Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

il y a 10 minutes, Boule75 a dit :

Pardonnes moi, ce n'était même pas ironique : explicites ta position. Tu semblais désespérer de toute alternative par les urnes.

Pas vraiment le lieu, mais oui rester dans le système représentatif actuel est non seulement inutile mais ménera toujours à plus de Berlusconi/Trump/Duterte/Sarkozy... Et ce n'est que le début, parce que la phase suivante ce sont les "sauveurs" et autre "messies". Ce n'est pas une question de personne mais de système.

Link to comment
Share on other sites

 

il y a 5 minutes, Conan le Barbare a dit :

Et tu proposes quoi ?

Mandat impératif, simplification du droit, action politique fonder sur le mouvement social et pas l'inverse, mandat unique renouvelable une fois, budget participatif (en petite proportion tout d'abord, puis avec l'expérience allant en s'élargissant)...

Je pourrais faire une longue liste de ce qu'il faudrait préalablement à une quelconque élection qui servent à autre chose qu'à pérenniser la connerie actuelle. Mais ça exige un mouvement social conséquent qu'on a pas. Combien de Sarkozy avant que les gens comprennent qu'il est nécessaire de changer les régles du jeu pas les têtes?

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 56 minutes, alpacks a dit :

J'ai suivi un schyzofrène aigu en tant que non pas médecin mais frêre (pas mal de schyzo dans ma famille du coté de ma mère) ... La Schyzofrénie est une maladie grave qui nait sur un terrain, le cannabis un simple déclencheur : Certainement pas le produit qui a rendu malade ... Voila ce que je pense et que de nombreux médecins de ce domaine on une nette tendance a lui coller tout les maux permettant notamment a la famille de ne surtout pas aller explorer dans les traumatismes ... Mais la Schyzofrénie c'est aussi une maladie qui frappe aussi sans raison (et je suis bien placé pour le savoir) [...]

J'aurais bien des aspects à développer (parallèle fait entre l'alcool ayant un effet lourd en cas d'excès et le cannabis à effet déclencheur même parfois à petite dose, parallèle fait entre un cannabis loisir ayant un effet déclencheur et un remède à lourds effets secondaires tout en étant peu ou efficace ou même inefficace - l'Haldol n'est d'ailleurs pas le seul dans le genre)... mais comme l'a dit Pascal on est bien HS (ce n'est pas parce que la Californie a décidé de légaliser la consommation de cannabis que le fil doit tourner en tribune pro ou anti légalisation) et je m'en tiendrais donc là.

Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, Ciders said:

C'est un ****** de raz-de-marée. Les sondeurs se sont vraiment plantés dans les grandes largeurs.

Non: la carte donne toujours cette impression, mais l'immense majorité des comtés (et Etats) républicains sont très peu peuplés: y'a beaucoup de superficie vide dans les zones rouges. 

 

En revanche, dans le fil de ce que j'avais dit un peu plus haut, on peut aussi s'attendre à une réduction des périodes "d'early voting" (malgré le fait que plus d'un tiers des Américains aient préféré voter avant mardi, cette année), partout où les législatures républicaines pourront essayer de le faire. Ca et toutes les autres mesures de truquage du vote qui vont être poussées encore un cran plus loin: le GOP va peut-être, par le résultat d'hier, s'offrir encore un délai avant de devoir affronter sa période de nécessaire remise en question interne. Peut-être 1 ou 2 cycles électoraux en plus: Trump leur a offert sur un plateau la possibilité de ne pas se regarder en face, une chose sur laquelle les politiciens sautent toujours, alors que tout indiquait que le parti était mûr pour se réformer et faire sa révolution pour se mettre en phase avec l'évolution démographique du pays, qui est désormais gravement à leur encontre. Côté démocrate, c'est peut-être un mal pour un bien, si l'establishment s'écrase.... Ce qui est douteux dans un premier temps: on va avoir une phase de déni où ce sera tout la faute aux Russes, tout la faute à Bernie, puis tout la faute au con de peuple, puis, plus finement, tout la faute à tel ou tel groupe, mais certainement pas à Ste Hillary ou aux autres caciques. S'ils font durer ça jusqu'en 2018, moment où une victoire aux midterms sera assez probable, ils se maintiendront peut-être encore un peu à moins que beaucoup de candidats "pirates" en interne ne se présentent contre les nominés "insiders". Donc la vitesse de changement des démocrates dépendra beaucoup des organisations de la base, des mouvements de contestation internes: il va leur falloir prendre d'assaut les positions électorales sans peur de faire foirer le parti.... Il faut de la colère. 

Un autre changement majeur dès le prochain cycle électoral, et encore plus pour 2020, est que l'environnement médiatique sera probablement très différent: dans l'année écoulée, les grandes chaînes télé (networks et câble) ont perdu 40% de leur audience moyenne chez les 18-24 ans. La tendance est similaire dans toutes les tranches d'âge jusqu'à 55 ans (plus l'âge s'élève, moins elle est importante, mais ça reste net), si bien que même la NFL (le football américain, véritable religion et vache à lait absolue) s'inquiète d'avoir moins d'options de "distribution" et de ne plus pouvoir tarifer ses droits de redif aussi cher et toucher autant de revenus de pub. Malgré les audiences de cette année électorale (contrairement aux commentaires enthousiastes des patrons de chaîne, c'était mieux que d'habitude, pas une explosion: en somme, un ralentissement de la baisse), la tendance amorcée depuis longtemps s'accélère donc, absolument pas compensée par le streaming online des chaînes traditionnelles, et ces élections ont aussi accru la tendance à la défiance à l'égard de leurs infos (la crédibilité des grands médias est aujourd'hui équivalente à celle du Congrès.... C'est-à-dire entre le haut de la bouse et le milieu de la pâquerette), ce que l'après élection risque de traduire par un fort retour de bâton dans leur gueule. 

Donc les plates-formes des prochaines élections seront multiples, beaucoup plus agressives, moins unifiantes, et l'environnement médiatique général de la politique reposera (avant un possible mouvement de re-concentration des audiences sur moins de médias d'un nouveau type qui prendra des années) pendant un temps beaucoup plus sur le contact direct entre candidats, activistes, militants et électeurs. Celui qui s'activera le plus sans passer par les grands médias gagnera: adios les méga-campagnes de pub hors de prix (pour un temps) dont l'efficacité est maintenant, au vu de tous, très surévaluée (ça fait un moment qu'on dit pourtant que ça marche peu dans les courses nationales: c'est en revanche bon au niveau local, si un fort déséquilibre peut être créé, mais aussi pour vite faire connaître un nouveau venu). 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Ciders a dit :

C'est un ****** de raz-de-marée. Les sondeurs se sont vraiment plantés dans les grandes largeurs.

Attention, il faut se méfier de la fausse impression de cette carte.

les états du centre sont extrêmement peu peuplés malgré leur superficie.

Tu peux d'ailleurs presque parfaitement deviner ou se trouve les zones de forte densité de population en regardant les contés gagnés par HC

Au final, un poil plus de 50% des votants ont voté pour HC

US-Population-Density-Map.png

Edited by Kovy
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Certes, l'échelle peut tromper. Mais l'impression qui s'en dégage est extrêmement curieuse, d'autant plus quand on sait qu'elle a eu davantage de votes que Trump.

Sinon, n'oublions pas que nous aurons droit aux Cents-Jours à Washington : http://www.lefigaro.fr/international/2016/11/09/01003-20161109ARTFIG00382-les-100-premiers-jours-de-donald-trump-a-la-maison-blanche-avis-de-tornade-a-washington.php

Ca me paraît vraiment beaucoup en cent jours.

Link to comment
Share on other sites

Moi le truc qui me fait doucement rire s'est que les médias français ce gaussent des systèmes de sondage US alors que si l'on observe les discussions dans nombre de média français , Trump ne passerait pas ...

Moi ce qui me fait doucement rire s'est que tout le monde s'est préoccupé de ce qui ce disait dans les grandes villes en omettant d'allez voir dans les campagnes aux USA ...

J'ai trouvé complètement stupide ce gus de BFM qui était dans un troquet branché de New-York en train de sonder les gens , poser des questions sur les chances de Clinton ... Ben comme d'hab' on ce préoccupe des gens des villes comme si tout était évident , le reste du pays n'existant pas ...

Enfin voilà ...

J'ai l'impression que la diabolisation ne semble plus faire recette de nos jours ...

Faudrait peut-être revoir la copie ... Et ce demandé ce quels sont les pb dans le pays ...

On parle souvent des riches boites US , mais on oubli qu'il y a aussi des PME dans ce pays ...

Alors voilà, ils ont peut-être fais une erreur en votant pour Trump ( ou pas ... moi je n'ai pas d'avis tranché ,et pis ce n'est pas mon pays ) , en attendant tout le monde peut jouer les vierges effarouchées , le mec a était élu , et même si il n'est pas top le garçon ,moi je ne pense pas qu'il y aura une nuit de cristal aux USA ...

En fait , je crois que s'est surtout le mépris des classes politiques ,des médias , des instituts de sondage vis à vis de ceux d'en bas qui a sûrement poussé à ce vote .

Oui le Trump a un tas de casseroles au cul , mais comme Clinton ... la différence s'est qu'il y a peut-être ce ressenti vis à vis de l'establishment qui a pris le dessus .

Alors on verra bien ...

Mais je pense qu'au lieu de diaboliser  Trump ( apparemment le concept ne marche plus )  , il y a un paquet de politiciens en France qui ferait mieux de regarder ce qui ce passe en France ... Pour s'éviter une surprise ...

Ben oui , on diabolise ,on diabolise , on diabolise ...et pourtant les extrêmes montent ...

Moi je pense qu'il est plus facile de critiquer les électeurs qui voteront extrême  plutôt que de dénoncer les errements de nos politiciens ... qui semblent vivre dans leur bulle ... Depuis tant d'années !

La on y est , et je me désole de voir que l'on fasse ce constat seulement maintenant ... Bah ouais ... 

Quand même ...

Enfin bref , je me suis trompé sur le Brexit mais sur ce coup là , non je n'étais pas dupe ... Trump serait élu .

Bon ben il n'y a plus qu'à voir ce qui va ce passer !

De toute façon , on n'a pas le choix .

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, Drakene a dit :

Les premières analyses sont sympathiques à décortiquer.

  • La participation n'a jamais été aussi forte depuis 1968 à un élection, hors élections d’Obama.

Bonjour,

Ce n'est pas tout à fait exact, Wikipedia donne 55,6% en 2016, 60,7% en 1968, mais entre les 2 on a 55,7% en 2004 qui n'est une élection Obama. De plus, avec 55,1% en 1972 et 55,2% en 1992, on est dans les mêmes eaux que 2016. Apparemment l'analyse serait de trouver que 2016 marque un "boost" de la participation, ce qui n'est pas réellement le cas, même en tordant le bras aux statistiques en mettant de côté les élections "Obama" (et d'ailleurs pourquoi seraient elles hors normes ???).

Statistiquement, ce sont plutôt les élections de 1988,1996 et 2000 qui ont constitué un creux, pas 2016 qui se distingue.

http://www.electproject.org/national-1789-present

Au passage, en 2010 aux élections de mid term, c'était 40,9% et 36,4% en 2014 en terme de participation

http://time.com/3576090/midterm-elections-turnout-world-war-two/

Au passage, quand on voit qu'en France la plus mauvaise participation à un premier tour de présidentielle était de 71,6% en 2002, j'ai un peu de mal à comprendre qu'un pays comme les Etats Unis qui se présente souvent comme champion de la démocratie dans le monde, laisse perdurer un système qui ne voit s'exprimer qu'un électeur inscrit sur 2, voir beaucoup moins aux élections intermédiaires. Quand on constate qu'en 2016 le nombre de bureaux de vote a baissé alors que la population augmente, et ce pour faire des économies, le système semble a bout de souffle..

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Skw a dit :

J'aurais bien des aspects à développer (parallèle fait entre l'alcool ayant un effet lourd en cas d'excès et le cannabis à effet déclencheur même parfois à petite dose, parallèle fait entre un cannabis loisir ayant un effet déclencheur et un remède à lourds effets secondaires tout en étant peu ou efficace ou même inefficace - l'Haldol n'est d'ailleurs pas le seul dans le genre)... mais comme l'a dit Pascal on est bien HS (ce n'est pas parce que la Californie a décidé de légaliser la consommation de cannabis que le fil doit tourner en tribune pro ou anti légalisation) et je m'en tiendrais donc là.

 

    Pour moi on est pas HS car il existe un lourd parallélisme entre le cadre US de la pénalisation massive de l'usage du cannabis et la France qui a suivi les USA avec la loi de 1970 très copiée collée (sauf au niveau des peines) sur celle des USA ... Et si aujourd'hui les + importants états US comme la Californie bascule : C'est quand même un acte majeur qui mettent les USA a 2 doigts de la légalisation globale sur tout le territoire

    Hors en France nous conservons cette loi de 1970 qui a l'époque a été complêtement calquée et suiviste sur celle US

  Il me semble logique qu'on puisse en parler et débattre d'autant que cela va avoir de sérieuses conséquences dans la lutte du narcotraffic mondial a termes si une puissance comme celle des USA change de fusil d'épaule et que nous on l'envisage pas : Ca risque de coincer rude quelque part, d'autant + si on est fortement engagé dans la lutte des narcotrafics en zone caribéenne ou il n'y a pas que des chargements de cocaine qui passent et se font arrêter par les navires français engagés dans cette lutte

  

Link to comment
Share on other sites

16 minutes ago, jeansaisrien said:

Bonjour,

Ce n'est pas tout à fait exact, Wikipedia donne 55,6% en 2016, 60,7% en 1968, mais entre les 2 on a 55,7% en 2004 qui n'est une élection Obama. De plus, avec 55,1% en 1972 et 55,2% en 1992, on est dans les mêmes eaux que 2016. Apparemment l'analyse serait de trouver que 2016 marque un "boost" de la participation, ce qui n'est pas réellement le cas, même en tordant le bras aux statistiques en mettant de côté les élections "Obama" (et d'ailleurs pourquoi seraient elles hors normes ???).

Statistiquement, ce sont plutôt les élections de 1988,1996 et 2000 qui ont constitué un creux, pas 2016 qui se distingue.

http://www.electproject.org/national-1789-present

Au passage, en 2010 aux élections de mid term, c'était 40,9% et 36,4% en 2014 en terme de participation

http://time.com/3576090/midterm-elections-turnout-world-war-two/

Au passage, quand on voit qu'en France la plus mauvaise participation à un premier tour de présidentielle était de 71,6% en 2002, j'ai un peu de mal à comprendre qu'un pays comme les Etats Unis qui se présente souvent comme champion de la démocratie dans le monde, laisse perdurer un système qui ne voit s'exprimer qu'un électeur inscrit sur 2, voir beaucoup moins aux élections intermédiaires. Quand on constate qu'en 2016 le nombre de bureaux de vote a baissé alors que la population augmente, et ce pour faire des économies, le système semble a bout de souffle..

C'est pourquoi les termes de "raz de marée" aux USA, hors moments exceptionnels comme Obama, ne sont pas de mise, voire complètement ridicules: c'est à qui arrive à mobiliser sa base (et plus ou moins d'indépendants) pour moins foirer son coup que l'autre. A ce niveau très bas de participation, la question va être de voir qui n'est PAS allé voter qui vote en temps normal.... Et de ce côté, la réponse est assez claire: Clinton n'a pas suscité assez d'enthousiasme chez:

- les démocrates (un peu)

- les noirs (pas gégène)

- les latinos (en progrès, mais pas assez, et très inégalement)

- les djeunz (gravissimement)

Carton complet pour HRC: elle a sous-performé dans les électorats clés du parti démocrate. 

Côté Trump, il a bien mobilisé les blancs républicains/de droite (moins que Romney dans pas mal de segments démographiques), mais surtout, il a suffisamment mobilisé les blancs ruraux et ceux peu éduqués: pas dans des proportions dantesques, mais suffisamment pour profiter de la sous-performance clintonienne. Quand on vous dit que l'important, c'est QUI vient. La participation, oui, mais avec deux candidats très impopulaires, faut pas compter sur des "raz de marée", donc faut voir plus finement quels segments on arrive à bouger un peu plus que la moyenne. 

2 minutes ago, nemo said:

La légalisation du cannabis en France est inévitable, c'est juste une question de temps.

Oui, l'Etat a besoin de sous, et les paysans de revenus complémentaires. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, Gibbs le Cajun a dit :

Mais je pense qu'au lieu de diaboliser  Trump ( apparemment le concept ne marche plus )  , il y a un paquet de politiciens en France qui ferait mieux de regarder ce qui ce passe en France ... Pour s'éviter une surprise ...

Tu as raison, mais Clinton a été diabolisée à fond elle aussi (the witch...) : ça a très bien marché. L'électorat des extrêmes est insensible à la "diabolisation", il a déjà sauté le pas. Celui des modérés est manifestement plus sensible à la propagande négative.

Un autre aspect c'est la confusion totale opérée par beaucoup entre "diabolisation" effective (sur des bases non-rationnelles) et critique acerbe mais rationnelle : il suffit à la personne qui a des marmites aux fesses de jouer à la victime, et plein de monde marche.

Je viens de regarder les speeches de concession de Clinton et Obama (mais aussi Pelosi) : classes, appelant au calme et au rassemblement. Ils n'ont rien compris je pense, c'est assez spectaculaire : les démocrates vont devoir se défendre je crois.

La bourse monte, bien sûr : c'est dire si l'establishment des affaires a peur.

 

J'espère que Trump va surprendre en bien. Qui y croit ? (c'est le prochain sondage de la rubrique)

 

P.S. : la Californie a bien fait de légaliser la beuh, ça va les soulager.

Link to comment
Share on other sites

12 minutes ago, Boule75 said:

 

La bourse monte, bien sûr : c'est dire si l'establishment des affaires a peur.

 

C'était la chute d'hier qui était "amusante"....

 

Reeuuh, euh, euh :dry::blush:, tu as dit "la bourse monte"..... Dehooooooors, déjà très loin! Mais même pô honte. 

Edited by Tancrède
Link to comment
Share on other sites

bonsoir,

amusant revirement de sputnik sur ces élections américaines :

lundi :

Tromper les machines de vote aux États-Unis? Pas de problème!
 

https://fr.sputniknews.com/international/201611071028566268-usa-tromper-machines-de-vote/

"Une entreprise américaine montre comment, avec l’accès physique aux appareils de vote, on peut falsifier les résultats des élections."

...

"Par ailleurs, environ 130 000 Américains ont signé une pétition contre l'utilisation des machines de vote fournies par Smartmatic, une société liée au financier George Soros. Cette pétition a été publiée fin octobre sur le site du Congrès américain."

mercredi :

La victoire de Trump, le plus grand succès des services secrets russes?
https://fr.sputniknews.com/international/201611091028613513-trump-moscou-services-secrets-complot/

"Les auteurs de ces spéculations n'ont pas l'air d'être au courant de l'actualité. Donald Trump a à plusieurs reprises rejeté les accusations sur ses liens avec Moscou pendant sa campagne électorale." 
...

"Qui plus est, les partisans de la théorie du complot ne prêtent même pas l'oreille aux déclarations du Federal Bureau of Investigation (FBI), qui a aussi démenti l'existence des liens entre Moscou et le président élu Donald Trump.

En été dernier, le FBI a procédé à une enquête dans plusieurs directions, tentant de détecter des liens entre M. Trump et les milieux d'affaires russes, ainsi que de contrôler les liens de ses conseillers. À l'heure actuelle, l'enquête n'a pas donné de résultats, selon le New York Times."

C'est Sputnik qui le dit, quand le FBI dit que son enquête n'a pas donné de résultats, c'est qu'il n'y a rien et que la personne est de bonne foi. Dit tatie Dan... Hilary, pourquoi tu tousses ? :bloblaugh:

Edited by jeansaisrien
Link to comment
Share on other sites

Si vous avez des actions chez le fabricant du Botox, vous allez gagner pas mal de pognon. Avec le couple présidentiel qui sert d'appartement-témoin au syndicat des chirurgiens esthétiques nord-américains, c'est une affaire !

Tancrède, attends-moi ! Je peux te fournir des photos topless de Bill Clinton !

Link to comment
Share on other sites

Je reste très dubitatif sur ce qui est en train de se passer.

D'un coté je suis très inquiet sur le la volonté Trump de revenir sur les engagements US sur le climat. On avait clairement progressé sur le sujet et tout va être probablement remis en question. 

Mais sur les autres sujets en tant qu'européen cela pourrait être une chance. La volonté de Trump de demander aux pays de l'OTAN de participer plus financièrement, plus sa volonté de se rapprocher de Poutine risque de donner un énorme coup à l'attractivité du parapluie américain pour les pays de l'est européen. Vu les tensions actuels que nous avons avec plusieurs de ces pays au sein de l'UE (suivez mon regard), cela pourrait nous donner bien plus de poids dans la négociation, ces derniers devant un peu plus compter sur nous pour leur défense. De façon général si les US s'occupent un peu moins de nous ça ne pourra être qu'une bonne chose.

 

Ceci dit je reste réaliste, il y a pas mal de contre pouvoir actifs aux USA, la question de savoir quel partie de son "programme" Trump va pouvoir réaliser. Je crains hélas qu'il puisse appliquer sans trop de soucis son retrait des accords sur le climat, mais que par contre pour ce qui est de la politique étrangère, particulièrement sur l'OTAN et la Russie il soit un peu plus bloqué par le congrès et le sénat.

 

Quoi qu'il en soit, j'aime voir les deux puissances anglo-saxonne que sont le Royaume Unis et les USA se donner un gros coup de trombone en pleine tronche tout seul. J'espère juste qu'on aura pas la mauvaise idée de faire pareil l'année prochaine.

Link to comment
Share on other sites

bonsoir,

les Kardashian doivent être en pleurs, qui va s'ennuyer à regarder leur real TV alors qu'il y aura 100 fois mieux à la maison blanche ?

Avec des moments que tout le monde attendra avec gourmandise : Donald réussira-t-il à pécho Angela ? Y aura-t-il concours de mèche avec Boris Johnson ? Combien de candidats à la primaire de la droite en France vendront père et mère pour être photographié avec Donald avant le premier tour de la primaire ? La maison Blanche sera-t-elle reconstruite avec un tripot au sous sol ?

Suspens

Plus sérieusement sur les accord climats, rien qu'avec le Congrès américain il n'y a pas besoin de chercher bien loin des facteurs de blocage, Trump ne viendrait qu'en cerise sur le gâteau (au goudron ...)

Edited by jeansaisrien
Link to comment
Share on other sites

6 minutes ago, Ciders said:

Si vous avez des actions chez le fabricant du Botox, vous allez gagner pas mal de pognon. Avec le couple présidentiel qui sert d'appartement-témoin au syndicat des chirurgiens esthétiques nord-américains, c'est une affaire !

Tancrède, attends-moi ! Je peux te fournir des photos topless de Bill Clinton !

De l'émission de Colbert:

Donald Trump réalisera la vision des pères fondateurs au XVIIIème siècle: make America great again.... For rich white men with funny looking whigs :bloblaugh:

 

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 36 minutes, Boule75 a dit :

Tu as raison, mais Clinton a été diabolisée à fond elle aussi (the witch...) : ça a très bien marché. L'électorat des extrêmes est insensible à la "diabolisation", il a déjà sauté le pas. Celui des modérés est manifestement plus sensible à la propagande négative.

Un autre aspect c'est la confusion totale opérée par beaucoup entre "diabolisation" effective (sur des bases non-rationnelles) et critique acerbe mais rationnelle : il suffit à la personne qui a des marmites aux fesses de jouer à la victime, et plein de monde marche.

Je viens de regarder les speeches de concession de Clinton et Obama (mais aussi Pelosi) : classes, appelant au calme et au rassemblement. Ils n'ont rien compris je pense, c'est assez spectaculaire : les démocrates vont devoir se défendre je crois.

La bourse monte, bien sûr : c'est dire si l'establishment des affaires a peur.

 

J'espère que Trump va surprendre en bien. Qui y croit ? (c'est le prochain sondage de la rubrique)

 

P.S. : la Californie a bien fait de légaliser la beuh, ça va les soulager.

Ben en observant d'ici ces élections , j'ai plutôt eu l'impression qu'il n'y avait rien de nouveau et ce que l'on peut observer comme diabolisation d'ici devient une évidence là-bas . 

En fait pour ceux qui sont dans les deux camps ( ceux qui s'affichent comme démocrate ou républicain )  , de facto il n'y avait pas de doute sur leur vision du candidat d'en face ,CAD rejet total .

Quand j'observe les choses , même ceux qui n'aimaient pas Trump côté républicain ont quand même opter pour lui .

Idem chez les démocrates .

Oui Clinton a était diabolisée , mais bon vu qu'elle a fait parti du système depuis un bon moment de facto s'était évident qu'elle ce mettait en "danger" , et les faits et gestes d'autant plus observé . Après on échappe pas à une façon d'être , et pour pas mal de monde s'était assez évident que la défiance était là et bien avant que Trump arrive de nul part .

Alors , face à un candidat qui n'arrive de nul part , je trouve qu'elle a sous-estimé le principal , les électeurs .

Non moi ce qui m'a intrigué s'est le positionnement de nos politiques qui ont aussi sous estimé les électeurs US ... Pour une grande partie d'entre eux , s'était soutien inconditionnel à Clinton ...

De facto , je crois qu'il y a effectivement un gros problème assez général dans les démocraties , s'est l'écart de vision entre politiciens et les électeurs .

 

 

Edited by Gibbs le Cajun
Link to comment
Share on other sites

On constate quoi?
Les média, les "intellectuels", les universitaires, les publicitaires, les artistes, etc ont soutenu Hillary. Très bien.

Ceux qui ont soutenu Trump? la Rust Belt, les paysans, la classe moyenne industrielle qu'on veut nous présenter comme "les couches les plus basse de la population" et les "plus démunis". Ok

Mais c'est pas des "basses couches" bordel....
C'est des couches qui fabriquaient des trucs! De l'acier dans le Rust Belt mais aussi tous les objets du quotidien, des objets de qualité (la qualité US c'était super), dont les boites ont fermé et c'est un DESASTRE. Tout ça pour quoi? La Chine plus compétitive? oui. A cause de quoi? à cause d'une sous-évaluation monétaire de 90% (en parité de pouvoir d'achat - source FMI et la banque mondiale)
Pourquoi la monnaie chinoise est-elle sous-évalué? Parce que les chinois achètent du dollar. Pourquoi ils achètent du Dollar? Pour éponger la dette US. Pourquoi la dette US? Pour remettre les banquiers US dans leur BMW après l'éclatement des bulles; les banquiers mais aussi les média, les universitaires, les artistes... tous les autres "non productifs" qui n'ont jamais fabriqué un cornet de fritte de leur vie... et qui votent Hillary! Le "non productif" est factuel ici - pas péjoratif.

C'est l'analyse que je fait c'est ce que ressent très fortement ici aussi. C'est la ligne de fracture principale qui explique le vote Trump décrit comme "vote de male blanc" mais en réalité un vote contre le partage injuste de la valeur ajoutée.
Tout ceux qui sont sous le feu de la délocalisation - et ils sont des dizaine et des dizaine de millions - vivent dans un environnement où les prix sont fixés par les chinois et ça a pour conséquence soit des désastres sociaux (boites fermées), soit un environnement ultra-compétitif où il n'est pas possible de prospérer de son savoir-faire et de la qualité de son travail.

Mais comme de la monnaie est crée, et même assez massivement: ce qui devrait entrainer de l'inflation n'en crée pas (à cause de la pression sur les prix des produits délocalisés) alors l'économie crée des bulles. Des bulles financières mais pas seulement. Une portion très importante profite de ces bulles, il y des quantité extra-ordinaire de pognon qui se balade pour les banquiers mais aussi pour des trucs aussi médiocre que par exemple... le big-data?

Mais pas pour ceux qui fabriquent les objets usuels de notre quotidiens qui se retrouvent en situation de déclassement par millions, pas moins. Suffisamment pour éjecter Hillary en tout cas.

De toute façon ils étaient où pour résoudre ces problèmes:

- délocalisation et désindustrialisation?

- l'immigration massive qui rompt l'harmonie entre l'homme et son environnement social (de l'écologie quasiment)?

- le danger de l'islamisme et les danger de cette religion épouvantable qu iest une véritable "civilisation" que les gens ne veulent pas voir s'implanter dans leur environnement?

Ils étaient où pour résoudre ces problèmes? Qu'ils ne viennent pas se plaindre de dégager et c'est très bien ainsi.

 

Edited by c seven
Link to comment
Share on other sites

  • pascal featured and locked this topic
  • pascal unlocked this topic
  • Akhilleus locked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,642
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mobius1
    Newest Member
    Mobius1
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...