Recommended Posts

Comme ils ne peuvent descendre plus bas dans le ridicule,  la seule chose qu'il reste encore aux USA, c'est bien l'humour, une arme particulièrement efficace

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour changez un peu du blondinet, si vous aimez les américaines qui ont du ressort, en voilà une :P

Note 10 sur 10.

n'essayez pas :biggrin:

 

 

Edited by zx
  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎13‎/‎01‎/‎2019 à 21:13, Alexis a dit :

Vous en avez marre d'entendre parler, et de vous même parler en permanence, du bipède à crête orange de la Maison Blanche ?

Vous êtes désespérément à la recherche d'un film où, enfin, on ne parlerait pas de lui ?

Voici votre bonheur, un film absolument Trump-Free !

  Masquer le contenu

 

(même que le président des Etats-Unis s'en est quelque peu vexé :happy:... voyez ça vous-même !)

"I love the moustache", si c'est pas significatif :laugh:.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Benoitleg a dit :

"I love the moustache", si c'est pas significatif :laugh:.

Ça dépend. Je te renvoie aux études scientifiques sur le sujet, mais si avoir une moustache - même implicite - est corrélée à la super-méchanceté, il n'est pas tout à fait clair que le simple goût des moustaches le soit.

Peut-on affirmer qu'Eva Braun était super-méchante ? Sans aller jusqu'à imaginer qu'elle était tout à fait blanc-bleu, je dirais que le "super" serait une exagération dans son cas. Autre exemple, si ces trois garçons sont un peu trop propres sur eux pour être tout à fait honnêtes, leur envie de moustache ne vaut pas nécessairement qualification dans la catégorie des "super".

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Alexis a dit :

Ça dépend. Je te renvoie aux études scientifiques sur le sujet, mais si avoir une moustache - même implicite - est corrélée à la super-méchanceté, il n'est pas tout à fait clair que le simple goût des moustaches le soit.

Peut-on affirmer qu'Eva Braun était super-méchante ? Sans aller jusqu'à imaginer qu'elle était tout à fait blanc-bleu, je dirais que le "super" serait une exagération dans son cas. Autre exemple, si ces trois garçons sont un peu trop propres sur eux pour être tout à fait honnêtes, leur envie de moustache ne vaut pas nécessairement qualification dans la catégorie des "super".

 

Frida Kahlo suit cette discussion avec beaucoup d’intérêt (... ou pas)

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://newrepublic.com/article/152668/francis-fukuyama-identity-review-collapse-theory-liberal-democracy (16 janvier 2019)

Le dernier livre de Francis Fukuyama, Identity, est pessimiste.

La croissance économique rapide rend les démocraties libérales contemporaines attrayantes pour les personnes en quête d'une vie meilleure. Mais la diversité qui en résulte, favorisée par les nouveaux groupes en quête de reconnaissance, est attaquée par des groupes déjà présents dans le pays d'origine comme un abaissement de leur statut. "Le repli de part et d'autre dans des identités de plus en plus étroites menace la possibilité de délibération et d'action collective de la société dans son ensemble ", écrit-il. "En fin de compte, c'est l'effondrement et l'échec de l'État." Avec la montée de la politique ethnique, il pourrait bientôt rester peu de démocraties libérales, voire aucune.

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://grist.org/article/the-green-movement-has-a-diversity-problem-and-it-is-getting-worse/ (11 janvier 2019)

La disparité soulignée dans le rapport est plus prononcée lorsqu'il s'agit des postes de cadres supérieurs dans les fondations [environnementales ou "vertes"] : de 2017 à 2018, le nombre de personnes de couleur dans ce groupe est passé de 33 % à seulement 4 %. Le rapport ne dit pas ce qui explique cette baisse. Entre-temps, la proportion de cadres supérieurs blancs dans les fondations est passée de 67 pour cent à 96 pour cent.

https://grist.org/article/why-detroit-residents-pushed-back-against-tree-planting/ (14 janvier 2019)

Un rapport historique réalisé par Dorceta Taylor, sociologue de l'environnement de l'Université du Michigan, en 2014, met en garde contre l'"arrogance" des écologistes blancs lorsqu'ils présentent des initiatives écologiques aux communautés noires et brunes. Elliot Payne, un professionnel noir de l'environnement interviewé par Taylor pour le rapport, a décrit des expériences où des groupes verts " préjugeaient de pouvoir savoir ce qu'il y a de mieux " pour les communautés de couleur sans les inclure dans les processus de décision et de planification.

Share this post


Link to post
Share on other sites
5 hours ago, Wallaby said:

https://grist.org/article/the-green-movement-has-a-diversity-problem-and-it-is-getting-worse/ (11 janvier 2019)

La disparité soulignée dans le rapport est plus prononcée lorsqu'il s'agit des postes de cadres supérieurs dans les fondations [environnementales ou "vertes"] : de 2017 à 2018, le nombre de personnes de couleur dans ce groupe est passé de 33 % à seulement 4 %. Le rapport ne dit pas ce qui explique cette baisse. Entre-temps, la proportion de cadres supérieurs blancs dans les fondations est passée de 67 pour cent à 96 pour cent.

https://grist.org/article/why-detroit-residents-pushed-back-against-tree-planting/ (14 janvier 2019)

Un rapport historique réalisé par Dorceta Taylor, sociologue de l'environnement de l'Université du Michigan, en 2014, met en garde contre l'"arrogance" des écologistes blancs lorsqu'ils présentent des initiatives écologiques aux communautés noires et brunes. Elliot Payne, un professionnel noir de l'environnement interviewé par Taylor pour le rapport, a décrit des expériences où des groupes verts " préjugeaient de pouvoir savoir ce qu'il y a de mieux " pour les communautés de couleur sans les inclure dans les processus de décision et de planification.

Ca va assez bien avec plusieurs trucs que j'ai vu passer récemment (ou pas si récemment):

- une étude récente a montré que les progressistes et "liberals" (entendez: la gauche) tendent lourdement à parler avec beaucoup de condescendance aux minorités et à tout membre d'un groupe perçu comme "opprimé", simplifiant leur vocabulaire et leurs phrases (comme s'ils parlaient à des demeurés), prenant mille et une précautions justifiées seulement dans leur imaginaire (marcher sur des oeufs en permanence), prenant leur parti en décidant ce qu'est leur parti, assumant ce qui est leur lot en fonction de ce nombre très limité de critères englobants qui leur sert de bréviaire (couleur de peau, religion, sexualité essentiellement). A l'inverse, les libertariens et conservateurs ne changent pas leur façon de parler et de s'adresser aux gens suivant le groupe perçu d'appartenance, ce qui, dans la culture ambiante, du moins dans certains lieux (universités, médias, secteurs culturels et caritatifs non religieux, centre-villes dans les métropoles en forte croissance), leur donne la réputation d'être "brutaux". En bref, comme je l'ai entendu dire, cette nouvelle religion qui domine les mentalités tendant à être au pouvoir dans la scène publique, est une sorte de "suprémacisme blanc interiorisé avec une mauvaise conscience", boosté par le niveau d'éducation (au sens de la longueurs des études et du renom du diplôme, pas de l'ouverture d'esprit ou de la capacité à l'auto-critique créée). Beaucoup de condescendance et de tendance à se voir comme le "chevalier blanc" sauveur des innocents.... Si et seulement si les "opprimés" restent dans leur rôle d'opprimés tel que le gentil chevalier le perçoit (cad: gare à ceux qui ne chantent pas les louanges du dogme, essaient d'avoir une opinion propre, refusent la main tendue, ne se vivent pas comme opprimés...). 

- dans les mouvements les plus activistes, surtout sur les sujets de l'écologie, de la race, de la sexualité ou du genre (cad les féministes, dans ce dernier cas), on constate une chose à toutes les manifs: c'est une mer de visages blancs. Les Antifa/Black Blocks et assimilés sont à 99% des gamins blancs, de classe moyenne ou moyenne sup (avec un contingent très minoritaire mais certain de plus ou moins marginaux -genre anars), qui se mettent à hurler les injures racistes et/ou sexistes les plus abominables à quiconque est en désaccord avec eux, si bien qu'on a des vidéos innombrables de manifs où ces vagues de visages blancs, cagoulées ou non, hurlent des trucs qu'aucun individu n'aurait le droit de dire sans perdre tout espoir d'une vie professionnelle, à des flics de couleur et/ou de sexe féminin, et, chose amusante, à des groupes de manifestants de droite toujours qualifiés de "fachos/nazis/suprémacistes blancs" où 20 à 30% des effectifs sont des minorités ethniques. 

- le sondage "hidden tribes" récemment paru (je crois que je l'avais posté) soulignait d'ailleurs ce phénomène en décrivant les grandes familles idéologiques composant la population américaine, et soulignant que les "progressives/activists" ne représentaient que 8% de la population (mais ils sont TRES représentés dans les médias et certains secteurs clés: marketing/com, GRH, arts/divertissement....). Mais si on regardait ces groupes sous l'angle de leur composition ethnique/sexuelle/religieuse/géographique.... On s'apercevait que ces "progressistes" (que je vois aujourd'hui comme l'équivalent de gauche de la "moral majority" de droite religieuse qui a sévi des années 80 aux années 2000 et semble aujourd'hui être une force de second ordre en politique) étaient à quelque chose comme 95% blancs, des grands centres urbains, surtout côtiers, et très au-dessus du revenu national médian. 

Bref, c'est une chose qu'on a déjà observé dans l'esprit très néocolonialiste/néopaternaliste des "humanitaires", surtout quand ils ont commencé à pouvoir influer sur la politique étrangère, et tels qu'on les voit encore dans les institutions internationales (telles les agences de l'ONU), gaspillant des sommes faramineuses pour un impact discutable (en tout cas avec un très mauvais retour sur investissement en terme de service rendu), principalement par arrogance et mauvaises préconceptions idéologiques (voir le rapport sur le gaspillage de plus de 400 millions de dollars d'aide en RDC, entre autres). 

 

Edited by Tancrède
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

1 hour ago, Wallaby said:

https://newrepublic.com/article/152668/francis-fukuyama-identity-review-collapse-theory-liberal-democracy (16 janvier 2019)

Le dernier livre de Francis Fukuyama, Identity, est pessimiste.

La croissance économique rapide rend les démocraties libérales contemporaines attrayantes pour les personnes en quête d'une vie meilleure. Mais la diversité qui en résulte, favorisée par les nouveaux groupes en quête de reconnaissance, est attaquée par des groupes déjà présents dans le pays d'origine comme un abaissement de leur statut. "Le repli de part et d'autre dans des identités de plus en plus étroites menace la possibilité de délibération et d'action collective de la société dans son ensemble ", écrit-il. "En fin de compte, c'est l'effondrement et l'échec de l'État." Avec la montée de la politique ethnique, il pourrait bientôt rester peu de démocraties libérales, voire aucune.

Peut-être qu'un jour ces cons fanatiques se rendront compte que la nation (supposant ce méchant patriotisme), avec l'individu comme unité de base (et non certains groupes mis en hiérarchie), a été le meilleur programme de solidarité et de protection sociale jamais inventé à ce jour (malgré tous ses défauts).... Sera t-il trop tard quand cette réalisation arrivera? C'est à craindre. Main dans la main avec les pires forces présentes dans le capitalisme moderne, ils nous pointent vers un nouveau Moyen Age de petites communautés repliées sur elles-mêmes, dans la dépendance de nouveaux seigneurs féodaux (individus ou groupes, territorialisés ou non), avec zéro capacité à la solidarité à grande échelle, sauf sur des abstractions sans grand effet sur le réel. 

 

Edited by Tancrède
  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Wallaby a dit :

https://newrepublic.com/article/152668/francis-fukuyama-identity-review-collapse-theory-liberal-democracy (16 janvier 2019)

Le dernier livre de Francis Fukuyama, Identity, est pessimiste.

La croissance économique rapide rend les démocraties libérales contemporaines attrayantes pour les personnes en quête d'une vie meilleure. Mais la diversité qui en résulte, favorisée par les nouveaux groupes en quête de reconnaissance, est attaquée par des groupes déjà présents dans le pays d'origine comme un abaissement de leur statut. "Le repli de part et d'autre dans des identités de plus en plus étroites menace la possibilité de délibération et d'action collective de la société dans son ensemble ", écrit-il. "En fin de compte, c'est l'effondrement et l'échec de l'État." Avec la montée de la politique ethnique, il pourrait bientôt rester peu de démocraties libérales, voire aucune.

Fukuyama, qui avait prédit "la fin de l'histoire" avec l'effrondrement de l'union soviétique, est décidément toujours aussi affûté.

Alors c'est la croissance économique rapide qui explique l'immigration (ça doit être pour ça que presque plus personne ne veux venir en Europe, avec sa croissance en berne, et qu'au contraire il y a une ruée vers la Chine, l'Inde, et autres économies émergentes) ; et c'est cette immigration qui provoque le sentiment de déclassement, c'est pour ça que ce sont dans les pays d'Europe de l'Est, où il y a le plus d'immigrés en Europe c'est bien connu, que la démocratie libérale est la plus remise en question.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans la seconde partie de l'émission ... guerre "à la drogue" ... guerre contre les noirs.

https://www.franceculture.fr/emissions/entendez-vous-leco/entendez-vous-leco-du-mardi-22-janvier-2019

Quote

Les marchés de la drogue (2/4)

Economie du trafic

Le marché de la drogue, bien que florissant, n’est pas si profitable pour la plupart des trafiquants. Et pourtant, ils dealent, malgré les faibles rémunérations et malgré les risques que fait peser sur eux une répression que certains sociologues associent avant tout à un outil de contrôle social...

Le sujet aborde largement le sujet français ... version peu consensuelle ^_^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si en France on ne sait plus pour qui voter au moins aux USA pas de tels soucis ; la relève est assurée :

"Kanye West Président" : Quand sa belle-sœur Khloe Kardashian décide de faire campagne

https://fr.news.yahoo.com/kanye-west-pr%C3%A9sident-belle-s-154723130.html

peut etre aura -t-on bientot Kim comme first Lady et le clan Kardiashian à la maison blanche. Je pense que se serait une belle histoire et une belle fin ...

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Lezard-vert a dit :

Si en France on ne sait plus pour qui voter au moins aux USA pas de tels soucis ; la relève est assurée :

"Kanye West Président" : Quand sa belle-sœur Khloe Kardashian décide de faire campagne

https://fr.news.yahoo.com/kanye-west-président-belle-s-154723130.html

peut etre aura -t-on bientot Kim comme first Lady et le clan Kardiashian à la maison blanche. Je pense que se serait une belle histoire et une belle fin ...

Sky is the limit :amusec:..

Share this post


Link to post
Share on other sites
14 hours ago, Lezard-vert said:

Si en France on ne sait plus pour qui voter au moins aux USA pas de tels soucis ; la relève est assurée :

"Kanye West Président" : Quand sa belle-sœur Khloe Kardashian décide de faire campagne

https://fr.news.yahoo.com/kanye-west-président-belle-s-154723130.html

peut etre aura -t-on bientot Kim comme first Lady et le clan Kardiashian à la maison blanche. Je pense que se serait une belle histoire et une belle fin ...

Pfffff, aucune chance. C'est Dwayne "The Rock" Johnson qui sera président :tongue:, tout le monde le sait. 'Muricah! Fuck Yeah! 

  • Haha 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elizabeth Warren continue à se carboniser:

https://www.bbc.com/news/world-us-canada-47096767

https://edition.cnn.com/videos/politics/2019/02/01/elizabeth-warren-cherokee-nation-apology-dna-test-sot-nr-vpx.cnn

Elle a finalement présenté ses excuses auprès des Cherokee pour avoir tenté de prouver de sa filliation amérindienne par un test ADN, sans montrer aucun aspect culturel.

Par ailleurs, sa campagne de levée de fonds se passe nettement moins bien que celle de Kalama Harris (paywall du WSJ). Elle mérite bien qu'on se moque d'elle car sur cet aspect, elle est vraiment digne de nos pire tartuffes de la gauche caviar.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas vraiment une volonté de se faire passer pour indienne.

En résumé :

  1. Warren raconte son enfance et la "légende familiale" du marriage avec une indienne d'un de ses ancêtres. D'après elle, toute  sa famille était très fier de compter une indienne dans les aïeules, donc c'est quelque chose qu'elle aimait raconter dans sa jeunesse.
  2. Son école de droit à Harvard la fait figurer sur la liste des "natifs" dans les années 1990, car elle avait fait figurer cette ascendance dans le registre d'une association. Cependant, ce n'était pas sur ses fiches d'inscription. Il ressort que c'est l'école qui l'avait fait figurer là pour gonfler ses chiffres de minorités, et non pas Warren elle-même qui aurait tenter de profiter de l'affirmative action.
  3. En 2012, son opposant républicain pour une élection sénatoriale de l'attaquer là-dessus, l'accusant de mentir sur son passé. C'est là que tout commence à aller mal pour elle car elle se défend extrêmement maladroitement, essayant de se justifier au lieu d'ignorer ou de contrattaquer.
  4. A partir de là, Internet existe, alors elle devient un meme. Donald Trump l'appelle Pocahontas, les dessinateurs de presse américain la représente toujours avec la parure de plumes, etc.
  5. Trump l'asticote en promettant de verser un million de dollar à une charité si elle prouve son héritage indien. Comme elle se défend maladroitement, au lieu de lui dire d'aller se faire foutre parce que tout le monde sait que Trump ne possède pas un million de dollar, qu'il est un fake millionnaire, sad, etc. elle le prend au mot (ne jamais faire ça avec Trump) et fait donc tester son ADN. Qui révèle donc qu'elle a "probablement" un ancêtre indien remontant à six générations ou plus. Trump dément avoir promis de l'argent à une charité (tout le monde l'avait vu venir, celle-là, sauf Warren) et les organisations de native americans sont outragées qu'elle résume l'héritage à une question d'ADN en oubliant l'aspect culturel.

Bref Warren est une idiote qui tombe systématiquement dans tous les pièges que les conservateurs lui tendent.

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
22 minutes ago, Kelkin said:

 

  1. A partir de là, Internet existe, alors elle devient un meme. Donald Trump l'appelle Pocahontas, les dessinateurs de presse américain la représente toujours avec la parure de plumes, etc.

Je crois que c'est plus souvent "Faux-Cahontas" qui est employé.

Quote

Bref Warren est une idiote qui tombe systématiquement dans tous les pièges que les conservateurs lui tendent.

En même temps, et surtout si on regarde la dernière vidéo "spontanée" qu'elle a publié (elle, chez elle, prenant une bière avec son mari.... Atterrant de fausseté), elle a un peu le physique, le langage corporel et la disposition d'esprit de l'emploi: elle fait maladroite et empruntée. Ca passe mal. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • Plusieurs candidats démocrates ont repris comme argument de campagne, les inégalités de richesse aux USA et la taxation des ultra riches.
    On ne parle même pas des 1%, on en est à l'ISF pour les 0.02% les plus riches ...
    • Occasion Cortez proposait une taxe à 70% au delà de 10M de revenu,
    • Warren avec une ISF à 2% au delà de 52M$ de fortune,
    • Bernie pour remonter les droits de succession (0 en dessous de 11M$...), etc).
      (ça fait un peu la course à l'échalotte quand même)

Et plusieurs "penseurs" (Krugman, Saez, etc) et think tank "progressistes" ont détaillé des propositions (qui rapporteraient des centaines de G$ minimum)
http://gabriel-zucman.eu/files/saez-zucman-wealthtax-warren.pdf

https://www.washingtonpost.com/business/2019/01/24/elizabeth-warren-propose-new-wealth-tax-very-rich-americans-economist-says/?utm_term=.e9ceb4d5de8e

C'est sans doute plus opportuniste que sincère, mais au moins, le sujet est mis sur la table.
Et il y a un vrai soucis d'inégalité.

Cf ce graphe du WaPo sur la répartition des richesses : le patrimoine des 95% des américains les plus pauvres, vs ceux du 1% les plus riche.

RX35VUF4K5A7JMFNFHYRXACZY4.png

ça calme.

Vu via Corentin Sellin et d'autres sources en spoiler

 

 

 

Edited by rogue0
correction du lien image
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,386
    Total Members
    1,178
    Most Online
    BlackDog
    Newest Member
    BlackDog
    Joined
  • Forum Statistics

    20,663
    Total Topics
    1,236,965
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries