Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Il y a 1 heure, vincenzo a dit :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/03/24/97001-20170324FILWWW00387-obamacare-trump-retire-le-projet-de-reforme-de-la-sante-faute-de-majorite.php

Voila pour le moment Obamacare est sauvé

A la fois par les republicains ultra conservateurs qui voulaient aller plus loin et les republicains + moderes qui trouvaient que le projet aller trop loin...

Et pour le grand soulagement d'un certain nombre d'élus républicains qui préféraient que Trump ne puisse pas tenir sa promesse plutôt que d'affrontr les élections de mi-mandat avec cette paire de boulets ramés par pieds... Ils vont tous dire "pas d'ma faute !" et Trump a déjà commencé en blâmant... les Démocrates. Ben voyons.

Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, zx a dit :

Très, très raté pour l'instant, et c'est un plantage majeur deux deux premiers personnages de l'Etat américain, le Président et le Speaker de la chambre des représentants.

L'édito de David Brooks, un conservateur pourtant, dans le New York Times en date d'hier, donne une idée de la curée médiatique qui va suivre :

Citation

I opposed Obamacare. I like health savings accounts, tax credits and competitive health care markets to drive down costs. But these free-market reforms have to be funded in a way to serve the least among us, not the most. This House Republican plan would increase suffering, morbidity and death among the middle class and poor in order to provide tax cuts to the rich.

It would cut Medicaid benefits by $880 billion between now and 2026. It would boost the after-tax income for those making more than $1 million a year by 14 percent, according to the Tax Policy Center. This bill takes the most vicious progressive stereotypes about conservatives and validates them.

 

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Récit surréaliste de la conversation initié par le Donald avec un journaliste du Washington Post après le retrait de la loi. Principal message : tout ça c'est d'la faute des Démocrates, on va attendre que l'Obamacare se viande, ce sera de la faute des Démocrates, et donc ils voudront travailler avec les Républicains pour faire une great réfome.

C'est court !

J'ignore s'il faut s'attendre à un sabotage en règle du système actuel, un sabotage par la réglementation par exemple, pour qu'il se viande.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Je pense surtout qu'il a cru qu'en claquant des doigts tout se passerait sans accrocs. Malheureusement, il n'a aucune expérience politique et, accessoirement, il n'avait aucun plan d'action (un peu comme celui qui devait éliminer Daesh en trente jours). C'est assez ennuyeux : il passe pour une nouille dans cette affaire. Évidemment, son électorat continuera de le soutenir mordicus mais il faudra peut-être sacrifier un ou deux mauvais conseillers.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Il n'a pas encore compris que le système politique ne fonctionne pas comme une entreprise, il ne suffit pas de décider mais il faut aussi convaincre sinon paf ! le chien.

Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Pseudonyme said:

Ou peut être qu'il a compris au final qu'une réforme républicaine du système de santé lui ferait perdre plus d'électeurs potentiels que de ne pas remplir sa promesse de se débarrasser de l' "obamacare".

:bloblaugh::bloblaugh::bloblaugh::bloblaugh::bloblaugh::bloblaugh::bloblaugh::bloblaugh::bloblaugh::bloblaugh::bloblaugh::bloblaugh::bloblaugh::bloblaugh::bloblaugh:

A ce rythme il va passer cinq a ne faire que tweeter :chirolp_iei:

Link to post
Share on other sites

http://nationalinterest.org/feature/the-gops-self-inflicted-wound-health-care-19880 (23 mars 2017)

L'administration Trump aurait menacé les députés républicains récalcitrants qui ne veulent pas voter pour le trumpcare en leur disant : "vous ne serez pas réélus aux élections de mi-mandat".

L'auteur se demande ce que pèse (ou a pesé, puisqu'il semble qu'il faille parler désormais de ce sujet au passé) cette menace, face à la promesse des frères Koch de dépenser des millions en faveur des députés qui votent contre.

Si j'ai bien suivi, il s'agit des députés regroupés sous l'étiquette "Freedom Caucus" et pour qui le trumpcare est une mesure encore trop redistributive, encore trop à gauche.

Link to post
Share on other sites
7 minutes ago, Wallaby said:

http://nationalinterest.org/feature/the-gops-self-inflicted-wound-health-care-19880 (23 mars 2017)

L'administration Trump aurait menacé les députés républicains récalcitrants qui ne veulent pas voter pour le trumpcare en leur disant : "vous ne serez pas réélus aux élections de mi-mandat".

L'auteur se demande ce que pèse (ou a pesé, puisqu'il semble qu'il faille parler désormais de ce sujet au passé) cette menace, face à la promesse des frères Koch de dépenser des millions en faveur des députés qui votent contre.

Si j'ai bien suivi, il s'agit des députés regroupés sous l'étiquette "Freedom Caucus" et pour qui le trumpcare est une mesure encore trop redistributive, encore trop à gauche.

Le "freedom caucus", ce sont les élus Tea Party, et essentiellement les représentants dont les frères Koch sont actionnaires à 100% ou pas loin. Ils en possèdent d'autres, mais de façon plus partagée (mais pas avec beaucoup mieux qu'eux). 

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Ciders said:

Je pense surtout qu'il a cru qu'en claquant des doigts tout se passerait sans accrocs. Malheureusement, il n'a aucune expérience politique et, accessoirement, il n'avait aucun plan d'action (un peu comme celui qui devait éliminer Daesh en trente jours). C'est assez ennuyeux : il passe pour une nouille dans cette affaire. Évidemment, son électorat continuera de le soutenir mordicus mais il faudra peut-être sacrifier un ou deux mauvais conseillers.

Une des opportunités de ce mauvais coup c'est de faire porter le chapeau à Paul Ryan qui a toujours été une sorte d'opposant à Trump (même s'il est trop visqueux pour être nettement l'un ou l'autre).

Link to post
Share on other sites

De ce que j'ai entendu, on tape surtout sur les démocrates pour le moment. Mais le vrai problème est de savoir si Ryan a un vrai poids chez les républicains et s'il peut servir à les mieux les contrôler ou si on peut le virer sans casse.

En fait, quels sont les républicains sur qui Trump peut s'appuyer sans trop mégoter ? Les plus radicaux ?

Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, Ciders a dit :

De ce que j'ai entendu, on tape surtout sur les démocrates pour le moment. Mais le vrai problème est de savoir si Ryan a un vrai poids chez les républicains et s'il peut servir à les mieux les contrôler ou si on peut le virer sans casse.

En fait, quels sont les républicains sur qui Trump peut s'appuyer sans trop mégoter ? Les plus radicaux ?

Le vrai problème c'est que la proposition de réforme de l'ACA pondue par les Républicains était totalement moisie. Ryan a paradé pendant des années en affirmant que lui avait de brillantes idées budgétaires, pour la santé, qu'il était compétent : ça va évidemment lui retomber en partie dessus. Il avait aussi insisté pour ne pas forcer le vote trop tôt, et là c'est le Donald qui mange.

Quant à blâmer les démocrates, tout ce monde là peut bien essayer, mais c'est tellement énorme sur ce coup là que ça ne prendra pas. Des tentatives ont-elles seulement été faites pour tenter d'attirer certains de leurs votes ? Le WP hier n'en connaissait guère...

La réthorique de Trump, d'ailleurs, est plus vicieuse : il râle bien un peu sur le fait qu'aucun démocrate n'ait voulu se rallier à son "plan", mais surtout il leur fait endosser par avance l'éventuelle "explosion" du système. Le vice, c'est qu'il est en charge de l'Obamacare, maintenant, et a certainement les moyens de totalement déstabiliser le système (bâti sur équilibre entre plusieurs dispositifs assez complexes) par des jugements, des décrets, des rétentions de fonds, des accusations de fraude, etc...

Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Boule75 said:

Le vrai problème c'est que la proposition de réforme de l'ACA pondue par les Républicains était totalement moisie. Ryan a paradé pendant des années en affirmant que lui avait de brillantes idées budgétaires, pour la santé, qu'il était compétent : ça va évidemment lui retomber en partie dessus. Il avait aussi insisté pour ne pas forcer le vote trop tôt, et là c'est le Donald qui mange.

Quant à blâmer les démocrates, tout ce monde là peut bien essayer, mais c'est tellement énorme sur ce coup là que ça ne prendra pas. Des tentatives ont-elles seulement été faites pour tenter d'attirer certains de leurs votes ? Le WP hier n'en connaissait guère...

Même Joe Manchin (D-WV), un quasi républicain de fait, n'a pas même essayé de poser des questions: il se serait fait écharper par ses électeurs; et vu l'ambiance en WV, et le degré d'activisme et de colère dans ces zones sinistrées, ça aurait pas forcément été métaphoriquement. 

Quote

La réthorique de Trump, d'ailleurs, est plus vicieuse : il râle bien un peu sur le fait qu'aucun démocrate n'ait voulu se rallier à son "plan", mais surtout il leur fait endosser par avance l'éventuelle "explosion" du système. Le vice, c'est qu'il est en charge de l'Obamacare, maintenant, et a certainement les moyens de totalement déstabiliser le système (bâti sur équilibre entre plusieurs dispositifs assez complexes) par des jugements, des décrets, des rétentions de fonds, des accusations de fraude, etc...

Le torpillage par la règlementation et les ententes avec certains intervenants du marché (assureurs et pharmas surtout, mais aussi hôpitaux) est clairement une possibilité, de même que le problème que risque de se colleter le système de santé américain déjà très dysfonctionnel avec ce que la majorité entend faire subir au planning familial, qui sert de fait de système de santé bis, voire de système de santé primaire pour la partie la plus modeste de la population. 

Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, g4lly a dit :

:bloblaugh::bloblaugh::bloblaugh::bloblaugh::bloblaugh::bloblaugh::bloblaugh::bloblaugh::bloblaugh::bloblaugh::bloblaugh::bloblaugh::bloblaugh::bloblaugh::bloblaugh:

A ce rythme il va passer cinq a ne faire que tweeter :chirolp_iei:

Pourquoi cinq ? Plutôt quatre non ?

ET tous les partenaires US vont attendre aussi que TRUMP cesse de tweeter avant de s'engager avec eux ... ARF

Link to post
Share on other sites
3 minutes ago, herciv said:

Pourquoi cinq ? Plutôt quatre non ?

ET tous les partenaires US vont attendre aussi que TRUMP cesse de tweeter avant de s'engager avec eux ... ARF

"What? He won the election! Fake news! You're all Fake news! I'm the President! I won the election by a great margin!" - Donald J. Trump dans 4 ans.

Edited by mehari
Link to post
Share on other sites

http://www.phoenixnewtimes.com/news/lemons-gun-totin-left-wingers-demonstrate-trump-rally-bloodshed-on-the-horizon-9192965

 

lefties.jpg

Citation

 

 

Lemons: Gun-Totin' Left-Wingers Demonstrate at the Arizona Capitol: Is Bloodshed on the Horizon?

SUNDAY, MARCH 26, 2017 AT 7:15 A.M.

At least, that was my first impression upon seeing about 40 or so assorted anarchists, Brown Berets, and members of a group calling itself the Phoenix John Brown Gun Club across the street from the state Capitol, openly armed to the proverbial teeth.

 

 

 

 

 

 

 

Sa s'est un commentaire que m'a partagé  Chris Hernandez ( le texan qui a travaillé avec l'armée française en Afghanistan)  .

Citation

In case anyone was wondering, leftists wandering in public carrying rifles in a combat ready hold are just as stupid and potentially violent as far-right conspiracy theorists wandering in public carrying rifles in a combat ready hold.

 

 

 

Link to post
Share on other sites
11 hours ago, collectionneur said:

On peut réellement défilé les armes a la main sans que la police n'interviennent ? Cette article me laisse un drôle de goût sur le délabrement de l'État de droit outre Atlantique.

C'est pas ça que signifie le open carry? Quelle différence entre l'avoir dans ta main et sur ton dos? Ou avoir un pistolet à la ceinture? Approximativement 10 sec avec un peu d'entraînement. Et pourtant on peut voir des gens se balader comme ça en permanence. Alors certes, le fait qu'ils l'aient en main est un peu plus menaçant mais en pratique ça ne fait pas grande différence.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
11 hours ago, collectionneur said:

On peut réellement défilé les armes a la main sans que la police n'interviennent ? Cette article me laisse un drôle de goût sur le délabrement de l'État de droit outre Atlantique.

C'est pas ça que signifie le open carry? Quelle différence entre l'avoir dans ta main et sur ton dos? Ou avoir un pistolet à la ceinture? Approximativement 10 sec avec un peu d'entraînement. Et pourtant on peut voir des gens se balader comme ça en permanence. Alors certes, le fait qu'ils l'aient en main est un peu plus menaçant mais en pratique ça ne fait pas grande différence.

Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, mehari a dit :

C'est pas ça que signifie le open carry? Quelle différence entre l'avoir dans ta main et sur ton dos? Ou avoir un pistolet à la ceinture? Approximativement 10 sec avec un peu d'entraînement. Et pourtant on peut voir des gens se balader comme ça en permanence. Alors certes, le fait qu'ils l'aient en main est un peu plus menaçant mais en pratique ça ne fait pas grande différence.

Ce n'est pas le délai avant possibilité de faire feu qui est le plus grand changement, c'est surtout le message politique implicite.

Déjà avoir un flingue à la main est très proche - une fraction de seconde - du moment où il serait braqué sur quelqu'un, ce qui serait carrément une menace létale directe. Se placer à un délai aussi minuscule de lancer une telle menace létale est en soi un message.

Pire encore peut-être, le faire en groupe c'est se définir de manière ostentatoire comme membre d'une milice au moins potentiellement violente.

Le pire de tout, le faire lors d'une manifestation politique, car en s'affichant membre d'une milice et prêt à la violence pour une cause politique, on fait un pas crucial vers la rupture du débat et de l'affrontement démocratique et son remplacement par ce qu'il recouvre, transforme et pare en temps ordinaire. La guerre civile.

 

Link to post
Share on other sites
9 minutes ago, Alexis said:

Ce n'est pas le délai avant possibilité de faire feu qui est le plus grand changement, c'est surtout le message politique implicite.

Déjà avoir un flingue à la main est très proche - une fraction de seconde - du moment où il serait braqué sur quelqu'un, ce qui serait carrément une menace létale directe. Se placer à un délai aussi minuscule de lancer une telle menace létale est en soi un message.

Pire encore peut-être, le faire en groupe c'est se définir de manière ostentatoire comme membre d'une milice au moins potentiellement violente.

Le pire de tout, le faire lors d'une manifestation politique, car en s'affichant membre d'une milice et prêt à la violence pour une cause politique, on fait un pas crucial vers la rupture du débat et de l'affrontement démocratique et son remplacement par ce qu'il recouvre, transforme et pare en temps ordinaire. La guerre civile.

 

C'est plus ou moins ce que j'ai dit: pas de différence en pratique mais plus menaçant.

Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, Gibbs le Cajun a dit :

lefties.jpg

Hello,

Le fusil porté par le gars à droite de la photo, ne serait pas un Zastava M-59/66?

Si oui, ça le fout mal que d'utiliser aux US, une arme (obsolète par dessus le marché), provenant d'un pays assimilé au tiers-monde; c'est le buy american quality qui en prend un coup.

Ceci étant, j'en ai gardé le souvenir d'un fusil équilibré, et très agréable à utiliser...

A+/Yankev

Link to post
Share on other sites
10 minutes ago, Yankev said:

Hello,

Le fusil porté par le gars à droite de la photo, ne serait pas un Zastava M-59/66?

Si oui, ça le fout mal que d'utiliser aux US, une arme (obsolète par dessus le marché), provenant d'un pays assimilé au tiers-monde; c'est le buy american quality qui en prend un coup.

Ceci étant, j'en ai gardé le souvenir d'un fusil équilibré, et très agréable à utiliser...

A+/Yankev

Ça y ressemble. Mais n'oublie pas que ce fusil est toujours utilisé de nos jour (par le MVD Russe par exemple) et que de nombreux Américains pensent que le M1911 est le meilleur pistolet jamais créé. Alors si un M1911 n'est pas considéré comme obsolète, pourquoi est-ce que qu'une SKS le serait?

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

https://www.theguardian.com/us-news/2017/mar/27/jared-kushner-white-house-office-trump-russia & http://www.parismatch.com/Actu/International/Jared-Kushner-entendu-par-le-Senat-mais-renforce-a-la-Maison-Blanche-1220708 (28 mars 2017)

Jared Kushner est nommé à la tête d'un "Bureau de l'Innovation américaine" chargé de réformer l'exécutif à la manière d'une entreprise et en privatisant certaines fonctions.

Son équipe est composée de personnes avec peu d’expérience politique, mais un passé dans le commerce. Dina Powell, une proche d’Ivanka Trump, ancienne de Goldman Sachs nommée conseillère à la sécurité, en fera partie. La très impliquée First Daughter collaborera également avec ce Bureau de l’innovation mais n’occupera, une nouvelle fois, pas de poste officiel.

Link to post
Share on other sites
  • pascal featured and locked this topic
  • pascal unlocked this topic
  • pascal locked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,618
    Total Members
    1,550
    Most Online
    nhacaiVn88
    Newest Member
    nhacaiVn88
    Joined
  • Forum Statistics

    21,239
    Total Topics
    1,432,090
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...