Recommended Posts

il y a une heure, Zalmox a dit :

On est vraiment dans le clientélisme de bas étage... C'est extrêmement facile de surfer sur ce type de mouvement quand on est dans l'opposition, qui plus est démocrate, mais une fois au pouvoir, c'est autant de boulets qu'ils vont devoir trainer durant 4 ans.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Falconer a dit :

Je fait un hors surjet par rapport aux manif pour parler de l'économie. Le taux de chômage à fortement augmenté mais c'est un chiffre qui est assez facile de truquer, retardé,... Du coup je suis allez voir du côté du taux d'emplois... C'est assez effrayant. Juste avant le coronavirus il était d'un peu plus de 61% (soit dit en passant fin 2019 la France était à 65.5%). Au 8 mai (chiffre d'avril donc qui on du empirer encore depuis) il était de 51.3%... 1 personne sur 6 dans le pays à perdu son emploi. Ça ne prend pas en compte les personnes qui ont vu leur revenus baisser (comme les indépendant,commerçant...). Même au pire de la crise de 2008 (en 2011 donc:dry:) ce chiffre n'était pas tombé sous 58%. En fait c'est du jamais vu depuis le début des statistiques et si vous voulez un point de comparaison au pire de sa crise la Grèce était à 49% et est remonté à 55% depuis (chiffre 2018). Le problème d'avoir une personne sur 6 qui a perdu son emploi c'est que ça va être galère de relancer la consommation. Les entreprises réagissent en embauchant quand il y a de la demande et non l'inverse.

Et les états, qui n'ont pas le droit de s'endetter (contrairement au gouvernement fédéral), vont devoir licencier les pompiers, les enseignants, cesser les travaux routiers, etc... Cette vague de chômeurs-là n'est pas encore arrivée.

Les Républicains, pour ce que j'en vois, refusent toute aide fédérale ou amendement de la législation qui leur permettrait de s'endetter.

@Tancrède : sais-tu nous décrire plus précisément cette interdiction d'endettement des états fédérés, ou d'interdiction des déficits ? Est-ce homogène pour tous les états, et/ou (pour partie) résultant des dispositions des états eux-même ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Zalmox a dit :

Carte interactive des "événements"

https://usa.liveuamap.com

Tiens je rebondis là dessus : est ce qu'on est pas en train de tout mélanger ?

J'ai l'impression que beaucoup de faits sur cette carte tiennent juste de la criminalité "normale" aux USA, mais qu'ils sont volontairement liés aux émeutes afin de rendre le tout plus impressionnant.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Soho a dit :

Tiens je rebondis là dessus : est ce qu'on est pas en train de tout mélanger ?

J'ai l'impression que beaucoup de faits sur cette carte tiennent juste de la criminalité "normale" aux USA, mais qu'ils sont volontairement liés aux émeutes afin de rendre le tout plus impressionnant.

C'est un site qui prends d'autres cartes (notamment la Syrie et le Liban) et on peut même avoir que Minnesota et qui fait état d'incidents sans forcement en liaison avec l'histoire actuelle. Mais on peut y trouver ceux en rapport. C'est pour cela que j'ai parlé des "événements" et pas des "émeutes"

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
1 hour ago, Boule75 said:

Et les états, qui n'ont pas le droit de s'endetter (contrairement au gouvernement fédéral), vont devoir licencier les pompiers, les enseignants, cesser les travaux routiers, etc... Cette vague de chômeurs-là n'est pas encore arrivée.

Les Républicains, pour ce que j'en vois, refusent toute aide fédérale ou amendement de la législation qui leur permettrait de s'endetter.

@Tancrède : sais-tu nous décrire plus précisément cette interdiction d'endettement des états fédérés, ou d'interdiction des déficits ? Est-ce homogène pour tous les états, et/ou (pour partie) résultant des dispositions des états eux-même ?

J'ai un peu de mal avec les subtilités des dispositifs qui permettent de facto aux Etats de s'endetter, souvent très lourdement (voir la part de la dette des Etats et localités dans la dette publique US), et de ne pas financer diverses sortes de réserves, le cas le plus flagrant de ce dernier point étant les fonds de retraite de fonctionnaires (en Californie, c'est une bombe à retardement de très grande dimension -on compte en trillions-, mais les démocrates ont acheté ainsi un électorat important depuis 30-40 ans). Le principe général est que 49 Etats et le district of Columbia ont une obligation de présenter un budget équilibré (plus qu'une interdiction formelle de contracter de la dette): le Vermont n'a pas de "balanced budget amendment/obligation", et à l'opposé, l'Oregon a même l'obligation de redistributer en cas de surplus supérieur à 2%. 

Donc techniquement, ils peuvent s'endetter, même si ces dispositifs contraignent la façon dont la chose est faite et les montants (définis différemment selon la nature, la forme et l'échéance de l'emprunt). Il y a des emprunts de court (remboursés dans l'année fiscale suivante) et très court (remboursés dans l'année fiscale) termes qui représentent le cas le plus fréquent, et des aménagements très manipulables pour ce qui est du très long terme (notamment les fonds de retraites de fonctionnaires), mais pour ce qui est du reste, j'ai un peu de mal, comme indiqué, avec la nature précise des dispositifs (j'ai jamais beaucoup regardé, d'un autre côté). Beaucoup est sinon fait via la Fed, qui peut jouer le rôle de l'emprunteur de jure, agissant pour des Etats. Mais il y a aussi un marché financier (qui représente quelque chose comme 3,4 trillions) pour l'émission d'obligations par les localités. 

Un article parmi d'autres sur l'impact de la présente crise sur les finances des Etats:

https://www.forbes.com/sites/adammillsap/2020/05/11/more-federal-money-to-states-isnt-the-solution/#731359d6677f

Les républicains ne refusent pas l'aide: il y a déjà de vastes sommes qui ont été votées ces 2 derniers mois (l'article ci-dessus mentionne une ligne de crédit pouvant aller jusqu'à 500 milliards pour les Etats et localités, ce qui est conforme aux estimations de manque à gagner pour les finances publiques des entités fédérées et des municipalités et comtés), évidemment phagocytées par la pork barrel politics la plus désinhibée des deux partis, mais c'est à qui obtiendra le plus et qui parviendra à noircir l'autre parti le plus sur ce point comme sur d'autres. 

 

Edited by Tancrède
  • Thanks 2
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Zalmox a dit :

L'équipe de Biden paye les cautions de certaines personnes arrêtées lors des émeutes et elle le fait savoir

 

Il y a 2 heures, nemo a dit :

Dans l'état actuel mis à part des récupération politique et des pillages peut pas sortir grand chose de ce mouvement.

 

Il y a 2 heures, Soho a dit :

C'est extrêmement facile de surfer sur ce type de mouvement quand on est dans l'opposition, qui plus est démocrate, mais une fois au pouvoir, c'est autant de boulets qu'ils vont devoir trainer durant 4 ans.

"Une fois au pouvoir" ?

Ce choix de soutenir non pas les manifestants, non pas ceux qui demandent que la justice passe suite au meurtre de George Floyd, non pas ceux qui veulent des lois pour contenir les abus policiers ni même ceux dont les revendications sont bien floues à part exprimer leur colère, mais ceux qui cassent qui pillent et qui brûlent... je le trouve bien imprudent politiquement parlant.

Nul ne sait ce qui sortira des urnes en novembre. Mais si Trump est réélu, si le deuxième candidat démocrate lamentable en quatre ans échoue à faire barrage à Orange Man, je suis persuadé que les émeutes actuelles y seront pour beaucoup.

Et le choix de l'équipe Biden de se mettre du côté des vandales et des pillards.

 

Il y a 1 heure, Zalmox a dit :

C'est un site qui prends d'autres cartes (notamment la Syrie et le Liban) et on peut même avoir que Minnesota et qui fait état d'incidents sans forcement en liaison avec l'histoire actuelle. Mais on peut y trouver ceux en rapport. C'est pour cela que j'ai parlé des "événements" et pas des "émeutes"

Des "événements", dis-tu ?

Appelez Massu :-D !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Minessota c'est un swing states ou pas ?

Plutôt républicain ou démocrate ? Si c'est un bastion républicain pas étonnant que le PD tente d'ajouter de l'huile sur le feu. Les désagréments causés aux populations locales ne changeront pas le vote dans cet état et ça permet de caresser dans le sens du poil son électorat qui se trouve à des milliers de km de là et qui ne sont pas du tout impactés par ces émeutes. . .

Avec évidemment les spécificités US on est dans un scénario qui ressemble à 2005. . . A l'énorme exception que là il s'agit réellement d'une bavure policière (mais qui n'excuse en rien ce qui arrive) alors que chez nous c'était deux couillons qui ont rencontré le principe de Darwin. . .

Dans les deux cas la fracture sociétale va s'accélérer

youpi. . . .

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, Alexis a dit :

"Une fois au pouvoir" ?

Ce choix de soutenir non pas les manifestants, non pas ceux qui demandent que la justice passe suite au meurtre de George Floyd, non pas ceux qui veulent des lois pour contenir les abus policiers ni même ceux dont les revendications sont bien floues à part exprimer leur colère, mais ceux qui cassent qui pillent et qui brûlent... je le trouve bien imprudent politiquement parlant.

Nul ne sait ce qui sortira des urnes en novembre. Mais si Trump est réélu, si le deuxième candidat démocrate lamentable en quatre ans échoue à faire barrage à Orange Man, je suis persuadé que les émeutes actuelles y seront pour beaucoup.

Et le choix de l'équipe Biden de se mettre du côté des vandales et des pillards.

C'était bien sûr du conditionnel. Je suis convaincu de la victoire du centaure en novembre, pour tout un tas de raisons qui ont déjà été évoquées ici. Ce coup de com' des démocrates ressemble bien à une énième tentative désespérée d'empêcher cet état de fait en se présentant comme les défenseurs des opprimés. Ce qui dans ce contexte risque effectivement de leur revenir en pleine figure une fois que les choses se seront calmées.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
47 minutes ago, elannion said:

Le Minessota c'est un swing states ou pas ?

Plutôt républicain ou démocrate ? Si c'est un bastion républicain pas étonnant que le PD tente d'ajouter de l'huile sur le feu. Les désagréments causés aux populations locales ne changeront pas le vote dans cet état et ça permet de caresser dans le sens du poil son électorat qui se trouve à des milliers de km de là et qui ne sont pas du tout impactés par ces émeutes. . .

Avec évidemment les spécificités US on est dans un scénario qui ressemble à 2005. . . A l'énorme exception que là il s'agit réellement d'une bavure policière (mais qui n'excuse en rien ce qui arrive) alors que chez nous c'était deux couillons qui ont rencontré le principe de Darwin. . .

Dans les deux cas la fracture sociétale va s'accélérer

youpi. . . .

Non, le Minnesota n'est pas un Etat républicain; dans le meilleur des cas pour le GOP, c'est un Etat "pourpre" (mélange de bleu et rouge), mais à un degré tendant très nettement plus vers le bleu (démocrates) que le rouge (GOP), et les tendances électorales des dernières décennies tendent à en faire un Etat solidement démocrate pour ce qui est de l'exécutif d'Etat, même s'il y a de forts contrastes entre le grand centre urbain et le reste de l'Etat, d'une part, et entre les élections locales et de représentation nationale d'autre part. C'est un Etat très actif politiquement, avec des taux de participation tout à fait comparables à ceux des pays européens, et plus de partis (de niveau local/d'Etat) qu'ailleurs. 

Comme dans toutes les villes et comtés où des émeutes ont lieu, la gouvernance locale, au moins au niveau de l'exécutif (municipalité, comté, et en plus l'Etat dans de nombreux cas) est entièrement démocrate, et l'a été depuis longtemps (donc pour ce qui est de blâmer les problèmes sur des "nazis" supposés au pouvoir....); non seulement la mairie, mais aussi la justice (attorney general, county attorney, une bonne partie des juges), la direction de la police, le syndicat de la police.... Mais apparemment, selon les médias, l'explication est.... Trump. Et l'Amérique, tant qu'ils y sont. Ca doit être sympa d'être un élu du parti qui n'a jamais aucun compte à rendre et n'est que rarement critiqué pour ses fautes, contradictions, mensonges.... Ca fait un peu mafia, mais bon. 

L'une des victimes collatérales probables de cette affaire, en tout cas, c'est Amy Klobuchar, qui était jusqu'à cette semaine pressentie pour être la colistière de Joe Biden (ou en tout cas sur la very short list): sénatrice du Minnesota, ses antécédents dans le système judiciaire de Minneapolis (elle fut county attorney pour le comté de Hennepin -le plus peuplé de l'Etat, avec plus de 20% de sa population-, cad la zone où se trouve Minneapolis/St Paul/Bloomington) l'ont brutalement rattrapée, à un moment où il ne fait pas bon, côté démocrate (et surtout les électorats de minorités), avoir de fait donné des passe-droits aux flics et avoir pris beaucoup de positions genre "tough on crime" qui, à tort et à raison, sont très impopulaires chez les noirs américains. 

Edited by Tancrède

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Je fais une parenthèse par rapport à l'actualité, et reviens sur une problématique de longue durée :

 


Sucre, la vérité amère, par  Robert Lustig, Université de Californie à San Francisco, 30 juillet 2009.

L'épidémie de surconsommation de sucre aux Etats-Unis, ou encore la "fructosification de l'Amérique".

Cela n'arrête pas d'augmenter tout au long du XXe siècle.
La taille de la bouteille de coca-cola n'arrête pas d'augmenter.
Le coca-cola contient aussi de la caféïne, diurétique c'est à à dire qui fait perdre de l'eau, et du sel qui donne soif. Le sucre a en partie mission de cacher le goût du sel. Donc c'est calculé pour être une boisson la moins désaltérante possible, poussant à la consommation.

Années 1970 : politique de Nixon pour combattre la pauvreté. On stabilise les prix alimentaires. On introduit le sirop de maïs, invention japonaise qui fait baisser par deux le prix du sucre. Explosion des sodas.

Années 1980 : les "scientifiques", les "experts" disent que pour combattre les maladies cardio-vasculaires, il faut diminuer la consommation de graisses. C'est contestable, mais on les écoute, et les Américains se convertissent massivement à un régime plus pauvre en graisse, plus riche en sucre. Les aliments industriels, dès lors qu'on baisse la quantité de graisse n'ont plus de goût. Pour compenser la perte de goût les industriels rajoutent du sucre.

En 1970, les Florida Gators remportent le championat NCAA de backet, ce qui permet de lancer la boisson "Gatorade". C'était pourtant horriblement mauvais comme goût. En 1992 Gatorade est racheté par Pepsi, qui l'adoucit en rajoutant du sirop de maïs.

Le fructose du sucre, contrairement au glucose des céréales, n'élimine pas l'hormone de la faim, la ghréline. Il n'active pas la production de leptine, l'indicateur de satiété reconnu par le cerveau.

Il cause l'hypertension.

30% du fructose est transformé en graisse, contre quasiment rien pour le glucose.

Le fructose coche 8 des mêmes cases que l'alcool, dans une liste de 12 symptômes, révélant son caractère toxique à haute dose. C'est parce que la réponse de l'organisme au fructose et à l'alcool sont assez proches.

Indépendamment du sucre, mais c'est aussi lié à l'obésité et à d'autres pathologies, on a supprimé les fibres, plus difficiles à conserver, qui rallongent le temps de cuisson et la durée du repas (notion de "fast food" : repas pris rapidement, ce qui pose un problème de satiété).

Le "Similac Isomil" est une préparation pour nourissons remplie de sucre, qui pose la question de l'exposition au sucre dès le plus jeune âge, y compris dès la grossesse, et de la dépendance qui s'en suit tout le long de la vie.

Edited by Wallaby
  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Tancrède a dit :

Non, le Minnesota n'est pas un Etat républicain; dans le meilleur des cas pour le GOP, c'est un Etat "pourpre" (mélange de bleu et rouge), mais à un degré tendant très nettement plus vers le bleu (démocrates) que le rouge (GOP), et les tendances électorales des dernières décennies tendent à en faire un Etat solidement démocrate pour ce qui est de l'exécutif d'Etat, même s'il y a de forts contrastes entre le grand centre urbain et le reste de l'Etat, d'une part, et entre les élections locales et de représentation nationale d'autre part. C'est un Etat très actif politiquement, avec des taux de participation tout à fait comparables à ceux des pays européens, et plus de partis (de niveau local/d'Etat) qu'ailleurs. 

Merci

Du coup je comprends pas trop la stratégie démocrate là. Les populations exigent avant tout la paix sociale. là si la situation devait encore plus s'envenimer je vois pas comment les démocrates feront pour conserver l'état.

Je sais que le vote conditionné (valable pour les deux partis) est très fort mais là on est carrément à la veille de période électorale. Le ressenti restera très fort.

Et c'est connu lors de troubles il y a toujours un net regain de popularité pour le pouvoir en place. Remember Hollande en 2015. . .

Non content d'augmenter encore plus la fracture sociétale ils prennent un sacré risque. Ils sont au courant qu'aujourd'hui la voix d'un redneck ou d'un "pouilleux" de l'Arkansas vaut autant que celle d'un antifa ou d'un journaliste de slate ou CNN ?

Le truc flippant c'est qu'en cas de réélection de Trump quelle sera l'attitude de tout ce "beau" monde ?. . . Déjà qu'ils n'ont jamais accepté le vote de 2016 c'est pas impossible qu'on entende de nouveau aux USA 150 ans plus tard le terme "sécession". . .

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, elannion a dit :

Le truc flippant c'est qu'en cas de réélection de Trump quelle sera l'attitude de tout ce "beau" monde ?. . . Déjà qu'ils n'ont jamais accepté le vote de 2016 c'est pas impossible qu'on entende de nouveau aux USA 150 ans plus tard le terme "sécession". . .

 

ET inversement en cas de défaite de Dumpf. L'ambiance est tellement polarisée et pourrie, qu'effectivement, le recours aux armes par certains n'est pas exclu (et dans ce cadre je donne l'avantage aux rednecks-hyperconservateurs-electorats du crétin à moumoute)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 minute ago, elannion said:

Merci

Du coup je comprends pas trop la stratégie démocrate là. Les populations exigent avant tout la paix sociale. là si la situation devait encore plus s'envenimer je vois pas comment les démocrates feront pour conserver l'état.

Je sais que le vote conditionné (valable pour les deux partis) est très fort mais là on est carrément à la veille de période électorale. Le ressenti restera très fort.

Et c'est connu lors de troubles il y a toujours un net regain de popularité pour le pouvoir en place. Remember Hollande en 2015. . .

Non content d'augmenter encore plus la fracture sociétale ils prennent un sacré risque. Ils sont au courant qu'aujourd'hui la voix d'un redneck ou d'un "pouilleux" de l'Arkansas vaut autant que celle d'un antifa ou d'un journaliste de slate ou CNN ?

D'une part, c'est pas comme s'ils avaient calculé les émeutes, de l'autre, c'est la façon dont ils (les démocrates et l'establishment médiatique) essaient aussi bien de se dédouaner de tout doigt pointé en bombardant leur trame narrative, que de pointer leurs doigts vers le méchant homme orange, parce que c'est essentiellement tout ce qu'ils savent faire (d'autant plus après la récente gaffe de Biden envers les noirs: "if you don't vote democrat, you ain't black"). Mais c'est pas forcément un pari si risqué, quand on a 80 à 90% de la machine à produire du bruit médiatique de son côté: il n'y a pas assez de pouvoir vocal en face pour contrebalancer, ou faire entendre aucune autre sorte de version. 

Pour ce qui est du ralliement autour du pouvoir en place, je ne crois pas que, dans les circonstances présentes, cela puisse réellement jouer dans une marge suffisante, ou même significative, aussi bien en raison de cet échiquier médiatique complètement barricadé pour un bord politique et extrêmement agressif et militant, qu'en raison du degré extrême de polarisation politique, aggravé par la personnalité hyper clivante de Trump (autant due à lui-même qu'à la façon dont les médias ont "créé" son personnage public depuis 4 ans). Cet effet a été plus réduit qu'à d'autres époques pendant la crise Covid, et il s'est vite dissipé. Donc compter sur une élection façon 1968 en France (contre-manifs et victoire massives pour de Gaulle en réaction aux événements de mai), j'ai des doutes. 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, Akhilleus a dit :

ET inversement en cas de défaite de Dumpf. L'ambiance est tellement polarisée et pourrie, qu'effectivement, le recours aux armes par certains n'est pas exclu (et dans ce cadre je donne l'avantage aux rednecks-hyperconservateurs-electorats du crétin à moumoute)

c'est exactement ce que ma dit mon beauf, quand j'ai dit : vous allez finir en deuxieme guerre civil...

réponse : 80 % de l'armée est républicaine, et ce coup ci les démocrates on aucune chance...

autre truc qui ma très étonné... il ma dit que la minorité Asiatique était massivement contre les "noirs" et que eux ne ce sentez pas du tout opprimé par les blancs...

que c'est même plutôt l'inverse.

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Snapcoke a dit :

réponse : 80 % de l'armée est républicaine, et ce coup ci les démocrates on aucune chance...

Républicaine peut être mais pas trumpienne. Ses casseroles avec l'armée sont nombreuses et les militaires sont plus du genre légaliste. L'histoire du capitaine de la Navy, du criminel pardonné par Trump, de McNain moqué pour ses blessures c'est pas terrible.

 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, cracou a dit :

Républicaine peut être mais pas trumpienne. Ses casseroles avec l'armée sont nombreuses et les militaires sont plus du genre légaliste. L'histoire du capitaine de la Navy, du criminel pardonné par Trump, de McNain moqué pour ses blessures c'est pas terrible.

 

je n'ai pas dit le contraire...

moi je rapporte un propos...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Boule75 a dit :

Pendant ce temps, la purge continue : au tour du directeur juridique du FBI d'être viré. Tellement à gauche qu'il avait été nommé ministre de la Justice à titre intérimaire par Trump, à une époque.

On n'en a pas parlé ici, mais en début de mois, le département de la Justice a abandonné les accusations contre Flynn... ce qui est rare, surtout sans erreur judiciaire, et a fortiori quand le suspect a plaidé coupable.

Ca leur suffisait pas ?

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
31 minutes ago, Rob1 said:

On n'en a pas parlé ici, mais en début de mois, le département de la Justice a abandonné les accusations contre Flynn... ce qui est rare, surtout sans erreur judiciaire, et a fortiori quand le suspect a plaidé coupable.

Ca leur suffisait pas ?

Faut suivre l'affaire, elle est compliquée: les irrégularités dans l'enquête ont été nombreuses, de même que la nature des chefs d'accusation (curieusement, le seul truc dont Flynn serait réellement coupable - et c'est pas de nature criminelle-, c'est sa prise d'intérêts auprès d'Erdogan... Et c'est pas ce que la procédure a poursuivi) et leurs motivations. Plus encore, le "guilty plea" qui est arrivé au final aurait été obtenu de manière trop irrégulière (notamment via des menaces sur le fils de Flynn), impliquant plusieurs règles US sur la contrainte d'aveu et le mensonge induit. Le fait que les démocrates n'aient réellement pas insisté pour défendre le FBI en cette instance et aient tout fait pour que la chose ne soit pas discutée, même pour attaquer Trump en le présentant comme corrompant le cours de la justice sur cette histoire (rien n'a été fait pour en faire un scandale, et les médias ne se sont pas attardés dessus) peuvent laisser penser, vu ce sur quoi ils se déchaînent souvent (parfois des trucs totalement inventés), qu'ils n'ont pas envie que l'attention se porte trop sur les dessous de cette histoire. 

Edited by Tancrède
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, Akhilleus a dit :

ET inversement en cas de défaite de Dumpf. L'ambiance est tellement polarisée et pourrie, qu'effectivement, le recours aux armes par certains n'est pas exclu (et dans ce cadre je donne l'avantage aux rednecks-hyperconservateurs-electorats du crétin à moumoute)

 

il y a 8 minutes, Snapcoke a dit :

c'est exactement ce que ma dit mon beauf, quand j'ai dit : vous allez finir en deuxieme guerre civil...

réponse : 80 % de l'armée est républicaine, et ce coup ci les démocrates on aucune chance...

Concernant les forces armées, c'est beaucoup plus nuancé que ça. Voici le résultat d'un sondage de 2018 sur les élections de mi-mandat : 45% disaient voter Républicain et 28% Démocrate. Différent de la population américaine en général certes, mais la différence n'est pas si grande tout de même.

Quant à l'opinion sur Trump, ce sondage de fin 2019 donnait 42% d'opinions favorables et 50% de défavorables... pratiquement exactement le même partage que pour la population américaine en général.

Une nouvelle guerre civile aux Etats-Unis, je n'y crois guère, même si bien sûr "on ne sait jamais". Cela dit, la dernière fois les Démocrates n'avaient déjà pas beaucoup de chance de victoire, et de fait ils ont perdu la guerre puisqu'ils étaient au pouvoir dans le Sud. Ce sont les Républicains au pouvoir dans le Nord qui l'ont emporté.

Est-ce que les Démocrates perdraient la guerre une fois de plus ? Je n'en sais rien, et j'espère ne jamais le savoir !

Ce qui est certain, c'est qu'une guerre raciale aux Etats-Unis pourrait être perdue par n'importe quel groupe ethnique, sauf les Américains blancs. La raison est fort simple, les campagnes américaines sont massivement blanches, et contrairement à ce que certains citadins se laissent parfois peut-être aller à penser, la nourriture ça ne pousse pas dans les supermarchés !

 

il y a 8 minutes, Snapcoke a dit :

autre truc qui ma très étonné... il ma dit que la minorité Asiatique était massivement contre les "noirs" et que eux ne ce sentez pas du tout opprimé par les blancs...

que c'est même plutôt l'inverse.

Puisqu'on parle de couleur il faut noter que les Américains d'origine est-asiatique avaient en 2015 un revenu moyen (85 000 $ par foyer) nettement supérieur à celui des Américains blancs (68 000 $), tandis que les Américains noirs (30 000 $) étaient en bas de l'échelle - attention toutefois au nombre de personnes par foyer, probablement inférieur chez les Noirs vu la proportion énorme de mères célibataires, dont les enfants ont été abandonnés par leur père, cette différence accentuant la pauvreté mesurée par cet indicateur.

Et oui, je dis parler de couleur... et je parle de réussite économique. Mais n'est-ce pas un facteur important, voire primordial ?

Le succès relatif des Américains d'origine asiatique, les difficultés relatives des Américains noirs, est-ce que ce n'est pas la principale cause de ces oppositions, méfiances voire haines ? Ça, plus évidemment la manie de parler de couleur et de race à tout bout de champ, plutôt que de parler d'éducation et de revenus...

On peut noter aussi que l'un des quatre policiers renvoyés suite au meurtre de George Floyd s'appelle Tou Thao. Il est d'ascendance Hmong. C'est lui qui essayait d'éloigner les passants de la scène pendant que Derek Chauvin continuait à étrangler Floyd avec son genou.

tou-thao-1.jpg

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 24 minutes, Alexis a dit :

 

Concernant les forces armées, c'est beaucoup plus nuancé que ça. Voici le résultat d'un sondage de 2018 sur les élections de mi-mandat : 45% disaient voter Républicain et 28% Démocrate. Différent de la population américaine en général certes, mais la différence n'est pas si grande tout de même.

Quant à l'opinion sur Trump, ce sondage de fin 2019 donnait 42% d'opinions favorables et 50% de défavorables... pratiquement exactement le même partage que pour la population américaine en général.

Une nouvelle guerre civile aux Etats-Unis, je n'y crois guère, même si bien sûr "on ne sait jamais". Cela dit, la dernière fois les Démocrates n'avaient déjà pas beaucoup de chance de victoire, et de fait ils ont perdu la guerre puisqu'ils étaient au pouvoir dans le Sud. Ce sont les Républicains au pouvoir dans le Nord qui l'ont emporté.

Est-ce que les Démocrates perdraient la guerre une fois de plus ? Je n'en sais rien, et j'espère ne jamais le savoir !

Ce qui est certain, c'est qu'une guerre raciale aux Etats-Unis pourrait être perdue par n'importe quel groupe ethnique, sauf les Américains blancs. La raison est fort simple, les campagnes américaines sont massivement blanches, et contrairement à ce que certains citadins se laissent parfois peut-être aller à penser, la nourriture ça ne pousse pas dans les supermarchés !

 

Puisqu'on parle de couleur il faut noter que les Américains d'origine est-asiatique avaient en 2015 un revenu moyen (85 000 $ par foyer) nettement supérieur à celui des Américains blancs (68 000 $), tandis que les Américains noirs (30 000 $) étaient en bas de l'échelle - attention toutefois au nombre de personnes par foyer, probablement inférieur chez les Noirs vu la proportion énorme de mères célibataires, dont les enfants ont été abandonnés par leur père, cette différence accentuant la pauvreté mesurée par cet indicateur.

Et oui, je dis parler de couleur... et je parle de réussite économique. Mais n'est-ce pas un facteur important, voire primordial ?

Le succès relatif des Américains d'origine asiatique, les difficultés relatives des Américains noirs, est-ce que ce n'est pas la principale cause de ces oppositions, méfiances voire haines ? Ça, plus évidemment la manie de parler de couleur et de race à tout bout de champ, plutôt que de parler d'éducation et de revenus...

On peut noter aussi que l'un des quatre policiers renvoyés suite au meurtre de George Floyd s'appelle Tou Thao. Il est d'ascendance Hmong. C'est lui qui essayait d'éloigner les passants de la scène pendant que Derek Chauvin continuait à étrangler Floyd avec son genou.

tou-thao-1.jpg

non, je persiste, mon beauf m'a bien dit que 80 % de l'armée etait Républicaine ! ( je lui en envoie un SMS pour voir si je me suis trompé.

mais pour lui toute l'armée de terre est majoritairement republicaine. car c'est tres souvent des blanc des regions pauvre et rural, et pas mal de latino !

 

 

PS : ok apres reponse c'est moi qui est fait une erreur, 80 de l'army ( de l'armée de terre ) principalement dans les unités de combats. 

Edited by Snapcoke

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Snapcoke a dit :

non, je persiste, mon beauf m'a bien dit que 80 % de l'armée etait Républicaine ! ( je lui en envoie un SMS pour voir si je me suis trompé.

mais pour lui toute l'armée de terre est majoritairement republicaine. car c'est tres souvent des blanc des regions pauvre et rural, et pas mal de latino !

 

 

PS : ok apres reponse c'est moi qui est fait une erreur, 80 de l'army ( de l'armée de terre ) principalement dans les unités de combats. 

Y a t il une source chiffrée ? Ton beau-frère parle de ce qu'il sait bien sûr, et s'il pense "80%" des unités de combat de l'Armée de Terre c'est qu'il a constaté à peu près cette proportion dans son expérience personnelle. Le problème potentiel c'est que l'expérience personnelle est forcément limitée, par exemple il est possible d'être dans une sorte de "micro-climat" où pour raison X ou Y la situation est différente de ce qu'elle est ailleurs.

Je ne dis pas que c'est le cas ici, je n'en sais rien. Mais ça ne peut être exclu. Si un sondage sur l'affiliation politique limité à l'Armée de Terre existe, ça permettrait de s'en assurer ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, Tancrède a dit :

Faut suivre l'affaire, elle est compliquée: les irrégularités dans l'enquête ont été nombreuses, de même que la nature des chefs d'accusation (curieusement, le seul truc dont Flynn serait réellement coupable - et c'est pas de nature criminelle-, c'est sa prise d'intérêts auprès d'Erdogan... Et c'est pas ce que la procédure a poursuivi) et leurs motivations. Plus encore, le "guilty plea" qui est arrivé au final aurait été obtenu de manière trop irrégulière (notamment via des menaces sur le fils de Flynn), impliquant plusieurs règles US sur la contrainte d'aveu et le mensonge induit. Le fait que les démocrates n'aient réellement pas insisté pour défendre le FBI en cette instance et aient tout fait pour que la chose ne soit pas discutée, même pour attaquer Trump en le présentant comme corrompant le cours de la justice sur cette histoire (rien n'a été fait pour en faire un scandale, et les médias ne se sont pas attardés dessus) peuvent laisser penser, vu ce sur quoi ils se déchaînent souvent (parfois des trucs totalement inventés), qu'ils n'ont pas envie que l'attention se porte trop sur les dessous de cette histoire. 

Effectivement, je n'en ai pas entendu parler... et les avocats de Flynn qui lui avaient quand même conseillé de plaider coupable, ils ont raté des trucs pareils ?

Pour les chefs d'accusation, j'avais surtout retenu mentir à des agents fédéraux. Il ne me semble pas que ce point ait été contesté. Quels que soient les faits derrière le plaidoyer, c'est la première fois que je vois quelqu'un se tirer de ça.

Faut dire aussi que cet abandon qui arrive sans crier gare et les magouilles précédentes de Barr dans les enquêtes qui touchent à l'entourage du patron ne donne pas un a priori de confiance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Snapcoke a dit :

non, je persiste, mon beauf m'a bien dit que 80 de l'armée etait Républicaine ! ( je lui en envoie un SMS pour voir si je me suis trompé.

mais pour lui toute l'armée de terre est majoritairement republicaine.

Je ne sais pas si toute ou majorité de l'armée est républicaine 

Par contre parmi ceux que j'ai croisé aucun ne se disait démocrate bien au contraire et à l'époque me certifiaient que Trump passerait quoiqu'en disaient les sondages (en me precisant bien que lopinion des journalistes qui passent leur temps à New York ou en Californie... bof)

Par contre à l'heure actuelle il semble que certains mili us en ai assez de l'actuel Président mais cela ne veut pas dire qu'ils voteront démocrate pour autant

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Alexis a dit :

Y a t il une source chiffrée ? Ton beau-frère parle de ce qu'il sait bien sûr, et s'il pense "80%" des unités de combat de l'Armée de Terre c'est qu'il a constaté à peu près cette proportion dans son expérience personnelle. Le problème potentiel c'est que l'expérience personnelle est forcément limitée, par exemple il est possible d'être dans une sorte de "micro-climat" où pour raison X ou Y la situation est différente de ce qu'elle est ailleurs.

Je ne dis pas que c'est le cas ici, je n'en sais rien. Mais ça ne peut être exclu. Si un sondage sur l'affiliation politique limité à l'Armée de Terre existe, ça permettrait de s'en assurer ?

aucune idées, mon beau frère est un pure "redneck" un mec du Dakota du nord, une toute petite ville, une famille blanche, la bas pour sortir de l'univers familiale c'est l'armée ou l'université ! il semble vraiment cetains que tout ce qui est garde nationale/army/police est profondément republicains, pareil pour les Milices d'etats ( je ne sais meme pas ce que c'est que cela... )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,500
    Total Members
    1,550
    Most Online
    am60
    Newest Member
    am60
    Joined
  • Forum Statistics

    20,876
    Total Topics
    1,311,314
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries