Serge

Penser l'organisation de la section d'infanterie.

Recommended Posts

39 minutes ago, Scarabé said:

Oui l'armée de terre fait des essais pour monter certain appui  (Mag ou des lance grenades) sur des drones terrestres.

Ils aiment bien les idée a la con dans l'AdT ...

Si c'est trop lourd tu prends une mule une vraie ... ou une remorque à bras ... pas besoin de s'emmerder avec de l'électronique pourrie qui ne marche jamais quand il faut.

Ce fantasme technoïde est d'un pathétique ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Scarabé a dit :

Lutilisation-des-robots-militaires-dans-

Oui l'armée de terre fait des essais pour monter certain appui  (Mag ou des lance grenades) sur des drones terrestres. Ils veulent aussi acheter des mini drones volant pour les fantassins en intégrant la vue de la camera sur l'écran Félin. Dans l'appel d'offre le drone ne doit pas voler au dessus de 50M pour ne pas faire déconfliction avec les autres drones beaucoup plus gros qui seront géré par la CMD3D.     

 

 

Les FS russes en Syrie , ils ont utilisé un robot de ce type . Il y a une vidéo ou l'un des FS raconte quand ils ont nettoyé une tranchée avec ce système .

 

Il y a 1 heure, Algerino a dit :

Les GCP et GCM c'est quand même l'échelon au-dessus de la SAED, ce sont des commandos. En terme de compétences, de missions, de formation, d'"employeur" et d'équipement, c'est pas la même chose. C'est le "second cercle", si on peut encore utiliser cette expression.

Hum je ne serais pas aussi catégorique .

Qu'il y ait une différence d'équipements et d'armement aussi est une chose ( quoi que d'ici peu avec l'arrivé de HK 416 , voir 417 , de nouveau PA , les MAG etc ... sa sera moins évidents) .

Du point de vue physique , préparation , formations je pense que dans les SAED il y a un niveau qui est loin d'être à la ramasse vis à vis des GCP /GCM . la SAED du 21°RIMa apparemment bosse en mode amphibie , 

 

Citation

 

http://www.troupesdemarine.org/discussion/viewtopic.php?f=1&t=5398

Des "commandos amphibies" pour le 21ème RIMa 

Après les GCP et les GCM, voici le GCA. Le 21ème Régiment d'infanterie de Marine vient de se doter de ses propres commandos, à l'image des Groupement de commandos parachutistes (GCP) des régiments de la brigade para ou des Groupement de commandos Montagne (GCM) de la brigade alpine. 

Il s'agit du Groupe commando amphibie (GCA), composé de deux commandos de six hommes et d'un groupe de commandement, soit une quinzaine d'hommes. Sa mission est de "surveiller et ponctuellement saisir des objectifs, après une mise en place héliportée ou une mise à l'eau" explique le capitaine Braun, commandant de la CEA du 21, dans le dernier numéro d'Héraclès, publié par le Centre de doctrine d'emploi des forces (CDEF) de l'armée de terre. L'infiltration peut se faire à la palme, en Zodiac et éventuellement en kayak, à la manière des commandos-marine. Le GCA est équipé de matériels spécifiques (appareils de prise de vue ou GPS couplés à des jumelles). 

 

Alors on peu voir sa comme de la "sous marque" m'enfin bon , je pense que l'on sous estime souvent les SAED alors qu'il y a un niveau élevé . Bien évidemment ils ne sont pas au niveau des commandos marine , et ce n'est pas le but si tenté que ce soit possible ,mais on ne peu juger et comparer avec les autres unités de type GCP et GCM en ce basant sur le fait qu'il n'y a pas eu encore de groupement regroupant divers SAED  le temps d'une opex comme l'on fait les GCP dans la bande saharo sahélienne .

Oui les GCP récupèrent du matos auprès des FS , du matos qu'ils ne veulent pas ou plus ...

En fait il est plus difficile de monter un groupement de SAED pour une projection en opex tout simplement parce que lorsqu'une brigade assure un mandat , il n'y aura pas assez de monde , pas assez de régiments  d'infanterie , et même en prenant les EOP du régiment d'artillerie on aura pas encore assez de monde ... choses bien différente pour les GCP , qui ont déjà plus de régiments d'infanterie que dans les autres brigades , qu'il y a aussi des GCP au 35°RAP , au 1°RHP et au 17°RGP ...

Oui moins celle qui ont était dissoute au 3°RPIMa après la grosse bêtise ... mais bon il reste du monde dans les autres régiment de la 11°BP ...

Donc non , je pense que les SAED ont un très bon niveau , et que si on leur donne les moyens ils peuvent largement assuré un rôle le jour ou l'on ce dira on monte un groupement avec les SAED d'autres brigades avec projection au Sahel  .Idem pour les EOP de l'artillerie ... ceux-ci d'ailleurs sur des opex feront du renseignement divers et varié comme la prise de tension au sein de population .

D'ailleurs il faut aussi rappelé le rôle de gens des SAED et des EOP ayant tenu un rôle dans les OMLT en Afghanistan .

Maintenant , je pense que ls gens en SAED n'ont pas forcément besoin et l'envie de briller en société avec les histoires de second cercle du  monde des FS ,mais ceux-ci ont largement  le potentiel pour assurer des missions type comme les  GCP .

Question stage ou formation ,je pense que dans les régiments ont leur offre un panel de possibilité pour en acquérir .

Ici , la SAED du 2°RIMa renforcé d'équipiers du 3°RIMa ainsi que 2 tireurs de la STE du 2°RIMa ont était prendre "l'air" chez les RMC :

http://www.2rima.fr/2015/05/la-saed-du-2-chez-les-jokers-du-42cdo/

http://www.2rima.fr/2016/11/la-saed-en-stage-commando-au-cnec/

 

Donc les SAED font le boulot pour leur régiment , évoluent selon les moyens fourni , mais cela n'est pas du à un niveau moindre en terme de qualité des hommes , non il y a du potentiel énorme . 

Les GCM ont toujours existaient , avec les éclaireurs skieurs et cela depuis longtemps .

Dans le passé on avait des corps franc au sein  unités régulière .

Donc voilà , je pense que les SAED s'est une ressource et du potentiel qu'on ne doit pas minoré ou voir comme moins capable .

Comme je le dis , quand on crée ce genre d'unité ,des entités petite ou ce développe un fort état d'esprit , des profils sachant bosser seul ou en équipe , avec un potentiel physique ,mental et moral , tu as la base pour avoir une unité apte à aller plus loin et sans pour autant avoir un sentiment d'être moins bon que certains .

Enfin voilà , ces SAED  trace leur route et vont de l'avant , ne sous estimons pas car il y a du potentiel chez eux .

 

Idem , on observe les STE  , s'est du haut niveau , et pourtant ce n'est pas la 11°BP qui mène le bal .

2013 :  1° 126°RI .

            2° 2°REP .

            3° 21°RIMa 

 

2014 : 1° Régiment de Tirailleurs .

           2° 2°RIMa .

           3) 2°REP .

 

 

2015 : 1° 126°RI .

            2° 92°RI .

            3°RIMa .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin bon , le prend pas mal mais je me dis qu'on sous estime un peu trop rapidement des unités au vu d'autres qui ont comme expliqué plus haut des "avantages" en ayant un paquet de groupe GCP du fait justement d'appartenir à une brigade avec beaucoup de régiments , la 11°BP , et qui donc peut récupérer du matos que ne veut plus le COS ... 

Et puis bon , quand on aura tout l'armement qui remplace l'ancien , de ce point de vue là je pense que les SAED auront rien à envié au GCP and co .

 

 

il y a une heure, g4lly a dit :

Ils aiment bien les idée a la con dans l'AdT ...

Si c'est trop lourd tu prends une mule une vraie ... ou une remorque à bras ... pas besoin de s'emmerder avec de l'électronique pourrie qui ne marche jamais quand il faut.

Ce fantasme technoïde est d'un pathétique ...

Moi je ne suis pas trop technologie , pour moi un drone s'est bien pour du rens .

¨Pour le reste , un robot à chenille avec une mitrailleuse semble avoir était intéressant dans l'emploi , les russes en Syrie en ont utilisé un et apparemment sa a était pratique pour aller fumer des barbus dans une tranchée .

A la rigueur ce genre de truc sur chenille , sa peut-être pratique dans une rue battu par le feu ou un nettoyage de tranchée .

Enfin moi je vois sa surtout pour le combat pur , et aidé dans les moments comme sa .

Bon après ce n'est pas non plus la peine de généraliser ce genre de truc sous peine d'encore plus avoir de truc à gérer ...

Mais dans du combat pur , sa peut-être utile .

 

Edited by Gibbs le Cajun

Share this post


Link to post
Share on other sites
11 minutes ago, Gibbs le Cajun said:

Pour le reste , un robot à chenille avec une mitrailleuse semble avoir était intéressant dans l'emploi , les russes en Syrie en ont utilisé un et apparemment sa a était pratique pour aller fumer des barbus dans une tranchée .

A la rigueur ce genre de truc sur chenille , sa peut-être pratique dans une rue battu par le feu ou un nettoyage de tranchée .

Enfin moi je vois sa surtout pour le combat pur , et aidé dans les moments comme sa .

Bon après ce n'est pas non plus la peine de généraliser ce genre de truc sous peine d'encore plus avoir de truc à gérer ...

Mais dans du combat pur , sa peut-être utile .

Utile oui mais dans quelques cas particulier, et dans une contexte particulier... En gros c'est essentiellement du combat urbain ou de la guerre de tranchée ... dans des zone facilement accessible en véhicule etc.

Rien qui ne remplace un binome portant sa MAG ses bandes et le canon long dans les collines vallonnée de la Kapisa, ou dans les vertes prairie du Mali.

Quand tu vois qu'on a du mal a acheminer des obus de 155mm dans le désert ... imagine s'il faut se balader la logistique d'un bordel pareil. Autant s'en tenir a la logique du mec qui tapotte sur le joypad ... virer le robot gadget et le joypad ... et garder la mitrailleuse ... Si le probleme c'est le portage il y a mille solution très robuste et très légère qui n'alourdissent en rien la logistique.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, g4lly a dit :

Utile oui mais dans quelques cas particulier, et dans une contexte particulier... En gros c'est essentiellement du combat urbain ou de la guerre de tranchée ... dans des zone facilement accessible en véhicule etc.

Rien qui ne remplace un binome portant sa MAG ses bandes et le canon long dans les collines vallonnée de la Kapisa, ou dans les vertes prairie du Mali.

Quand tu vois qu'on a du mal a acheminer des obus de 155mm dans le désert ... imagine s'il faut se balader la logistique d'un bordel pareil. Autant s'en tenir a la logique du mec qui tapotte sur le joypad ... virer le robot gadget et le joypad ... et garder la mitrailleuse ... Si le probleme c'est le portage il y a mille solution très robuste et très légère qui n'alourdissent en rien la logistique.

Oui s'est exactement comme toi que je vois la chose :souritc: .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Gibbs le Cajun a dit :

 

Du point de vue physique , préparation , formations je pense que dans les SAED il y a un niveau qui est loin d'être à la ramasse vis à vis des GCP /GCM . la SAED du 21°RIMa apparemment bosse en mode amphibie , 

Les SEAD doivent la aussi évoluer tout en gardant leur spécificités. Dans l'avenir elles seront toute articulé avec 3 groupes de 10 hommes et auront des véhicules différents ( PLFS et VBRM Light  )   

Pour l'artillerie les batteries de renseignements ont évolué elles sont devenue "Batterie d’Acquisition et de Surveillance" (BAS). Le model est standardisé dans tout les RA elles sont articulée en groupe de 6 PVP. (dont 2 PVP DRAC) 3 + 3.

Les EOA sont rattaché aux batteries.   

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Gibbs le Cajun a dit :

Les FS russes en Syrie , ils ont utilisé un robot de ce type . Il y a une vidéo ou l'un des FS raconte quand ils ont nettoyé une tranchée avec ce système .

 

Hum je ne serais pas aussi catégorique .

Qu'il y ait une différence d'équipements et d'armement aussi est une chose ( quoi que d'ici peu avec l'arrivé de HK 416 , voir 417 , de nouveau PA , les MAG etc ... sa sera moins évidents) .

Du point de vue physique , préparation , formations je pense que dans les SAED il y a un niveau qui est loin d'être à la ramasse vis à vis des GCP /GCM . la SAED du 21°RIMa apparemment bosse en mode amphibie , 

 

Alors on peu voir sa comme de la "sous marque" m'enfin bon , je pense que l'on sous estime souvent les SAED alors qu'il y a un niveau élevé . Bien évidemment ils ne sont pas au niveau des commandos marine , et ce n'est pas le but si tenté que ce soit possible ,mais on ne peu juger et comparer avec les autres unités de type GCP et GCM en ce basant sur le fait qu'il n'y a pas eu encore de groupement regroupant divers SAED  le temps d'une opex comme l'on fait les GCP dans la bande saharo sahélienne .

Oui les GCP récupèrent du matos auprès des FS , du matos qu'ils ne veulent pas ou plus ...

En fait il est plus difficile de monter un groupement de SAED pour une projection en opex tout simplement parce que lorsqu'une brigade assure un mandat , il n'y aura pas assez de monde , pas assez de régiments  d'infanterie , et même en prenant les EOP du régiment d'artillerie on aura pas encore assez de monde ... choses bien différente pour les GCP , qui ont déjà plus de régiments d'infanterie que dans les autres brigades , qu'il y a aussi des GCP au 35°RAP , au 1°RHP et au 17°RGP ...

Oui moins celle qui ont était dissoute au 3°RPIMa après la grosse bêtise ... mais bon il reste du monde dans les autres régiment de la 11°BP ...

Donc non , je pense que les SAED ont un très bon niveau , et que si on leur donne les moyens ils peuvent largement assuré un rôle le jour ou l'on ce dira on monte un groupement avec les SAED d'autres brigades avec projection au Sahel  .Idem pour les EOP de l'artillerie ... ceux-ci d'ailleurs sur des opex feront du renseignement divers et varié comme la prise de tension au sein de population .

D'ailleurs il faut aussi rappelé le rôle de gens des SAED et des EOP ayant tenu un rôle dans les OMLT en Afghanistan .

Maintenant , je pense que ls gens en SAED n'ont pas forcément besoin et l'envie de briller en société avec les histoires de second cercle du  monde des FS ,mais ceux-ci ont largement  le potentiel pour assurer des missions type comme les  GCP .

Question stage ou formation ,je pense que dans les régiments ont leur offre un panel de possibilité pour en acquérir .

Ici , la SAED du 2°RIMa renforcé d'équipiers du 3°RIMa ainsi que 2 tireurs de la STE du 2°RIMa ont était prendre "l'air" chez les RMC :

http://www.2rima.fr/2015/05/la-saed-du-2-chez-les-jokers-du-42cdo/

http://www.2rima.fr/2016/11/la-saed-en-stage-commando-au-cnec/

 

Donc les SAED font le boulot pour leur régiment , évoluent selon les moyens fourni , mais cela n'est pas du à un niveau moindre en terme de qualité des hommes , non il y a du potentiel énorme . 

Les GCM ont toujours existaient , avec les éclaireurs skieurs et cela depuis longtemps .

Dans le passé on avait des corps franc au sein  unités régulière .

Donc voilà , je pense que les SAED s'est une ressource et du potentiel qu'on ne doit pas minoré ou voir comme moins capable .

Comme je le dis , quand on crée ce genre d'unité ,des entités petite ou ce développe un fort état d'esprit , des profils sachant bosser seul ou en équipe , avec un potentiel physique ,mental et moral , tu as la base pour avoir une unité apte à aller plus loin et sans pour autant avoir un sentiment d'être moins bon que certains .

Enfin voilà , ces SAED  trace leur route et vont de l'avant , ne sous estimons pas car il y a du potentiel chez eux .

 

Idem , on observe les STE  , s'est du haut niveau , et pourtant ce n'est pas la 11°BP qui mène le bal .

2013 :  1° 126°RI .

            2° 2°REP .

            3° 21°RIMa 

 

2014 : 1° Régiment de Tirailleurs .

           2° 2°RIMa .

           3) 2°REP .

 

 

2015 : 1° 126°RI .

            2° 92°RI .

            3°RIMa .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin bon , le prend pas mal mais je me dis qu'on sous estime un peu trop rapidement des unités au vu d'autres qui ont comme expliqué plus haut des "avantages" en ayant un paquet de groupe GCP du fait justement d'appartenir à une brigade avec beaucoup de régiments , la 11°BP , et qui donc peut récupérer du matos que ne veut plus le COS ... 

Et puis bon , quand on aura tout l'armement qui remplace l'ancien , de ce point de vue là je pense que les SAED auront rien à envié au GCP and co .

 

 

Moi je ne suis pas trop technologie , pour moi un drone s'est bien pour du rens .

¨Pour le reste , un robot à chenille avec une mitrailleuse semble avoir était intéressant dans l'emploi , les russes en Syrie en ont utilisé un et apparemment sa a était pratique pour aller fumer des barbus dans une tranchée .

A la rigueur ce genre de truc sur chenille , sa peut-être pratique dans une rue battu par le feu ou un nettoyage de tranchée .

Enfin moi je vois sa surtout pour le combat pur , et aidé dans les moments comme sa .

Bon après ce n'est pas non plus la peine de généraliser ce genre de truc sous peine d'encore plus avoir de truc à gérer ...

Mais dans du combat pur , sa peut-être utile .

 

Je ne dis pas que les SAED sont à la ramasse. Le concept même de SAED est loin d'être con ;) Mais d'après ce que j'ai compris, le niveau demandé n'est pas le même lors des sélections, et les missions attribuées aux GCP et GCM sont plus variées, de même que ceux qui peuvent les employer: régiment, GTIA/SGTIA, Brigade, COS, DRM (?). 

J'avais entendu parler des Commandos Amphibies de la CEA/SAED du 21 (GCA). Mais on les voit pas trop, je me demande s'ils existent encore. Une spé amphibie pour les SAED des troupes de marine c'est une bonne idée.

Oh mais les GCP ne récupèrent pas tout des FS, leurs Scar ils les ont depuis 2008/2009, et c'est la brigade qui a raqué. Les GCP des 17 RGP, 1er RHP, 35 RAP cumulent une spé "assaut" commune aux autres GCP et un savoir faire propre à leurs régiments, ce qui fait tout leur intérêt. Pour ceux du 17, c'est tout ce qui concerne le génie, pour le RHP et le RAP c'est la reco avancée, avec en plus pour le RAP le guidage de frappes. D'ailleurs je ne serai pas surpris d'apprendre qu'il y a des JTAC chez leurs commandos. C'est même les GCP du 35 qui anime la BRB. 

Les GCP du 3 ont été reformés après l'accident. Pour te dire, il y a même une équipe de GCP à la 11ème CCTP.

C'est clair qu'il y a un fort potentiel de développement et une volonté de monté en puissance. C'est une bonne chose qu'ils cherchent à acquérir de nouvelles compétences : stages commandos, franchissement, corde lisse... Mais en terme d'expertise, je pense qu'on est pas au même niveau que les GCP/GCM. Les 2 formations accumulent déjà des décennies d'expertise et de missions dans leur domaine d'évolution, sans compter les liens tissés avec les FS, les commandos de l'armée de l'air et leurs entrainements communs. Les uns sont chuteurs opérationnels et les autres spécialisés en montagne, grand froid... 

Je ne suis pas "contre" les SAED hein, mais pour le moment il existe une différence entre eux et les GCP, ne serait-ce que par leurs spécialités et leur expertise. C'est d'ailleurs explicité page 65 du magazine Fantassins posté page précédente:

Clairement hors du domaine des forces spéciales et des groupements de commandos parachutistes ou de montagne, la SAED travaille au profit di- rect de son régiment, ou de son groupement tactique interarmes (GTIA), voire d’une des compagnies de combat ou d’un des sous-groupements tactiques interarmes (SGTIA), dans la zone d’intérêt de l’unité. Ceci implique en particu- lier que sa souplesse, sa mobilité et sa discrétion, lui permettent d’agir juste en arrière de la ligne de contact. Elle peut alors apporter au chef tactique les informations précises et actualisées dont il a besoin pour engager le volume de forces nécessaire et suffisant, au bon moment, par des cheminements reconnus, sur un objectif confirmé et circonscrit. En plus de ces deux types d’action, recherche du renseignement au contact et préparation de l’action des unités, la SAED dispose également des capacités pour mener des actions de force ponctuelles et ciblées, ainsi que pour assurer la protection d’autorité. Par ailleurs, la maîtrise des savoir-faire « commando » de la section permet à la SAED d’être une plus-value dans l’engagement débarqué, notamment en soutenant une unité lors d’un franchissement de coupure humide, ou d’un franchissement vertical.

 Je suis pour leur développement, comme tu le dis, il y a un très fort potentiel et une réelle volonté de les amener loin. Certains officiers veulent les amener au niveau des GCP/GCM, et les transformer en Groupes de Commandos d'Infanterie, reste à savoir si ce sera fait. 

Pour moi la question principale que soulève la montée puissance des SAED, c'est surtout leur articulation avec les GCP/GCM et les hommes du 2ème Hussards. Ils développent leur savoir-faire dans l'AED, mais en ce qui concerne la reco et l'action derrière les lignes ennemis, ils mangent dans la gamelle des autres. Peut-être que Scarabé pourra m'éclairer sur ce point. ^^

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Algerino a dit :

J'avais entendu parler des Commandos Amphibies de la CEA/SAED du 21 (GCA). Mais on les voit pas trop, je me demande s'ils existent encore. Une spé amphibie pour les SAED des troupes de marine c'est une bonne idée.

La SAED du 21 existe, elle est "vendue" comme amphibie;  à  mon avis c'est un peu "danseuse"(voir Cie amphibie du REP ... )  Dans la doctrine française les forces avancées (amphibie) c'est le domaine de la MN, au niveau plage a) Commandos, b) Plongeurs Démineurs, c) Plongeurs Reco plage (flottille amphibie) , arrive ensuite l'unité "inter-armes de plage" (beach master, génie, médical) la SAED est censée remplacer les Commandos plus ou moins à ce moment là (sécurisation de plage). En outremer, ce boulot de sécurisation de plage c'est de la responsabilité des BP et des plongeurs réco des bords.

Il y a bien deux petites unités dites "groupe assaut par mer" issues issues des "SAED" du 2e RPIMA (La Réunion) et du RIMAP (NC) il me semble que ces groupes sont armés par les moniteurs commando des centres d’aguerrissement du coin. dans ces territoires, ces deux groupes jouent le rôle de forces avancées. 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, Fusilier a dit :

La SAED du 21 existe, elle est "vendue" comme amphibie;  à  mon avis c'est un peu "danseuse"(voir Cie amphibie du REP ... )  Dans la doctrine française les forces avancées (amphibie) c'est le domaine de la MN, au niveau plage a) Commandos, b) Plongeurs Démineurs, c) Plongeurs Reco plage (flottille amphibie) , arrive ensuite l'unité "inter-armes de plage" (beach master, génie, médical) la SAED est censée remplacer les Commandos plus ou moins à ce moment là (sécurisation de plage). En outremer, ce boulot de sécurisation de plage c'est de la responsabilité des BP et des plongeurs réco des bords.

Il y a bien deux petites unités dites "groupe assaut par mer" issues issues des "SAED" du 2e RPIMA (La Réunion) et du RIMAP (NC) il me semble que ces groupes sont armés par les moniteurs commando des centres d’aguerrissement du coin. dans ces territoires, ces deux groupes jouent le rôle de forces avancées. 

Je faisais référence au GCA, ou Groupe de Commandos Amphibie du 21ème RIMA, pas de la SAED en elle-même. Ils ont d'ailleurs été parmi les premiers au Mali si je ne me trompe pas.

Oui la SCAE du 2ème RPIMA regroupe le GAM et leurs GCP. Je ne savais pas qu'il y en avait aussi au RIMAP...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Algerino a dit :

Je faisais référence au GCA, ou Groupe de Commandos Amphibie du 21ème RIMA, pas de la SAED en elle-même. Ils ont d'ailleurs été parmi les premiers au Mali si je ne me trompe pas.

Oui la SCAE du 2ème RPIMA regroupe le GAM et leurs GCP. Je ne savais pas qu'il y en avait aussi au RIMAP...

Le groupe commandos c'est de l'histoire ancienne, ça dot dater de l'époque du contingent...  A ma connaissance, au 21 il y a une SAED et puis c'est tout; ils leur donnent une tonalité amphibie, débarquement par zod, nage et toussa, rien de bien transcendent à ce niveau.  

NB Peut-être que pour le fun et en off ils appellent ça commando... 

Spécialisation ou pas, ça ne change pas le fond, l'amphibie en France c'est une usine à gaz. Mais, ce n'est pas le lieu de développer. 

Edited by Fusilier

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Algerino a dit :

Je ne dis pas que les SAED sont à la ramasse. Le concept même de SAED est loin d'être con ;) Mais d'après ce que j'ai compris, le niveau demandé n'est pas le même lors des sélections, et les missions attribuées aux GCP et GCM sont plus variées, de même que ceux qui peuvent les employer: régiment, GTIA/SGTIA, Brigade, COS, DRM (?). 

J'avais entendu parler des Commandos Amphibies de la CEA/SAED du 21 (GCA). Mais on les voit pas trop, je me demande s'ils existent encore. Une spé amphibie pour les SAED des troupes de marine c'est une bonne idée.

Oh mais les GCP ne récupèrent pas tout des FS, leurs Scar ils les ont depuis 2008/2009, et c'est la brigade qui a raqué. Les GCP des 17 RGP, 1er RHP, 35 RAP cumulent une spé "assaut" commune aux autres GCP et un savoir faire propre à leurs régiments, ce qui fait tout leur intérêt. Pour ceux du 17, c'est tout ce qui concerne le génie, pour le RHP et le RAP c'est la reco avancée, avec en plus pour le RAP le guidage de frappes. D'ailleurs je ne serai pas surpris d'apprendre qu'il y a des JTAC chez leurs commandos. C'est même les GCP du 35 qui anime la BRB. 

Les GCP du 3 ont été reformés après l'accident. Pour te dire, il y a même une équipe de GCP à la 11ème CCTP.

C'est clair qu'il y a un fort potentiel de développement et une volonté de monté en puissance. C'est une bonne chose qu'ils cherchent à acquérir de nouvelles compétences : stages commandos, franchissement, corde lisse... Mais en terme d'expertise, je pense qu'on est pas au même niveau que les GCP/GCM. Les 2 formations accumulent déjà des décennies d'expertise et de missions dans leur domaine d'évolution, sans compter les liens tissés avec les FS, les commandos de l'armée de l'air et leurs entrainements communs. Les uns sont chuteurs opérationnels et les autres spécialisés en montagne, grand froid... 

Je ne suis pas "contre" les SAED hein, mais pour le moment il existe une différence entre eux et les GCP, ne serait-ce que par leurs spécialités et leur expertise. C'est d'ailleurs explicité page 65 du magazine Fantassins posté page précédente:


Clairement hors du domaine des forces spéciales et des groupements de commandos parachutistes ou de montagne, la SAED travaille au profit di- rect de son régiment, ou de son groupement tactique interarmes (GTIA), voire d’une des compagnies de combat ou d’un des sous-groupements tactiques interarmes (SGTIA), dans la zone d’intérêt de l’unité. Ceci implique en particu- lier que sa souplesse, sa mobilité et sa discrétion, lui permettent d’agir juste en arrière de la ligne de contact. Elle peut alors apporter au chef tactique les informations précises et actualisées dont il a besoin pour engager le volume de forces nécessaire et suffisant, au bon moment, par des cheminements reconnus, sur un objectif confirmé et circonscrit. En plus de ces deux types d’action, recherche du renseignement au contact et préparation de l’action des unités, la SAED dispose également des capacités pour mener des actions de force ponctuelles et ciblées, ainsi que pour assurer la protection d’autorité. Par ailleurs, la maîtrise des savoir-faire « commando » de la section permet à la SAED d’être une plus-value dans l’engagement débarqué, notamment en soutenant une unité lors d’un franchissement de coupure humide, ou d’un franchissement vertical.

 Je suis pour leur développement, comme tu le dis, il y a un très fort potentiel et une réelle volonté de les amener loin. Certains officiers veulent les amener au niveau des GCP/GCM, et les transformer en Groupes de Commandos d'Infanterie, reste à savoir si ce sera fait. 

Pour moi la question principale que soulève la montée puissance des SAED, c'est surtout leur articulation avec les GCP/GCM et les hommes du 2ème Hussards. Ils développent leur savoir-faire dans l'AED, mais en ce qui concerne la reco et l'action derrière les lignes ennemis, ils mangent dans la gamelle des autres. Peut-être que Scarabé pourra m'éclairer sur ce point. ^^

Oui je comprend mieux ta vision du sujet  .

Moi J'ai surtout ce sentiment que les GCP sortent de leur cadre d'emploi régimentaire. 

Il y a une limite je pense qui ne doit pas être dépassée entre 2 mondes. 

Cela n'empêchant pas un haut niveau de capacité et de diversité en terme panel de missions mais cela devant être mis au service du régiment et de la brigade .

Moi je pense surtout que cela met en évidence une chose , est-ce que la 11e BP est encore une entité pertinente dans cette configuration ?

Soyons réaliste , nous n'avons plus la capacité de parachuter plusieurs régiments en même temps si tenter que le contexte d'opérations aéroportées de masse soit encore une réalité ... dans une guerre de Haute intensité, car n'oublions pas , actuellement on agit sur des opérations de faible envergure alors que l'on oubli que l'optique s'est d'être prêt pour une guerre de haute intensité sur une base de 30 000 hommes projetables. 

Je pense que la 11e BP est un paradoxe en étant en limite du monde des FS tout en étant employée comme une force motorisée sous blindage à l'instar des autres brigades type BLB ...

Alors qu'au fond son rôle premier est les opérations aéroportées et celui d'une infanterie légère de choc ...

Mais sa fait beaucoup de régiments attribuée pour ce rôle ... 

Et donc je pense qu'il y a une erreur de garder une brigade parachutistes dans un tel format .

Et les opérations aéroportées dans le Sahel sont surtout une manière de ce justifier ( 11ème BP surdimensionnée )  et ce mettre en avant alors que si on observe une chose , la limite des effectifs utiliser dans ces opérations ...

On nous présente cela comme un moyens de garder un savoir faire aéroportés et que les OAP qui ont eu lieu le prouve ...

Moi sa me montre juste que s'est une vision bison ...

Non pour moi la 11e BP au travers de ces GCP et de sa fonction brigade légère blindée  est bien là mise en avant de vouloir manger dans tout les râteliers ...Pour justifier son format ... 

Je pense que le concept troupe légere de choc n'à plus aucun sens avec une brigade de cette taille ...Surtout que ce domaine qui était logique durant les guerres d'Indochine , à doucement évoluer , même en Algérie on était plus dans une optique grande échelle d'OAP ... 

Donc qu'est-ce que j'observe depuis les années fin 70 et début 80 ? 

Des OAP ayant vu l'emploi d'un seul Régiment ... 

Que ce soit en France ou chez les US ...

Et pourtant j'observe une chose , s'est la prise en compte que les OAP sont devenue celle de spécialistes intégrant le cercle des FS ...

Oui je pense que la 11e BP est un anachronisme n'ayant plus raison d'être tel qu'elle existe actuellement ...

On ne peut être dans l'esprit souple et felin tout en étant une BLB dans l'emploi dans la vie de tout les jours ...

Pour moi la solution passe par la réduction de la 11ème BP , le reste étant transformer en BLB .

Une sélection drastique qui aurait pour but  l'objectif d'avoir 2 régiments type rangers. 

La on rentabiliserait tout en faisant perdurait notre expérience dans l'aéroportée .

Déjà en ayant la possibilité de sélectionner de très bon profil , d'offrir un rythme important dans les sauts en parachute , pouvoir avoir une marge importante pour mettre en place des exercices du niveau régiment avec OAP à chaque exercices .

On va me dire "oui mais si il y a un gros clash ,  une guerre d'importance qui nécessiterai l'emploi de la brigade parachutiste !" .

La je répondrais qu'il y a largement plus de possibilités que les unités de la BP soient employée comme BLB ...

Déjà parce que dans un conflit sérieux le risque de la menace sol-air est si important qu'on ne risquerait pas nos avions de transport ...Et que déjà nous n'avons pas la ressource pour larguer 2 régiments ou tout simplement la brigade dans son ensemble, même en plusieurs vague ... Une OAP à comme principe de devoir être une action rapide avec un effet  de surprise décisif. 

Donc pour moi les OAP doivent être géré par une force hautement préparée , autonome et surtout légère .

je préfère voir 2 régiments hautement préparer , pointue , avec des personnels ayant était sélectionné de manière drastique .

Pour moi le second cercle du monde des FS s'est une force qui peut agir en soutien des FS, voir la remplacer pour des opérations type gestion de zone comme on l'a vu avec les ranger US en Afghanistan. 

Et aussi être au service des unités régulière en étant apte à à saisir des objectifs clé comme des aérodromes , des ponts , ou des raids limités dans le temps afin de leurrer l'ennemi , ou prendre des objectifs stratégique et empêcher leur destruction par l'ennemi etc ...

Voilà , pour moi garder une 11ème BP de cette taille ne va pas dans le sens de la logique ... 

 

Il y a 2 heures, Fusilier a dit :

La SAED du 21 existe, elle est "vendue" comme amphibie;  à  mon avis c'est un peu "danseuse"(voir Cie amphibie du REP ... )  Dans la doctrine française les forces avancées (amphibie) c'est le domaine de la MN, au niveau plage a) Commandos, b) Plongeurs Démineurs, c) Plongeurs Reco plage (flottille amphibie) , arrive ensuite l'unité "inter-armes de plage" (beach master, génie, médical) la SAED est censée remplacer les Commandos plus ou moins à ce moment là (sécurisation de plage). En outremer, ce boulot de sécurisation de plage c'est de la responsabilité des BP et des plongeurs réco des bords.

Il y a bien deux petites unités dites "groupe assaut par mer" issues issues des "SAED" du 2e RPIMA (La Réunion) et du RIMAP (NC) il me semble que ces groupes sont armés par les moniteurs commando des centres d’aguerrissement du coin. dans ces territoires, ces deux groupes jouent le rôle de forces avancées. 

Je pense que la SAED du 21e RIMa n'à aucunement pour but de remplacer les commandos marines dans les opérations amphibie .

Mais question légitimité en terme "d'amphibie " je pense que le 21e RIMa en a plus que le 2ème REP avec sa cie "spécialisée" ...

Tout simplement parce qu'avec là mise en dotation de VBHM , et du rôle de ce régiment  car il appartient à une brigade dédiée à l'amphibie même si on est tous conscient que la France doit revoir sa gestion de l'amphibie ) .

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Gibbs le Cajun a dit :

Moi je pense surtout que cela met en évidence une chose , est-ce que la 11e BP est encore une entité pertinente dans cette configuration ?

Je pense que la SAED du 21e RIMa n'à aucunement pour but de remplacer les commandos marines dans les opérations amphibie .

Mais question légitimité en terme "d'amphibie " je pense que le 21e RIMa en a plus que le 2ème REP avec sa cie "spécialisée" ...

 on est tous conscient que la France doit revoir sa gestion de l'amphibie ) .

 

L’intérêt des paras c'est aussi le recrutement, cela attire : béret rouge, prime aéroportée, en plus c'est marrant de sauter. Malgré tout, ils sont censés crapahuter pendant plusieurs jours en autonomie, voir de combattre isolés. 

Ce n'est pas une question de légitimité, mais de pratique : à quoi sert de développer des savoir-faire qui ne sont pas dans les compétences inscrites dans la doctrine?  

Je ne suis pas certain que "tous" soient conscients...:rolleyes: Quoi qu'il en soit, la question est beaucoup plus compliquée qu'un soi-disant spécialisation. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Fusilier a dit :

L’intérêt des paras c'est aussi le recrutement, cela attire : béret rouge, prime aéroportée, en plus c'est marrant de sauter. Malgré tout, ils sont censés crapahuter pendant plusieurs jours en autonomie, voir de combattre isolés. 

Ce n'est pas une question de légitimité, mais de pratique : à quoi sert de développer des savoir-faire qui ne sont pas dans les compétences inscrites dans la doctrine?  

Je ne suis pas certain que "tous" soient conscients...:rolleyes: Quoi qu'il en soit, la question est beaucoup plus compliquée qu'un soi-disant spécialisation. 

Je ne suis pas convaincu par cet argument concernant le recrutement .

Tout simplement parce qu'actuellement s'est le monde des Forces spéciales qui attire l'intention , qui fait rêver . 

Il suffit de voir l'engouement pour tout ce qui touche ou tourne autour des forces spéciales ...  films , magazines ,les informations , la menace terroriste qui de facto met en avant les opérations spéciales menées contre cette menace ...

Si demain on réorganise la 11°BP selon ma vision des choses ,de facto on mettra le monde des FS à porté de potentiels candidats qui pense que s'est compliqué à atteindre , et que l'idée de devoir passer par des régiments durant une période n'est pas forcément motivant .

L'optique régiment "rangers " que je nommerais para commando devient de facto une "marche dans l'escalier"  mettant à porté du monde des FS . Bien évidemment cela ne veut pas dire que cela va être facile , au contraire ! mais on aura au moins un truc clair avec au bout du concret en pouvant servir dans une unité du 2°cercle et de facto s'engagé dans la voie que l'on a voulu et être prêt du "graal" .

Actuellement l'image du para est surtout perçu comme mec qui fait la même chose que tout le monde , et qui saute en parachute à l'occasion ... Ben oui à force de voir de paras en VAB  ... ou tiré au canon de 155 mm ... s'est pas trop dans l'optique souple et manoeuvrier ...A une époque s'était surtout le mépris de tout ce qui n'était pas en béret rouge ou le rejet de tout ce qui roulait avec un blindage dessus ... Et la d'un seul coup en voyant qu'il ne participait pas aux grosses affaires de facto leur discours était qu'ils n'avaient rien loupé , avec la manoeuvre grandeur nature avec la guerre dans le Golfe ...mais bien sûr ...

Donc ils ont changé de discours , ou là s'était leur capacité d'adaptation qui leur permettait d'assuré les missions qu'on leur donnait ... D'un seul coup monté dans un VAB n'était plus un gros mot ...

Franchement la solde à l'air ... je pense plutôt qu'elle serait mieux dans les poches des alpins au vu d'une plus dangerosité au niveau du métier , la Montagne sa vous gagne mais s'est aussi dangereux ...

Je ne suis pas dans le règlement de compte , mais il faut savoir aussi rétablir des vérités ...

J'ai des potes ancien paras ...

Désolé mais au vu de ce que j'observe depuis plusieurs années ... franchement les paras ont quand même perdu de leur Aura ... faut dire qu'avec la professionnalisation il ne fallait pas s'imaginé qu'il n'y aurait pas dans des régiments lambda et non TAP des gens motivés et professionnels .

Le challenge TLD a permis de faire redescendre certains ...

Je passe les conneries récente et qui ne sont pas que des anecdotes ... L'accident au 3°RPIMa il n'a pas aidé à mettre en avant l'image des TAP ... Et il y a un paquet d'anecdotes qui à force ce cumule et qui ne font pas la une des journaux ...Comme le comportement de gus dans des vigie pirates vis à vis d'autres unités , manque de respect de jeunes paras vis à vis de cadre extérieur ... Désolé mais sa ne fait pas très sérieux ... une image de branleurs ... Le coup du gus qui ce barre avec un VAB pour allé à un anniversaire aussi ... Qu'il y ait un fort état d'esprit avec une dose "panache" est une chose ... La sa devient n'importe quoi ... 

Et puis je vais peut-être choquer mais l'affaire d'Uzbeen a montrer des failles et des erreurs , et bien qu'on présente sa comme une embuscade qui a mal tournée pour l'ennemi , il n'en demeure pas moins qu'on a eu une section au tas ...

On a même rejeté la faute sur les mecs du RMT ...

S'est comme pour l'Afrique , avant on ce pointé en VLRA béret sur la tête et sa calmé son monde ... fini ce temps là ... 

Actuellement on y va en VAB ... et quand sa claque le VAB on l'aime bien ... il n'y a plus de couleur de béret dans ces moments la ...

Donc je me dis que les TAP  doivent ce remettre en question et visait un format moins grand et plus pointu pour assurer des missions dans le second cercle tout en assurant des missions au profit des réguliers comme expliquait dans mon post précédent . Ils doivent avoir une sélection pointue .

On  pourra maximiser les OAP en offrant plus de sauts , que ce soit pour l'entretien ou dans le cadre d'exercice ,cela étant rendu possible par le fait qu'on ne sera plus ric rac en moyens aériens pour assurer le minimum vital en terme de sauts ... Moins de régiments s'est plus de saut et de disponibilité des moyens aériens .

 

Pour l'amphibie , j'ai employé le terme légitimité dans le sens ou il serait illogique que les mecs de la SAED  du 21°RIMa saute en parachute alors que cela n'apporterait rien dans la mission défini à leur brigade d'appartenance .

De plus il y a une différence , on parle de la SAED en comparaison d'une compagnie du REP . Sa n'a pas de sens car la SAED  s'est " l'équivalent " d'un GCP en ce qui concerne son rôle est sa place dans le régiment .

Quitte à comparer , faisons le avec l'une des cie du 21°RIMa qui a pour monture le VBHM avec la compagnie "spécialisée" du REP ,  l'une étant dans une brigade dédiée à l'amphibie et l'autre dans les OAP .

Quand j'emploi le terme légitime , s'est surtout dans le sens de la logique en fait .

Après on peu juger le degré de compétence dans une doctrine , à quel niveau on fait évoluer les choses et la pertinence par rapport à la doctrine ,mais le fond n'est pas celui-la dans ce que je veux expliquer .

En ce qui concerne la SAED du 21°RIMa , je n'ais pas d'infos sur son évolution ni son degré de capacité par rapport au rôle qui lui est dévolu , je sais juste qu'ils travaillent dans le domaine qui touche l'amphibie , après quel est le degré j'en sais fichtre rien .

Est-ce que dans l'optique de l'embarquement d'une section sur VBHM pour une mission avec le BPC on  voit aussi des membres de la SAED y participé pour l'entraînement , ou est-ce que l'entraînement ce fait à part et mis en pratique lorsqu'il y a une manip d'importance qui voit un SGTIA embarqué ?

Franchement je n'en sais rien du tout .

Tout ce que je sais ,s'est surtout au travers des infos de Scarabée concernant l'évolution au 21°RIMa .

Enfin voilà , j'ai un tas de schéma en tête et je crois qu'on passe à côté de choses en règle générale dans le format et l'organisation de l'armée de Terre , bien évidemment il est facile d'être critique et ce qui vaut dans un domaine , ne l'est pas forcément dans un autre .

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Gibbs le Cajun  

Faudrait voir le nombre de candidats par poste à la 11 BP et comparer, idem pour les sorties de saint max et st cyr... Mon petit doigt me dit qu'ils sont plus demandés que d'autres... En tout cas au Mali et au Niger ils ont fait des jolis trucs, bouclage nord des Ifoghas à pince, des sauts sur la frontière avec la Lybie, raids en VLRA

ob_eb34c9_13-05-2015-au-nord-est-du-nige

Pour les Alpins, dont je suis un ardent défenseur, quand je vois le niveau de recrutement et de formation des sous-off; je me dis que les GCM ça doit être chaud...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Gibbs le Cajun

 

Tu es un peu sévère quand même :

-Challenge TELD : le REP fait partie de la BP (et tous les régiments ne présentent pas d'équipe)

-Les conneries de la BP : TOUS les régiments ont des casseroles (certes le 3 a fait fort) mais tu parles du mec du 8 qui va à un anniv en VAB, il y a bien un mec du 21 qui est allé en boîte, une minimi du 2ème RIMa qui a disparu, des Famas du 4ème Ch... Et pour l'attitude des milis sur sentinelle, à l'occasion va te balader sur Paris et tu verras qu'en terme de comportement il y a des trucs hallucinants qu'elle que soit la couleur des bérêts

-la solde à l'air : que les alpins méritent une indemnités montagne oui, mais supprimer la solde à l'air au TAP non car elle est méritée

-la BP est un anachronisme : non car en acceptant d'un point de vue politique le risque d'une OAP c'est la seule brigade à pouvoir offrir la rapidité d'emploi et la capacité de mettre rapidement au sol une quantité importante de soldats. Le 8 a sauté en BSS, la dernière opération amphibie date de quand ? la dernière utilisation de chars lourds ? Ce n'est pas parce qu'une capacité, un savoir faire est peu ou pas employé qu'il est intelligent de la supprimer.

-Moins de régiments à la BP ne signifiera pas plus de sauts par homme, ça signifiera juste encore moins d'avions pour amener tout le monde à 6 sauts (si des boîtes civiles font sauter les chuteurs OPS de la BFST c'est qu'on est ric rac en avion partout)

-Pour Uzbeen il y a eu des erreurs partout, c'est le propre d'un combat, en grattant on trouve... Maintenant dire qu'une autre unité aurait fait mieux...

 

 

-Maintenant que la BP soit surdimensionnée, qu'elle devrait dégager tout ce qui ne tombe pas d'un avion (CAESAR, 10RC,...) je suis totalement d'accord ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Fusilier a dit :

@Gibbs le Cajun  

Faudrait voir le nombre de candidats par poste à la 11 BP et comparer, idem pour les sorties de saint max et st cyr... Mon petit doigt me dit qu'ils sont plus demandés que d'autres... En tout cas au Mali et au Niger ils ont fait des jolis trucs, bouclage nord des Ifoghas à pince, des sauts sur la frontière avec la Lybie, raids en VLRA

ob_eb34c9_13-05-2015-au-nord-est-du-nige

Pour les Alpins, dont je suis un ardent défenseur, quand je vois le niveau de recrutement et de formation des sous-off; je me dis que les GCM ça doit être chaud...

 

Bien évidemment si tu prends en compte le pourcentage de personnels sortant d'écoles de facto par rapport à la donne actuelle et du format actuel bien évidemment que les unités de la BP vont avoir le monopole . 

Mais si demain on opte pour mon format réduit de régiments para commando optique 2ème cercle du monde des FS tu auras sûrement autant de candidats pour vouloir aller dans la demi-brigade de paras-commandos. 

Idem pour les militaires du rang .

Le + s'est que l'on pourra avoir une sélection drastique avec une masse de candidats pour peu de places .

Donc de facto tu obtiendras un outil pertinent et d'élite. 

Ou est-ce que j'ai laissé entendre que les parachutistes n'avaient pas montrer de bonnes qualités ?

Parce que j'ai juger les TAP ?

Non .

Il y a une chose que je veux mettre en avant s'est que pour monter des GTIA on fait du tri et de facto on sélectionne les personnels dans les cies ...

Et oui moi aussi j'ai trouvé incroyable le travail effectué par les battle group de paras durant l'opération Serval .

Donc oui il y a de la qualité dans les unité TAP mais le problème s'est qu'il y a ce pb de devoir monter des GTIA en faisant le tri ...

Mon optique s'est que les parachutistes doivent prendre une autre direction et viser un format plus petit mais pointu .

Pour les GCM pour moi s'est du hight level qui ne ce la joue pas "FS" mais est à fond dans son domaine  .

Personnellement je pense que les Alpins en général ont un niveau supérieur aux unités TAP . La montagne permet aussi de d'être un moyen sélectif. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Gibbs le Cajun a dit :

Mais si demain on opte pour mon format réduit de régiments para commando optique 2ème cercle du monde des FS tu auras sûrement autant de candidats pour vouloir aller dans la demi-brigade de paras-commandos. 

 pour monter des GTIA on fait du tri et de facto on sélectionne les personnels dans les cies ...

Voyons, il a 17 régiments d'infanterie régulière, de ceux-ci 3 paras. (je mets de côté la Légion puisque le bassin de recrutement est différent) Tu veux faire quoi exactement, supprimer 1 , 2 régiments? Ca suppose quelle variation dans le flux de recrutement annuel, 200, 300 pax?  A moins que tu veuilles inclure dans le raisonnement, les cavaliers, l'artillerie, le génie. 

 Pour le 2e item : c'est une maladie particulière aux paras? 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Fanch a dit :

@Gibbs le Cajun

 

Tu es un peu sévère quand même :

-Challenge TELD : le REP fait partie de la BP (et tous les régiments ne présentent pas d'équipe)

-Les conneries de la BP : TOUS les régiments ont des casseroles (certes le 3 a fait fort) mais tu parles du mec du 8 qui va à un anniv en VAB, il y a bien un mec du 21 qui est allé en boîte, une minimi du 2ème RIMa qui a disparu, des Famas du 4ème Ch... Et pour l'attitude des milis sur sentinelle, à l'occasion va te balader sur Paris et tu verras qu'en terme de comportement il y a des trucs hallucinants qu'elle que soit la couleur des bérêts

-la solde à l'air : que les alpins méritent une indemnités montagne oui, mais supprimer la solde à l'air au TAP non car elle est méritée

-la BP est un anachronisme : non car en acceptant d'un point de vue politique le risque d'une OAP c'est la seule brigade à pouvoir offrir la rapidité d'emploi et la capacité de mettre rapidement au sol une quantité importante de soldats. Le 8 a sauté en BSS, la dernière opération amphibie date de quand ? la dernière utilisation de chars lourds ? Ce n'est pas parce qu'une capacité, un savoir faire est peu ou pas employé qu'il est intelligent de la supprimer.

-Moins de régiments à la BP ne signifiera pas plus de sauts par homme, ça signifiera juste encore moins d'avions pour amener tout le monde à 6 sauts (si des boîtes civiles font sauter les chuteurs OPS de la BFST c'est qu'on est ric rac en avion partout)

-Pour Uzbeen il y a eu des erreurs partout, c'est le propre d'un combat, en grattant on trouve... Maintenant dire qu'une autre unité aurait fait mieux...

 

 

-Maintenant que la BP soit surdimensionnée, qu'elle devrait dégager tout ce qui ne tombe pas d'un avion (CAESAR, 10RC,...) je suis totalement d'accord ;)

 

Il y a 5 heures, Fusilier a dit :

Voyons, il a 17 régiments d'infanterie régulière, de ceux-ci 3 paras. (je mets de côté la Légion puisque le bassin de recrutement est différent) Tu veux faire quoi exactement, supprimer 1 , 2 régiments? Ca suppose quelle variation dans le flux de recrutement annuel, 200, 300 pax?  A moins que tu veuilles inclure dans le raisonnement, les cavaliers, l'artillerie, le génie. 

 Pour le 2e item : c'est une maladie particulière aux paras? 

@Fanch@Fusilier. 

J'ai passé toute la fin de soirée et la nuit à taper un message avec ma vision de ce que serait mon organisation pour la 11ème BP et pour toute les autres brigades de combat .

Un truc carré ! 

Et la vers 3 heures et demie du matin  ( je dors pas avec mon mal de dos et malgré la morphine ) ma livebox décide de me faire des siennes ...

Je poste mon message et la ...

Plus rien ... 

Message disparu .

je suis dégoûté, vraiment dégoûté ...

S'est toute l'histoire de ma vie ... Me casser le cul pour voir mon travail saboté par la poisse ...

Je suis vraiment maudit ...

Édit : pour Uzbeen je n'ai nullement voulu laisser entendre qu'une autre unité aurait fait mieux .

Par contre j'ai très mal accepté qu'on accable la section du RMT en laissant entendre qu'elle avait commit des erreurs qui ont aggravé la situation en ayant pas de percuteur pour ses mortiers. 

Non j'ai trouvé sa pas juste .

 

Edited by Gibbs le Cajun

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Gibbs le Cajun a dit :


@Fanch

Édit : pour Uzbeen je n'ai nullement voulu laisser entendre qu'une autre unité aurait fait mieux .

Par contre j'ai très mal accepté qu'on accable la section du RMT en laissant entendre qu'elle avait commit des erreurs qui ont aggravé la situation en ayant pas de percuteur pour ses mortiers. 

Non j'ai trouvé sa pas juste .

 

totalement d'accord avec toi, ce sont des conneries, tout comme les alpins qui disaient qu'ils auraient fait mieux.

Maintenant à la place du GV dans la montagne qui n'est pas mortier, qui apprend que les mortiers sont en bas et qu'aucune pièce ne peut tirer ; une fois qu'il est rentré à la FOB, il va en vouloir aux types du RMT c'est compréhensible (même si c'est faux).

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Fanch  Le pb avec la volumétrie de la BP, c'est qu'elle doit fournir des tournantes pour la Nouvelle Calédonie et La Réunion, en plus du Guepard.   Pour l'embuscade, c'est quand même une connerie qui tirer droit sur un col de montagne, sans tenir les hauts... Il y a sans doute plein d'explications: manque de temps, hétérogénéité des GTIA de l'époque, MCO pas adaptée, manque de moyens, etc...

@Gibbs le Cajun 

Ce n'est pas si compliqué. Pour que "ton modèle" tienne, faut transformer la BP en brigade d’infanterie légère, pour faire image "brigade chasseurs pyrénéens et corses" :biggrin: Tout le truc est de savoir qui tu gardes, quelle unité, comme "para commando" et quelle unités supplémentaires faudrait créer (et où les loger) Bon courage... 

Une fois posée la "théorie" : quid des tournantes para en NC et Réunion, on supprime? Quelle mission pour ces Para Commandos? Encore une couche de "spéciaux" (Service Action, FS, "rangers"... ) qui vont demander des moyens spéciaux etc.... ? 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Fusilier a dit :

@Fanch  Le pb avec la volumétrie de la BP, c'est qu'elle doit fournir des tournantes pour la Nouvelle Calédonie et La Réunion, en plus du Guepard.   Pour l'embuscade, c'est quand même une connerie qui tirer droit sur un col de montagne, sans tenir les hauts... Il y a sans doute plein d'explications: manque de temps, hétérogénéité des GTIA de l'époque, MCO pas adaptée, manque de moyens, etc...

@Gibbs le Cajun 

Ce n'est pas si compliqué. Pour que "ton modèle" tienne, faut transformer la BP en brigade d’infanterie légère, pour faire image "brigade chasseurs pyrénéens et corses" :biggrin: Tout le truc est de savoir qui tu gardes, quelle unité, comme "para commando" et quelle unités supplémentaires faudrait créer (et où les loger) Bon courage... 

Une fois posée la "théorie" : quid des tournantes para en NC et Réunion, on supprime? Quelle mission pour ces Para Commandos? Encore une couche de "spéciaux" (Service Action, FS, "rangers"... ) qui vont demander des moyens spéciaux etc.... ? 

 

Désolé pour ma réponse tardive mais entre une nuit très courte et mon passage au médecin, une réponse sur un autre file , l'agacement de l'effacement de mon pavé que j'avais mis toute la nuit à faire, en ayant la tête dans le cul avec la morphine je vais répondre sur ce point est aussi présenté ma vision sur le reste des autres brigades. 

Pour ma 11ème BP paras commandos simples  :

On passe en mode léger. 

On réduit à 3 régiments : 

2ème REP .

1er RCP

8ème RPIMa

On dissous le 35ème RAP, le 1er RHP et le 17ème RGP .

Mais on récupère 3 bie de l'ex 35ème RAP  , 3 escadrons de l'ex RHP , 3 cie de génie de l'ex 17ème RGP .

Ces unités sont dispatcher dans les 3 régiments qui sont gardé .

Bien évidemment le but s'est qu'elle soit en mode léger ces unités. 

Donc mortier de 120 pour les batterie , véhicule type PATSAS pour les escadrons et pour le génie ben mode génie léger d'assaut 

Bien évidement dans la batterie les observateurs d'artillerie avec une capacité JTAC. 

Donc on retrouve l'optique paras des régiments paras durant la guerre d'Algérie qui disposait de cie de combat  , d'une SML et d'un escadron de reconnaissance sur jeep .

Le plus dans  mon nouvel organigramme est là cie de génie. 

Donc on obtient des régiments autonome .

Pour les tournantes sur la Nouvelle-Calédonie et sur la Réunion  celle-ci ne sont pas obligatoirement issu des TAP , au 2ème RPIMa il y a une cie composé de TAP  mutée pour un séjour de 2 ans .

D'ailleurs pour la CCS il y avait aussi des mecs en séjour et pas tous issu des TAP , ceux-ci portant le béret rouge sans être TAP ( et quand ils ont demandaient à être breveté TAP bien évidemment ce fut niet ) .

Personnellement je n'ai pas le souvenir d'avoir vu le 2ème REP tourné à la Réunion ...

Donc pb régler sur ce point , d'ailleurs avec mon nouveau format on aura toujours un effectif à peu près correct. 

 

Donc il reste le 3ème RPIMa à caser .

Je reviens , je passe sur mon ordinateur  .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y a pas de tournante TAP à la réunion. Les affections au 2ème RPIMa le sont au titre du TSHM

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 45 minutes, Gibbs le Cajun a dit :

D'ailleurs pour la CCS il y avait aussi des mecs en séjour et pas tous issu des TAP , ceux-ci portant le béret rouge sans être TAP ( et quand ils ont demandaient à être breveté TAP bien évidemment ce fut niet ) .

Il n'est pas forcément rentable de faire passer le brevet à un cadre qui est en séjour sur 2 ans, si il ne souhaite pas ensuite être muté dans un régiment TAP.

Tu as aussi l'inverse où des gens à qui il a été proposé le brevet (et de facto la solde à l'air) et qui l'ont refusée.

 

Ça c'est un truc qui me fait bien rigoler toutes ces histoires de TSHM. Entre les TDM qui refusent des séjours (et donc certains postes qui sont pris par des métro), les TDM qui râlent ensuite que des métros piquent des places outre-mer, ceux qui veulent des destinations sans avoir les qualifs requisent...

Tout à coup quand la fiche de mutation tombe certains découvrent que l’hameçon sur le béret n'apporte pas que des avantages...

 

Edited by Fanch

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Gibbs le Cajun a dit :

Désolé pour ma réponse tardive mais entre une nuit très courte et mon passage au médecin, une réponse sur un autre file , l'agacement de l'effacement de mon pavé que j'avais mis toute la nuit à faire, en ayant la tête dans le cul avec la morphine je vais répondre sur ce point est aussi présenté ma vision sur le reste des autres brigades. 

Pour ma 11ème BP paras commandos simples  :

On passe en mode léger. 

On réduit à 3 régiments : 

2ème REP .

1er RCP

8ème RPIMa

On dissous le 35ème RAP, le 1er RHP et le 17ème RGP .

Mais on récupère 3 bie de l'ex 35ème RAP  , 3 escadrons de l'ex RHP , 3 cie de génie de l'ex 17ème RGP .

Ces unités sont dispatcher dans les 3 régiments qui sont gardé .

Bien évidemment le but s'est qu'elle soit en mode léger ces unités. 

Donc mortier de 120 pour les batterie , véhicule type PATSAS pour les escadrons et pour le génie ben mode génie léger d'assaut 

Bien évidement dans la batterie les observateurs d'artillerie avec une capacité JTAC. 

Donc on retrouve l'optique paras des régiments paras durant la guerre d'Algérie qui disposait de cie de combat  , d'une SML et d'un escadron de reconnaissance sur jeep .

Le plus dans  mon nouvel organigramme est là cie de génie. 

Donc on obtient des régiments autonome .

Pour les tournantes sur la Nouvelle-Calédonie et sur la Réunion  celle-ci ne sont pas obligatoirement issu des TAP , au 2ème RPIMa il y a une cie composé de TAP  mutée pour un séjour de 2 ans .

D'ailleurs pour la CCS il y avait aussi des mecs en séjour et pas tous issu des TAP , ceux-ci portant le béret rouge sans être TAP ( et quand ils ont demandaient à être breveté TAP bien évidemment ce fut niet ) .

Personnellement je n'ai pas le souvenir d'avoir vu le 2ème REP tourné à la Réunion ...

Donc pb régler sur ce point , d'ailleurs avec mon nouveau format on aura toujours un effectif à peu près correct. 

 

Donc il reste le 3ème RPIMa à caser .

Je reviens , je passe sur mon ordinateur  .

Me revoilà !

 

 

Pour présenter la suite je tiens à préciser que l'emplacement géographique des régiments de toute les brigades dans ma nouvelle organisation ne pose pas de pb même si des unités ne ce trouve pas dans la garnison ou est installé une brigade .

S'est un faux problème cette histoire ou la distance empêcherait la cohésion et la préparation des unités dans une brigade tout simplement parce que la réalité montre quoi ?

En ayant des régiments dans une zone ciblée , sa ne change rien dans le fait que chaque régiment mène sa petite vie dans son coin ,et que l'emploi du temps est organisé pour que les manips ce fassent dans des lieux permettant le travail en commun , donc dans des camps de manoeuvre , CENTAC ,CENZUB ,Canjuers ,suippes etc ... Dans le cadre d'un régiment , sa devient compliqué de faire manoeuvré un GTIA sur le terrain de manoeuvre du régiment qui bien souvent son pas très grand .

Donc la notion de distance entre régiments n'est pas du tout un pb .

Alors prenons l'exemple du 5°RD , merveilleux , ils font de l'inter-arme tout les jours , et il tourne en opex .Oui mais on oubli plusieurs choses ... 1 son rôle s'est d'être le plastron pour les unités qui viennent au CENTAC , donc oui ils vont faire beaucoup d'inter-arme il n'y a pas de soucis ... Ils vivent sur un camps de manoeuvre important , chose que non pas tout les régiments de France et de Navarre . Ils vont tourné en opex , oui mais ce sera une cie après l'autres étant donné qu'ils doivent assuré leur mission au CENTAC , le rythme des régiments qui y tourneront ne s'arrêtera pas lui .

Un régiment inter-armes prend tout son sens lorsqu'il a du terrain , et qu'il n'a pas un rôle de formation ( FORAD) .

La pertinence pour un régiment inter-armes est présente lorsqu'il à un rôle opérationnel  sur des garnisons prépositionnées à l'étranger . Donc le 5°RIAOM qui gère l'optique GTIA brigade blindée légère , et le 5°Cuirassiers aux EAU qui gèrent un GTIA Brigade blindée . La on obtient les 2 points nécessaire à la réalité d'un régiment inter-arme avec du terrain libre ou l'on peut appliquer des feux réels avec de bonne distance , avec de l'entraînement permanent pendant 6 mois , et tout en ayant une optique opérationnelle car pouvant être sollicité pour une opération qui ce déclencherais dans ces régions du monde .

 

 

Donc pour l'idée d'une plus grande fusion en mode inter-arme est une illusion ,tout comme le fait de croire qu'un régiment qui serait loin de la zone ou est installé les autres régiments de la brigade pose un problème de cohésion . il en va de même au sein même des régiments ou chacun vit au rythme de sa cie , sans s'occuper des autres cies à côté . Donc il serait illusoire de croire que même dans un format régiment inter-arme on trouverait plus de liens du fait d'être regroupé au sein d'un même régiment et ainsi avoir une plus grande facilité pour le travail en commun , ou d'un côté plus fusionnel plus poussé .

Honnêtement , combien de fois a t'on déjà croisé de manière régulière et de longue durée des camarades appartenant à d'autres régiment dans sa brigade et cela hors cadre entraînement avant projection ? 

Pas souvent ...

Donc je reviens à nos parachutistes : 

Pour être pertinent il faut prendre en compte cela , Fanch m'opposé le fait que combien de fois il y avait eu de fois ou il y a eu des opérations amphibie , et combien de saut chez les paras ?

Fanch me dit , le 8°RPIMa a sauté plus qu'il n'y a eu de débarquement amphibie .Et moi je dis non , ce n'est pas le 8°RPIMa qui a sauté mais une seule de ces cies .La nuance est de taille ! Est soyons précis , 3 sections ont sauté ... donc on est loin de l'effectif complet d'une cie .

 

Mais soyons honnête du raisonnement . Le REP a sauté à Kolwezi , et jusqu'à maintenant rien , si une OAP d'une des cies du REP + des éléments du 17°RGP et du 1°RCP il me semble durant Serval .

Le REP a fait sauté une cie durant Barkhane , idem pour une cie du 8°RPIMa

Moi il y a quand même quelques chose qui m'interpelle ... durant Serval on est dans l'optique GTIA paras , motorisées etc ...

Pour Barkhane , les unités ont sauté quand la 11°BP a pris son tour sur Barkhane ... Mais plus rien quand ce sont d'autres brigades qui ont pris leur tour Barkhane ...D'ailleurs je me posais la question , est-ce que lorsque la 11°BP a repris un tour entre temps , on a pas eu d'autres OAP ...

Personnellement je me dis qu'il y a un problème , pourquoi la 11°BP ne positionne pas une cie de paras pour d'autres OAP au profit des GTIA issu des brigades non TAP

Il y a de la pertinence dans le sens ou dans bouclage de zone , une zone d'opération une OAP pourrait très bien complété la chose en étant l'élément surprise .

Idem , une OAP au profit des FS qui font la chasse aux islamistes , sa pourrait être intéressant tactiquement .

Mais non rien ...

Alors je finis par croire que personne ne trouve d'intérêt à le faire ( à tord ou à raison ) , et que s'est juste l'opportunité pour la 11°BP de mettre en pratique l'OAP en contexte opérationnel .

Au fond pour moi , l'OAP du REP sur Tombouctou avait un contexte tel qu'on ce l'imagine au sein d'un opération ou était présent plusieurs type de GTIA , paras , motorisés etc ...

Donc quelques part , je me dis que s'est bien dommage ... 

Je pense que s'est la ou ma vision d'une brigade qui passe en mode paras commando prendrait du sens , régiments qui verrait dans chacun d'entre eux  ce voir affecté une SML de 120 issu du 35°RAP dissous y être rattachée , un escadron de reconnaissance sur véhicule type PATSAS , issu du 1°RHP  dissous , et une cie de génie issu du 17°RGP dissous .

2 facto on retrouve un mode d'emploi TAP collant aux besoins ,et offrant une capacité TAP au profit des autres birgades non TAP déployant un GTIA dans le Sahel , idem pour offrir un + avec des OAP au profit des FS comme expliquait plus haut .

 

 

Si j'oubliais , en RCA des GCP ont sauté pour renforcé Birao , très bonne chose mais sa fait quand même pas grand monde entre Kolwezi et l'OAP sur Tombouctou , Barkhane aussi on dira .

 

Donc la pertinence de ma nouvelle brigade TAP allant dans le sens qui va bien .

 

Oui le 3°RPIMa !

Et bien celui-ci quitterait la 11°BP et rejoindrais la nouvelle brigade d'infanterie d'assaut aéromobile . dans cette brigade y serait affecté le 126°RI de Brive , le 1°RI et le 3°Hussard récupéré à la BFA qui serait donc dissoute .

Ceux-ci restent dans leur garnison car tout simplement , ils restent proche des régiments ALAT qui eux sont dispatcher entre le sud ouest et le nord Est de la France .

Ces régiments garderaient leur Griffon , et le régiment de Hussard aurait du VBL et du VBHM léger avec comme rôle d'être les yeux au sol des hélicos tout en servant de liaison auprès des unités terrestre . les 3 régiments d'infanterie auraient comme rôle d'assurer la protection des régiments ALAT , que ce soit sur des bases déployés avant une offensive , et durant les mouvements vers l'avant des unités de soutien de l'ALAT , et fournirait les fantassins pour des assauts héliportés .

Donc le Griffon , servirait pour les opex courante , mais aussi comme expliquait plus haut en cas d'opération d'importance au sein d'une coalition pour du combat haut intensité , il n'y a plus de zones sûres et donc , il faut avoir des moyens comme le griffon pour assurer la protection des convois ou des bases ALAT sur le terrain .

Le 3°RPIMa pourrait gardé sa spécificité TAP ( oui je sais je suis bonne patte ) , mais sa place dans cette brigade logique , car le régiment sous les ordres de Bigeard a lancé le concept du combat d'assaut aéromobile . Serait-ce un signe ? au Kosovo le 3°RPIMa a servi de troupes héliportées lors du passage au Kosovo .

 

Maintenant je vais aborder vite 2 autres brigades , j'y reviendrais plus tard a fin de laissé le temps de digérer mon premier post .

Fini les 2 brigades amphibie , on passe à une seule .

La 9°BIMa devient celle de l'amphibie .

la 6°BLB devient une brigade de génie d'assaut .

N'oublions pas une chose , les brigades sont des réservoirs à GTIA mais on ne doit pas perdre de vue que l'on doit-être prêt à gérer du bas , du moyen et du haute intensité qui aurait sûrement pour contexte , une opération au sein d'une coalition comme durant la 1°guerre du golfe , donc avec une projection de 30 000 hommes .

 

Ma 9°BIMa SRAIT organisé ainsi :

le Régiment d'Infanterie de Marine ,entité qui gérerait l'administratif ,le soutien à l'EM Brigade et surtout la formation et l'instruction des EVAT , des pelotons d'élève gradé .

Cette unité serait basé du côté de Dunkerque en bord de mer pour plusieurs raison . l'amphibie doit devenir un état d'esprit , donc quoi de mieux que le bord de mer pour ce faire , entre estuaire plein de vase , plage , exercice physique avec l'air iodé sa met dans l'ambiance !.école de cadre pour les basiques , tout en pouvant faire des périodes d'échange auprès des brits ,en sachant que s'est à Toulon qu'on pérennisera l'amphibie avec obtention d'un brevet .

de Plus on est en face la GB , et au vu du binômage entre la 9°BIMa et la brigade commando des RMC , l'intérêt serait énorme car plus de liaison du fait de la proximité , et possibilité d'échange pour des exercices axé amphibie à petite échelle .

Les régiments deviennent des bataillons , sans perdre leur numéro ( sauf pour le 11°RAMa et le 3°RAMa ) , l'optique serait de les déménager en bord de mer tout le long du littoral , depuis la mer du nord jusqu'à la Rochelle , et un pool qui resterait sur la Méditerranée , mais restons terre à terre en y allant progressivement ( rien n'empêche de bouger les régiments plus tard et si les moyens sont la ) .

Déjà en formatant les engagés , en bord de mer ont insufflera l'état d'esprit amphibie en attendant que l'on déménage les bataillons en bord de mer . Et puis bon , il y a des unités de marines loin de la mer , donc rien qui casse ce lien même si comme je le dis il est dans la logique sur le long terme de mettre en garnison ces bataillons en bord de mer .

l'intérêt s'est que le binômage avec les RMC est actuellement plus important , même si il faudrait plus d'échanges .

L'armée de Terre tient à ce concept de force médiane , donc proposer un autre format n'amènerait à rien ,donc prenons en compte cela tout en réfléchissant comment faire .

Donc voici mon organigramme :

BIMa  , le 1°RIMa redevient une unité d'infanterie sur Griffon .

BIMa VBCI .

BIMa Griffon .

21°BIMa VBHM/Griffon .

BICM devient le seul bataillon de cavalerie , un peu plus gros en récupérant 2 escadrons de l'ancien 1°RIMa . Jaguars .

6°BGMa le 6°RG passe troupe de marine , ils sont déjà officiellement sapeurs de Marine , donc rien n'empêche qu'ils deviennent TDM .

1° BAMa .  étant donné que le 1°RAMa fut le premier de l'arme , autant prendre son numéro pour désigné le 1°Bataillon . donc on fait une fusion entre 11°RAMa et le 3°RAMa , on réduit un peu le format mais on reste dans l'optique d' un régiment gonflé dispatché sur 2 points . le 11°RAMa reste sur la Bretagne , le 3°RAMa sur Canjuers .Il serait dommage de ce priver d'une garnison positionnée sur un camps de maneouvre !

Voilà mon format . 

les avantages sont nombreux , une plus grande capacité de mettre tout le monde dans l'ambiance et surtout l'optique amphibie avec plus de tours pour l'alerte permanence à la mer , du fait qu'on ne tourne plus qu'avec une seule brigade .

Le système de tour va voir un max de monde tournée tout les 6 mois , le plus serait d'avoir une permanence à la mer avec une gestion des 3 BPC ,donc que l'on va devoir travailler avec les marins d'une manière explicite et pas au coup par coup , ou à l'occasion d'une grosse manip .

L'optique pour moi s'est d'avoir un sous-GTIA en mer tout les 6 mois, donc une préparation 6 mois avant embarquement .

Donc voici l'optique :

1 section VBHM du 21°BIMa  + 1 groupe de la SAED .

1 section Griffon du 3°BIMA .

1 section infanterie "légère" , héliportage  du 1°BIMa ( bien évidemment on ferait tournait entre les bataillons ) .

1 peloton Jaguar .

1 section de génie .

1 section artillerie avec 2 caesar et 2 mortiers de 120 mm .

Bien évidemment voir le soutien , l'ALAT etc ...

L'intérêt , avoir une force pouvant assuré divers type de missions  ( évacuations de ressortissants , opération limitée avec une optique raid , prise de contrôle d'une petite ville côtière , premier jet pour une sécurisation dans une ville secoués par des conflits internes au pays , création d'une tête de pont permettant l'arrivé d'une force plus importante etc ... etc ... récupération d'équipages en détresse par le groupe de la SAED ...etc ... présence au large permettant de faire de la dissuasion ...etc ... ) .

l'intérêt d'une permanence à la mer est actuellement une chose concrète au vu des risques avec la Libye , en Afrique noire ( RCI ) , au large de Djibouti avec la Somalie voisine etc ...

On pourrai ce dire qu'il manque un PA ,et qu'il faudrait aussi d'autres navires pour une permanence à la mer . Sur ce point je ne connais pas les disponibilités mais on pourrait adapter et faire au mieux , si la Marine n'a pas de disponibilité , on mettrait pendant 6 mois en alerte " marsouin" ( sa change du mot guépard ) prêt à embarquer si une crise ce profilerait .

Bien évidemment , ces embarquements offriraient des manips ,entraînement exercice etc ...

Autres + , mise en avant de nos matos , être une vitrine par la même occasion .

Bien évidemment le matos serait la , mais rien n'empêcherait selon les impératifs d'une mission voir les cavaliers , artilleurs ,sapeurs devenir des fantassins .

Cette brigade bien évidemment pourrait continuée à assurer ses missions pour les opex  de l'Armée de terre  etc ...

 

Comme toujours ,l'optique a fournir des GTIA , SGTIA ou au delà du GTIA un principe établie  . Une opération haute intensité , pourrait voir une force qui ce verrait embarqué sur 2 BPC avoir un rôle .

 

Voilà maintenant passons à la 6°BLB :

Cette brigade avait les traditions de l'armée d'Afrique ,donc il était logique d'avoir cette brigade avec des régiments issu de cette armée d'Afrique .

On voit une spécificité dans un tas de domaine , mais on en oubli une d'importance en cas d'opération en mode coalition pour du haut intensité :

Le génie d'assaut .

Dans une opération d'envergure , une brigade a ses propres moyens avec son propre régiment de génie . Mais j'ai l'impression que cela n'offre pas un rythme important en cas de combat haute intensité car on n'inverse pas la donne .

Si demain je dois déployait du monde , je me dis qu'une brigade génie d'assaut serait nécessaire pour ouvrir et nettoyer la route à la brigade qui devrait assurer l'effet tactique final .

Donc on doit avoir une brigade de génie d'assaut .

Voici sa composition :

REI . VBCI .

13°DBLE Griffon .

1°Tirailleurs  VBCI ( il reste sur Epinal ,car comme expliquait plus haut ,la distance ne pose pas de problème ) .

REC Jaguar .

1°Spahis Jaguar .

REG .

19°RG ( il est issu de l'armée d'Afrique ) .

68°Régiment d'Artillerie d'Afrique .

 

Comme vous pouvez le constater , il y a 2 régiments de génie . l'idée s'est que l'infanterie soit au service du génie et pas l'inverse , le but étant de protéger les sapeurs d'assauts .

Bien évidemment , il faudra équiper de moyens du génie polyvalent blindés chenillé ,idem avec du bulldozer blindé  afin de lui permettre une action sous protection et permettant une action  brutal .

De plus , sa à l'avantage de pouvoir rapidement nettoyer des axes ou des rues obstrués par des débris ,des trous etc ... et permettre au véhicules médians de pouvoir circuler plus aisément . 

Bien évidement dans du haute intensité on aura les Brigades Blindées , mais si le Leclerc peu passé dans zones merdique , rue encombré de décombres , ce ne sera pas forcément aussi évident avec les VBCI qui bien que très bon en terme de mobilités , il a quand même une limite par rapport à un engin chenillés .

Oui si on veut rendre plus fluide le combat en zone urbaine , ou dans la verte pour du haut intensité il faut ce doter d'une brigade de génie d'assaut et des moyens qui vont bien pour ce faire .

Oui le génie est autant une spécificité que le sont les Alpins , les TAP , les BB pour le choc ou les BLB .

 

D'ailleurs je renommerais la 6°BLB  comme sa : la 6°Brigade de Génie d'Assaut . 

 

Pour les autres brigades rien ne change .

27°BIM ,ben toujours la Montagne sa vous gagne .

BB , ben toujours les gars de Leclerc !

BB idem , lance à la main en avant ! si elle perd le 1er régiment de Tirailleurs mais , vu que la 2°BB n'a deux régiments d'infanterie on reste dans un format qui va bien .

 

 

Enfin voilà , je sais qu'on va me tirer à boulet rouge , mais bon s'est ma vision des choses ,et sa vaut ce que sa vaut !

Mais j'aime bien l'idée de ma brigade de génie d'assaut !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

il y a une heure, Fanch a dit :

Il n'y a pas de tournante TAP à la réunion. Les affections au 2ème RPIMa le sont au titre du TSHM

 

Oui , séjour de 2 ans . Mais il y a aussi des cies proterre qui y tourne .

Edited by Gibbs le Cajun

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,529
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Rom1_
    Newest Member
    Rom1_
    Joined
  • Forum Statistics

    20,946
    Total Topics
    1,333,177
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries