont organisés à Hanoi, où le pouvoir est d'habitude peu enclin à autoriser les rassemblements, pour appeler la Chine à quitter les eaux territoriales du Vietnam. 

En mai 2011, le Vietnam avait accusé une patrouille maritime chinoise d’avoir éperonné les câbles de l’un de ses bâtiments d’exploration pétrolière dans cette même zone. Un autre incident du même genre a eu lieu jeudi 9 juin, mais cette fois il s’agissait d’un bateau de pêche chinois.

Les relations entre la Chine et les Philippines se sont aussi dégradées au sujet de la souveraineté sur les îles Spratlys, revendiquées à la fois par la Malaisie, le sultanat de Brunei, Taiwan et le Vietnam.

De leur côté, les Etats-Unis se disent «troublés» par cette montée de tension dans la région et appellent à une «résolution pacifique» des différents litiges.

Link to post
Share on other sites

Coucou a tous depuis la Thailande  :oops:

Ici, entre les elections ou les politiciens sont protege par la police antiemeute, la gueguerre avec le Cambodge - 3 espions cambodgiens arretes il y 3 jours -, l armee birmane qui lance une enienne offensive sur les tribus montagnardes - Que fait donc Rambo IV ? -, l arrestation de 500 pirates informatiques d un reseau sino taiwanaies a travers l asie, les histoires en Mer de Chine font aussi les gros titres, les Phillipines s y melent aussi et ont nommer cette mer la ''mer des Phillipines occidentales'' et vont deployer le gros navire de la classe Hamilton acheter aux gardes cotes US cette annee apres modernisation  >:(

Link to post
Share on other sites

Chine-Vietnam: vers une confrontation navale ?

Le Vietnam a débuté lundi 13 juin des manœuvres navales en mer de Chine méridionale au cours desquelles sont prévus des tirs réels sur fond de tensions accrues entre Hanoi et Pékin, rapporte le Telegraph. L’exercice militaire a lieu à une quarantaine de kilomètres des côtes de la province vietnamienne de Quang Nam, près de l’île de Hon Ong.

Pour Pékin, l’activité vietnamienne dans cette zone viole son intégrité territoriale. Les deux pays communistes lorgnent sur ce secteur stratégique qui compte d’importantes routes maritimes ainsi que des ressources pétrolières encore inexploitées.

Les relations entre la Chine et le Vietnam se sont récemment détériorées en raison de la résurgence d’un vieux conflit territorial autour de deux archipels potentiellement riches en pétrole. David Koh, analyste vietnamien à l’Institut des études sur l’Asie du sud-est à Singapour, prévoit à terme une «confrontation navale» entre les deux pays.

Pour Ralph Cossa, président du Pacific Forum CSIS à Washington,  «personne ne souhaite la guerre mais l’éventualité d’un échange de quelques tirs sur le coup de la colère ou d’une collision entre deux bâtiments est plus probable qu’auparavant».

Pour Rachel Harvey, correspondante de la BBC pour l’Asie du sud-est, «le timing est particulièrement délicat» pour des manœuvres militaires qui habituellement ne sont pas communiquées en avance de cette façon. Selon BBC News, la Chine n’a pas commenté l’annonce vietnamienne mais le journal proche du pouvoir Global Times a qualifié l’exercice de «démonstration de force dans le but de défier Pékin».

Depuis deux semaines, des manifestations sont organisés à Hanoi, où le pouvoir est d'habitude peu enclin à autoriser les rassemblements, pour appeler la Chine à quitter les eaux territoriales du Vietnam. 

En mai 2011, le Vietnam avait accusé une patrouille maritime chinoise d’avoir éperonné les câbles de l’un de ses bâtiments d’exploration pétrolière dans cette même zone. Un autre incident du même genre a eu lieu jeudi 9 juin, mais cette fois il s’agissait d’un bateau de pêche chinois.

Les relations entre la Chine et les Philippines se sont aussi dégradées au sujet de la souveraineté sur les îles Spratlys, revendiquées à la fois par la Malaisie, le sultanat de Brunei, Taiwan et le Vietnam.

De leur côté, les Etats-Unis se disent «troublés» par cette montée de tension dans la région et appellent à une «résolution pacifique» des différents litiges.

sa commence à faire trop de zone dangereuse à gérer pour les USA tout sa  :lol:

Coucou a tous depuis la Thailande  :oops:

Ici, entre les elections ou les politiciens sont protege par la police antiemeute, la gueguerre avec le Cambodge - 3 espions cambodgiens arretes il y 3 jours -, l armee birmane qui lance une enienne offensive sur les tribus montagnardes - Que fait donc Rambo IV ? -, l arrestation de 500 pirates informatiques d un reseau sino taiwanaies a travers l asie, les histoires en Mer de Chine font aussi les gros titres, les Phillipines s y melent aussi et ont nommer cette mer la ''mer des Phillipines occidentales'' et vont deployer le gros navire de la classe Hamilton acheter aux gardes cotes US cette annee apres modernisation  >:(

veinard  =D

Link to post
Share on other sites

Violentes manifestations en Chine.

La Chine est secouée par des mouvement de contestation contre l'incurie des autorités locales, dans un contexte d'inflation en hausse. Ces violents accès de protestation illustrent le ressentiment croissant d'une grande partie de la population à l'égard du pouvoir et ont surtout ciblé les autorités locales accusées de corruption, d'abus de pouvoir et d'expropriations illégales. 

- La région de Canton, dans le sud du pays, est l'une de celles qui ont connu la semaine dernière de violents incidents. Une altercation dans la ville de Xintan (Zengcheng) entre des membres des forces de sécurité et un couple de travailleurs migrants, des vendeurs ambulants, sont à l'origine des affrontements qui ont duré tout le weekend. Selon le site Aujourd'hui la Chine, les policiers municipaux, "désireux de déloger le couple, car la vente à la sauvette (bien que très répandue) est illégale, auraient violemment bousculé la femme, qui était enceinte, provoquant la colère de la foule alentour, et d'immenses manifestations. "Une foule de centaines de personnes en colère a jeté des briques et des bouteilles sur des policiers", selon l'agence de presse officielle Chine nouvelle. La manifestation a été dispersée par la police, qui a fermé les routes à la circulation, et 25 personnes ont été arrêtées. Des centaines de policiers ont été déployés, ainsi que des blindés.

- Des centaines d'habitants ont par ailleurs affronté les policiers la semaine dernière dans une autre ville de la province du Guangdong, Chaozhou, après qu'un ouvrier a été blessé à l'arme blanche, en raison d'un conflit salarial. La province du Guangdong, considérée comme l'atelier du monde, concentre un grand nombre d'usines qui produisent pour l'exportation. Elle attire des milliers de mingong, ces ouvriers migrants, originaires des régions rurales de Chine, confrontés au travail précaire et sous-payé ainsi qu'à l'exploitation de leurs logeurs. Mais depuis quelques années déjà, les mingong relèvent la tête et n'acceptent plus aussi facilement les mauvais traitements qui leurs sont infligés. 

- Des heurts avaient également opposé plus de 1.500 personnes à la police, le 9 juin, à Lichuan, dans la province du Hubei, dans le centre du pays, lors d'une manifestation de protestation contre la mort en garde à vue d'un élu local. "Des problèmes locaux ont tendance à dégénérer en raison de l'inquiétude croissante causée par d'autres questions comme l'inflation", selon Russell Leigh-Moses, analyste installé à Pékin. Face aux carences du système judiciaire, des Chinois se retrouvent souvent poussés à des actions violentes pour exprimer en dernier ressort leur désespoir, explique-t-il. 

L'inflation en Chine a atteint en mai son plus haut niveau en près de trois ans, et la hausse des prix est potentiellement explosive. De nombreuses catégories de Chinois subissent de plein fouet l'envolée des prix, notamment les paysans, les retraités et les ouvriers migrants. La sécheresse et les inondations qui ont frappé ces dernières semaines des régions du centre et du sud de la Chine ont aggravé la crise. 

- En avril, les chauffeurs de poids lourds du port de Shanghai - le plus grand port de conteneurs au monde - s'étaient mis en grève plusieurs jours d'affilée, pour protester contre la baisse de leur pouvoir d'achat et la hausse du coût du gazole. 

- Et le mois dernier, la région autonome chinoise de Mongolie intérieure a vu des manifestations sans précédent de Mongols contre la surexploitation de leurs ressources minières ou la marginalisation de leur culture. Pékin, après avoir déployé de très importantes forces de l'ordre, a été forcé d'annoncer une refonte de l'industrie minière dans la zone. 

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/violentes-manifestations-en-chine_1002495.html#xtor=AL-447

Reste à savoir si ces manifestations et affrontements peuvent faire exploser le régime.

Link to post
Share on other sites

Difficille à dire vu le peu d'information qui filtre du pays. Mais une chose est sur c'est qu'ils échapperons pas à une crise à moyen terme. Le tout va être de savoir comment ils vont la gérer.

Link to post
Share on other sites

Le problème ne fera que s'accroître, à moins d'une "table ronde" plus ou moins informelle au centre du pouvoir national pour organiser une amorce de système social (donc un réaiguillage de la répartition du PIB), et d'une reprise en main ferme et dure des pouvoirs régionaux qui, encore plus que l'Etat central et ses institutions, sont responsables du niveau de corruption, du non respect des normes techniques et sanitaires des productions d'exportation, des exactions en tous genres (type expropriations)....

Les Chinois ont rendu opaque les chiffres sur les souvlèvements de ce type depuis 2003, alors que la courbe très ascendante de leurs occurrences et de leur niveau de violence dépassait les 20 000 annuels.... Si aujourd'hui des nouvelles en transpirent, c'est que ça peut être salement méchant à l'intérieur. Pas de système de retraites + départ en masse à la retraite des prmières générations d'enfants uniques qui ont fait la révolution économique chinoise (alors même que ces enfants unique doivent le plus souvent soutenir toute leur famille) = toute une frange de la population en plus qui s'ajoute aux paysans maltraités, ouvriers-esclaves et populations plus ou moins en marge de la croissance ou n'en ayant que les miettes.

Link to post
Share on other sites

Il y a déjà eu des manifestations du même type l'année dernière. D'après, ce que je sais, les combats entre les grévistes/manifestants et forces de l'ordre ont été très violente, ainsi que de nombreux cas de suicide. Le pouvoir ne pouvant plus contenir le malaise a décide de répondre à certaine revendication comme celui d'une augmentation de 10%, sur tous les salaires. Maintenant, reste à savoir si c'est le même schéma ...

Link to post
Share on other sites

Ajoutes à ça la réévaluation du Yuan qui accompagnera les augmentations "minimes) de salaires, mais là sur une longue période; la dite réévaluation ne peut se faire en 5 ou même 10 ans, l'impact en serait néfaste pour tous, et l'économie chinoise est littéralement "camée" à la monnaie sous-évaluée: elle ne pourrait pas s'adapter, et ça a créé trop de rentes de situations à tous les niveaux.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,551
    Total Members
    1,550
    Most Online
    MikeAlex
    Newest Member
    MikeAlex
    Joined
  • Forum Statistics

    21,092
    Total Topics
    1,377,146
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...