Recommended Posts

Un régime ? :huh:

C'est juste des ricains sportif de base, adeptes de la salle de sport et des prots.

Ils ont des bonnes joues pour des "sportifs"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les prots ça fait gonfler ;)

Les gars ont des bras comme des cuisses, des torses épais comme le blindage frontale d'un MBT. C'est très ricains comme façon de forger son corps, on ne retrouve pas vraiment ça en Europe dans nos salles de sports (sauf éventuellement dans les pays de l'est), mais ils ne sont en rien gros, seulement accro aux prots.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les prots ça fait gonfler ;)

Les gars ont des bras comme des cuisses, des torses épais comme le blindage frontale d'un MBT. C'est très ricains comme façon de forger son corps, on ne retrouve pas vraiment ça en Europe dans nos salles de sports (sauf éventuellement dans les pays de l'est), mais ils ne sont en rien gros, seulement accro aux prots.

Les proteines tout le monde en prends dans les salles de musc et ailleurs, ca ne fait pas "gonfler" les joue. Si les mec sont tout gras sur le muscle c'est qu'ils bouffent de la merde, en plus du sport. Le sport ne fait pas maigrir ... c'est un peu tout le probleme. Pour maigrir ou sécher c'est avant tout le régime alimentaire, puis l'activité physique.

C'est surtout la créatine qui provoque des rétentions d'eau qui fait gonfler.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas les protéines et la muscu qui font ça: c'est l'alimentation qui va avec, ce qu'on trouve en proportion importante chez les pousseurs de fonte, et beaucoup plus chez les pousseurs de fonte américains: les mecs bouffent n'importe quoi en se disant que la muscu et les prots excusent tout. Résultat, oui ils ont de la masse musculaire (mais est-ce de la masse musculaire utile, cad corrélée avec un progrès équivalent de la capacité cardiovasculaire, de l'endurance de force et puissance, et de l'explosivité?), mais ils ont aussi une bonne couche de graisse à frites au-dessus. 
Ces mecs là, c'est de la pousse de fonte en version "toujours plus" (tant pis pour les articulations, ou les capacités dynamiques), et beaucoup de burgers, côtes de porc, frites, chips.... 

Ah, grillé par Gally. 


Les proteines tout le monde en prends dans les salles de muscu et ailleurs, ca ne fait pas "gonfler" les joue. Si les mec sont tout gras sur le muscle c'est qu'ils bouffent de la merde, en plus du sport. Le sport ne fait pas maigrir ... c'est un peu tout le probleme. Pour maigrir ou sécher c'est avant tout le régime alimentaire, puis l'activité physique.

Si quand même, le sport fait maigrir; il accroît (plus ou moins selon ce que tu fais, comment tu le fais et combien t'en fais) ton métabolisme et le rend plus consommateur de réserves. C'est un rapport input/output (en quantité mais aussi en qualité) que tu t'imposes qui te fait maigrir ou non, et tes niveaux de stress, conditionnés en bonne partie par le sommeil, qui aident ou limitent le phénomène. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si quand même, le sport fait maigrir; il accroît (plus ou moins selon ce que tu fais, comment tu le fais et combien t'en fais) ton métabolisme et le rend plus consommateur de réserves. C'est un rapport input/output (en quantité mais aussi en qualité) que tu t'imposes qui te fait maigrir ou non, et tes niveaux de stress, conditionnés en bonne partie par le sommeil, qui aident ou limitent le phénomène.

En fait je voulais mettre le doit sur la qualité alimentaire. Pour une meme quantité - calorie - ingérer la qualité va avoir un rôle absolument déterminent sur la prise de "gras", bien plus qu'un activité physique - sauf si celle ci est digne d'un athelte de haut niveau -.

Un exemple qui fait peur, en cardio on arrive a bruler quelques chose comme 700 calorie a l'heure ... un Big Mac et une moyenne frite c'est 880 calorie! Il en faut des heures et des heures de cardio intense pour bruler le trop de bouffe et c'est encore pire quand la bouffe est de qualité médiocre, notamment au niveau carbohydrate - oui oui le pain fait grossir - plus graisse.

On voit souvent dans les campagne contre obésité, "manger bouger" ... avant de bouger faut commencer a arrêter de manger trop, et n'importe quoi, après évidement l'activité physique c'est bon, mais ça n'est pas miraculeux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait je voulais mettre le doit sur la qualité alimentaire. Pour une meme quantité - calorie - ingérer la qualité va avoir un rôle absolument déterminent sur la prise de "gras", bien plus qu'un activité physique - sauf si celle ci est digne d'un athelte de haut niveau -.

Un exemple qui fait peur, en cardio on arrive a bruler quelques chose comme 700 calorie a l'heure ... un Big Mac et une moyenne frite c'est 880 calorie! Il en faut des heures et des heures de cardio intense pour bruler le trop de bouffe et c'est encore pire quand la bouffe est de qualité médiocre, notamment au niveau carbohydrate - oui oui le pain fait grossir - plus graisse.

On voit souvent dans les campagne contre obésité, "manger bouger" ... avant de bouger faut commencer a arrêter de manger trop, et n'importe quoi, après évidement l'activité physique c'est bon, mais ça n'est pas miraculeux.

Si ton Big Mac frites est un de tes 2-3 écarts de la semaine, c'est même pas un problème. Si c'est l'un de tes écarts quotidiens, là y'a une couille (en graisses et glucides) dans ton potage. 

Ces mecs dans la photo ont plutôt l'air abonnés au Big Mac/frites toutes les demi-journées, pour patienter en attendant le steack (taille XXL) en sauce avec sa plâtrée de "mac & cheese". 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si ton Big Mac frites est un de tes 2-3 écarts de la semaine, c'est même pas un problème. Si c'est l'un de tes écarts quotidiens, là y'a une couille (en graisses et glucides) dans ton potage. 

Ces mecs dans la photo ont plutôt l'air abonnés au Big Mac/frites toutes les demi-journées, pour patienter en attendant le steack (taille XXL) en sauce avec sa plâtrée de "mac & cheese". 

Hééé c'est le Texas.

Bigger and greasier is better ....

Enfin jusqu'à l'infarctus ...

 

A noter qu'ils font aussi un peu troupeau de nains (ou alors le gars en costard au milieu fait 2m10)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les proteines tout le monde en prends dans les salles de musc et ailleurs, ca ne fait pas "gonfler" les joue. Si les mec sont tout gras sur le muscle c'est qu'ils bouffent de la merde, en plus du sport. Le sport ne fait pas maigrir ... c'est un peu tout le probleme. Pour maigrir ou sécher c'est avant tout le régime alimentaire, puis l'activité physique.

C'est surtout la créatine qui provoque des rétentions d'eau qui fait gonfler.

 

Les salles de sports ça doit pas trop être votre truc ou je me trompe ?

 

Je comprends ce que tu veux dire. Seulement il faut aussi voir la culture derrière aussi. Les mecs en Amérique du nord on tous des corps ultra massif, c'est ce qu'ils recherchent. Ils sont tous shapé de la même manière. En France on est plus dans le chat maigre ou les gars cherchent le moins de gras possible sur le muscle, aux US effectivement ils s'en foutent à moitié, plus c'est gros mieux s'est (du moment qu'ils ne sont gros au sens gras).

 

Pour les joues j'ai envie de dire une machoire "US", plus des prots et des bières et voilà le résultat :lol:

Edited by Drakene

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hééé c'est le Texas.

Bigger and greasier is better ....

Enfin jusqu'à l'infarctus ...

 

Aux Etats-Unis, il n'est pas rare pour les gens d'aller plusieurs fois par semaine au restaurant/fast food, dans les grandes villes c'est deux fois par jours même ... et quasiment tous les restaurants aux USA proposent un hamburger au menu. Selon deux-trois témoignages leurs menu ne proposent pas grand chose par rapport à celui des restaurants français, par contre la portion est vraiment importante.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On voit souvent dans les campagne contre obésité, "manger bouger" ... avant de bouger faut commencer a arrêter de manger trop, et n'importe quoi, après évidement l'activité physique c'est bon, mais ça n'est pas miraculeux.

 

L'activité physique est bonne, mais comme pour toutes les bonnes choses, il ne faut pas en abuser. Car d'une certaine façon, elle "fatigue" le corps. En marge du dernier marathon de Paris on pouvait lire ceci - qui dépend évidemment de l'âge, de l'entrainement, de la capacité à "connaître" son corps et ses limites :

 

http://www.la-croix.com/Actualite/Sport/Le-marathon-pas-toujours-bon-pour-la-sante-2015-04-10-1300821 (10 avril 2015)

 

Au-delà des inévitables ampoules, entorses, tendinites qui se révèlent généralement entre le dixième et le vingtième kilomètre, des dangers beaucoup plus graves peuvent se dresser sur les 42,195 km du parcours. La ligne d’arrivée est un point particulièrement sensible car le brusque arrêt du mouvement peut générer des collapsus sévères liés au brusque dérèglement de la circulation sanguine. Plus sérieux encore, l’infarctus...

Sinon c'est toujours très émouvant de voir que la mairie de Paris - mais cela pourrait être n'importe quelle autre mairie - ordinairement très pro-santé, pro-environnement, pro-qualité de la vie... « déroule le tapis rouge aux food trucks » selon http://www.metronews.fr/paris/restauration-paris-deroule-le-tapis-rouge-aux-food-trucks/modA (27 avril 2015)

L'américanisation du régime alimentaire que l'on reconnaît par l'anglicisme "food truck" est en marche.

Edited by Wallaby

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aux Etats-Unis, il n'est pas rare pour les gens d'aller plusieurs fois par semaine au restaurant/fast food, dans les grandes villes c'est deux fois par jours même ... et quasiment tous les restaurants aux USA proposent un hamburger au menu. Selon deux-trois témoignages leurs menu ne proposent pas grand chose par rapport à celui des restaurants français, par contre la portion est vraiment importante.

Pire encore: la culture de la bouffe livrée à domicile est infiniment plus développée aux USA qu'en Europe, à un point incompréhensible pour nous, tout comme celle des offres commerciales dans les restaus et fast foods (genre pour une pizza achetée, vous en avez une autre gratuite, plus 2l de coca, la boîte king size de nuggets avec triple dose de sauce spéciale extra-fat). Mais effectivement, bouffer dans un restau, dans un fast food, à emporter, ou encore des plats industriels préparés est beaucoup plus répandu là-bas: c'est courant en Europe, mais pas au même niveau.... Et évidemment, les portions.... Il suffit de voir leurs normes alimentaires côté sucre/sel/gras: la FDA est totalement soumise aux desiderata du lobby agro-industriel, qui fout du corn syrup, du sel et du gras dans absolument tout, en quantités délirantes. Leur bouffe est infiniment plus remplie de substances addictives; quand on sait que le sucre a un effet comparable à la coke sur le cerveau, on se pose moins de questions (pour un industriel du secteur, c'est le premier facteur de "fidélisation" du client: on en fait un junkie). 

Et puis, faut être rationnel: sans ces produits, comment l'industrie pharma américaine pourrait-elle survivre? Elle a besoin de légions d'obèses incapables de voir leurs pieds ou leur bite, ou de décoller du canapé. 

Edited by Tancrède

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aux Etats-Unis, il n'est pas rare pour les gens d'aller plusieurs fois par semaine au restaurant/fast food, dans les grandes villes c'est deux fois par jours même ... et quasiment tous les restaurants aux USA proposent un hamburger au menu. Selon deux-trois témoignages leurs menu ne proposent pas grand chose par rapport à celui des restaurants français, par contre la portion est vraiment importante.

C'est pas compliqué : soit tu vas dans des restos moyens moins ou la bouffe est de la junk over grasse, salée, sucrée et surgelée/industrielle et ou c'est pas cher et les portions sont enormes avec en plus les offres absurdes dont parle Tancrède (y compris le vous finissez votre kilo de viande et il est gratuit !!!)

Soit tu vas dans des restos plus chers, ou les proportions sont à l'européenne, la qualité suit (avec plus ou moins de bonheur mais en selectionnant j'ai rarement mal mangé aux USA et d'ailleurs j'y ai mangé le meilleur foie de veau et le meilleur homard de ma vie à mon grand dam  de français....) et des prix à l'européenne donc.

20-25$$ le repas c'est déja considéré comme cher aux USA

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas compliqué : soit tu vas dans des restos moyens moins ou la bouffe est de la junk over grasse, salée, sucrée et surgelée/industrielle et ou c'est pas cher et les portions sont enormes avec en plus les offres absurdes dont parle Tancrède (y compris le vous finissez votre kilo de viande et il est gratuit !!!)

Soit tu vas dans des restos plus chers, ou les proportions sont à l'européenne, la qualité suit (avec plus ou moins de bonheur mais en selectionnant j'ai rarement mal mangé aux USA et d'ailleurs j'y ai mangé le meilleur foie de veau et le meilleur homard de ma vie à mon grand dam  de français....) et des prix à l'européenne donc.

20-25$$ le repas c'est déja considéré comme cher aux USA

La haute cuisine est encore plus chère aux USA qu'en Europe: les restaus qui commencent à afficher des prétentions culinaires surfacturent vite dès que tu commences à te mettre sur cette échelle. Tu paies le loyer (dans les grandes villes.... A prix américains), le service surabondant (et sous payé) et la prétention culturelle (qui est plus importante aux USA que même sur la rive gauche), plus la barrière sociale (la consommation de statut est généralement plus demandée aux USA). Evidemment, les ricains attendent aussi beaucoup plus du service que les Européens, même les plus snobs, ce que pas mal de chefs français ont eu longtemps du mal à comprendre, y compris Ducasse, qui y a foiré quelques coups avant de finalement piger (plus d'une décennie). 

 

Mais un truc assez illustratif aux USA du rapport à la bouffe (et je dis plus "la bouffe" que la "nourriture"), ce sont les concours et festivals à base de "qui c'est qui bouffera le plus de", organisés par les localités ou des assoces en collaboration avec tel ou tel restau, telle ou telle chaîne de restaus/fast foods/supermarchés, telle ou telle marque alimentaire, tel ou tel producteur/groupe de producteurs.... Là aussi, ça existe en Europe, évidemment.... Juste pas dans les mêmes proportions, ni avec la même fréquence. 

 

 

Ceci dit, Akhi.... Du foie de veau? Comment peut-on même  utiliser le mot "meilleur" (ou même le mot "bon") avec ce plat anathème? Vade retro! J'ai la nausée rien qu'à lire le mot :-[ . Tu peux pas manger du coeur de boeuf, comme tout le monde :cool:  (peu calorique, riche en fer et en protéines, extrêmement sain)? 

Edited by Tancrède

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hééé c'est le Texas.

Bigger and greasier is better ....

Enfin jusqu'à l'infarctus ...

 

A noter qu'ils font aussi un peu troupeau de nains (ou alors le gars en costard au milieu fait 2m10)

 

Le gars en costard est européen. Il s'agit de Geert Wilders. Régime alimentaire différent et puis les hollandais ne sont pas des gens petits.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Geert_Wilders

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le gars en costard est européen. Il s'agit de Geert Wilders. Régime alimentaire différent et puis les hollandais ne sont pas des gens petits.

 http://fr.wikipedia.org/wiki/Geert_Wilders

Geert Wilders est effectivement grand, il doit faire entre 1.90 et 1.95. Il est plus grand que tout ses interlocuteurs en politique ou dans les médias. Et il doit bien faire dans les 90kg alors qu'il a l'apparence relativement "fine".

On imagine aisément l'IMC des petits "soldats" dodus a coté de lui :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu peux pas manger du coeur de boeuf,

 

Yeeeeurk. Et pouquoi pas de la cervelle d'agneau pendant qu'on y est.

Comme quoi les gouts et les couleurs

 

Le gars en costard est européen. Il s'agit de Geert Wilders. Régime alimentaire différent et puis les hollandais ne sont pas des gens petits.

 

Les américains non plus. En moyenne ils sont même plus grands que les européens (si on ne considère que les "caucasiens")

 

http://en.wikipedia.org/wiki/Template:Average_height_around_the_world

 

Or là on a affaire à Gimli et sa bande mine de rien....

Problème de densité qui tasse ? :happy:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca fait un moment qu'elle guette et qu'elle sonde, qu'elle essaie de se faire entendre, mais elle a pas un profil national/grand public, et sa réputation business est plutôt une casserole pour le non renseigné qui fait une recherche sur elle. Elle avait donc commencé en étant sur une position plutôt business/mainstream, et devant l'absence générale de réaction (côté audience comme côté donneurs), elle est allée chasser sur les terres des tarés radicaux, la base électorale républicaine, celle qui vote aux primaires. Décidément, entre elle et le chirurgien Ben Carsson (qui s'est déclaré en même temps qu'elle et porte une impressionnante histoire individuelle.... Jusqu'au moment où il se met à parler et dire des énormités), plus l'éternel gouverneur/guitariste/présentateur Mike Huckabee et le newbe Rubio (qui a fait un énorme splash chez les donneurs radicaux et l'audience), ils veulent tous aller chasser sur les terres de Cruz qui pensait avoir colonisé la base et en avoir fait son fond de commerce (au sens propre: il fait un max de fric de ses circuits conférences). Il va râler. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petit HS en relation avec certains propos sur les policiers supra: il ne faut pas confondre musculation (activité annexe pour divers sports) et culturisme (activité à part entière), ce sont deux choses bien différentes. En outre, prendre de la masse musculaire ne se fait pas sans prendre de la graisse, après il faut affiner lors d'une seconde période aux exercices différents.

 

Sinon, ces policiers font plutôt peur, ils illustrent bien la dérive "militariste" évoquée sur ce post avec la fourniture de matos militaires aux forces de l'ordre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'un autre côté, il n'y a pas eu de morts autre que les deux apprentis terroristes. L'un d'eux était sous surveillance d'ailleurs

 

Two government sources who asked not to be named said the shooters were roommates Elton Simpson and Nadir Soofi, of Phoenix. Court documents show that Simpson had been under surveillance since 2006 and convicted in 2010 of lying to FBI agents over his desire to join violent jihad in Somalia.

 

 

 

En ce qui concerne la qualité culinaire, on mange mieux qu'en Fr à coût égal mais sur les bas prix, c'est  très riche en graisse. La tendance est qd même à la prise de conscience (la 1er Dame en a fait son cheval de bataille), tant dasn la société que dans l'industrie (Mc Do USA change par exemple drastiquement de fournisseurs bannissant les anti-bio systématiques (nbr de concurrents ayant fait d' une alimentation saine un produit d'appel - chaînes que l'on a pas encore en Fr aux dernières nvlles)).

 

Après, ce n'est pas non-plus Paris ou Rome... La variété restant qd même difficile à trouver au quotidien pour des plats non-exotiques. 

 

 

 

 

Source:

www.reuters.com/

Edited by TomcatViP

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.nytimes.com/interactive/2015/05/03/upshot/the-best-and-worst-places-to-grow-up-how-your-area-compares.html (3 mai 2015) et http://www.nytimes.com/2015/05/04/upshot/an-atlas-of-upward-mobility-shows-paths-out-of-poverty.html?_r=0&abt=0002&abg=0 (4 mai 2015) et http://www.equality-of-opportunity.org/index.php/executive-summaries

 

Une nouvelle étude sociologique explore la ségrégation sociale. Elle étudie les revenus de jeunes adultes (26 ans) ayant déménagé au cours de leur enfance d'un comté riche vers un comté pauvre, ou inversement, en fonction du nombre d'années passées dans le comté de destination.

 

Si je comprends bien les adultes pauvres n'augmentent pas leurs revenus en déménageant dans un comté riche, mais ils permettent à leurs enfants de démarrer dans la vie avec un salaire plus haut que s'ils n'avaient pas déménagé.

 

Quelque part l'idée qu'explore cette étude est de voir si on pourrait simplement vider les quartiers les plus pauvres de leurs habitants en subventionnant les déménagements - ce qui coûterait à l'État moins cher que de maintenir ces populations pauvres sous perfusion d'aide sociale, puisque l'État peut ensuite compenser la dépense par les impôts que paieront les enfants devenus plus riches tout au long de leur vie.

Edited by Wallaby

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.swissinfo.ch/eng/hillary-clinton-a-free-trader--or-not--depending-on-the-moment/41408826 (1er mai 2015)

 

Plus girouette qu'Hillary Clinton sur les traités de libre-échange, tu meurs. Elle est alternativement contre ces traités lorsqu'elle est en campagne électorale et doit se mettre du côté des salariés à l'emploi menacé, et redevient favorable à ces traités une fois la campagne terminée. Cela concerne principalement le NAFTA (accord de libre échange nord-américain) pendant sa campagne de sénatrice en 2000, puis pendant la campagne de la présidentielle de 2007-2008, alors que c'était son mari Bill Clinton qui avait signé ce traité dans les années 1990. Les commentateurs s'accordent à penser qu'elle restera muette comme une carpe à propos de la demande de Barack Obama d'obtenir du Congrès les "pleins pouvoirs" pour négocier le partenariat de commerce transpacifique (TPP).

 

À la décharge d'Hillary Clinton, si l'on peut dire, Obama aussi avait promis pendant la campagne de 2007-2008 qu'il renégocierait le NAFTA, une promesse qu'il a eu tôt fait d'oublier.

Edited by Wallaby

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette option de vider les quartiers "pauvres" me paraît une aberration. Transférer les occupants dans un quartier "riche" pour qu'ils restent au chômage et le dit quartier sera également qualifier de "pauvre".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette option de vider les quartiers "pauvres" me paraît une aberration. Transférer les occupants dans un quartier "riche" pour qu'ils restent au chômage et le dit quartier sera également qualifier de "pauvre".

 

Pourtant ça fonctionne pas mal ... les gens évolue beaucoup en fonction de leur environnement.

 

Il ne s'agit évidement pas de déplacer tout les pauvre du ghetto de pauvre vers un autre ghetto de pauvre, mais de cultiver la "mixité social" de sorte qu'on ait pas tout les pauvres dans un ghetto de pauvre qui tire tout le monde vers le bas.

 

Pendant longtemps cette mixité était naturellement induite par l'urbanisme et la difficulté a se déplacer. On empilaient les riches et les pauvres les uns sur les autres dans les même quartier. Ou bien dans une organisation rue/cours etc. Au pire on avait une opposition rue principale/rue adjacente.

 

Ça permettrait d'obtenir une mixité naturelle a l'école notamment, mais aussi dans la plupart des service locaux.

 

Avec l’étalement "a plat" des villes "moderne", et le culte de la maison individuelle - et donc de la maison cochon - tout ceci a volé en éclat.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème de ce genre de mesures est qu'elles ne peuvent dépasser le niveau de l'anecdotique pour un tas de raisons (prix de l'immobilier dans la zone de destination, résistance des locaux, capacité "d'absorption" limitée -surtout si on veut éviter les clashs, les pertes de valeur du voisinage, les problèmes de sécurité, une baisse dans le taux d'emploi-....) ; c'est au final la même chose qu'on voit par exemple dans le sempiternel débat sur les "vouchers" aux USA: sortir des enfants défavorisés d'écoles publiques pourries et subventionner leur scolarisation dans des écoles "de riches". Très joli, et ça a de bons résultats.... Pour le micro pourcentage d'élèves pouvant en bénéficier; l'estimation des organisations penchées sur le problème est que 3% des élèves de quartiers difficiles au maximum pourraient en bénéficier, et à un coût exponentiel dès qu'on passe un certain seuil. Le point additionnel est que malgré tout ce qu'il y a à redire sur l'école publique aux USA.... Au global, l'école privée et les "charter schools" (privées sous contrat, largement cofinancées par le public.... Au détriment des écoles publiques dont les fonds sont siphonnés pour ça) n'ont pas de meilleurs résultats. Donc on parle bien de faire sortir un micro pourcentage d'enfants défavorisés pour les mettre dans une proportion réduite d'écoles privées, les "bonnes" (celles où y'a du fric). 

 

Parce qu'évidemment, ce genre de trucs ne peut être une politique de grande échelle, ou même d'une échelle significative permettant de changer quelques grandes données et tendances. Ca n'empêche pas le parti républicain de continuer éternellement à faire campagne dessus depuis 3 décennies et de multiplier les micro expériences qui servent juste à faire du publi reportage où tout le monde sourit et dit que c'est merveilleux et que tel élu est quelqu'un qui "fait bouger les choses". Risible ou à pleurer, c'est au choix. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,445
    Total Members
    1,550
    Most Online
    RAFMAN
    Newest Member
    RAFMAN
    Joined
  • Forum Statistics

    20,781
    Total Topics
    1,273,660
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries