BPCs

Airborne Aircraft carrier, FiCon Project et piggyback airplane

Recommended Posts

Je ne comprend pas pourquoi aujourd'hui on arrive pas a faire mieux que le SR-71, surtout que a l'époque c'était encore la planche a dessein, le 21ème siècle est bien a la rue point de vue téchnologies, et ce qui va être sympa vu que rien n'a bougé depuis 40 ans, c'est qu'en plus dans peut de temps on tombera en pénurie d'énergie comme ça toute les avançés qui auraient dut être faite dans la période prospère ne l'ont pas été sympa.

Un beau futur en perspective.

HUD, GPS, réacteurs fiables, radars qui voient plus loin que l'oeil humain ...

D'ailleur si on a pas progresser depuis 40 ans je te propose de cesser de poster su AD, internet ça a moins de 40 ans ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un modèle qui m'avait échappé et qui ressemble à ce que pourrait être une version "porte-rafale" du A-330 MRTT :

Image IPB

Image IPB

Il se sont tapé queques bon délires le allemands, sur la fin de la 2eme GM. Heureusement que ça n'a pas suffit....

Vu le "parasite", il devait avoir un moteur fusée: pas très sécuritaire pour le porteur au momment du laché, non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pire que cela  :O

According to Hans Ebert’s book on Willy Messerschmitt, the aviation designer submitted plans for the aircraft to Germany’s ministry of aviation, claiming Adolf Hitler told him, “If we had 200 bombers capable of day-time targeted bombing raids, England would already be finished.” The Messerschmitt corporation received a contract for three variations of the Me 328, and started work on them in September 1941.

However, it probably would have been best for the Germans if the Me 328 had remained a secret. Design flaws and dwindling war resources left the airplane an embarrassing footnote to the Luftwaffe effort.

The single-seat Me 328s were budget aircraft based on glider designs. They were built mainly of wood and rang up at only a quarter of the cost of conventional fighters—about 2,000 Reichmarks, or $800 at the time.

The Me 328 needed help getting off the ground, so the Germans mounted the 22-foot fighter atop the more powerful Dornier Do 217E, resting it squarely above the wing section, with tubular metal structures propping up the smaller airplane’s wings and tail.

One variation of the parasite used two Argus AS 014 pulse-jet engines, which could propel it up to 572 mph. “One of the significant lessons learned with the Me 328: A pulse-jet engine is not optimal for an airplane because of the intense vibrations,” says Hans Holzer, the curator of aeronautics for Deutsches Museum in Munich, Germany.

The engine was its ultimate undoing: Two Me 328A’s went down during testing, when their wooden frames could not withstand the noise and vibrations. Engineers tried to solve the problem by mounting the engines underneath the airplane’s wings, but the vibration troubles persisted.

Though original plans called for building 1,000, the airplanes did not make it into production, nor did any see action. The project was suspended in 1944, though planning continued for new variations at Hitler’s request.

http://www.airspacemag.com/history-of-flight/Hitch-Hikers.html?c=y&page=6&navigation=thumb#IMAGES

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui si tu veut Klem, mais je persiste a dire que rien n'évolue dans l'aéronautique, a part des gadgets éléctronique, 20 ans pour mettre un smart phone dans un avion pas mal. On en est ou les réacteurs sont peut être plus fiable certe mais avale tjrs des tonnes de pétrole, de ce point de vue rien a changer, dans les années 60 on avait le Concorde super prouesse pour l'époque, il y avait le spatial avec des concepts précurseurs a la navette spatiale. Et puis réflechissons un peut on fera quoi pour faire voler un avion sans pétrole? On va sortir oui mais ça coute chers. Ok tout le monde veut un monde low-cost, et bien regardez les infos on commence a l'avoir le monde low cost, plus d'ambitions dans rien des milliards de chomeurs plus de la moitié des pays déstabilisés a 2 doigts de l'éxplosion. Sympa éxemple d'un monde qui ne bouge plus et est figé sans ambitions. Remarque c'est bien maintenant un seul truc fait rêver les gosses un smart phone, voila l'avenir du monde. Eh ben avec tout ça je ne regrette pas d'avoir 40 ans et bonne chance aux jeunes car là ils vont en chier. Et un clein d'oeil a Ben Rich, si il voit ça de la haut il doit surement être triste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@dark sidius, tu as juste une vision très réductrice de la technologie (en gros ça ne se résume pas qu'à de la mécanique). Mais au final... c'est pas le sujet. Tu peux en ouvrir un, je serais ravis d'y participer :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Donc c'était un pulsoréacteur, comme les V1 !!!! Mais ou est l'entrée d'air?

Les lombaires du pilote ne devaient pas apprécier le traitement très longtemps, tout comme la structure en bois apparemment ....

Au début j'ai pensé que c'était un moteur fusée comme celui du Me 163 Komet (peroxyde d'hydrogène /alcool + hydrazine) et vue la fiabilité dudit moteur ... la principal victime aurait été le bombardier porteur...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui si tu veut Klem, mais je persiste a dire que rien n'évolue dans l'aéronautique, a part des gadgets éléctronique, 20 ans pour mettre un smart phone dans un avion pas mal. On en est ou les réacteurs sont peut être plus fiable certe mais avale tjrs des tonnes de pétrole, de ce point de vue rien a changer, dans les années 60 on avait le Concorde super prouesse pour l'époque, il y avait le spatial avec des concepts précurseurs a la navette spatiale. Et puis réflechissons un peut on fera quoi pour faire voler un avion sans pétrole? On va sortir oui mais ça coute chers. Ok tout le monde veut un monde low-cost, et bien regardez les infos on commence a l'avoir le monde low cost, plus d'ambitions dans rien des milliards de chomeurs plus de la moitié des pays déstabilisés a 2 doigts de l'éxplosion. Sympa éxemple d'un monde qui ne bouge plus et est figé sans ambitions. Remarque c'est bien maintenant un seul truc fait rêver les gosses un smart phone, voila l'avenir du monde. Eh ben avec tout ça je ne regrette pas d'avoir 40 ans et bonne chance aux jeunes car là ils vont en chier. Et un clein d'oeil a Ben Rich, si il voit ça de la haut il doit surement être triste.

Ta vision du progrès est très limitée, tu te met des oeillères.

La vitesse n'est qu'un paramètre sur lequel pèse des limitations physiques (échauffement de la cellule,  augmentation exponentielle du besoin en énergie pour chaque km/h gagné), limitations qui ont amenées les ingénieurs à regarder dans d'autres directions plus prométeuse.

Si le rafale est limité à 2000 km/h là ou le mirage III atteignait 2300km/h ce n'est pas pour une question de renoncement ni de savoir faire, c'est un choix technique dont les implications (entrées d'air simplifiée, furtivité améliorée) ont été jugée infiniment plus souhaitables que la perte consentie.

Quand au coté gadget de l'électronique ... tu n'as jamais due piloter de ta vie. Piloter au GPS plutôt qu'au chronomètre et à la carte, ça change la vie bien plus que quelques km/h en plus ou en moins.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai trouvé sur un. Blog que l'An-225 Myria aurait transporté 6 Mig-29 en piggyback ...

Mais pas moyen de mettre la main sur une photo !

Quelqu'un ???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui tu as peut être raison, Klem, seulement ça manque de rêve tout ça et pour attirer des jeunes il faut les faire rêver.Il serait sympa qu'on se mette a se lacher dans la conception des appareils, qq chose qui fasse rêver un peut. Car un concorde ça faisait rêver mais un A-380 pas du tout. Pour le pilotage c'est vrai je commence en janvier je te dirais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est sur que pour un passionné d'aéronautique vivre il y a 30 ou 40 ans était plus intéressant.

Cependant un Rafale et un A380 ça fait quand même rêver. Le salon du Bourget le prouve tout les 2 ans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour le pilotage c'est vrai je commence en janvier je te dirais.

Tu auras donc le plaisir de tester la navigation au chrono et a la carte....

Ça me ramène il y a 14 ans ..., quand les GPS n'affichaient pas la carte du sol, juste ta position....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En définitive le seul concept qui ait bien fonctionné :

Image IPB

Finalement prémonitoire ?

Un drone de la taille d'un MdC :

d'ailleurs le Firebee sert de base au missile Delilah israélien )

Finalement, un MBDA Vigilus mais  à réaction et 40 ans en avance :lol:

Eight days after Captain Francis Gary Powers was shot down in his U-2 over the Soviet Union in 1960, the Air Force approached Ryan Aeronautical Company, which in the early 1950s had designed a target drone called the Firebee, and offered the company $200,000 to turn the aerial target into a series of speedy, stealthy unmanned reconnaissance vehicles.

The Special Purpose Aircraft (SPA), as the Air Force called them then, flew approximately 3,500 missions over Vietnam to photograph high-priority targets, from airfields to secret prisons, with powerful cameras. The DC-130 Hercules was their mothership, modified with pylons underneath each wing to launch multiple Ryan SPAs. Powerful turbojet engines blasted the drones to their targets at near-supersonic speeds.

Ryan designed wire screens to cover the jet intakes, and added radar jammers, anti-radar paint, and blankets on the fuselage to further hide the small vehicle. This pre-stealth precaution was especially important to the drones, since not only were they flying behind enemy lines, they were flying solo.

“They had no cover,” remembers Major John Dale, a DC-130 pilot stationed in Bien Hoa. “No one else was flying up there, nobody—no fighters, no bombers, just drones. That’s why we had 19 MiGs after us at one time. People don’t understand the magnitude of that. Manned aircraft were getting shot down all over the place, while the tiny drones were flying successful missions one after another.”

...

If the drone was spotted, operators aboard the DC-130 could take over and guide it by hand. For instance, on January 6, 1973, a DC-130 crew launched a Ryan Buffalo Hunter drone over the Gulf of Tonkin; within five minutes, multiple MiG-21s were positioned to attack. Dale found a previously classified report that recounted: “During the repeated attacks which took place, the drone was hand flown to cover its assigned targets in the Hanoi area…employing recently developed drone evasive tactics”—all while the mothership was safely flying in a pattern over the gulf. The MiGs aggressively pursued the drone all the way to Laos, but didn’t get a single shot in; meanwhile, the drone gathered intelligence from all nine of its targets, including two airfields and three surface-to-air missile sites.

http://www.airspacemag.com/history-of-flight/Hitch-Hikers.html?c=y&page=9

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai trouvé la forme la plus "poussée" du concept d'Airborne Aircraft Carrier  :O :O :O :

Le chasseur bombardier lancée par un corps de fusée !!

Comme si on envoyait nos Rafales Mission à partir de Kourou et grace à un premier étage d'Ariane 5 !!!

Mais la page est en russe :

http://www.buran.ru/htm/molniya.htm

Image IPB

Mais aussi des projets de lanceur en piggyback où le petit véhicule aurait une fonction d'intercepteur lance missile ou encore une fonction anti navire de surface :

Image IPB

Image IPB

http://www.buran.ru/htm/molniya.htm

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

excellent, faut ensuite penser a la facon de ralentir le bestiaux avant d'ouvrir la coiffe et liberer l'avion.

20 minute pour atteindre n'importe quel point de la terre!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le site est d'une richesse effarante propre à donner des hallucinations à Stormshadow

pour rester dans les concepts piggyback :

Image IPB

on peut imaginer du piggyback avec un differentiel de taille entre le porteur et le transporté moins enorme :

Image IPB

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le programme des Leduc a aussi reposé sur un avion lanceur ,Image IPB

Image IPB

Evidemment à faire plutôt sur le plancher des vaches qu'en altitude ...

Image IPB

et d'autres proto franchouillards :

Image IPB

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • Statistiques des membres

    5119
    Total des membres
    1132
    Maximum en ligne
    STEPHANE BEGALA
    Membre le plus récent
    STEPHANE BEGALA
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20104
    Total des sujets
    1088759
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets