Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Emeutes et évolutions dans le monde Arabe


Recommended Posts

Un islamiste radical abattu dans des affrontements avec la police

Le danger salafiste se fait plus pressant en Tunisie

Par : Imed O

Les affrontements entre les islamistes et les forces de sécurité ne cessent de se multiplier dans le pays, un an après les premières élections libres. La situation est au bord de l’explosion qui risque de faire basculer le pays dans le terrorisme. Depuis l'attaque le 14 septembre dernier de l'ambassade des Etats-Unis et l’école américaine, un autre grave incident s’est produit mardi dans la localité de Manouba, dans la banlieue ouest de Tunis.

Lors d’un affrontement qui a opposé les forces de sécurité aux islamistes, un des plus graves affrontements, un militant islamiste radical a été tué et deux agents des forces de l'ordre blessés. Les forces de sécurité ont abattu le militant lors d'une riposte suite d'une attaque dans la soirée contre deux postes de la garde nationale tunisienne dans la banlieue de Tunis de la Manouba, a indiqué le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Khaled Tarrouche. La même source qui n’a pas identifié la victime, a indiqué que “l'intervention des forces de l'ordre a entraîné la mort d'un assaillant touché par une balle”.

Selon cette source, après l'annonce de l'arrestation d'un salafiste soupçonné d'avoir blessé le chef de la brigade de sécurité publique de la Manouba, Wissem Ben Slimane, samedi, un “nombre important de personnes de tendance religieuse radicale” ont attaqué dans la soirée deux postes de cette banlieue de Tunis.

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur a précisé que le groupe a attaqué le poste de la Garde nationale de Douar Hicher et de Khalid ibn Walid à la Manouba.

Des quartiers, il faut le dire, gangrénés par la prostitution, la drogue, l’islamisme, banditisme… “Pour ce second poste, ils ont attaqué les agents avec des outils tranchants, des sabres. Deux ont des blessures assez importantes, l'un à la tête l'autre à la main”, a indiqué M. Tarrouche.

Des renforts importants de forces de sécurité ont été déployés dans ce quartier chaud de la banlieue ouest de Tunis où la situation restait tendue dans la soirée. “Il y a des tensions, mais les forces de sécurité sont déterminées à faire appliquer la loi et on a tous les moyens pour le faire”, a déclaré le porte-parole du ministère de l’intérieur. Alors que l'état d'urgence est en vigueur en Tunisie depuis le coup d’Etat maqué de janvier 2011 qui a renversé le président Zine El Abidine Ben Ali.

Le chef de la brigade de sécurité publique de la Manouba Wissem Ben Slimane, 35 ans, a expliqué dimanche avoir été victime d’une attaque durant le week-end par un assaillant, un salafiste présumé, armé d'un hachoir, qui l'a blessé à la tête. Le “suspect principal” a été arrêté mardi, selon M. Tarrouche.

L'agression s’est produite au moment où des agents de la Garde nationale (gendarmerie) se sont interposés lors d'une bagarre entre des revendeurs clandestins d'alcool et un groupe de salafistes dans le quartier populaire de Douar Hicher alors que la Tunisie célébrait l'Aïd El-Kebir. Suite à ce grave incident, des syndicats des forces de l'ordre ont dénoncé vivement les agressions dont les policiers sont les victimes. Du coup, ils ont appelé à une manifestation aujourd’hui devant le ministère de l'Intérieur. Le gouvernement tunisien, dominé par les islamistes d'Ennahda, est accusé par l'opposition de faire preuve de laxisme face aux salafistes djihadistes, une branche rigoriste de l'islam sunnite responsable de nombreux coups d'éclats, certains sanglants, depuis les évènements du 14 janvier 2011. Après l'attaque de l'ambassade américaine le 14 septembre par des militants de ces groupuscules qui a fait quatre morts parmi les assaillants, les autorités ont assuré être déterminées à lutter contre les militants violents de cette mouvance. Une centaine de salafistes suspectés d'avoir participé à cette attaque en représailles à un film islamophobe diffusé sur internet ont été arrêtés depuis, mais leur chef présumé, Abou Iyadh, est, lui, toujours en fuite.

La Tunisie peine à se stabiliser depuis la fuite de Ben Ali. Selon les observateurs, il faudra plusieurs années pour que le pays retrouve sa stabilité et son calme d’antan.

http://www.liberte-algerie.com/international/le-danger-salafiste-se-fait-plus-pressant-en-tunisie-un-islamiste-radical-abattu-dans-des-affrontements-avec-la-police-188029

Link to comment
Share on other sites

Camps terroristes en Tunisie: Tunis dément

Le ministère tunisien de l'Intérieur a démenti mardi les informations selon lesquelles deux camps de formation des terroristes syriens et maliens se trouveraient dans le pays, a rapporté le portail Al Quds al-Arabi.

"Il n'existe pas de camps d'entraînement des terroristes en Tunisie. Les forces de sécurité et l'armée protègent bien les frontières", a indiqué le ministère.

La situation reste tendue aux frontières tunisiennes. En juin, le commandement de l'armée tunisienne a proclamé le triangle frontalier situé entre l'Algérie, la Tunisie et la Libye "une zone militaire interdite" suite à plusieurs affrontements entre les unités militaires tunisiennes et les terroristes d'Al-Qaïda, selon les médias.

Les islamistes utilisent la région désertique de ce secteur, considéré comme un "no man's land", pour transférer des armes et des hommes armés vers les pays de l'Afrique du Nord, notamment le Mali où ils contrôlent les régions septentrionales.

Les médias syriens ont plusieurs fois rapporté que les groupes terroristes étrangers qui luttent contre l'armée régulière syrienne comprenaient des Tunisiens. Plusieurs Tunisiens ont été capturés en Syrie.

Depuis la mi-mars 2011, la Syrie est secouée par un puissant mouvement de contestation du régime en place qui a fait, selon l'ONU, près de 30.000 morts, ainsi que plus de 250.000 réfugiés. Les autorités syriennes indiquent que le pays est en proie à des bandes terroristes armées et financées depuis l'étranger.

http://fr.rian.ru/world/20121030/196472912.html

Link to comment
Share on other sites

sa va plaire aux US se prêche contre la Russie ,la Chine et l'Iran  :lol:

enfin je me marre mais bon   :P...

Pas du tout, étant donné que les détracteurs Occidentaux des USA pourront dire "vous voyez, les USA dirigent même les Islamistes". Et donc, par écho "Israel est en fait le pays qui dirige tout ça".

Bref, très mauvaise nouvelle pour tout le monde, sauf pour le pouvoir conservateur Russe qui va pouvoir continuer à dire à sa population "ne nous ouvrons pas aux Ouest Européens, ils nous veulent du mal, ils téléguident les Musulmans contre nous". Et les attentats des Musulmans en Russie (même s'ils n'ont aucun lien avec Bachar) on connait.

Bref, cette personne est un idiot utile. Mais je ne sais pas de qui.

Link to comment
Share on other sites

Pas du tout, étant donné que les détracteurs Occidentaux des USA pourront dire "vous voyez, les USA dirigent même les Islamistes". Et donc, par écho "Israel est en fait le pays qui dirige tout ça".

Bref, très mauvaise nouvelle pour tout le monde, sauf pour le pouvoir conservateur Russe qui va pouvoir continuer à dire à sa population "ne nous ouvrons pas aux Ouest Européens, ils nous veulent du mal, ils téléguident les Musulmans contre nous". Et les attentats des Musulmans en Russie (même s'ils n'ont aucun lien avec Bachar) on connait.

Bref, cette personne est un idiot utile. Mais je ne sais pas de qui.

je voulais faire de l'humour noir  ;)

mais ton explication et pas fausse .

Link to comment
Share on other sites

Les couturiers de la maison de mode Firdaws, fondée par la femme du président tchétchène, Medni Kadyrova, ont présenté leur collection printemps-été 2013, dans le style musulman traditionnel. Fondée en 2009, Firdaws est la première marque tchétchène de vêtements de mode. Traduit de l'arabe, ce terme signifie "jardin, endroit paradisiaque". La combinaison de la coupe traditionnelle, des ornements nationaux et des couleurs vives symbolise, selon les couturiers, le respect de l'histoire et de la modernité, qui coexistent aujourd'hui en Tchétchénie.

Image IPB

http://fr.rian.ru/photolents/20121102/196500821_10.html

Link to comment
Share on other sites

Au Koweit aussi ca chauffe

Printemps Arabe / Koweit : It's a long way to go !!

Peu d'écho du printemps arabe koweitien dans les médias en général, ni au sujet des revendications légitimes des manifestants qui ont vu leur vote du mois de février sur le nouveau parlement annulé et remplacé par l'ancien parlement favorable au gouvernement, ni sur l'énorme déploiement des forces de l'ordre pour contenir tout semblant de manifestation pouvant regrouper des milliers de personnes.

Visiblement effrayés par les rassemblements de la place Tahir en Egypte et de la place de la Perle à Bahrein, la technique des autorités est de rendre impossible tout rassemblement d' opposants, suite à l'énorme manifestation du 21 octobre qui avait réuni plus de 100'000 Koweitis et qui fut la plus grande manifestation du Koweit.

Dimanche passé, c'est par Twitter que les opposants ont désigné un autre lieu de rassemblement après que le premier endroit choisi ait été bouclé par un dispositif sécuritaire impressionnant où, malgré une coupure d'accés immédiate du nouveau lieu de rassemblement par les forces de sécurité, des milliers d'opposants sont parvenus à se rassembler pacifiquement.

Comme pour le cas de Bahrein, le printemps arabe koweitien semble être tout de suite réprimé par une main de fer des autorités et comme pour Bahrein, les occidentaux ne sont pas présents pour dénoncer les abus d'autorité. Espérons que le Koweit ne suive pas l'exemple de Bahrein où les droits humains élémentaires n'ont fait que régresser depuis les rassemblements sur la place de la Perle durement réprimés.

https://www.facebook.com/pages/Parti-de-Rien/303737666345525

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

La cour suprême d'Islamabad a abandonné les charges contre la jeune chrétienne Rimsha Masih, accusée d'avoir profané le Coran, rapporte mardi la chaîne de télévision locale Express News.

Rimsha, 14 ans, a été arrêtée le 16 août à Islamabad après avoir prétendument brûlé des feuilles de papier portant des versets du Coran, un crime passible de la peine de mort au Pakistan.

http://fr.rian.ru/world/20121120/196671360.html

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

La Russie est préoccupée par le sort des chrétiens dans les pays du Proche-Orient, a déclaré mercredi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov lors d'une réunion de la Société impériale orthodoxe de Palestine tenue à Moscou.

http://fr.rian.ru/world/20121128/196754349.html

Le tribunal pénal du Caire a condamné à mort six chrétiens coptes et le pasteur américain Terry Jones, accusés d'être impliqués dans la réalisation et la diffusion du film anti-islam l'"Innocence des musulmans", a déclaré mercredi aux journalistes un porte-parole de la justice égyptienne.

Tous les accusés se trouvant à l'extérieur du pays, la condamnation a été prononcée par contumace.

http://fr.rian.ru/world/20121128/196757488.html

Link to comment
Share on other sites

merci pour l'info.

Cela me fait penser à tous les cas similaire dont on a entendu parler parfois, en égypte, en arabie saoudite, etc.

Pour exemple, j'ai eu vent d'un livre qui a du sortir (mais faut que je retrouve le titre et la référence) où c'est l'histoire d'une femme d'origine grecque qui a été séduite par un saoudien et l'a épouser. Elle était hotesse de l'air je crois, elle a donc dû trouver un travail sur une compagnie saoudienne, mais elle a du se convertir à l'islam, abandonner son travail, porter le voile, se soumettre, et lorsque l'on lui faisait du tord, si la justice "de façade" ne donnait pas suite la justice "souterraine" la punissait.

Elle a mis des]années pour fuir AU bout de quelques mois elle réussit à fuir le pays pour se réfugier en france où elle a pu écrire son livre.

(résumé en vrac ou j'ai du mal comprendre ou mélanger des choses)

PS : j'ai retrouvé le titre : nuit d'enfer en Arabie.

edit : correction

Link to comment
Share on other sites

Cela me fait penser à tElle a mis des]années pour fuir AU bout de quelques mois elle réussit à fuir le pays pour se réfugier en france où elle a pu écrire son livre.

(résumé en vrac ou j'ai du mal comprendre ou mélanger des choses)

PS : j'ai retrouvé le titre : nuit d'enfer en Arabie.

edit : correction

un article + interview de la femme : http://www.info-grece.com/magazine/communautes/nuits-enfer-arabie,123O21.html

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,938
    Total Members
    1,749
    Most Online
    FlorianBlanchard54
    Newest Member
    FlorianBlanchard54
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...