Recommended Posts

il y a 18 minutes, Boule75 a dit :

Et le 24 janvier, les autorités françaises pas plus qu'européennes ou autres pensent toujours que le virus n'est pas sorti de Chine et a peu de chances d'en sortir.

C'est ça qui est étrange... On croit tout un coup une "dictature" quand on en a envie...

Bref, pas le sujet ici.

Henri K.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Henri K. a dit :

C'est ça qui est étrange... On croit tout un coup une "dictature" quand on en a envie...

Non, non : il ne s'agit pas de savoir si on l'a cru ou pas, il s'agit de savoir si effectivement l'alarme a été sonnée sérieusement, avec des billes.

Et de ce que tu nous décrit, il est bien possible que cela ait été le cas fin janvier, mais on n'est pas trop certains que l'alarmisme ait été suffisant. Des traces ? Xi a-t-il enguirlandé l'OMS, pour faire simple ?

 

En pratique, il aurait fallu confiner immédiatement et partout, et pour au moins 1 mois. Avant le premier mort... ça aurait été surréaliste. Et d'ailleurs personne n'y est parvenu sauf à la limite la Corée du Sud, Singapour, Hong Kong...

 

Avec un Georges Bush bien conseillé à la Maison Blanche et une opposition raisonnable, ça aurait peut être pu le faire, et même encore... Dans 50 ans, ça referait pareil.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 23 minutes, Boule75 a dit :

Non, non : il ne s'agit pas de savoir si on l'a cru ou pas, il s'agit de savoir si effectivement l'alarme a été sonnée sérieusement, avec des billes.

Et de ce que tu nous décrit, il est bien possible que cela ait été le cas fin janvier, mais on n'est pas trop certains que l'alarmisme ait été suffisant. Des traces ? Xi a-t-il enguirlandé l'OMS, pour faire simple ?

 

En pratique, il aurait fallu confiner immédiatement et partout, et pour au moins 1 mois. Avant le premier mort... ça aurait été surréaliste. Et d'ailleurs personne n'y est parvenu sauf à la limite la Corée du Sud, Singapour, Hong Kong...

 

Avec un Georges Bush bien conseillé à la Maison Blanche et une opposition raisonnable, ça aurait peut être pu le faire, et même encore... Dans 50 ans, ça referait pareil.

Ils ont isolé une ville de 11 millions d'habitant avec 110k de personnels soignants (pourtant), et une province entière de 60 millions de tête, il faut quoi de plus à part avoir 3 ans dans la tête pour penser que ce n'est pas suffisamment "alarmiste" ?

A la limite si ce n'est pas suffisant, quand on voit que la majorité de provinces et de métropoles passent en "Réponse Niveau 1" dans leur protocole national de sécurité sanitaire, qu'ils prolongent les vacances de Nouvel An Chinois partout en Chine au risque de perdre 1000 points de base sur la PIB, ce n'est toujours pas assez "alarmiste" ?

Bon, après ça, je ne sais plus quoi dire...

Henri K.

Edited by Henri K.
  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, Boule75 a dit :

cf. les italiens remontant sur du covid-19 circulant en Italie au tout début janvier 2020 au moins, bien avant que la région de Wuhan, ou a fortiori la Chine ou l'OMS, ne sonnent véritablement l'alarme.
Même type de suspicion aux USA.

Entre nous, et sans racisme aucun, quand on est les autorités, il faudrait être con pour ne pas penser que le virus pouvait potentiellement déjà être présent dans :

  • tous les pays qui utilisent le Wuhan comme une grande usine (AR des hommes d'affaires et des expatriés)
  • tous les pays qui  ont des voyageurs et des touristes en Chine.
  • tous les pays touristiques que peuvent aller voir des Chinois (les pyramides, Istanbul, Paris + le Mont Saint Michel, Big Ben, Venise Rome Florence, Prague, New York & San Francisco, ...)
  • tous les pays où il y a une communauté chinoise en relation avec la Chine (AR pour aller voir la famille, soit ici soit là-bas).

et vu que l'on parle d'épidémie, on augmente le risque statistique de l'arrivée du virus (et de sa dispersion) en laissant le temps passer. Prenons en compte aussi qu'au fur et à mesure que l'épidémie devient pandémie, les autres provenances sont aussi concernées

Après, sans refaire la messe....

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, Henri K. a dit :

Ils ont isolé une ville de 11 millions d'habitant avec 110k de personnels soignants (pourtant), et une province entière de 60 millions de tête, il faut quoi de plus à part avoir 3 ans dans la tête pour penser que ce n'est pas suffisamment "alarmiste" ?

Tu ne comprend pass : à ce stade, pour éviter la propagation, s'ils l'ont évité, il ont forcément décrété un confinement beaucoup plus large, et il aurait fallu le faire partout : on ne parle pas de 11 millions de chinois habitués à la baguette et rompus à la vie dans un pays exhibant fièrement ses mécanismes de notation sociale automatisés, on parle juste de la planète entière.

il y a 28 minutes, Henri K. a dit :

A la limite si ce n'est pas suffisant, quand on voit que la majorité de provinces et de métropoles passent en "Réponse Niveau 1" dans leur protocole national de sécurité sanitaire, qu'ils prolongent les vacances de Nouvel An Chinois partout en Chine au risque de perdre 1000 points de base sur la PIB, ce n'est toujours pas assez "alarmiste" ?

Non. D'abord parce que "Réponse niveau 1" on ne sait pas si c'est plus fort que "Niveau 2" ou pas, ensuite parce que le régime est habitué à la radicalité.

Et donc je maintiens : quelle était la comm' chinoise officielle ?

A-t-on, oui ou non, une trace de dissension avec la comm' officielle de l'OMS, un discours véritablement clair à l'ONU, un article sonnant le tocsin à la une du Quotidien du Peuple ? Quelque chose entre le 20 et le 26 janvier ?

Et pas un machin langue-de-plomb prout-prout, hein : quelque chose qui change de l'habitude.

 

Et si ça se trouve, ils l'ont fait, le discours !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.scmp.com/news/world/united-states-canada/article/3079313/coronavirus-latest-world-faces-new-great-depression (10 avril 2020)

Le général John Hyten, vice-président de l'Etat-major interarmées, a déclaré qu'un membre de l'équipage du USS Theodore Roosevelt a été hospitalisé jeudi aux soins intensifs à Guam, où le porte-avions est à quai depuis plus d'une semaine. Il a indiqué que 416 membres d'équipage sont maintenant infectés et que 1 164 résultats de tests sont en attente.

Il a déclaré que l'USS Nimitz, un porte-avions au port de Bremerton, Washington, qui se prépare à un déploiement dans le Pacifique, a un nombre indéterminé de membres d'équipage qui ont le virus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 7 heures, Boule75 a dit :

Tu ne comprend pass : à ce stade, pour éviter la propagation, s'ils l'ont évité, il ont forcément décrété un confinement beaucoup plus large, et il aurait fallu le faire partout : on ne parle pas de 11 millions de chinois habitués à la baguette et rompus à la vie dans un pays exhibant fièrement ses mécanismes de notation sociale automatisés, on parle juste de la planète entière.

Non. D'abord parce que "Réponse niveau 1" on ne sait pas si c'est plus fort que "Niveau 2" ou pas, ensuite parce que le régime est habitué à la radicalité.

Et donc je maintiens : quelle était la comm' chinoise officielle ?

A-t-on, oui ou non, une trace de dissension avec la comm' officielle de l'OMS, un discours véritablement clair à l'ONU, un article sonnant le tocsin à la une du Quotidien du Peuple ? Quelque chose entre le 20 et le 26 janvier ?

Et pas un machin langue-de-plomb prout-prout, hein : quelque chose qui change de l'habitude.

 

Et si ça se trouve, ils l'ont fait, le discours !

Je ne comprend pas beaucoup de choses, mais au moins je l'admets et je cherche, je documente, j'essaie de comprendre.

01.05 : la Chine informe l'OMS de l'existence d'une pneumonie d'origine inconnue (http://www.xinhuanet.com/2020-04/06/c_1125819214.htm)

01.07 : la Chine isole les premières souches virales.

01.08 : la NHC chinoise et le CDC US discutent des collaborations possibles

01.09 : la NHC chinoise confirme et informe les organismes dont l'OMS sur l'origine virale de la maladie. l'OMS a publié un communiqué le jour même.

01.10 : le CDC chinois partage la séquence de la sonde d'amorce de détection d'acide nucléique du virus à l'OMS

01.12 : la Chine partage les séquences ARN du virus sur la plateforme internationale GISAID, information également soumise officiellement à l'OMS

01.14 : l'OMS avertit la possibilité d'une "super propagation" (https://fr.reuters.com/article/idUSL8N29F48F:

Citation

GENEVA, Jan 14 (Reuters) - There has been “limited” human-to-human transmission of a new coronavirus that has struck in China, mainly small clusters in families, but there is potential for wider spread, the World Health Organization (WHO) said on Tuesday.

A Chinese woman has been quarantined in Thailand with a mystery strain, authorities said on Monday, the first time it has been detected outside China. In all, 41 cases of pneumonia - a symptom of the disease - have been reported in the central Chinese city of Wuhan, mainly through exposure at a seafood market.

Dr. Maria Van Kerkhove, acting head of WHO’s emerging diseases unit, told a Geneva news briefing that the agency had given guidance to hospitals worldwide about infection control in case of spread, including by a “super-spreading” event in a health care setting. “This is something on our radar, it is possible, we need to prepare ourselves,” she said.

01.15 : la NHC chinois publie la 1ère édition du Plan de diagnostic et de traitement, et du plan de prévention et de contrôle

01.16 : la Chine finit d'optimiser son kit PCR pour détecter la présence de virus, kits qui sont distribués le jour même  à Wuhan / Les journalistes étrangers posent des questions pour la première fois à la conférence de presse journalière du ministère chinois des affaires étrangères.

01.20 : Réunion d'urgence au Conseil des affaires de l'État (présidé par le PM chinois), le président chinois XI a aussi parlé. Conférence de presse extraordinaire de la NHC chinoise pour informer la presse des détails sur la maladie. Confirmation publique de la transmission homme-homme dans l'interview télévisé.

01.20 - 01.21 : Une délégation de l'OMS, comprenant des experts venant du monde entier (dont au moins 2 des Etats Unis), s'est rendue à Wuhan. l'OMS publie une série de procédures, y compris la définition de cas, la prise en charge clinique et le contrôle des infections, peuvent être utilisées pour élaborer des directives internationales.

01.21 : Le rapport hebdomadaire du CDC chinois (version anglaise) donne des précisions sur les caractéristiques étiologiques du nouveau coronavirus et montre la séquence complète du génome des trois souches de virus

01.22 : Appel téléphonique entre le président XI et Macron. Appel aussi avec Merkel. Le CDC chinois publie en version anglaise les résultats de l'enquête épidémiologique.

....etc...etc...

==================================================

Pour le "Mécanisme national d'intervention d'urgence pour les urgences publiques" chinois : https://zh.wikipedia.org/wiki/国家突发公共事件应急响应机制

Henri K.

Edited by Henri K.
  • Thanks 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le seul problème est que les premiers cas remontent manifestement à novembre, d'après ce que l'ont peu lire. Donc si je reformule la question de @Boule75: quelle a été la position et la communication du régime chinois entre novembre et début janvier où @Henri K. commence sa chronologie?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, Bat a dit :

Le seul problème est que les premiers cas remontent manifestement à novembre, d'après ce que l'ont peu lire. Donc si je reformule la question de @Boule75: quelle a été la position et la communication du régime chinois entre novembre et début janvier où @Henri K. commence sa chronologie?

Pas impossible que la remontée soit "masquée" par la bureaucratie locale.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 2 heures, MoX a dit :

Pas impossible que la remontée soit "masquée" par la bureaucratie locale.

 

 

On a l'habituel dichotomie entre gouvernement provinciaux et gouvernement central.

 @Henri K. mentionnait il y a quelques années des taux de croissance économiques rapportés par les gouvernements provinciaux au gouvernement central chinois , toujours "Plus Oultre"  et peu corrélés avec l'augmentation de la consommation d'électricité, un bon marqueur d'une croissance économique réelle.

Edited by Benoitleg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aux US, il semblerait que la population noire soit particulièrement touchée par le COVID-19.
 

Citation

 

États-Unis : la population noire plus touchée par l’épidémie de coronavirus

Les premières études menées aux Etats-Unis mettent en lumière la surreprésentation de la communauté afro-américaine dans les décès dus au coronavirus. Des causes sociales, plus que médicales, sont mises en avant.

Les Africains-Américains s’alarment.

Le New York Times relève que la communauté noire est beaucoup plus exposée au Covid-19 que le reste de la population américaine.

 

A Milwaukee, 73% des décès touchent les Noirs

A Chicago, les Noirs représentent plus de la moitié des cas positifs de coronavirus, et 72% des morts, alors qu’ils comptent pour moins d’un tiers de la population. Elle-même noire, la maire de la ville Lori Lightfoot y voit "l’une des choses les plus choquantes" qu’elles ait vues depuis son élection, il y a bientôt un an.

Les chiffres de Chicago se retrouvent dans les statistiques de l’ensemble de l’Etat de l’Illinois : 43% des morts et 28% des cas touchent la communauté noire, alors qu’elle ne représente que 15% des habitants.

Idem en Caroline du Nord, dans le Michigan, en Louisiane ou à Las Vegas. Dans le comté de Milwaukee (Etat du Wisconsin), la proportion de noirs dans les cas mortels atteint même 73%, selon le Washington Post, qui a fait ressortir certains chiffres alarmants.

De nombreux Etats n’ont pas publié de telles statistiques ethniques, mais il est fort probable que la situation soit identique ailleurs, surtout dans les grandes villes.

"Pourquoi la communauté noire est-elle trois ou quatre fois plus touché que les autres? Cela n’a pas de sens. Je n’aime pas cela, et nous allons avoir des statistiques à ce sujet dans les deux ou trois prochains jours"

 

Pauvreté et comorbidité

La presse américaine avance plusieurs explications sociales à ce phénomène.

La pauvreté étant nettement plus répandue dans la population afro-américaine, une grande partie de ses membres ne peut pas se permettre de rester à la maison sans revenus. Pourvus d’emplois qui sont généralement peu adaptables au télétravail, les Noirs sont contraints d’aller travailler. Sur le trajet comme sur le lieu de travail, ils sont plus exposés au virus.

Plus pauvres, habitants dans des logements plus modestes, ils sont aussi moins enclins à être couverts par une assurance-maladie, dans un pays où aucune couverture sociale universelle n’existe. Ainsi à Chicago, avant l’apparition du Covid-19, la population noire présentait une espérance de vie plus courte de 8,8 ans que celle des Blancs. 

"Nous n'avons pas plus de facteur de risque à cause de notre couleur de peau. Nous sommes tués par les racisme structurel", estime ainsi l'activiste Bree Newsome.

Le conseiller médical de la Maison Blanche a ainsi résumé la situation lorsqu’il s’est exprimé ce sujet :  "Ce n’est pas qu’ils sont plus contaminés, c’est que quand ils le sont, leurs conditions sanitaires sous-jacentes (diabète, hypertension, obésité, asthme) les amènent plus régulièrement vers les soins intensifs et, au final, ils présentent une mortalité supérieure", explique le Dr Anthony Fauci.

D’autres hypothèses sont aussi avancées : la surreprésentation des Noirs dans les dépistages de la maladie, ou encore des "fake news" qui faisaient croire, au début de la pandémie, que les personnes noires de peau étaient immunisées contre le coronavirus.

Aux Etats-Unis comme en Europe, la crise sanitaire actuelle met en lumière les inégalités sociales, et donc parfois raciales. En France, la Seine-Saint-Denis, département le plus pauvre du pays, où l’on trouve trois fois moins de médecins qu’à Paris et de nombreux travailleurs précaires, est l’un des plus touchés par le Covid-19.

 

https://www.estrepublicain.fr/sante/2020/04/09/etats-unis-la-population-noire-plus-touchee-par-l-epidemie-de-coronavirus

Il y a des articles qui menent vers le NY Times et le Washington Post dans l'article de l'Est républicain.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Armfelt a dit :

Aux US, il semblerait que la population noire soit particulièrement touchée par le COVID-19.
 

https://www.estrepublicain.fr/sante/2020/04/09/etats-unis-la-population-noire-plus-touchee-par-l-epidemie-de-coronavirus

Il y a des articles qui menent vers le NY Times et le Washington Post dans l'article de l'Est républicain.

m'enfin, quand tu me parles "américain", je pense tout de suite à gros, obese, obese morbide, diabete,.. (et pas que... (overdoses, armes à feu))

http://www.leparisien.fr/international/pourquoi-l-esperance-de-vie-recule-aux-etats-unis-16-08-2018-7854498.php

https://www.fredzone.org/etats-unis-lesperance-de-vie-des-americains-ne-cesse-de-baisser-selon-une-nouvelle-etude-439

 

en gros, les facteurs favorisants ne manquent pas

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Deres a dit :

son souffle suffit à rendre les femmes fertiles !

C'est plus vrai. Il lui a été demandé pour plus de prudence de faire un pose, covid oblige. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

son souffle suffit à rendre les femmes fertiles !

Moi ça ma tué ! :laugh:

  • Haha 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Shorr kan a dit :

son souffle suffit à rendre les femmes fertiles !

Moi ça ma tué ! :laugh:

on dirait un nord coréen qui parle de sa Lumière, de son Père

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, MoX a dit :

Pas impossible que la remontée soit "masquée" par la bureaucratie locale.

Oui, clairement. La Chine a commencé à réagir de manière sérieuse et prompte à partir du premier tiers de janvier, mais beaucoup d'indice stendent à montrer que le parti unique, ou du moins ses barons locaux, ont tout fait avant pour nier et cacher le problème, contribuant (involontairement) à l'aggraver.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bon,  on sait ou seront les prochains ''clusters'' ... Stupidité, incompétence, fanatisme, je ne plaindrait pas les victimes du aux messes collectives prévues par des gouverneurs criminels !

https://www.bfmtv.com/international/coronavirus-aux-etats-unis-certains-etats-preferent-la-priere-au-confinement-1892407.html

Edited by collectionneur
  • Haha 2
  • Confused 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est très enrichissant d'essayer de mettre des événements sur un timeline (donc par ordre chronologique). Je commence petit à petit à le faire pour ce qu'il se passe en Chine et aux Etats Unis.

En basant sur l'article "The U.S. was beset by denial and dysfunction as the coronavirus raged" de The Washington Post (rédigé après 47 interviews d'après la presse), on peut retracer quelques uns des événements aux Etats Unis :

  • 12.31 : The CDC learned of a cluster of cases in China on Dec. 31
     
  • 01.01 : The CDC began developing reports for HHS on Jan. 1
     
  • 01.03 :
    • The Trump administration received its first formal notification of the outbreak of the coronavirus in China on Jan. 3
    • The most unambiguous warning that U.S. officials received about the coronavirus came Jan. 3, when Robert Redfield, the CDC director, received a call from a counterpart in China.
       
  • 01.06 : Redfield sent a letter to the Chinese offering to send help, including a team of CDC scientists. China rebuffed the offer for weeks, turning away assistance and depriving U.S. authorities of an early chance to get a sample of the virus, critical for developing diagnostic tests and any potential vaccine.
     
  • 01.08 : The CDC had issued its first public alert about the coronavirus Jan. 8
     
  • 01.17 : By the 17th was monitoring major airports in Los Angeles, San Francisco and New York, where large numbers of passengers arrived each day from China.
     
  • 01.18 : Trump was not substantially briefed by health officials about the coronavirus until Jan.18, when, while spending the weekend at Mar-a-Lago, he took a call from Azar.
     
  • 01.21 : A Seattle man who had recently traveled to Wuhan tested positive for the coronavirus, becoming the first known infection on U.S. 
     
  • 01.22 : Trump received his first question about the coronavirus in an interview on CNBC while in Davos. Asked whether he was worried about a potential pandemic, Trump said, “No. Not at all. And we have it totally under control. It’s one person coming in from China. . . . It’s going to be just fine.”
     
  • 01.24 : At first, the lab in Wuhan agreed, but officials in Beijing intervened Jan. 24 and blocked any lab-to-lab transfer.
     
  • 01.29 : 
    • The task force was formally announced on Jan. 29. “The genesis of this group was around border control and repatriation,” said a senior official involved in the meetings. “It wasn’t a comprehensive, whole-of-government group to run everything.”
    • Mulvaney chaired a meeting in the White House Situation Room in which officials debated moving travel restrictions to “Level 4,” meaning a “do not travel” advisory from the State Department.
       
  • 01.31 : Azar announced restrictions barring any non-U.S. citizen who had been in China during the preceding two weeks from entering the United States.
     
  • 02.04 : Azar then spoke to Russell Vought, the acting director of the White House Office of Management and Budget, during Trump’s State of the Union speech on Feb. 4. Vought seemed amenable, and told Azar to submit a proposal.
     
  • 02.05 : Azar did so the next day, drafting a supplemental request for more than $4 billion, a sum that OMB officials and others at the White House greeted as an outrage. Azar arrived at the White House that day for a tense meeting in the Situation Room that erupted in a shouting match, according to three people familiar with the incident.
     
  • 02.06 : When the World Health Organization reported that it was shipping 250,000 test kits to labs around the world, the CDC began distributing 90 kits to a smattering of state-run health labs.
     
  • 02.09 : A group of governors in town for a black-tie gala at the White House secured a private meeting with Fauci and Redfield. 
     
  • 02.10 : Trump held a political rally in New Hampshire attended by thousands where he declared that “by April, you know, in theory, when it gets a little warmer, it miraculously goes away.”
     
  • 02.1x : In a meeting in the Situation Room in mid-February, Fauci and Redfield told White House officials that there was no evidence yet of worrisome person-to-person transmission in the United States.
     
  • 02.27 : Later in February, U.S. officials discovered indications that the CDC laboratory was failing to meet basic quality-control standards. On a Feb. 27 conference call with a range of health officials, a senior FDA official lashed out at the CDC for its repeated lapses.
     
  • 02.29 : A Washington state man became the first American to die of a coronavirus infection.
     
  • 03.06 : 
    • Congress ignored that figure, approving an $8 billion supplemental bill that Trump signed into law March 6.
    • Trump toured the facilities at the CDC wearing a red “Keep America Great” hat. He boasted that the CDC tests were nearly perfect and that “anybody who wants a test will get a test,” a promise that nearly a month later remains unmet.
       
  • 03.09 : The common flu kills tens of thousands each year and “nothing is shut down, life & the economy go on,” Trump tweeted March 9.
     
  • 03.10 : Trump pledged that the virus would “go away. Just stay calm.”
     
  • 03.12 : Trump finally ordered the halt to incoming travel from Europe that his deputy national security adviser had been advocating for weeks.
     
  • 03.13 : “There was some coming to grips with the problem and the true nature of it — the 13th of March is when I saw him really turn the corner. It took a while to realize you’re at war,” Sen. Lindsey O. Graham (R-S.C.) said. “That’s when he took decisive action that set in motion some real payoffs.”
     
  • 03.31 : “It’s absolutely critical for the American people to follow the guidelines for the next 30 days,” Trump said at his March 31 news conference. “It’s a matter of life and death.”

Henri K.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.nytimes.com/2020/04/12/opinion/coronavirus-immunity-passports.html (12 avril 2020)

La fièvre jaune en Louisiane avant la guerre de Sécession

La fièvre jaune, un flavivirus transmis par les moustiques, était incontournable dans le Sud profond du XIXe siècle et un point de terreur presque constant à la Nouvelle-Orléans, le centre de la région. Au cours des six décennies qui se sont écoulées entre l'achat de la Louisiane et la guerre civile, la Nouvelle-Orléans a connu 22 épidémies de grande ampleur, qui ont fait plus de 150 000 victimes au total. (Peut-être 150 000 autres personnes sont-elles mortes dans les villes américaines voisines.) Le virus a tué environ la moitié de tous ceux qu'il a infectés et il les a tués horriblement, de nombreuses victimes vomissant un sang noir épais, de la consistance et de la couleur du marc de café. Les heureux survivants se sont "acclimatés", c'est-à-dire qu'ils ont été immunisés à vie.

La Nouvelle-Orléans d'avant-guerre était une société esclavagiste où les blancs dominaient les gens libres de couleur et asservissaient les esclaves tout en sanctionnant légalement la violence. Mais une autre hiérarchie invisible s'est mêlée à l'ordre racial ; les "citoyens acclimatés" blancs se trouvaient au sommet de la pyramide sociale, suivis par les "étrangers non acclimatés" blancs, puis par tous les autres. Le fait de survivre à la fièvre jaune était connu localement comme le "baptême de la citoyenneté" : preuve qu'une personne blanche avait été choisie par Dieu et s'était établie comme un acteur légitime et permanent dans le Royaume du coton.

L'immunité comptait. Les blancs "non acclimatés" étaient considérés comme inemployables. Comme le déplorait l'immigrant allemand Gustav Dresel dans les années 1830, "j'ai cherché en vain un poste de comptable", mais "engager un jeune homme qui n'était pas acclimaté aurait été une mauvaise spéculation". Les assureurs vie refusent catégoriquement les candidats non acclimatés ou exigent une lourde "prime climatique". Si vous êtes blanc, votre statut d'immunité a une incidence sur votre lieu de résidence, vos revenus, votre capacité à obtenir des crédits et les personnes que vous pouvez épouser. Il n'est donc pas étonnant que de nombreux nouveaux immigrants recherchassent activement la maladie : se serrer les uns contre les autres dans des logements exigus, ou sauter dans un lit où des amis viennent de mourir - précurseurs d'avant-guerre des "fêtes de la varicelle", sauf qu'elles sont beaucoup plus mortelles.

Les Noirs, qui ont un accès limité aux soins de santé, avaient bien sûr autant peur de la fièvre jaune que n'importe qui d'autre. Mais les esclaves qui avaient acquis une immunité augmentaient leur valeur monétaire pour leurs propriétaires de 50 %. En substance, l'immunité des Noirs est devenue le capital des Blancs.

Il s'avère qu'une mortalité élevée était économiquement rentable pour les citoyens les plus puissants de la Nouvelle-Orléans, car la fièvre jaune rendait les travailleurs salariés peu sûrs, et donc incapables de négocier efficacement. Il n'est donc pas surprenant que les politiciens de la ville se soient montrés peu disposés à dépenser l'argent des impôts pour les efforts d'assainissement et de quarantaine, et aient plutôt soutenu que la meilleure solution à la fièvre jaune était, paradoxalement, une augmentation de la fièvre jaune. La charge de l'acclimatation incombait aux classes ouvrières, sans qu'il n'incombât aux riches et aux puissants d'investir dans des infrastructures de protection sociale.

  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 11/04/2020 à 14:25, Henri K. a dit :

Il est très enrichissant d'essayer de mettre des événements sur un timeline (donc par ordre chronologique). Je commence petit à petit à le faire pour ce qu'il se passe en Chine et aux Etats Unis.

 

Merci, c'est instructif. Je serais curieux d'avoir la même chose pour la France parce que même si on n'a pas un guignol aux commandes, on n'a pas l'air d'avoir beaucoup plus anticipé le truc.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, hadriel a dit :

Merci, c'est instructif. Je serais curieux d'avoir la même chose pour la France parce que même si on n'a pas un guignol aux commandes, on n'a pas l'air d'avoir beaucoup plus anticipé le truc.

Pour la partie chinois ça m'a pris 5 jours, 4 heures tous les soirs, pour identifier les sources des sources, les extraire et les mettre en base, et j'ai encore l'impression que ça manque un gros bout. Un vrai travail multi-disciplinaires que je me rend compte au bout d'un moment qu'un seul homme est non seulement limité en connaissance, mais aussi en bras...

Mais c'est ce genre de jeu de puzzle que j'aime bien;

Côté US j'ai commencé quelque chose mais c'est très morcelée, plus dans une démarche opportuniste que méthodique...

Henri K.

  • Thanks 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Point / Coronavirus : Trump suspend la contribution américaine à l'OMS

"Le président américain critique ouvertement la mauvaise gestion de la crise du coronavirus par l'Organisation mondiale de la santé et son manque de clarté." 

 « Aujourd'hui, j'ordonne la suspension du financement de l'Organisation mondiale de la santé pendant qu'une étude est menée pour examiner le rôle de l'OMS dans la mauvaise gestion et la dissimulation de la propagation du coronavirus », a-t-il déclaré.

https://www.lepoint.fr/monde/coronavirus-trump-suspend-la-contribution-americaine-a-l-oms-15-04-2020-2371460_24.php

Note personnelle: non, je vais me retenir... 

  • Like 1
  • Haha 2
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Phacochère a dit :

Le Point / Coronavirus : Trump suspend la contribution américaine à l'OMS

"Le président américain critique ouvertement la mauvaise gestion de la crise du coronavirus par l'Organisation mondiale de la santé et son manque de clarté." 

 « Aujourd'hui, j'ordonne la suspension du financement de l'Organisation mondiale de la santé pendant qu'une étude est menée pour examiner le rôle de l'OMS dans la mauvaise gestion et la dissimulation de la propagation du coronavirus », a-t-il déclaré.

https://www.lepoint.fr/monde/coronavirus-trump-suspend-la-contribution-americaine-a-l-oms-15-04-2020-2371460_24.php

Note personnelle: non, je vais me retenir... 

De quoi? L'OMS a dit pas de problème, de plus comme la direction est élu par les pays...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,487
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Redapache
    Newest Member
    Redapache
    Joined
  • Forum Statistics

    20,848
    Total Topics
    1,301,412
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries