BPCs

Airborne Aircraft carrier, FiCon Project et piggyback airplane

Recommended Posts

Il y a 1 heure, herciv a dit :

Je découvre ton fil. Il m'éclate.

Et donc ils mettent un équipage de marin ou d'aviateur ? :bloblaugh:

Ahahah !

Tu ne crois pas si bien dire !

L'autre délire que l'on avait en 2008-09 avec un pote nommé Stratege était de trouver une alternative finançable au PA2 : l'une des pistes était une Mobile Offshore Base relookee pour accueillir des Rafales AdA...

Mais là, Big problem forcément un projet interarmées :blink:

Non le colon de l'USAF est dans le vrai : un projet uniquement de l'armée de l'air et basé sur un appareil courant et avec le minimum de modifications,

Le copier-coller chez nous ce serait une base  A330 modifiée chez EADS EFW

http://www.airbus.com/presscentre/pressreleases/press-release-detail/detail/airbus-eads-efw-et-st-aerospace-finalisent-laccord-relatif-au-programme-de-conversion-a330p2f/

Modifié par BPCs
  • Upvote (+1) 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, BPCs a dit :

Ahahah !

Tu ne crois pas si bien dire !

L'autre délire que l'on avait en 2008-09 avec un pote nommé Stratege était de trouver une alternative finançable au PA2 : l'une des pistes était une Mobile Offshore Base relookee pour accueillir des Rafales AdA...

Mais là, Big problem forcément un projet interarmées :blink:

Non le colon de l'USAF est dans le vrai : un projet uniquement de l'armée de l'air et basé sur un appareil courant et avec le minimum de modifications,

Le copier-coller chez nous ce serait une base  A330 modifiée chez EADS EFW

Bah il devrait venir en France en pleine ambiance innovations qui ébouriffent et qu'il faut tenter. Ce matin le patron de blablacar à lancé des invitations aux américains déçus de Trump.

Et puis il y a l'hyperloop qui va être développé et testé en France donc pourquoi pas ton A330 modifié.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Le 06/13/2017 à 22:56, herciv a dit :

Bah il devrait venir en France en pleine ambiance innovations qui ébouriffent et qu'il faut tenter. Ce matin le patron de blablacar à lancé des invitations aux américains déçus de Trump.

Et puis il y a l'hyperloop qui va être développé et testé en France donc pourquoi pas ton A330 modifié.

En pratique, on n'a même pas besoin de faire venir ce colon de l'USAF pour transposer son concept en France :

0) On remplace le 747 par l'A330 qui est notre base pour les tankers.

1) l'A330 rattrape le Rafale qui s'est positionné en avant (on évite la transformation de la queue du ravitailleur qui aurait été nécessaire si on avait voulu au contraire que le Rafale se"pose" sur le porteur). La vitesse est en dessous des 250 Kts de la VLE de l'A330.

2) le système de guidage automatique utilisé pour guider la Boom sur le chasseur est utilisé pour guider une mini plate-forme qui va se solidariser avec le train d'atterrissage avant du Rafale et facilite son arrimage sur le dos de l'A330.

3) Réarmement en vol :

Le diamètre de l'A330 est de 5,6 m et la distance entre les AASM extrêmes est d'environ 7,1 m,

EADS EFW est la société qui est effectue les conversions d'A330 passenger 2 freighter (a330 p2f), elle adapte une cargo door de 3,6 m sur plus de 2m de haut.

images?q=tbn:ANd9GcRXnLZq1Bct4wCCACWacm-
Il devient possible d'en extrapoler une cargo door de même longueur mais d'environ un mètre de haut qui s'ouvre face au ciel.

images?q=tbn:ANd9GcQd_oO2urHnZV031-z5c0d

4) Par cette trappe, le bras d'un charge-bombe se déploie sous le point d'emport et de là une bombe est levée verticalement et va s'enclencher dans le dispositif de l'éjecteur  (sous réserve que la société Rafaut arrive à concocter un système qui se clique automatiquement).

TG-600-small.jpg

Cette solution permet d'éviter deux des travers du système ABRA décrit plus haut : devoir envoyer au bout d'un pylône de plusieurs mètres un  chariot porte bombes qui va se retrouver a proximité de l'aile du chasseur et donc sujet à des mouvements inappropriés en cas de turbulences. L'autre problème est de devoir développer un nouveau système  d'accrochage des bombes.

5) une trappe est située sous l'échelle d'accès au cockpit et permet de faire monter une cage déployable avec un soufflet qui vient s'appliquer sur le cockpit.

images?q=tbn:ANd9GcQhrdeU8MQ7xyArqZncH3Z

6) le fait que l'avion soit solidarisé au tanker permet de ravitailler le Rafale indépendamment du système implémenté dans l'aile spécifique du MRTT :

Ainsi cette conversion peut se baser sur la transformation d'A330 commerciaux qui vont arriver en grand nombre sur le marché de l'occasion avec les livraisons de l'A350.

Autre intérêt comme il s'agit d'une transformation, il n'y a pas besoin d'une nouvelle certification.

images?q=tbn:ANd9GcSq20LDhIzQneRE_e3_v_Z

 7) le porteur se sépare en plongeant comme lors des essais de la navette sur 747 ou des avions Leduc après guerre.

images?q=tbn:ANd9GcQUMS9u8baYwqg7BRTrCFc

Modifié par BPCs
  • Upvote (+1) 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

g2012m02_36.jpg

http://dv.airvectors.net/g2012m02.html

Citation

 More modestly, there's the notion of launching a booster from a more or less conventional aircraft. That idea has also been around from the beginning of the Space Age, but the only operational system to result so far has been the Pegasus booster built by Orbital Sciences. While air launch has been promoted as offering low cost and convenience -- launches could in principle be performed all over the world -- so far the benefits haven't proven as substantial as hoped.

However, the perception seems to be that we really haven't got serious about the idea yet, and it still remains an attractive option. The US Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA), the Pentagon's "blue sky" technology development organization, is now conducting research on air-launched boosters. DARPA, working with NASA, conducted a "Horizontal Launch Study (HLS)", reviewing past proposals along such lines. The total came to more than 150, going back to 1981 -- which is not encouraging in itself, but at least it shows the idea's been given plenty of consideration.
747 piggyback HLS concept

Several concepts for HLS were generated by the study, for example a booster carried piggyback on a Boeing 747. The boosters for this concept both looked like the Pegasus, with a similar flight surface arrangement; one of the boosters was substantially bigger than a Pegasus, with twin-liquid fuel stages, while the other looked like a Pegasus with four solid-fuel stages, but with a heftier first stage. The liquid-fuel concept could loft 5,700 kilograms (12,575 pounds) to low Earth orbit (LEO), while the solid-fuel concept could only put 2,070 kilograms (4,560 pounds) into LEO.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • Statistiques des membres

    5144
    Total des membres
    1132
    Maximum en ligne
    Rien
    Membre le plus récent
    Rien
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20161
    Total des sujets
    1102956
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets