Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

rendement décroissant des technologies militaires


maminowski
 Share

Recommended Posts

vu sur le site "contreinfo" un article intéressant sur "paradoxe des rendements décroissant des technologies militaires". Pour résumer il prend l'évolution des avions de combat (dans l'ordre chronologique le Sabre le Phantom l'Eagle et enfin le Raptor) le prix est multiplié par dix à chaque nouveauté, le temps de gestation augmente chaque fois. L'inflation n'explique pas tout. Selon l'auteur l'utilisation des technologies de la seconde guerre mondiale est le fond de commerce (radar missiles réacteur) qui s'épuise actuellement chaque nouvelle génération  exigeant une recherche plus ardue que la précédente. J'espère ne pas avoir violé une règle pour la diffusion d'article, si oui veuillez me corriger.

Link to comment
Share on other sites

Sujet déjà de nombreuses fois abordé, c'est sans doute dans ce même texte que l'on avance les propos d'un ministre US de la Défense prédisant qu'en 2050 les USA ne pourront plus se payer qu'un seul appareil tant il sera cher. La navy l'utilisera 3 jours par semaine, l'Air Force trois autres, et le dernier jour sera pour les Marines ....

L'une des explications de l'explosion des coûts est sans doute à chercher dans le pseudo-besoin d'avoir des avions multi-rôles capables de tout faire soi-disant. Imaginez le cout de votre voiture si elle devait tout à la fois être cabrio, 4x4, Smart, monovolume, camionette, engin de course, limousine, coupé, ....

Clairon

Link to comment
Share on other sites

Cela dit, on achète des multirôles parce qu'on n'a pas les moyens d'avoir des plusieurs modèles d'avions spécialisés...  :P

Comment rompre cet engrenage infernal ? Se lancer dans des programmes low-cost ayant de bons potentiels d'exportation (pour rentrer dans ses coûts ultérieurement) et d'évolution ?

Link to comment
Share on other sites

Comment rompre cet engrenage infernal ? Se lancer dans des programmes low-cost ayant de bons potentiels d'exportation (pour rentrer dans ses coûts ultérieurement) et d'évolution ?

Pour qu'il y ai rupture sur une tendance, lorsequ'elle s'essoufle, il faut introduire une innovation dans un domaine connexe.

Ainsi, pour le domaine militaire, quand le segment technologique conduit à un cul-de-sac, il faut alors se concentrer sur la tactique et/ou l'instruction.

Par exemple, plutôt que d'introduire FELIN, je me serais concentré sur la qualité de l'instruction des cadres de l'infanterie et l'enseignement du tir. Là, il y a beaucoup à faire.

Autre exemple: le SMX-25 de DCNS.

Il n'y a pas d'innovation technologique mais une rupture tactique. D'où la pertinence de ce concept.

Link to comment
Share on other sites

Lien : ContreInfo.info,Analyse : le paradoxe des rendements décroissants de la technologie militaire. Il est vrai quand on voit le débat sur les turboprop CAS tout le fric va aux Rafales trop technologique pour l'Afga. le prix de l'heure de vol du drône Harfang à 10000 $, on paie cher des options prises au temps de la guerre froide, associé à une politique fiscale irresponsable donc plus de budget. L'Angleterre est en train de devenir une puissance moyenne. Mais bon vaste débat et beaucoup de HS.

Link to comment
Share on other sites

Lien : ContreInfo.info,Analyse : le paradoxe des rendements décroissants de la technologie militaire. Il est vrai quand on voit le débat sur les turboprop CAS tout le fric va aux Rafales trop technologique pour l'Afga. le prix de l'heure de vol du drône Harfang à 10000 $, on paie cher des options prises au temps de la guerre froide, associé à une politique fiscale irresponsable donc plus de budget. L'Angleterre est en train de devenir une puissance moyenne. Mais bon vaste débat et beaucoup de HS.

Pas faut... Mais c'était le prix à payer pour pas avoir les coco sur le trocadéro... Après tu diras la guerre froide est finie, mais est-ce pour autant utile de jeter tout ce matos à la poubelle avec le R&D qu'il à couté?

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

la guerre froide c'était en 1991, à ce moment le projet Rafale pouvait largement fusionner avec l'EF2000 ou tout au moins accueillir des réacteurs communs (+ puissants avec TVC mon rêve); un radar ASEA commun et pas avec 10 ans de retards sur les américains. Construit  d'emblée à 1000 ex. une RD plus répartie etc. -bien sûr aujourd'hui ce n'est plus possible ceci conjugué avec un laissé aller de près de 20 ans sur le budget dur de remonter la pente...

Link to comment
Share on other sites

Ca pose aussi le problème des volumes de matériels donc des effectifs alignés sur la champ de bataille, et des stratégies de saturation qu'un adversaire (bridé par exemple! suivez mon regard) pourrait opposer à ces machines multirôles fragiles et onéreuses.

Le quantité opposée à la qualité.

Une fine fleur contre un champ d'orties...etc.

Les soviétiques ont gagné la 2d GM comme ca.

Le temps ou on recommencera à "compter les divisions" pour jauger de la dangerosité d'un adversaire n'est peut être pas si loin.

Link to comment
Share on other sites

Si le combat aérien est assez technologique (en terme de matériel mais aussi d'intégration dans un un système de radar et de système anti-aérien) la guerre sur terre, en particulier dépend bien plus de l'adaptation et de l'utilisation du terrain voir Indochine Viet-nam Afganistan Irak (surtout dans les villes), voir également la théorie de Coppel sur le combat défensif .

On pourrait imaginer à terme la scission de l'armée en deux : une composante d'appelés, d'infanterie essentiellement munie d'armes rustiques style fusils, RPG, missiles AC/AA donc très bon marché visant à la défense (du territoire national ou de FOB dans cas d'Opex) et une autre composante pro celle là et technologique et donc plus chère destinée à l'offensive.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Ce n'est pas que le cas de l'armè de l'air ni même du matèriel militaire en général . L'armèe de l'air est simplement plus "parlante" Un avion d'une vintaine de mètres voir moin dont le prix s'exprime en centai_nes de million frappe les esprits

N'importe quel ingènieur affectè à une cellule de création ou n'importe quel directeur commercial vous dira que de nos jours pour trouver le petit plus qui fait la diffèrence le coût devient prohibitif dans la majoritè des cas .

En fait nous vivons sur l'acquis de la pèriode 1900/1945 et il n'est que question d'amèliorations  pas de rupture permettant de repartir de zèro

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,771
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...