Recommended Posts

Bat je pense que tu analyses la façon dont devrait penser et agir la Chine a l'aune de ce que l'on doit penser et faire en Europe. D'ailleurs tu remarqueras que le refus de mettre terroriste ( voir de citer directement le mot ) concerne aussi les "événements" avec des" militants" en Israël. Et que ceux qui font des attaques au couteau sont souvent très humanises ( age sexe nom, metier souvent )alors qu'on ne parle pas où peu de ceux qu'ils tuent et qui les tuent eux. Ceci dit il y a aussi des journalistes en France pour dire que le terrorisme n'est qu'une manifestation sociale et que c'est de notre faute blablabla mais ils ont quand même moins d'audience. Alors que quand on parle de l'étranger hors Europe... de la même façon la Chine traite sa population comme elle le souhaite tant qu'on y gagne des marchés mais les Turkmenes il faut à tout prix les protéger? Faudrait peut être que certains admettent et spécifiquement en France qu'il y a des tas de pays indépendants et que si un jour ils estiment légitime de s'insurger contre le pouvoir en place ils le feront. Ha mais dans ce cas la on vendra l'expertise de nos forces dintervention au pouvoir peut être.

Ursula Gauthier avait le mérite d'écrire en direct de Chine et c'est forcément mieux que de le faire depuis Paris. Neanmoins si le gouvernement Chinois estime qu'elle lui nuit c'est tout à fait son droit de la virer. D'ailleurs si on virait le journaliste Allemand qui expliquait que ceux qui sont morts à Paris c'est une juste sanction car on bombarde le sahel et qu'on ne donne pas assez d'argent à nos pauvres banlieues ( qui part tête de pipé reçoivent très largement le plus ,d'investissement" de l'état) il réfléchirait peut être un peu avant de se permettre en trois lignes de condamner l'entière politique d'un pays. Mais j'ai l'impression( et le cas ghesquiere le confirme) que les journalistes se pensent un peu trop hors sol et sortent un peu trop de leur fonction initiale -> rapporter une information.

Edited by Coriace
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures , Bat said:

Je pense que c'est une évolution à prendre en compte en regard d'une spécificité chinoise: l'APL n'est pas l'armée chinoise (de l'état chinois, répondant au gouvernement), mais répond au parti (unique) via sa commission militaire centrale (dont la présidence peut ou non échoir au président du parti et/ou au chef du gouvernement (Xi cumule, p.ex). Il doit donc y avoir des questions de "qui contrôle quoi" derrière cela.

EDIT: j'espère que je n'ai pas écrit une bêtise car je suis subitement pris d'un doute. En tout cas, jusqu'il y a peu, l'APL était quelque part la milice du Parti. Je ne sais pas si c'est toujours le cas car il était question d'une réforme visant à nationaliser l'armée, mais je ne sais pas si elle est passée. Mais dans tous les cas, les évolutions de la structure de commandement chinois sont à comprendre en fonction des évolutions dans la place de l'armée dans le système et en regard du poid respectif des différentes factions qui contrôlent les différents éléments de l'appareil du Parti et de l'état.

Autre question sur ce thème qui me trotte dans la tête depuis qu'Henri a posté cela (voir ci-dessous) dans le fil mali : pourquoi le "journaliste militaire", qu'on voit dans la vidéo, porte-t-il l'uniforme ?

Est-ce que cela vise à affirmer le principe qu'un militaire ne rend pas compte à un civil, et que seul un militaire peut poser des questions à un militaire ?

Mais si l'armée est sous les ordres du parti, ne suffirait-il pas que le journaliste ait sa carte du parti et arbore une petite faucille et un marteau sur sa chemise ?

Sur 21/11/2015 at 21:13 , Henri K. said:

3 Chinois sont morts dans la prise d'otages à l'hôtel Radisson de Bamako, au Mali. Ils sont tous les 3 les hauts responsables du groupe ferroviaire chinois China Railway Construction : le directeur général et son adjoint de la maison mère, ainsi que le directeur général de la filiale Afrique de l'Ouest.

Beaucoup d'internautes chinois s'interrogent sur pourquoi les casques bleus chinois au Mali n'ont pas participé à l'opération de sauvetage, pour répondre à cela le journaliste militaire de CCTV 7 a interviewé en live le responsable des casques bleus chinois au Mali au journal de 20h de la chaîne ce soir. Ce dernier répond que les casques bleus chinois sont sous le commandement de l'ONU et ne peuvent pas intervenir comme bon lui semble. 

L'ONU a passé des consignes aux unités au Mali de renforcer le contrôle des différentes organisations armées au sol malien, les casques bleus chinois sont l'une des plus importantes forces de l'ONU au Mali qui contrôlent une grosse partie Nord du pays.

Henri K.

Wikipédia écrit ceci :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Arm%C3%A9e_populaire_de_lib%C3%A9ration#Contr.C3.B4le_politique

L'armée est sous le contrôle de la Commission militaire centrale. Bien qu’il existe un Ministère de la défense nationale en Chine, celui-ci ne s'occupe que des relations avec les militaires étrangers et n’a aucun pouvoir de commandement. La Corée du Nord, dirigée de facto par le Comité de la défense nationale, et le Viêt Nam sont parmi les rares nations à présenter une structure comparable. Cependant le contrôle du politique sur le militaire est loin d'être garanti en Chine11. L'armée disposant d'un pouvoir propre, elle cherche à s'émanciper du pouvoir politique. Ses postures extrêmement nationalistes, parfois même agressives, ont souvent compliqué les relations extérieures de la Chine, notamment vis-à-vis de ses voisins et des États-Unis.

Edited by Wallaby

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 55 minutes, Wallaby said:

Autre question sur ce thème qui me trotte dans la tête depuis qu'Henri a posté cela (voir ci-dessous) dans le fil mali : pourquoi le "journaliste militaire", qu'on voit dans la vidéo, porte-t-il l'uniforme ?Est-ce que cela vise à affirmer le principe qu'un militaire ne rend pas compte à un civil, et que seul un militaire peut poser des questions à un militaire ?

Mais si l'armée est sous les ordres du parti, ne suffirait-il pas que le journaliste ait sa carte du parti et arbore une petite faucille et un marteau sur sa chemise ?

Il ne faut pas chercher trop loin.

CCTV-7 est une chaîne de télévision militaire et agriculture. Dans le JT de 20h ce sont les journalistes militaires, donc des vrais militaires, qui rapportent.

On ne voit pas en France, mais aux Etats Unis par exemple ils ont aussi des chaînes militaires de l'armée.

Henri K.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures , Wallaby said:

Autre question sur ce thème qui me trotte dans la tête depuis qu'Henri a posté cela (voir ci-dessous) dans le fil mali : pourquoi le "journaliste militaire", qu'on voit dans la vidéo, porte-t-il l'uniforme ?

Est-ce que cela vise à affirmer le principe qu'un militaire ne rend pas compte à un civil, et que seul un militaire peut poser des questions à un militaire ?

Mais si l'armée est sous les ordres du parti, ne suffirait-il pas que le journaliste ait sa carte du parti et arbore une petite faucille et un marteau sur sa chemise ?

 

Il y a 3 heures , Henri K. said:

Il ne faut pas chercher trop loin.

CCTV-7 est une chaîne de télévision militaire et agriculture. Dans le JT de 20h ce sont les journalistes militaires, donc des vrais militaires, qui rapportent.

On ne voit pas en France, mais aux Etats Unis par exemple ils ont aussi des chaînes militaires de l'armée.

Henri K.

Parce que ce sont des militaires qui travaillent à la communication des armées, et non des journalistes au sens qu'on donne communément à ce terme.

Toutes les armées du monde —ou presque— ont des services audiovisuels. Dans certains pays, comme la Chine ou les USA, cela se traduit par des chaînes de télévisions spécifiquement militaires (CCTV-7 en Chine, DoD News Channel aux USA, qui a cessé cette année). Dans d'autres pays, on a des modèles organisationnels un peu différents, mais ça existe aussi. Par exemple, en Belgique, l'armée à longtemps bénéficié d'un créneau à la télévision publique pour son magazine d'information militaire Vox (disparu depuis quelques années, je pense), ou en France l'ECPAD, qui a pour missions principales la documentation et la communication de l'activité des armées, sert aussi de plus en plus de fournisseur d'images des opex pour les différentes télévisions. à côté de ça, on voit émerger depuis plusieurs années les chaînes en ligne qui permettent aux armées de tous les pays de communiquer directement avec leurs publics potentiels sans dépendre d'un canal de télévision dédié là où ce n'est pas possible/pas envisageable.

Dans tous les cas, on a des sujets qui sont tournés, montés, présentés par des militaires dont c'est le métier (parfois dans des conditions difficiles: on a pu voir des reporters de l'ECPAD en action durant les opérations au Mali, p.ex). Ceci étant dit, le terme de "journaliste" est impropre dans ces cas: ces reporters ont une mission de communication au profit de l'institution qui les emploie: à destination de ses propres membres comme le fait la presse d'entreprise (comme le faisait plutôt DoD News Channel: émissions à destination de la communauté militaire au sens large), ou de différents publics à des fins de relations publiques (comme le fait notamment CCTV-7, qui met beaucoup l'accent sur la construction d'une image d'armée jeune, moderne, sympa, en mouvement). Bref, dans les deux cas, c'est de la com' plus que de l'information stricto sensu. Il peut y avoir des points communs avec le journalisme d'information, mais ça n'est pas réellement du journalisme: le chargé de communication militaire rend compte des activités des armées dans le cadre d'une politique de communication des armées, alors que le journaliste est supposé vérifier et recouper l'information, donner la parole aux points de vue contradictoires, analyser les faits, etc., soit autant de choses que ne fait pas un organisme de communication militaire comme CCTV-7 ou l'ECPAD (ou n'importe quel service de communication institutionnelle partout dans le monde).

L'intérêt pour une armée (ou une entreprise) d'avoir sa propre émission/sa propre chaîne dotée de moyens spécifique et de personnel qui relève d'elle est évident: maîtrise de tout le circuit de l'information, du choix des sujets à la diffusion finale en passant par la ligne éditoriale, le tournage, le montage, etc. Cela permet une communication "plus maîtrisée" comme disent les pros du domaine, c'est-à-dire non susceptible d'être troublée par des points de vue dissidents, ou de dépendre de sources non contrôlées directement.

Il y a 9 heures , Coriace said:

Bat je pense que tu analyses la façon dont devrait penser et agir la Chine a l'aune de ce que l'on doit penser et faire en Europe. D'ailleurs tu remarqueras que le refus de mettre terroriste ( voir de citer directement le mot ) concerne aussi les "événements" avec des" militants" en Israël. Et que ceux qui font des attaques au couteau sont souvent très humanises ( age sexe nom, metier souvent )alors qu'on ne parle pas où peu de ceux qu'ils tuent et qui les tuent eux. Ceci dit il y a aussi des journalistes en France pour dire que le terrorisme n'est qu'une manifestation sociale et que c'est de notre faute blablabla mais ils ont quand même moins d'audience. Alors que quand on parle de l'étranger hors Europe... de la même façon la Chine traite sa population comme elle le souhaite tant qu'on y gagne des marchés mais les Turkmenes il faut à tout prix les protéger? Faudrait peut être que certains admettent et spécifiquement en France qu'il y a des tas de pays indépendants et que si un jour ils estiment légitime de s'insurger contre le pouvoir en place ils le feront. Ha mais dans ce cas la on vendra l'expertise de nos forces dintervention au pouvoir peut être.

Ce n'est pas qu'une question d'occidentalo-centrisme: c'est un fait. Plus un pays est fermé, plus s'y développent des conceptions erronées (notamment) de l'étranger, simplement parce que les gens ont une moindre capacité de se confronter à l'altérité, de vérifier les choses, d'entendre des sons de cloche différents. Et plus un pouvoir en place est susceptible d'instrumentaliser cette ignorance à son profit. Pourquoi penses-tu que le régime chinois bloque l'accès des Chinois à des milliers de sites web ou à nombre de médias internationaux?

Je ne dis pas qu'il n'y a pas d'ignorance sur la Chine en Occident, mais on est dans une configuration beaucoup plus ouverte: celui qui veut des informations sur la Chine peut les obtenir. L'inverse n'est pas vraie. L'enjeu pour la Chine, si on veut que moins de clichés erronés sur l'Occident circulent en Chine, est de s'ouvrir pour que l'information des Chinois sur l'Occident ne se limite pas qu'à ce que les médias contrôlés par le régime peuvent dire. L'enjeu pour nous, en Occident,  se situe à l'opposé: il ne s'agit pas de rendre accessible d'autres personnes/médias/discours (ils le sont), mais d'une part de savoir comment y intéresser les gens, d'autre part comment aborder de façon intelligente et critique la masse d'informations accessibles).

Il y a 9 heures , Coriace said:

Ursula Gauthier avait le mérite d'écrire en direct de Chine et c'est forcément mieux que de le faire depuis Paris. Neanmoins si le gouvernement Chinois estime qu'elle lui nuit c'est tout à fait son droit de la virer. D'ailleurs si on virait le journaliste Allemand qui expliquait que ceux qui sont morts à Paris c'est une juste sanction car on bombarde le sahel et qu'on ne donne pas assez d'argent à nos pauvres banlieues ( qui part tête de pipé reçoivent très largement le plus ,d'investissement" de l'état) il réfléchirait peut être un peu avant de se permettre en trois lignes de condamner l'entière politique d'un pays. Mais j'ai l'impression( et le cas ghesquiere le confirme) que les journalistes se pensent un peu trop hors sol et sortent un peu trop de leur fonction initiale -> rapporter une information.

Drôles de conceptions —et pour tout dire, très mauvaise compréhension— de ce que sont la presse et la démocratie, mais bon, il en faut pour tous les goûts...

Quant à convoquer Hervé Ghesquière dans cette discussion, on ne peut pas plus mal choisir: si on peut éventuellement critiquer le fait qu'il n'ait pas suivi les conseils de l'armée française, on ne peut pas lui reprocher d'être "hors sol" ou de sortir de sa "fonction initiale -> rapporter une information", puisqu'il a été enlevé alors qu'il cherchait à donner une vision du conflit afghan autre que celle construite par les voyages de presse organisés et montés par l'armée. On a donc bien une démarche de terrain (par opposition à un discours "hors sol") et un souhait de rapporter des informations (et non simplement des communiqués écrits par des officiers de relations publiques).

Edited by Bat
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après toutes les explications sur CCTV7 et les équivalents occidentaux, il reste ma question : est-ce que des militaires chinois vont aussi sur les plateaux de télévision des chaînes généralistes, comme ceci : http://www.europe1.fr/emissions/l-interview-politique/le-general-bosser-la-menace-terroriste-se-caracterise-par-son-imprevisibilite-1320950 en se laissant interviewer par des journalistes civils ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Wallaby said:

Après toutes les explications sur CCTV7 et les équivalents occidentaux, il reste ma question : est-ce que des militaires chinois vont aussi sur les plateaux de télévision des chaînes généralistes, comme ceci : http://www.europe1.fr/emissions/l-interview-politique/le-general-bosser-la-menace-terroriste-se-caracterise-par-son-imprevisibilite-1320950 en se laissant interviewer par des journalistes civils ?

Oui, par exemple un ex-contre amiral de la marine chinoise tient une émission sur CCTV chaque semaine.

Dans certains événements aussi ils sont interviewés sur les plateaux.

Henri K.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme les premières mesures de la nouvelle vague de réforme de l'armée chinoise :

* un nouveau commandement général de l'armée de terre a été formé et est rattaché directement sous la CMC, 
* le Second corps d'artillerie a changé de nom en Forces des fusées et est remonté d'un cran en devant la 4ème force armée aux côtés de l'armée de l'air, la marine et l'armée de terre, 
* Une 5ème force armée, appelée Forces du soutien stratégique, a été formée

Cette vidéo de la chaîne de télévision de l'armée montre la cérémonie pour la nomination des nouveaux commandants en chef de ces 3 forces pilotée par le Président chinois XI :

Le porte-paroles du Ministère chinois de la défense explique les objectifs du commandement général de l'armée de terre : Permettre de moderniser la structure de l'armée de terre, de simplifier la structure de commandement, et de créer les conditions nécessaires pour un commandement conjoint intégré aux combats.

Un ancien militaire aujourd'hui expert en la matière commente la réforme de l'armée de terre chinoise, il indique que cela permet de rendre la structure de commandement plus "lean", plus efficace et plus réactif. C'est une première mesure qui permet de changer le rôle de l'armée de terre de la défense par région militaire en intervention toute zone, et facilitera le commandement conjoint intégré avec les autres armées (marine, air, fusées, soutien stratégique).

Comment schématiquement expliquer le changement de commandement dans l'armée chinoise : Avant la réforme, l'armée de terre, coupée en commandement par 7 régions militaires, est commandée par les 4 départements généraux de l'armée alors que la marine, l'armée de l'air et le Second corps d'artillerie avaient leur propre structure de commandement. Après la réforme, l'armée chinoise, sous le commandement central de la CMC, comprend 5 forces armées - L'armée de terre, l'armée de l'air, la marine, les forces des fusées et les forces du soutien stratégique.

Le porte-paroles a également expliqué les objectifs des forces du soutien stratégique mais reste assez sommaire, en gros toutes les services et les unités de soutien sont regroupés et l'armée chinoise considère ces forces comme un nouveau multiplicateur stratégique. Dans la pratique, comme j'ai écrit avant, tous les services de renseignement militaire, les unités de guerre électronique, les unités cyberespace, voir même les unités de combat spatial, sont intégrés désormais à ces forces du soutien stratégique.

Quant aux forces des fusées, anciennement le Second corps d'artillerie, son rôle n'a pas changé fondamentalement. C'est le pilier de la dissuasion nucléaire chinoise, la fondation de la puissance nucléaire et le symbole d'une grande puissance. Mais personnellement le fait qu'elles soient montés d'un niveau, de l'armée aux forces armées, cela signifie qu'il y aura d'avantage de soutien financier et de poids pour eux.

Pour moi et ça ne regarde que moi, cette réforme qui est loin d'être terminé signe la fin de la stratégie défensive de l'armée chinoise, elle sera structurellement plus adaptée aux interventions extérieures. L'expansion du cercle d'influence chinoise n'est qu'à son début, et cette expansion ne sera pas uniquement appuyée par ses forces militaires mais également et surtout endossée par sa puissance économique, ce que le Président chinois XI appelle par "corps du destin commun" qui relie économiquement la Chine aux autres pays sur la chaîne "One Belt One Road", mais aussi par l'exportation technologique et culturelle.

Si certains analystes crient aux loups depuis des années alors qu'en réalité pour moi la Chine reste toujours assez passive, c'est à partir de maintenant qu'ils verront les "loups" débarqués réellement devant chez eux.

Comme ce qu'il dit un ami chinois, ancien militaire assez haut placé dans la marine chinoise, la Chine n'a jamais reconnu la suprématie occidentale, elle s'en méfie. Aujourd'hui la Chine veut et va simplement retrouver sa place qu'elle avait perdu depuis 400 ans, à savoir l'un des pays les plus puissants au monde. Elle ne veut pas le monopôle, "trop d'emmerde" et "après la suprématie c'est toujours la chute", elle veut que le monde soit au moins bipolaire.

Affaires à suivre.

Henri K.

Edited by Henri K.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures , Henri K. said:

Comme ce que j'ai écrit ce matin, l'unité de combat spatial chinoise serait créée... (??)

fENoxiH.png

Henri K.

Tu as une idée de ce qu'ils entendent par là?

Ça me paraît potentiellement contraire au traité de l'espace de 1967 et ratifié par la RPC, ou au moins très borderline: https://fr.wikipedia.org/wiki/Trait%C3%A9_de_l'espace

Share this post


Link to post
Share on other sites

Justement, j'ai une supposition à propos de cette unité. Est-ce qu'il serait possible que cela regroupe des unités qui auraient des missions antisatellites ? Car il me semble qu'il y a eu des tests il y a quelques années. Serait-ce possible ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Henri K. said:

Potentiellement alors. Tant qu'on ne connait pas le contenu en détail, tout n'est que de supposition.

Henri K.

 

il y a 5 minutes, judi said:

Justement, j'ai une supposition à propos de cette unité. Est-ce qu'il serait possible que cela regroupe des unités qui auraient des missions antisatellites ? Car il me semble qu'il y a eu des tests il y a quelques années. Serait-ce possible ? 

D'autres pays ont des commandements "spatiaux", mais liés à la défense aérienne (p.ex le NORAD). Ici, ce qui me fait tiquer est l'expression "combat spatial" qui, si elle est bien traduite, va un cran (sémantique) plus loin.

Bientôt les Chinese Space Marines? :bloblaugh:

Edited by Bat

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si on doit traduire littéralement ce qu'il y est écrit c'est "la cérémonie de création de l'unité militaire spatial de PLA".

Il ne s'agit pas du commandement ni de la défense.

Henri K.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'année commence fort :

  • Baisse et fermeture des principales bourses chinoises suite à décrochage de 7%. L'interdiction de vente (d'un grand nombre de titres) était toujours en vigueur pourtant (que signifient ces cours alors ? ).
  • 5e mois consécutif de baisse de l'activité industrielle.

Bonne journée en perspective !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourtant, pétrole bas, surtout pour la Chine qui est devenue le premier consommateur d'or noir au monde signifie encore moins de dépenses énergétiques, rien que les compagnies aériennes doivent avoir leurs factures sacrément réduites;;;

Pour les bourses asiatiques, quel est exactement le déclencheur de la chute ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
7 minutes ago, collectionneur said:

Pour les bourses asiatiques, quel est exactement le déclencheur de la chute ?

Mauvais chiffre d'activité du secteur industriel et dépréciation du yuan ... confirme la poursuite du ralentissement économique.

Le dixième mois consécutif de baisse d'un indice manufacturier - Caixin-Markit des directeurs d'achat - avec accélération de la baisse a mis le feu aux poudres.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Taux de chômage en hausse si les usines tournent moins ? Pourtant, on annoncé officiellement une baisse de celle ci il y a quelques mois (pas vu d'info pour décembre)  :

http://french.peopledaily.com.cn/Economie/n/2015/0725/c31355-8926078.html

Le taux de chômage dans les zones urbaines de la Chine a atteint 4,04% fin juin, contre 4,05% en mars, a annoncé vendredi le ministère des Ressources humaines et de la Sécurité sociale.

Un total de 7,18 millions de nouveaux emplois ont été créés dans les zones urbaines au premier semestre de l'année, a indiqué Li Zhong, porte-parole du ministère lors d'une conférence de presse.

Le gouvernement chinois vise à créer au moins 10 millions de nouveaux emplois en 2015, et à maintenir un taux de chômage inférieur à 4,5% dans les zones urbaines.

Un article sur la baisse de ce taux manufacturier :

Chine : l'IDA Caixin du secteur manufacturier en baisse en décembre

http://french.peopledaily.com.cn/Economie/n3/2016/0104/c31355-8998858.html

Mais celui du secteur des services est en hausse :

L'IDA du secteur non-manufacturier augmente à 54,4 en décembre

http://french.peopledaily.com.cn/Economie/n3/2016/0104/c31355-8998556.html

Edited by collectionneur

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, collectionneur said:

Taux de chômage en hausse si les usines tournent moins ? Pourtant, on annoncé officiellement une baisse de celle ci il y a quelques mois (pas vu d'info pour décembre)  :

http://french.peopledaily.com.cn/Economie/n/2015/0725/c31355-8926078.html

Le taux de chômage dans les zones urbaines de la Chine a atteint 4,04% fin juin, contre 4,05% en mars, a annoncé vendredi le ministère des Ressources humaines et de la Sécurité sociale.

Un total de 7,18 millions de nouveaux emplois ont été créés dans les zones urbaines au premier semestre de l'année, a indiqué Li Zhong, porte-parole du ministère lors d'une conférence de presse.

Le gouvernement chinois vise à créer au moins 10 millions de nouveaux emplois en 2015, et à maintenir un taux de chômage inférieur à 4,5% dans les zones urbaines.

Un article sur la baisse de ce taux manufacturier :

Chine : l'IDA Caixin du secteur manufacturier en baisse en décembre

http://french.peopledaily.com.cn/Economie/n3/2016/0104/c31355-8998858.html

Mais celui du secteur des services est en hausse :

L'IDA du secteur non-manufacturier augmente à 54,4 en décembre

http://french.peopledaily.com.cn/Economie/n3/2016/0104/c31355-8998556.html

Oui mais :

  • l'article concernant le chômage traite des chiffres du premier semestre
  • la contraction dans l'industrie, les "5 mois consécutifs de baisse" couvre apparemment le second
  • et quid des variations de population active dans les "zones urbaines" ? Il n'y a pas de liberté de circulation en Chine ; les autorités peuvent-elles en profiter pour renvoyer en masse des paysans devenus surnuméraires ?

Pot au noir.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure , Boule75 said:

Il n'y a pas de liberté de circulation en Chine

Euh... C'est encore des "journalistes" qui n'ont jamais mis les pieds en Chine qui ont inventé cette connerie ?

Henri K.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Juste maintenant , Henri K. said:

Euh... C'est encore des "journalistes" qui n'ont jamais mis les pieds en Chine qui ont inventé cette connerie ?

Henri K.

Évidemment que ce sont des journalistes... tout le monde n'a pas le bonheur d'être sur place.

Je ne parlais pas de tourisme mais de travail, bien sûr. Et donc : ont-ils supprimé les permis de travail pour les provinciaux qui viennent travailler à Shenzen ou autres ?
Ou serait-ce une légende répétée ad libitum ? Et dans quel but ? Pas besoin d'être (un peu) agressif Henri :-)

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Boule75 said:

Évidemment que ce sont des journalistes... tout le monde n'a pas le bonheur d'être sur place.

Je ne parlais pas de tourisme mais de travail, bien sûr. Et donc : ont-ils supprimé les permis de travail pour les provinciaux qui viennent travailler à Shenzen ou autres ?
Ou serait-ce une légende répétée ad libitum ? Et dans quel but ? Pas besoin d'être (un peu) agressif Henri :-)

Tu sais bien que je suis "critique" uniquement envers la source d'information qui est erronée et donc ceux qui la diffusent, et pas envers celui qui l'exploite.

Depuis mi-2014 il me semble, le Huji (Household Register en anglais, j'en ai vu quelques uns donc je me rappelle) est uniformisé, il n'y a plus de distinction entre un Hukou (compte de foyer si je traduis littéralement) en zone urbaine et un Hukou de la campagne.

Ce registre est comme un état-civil et le rattachement administratif de ton foyer, une sorte de livret de famille mais avec un rattachement administratif local, il ne t'empêche pas de circuler librement dans le pays, d'ailleurs tu peux toujours circuler là où tu as envie, mais tu ne pouvais pas, jusqu'à mi-2014, migrer là où tu as envie sauf pour un changement de boulot, mariage...etc...etc. Dans certaines villes c'était soumis au quota, pour mieux réguler les flux et l'urbanisation.

Quand j'étais en Chine je rigolais avec les amis chinois en disant qu'en France tu ne peux pas envoyer ton gosse à l'école que tu veux si tu n'habites pas dans la zone, en Chine vous avez réglé le problème au plus haut niveau en contrôlant le flux migratoire. Ils étaient morts de rire... :biggrin:

Après, le système de Huji existe depuis l'antiquité en Chine, et ce système est exporté à quasiment tous les pays voisins. Il me semble que plusieurs pays autour ont le même mais avec des adaptations locales.

il y a 6 minutes, collectionneur said:

Disons que l’accès aux métropoles est infiniment plus réglementés, et que l'on peut déloger les locataires beaucoup facilement pour regagnent leurs campagnes ;)

C'est de moins en moins vrai, voir en haut.

Henri K.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,409
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mandrier
    Newest Member
    Mandrier
    Joined
  • Forum Statistics

    20,713
    Total Topics
    1,248,793
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries