Recommended Posts

il y a une heure, Tancrède a dit :

Ca c'est vu en Angleterre, ça s'est vu par chez nous, et, évidemment, ça se voit aux USA...

Ah bon, on soutient officiellement les corbeaux, ici ? C'est nouveau.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Rufus Shinra a dit :

Ah bon, on soutient officiellement les corbeaux, ici ? C'est nouveau.

t'as jamais fait gaffe que dans chaque post de ce forum il y a un petit icone "signaler à la modération" ?

@modération : est ce que le signalement est anonyme ?

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, rendbo a dit :

t'as jamais fait gaffe que dans chaque post de ce forum il y a un petit icone "signaler à la modération" ?

@modération : est ce que le signalement est anonyme ?

A noté que l'on ne peut pas ce signalé sois même....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Snapcoke a dit :

A noté que l'on ne peut pas ce signalé sois même....

J'ai dû créer un second compte. Le premier l'a signalé, note bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Marine a recommandé de rétablir le Capitaine Brett Crozier au poste de commandant de l'USS Theodore Roosevelt, selon les rapports, dans un geste qui serait sans précédent.

Bien que les actions du capitaine Crozier au début de la crise sanitaire à bord du TR aient été drastiques et imparfaites, il est clair qu'il n'a pris ces mesures que pour protéger son équipage", a déclaré M. Smith dans un communiqué. "Non seulement le capitaine Crozier a bénéficié du soutien total de son équipage, mais il a également tenté de travailler au sein de sa chaîne de commandement. En cette période de crise, le capitaine Crozier est exactement ce dont nos marins ont besoin : un leader qui inspire confiance".

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

 

https://thehill.com/policy/defense/navy/494553-navy-recommends-reinstating-crozier-as-captain-of-uss-theodore-roosevelt

 

  • Thanks 1
  • Haha 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, Bocket a dit :

La Marine a recommandé de rétablir le Capitaine Brett Crozier au poste de commandant de l'USS Theodore Roosevelt, selon les rapports, dans un geste qui serait sans précédent.

Bien que les actions du capitaine Crozier au début de la crise sanitaire à bord du TR aient été drastiques et imparfaites, il est clair qu'il n'a pris ces mesures que pour protéger son équipage", a déclaré M. Smith dans un communiqué. "Non seulement le capitaine Crozier a bénéficié du soutien total de son équipage, mais il a également tenté de travailler au sein de sa chaîne de commandement. En cette période de crise, le capitaine Crozier est exactement ce dont nos marins ont besoin : un leader qui inspire confiance".

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

 

https://thehill.com/policy/defense/navy/494553-navy-recommends-reinstating-crozier-as-captain-of-uss-theodore-roosevelt

 

Ah les ricains... une crise pareille, forcément, fallait un héros! :bloblaugh:

J ai qu une chose à dire:

CAP-TAIN CRO-ZIER!

CAP-TAIN CRO-ZIER!

CAP-TAIN CRO-ZIER!

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.newyorker.com/news/q-and-a/jeffrey-sachs-on-the-catastrophic-american-response-to-the-coronavirus (21 avril 2020)

Jeffrey Sachs :

Au fond, la politique américaine est devenue profondément corrompue au fil des décennies, et elle est devenue si corrompue que la gouvernance normale s'est déjà effondrée il y a de nombreuses années. Les gens qui ont des ressources et des connaissances le savent, mais ils ne s'en sont pas souciés, parce que les choses se sont plus ou moins bien passées, et la bourse a été en plein essor, et même si dans presque toutes les conversations privées, Trump est considéré comme un idiot et un incompétent complet, on l'a plus ou moins tourné en dérision comme étant gérable parce qu'il ne faisait pas trop de dégâts non plus.

Voilà la situation réelle. Personne ici ne considère depuis longtemps que le gouvernement est réellement très fonctionnel, et non pas parce qu'il ne pourrait pas l'être. Il a été de plus en plus conçu pour échouer. Plus précisément, il a été conçu pour répondre aux puissants lobbies qui veulent une déréglementation ou des réductions d'impôts ou certains privilèges spéciaux plutôt que de fonctionner de manière normale. Et les gens puissants haussent les épaules à ce sujet, parce que pour les élites, c'est bon, mais ce n'est manifestement pas bon depuis longtemps. Le taux de mortalité a augmenté. Nous avons eu des morts de désespoir. Nous avons eu l'échec de la lutte contre le changement climatique. Les inégalités se sont creusées et les souffrances se sont multipliées. Mais cela n'a pas eu d'importance de manière aussi visible.

  • Sad 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Que penser? Il y a beaucoup d'opinions de ce genre qui persistent et se multiplient, s'enrichissant des données acquises, et elles ne sont pas lancées par des tarés ou des conspirationnistes. Ce monsieur, Wilfred Reilly, n'est pas un sensationnaliste ou un fana de la polémique (son principal business est même la récusation des polémiques et des outrances, abus, mensonges et autres antiennes du débat public):

https://www.washingtonexaminer.com/news/professor-no-empirical-evidence-shows-government-lockdowns-stymied-coronavirus

https://www.spiked-online.com/2020/04/22/there-is-no-empirical-evidence-for-these-lockdowns/

Dans son cas, il a fait une comparaison quantitative des Etats US ayant adopté une stratégie de "lockdown" (fermeture/confinement) et ceux ayant opté pour une plus limitée de "social distancing" (qui autorise souvent, entre autres choses, des rassemblements, religieux ou autres), en ajustant ses modèles et l'analyse selon divers facteurs (notamment le taux d'urbanisation, la densité de population, le revenu moyen, l'âge moyen, la proportion de minorités jugées plus "à risque"....). Lui penche pour la conclusion que la stratégie de lockdown/confinement n'améliore pas les choses:

Quote

The question the model set out to ask was whether lockdown states experience fewer Covid-19 cases and deaths than social-distancing states, adjusted for all of the above variables. The answer? No. The impact of state-response strategy on both my cases and deaths measures was utterly insignificant. The ‘p-value’ for the variable representing strategy was 0.94 when it was regressed against the deaths metric, which means there is a 94 per cent chance that any relationship between the different measures and Covid-19 deaths was the result of pure random chance.

 

Quote

The only variable to be statistically significant in terms of cases and deaths was population (p=0.006 and 0.021 respectively). Across the US states, each increase in the population of 100,000 correlated with 1,779 additional Covid-19 cases, even with multiple other factors adjusted for. Large, densely populated areas are more likely to struggle with Covid-19, no matter what response strategy they adopt – although erring on the side of caution might make sense for global megacities such as New York and Chicago.

Quote

 

Finally, I extended my analysis into the international arena. As has been widely reported, Sweden has opted not to lock down in the wake of Covid-19, and Swedes have instead followed similar social-distancing measures to those adopted in the seven US states I focused on.

Again, there is very little evidence that Sweden has become an unlivable Covid-19 hotbed. As of 17 April, Sweden’s Covid-19 statistics were: 13,216 total cases, 1,400 total deaths, 1,309 cases per million and 139 deaths per million. In terms of cases per million residents, Sweden ranks slightly ahead of its close neighbours, Denmark (1,221) and Norway (1,274). But in Europe as a whole, Sweden ranks 23rd in terms of cases per million and 10th in terms of deaths per million.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si quelqu'un a un abonnement aux Echos, j'aimerai bien lire la suite de cet article... 

Citation

https://www.lesechos.fr/monde/etats-unis/profession-consultant-antisyndicat-1198267

Profession : consultant « antisyndicat »

Aux Etats-Unis, les directions d'entreprise recourent à des consultants pour empêcher l'implantation de syndicats. Les grandes sociétés dépensent des millions de dollars pour s'attacher leurs services. Une profession aussi stratégique que polémique, à l'heure où la crise du coronavirus aggrave les tensions sociales.

[...]

 

  • Confused 2
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Donald Trump’s China Nightmare Is Coming True For The U.S. Dollar

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Le cauchemar chinois de Donald Trump devient réalité pour le dollar américain

La lutte de pouvoir du président américain Donald Trump avec la Chine a peut-être été le trait marquant de sa présidence, jusqu'à ce que la pandémie de coronavirus COVID-19 ne frappe.

La pandémie et les fermetures qui ont suivi ont fait s'effondrer les marchés mondiaux et ont poussé les investisseurs du monde entier vers la sécurité du dollar tout-puissant.

Mais l'époque où le dollar américain était la monnaie de réserve du monde pouvait être comptée, avec certains des plus grands changements jamais apportés aux monnaies des banques centrales soutenues par le gouvernement - et la Chine en tête.

Des discussions informelles autour des monnaies numériques des banques centrales, parfois appelées CBDC, ont eu lieu ces dernières années.

Les monnaies numériques fonctionneraient comme les pièces et les billets ordinaires émis par les banques centrales, mais elles existent entièrement en ligne. Au lieu d'imprimer ou de frapper de la monnaie, les banques centrales émettraient des dollars numériques via des comptes en ligne, à l'instar des applications bancaires commerciales qui ont explosé en popularité ces dernières années.

Les employeurs pourraient, en théorie, payer directement sur ces comptes gérés par l'État et les magasins en ligne et physiques pourraient accepter les paiements de ces derniers. Les devises étrangères pourraient également être traitées par leur intermédiaire, ce qui faciliterait le flux du commerce international.

Le débat de longue date entre les banques centrales sur la nécessité d'utiliser des monnaies numériques s'est ouvert l'année dernière avec l'annonce du projet de Facebook sur la Libra, qui a presque permis au géant des médias sociaux d'atteindre (voire de dépasser) le statut de banque centrale en tant qu'émetteur de la première monnaie mondiale.

Les dirigeants et les régulateurs du monde entier ont fait reculer Facebook.

"Nous n'avons qu'une seule monnaie réelle aux États-Unis, et elle est plus forte que jamais, à la fois fiable et sûre", a déclaré M. Trump l'année dernière dans une tirade sur Twitter contre la Libra de Facebook, ainsi que contre les bitcoins et les cryptocurrences - des actifs numériques rares qui ont inspiré la Libra.

"[Le dollar] est de loin la monnaie la plus dominante dans le monde, et il le restera toujours".

La Libra devrait être lancée plus tard dans l'année, bien qu'elle soit un peu plus réduite que la vision originale de Mark Zuckerberg, le directeur général de Facebook.

Certains législateurs américains ont proposé la création de dollars numériques et de "FedAccounts" dans le cadre de projets de loi de relance destinés à compenser les dommages économiques causés par les verrouillages provoqués par les coronavirus.

Jusqu'à présent, ils ont été exclus des projets de loi finaux et pourraient ne jamais passer à travers un Congrès divisé - laissant peut-être la Libra de Facebook comme un dollar numérique de facto.

"La grande bataille pour la suprématie financière mondiale pourrait se jouer entre le yuan numérique et le dollar libra de Facebook, une version numérique du dollar américain", a déclaré l'auteur financier et vétéran du commerce Glen Goodman, qui s'est fait un nom en naviguant avec succès sur les marchés boursiers pendant la crise financière mondiale de 2008 et a suivi de près le développement des monnaies numériques des banques centrales.

"Ces deux monnaies pourraient être lancées dès cette année et permettront d'acheter, de vendre ou de transférer de l'argent plus rapidement, moins cher et plus efficacement d'un endroit à l'autre. La Chine mettra tout en œuvre pour convaincre ses partenaires commerciaux internationaux de passer du dollar à leur nouvelle monnaie. S'ils parviennent à attirer suffisamment d'utilisateurs, le dollar américain pourrait être en grave difficulté".

Des lignes de bataille sont actuellement tracées, mais la guerre pourrait se mesurer en décennies et non en années.

"Compte tenu des risques inhérents à une telle transformation, la Chine introduira la CBDC très progressivement", ont écrit cette semaine les journalistes du très respecté journal Economist, en citant une analyse de Citic Securities qui estime qu'il faudra "plusieurs années pour que le yuan numérique remplace à peine environ 10 % de toutes les liquidités physiques en Chine".

Le premier mandat de Donald Trump en tant que président des États-Unis a peut-être été marqué par sa guerre commerciale avec la Chine ; mais s'il en gagne un deuxième, il pourrait passer à l'histoire comme le président qui a vu le dollar américain tomber en disgrâce.

 

Bon je vote pour un euro numérique afin de gérer la coronacrise

Edited by Picdelamirand-oil
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Alexis said:

 

Je n'ai pas le loisir ni l'envie de reconstituer tout seul les données que Reilly a utilisées pour sa comparaison, mais juste en regardant les cinq plus touchés parmi les Etats dans sa liste "pas de confinement" (Arkansas, Iowa, Nebraska, North Dakota, South Carolina) ils ont connu leur premier mort du Covid-19 respectivement les 24, 23, 27, 27 et 16 mars. Tandis que les cinq Etats les plus touchés dans la liste "confinement" (New York, New Jersey, Michigan, Massachusetts, Illinois) ont eu leur premier mort respectivement les 14, 10, 18, 20 et 17 mars. Soit une différence moyenne supérieure à une semaine... Pour un phénomène exponentiel qui à ses débuts doublait en moins de trois jours, y a pas photo :-D !

 

Ses données sont dispo: c'est en lien dans l'article.

Quote

Il a oublié que l'épidémie n'est pas arrivée partout en même temps ! Il y a d'ailleurs quelque chance pour qu'elle soit arrivée d'abord dans les grandes villes - justement là où le confinement a été décidé en premier - et plus tard, voire nettement plus tard, dans les Etats plus au centre du pays et plus ruraux - justement là où il n'y a pas de confinement obligatoire.

C'est aussi dans cette direction qu'il y a un aspect qui m'a chiffonné à la lecture de l'article et en l'entendant expliquer sur un podcast: il manque une donnée différenciant les régions par la fréquence, l'importance et la diversité du trafic entrant et sortant d'elles, ce qui différencierait potentiellement beaucoup certaines zones comme NY où le trafic inter-Etats et international est très conséquent. Mais d'un autre côté, c'est pareil pour LA/San Francisco, les grandes villes du Texas... 

4 minutes ago, Picdelamirand-oil said:

Donald Trump’s China Nightmare Is Coming True For The U.S. Dollar

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Le cauchemar chinois de Donald Trump devient réalité pour le dollar américain

(....)

 

Bon, c'est pas comme si la chose n'était pas en gestation depuis un bon moment. J'ai cependant l'impression que beaucoup de théories économiques seront testées par de tels phénomènes s'ils prennent l'ampleur qu'on semble en attendre: confiance dans de tels dispositifs d'abord, mais surtout confiance dans l'une ou l'autre. La Chine, aussi autoritaire et peu transparente, pourra t-elle créer le climat nécessaire à une monnaie de référence, ou bien y parviendra t-elle (jusqu'à un certain point) via son image de puissance prospère (qu'il faudra encore plus maintenir dans tous les aspects par la propagande et l'opacité) et la contrainte sur ses partenaires? Les USA, aussi abusifs qu'ils puissent être, ont un degré infiniment plus grand de transparence (notamment sur les composante/justificatifs de la force de leur monnaie), un capital acquis (même s'il s'est réduit), et un mode de relations somme toute plus transactionnel (même si évidemment la contrainte n'en est pas absente, loin de là), résultat d'un système plus ouvert et participatif. Si de tels éléments ne sont au final pas si important qu'on veut le croire, l'expérience en cours pourra le démontrer. 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Mais l'époque où le dollar américain était la monnaie de réserve du monde pouvait être comptée, avec certains des plus grands changements jamais apportés aux monnaies des banques centrales soutenues par le gouvernement - et la Chine en tête.

Des discussions informelles autour des monnaies numériques des banques centrales, parfois appelées CBDC, ont eu lieu ces dernières années.

Les monnaies numériques fonctionneraient comme les pièces et les billets ordinaires émis par les banques centrales, mais elles existent entièrement en ligne. Au lieu d'imprimer ou de frapper de la monnaie, les banques centrales émettraient des dollars numériques via des comptes en ligne, à l'instar des applications bancaires commerciales qui ont explosé en popularité ces dernières années.

On peut voir le résumé Wikipédia sur le concept de monnaie de banque centrale, assez instructif.

Ce genre de concept reviendrait peu ou prou à supprimer l'intermédiaire que sont les banques commerciales. C'est-à-dire à leur retirer leur fonction la plus connue, les réduisant à n'être que des banques d'affaire.

A noter qu'un tel arrangement aurait pour avantage de protéger au moins en partie l'Etat et le public contre les prochains chantages au "soutien" de banques après qu'elles se sont ramassées sur leurs activités spéculatives, donnant une chance d'échapper à l'habituelle combinaison privatisation des profits + socialisation des pertes. L'Etat pourrait simplement décider que puisque les seules personnes et institutions qui utilisent les banques sont celles qui l'ont choisi, eh bien étant adultes elles feront face aux conséquences de leurs choix.

Cela dit... je ne vois pas de rapport très étroit entre ce concept - pas encore mis en pratique dans aucun pays - et la question de la poursuite ou non de la domination du dollar comme principale monnaie de réserve mondiale.

 

il y a 20 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

"Nous n'avons qu'une seule monnaie réelle aux États-Unis, et elle est plus forte que jamais, à la fois fiable et sûre", a déclaré M. Trump l'année dernière dans une tirade sur Twitter contre la Libra de Facebook, ainsi que contre les bitcoins et les cryptocurrences - des actifs numériques rares qui ont inspiré la Libra.

"[Le dollar] est de loin la monnaie la plus dominante dans le monde, et il le restera toujours".

Ah, une déclaration de Trump. Le dollar "restera toujours" la monnaie la plus dominante. Si j'avais encore confiance dans le dollar américain, je pense que le simple fait de voir que Trump le soutient avec de tels mots pourrait peut-être suffire à me faire douter.

Ai-je dit douter ? Je voulais dire : prendre mes jambes à mon cou :-D !

 

il y a 20 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Jusqu'à présent, ils ont été exclus des projets de loi finaux et pourraient ne jamais passer à travers un Congrès divisé

"Divisé", le Congrès américain ?

M'est avis que s'il s'agit de protéger les intérêts des banques commerciales, il n'est pas divisé du tout :-) !

 

il y a 20 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

"La grande bataille pour la suprématie financière mondiale pourrait se jouer entre le yuan numérique et le dollar libra de Facebook, une version numérique du dollar américain", a déclaré l'auteur financier et vétéran du commerce Glen Goodman, qui s'est fait un nom en naviguant avec succès sur les marchés boursiers pendant la crise financière mondiale de 2008 et a suivi de près le développement des monnaies numériques des banques centrales.

"Ces deux monnaies pourraient être lancées dès cette année et permettront d'acheter, de vendre ou de transférer de l'argent plus rapidement, moins cher et plus efficacement d'un endroit à l'autre.

 

il y a 18 minutes, Tancrède a dit :

J'ai cependant l'impression que beaucoup de théories économiques seront testées par de tels phénomènes s'ils prennent l'ampleur qu'on semble en attendre: confiance dans de tels dispositifs d'abord, mais surtout confiance dans l'une ou l'autre.

La crise du coronavirus, qui promet d'être beaucoup plus profonde et est d'ailleurs déjà beaucoup plus brutale que la crise financière de 2008-2009, pourrait être pour le dollar, comme pour l'euro - et même le yuan - l'épreuve du feu.

Sans parler des schémas, projets & entourloupes comme le libra, qui sont au bitcoin ce que le Canada Dry est à l'alcool... :-)

Il n'est pas impossible qu'à la fin... il n'en reste qu'un

Révélation

D5zH9SyxCKd9jk2Nf3LCCG39zKZWFeP4Ji5X1SPw

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
9 minutes ago, Alexis said:

 

12s290.jpg En fait, tout est déjà là: Skynet est parmis nous, il s'est juste (mal) déguisé en humain: mark-zuckerberg-funny-memes-25.jpg

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Alexis a dit :

Je ne suis pas abonné. Mais ce (long) article sur CAIRN t'intéressera peut-être

Les syndicats américains face aux stratégies managériales d’entrave du syndicalisme

En France, les consultants en relations sociales spécialisés dans la gestion des conflits du travail constituent un univers limité à une dizaine d’entreprises . Leur pendant américain est d’une tout autre ampleur. En effet, depuis la seconde moitié du xx e siècle, ce secteur n’a cessé de croître, passant de cent cabinets dans les années 1960 à plus de mille dans les années 1980, avant de se stabiliser, dans les années 1990, en partie à cause du déclin du syndicalisme auquel il a lui-même contribué . Le taux de syndicalisation a décliné aux États-Unis de 28,3 % en 1954 à 11,8 % en 2011. Il est seulement de 6,9 % dans le secteur privé, soit 7,2 millions de syndiqués. Ce nombre d’adhérents atteint presque celui du secteur public, dont le taux de syndicalisation est toutefois de 37 % . (...)

Une étude très intéressante, qui m'a gaché mon repas vu qu'elle m'a bien donné envie de vomir après lecture :(

Ce pays ne m'a jamais vraiment fait rêver...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, rendbo a dit :

Une étude très intéressante, qui m'a gaché mon repas vu qu'elle m'a bien donné envie de vomir après lecture :(

Ce pays ne m'a jamais vraiment fait rêver...

Bah, l'exemple français donne aussi à gerber.....

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
14 hours ago, rendbo said:

Si quelqu'un a un abonnement aux Echos, j'aimerai bien lire la suite de cet article... 

 

 

 

Quelque extrais de la série "SUPERSTORE" qui évoque les syndicats.

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Alexis @Borisdedante: une scène qui m'a marqué il y a au moins 10 ans, c'est dans le film de Michael Moore, The Big One, où des employés d'une librairie lui donne un rendez vous secret pendant la promotion de son livre (le film suit cette promotion à travers l'Amérique). Là les mecs lui apprennent qu'ils le vendent mais n'ont pas le droit de le rencontrer (à cause de ce qui est écrit). Donc il vont acheter le livre en cachette dans une autre ville... et à la suite de quoi ils rencontrent en secret (pour ne pas se faire virer) des représentants des unions... 20 ans plus tard, il n'y avait pas de raison que ça aille mieux, mais... (bisounours et licorne ailée quoi... :( )

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, kotai a dit :

Bah, l'exemple français donne aussi à gerber.....

Non, kotai, ce qui t'a fait gerber, c'est le verre d'eau de javel que tu as bu pour obéir à ton Trump bien-aimé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Rufus Shinra a dit :

Non, kotai, ce qui t'a fait gerber, c'est le verre d'eau de javel que tu as bu pour obéir à ton Trump bien-aimé.

Le problème c'est que notre camarade collector lui la boit pure

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Rufus Shinra a dit :

Non, kotai, ce qui t'a fait gerber, c'est le verre d'eau de javel que tu as bu pour obéir à ton Trump bien-aimé.

Tu sais que l'eau du robinet est chlorée avec de la javel.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Tancrède a dit :

 En fait, tout est déjà là: Skynet est parmis nous, il s'est juste (mal) déguisé en humain: 

Pas mal :-) mais... quel rapport avec la monnaie de banque centrale au juste ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, kotai a dit :

Tu sais que l'eau du robinet est chlorée avec de la javel.

 

Ce qui est probablement pourquoi tu t'es dit qu'écouter le Cher Leader et boire la javel au goulot était une bonne idée pour éliminer le virus, n'est-ce pas ? :-D

 

@pascal : quelqu'un lui a sûrement dit que c'était le nouveau parfum, "Eau de F-35".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Rufus Shinra a dit :

Non, kotai, ce qui t'a fait gerber, c'est le verre d'eau de javel que tu as bu pour obéir à ton Trump bien-aimé.

Je pense que Kotaï fait référence la chute de la syndicalisation en France, je cite :

11%, c'est le taux de syndicalisation en France en 2013 selon la DARES. Exit donc le chiffre de 8% sous-évalué, car calculé sur un échantillon trop petit. La France n'en reste pas moins l'un des pays d'Europe où la syndicalisation est la plus faible. Dans l'UE, la moyenne est de 23%.

Source :

https://www.franceculture.fr/emissions/taux-de-syndicalisation-le-vrai-du-faux

Et plus globalement les études ou l'installation aux Etats-Unis fait plus rêver que la France, du moins c'est ce laisse à penser certaine donnée auprès des jeunes génération.(je pense que le chiffre à du baisser avec l'arrivé de Trump)

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,511
    Total Members
    1,550
    Most Online
    nikesfeld13
    Newest Member
    nikesfeld13
    Joined
  • Forum Statistics

    20,895
    Total Topics
    1,318,097
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries