Recommended Posts

Un Sahara occidental indépendant serait forcément un vassal de l'Algérie, et ce serait un rude coup porté au Maroc, donc cela renforcerait doublement l'Algérie dans la zone. C'est sans doute largement suffisant au yeux des dirigeants algériens vus les mauvaises relations avec le voisin, pas sûr que l'ouverture sur l'atlantique et les ressources naturelles pèsent réellement dans la balance.

bien vue en partie , on ne soutien pas un mouvement de libération national pendant 40 ans pour une histoire d'exportation de minerai alors que le pays est entièrement  riche en ressource naturel et que l'exportation de minéraux n'est pas un pilier de l’économie Algérienne mais plutôt les hydrocarbure qui eux son quasi inexistante dans cette partie du pays .

+ encercler les pays le plus génant, s'offrir des débouchés vers les Amériques et le reste de l'Afrique rapidement.

juste petite remarque , le Maroc est techniquement déjà encerclé !

la frontiere est fermé avec l'algerie, le sahara occidental tout l'est du territoire est contrôlé par la Rasd , la Mauritanie est sur le terrain pro sahraoui méme si sur le papier elle est neutre dans se conflit , un accord liant la rasd et la mauritanie donne libre passage au polisario en territoire mauritanien pour se rendre dans les territoire libéré du polisario au sahara occidental , cet accord existe depuis 1979 lorsque la mauritanie c'est retiré du conflit et a reconnue la RASD , le polisario a continuait d’utilisé le territoire mauritanien librement dans ça guerre contre le maroc .

actuellement les relation maroco-mauritanienne sont pour le moins tres tendue..vue que le Maroc revendique sporadiquement l'annexion de la Mauritanie . :happy:

exemple ça date de quelques mois

La TV Mauritanienne rattache le Sahara Occidental à la Mauritanie

Après les allégations de la deuxième chaine marocaine sur une prétendue appartenance de Bilad Chinguitt au Maroc, la TVM rattache le Sahara à la Mauritanie

Image IPB

Dans une démarche considérée comme une « réponse appropriée » aux allégations de la deuxième chaîne marocaine sur un prétendu droit au Maroc sur la Mauritanie, la TVM (télévision officielle) a tout simplement sortie une image dans laquelle le Sahara est rattaché à la Mauritanie.

Cette information, relayée sur facebook, apparait comme un nouveau rebondissement dans ce que d’aucuns considèrent comme une nouvelle tension entre le Maroc et la Mauritanie.

Dans sa page, le blogueur Ahmed Ahmed se demande si cela a un rapport avec le retour au pays du président Aziz ; pour Rahma Moustapha, ce que fait la TVM, n’étonne pas parce que celui qui « reçoit des lettres des morts peut tout faire ».

Pour un autre, les marocains qui évoquent le rattachement de la Mauritanie au royaume ne font que « cacher leur incapacité à reprendre aux Espagnols les iles de Sebta et de Mélila ». Pour d’autres, une telle démarche est pour rappeler « aux frères marocains qu’une grande partie du Sahara a été sous autorité de la République islamique de Mauritanie ».

Il est attendu que cette démarche engendre des réactions populaires et officielles surtout que l’on parle, de plus en plus, de tensions entre les deux pays, certains accusant le Maroc d’être derrière une tentative d’assassinat du président Mohamed Ould Abdel Aziz.

http://elhourriya.net/fr/actualite/4378-apres-les-allegations-de-la-deuxieme-chaine-marocaine-sur-une-pretendue-appartenance-de-bilad-chinguitt-au-maroc-la-tvm-rattache-le-sahara-a-la-mauritanie.html

 

bref les gueguerre maroco-mauritanienne n'ont rien a envier au gueguerre algero-marocaine :lol:

C'est quoi cette lubie des américains pour créer des "micro narco-états les plus pauvres du monde" à travers le monde (sud Soudan, Kosovo, et maintenant Sahara occidental  :rolleyes:).

Je suis sarcastique, seulement je suis contre ce genre de politique de dispersion et désagrégation.

Autant les sahraouie méritent de la reconnaissance et une meilleur intégration de la part du pouvoir marocain, autant donner un pays à tous les pseudo peuple ou populations revendiquant des particularismes, ne me parait pas approprié dans un monde ou déjà beaucoup de pays vivent sous perfusion internationale et crèveront la gueule ouverte, le jour ou l'occident étranglé par les crises financières cessera de donner.

Rien avoir avec le cas Sahara occidental Drakene , le territoire historiquement selon l'onu et la coure internationale de justice n'a jamais fait partie du Maroc se territoire a était envahi et occuper militairement , l'onu ne reconnait méme pas l'administration de facto marocaine sur une partie de se territoire et ça en sachant que les USA ont toujours soutenue le maroc dans se dossier malgré ça regarde le statut juridique de se territoire .

L'ONU a reconnue le droit du peuple sahraoui a l'autodétermination et toutes ces résolutions sur se conflit appel a ça décolonisation .

Liste des territoires non autonomes inscrits sur la liste de l'Assemblée générale de L'ONU :

Le 26 février 1976, l'Espagne a informé le Secrétaire général qu'à compter de cette date elle mettait fin à sa présence dans le territoire du Sahara. Elle jugeait par ailleurs nécessaire qu'il soit pris note qu'ayant cessé de participer à l'administration provisoire établie pour ce territoire, elle se considérait désormais déchargée de toute responsabilité de caractère international relative à son administration. En 1990, l'Assemblée générale a réaffirmé que la question du Sahara occidental relevait de la décolonisation, processus que la population du Sahara occidental n'avait pas encore achevé.

site de l'ONU

http://www.un.org/fr/decolonization/nonselfgovterritories.shtml

les territoires que tu cites n'ont jamais fait partie de cette liste

Faut savoir reflechir en termes stratégiques à moyen et long terme

Je sais que ca vous fait mal aux oreilles mais l'Algérie n'est pas toute blanche dans ce "conflit" même si vous aimez à vous faire passer pour les "protecteurs du troit des peuples à l'autodetermination"

La realpolitik c'est autre chose

rien n'est jamais que noir et blanc certe mais les raisons a la quelle tu imagines n'ont rien avoir avec le soutien de l'algerie a la cause sahraoui .

en tout cas si tu veux absolument une raison qui explique un quelconque interet de l'algerie dans ça position dans se conflit il faut plutôt voir du coté des problèmes des frontières .

1 - l'algerie acceuil depuis 37 ans environ 160 000 réfugies sahraouis sur son territoire , elle ne peut pas les ignoré

2 - une des raisons ...c'est aussi ça  :lol:

Image IPB

ça date de quelques jours  =D

Réaction officielle après les déclarations du Secrétaire général du parti de l’Istiqlal

Par Abbès Zineb | 03/05/2013 | 15:01

Image IPB

Le porte parole du ministère des affaires étrangères, Amar Belani, dans une déclaration parvenue à Algérie1, qualifie les propos attribués par les médias marocains au secrétaire général du parti de l’Istiqlal de “particulièrement graves et inacceptables”.

“Ils constituent une dérive dangereuse et irresponsable que nous condamnons avec la plus grande force. La souveraineté , l’intégrité territoriale et l’intangibilité des frontières de l’Algérie ne sauraient, en aucune manière et sous aucun prétexte, faire l’objet de de manœuvres partisanes ou politiciennes irréfléchies qui minent le bon voisinage” ajoute le porte parole du MAE.

Ce dernier rappelle et avertit que “Ce responsable qui a déjà tenu des propos similaires dans le passe récent, serait bien avisé de ne pas persévérer dans la provocation et l’aventurisme qui consistent a contester la convention relative au tracé de la frontière d’Etat établie entre la République algérienne démocratique et populaire et le Royaume du Maroc, signée 15 juin 1972 qui comporte des cartes annexées a la convention et qui a fait l’objet d’enregistrement auprès du secrétariat général des Nations Unies”.

http://www.algerie1.com/actualite/reaction-officielle-apres-les-declarations-faites-par-le-secretaire-general-du-parti-de-listiqlal/

le maroc revendique 40% du territoire algerien  :P

autre remarque , le Maroc revendique le sahara occidental au nom du grand maroc dans le quelle il revendique aussi la mauritanie , l'ouest l'agerien 40% du territoire et une partie du Sénégal (on peut aussi citer les iles canaris et les enclave espagnole au nord du Maroc )

Image IPB

l'algerie soutiendra toujours la cause sahraoui , méme s'il y a changement de regime le prochain soutiendra également la cause sahraoui car les revendication marocaine sur le sahara occidental vont dans le méme sens que les revendication marocaine sur 40% du territoire algerien revendiquer par le maroc donc en gros si le sahara occidental doit devenir un jour marocain ça doit se faire par référendum d’autodétermination sahraoui dans le quel les sahraouis choisiront librement d’être marocains or les sahraouis ne choisiront jamais le maroc et ce dernier le sait très bien c'est pour ça qu'il fait tout pour empêcher un règlement du conflit par référendum d'autodétermination sahraoui.

si non un peut d'humour avec la réaction de dilem

Image IPB

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Etats et leurs frontieres, d'un point de vu legal, n'ont absolument, mais absolument rien a voir avec les ethnies. Donc tu peux disserter pendant 30 pages de la constitution ''ethnique'' de la region, ca ne change rien, It's a nonfactor from a legal standpoint.

Encore faudrait parler d'états, ce que le Sahara occidental n'est pas selon le droit international.  =)

Je pense que tu sais pertinement sur quel principe les frontieres des pays africains ont ete etablies. Principe auxquels tous les pays membres de l'OUA (incluant les pays fondateurs qui l'on quitté par la suite... suivez mon regard...) ont accepté

Raté, le Maroc et la Somalie n'ont pas accepté ces "conditions". Ah oui, corrigez-moi si je ne me trompe pas, mais l'Ethiopie/Erythrée et le Soudan/Sud-Soudan n'ont pas respecté non plus ces "conditions", non? Et l'Égypte/Soudan? Et la Libye/Tchad? Et le Cabinda? Et la Guinée Équatoriale?

pour eviter justement les guerres interminables, les folies expansionnistes et les arguments de types ''ethniques'' qui sont bien evidement inapplicables.

Ou comment voir en la cause des guerres en Afrique une solution...

Le SO est le seul cas en Afrique ou ce principe n'a pas encore ete appliqué: l'intangibilité des frontieres heritées de la colonisation.

Les pays qui ont une histoire datant de bien avant l’ère coloniale n'ont jamais accepté ces conditions établies par des états produits de la colonisation, ce qui est logique :)

Principe, soit dit en passant, qui n'empeche pas le SO d'etre marocain ou mauritanien (qui se sont partagé le territoire entre 75 et 79), mais tant et autant que la population concernée accepte le rattachement a tel ou tel pays.

Lecture horizontale du droit international, la lecture verticale prônant le respect des liens historiques. Les deux se valent, chacun défend celle qui l'arrange, l'Algérie la première et le Maroc la seconde. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Image IPB

c'est exactement ca, elle est la clé de la réussite de cette région l'intégration naturelle de la rasd à la mauritanie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

vouloir faire passer l'algérie comme partie prenante de ce conflit est une erreur, elle est cependant concerné par un grave trouble à ses frontières du fait de cette occupation ,ni plus ni moins.

ce n'est pas elle qui occupe ce territoire, au contraire elle subit un exode de plus de 200 000 sahraouis chez elle.

Image IPB

elle est pas mal cette manifestation est montre le caractère belliqueux de certains marocains qui lorgnent sur des terres qui ne lui appartiennent pas, c'est normal que l'algérie puisse passer à un armement toujours plus fort, plus grand en cas ou...en tout les cas j'ai bien ri en voyant cette photo, décidément les promesses rendent toujours les fous joyeux^^ 

Share this post


Link to post
Share on other sites

juste petite remarque , le Maroc est techniquement déjà encerclé !

c'est l'hopital qui se fout de la charite.

l'algerie avec ses relations au beau fixe avec la Tunisie( pendant le printemps tunisien, soutien au a Zine), la Lybie ( no comment), le Mali (

un homonyme du gia/aqmi/mujao avec qui il faut negocier tout en sachant qu'il ne faut jamais O jamais negocier avec terroristes), quant a a la Mauritanie, il y a quelqu'un sur le forum mieux placé que moi pour te dire ce que les mauritaniens pensent du gouvernement algerien.A l'Ouest, rien de nouveau...

Non vous n'etes pas encercles, il reste le Nord.

Share this post


Link to post
Share on other sites

vouloir faire passer l'algérie comme partie prenante de ce conflit est une erreur

Franchement, le beau discours du pays non-concerné qui fait tout cela pour la justesse de la cause, c'est bien beau pour Kerry Kennedy et les acteurs espagnols de la Bardem & cie., pas pour ici.

elle subit un exode de plus de 200 000 sahraouis chez elle.

entre 50.000 et 80.000, voir documentation plus haut sur ce même fil de discussion (idem, le chiffre de 200.000 on laisse pour les ONG mono-discours et les acteurs espagnols, même le Polisario n'ose plus avancer un tel chiffre)

#elle est pas mal cette manifestation est montre le caractère belliqueux de certains marocains qui lorgnent sur des terres qui ne lui appartiennent pas

L'histoire est dure d'oreille... (voir la documentation présentée sur ce même fil de discussion). Supporter ce genre de revendications, c'pas la sauce de tout le monde, mais nier leur fondement historique c'est du propre des états sans profondeur historique. D'ailleurs, en parlant de ces régions, et plus précisément de Tindouf, qu'on ne peut dissocier -ethniquement et historiquement parlant- de la Seguia (nord du Sahara occidental) et du Cap Juby, ainsi que du blabla sur les droits des peuples à l'autodétermination, quel processus a permis à cette région de devenir algérienne? Ah, oui, pardon, une négociation avec la France, qu'importe l'avis de la population locale... un peu comme le Maroc avec l'Espagne pour le Sahara occidental (à la différence que le Maroc a eu recours à l'assemblée des Cheikhs locaux, et on pourra toujours discuter sans en finir de leur légitimité et tout le blabla qui va avec), non?  =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est l'hopital qui se fout de la charite.

l'algerie avec ses relations au beau fixe avec la Tunisie( pendant le printemps tunisien, soutien au a Zine), la Lybie ( no comment), le Mali (

un homonyme du gia/aqmi/mujao avec qui il faut negocier tout en sachant qu'il ne faut jamais O jamais negocier avec terroristes), quant a a la Mauritanie, il y a quelqu'un sur le forum mieux placé que moi pour te dire ce que les mauritaniens pensent du gouvernement algerien.A l'Ouest, rien de nouveau...

Non vous n'etes pas encercles, il reste le Nord.

Tunisie: les responsables enchaînent les visites en Algérie pour consolider les relations, quant au soutien au dictateur, tu racontes n'importe quoi

Lybie: des instructeurs de la police et de l'armée participent à la formation des forces de sécurité du pays

Mali: même pas envie de répondre

Mauritanie: je t'en prie demande à ce membre.

Une petite question comme ça, t'habites dans une grotte ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est l'hopital qui se fout de la charite.

l'algerie avec ses relations au beau fixe avec la Tunisie( pendant le printemps tunisien, soutien au a Zine), la Lybie ( no comment), le Mali (

un homonyme du gia/aqmi/mujao avec qui il faut negocier tout en sachant qu'il ne faut jamais O jamais negocier avec terroristes)

non la vous vous gourez sur toute la ligne, dabord l'Algérie n'a jamais soutenu (Zine,Kadafi) elle est toujours rester neutre,pour la Libye elle a toujours appelé a pauser les armes et a régler le conflit passivement, et elle a accueillie la famille de Kadafi a cause de raisons humanitaires.

aussi pour le Mali, j'ai vu une émission sur France-5 ou un mec assurait que les relations algéro-malienne et entre l'Algérie et les touaregs n'avaient aucun problèmes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est l'hopital qui se fout de la charite.

l'algerie avec ses relations au beau fixe avec la Tunisie( pendant le printemps tunisien, soutien au a Zine), la Lybie ( no comment), le Mali (

un homonyme du gia/aqmi/mujao avec qui il faut negocier tout en sachant qu'il ne faut jamais O jamais negocier avec terroristes), quant a a la Mauritanie, il y a quelqu'un sur le forum mieux placé que moi pour te dire ce que les mauritaniens pensent du gouvernement algerien.A l'Ouest, rien de nouveau...

Non vous n'etes pas encercles, il reste le Nord.

bah non tu te fait erreur actuellement tous les voisins de l’Algérie connaissent des trouble interne et on besoin d'elle ..

petite mise a jour des relations de l’Algérie avec ces voisins.

- Libye : c'est l’Algérie qui va formé la nouvelle armée Libyenne et ces forces de sécurité , les écoles militaire algerienne ont déja commencer a recevoir les premiers groupes de Libyens , on parle également d'instructeur algérien la bas .

l'affaire de la famille de khadafi qui a fuit en Algérie âpres la chute de tripoli est réglé , le premier ministre libyen est même venue a Alger pour demande l'aide de l’Algérie au nouveau gouvernement libyen et a reconnue que l’accueil de la famille de khadafi par l’Algérie est un acte humanitaire et que la Libye renoncer a demande leurs extradition chez elle, et elle a egalement reconnue que l'algerie n'a jamais soutenue le regime de khadafi pendant la révolution ...on peut aussi parlé du récent intérêt de la Libye pour le Cemoc.

- le Mali : plusieurs resonsable maliens on remercier l'algerie pour son aide , méme si l'algerie n'est pas intervenue directement au mali elle soutien massivement le gouvernement malien , l'armée malienne a reçu des tonne d'arme , du carburant , aide financier , soutien politique dans l'UA , l'algerie a egalement massé 35 000 hommes a ces frontiere avec le mali pour empéché la fuite des groupe terroristes et cerise sur le gâteaux l'algerie a ouvert son espace aérien au forces étrangerent qui interviennent au mali dans la france se qui est une grosse concession pour l’Algérie .

- la mauritanie  : le gouvernement actuel est très proche d’Alger et depuis la tentative d'assassine du président mauritanien qui a était imputé par certains responsable mauritanien a des groupuscule proche du maroc la situation c'est pour le moins renforcer , la coopération militaire algero-mauritanienne est tres poussé , la mauritanie est membre avec l'algerie du Comité d'état-Major Opérationnel Conjoint [Cemoc] , les deux armée effectue des patrouille mixe pour la surveillance des frontiere comune .

- la Tunisie : c'est actuellement le pays le plus proche de l’Algérie dans la région avec la Mauritanie,d'ailleurs en se moment il y a un balait diplomatique de responsable tunisien a Alger , c'est l’Algérie qui avaient alerté les autorités tunisienne sur l’existence de camps d’entraînement terroriste en Tunisie pret des frontière algerienne et ceux depuis décembre 2012.

l'armée algerienne coopère activement avec l'armée tunisienne , dailleurs en se moment on parle d'expert militaire algerien en Tunisie a la demande du gouvernement tunisien dans le cadre de l'opération militaire tunisienne dans le Jebel Chaambi on l'armée tunisienne est entrain de neutralise un groupe terroriste composé de dizaine d’individu notament des algerien et d'autre nationalité , l'algerie aillant une expérience de 20 ans de lutte anit-terroriste dans les maquis soutien activement la tunisie , on peut aussi citer l'effacement de la déte tunisienne par l’Algérie , le la vente de gaz et de carburant a des prix tres avantageux , et en ces temps difficile pour le tourisme tunisien qui a perdue une importante partie de ces habituer occidentaux , les touristes algériens son toujours au rdv , plus de 1 millions en 2012.

ps : elle est bien bonne celle la ? l'algerie a soutenue ben ali ?

voila en gros le topo , désolé de te décevoir mais l’Algérie a de très bon rapport avec ces autres voisins contrairement au Maroc qui est isolé dans son coin seul a l’extrême nord ouest de l’Afrique . , aucun pays frontalier de l’Algérie n'a intérêt a se mettre a dos l’Algérie , le Maroc ne le sait que trop bien !

et avec la monté du terrorisme dans les pays voisins leurs gouvernement auront grandement besoin du soutien de l’Algérie pour combattre les groupes terroristes.

si non pour revenir a l'actualité au sahara occidental , voici la triste histoire de deux frère sahraoui qui ne se sont pas vue pendant  39 ans ! il a fallut attendre le forum social mondial 2013 de tunis pour se revoir .

Sahara Occidental : malgré le « mur de la honte », ils se retrouvent après 39 ans de séparation

Par Patrick Piro - 8 mai 2013

Un mur méconnu de 2 700 kilomètres, bâti par le Maroc, découpe le Sahara Occidental du Nord au Sud pour y imposer une domination coloniale.

Image IPB

Le 26 mars dernier, Abdeslam a retrouvé Othman. C’était sur l’avenue Mohamed V à Tunis, lors de la marche d’ouverture du forum social mondial, où des mouvements, des associations, des réseaux convergent du monde entier pour se rencontrer et faire avancer leurs combats. C’était aussi le cas pour Abdeslam et Othman.

Image IPB

Par Patrick Piro - 8 mai 2013

Sahara Occidental : malgré le « mur de la honte », ils se retrouvent après 39 ans de séparation

Un mur méconnu de 2 700 kilomètres, bâti par le Maroc, découpe le Sahara Occidental du Nord au Sud pour y imposer une domination coloniale.

Le 26 mars dernier, Abdeslam a retrouvé Othman. C’était sur l’avenue Mohamed V à Tunis, lors de la marche d’ouverture du forum social mondial, où des mouvements, des associations, des réseaux convergent du monde entier pour se rencontrer et faire avancer leurs combats. C’était aussi le cas pour Abdeslam et Othman.

Passe la délégation sahraouie, repérable aux élégants boubous bleu ciel des hommes. L’un d’eux, beau visage sombre et buriné, traits réguliers, focalise mon appareil photo pendant quelques minutes. Un militant m’aborde dans l’angle mort de mon regard occupé. « C’est mon frère ! », s’exclame-t-il en désignant mon « modèle ».

Image IPB

Je m’étais préparé à ce qu’il se lance dans un argumentaire pour me motiver à sa cause. Les voilà qui s’embrassent. D’abord timidement, retenus par la pudeur, puis effusifs. Abdeslam et Othman ne s’étaient pas revus depuis 39 ans. « Et qui aurait pu imaginer que nous défilerions ensemble sur une artère portant le nom d’un ancien roi du Maroc ? »

Image IPB

En 1974, Othman avait vingt ans. Le Sahara occidental, libéré de l’occupation espagnole, tombe dans les griffes du Maroc. Militant politique, il fuit vers l’Algérie avec des milliers de compatriotes, direction les futurs camps de réfugiés.Abdeslam, son cadet d’un an, engagé lui aussi, choisit de rester. Arrêté en 1977, il fera cinq ans de prison, raconte-t-il, dont une partie entre les sinistres murs de Kenitra. Secrétaire greffier à l’époque, il a perdu son poste et vécu de petits commerces. Il n’a obtenu sa réintégration professionnelle qu’en 2008, dans la ville de Smara au Sahara occidental.Le forum s’est achevé, Abdeslam est rentré à Smara, et Othman à Tindouf. Leur prochaines conversations téléphoniques auront une autre saveur. Bientôt la soixantaine, ils n’auront peut-être plus jamais l’occasion d’une nouvelle rencontre.

Entre eux deux, un mur long de 2 700 kilomètres achevé en 1987 et qui cisaille le Sahara occidental du Nord au Sud. Pratiquement méconnu à l’étranger, il s’agit d’un véritable ouvrage militaire, équipé de radars, de pièces d’artillerie, de millions de mines et d’engins de guerre, gardé par quelque 100 000 soldats marocains en faction pour signifier la revendication du « Makhzen » sur ce territoire grand comme la moitié de la France, et pour empêcher les intrusions du Front Polisario, bras politique et armé des indépendantistes sahraouis, maître de la frange située à l’est du mur.

Image IPB

« Une barrière unique au monde, à la fois politique, militaire, ségrégationniste et économique, dénonce Gaici Nah, de l’Association sahraoui des victimes des mines (Asavim), lors d’une conférence organisée pendant le forum social mondial. De l’autre côté, la plus riche, le Maroc pille nos ressources pour son compte… » Il n’existe qu’un seul « check point » pour le traverser. « Il y en a 64 pour franchir le mur construit par Israël autour des territoires palestiniens occupés. »Des familles scindée comme celle d’Abdeslam et d’Othman, les Sahraouis en dénombrent des centaines. Dans les camps algériens, des enfants naissent et parlent avec enthousiasme de l’océan qui borde cette terre fastueuse qu’ils n’ont jamais vu, sur la seule foi des évocations de leur mère.

La Cour internationale de justice a reconnu en 2004 que le mur de Cisjordanie violait le droit international, ce qui donne une base juridique aux Palestiniens pour calculer des indemnités de réparation, explique Dawood Hammoudeh, membre du syndicat des paysans palestiniens (Pafu), qui détaille la procédure pratique. « Dans notre cas, rien de tel, c’est comme si le “mur de la honte”, qui viole de manière flagrante les règles des Nations unies, n’avait pas d’existence au regard de la communauté internationale, soupire Ghali Zbeir, coordonnateur d’un Observatoire des ressources naturelles du Sahara créé en avril pour dénoncer l’exploitation illégale du territoire sahraoui par le Maroc. Nous demandons à bénéficier des mêmes dispositions que les Palestiniens. »

Fin avril, échec à l’Onu de la tentative d’élargir à la surveillance des droits de l’homme les prérogatives de la Mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (Minurso), créée en 1991 pour contrôler le cessez-le-feu entre les Marocains et le Front Polisario. Les États-Unis, qui portaient l’initiative devant le Conseil de sécurité, l’ont retiré devant le tir nourri de la diplomatie marocaine, qui ne veut pas en entendre parler. La France, qui joue la carte de Rabat depuis des années sur ce dossier, n’a même pas eu à mettre son veto sur la table.

« La France refuse de condamner le Maroc pour les violations des droits humains au Sahara occidental »

Malainin Lakhdal, chargé des questions de l’eau et de l’agriculture au sein de l’Observatoire des ressources naturelles du Sahara occidental. Forum social mondial, Tunis, 29 mars 2013.

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=EoezcUPcBRU&feature=youtu.be

http://www.politis.fr/Sahara-Occidental-malgre-le-mur-de,22069.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une petite question comme ça, t'habites dans une grotte ?

Non, on a pas de ca chez nous.

elle a accueillie la famille de Kadafi a cause de raisons humanitaires

elle soutien massivement le gouvernement malien

elle est bien bonne celle la ? l'algerie a soutenue ben ali ?

La presse internationale s'est donc allegrement trompee??

aucun pays frontalier de l’Algérie n'a intérêt a se mettre a dos l’Algérie , le Maroc ne le sait que trop bien

Il faudra prevenir les pays Maghrebins frontalier que les Usa ont changé d'adresse.

Quant a ce que nous savons de ce coté de la frontiere, c'est se rappeler de l'Histoire ,eviter les memes erreurs, et reproduire les memes resultats le cas echeant.

contrairement au Maroc qui est isolé dans son coin seul a l’extrême nord ouest de l’Afrique

Si ca peut vous faire plaisir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est l'hopital qui se fout de la charite.

l'algerie avec ses relations au beau fixe avec la Tunisie( pendant le printemps tunisien, soutien au a Zine), la Lybie ( no comment), le Mali (

un homonyme du gia/aqmi/mujao avec qui il faut negocier tout en sachant qu'il ne faut jamais O jamais negocier avec terroristes), quant a a la Mauritanie, il y a quelqu'un sur le forum mieux placé que moi pour te dire ce que les mauritaniens pensent du gouvernement algerien.A l'Ouest, rien de nouveau...

Non vous n'etes pas encercles, il reste le Nord.

Algérie - Tunisie : Vers un partenariat stratégique

M. Mustapha Ben Djaafar : “L'Algérie a un rôle essentiel à jouer dans la région” :

http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/40972

"Parfaite entente" entre l'Algérie et la Mauritanie en matière de sécurité dans le Sahel (député mauritanien) :

http://www.letempsdz.com/content/view/89284/1/

L'Algérie et la Libye envisagent des partenariats :

http://magharebia.com/fr/articles/awi/features/2012/12/12/feature-01

Share this post


Link to post
Share on other sites

La presse internationale s'est donc allegrement trompee??

ébain oui.

si vous étes aussi sure, citez moi une fois ou l'Algérie a soutenu bel ali, un article avec une source crédible ou un document.

sinon oui ils ont accueilli la famille de Kadafi pour des raisons humanitaires (sa fille devait accoucher).

et l'Algérie a toujours soutenu le gouvernement Malien dans sa lutte antiterroriste politiquement et sur le plan logistique.

Il faudra prevenir les pays Maghrebins frontalier que les Usa ont changé d'adresse.

Quant a ce que nous savons de ce coté de la frontiere, c'est se rappeler de l'Histoire ,eviter les memes erreurs, et reproduire les memes resultats le cas echeant.

la je n'ai pas encore compris pouvez vous mieux exposer?

Si ca peut vous faire plaisir.

prenez une carte géographique et regardez bien le Maroc a coté de l'Algérie, c'est a vous que sa fera plaisir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

le polisario fête ces 40 ans , le 10 mai 1973 le polisario fut crée et commence la lutte armé contre l’Espagne coloniale soit deux ans avant le départ de l'espagne et l'invasion militaire marocaine .

Sahara occidental: le Front Polisario fête ses 40 ans

Par RFI : vendredi 10 mai 2013 à 05:52

Image IPB

Des militaires fouillent les décombres du camp sahraoui démantelé, à la périphérie de la capitale du Sahara occidental, El-Ayoun, le 8 novembre 2010.

Reuters/MAP/Handout

Le Front Polisario fête, ce vendredi 10 mai, ses 40 ans. C’est un double anniversaire : celui de la création de ce mouvement indépendantiste et celui du déclenchement de la lutte armée pour la libération de l’ex-Sahara espagnol, aujourd’hui admnistré, à 80 %, par le Maroc mais toujours considéré comme un territoire non autonome par les Nations unies. Quarante ans après, l’ONU peine toujours à rapprocher les deux parties et le Front Polisario continue d'afficher une farouche détermination à continuer le combat.

Des parades militaires et civiles ainsi que des animations culturelles sont au menu des festivités de cet anniversaire, au camp d’El Ayoun, de Tindouf. De nombreuses personnalités ont été invitées et il y aura, bien entendu, un représentant du gouvernement algérien, accompagné d’une quinzaine de députés algériens – l’Algérie appuie le Polisario – mais aussi le Premier ministre du Lesotho, à la tête d’une importante délégation.

De la lutte du Polisario et de la guerre, 40 ans après, il ne reste plus que d'anciens combattants en treillis qui gardent une poignée de postes militaires au milieu du désert. Il reste également des militaires en civil qui voient grandir leur famille sous une tente dans les camps de Tindouf ainsi que des mines qui, parfois, explosent encore au milieu des sables quand un visiteur imprudent s'aventure.

Depuis le 6 septembre 1991, un cessez-le feu est en vigueur au Sahara. Les armes se sont tues mais l'action se poursuit toujours : une action plus politique, plus diplomatique. D'abord aux Nations unies, mais aussi dans toutes les grandes capitales où le Front Polisario a un représentant. Une action qui se poursuit également sur le terrain, à savoir dans le Sahara, sous administration marocaine. C'est là – dans le Sahara occupé, selon les termes du Front Polisario - que les tensions sont les plus vives.

A Layoune, à Dakhla, ou encore à Smara, les indépendantistes jouent avec les nerfs des autorités marocaines. Régulièrement des manifestants descendent dans la rue pour réclamer leur droit à l'autodétermination. Face aux forces de l'ordre, les marches dégénèrent - la plupart du temps, jets de coktails molotofs, barricades et répression – et se soldent souvent par de nombreux blessés, dans les deux camps, et des arrestations.

C'est à une guerre d'usure que se livre une partie de la jeunesse sahraouie - trop jeune pour avoir combattu les armes à la main, mais néanmoins militante - qui dessine des drapeaux du Polisario dans les rues marocaines et fait le V de la victoire dans les médias.

Une jeunesse qui réclame, comme les anciens, 40 ans après, l'organisation d'un référendum d'autodétermination, prévu par les Nations-Unies mais dont l'idée, au fil des ans, semble bel et bien avoir été abandonnée.

Le combat continue

Au sein du mouvement indépendantiste, on reconnait que le combat, ce sont des larmes et des souffrances ainsi qu’une vie difficile, depuis des décennies, dans les camps de Tindouf, mais c’est aussi une farouche détermination à continuer le combat.

Joint à Tindouf, par RFI, Mohamed Khaddad, membre du secrétariat exécutif du Front Polisario, explique que 40 ans, c’est une longue période et que les Nations unies n’ont pas été à même de résoudre le conflit mais en tout cas, s’enthousiasme-t-il « Personne ne pourrait s’imaginer, il y a 37 ans, que les Sahraouis pourraient être là, à ce stade de leur combat, tant les forces coalisées étaient si fortes, si importantes, tant les moyens mis en branle pour les anéantir étaient colossaux  » mais malgré l’adversité et malgré ces conditions difficiles, 40 ans après « les Sahraouis sont là pour dire, aujourd’hui : nous sommes là. Non seulement nous avons le droit d’exister mais nous avons plus que cela : la grande volonté, la ferme volonté de continuer notre combat jusqu’à la réalisation de nos objectifs », a déclaré Mohamed Khaddad.

De leur côté, les Nations unies qui, depuis 1991, ont déployé une mission d’observation du cessez le feu – Mission des Nations unies au Sahara occidental (Minurso) – peinent, pour l’instant, à rapprocher les deux parties. Joint par RFI, Jérôme Bernard, un des porte-paroles des nations unies, rappelle que c’est au Maroc et au Front Polisario de trouver une solution.

« Actuellement, Christopher Ross – envoyé personnel du secrétaire général de l’Onu Ban Ki-moon – poursuit ses efforts pour arriver à de réelles négociations entre le Maroc et le Front Polisario. Il a mis en garde contre la poursuite du statuquo ; il a mis en garde contre les risques qui entraineraient la non résolution de ce conflit, mais c’est aux deux parties de trouver une solution », a-t-il précisé.

http://www.rfi.fr/afrique/20130509-sahara-occidental-le-front-polisario-fete-40-ans

si non retour a l’actualité dans les territoires sahraoui occupé par le Maroc.

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=iXq4ub07OPQ&feature=player_embedded

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=M1S9kwrgYeA&feature=player_embedded#!

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=nDOf-azCUxE&feature=player_embedded#at=22

Image IPB

comme d'habitude manifestation pacifique suivi de passage a tabac par les forces marocaines , tout le monde est passe icompris les femmes et les enfants .

bref les sahraouis ne comptent pas renoncer a leurs indépendance même après 40 ans de conflit.

ps : on peut lire sur les mures vive la rasd (République arabe sahraouie démocratique)

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ Scorpion,

ce qui est sure c'est que les manifestants sont allé a bonne école. puisque tu parle de repression des femmes, voici une petite vidéo qui dévoile l'envers du décor : des femmes mises aux premières loges (l'affect occidental rafole de ce genre d'image), et qui à l'annonce de l'arrivée d'ONG (comme quoi qu'elles peuvent faire leur boulot), se jettent litteralement par terre et feignent des traumatismes :

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=ixpT6gdnfG4&feature=player_embedded#!

Sinon, il y a aussi ce type d'images, qui discréditent ta vision "bisounours" du polisario : dans quel pays voit-on des "manifestants" se baladant avec des lames de 40 cm. aux USA, il aurait eu droit a une bastos sans sommation :

Image IPB

De toute facon, la police marocaine a décidé de filmer toutes les manifestations, et diffusera toutes les images. Ca permettra de se faire une idée sur qui provoque qui.

ça mis à part, j'attend toujours que l'on fasse un peu de prospectives sur ce conflit et les moyens d'en sortir. Visiblement, ça n'interesse pas grand monde, dommage. ca permettrait au moins que l'on ne se dépense pas stérilement a longueur de thread. Un peu de constructif ne peut nuire à la santé :

Au dela même de l'histoire de ce conflit, ce que j'attend de nos amis algeriens (c'est faute de saharaouis que je m'adresse à mes voisins...) c'est qu'il me démontre la viabilité d'un etat saharaouis. Parce que le droit pour le droit, je veux bien (et encore), mais un rien de realpolitik serait les bienvenue. Quid des marocains installés sur place ? quid des saharaouis pro marocains ? quelle forme prendra cet etat ? avec quels moyens (si certains me ressortent ces histoires de "richesses locales, pières de fournir les sources) ?

Car aujourd'hui cette région coute au maroc plus qu'elle ne lui rapporte (l'essentiel du phosphates ne vient pas du sahara et le repos biologique des océans impose la non pêche 1 an sur 4). Pas de gaz et pas de pétrole (sans quoi le maroc les exploiteraient).

Au cessez le feu en 1991, le maroc voulait une intégration totale et le polisario une indépendance totale. Le Maroc a fait évoluer sa position en proposant une autonomie ou les saharaouis gèreraient eux même leur propre région en tenant compte de leurs particularismes (hors drapeau, armées, police, tout serait décidé par une assemblée élue).

Le maroc a donc fait un pas. Quel pas a fait le polisario ? a quel compromis est-il prêt ?

PGM

Share this post


Link to post
Share on other sites

le polisario fête ces 40 ans , le 10 mai 1973 le polisario fut crée et commence la lutte armé contre l’Espagne coloniale soit deux ans avant le départ de l'espagne et l'invasion militaire marocaine .

si non retour a l’actualité dans les territoires sahraoui occupé par le Maroc.

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=iXq4ub07OPQ&feature=player_embedded

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=M1S9kwrgYeA&feature=player_embedded#!

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=nDOf-azCUxE&feature=player_embedded#at=22

Image IPB

comme d'habitude manifestation pacifique suivi de passage a tabac par les forces marocaines , tout le monde est passe icompris les femmes et les enfants .

bref les sahraouis ne comptent pas renoncer a leurs indépendance même après 40 ans de conflit.

ps : on peut lire sur les mures vive la rasd (République arabe sahraouie démocratique)

Attendez, on parle bien de ce jour où des membres non armés des forces de sécurités marocaines, qui encadraient ce rassemblement ont été égorgés par ces "manifestants"?

Image IPB

Là tu nous montre des vidéos sorties de leur contexte, c'est trop facile, surtout quand on sait que ces mêmes "manifestants" terrorisent la population de laayoune depuis deux-trois ans!

Les forces de l'ordre qui se font lyncher par les "pacifistes":

http-~~-//www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=sv7_DXp_tMM

Quid du financement, par l'algérie, de groupuscules au sein du sahara marocain se faisant passer pour des indépendantistes?

Image IPB

Ma préférée c'est les femmes qui font tout pour se faire mal et qui accusent ensuite le maroc de leurs mots, attention, elle est collector celle là:

http-~~-//www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=ixpT6gdnfG4

Nous avons aussi ces fameuses femmes du polisario qui frappent des marocains, attendant surement d'être frappée à leur tour pour s'empresser de prendre des photos et de les exposer comme des violations flagrantes et gratuite de leur intégrité physique:

http-~~-//www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=zfC28eoNigQ

Share this post


Link to post
Share on other sites

désolé mais les images postés plus haut sont injustifiable , inutile de faire diversion ça ne tien pas debout cette histoire , les manifestations sont réel , toutes les ONG rapporte la méme chose les manifestations sont pacifique ! et la répression marocaine est sanglante et injustifiée ! on voit bien les forces marocaine tabassé des vieille femme et des enfants ,  et ça n'a rien de nouveau .

Association Sahraouie Des Victimes des Violations Graves des Droits de l’Homme Commises par l’Etat du Maroc, El Ayoune

site officiel

http://asvdh.net/img/main.php

ici aussi les images date des manifestations d'il y a une dizaine de jours

images choquantes donc je spoile..

Image IPB

Image IPB

bref les images ne montent pas et les forces marocaines ne se cache même pas ! convaincue de leurs impunité et qu'ils ont la bénédiction de la maison royale..

ps : PGM cette image date de 2010 ! après l'attaque de l'armée marocaine contre le camps de GDEIM IZIK au sahara occidental  ...

Image IPB

Share this post


Link to post
Share on other sites

désolé mais les images postés plus haut sont injustifiable , inutile de faire diversion ça ne tien pas debout cette histoire , les manifestations sont réel , toutes les ONG rapporte la méme chose les manifestations sont pacifique ! et la répression marocaine est sanglante et injustifiée ! on voit bien les forces marocaine tabassé des vieille femme et des enfants ,  et ça n'a rien de nouveau .

Association Sahraouie Des Victimes des Violations Graves des Droits de l’Homme Commises par l’Etat du Maroc, El Ayoune

site officiel

http://asvdh.net/img/main.php

ici aussi les images date des manifestations d'il y a une dizaine de jours

images choquantes donc je spoile..

Image IPB

Image IPB

bref les images ne montent pas et les forces marocaines ne se cache même pas ! convaincue de leurs impunité et qu'ils ont la bénédiction de la maison royale..

ps : PGM cette image date de 2010 ! après l'attaque de l'armée marocaine contre le camps de GDEIM IZIK au sahara occidental  ...

Image IPB

Merci de le préciser, ces mêmes membres du polisario qui ont égorgés des membres de la police marocaine.

Sortir des images hors de leur contexte et les associer à un pays c'est de la désinformation. En 2010, il y avait des forces de police, NON ARMEES, qui encadraient le rassemblement de Gdeim Izik, et ces manifestants "pacifiques" du polisario ont égorgés des membres des forces de sécurités!

Là tu nous montre une dame avec une main en sang. Pourquoi? Où?

On a vu plus haut que les femmes affiliées à ce mouvement jouent sur la corde sensible des droits de l'homme, mais ce qu'on omet de dire, c'est qu'elles vont jusqu'à frapper des hommes pour se faire frapper en retour et ensuite prendre ce genre de photos.

C'est trop facile de prendre des photos tournées à des moments opportuns et de venir ensuite claironner qu'il y a des massacres de la part des forces de sécurités marocaine!

Les membres du forum ne sont pas dupe!

D'ailleurs, pas besoin d'aller au maroc, en france, j'en vois tous les week end des crs se battre, en fin de manifestation, avec des éléments perturbateurs! Ici c'est pareille!

Pour manifester, il faut demander autorisation, comme dans tout pays civilisé, hors ces autorisations n'ont pas été formulées, donc les forces de sécurités encadrent et dispersent, si cela dégénère, la manifestation! Point barre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour résumer la chose: que montrent les images et les vidéos? Quelques centaines de manifestants? Pour un territoire de 200.000 habitants? Et on nous parle de "révolte"? Franchement, dans ce cas c'est une guerre civile qui suit chaque match de football!  =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

je suis surpris , quelques postes plus haut tu parlais de petites manifestations insignifiante de "40 personnes" , la tu parles de centaines de personnes c'est bien la prochaine foie ça sera des milliers peut être bien , on commence a se rapprocher de la réalité .

Merci de le préciser, ces mêmes membres du polisario qui ont égorgés des membres de la police marocaine.

tous les sahraouis indépendantiste ne sont pas membres du polisario , si non le polisario a appelé plusieurs foie les sahraouis a manifeste pacifiquement uniquement et général les sahraouis le suivent .

si non pour revenir a l'actualité

le défilé du polisario a Tifariti dans ces territoire libéré au Sahara occidental a l'occasion des 40 de ça création

http-~~-//www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=FDXPWZQ58Ec

Share this post


Link to post
Share on other sites

cet article du "Point" reprend plusieurs points que j'avais mis en lumière :

http://www.lepoint.fr/monde/sahara-occidental-le-maroc-garde-la-main-15-05-2013-1666739_24.php

extrait :

Efforts "sérieux et crédibles" pour trouver un règlement

Les autres membres du Groupe des amis du Sahara n'ont finalement pas tardé à prendre leur distance avec l'initiative américaine. S'appuyant sur une déclaration de Tiéman Coulibaly, ministre des Affaires étrangères du Mali, qui affirmait début février que des combattants issus des rangs du Polisario avaient été repérés au Nord-Mali, les puissances occidentales ne voulaient pas déstabiliser un peu plus encore une région fragile et dans laquelle le Maroc fait figure d'îlot de stabilité. Même si, depuis l'entrée en vigueur du cessez-le-feu de 1991, le statut final du Sahara occidental reste à déterminer, les "grandes puissances" puis le Conseil de sécurité de l'ONU, dans une résolution votée à l'unanimité le 25 avril 2013, ont réaffirmé la prééminence de l'initiative d'autonomie présentée par le Maroc. Le texte onusien réaffirme que le statu quo actuel est inacceptable et qu'il faut trouver une solution au différend qui oppose le royaume chérifien à l'Algérie. Mohamed VI peut même se prévaloir des efforts "sérieux et crédibles" consentis par son pays pour trouver un règlement à la question du Sahara occidental.

Non moins importants furent les propos tenus par François Hollande lors de sa visite à Tanger et Rabat début avril dernier. Le chef de l'État a réaffirmé sa position "ferme et sans équivoque" en faveur du plan marocain d'autonomie au Sahara. Il a également ajouté : "Le Maroc accomplit chaque jour des pas décisifs vers la démocratie, conduit de façon cohérente son développement, assure son unité fondée sur la reconnaissance des diversités." Mieux, il a remis à l'honneur le plan présenté en 2007 par le Maroc qui préconise une large autonomie dans le cadre de la souveraineté du royaume alaouite. "Je le redis ici, c'est une base et sérieuse et crédible en vue d'une solution négociée." Ce projet, désormais soutenu par la France, l'Espagne ainsi que la majeure partie des pays de la Ligue arabe, semble être le seul.

Un pas a donc été franchi dans le règlement de ce conflit oublié qui, à intervalles réguliers, menace de se réveiller. La balle est désormais dans le camp des Sahraouis et de leur allié algérien. Pourront-ils longtemps continuer de faire la sourde oreille aux diplomates qui prônent le réalisme, refusent d'exercer la moindre pression sur Rabat et rappellent les propos tenus par Peter van Walsum, l'envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU dans la région, qui avait affirmé qu'un "Sahara occidental indépendant n'était pas une proposition réaliste" ?

PGM

Share this post


Link to post
Share on other sites

C’est une première dans l’histoire de la Mission des Nations unies au Sahara occidental, la Minurso : l’un de ses soldats a été prié de quitter la mission onusienne vendredi 17 mai. En cause, une vidéo postée sur Youtube, le 23 avril, où l’on voit le soldat égyptien donner des conseils à des jeunes sahraouis de Tindouf pour faire valoir leurs droits au Sahara.

Sur les images, sans doute tournées avec un téléphone portable, un soldat de la Minurso apparaît, son uniforme et son écusson bleu de l’Onu bien reconnaissables. Il encourage de jeunes sahraouis à revendiquer leurs droits. « Cette terre est la votre et personne ne vous l'enlèvera », explique-t-il en arabe à des jeunes assis en cercle autour de lui. Ou encore : « Vous devez exploiter toutes les occasions pour vous révolter à la manière des Egyptiens place Tahrir ».

Autour de lui, les Sahraouis écoutent et approuvent. Dans le fond de la tente est affiché un grand drapeau aux couleurs du Front polisario.

Suite : http://www.rfi.fr/afrique/20130518-sahara-occidental-soldat-minurso-prie-quitter-mission-onusienne

Share this post


Link to post
Share on other sites

on effet se soldat a violer son devoir de réserve et d'impartialité en affichant publiquement c'est opinions dans se conflit.

si non les sahraouis luttent pour leurs indépendance depuis plus de 40 ans c'est la cause de tout un peuple , ils n'ont pas besoin qu'un étranger viennent leurs dire qu'ils sont dans leurs droit pour les réclamer .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nouvelles tentions au tour du Sahara occidental , comme d'habitude quand le Maroc se retrouve dans une situation difficile dans le dossier du Sahara occidental il pointe du doigt l’Algérie

 

Sahara occidental: Mohammed VI affirme que «le Maroc refuse de recevoir des leçons»


2013-11-07T003454Z_1874676570_GM1E9B70IO
Cérémonie du 38ème anniversaire de la « Marche verte » de 1975, 6/11/13, Maroc.
REUTERS/Youssef Boudlal
Par RFI

Le Maroc a commémoré mercredi 6 novembre, le 38ème anniversaire de la « Marche verte » de 1975, lorsque le roi Hassan II avait mobilisé ses partisans pour marcher sur l'ancienne colonie espagnole du Sahara occidental. Son fils, le roi Mohammed VI, a prononcé à cette occasion un discours sur cette région du sud revendiquée par les indépendantistes du Front Polisario, soutenus par l'Algérie, et que le Maroc considère être son prolongement africain. Beaucoup craignaient que ce discours n'aggrave encore les tensions entre les deux pays voisins, qui ont récemment traversé une crise diplomatique.

Ce fut une réponse ferme aux critiques adressées au Maroc sur la question du Sahara occidental. Telle était donc la teneur du discours télévisé très attendu, d'une vingtaine de minutes, prononcé solennellement mercredi soir par le roi Mohammed VI.

Une réponse, d'abord, aux exigences de surveillance des droits de l'homme dans la région formulée la semaine dernière par le président algérien Abdelaziz Bouteflika. Une réponse ensuite aux rapports critiques des ONG internationales, mais aussi de la diplomatie américaine, dont le chef John Kerry est attendu à Rabat la semaine prochaine.

Le chef de l'Etat marocain a imputé les dénonciations des violations des droits de l'homme à des « rapports erronés », « mal intentionnés » ou à la généralisation de « cas isolés ». Mais aussi à des manoeuvres de corruption de la part de ceux qu'il qualifie d'« adversaires » sans jamais les nommer — mais derrière lesquels tout le monde entend le nom du voisin et rival, le gouvernement algérien.

Réitérant sa proposition de large autonomie pour le Sahara occidental, Mohammed VI a insisté : le Maroc « refuse, a-t-il dit, de recevoir des leçons » — surtout, a-t-il souligné à l'adresse de l'Algérie, « de la part de ceux qui bafouent systématiquement les droits de l'homme ».

http://www.rfi.fr/afrique/20131107-sahara-occidental-mohamed-vi-affirme-le-maroc-refuse-recevoir-lecons


la presse international et américaine en particulière a publier plusieurs article en faveur de la cause sahraoui ces dernieres semaines et ce a l’approche notamment de la tourné du chef de la diplomatie américaine,  John Kerry en Algérie puis au Maroc dans quelques jours

 

Le quotidien “Huffington Post” et le magazine “The Nation” en parlent
L’autodétermination du Sahara Occidental à la “une” de la presse US



À quelques jours de l’arrivée du secrétaire d’État US aux Affaires étrangères en Algérie et au Maroc, la presse américaine, à l’image du très influent “Huffington Post”, prône le droit à l’autodétermination au Sahara Occidental et insiste sur l'impérativité d’un mécanisme de surveillance des droits de l'Homme.

4%20polisario%20yahia_200_150.jpg

Après le Washington Times, c’est au tour d’autres publications américaines, à l’instar du quotidien américain Huffington Post et du magazine The Nation, de mettre en exergue les conditions de vie pénibles des réfugiés, les actes de “torture” et de “maltraitance” infligés aux Sahraouis par les autorités marocaines dans les territoires occupés. Le Huffington Post prône le droit à l’autodétermination au Sahara Occidental en affirmant que le Maroc “occupe illégalement” les territoires sahraouis, tout en insistant sur l'impérativité d'un mécanisme de surveillance des droits de l'Homme. “La dernière colonie d'Afrique : l'État oublié” est le titre de l'article publié mardi par cet influent journal américain, qui souligne que “cet État s'appelle le Sahara Occidental et son peuple est appelé les Sahraouis”. Le très influent quotidien souligne qu'au milieu du XXe siècle, plusieurs pays africains avaient commencé à acquérir leur indépendance des puissances coloniales et, qu'aujourd'hui, “tous les États africains sont considérés comme souverains sauf un qui est le Sahara Occidental”. Il rappelle que contrairement à la plupart des États africains qui ont exercé leur droit à l’autodétermination avant le retrait de la puissance coloniale, le Sahara Occidental avait été immédiatement et indûment revendiqué par ses pays voisins, le Maroc et la Mauritanie, après le retrait de l’Espagne, son ancien colonisateur. Le Huffington Post affirme que “plutôt que de donner l'indépendance aux Sahraouis, l’Espagne a conclu un marché avec le Maroc et la Mauritanie en signant l'accord de Madrid, par lequel l'Espagne a divisé le territoire sahraoui entre ces deux pays voisins”, rappelle encore le quotidien américain. Il précise qu'en 1975, “le Maroc a envahi et occupé le Sahara Occidental, alors qu'un mois plus tôt, la Cour internationale de justice (CIJ) avait statué que ni le Maroc ni la Mauritanie ne disposent d'un fondement juridique d'une souveraineté territoriale sur le Sahara Occidental”. Ignorant cette décision internationale, s'indigne le journal, “le Maroc s'est avancé et a occupé le Sahara Occidental”. Le Huffington Post n’hésite pas à qualifier catégoriquement cet acte d’“occupation illégale” par le Maroc, tout en rappelant que la Mauritanie s’était retirée du Sahara Occidental en 1979, alors que l'occupant marocain contrôle la plupart du territoire sahraoui. Sur la base de ces faits, cet influent journal américain observe que le Maroc “occupe illégalement” le Sahara Occidental depuis 38 ans, et qu'en dépit du droit de l'ONU qui stipule le droit inaliénable d'exercer librement l'autodétermination, des puissances internationales n'interviennent pas pour exiger un référendum d’autodétermination, à l'instar de ce qui avait été pratiqué pour les autres États africains. Soutenant l'importance d'une médiatisation plus large de la question sahraouie, le Huffington Post regrette et dénonce le silence complice ou, parfois, la censure frappant des médias marocains et étrangers sur le dossier du Sahara Occidental.
Par ailleurs, le magazine américain The Nation a publié, dimanche, un reportage sur la question sahraouie, dans lequel il a mis en exergue les conditions de vie pénibles des réfugiés, les actes de “torture” et de “maltraitance” infligés aux Sahraouis par les autorités marocaines dans les territoires occupés et leur désir d'indépendance.
Le reportage intitulé Lettre du Sahara Occidental, une terre sous occupation (Letter from Western Sahara, a land under occupation) est signé par Sharif Abdel Kouddous, un journaliste indépendant établi au Caire.
L'auteur du reportage a mis en avant les conditions de vie des Sahraouis, leur aspiration à un “avenir meilleur”, ou encore leur combat quotidien pour la survie et leur déception face à l'incapacité des Nations unies à trouver une solution à ce conflit qui dure depuis 1975.

http://www.liberte-algerie.com/actualite/l-autodetermination-du-sahara-occidental-a-la-une-de-la-presse-us-le-quotidien-huffington-post-et-le-magazine-the-nation-en-parlent-209958


 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Sahara occidental : le roi du Maroc ne veut pas «recevoir de leçons» de Bouteflika

 

Publié le 07.11.2013, 13h07 | Mise à jour : 13h58

picto-email.gif
 
 
3213787_benkirane-roi-dumaroc_640x280.jp
ARCHIVES. Le Premier ministre marocain Abdelilah Benkirane (islamiste) et le roi du Maroc Mohamed VI. picto-diapo.gif
Le torchon brûle entre Alger et Rabat. Depuis plusieurs jours, la tension est montée d'un cran entre les deux voisins sur la question du Sahara occidental. Mercredi soir, le roi du Maroc, Mohammed VI, a répliqué violemment aux récents propos du président algérien Abdelaziz Bouteflika. Il a notamment déclaré que Rabat n'avait pas à «recevoir de leçons», surtout de ceux qui «bafouent systématiquement les droits de l'Homme». 
 
Cette ex-colonie espagnole est contrôlée depuis les années 1970 par Rabat mais est revendiquée par les indépendantistes du Front Polisario, avec le soutien de l'Algérie.

Les deux pays voisins ont récemment connu une mini-crise diplomatique à ce sujet. Après la déclaration de Bouteflika, toujours convalescent, jugeant «plus que jamais d'actualité» la mise en place d'un mécanisme international de surveillance des droits de l'Homme au Sahara, Rabat a aussitôt réagi en rappelant pour consultations son ambassadeur à Alger. Vendredi dernier, des manifestants ont crié leur colère devant le consulat d'Algérie à Casablanca. L'un d'eux a escaladé le mur avant de se hisser sur le toit et d'arracher le drapeau algérien. Ce qui a mis le feu aux poudres, Alger demandant immédiatement des excuses. Et la toile s'est également enflammée, tout comme les médias des deux pays.

Mercredi, loin d'apaiser la situation, Rabat s'en est encore pris aux autorités algériennes. S'exprimant à l'occasion de la commémoration de la «Marche verte» sur ce territoire, en 1975, Mohammed VI a fait valoir que le Maroc «refus(ait) de recevoir des leçons» de son voisin sans jamais le citer.

Prochaine visite de John Kerry à Alger puis à Rabat

«Quiconque souhaite surenchérir sur le Maroc n'a qu'à descendre à Tindouf, et observer dans nombre de régions alentour, les atteintes portées aux droits humains les plus élémentaires», a affirmé Mohamed VI, en référence, notamment, aux camps de réfugiés sahraouis situés dans le sud-ouest de l'Algérie. Le souverain chérifien a par ailleurs accusé les «adversaires» du royaume de recourir «à l'argent» et à d'autres «avantages» pour tenter «d'acheter les voix et les prises de position de certaines organisations hostiles».

Et d'ajouter à l'adresse des dirigeants algériens : «Ils dilapident de la sorte les richesses et les ressources d'un peuple frère, que cette question ne concerne pas mais se dresse plutôt comme une entrave à l'intégration maghrébine». Le différend entre Rabat et Alger sur le Sahara occidental entrave la mise en œuvre de l'Union du Maghreb arabe (UMA). Les frontières entre les deux pays sont toujours fermées depuis plus de vingt ans.

Dans son discours, le roi du Maroc a également semblé viser les Etats-Unis qui, au printemps dernier, avaient élaboré un projet de résolution au Conseil de sécurité visant à élargir aux droits de l'homme le mandat de la mission de l'ONU dans la région (Minurso). «Y a-t-il une crise de confiance entre le Maroc et certains centres de décision chez ses partenaires stratégiques, concernant la question des droits de l'homme au Sahara?», a-t-il demandé. Cette interrogation intervient au moment où le secrétaire d'Etat américain John Kerry est attendu en début de semaine prochaine à Rabat, dans le cadre d'une tournée régionale qui l'aura préalablement mené à Alger.

Pour Kerry, il est «plus urgent que jamais» de régler ce conflit

Parallèlement à ce discours de fermeté, le roi du Maroc a assuré que son pays poursuivrait sa «coopération avec le secrétaire général des Nations-Unies, son envoyé personnel (Christopher Ross, ndlr) et les pays amis», et évoqué le souhait de Rabat «de trouver une solution politique définitive au conflit» du Sahara. Il a en particulier mis en exergue le programme de «développement régional» récemment élaboré par un organisme institutionnel, le Conseil économique, social et environnemental (CESE).

Le Maroc propose une large autonomie sous sa souveraineté au Sahara occidental, mais ce plan est rejeté par le Polisario, qui réclame un référendum d'autodétermination, avec le soutien de l'Algérie. L'émissaire onusien, Christopher Ross, qui vient d'effectuer une nouvelle mission dans la région, avait jugé en mars dernier «plus urgent que jamais» le règlement de ce conflit face à l'insécurité croissante au Sahel.

 

LeParisien.fr

 

http://www.leparisien.fr/international/sahara-occidental-le-roi-du-maroc-ne-veut-pas-recevoir-de-lecons-de-bouteflika-07-11-2013-3295405.php

Edited by FARSOLDIER

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les droits de l'homme bafoués à Tindouf ,seul M6 en a connaissance ,les ONG qui  traquent Momo sur ce sujet n'en font pas cas , pour certainement faire plaisir à Boutef !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,500
    Total Members
    1,550
    Most Online
    am60
    Newest Member
    am60
    Joined
  • Forum Statistics

    20,878
    Total Topics
    1,311,704
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries