Recommended Posts

Il y a 3 heures, Patrick a dit :

Si Chicago est désormais surnommé "Chiraq", ce n'est pas en référence à l'ex-président français décédé...

Disons que si c'est la Police qui est à l'origine de la dégradation de la situation en raison de la militarisation de ses cadres, c'est plutôt problématique :concentrec:

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 18 minutes, Chronos a dit :

Disons que si c'est la Police qui est à l'origine de la dégradation de la situation en raison de la militarisation de ses cadres, c'est plutôt problématique :concentrec:

C'est la population elle-même qui reprend le terme "Chiraq". Y a pas assez de thunes à Chicago pour "militariser la police" (pour ce que ça veut dire...) de toutes façons.

Slate 23 avril 2014:

http://www.slate.fr/monde/86291/chicago-chiraq-irak

Edited by Patrick

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a une heure, Patrick a dit :

C'est la population elle-même qui reprend le terme "Chiraq". Y a pas assez de thunes à Chicago pour "militariser la police" (pour ce que ça veut dire...) de toutes façons.

Slate 23 avril 2014:

http://www.slate.fr/monde/86291/chicago-chiraq-irak

Les tensions inter-communautaires croissantes, autour du mouvement des "Black Lives Matter" et de tous ceux qui exploitent la mort tragique (assassinat) de Georges Floyd pour les attiser à fond, ne vont d'ailleurs pas arranger les choses à Chicago, où les gangs sont nombreux, sachant qu'il s'agit très majoritairement de gangs composés de "blacks" ou de "latinos". Dans les grandes villes américaines les pauvres de ces 2 communautés (ceux pour qui le "rêve américain" n'a jamais existé) se mélangent peu ; et à leur traditionnelle rivalité pour le contrôle de zones, s'ajoute donc maintenant une haine croissante à l'encontre des WASP ("white anglo-saxon & protestant"), qui là comme ailleurs composent encore une part significative de la population locale.

Un sujet d'étude sociologique intéressant serait de voir comment les jeunes blancs ayant aussi grandi dans la pauvreté/la misère, suite par exemple au "déclassement social" de leurs parents dans la foulée de la grosse crise de 2008, vont s'insérer dans ce schéma : ont-ils aussi tendance à rejoindre un gang ? Gangs de "whites", ou insertion dans des gangs d'une autre "ethnie" ? (Et dans ce cas, plutôt les asiatiques, plutôt les latino-américains ?)

Un film qui m'avait beaucoup marqué sur le sujet de la guerre des gangs ethniques dans les villes américaines (mais c'était pas à Chicago, je crois que c'était à Los Angeles) était "Gran Torino" de (et avec) Clint Eastwood : l'intrigue tournait autour de la rivalité entre un gang d'asiatiques et un gangs de latino-américains, pour le contrôle d'un quartier de la ville. Un film juste et sensible que je recommande à tous ceux qui ne l'auraient pas encore vu. 

Edited by Bruno
  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
1 hour ago, Bruno said:

Un sujet d'étude sociologique intéressant serait de voir comment les jeunes blancs ayant aussi grandi dans la pauvreté/la misère, suite par exemple au "déclassement social" de leurs parents dans la foulée de la grosse crise de 2008, vont s'insérer dans ce schéma : ont-ils aussi tendance à rejoindre un gang ? Gangs de "whites", ou insertion dans des gangs d'une autre "ethnie" ? (Et dans ce cas, plutôt les asiatiques, plutôt les latino-américains ?)

Difficile à vraiment envisager: on parle du crime à Chicago en général, de façon abstraite, mais faut se rappeler que c'est une grande cité à l'américaine, construite par expansion horizontale malgré le focus qu'on aura instinctivement sur le Central Business District ("the loop" à Chicago") fait de hauts buildings: en terme de surface, c'est énorme selon nos critères, et les problèmes ne se situent pas dans ce centre-ville, mais dans les immenses quartiers autour, qui voient une très forte ségrégation ethnique de fait. Ces groupes peuvent être tous dans la merde, mais leurs merdes sont vraiment éloignées les unes des autres par les longues distances de cet urbanisme et la séparation ethnique et culturelle qui accroît les barrières entre eux. Chicago ne manque ainsi pas de populations blanches pauvres, qui, contrairement à ce que clament les débilités idéologiques en vogue, ne reçoivent pas de traitement préférentiel et souffrent des mêmes maux et mêmes mauvais traitements par la police quand ils ont affaire à elle (peut-être même plus vu qu'ils n'ont pas de représentation organisée, "d'advocacy groups", ou de reconnaissance de leur sort par la zeitgeist médiatique). Mais les séparations sont nettes, y compris pour les gangs, facilitées par ces distances: il est moins aisé pour un gang de contrôler des quartiers quand les tailles de ceux-ci, et les distances entre eux, se mesurent en miles, et non en centaines de mètres. Et encore plus quand la distance culturelle et la ségrégation de fait, transforme le quartier de l'autre en quasi pays étranger. 

Du coup il y a des gangs de "blancs" (moins classés par pays/culture d'origine qu'auparavant), dont certains qui font partie des "gros" de la zone comme les Simon City Royals, ainsi que pas mal de chapitres locux de gangs de motards criminels, mais il y a aussi surtout des gangs multi-ethniques, dont certains sont d'anciens groupes ethniques, voire explicitement racistes, ainsi que des "fédérations"multi-ethniques de gangs (eux ethniques), comme la "Folk Nation" ou la "People Nation"... C'est le progrès, quoi, le melting pot. Et dans cette immensité urbaine, les effectifs à recruter ne manquent pas: quand on parle des gangs à Chicago, on parle de groupes ayant des milliers de membres et "affiliés", voire des dizaines de milliers. 

 

Edited by Tancrède
  • Like 2
  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Bruno a dit :

Les tensions inter-communautaires croissantes, autour du mouvement des "Black Lives Matter" et de tous ceux qui exploitent la mort tragique (assassinat) de Georges Floyd pour les attiser à fond, ne vont d'ailleurs pas arranger les choses à Chicago, où les gangs sont nombreux, sachant qu'il s'agit très majoritairement de gangs composés de "blacks" ou de "latinos".

J'ai posté une vidéo d'un motard de Chicago qui filme sa ville à la gopro et qui expliquait ces points justement, avec des gangs latinos qui ont "protégé" "leurs" quartiers au moment des pillages il y a une semaine.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Challenges / Trump veut bloquer la parution du livre de Bolton

https://www.google.com/amp/s/www.challenges.fr/monde/trump-veut-bloquer-la-parution-du-livre-de-bolton_715077.amp

"NEW YORK (Reuters) - Le gouvernement américain a engagé une action en justice afin de bloquer la publication du livre de John Bolton, l'ancien conseiller à la Sécurité nationale de Donald Trump, qui contiendrait selon lui des informations classifiées.

L'ouvrage doit être publié le 23 juin, a déclaré la semaine dernière l'avocat de Bolton, Charles Cooper.

Donald Trump a prévenu lundi que John Bolton enfreindrait la loi si le livre venait à sortir."

 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les US nous mettent une quenelle sur la taxe GAFA, pas de surprise:

https://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/taxe-des-geants-du-numerique-le-maire-denonce-une-provocation-des-etats-unis-7393c7f7923e911c54180975797b6f2c

Citation

"Je confirme que nous avons reçu, avec mes homologues italien, espagnol et britannique, une lettre du secrétaire au Trésor Steven Mnuchin qui nous confirme qu'ils ne veulent pas poursuivre les négociations à l'OCDE sur la taxation digitale", a-t-il affirmé sur France Inter. 

"Cette lettre est une provocation", a-t-il déploré, assurant que la France, le Royaume-Uni, l'Italie et l'Espagne avaient d'ores et déjà répondu aux Etats-Unis pour confirmer dans une lettre leur volonté d'obtenir "une juste taxation du digital à l'OCDE le plus vite possible".

"Nous étions à quelques centimètres d'un accord sur la taxation des géants du numérique, qui sont peut-être les seuls au monde à avoir tiré d'immenses bénéfices du coronavirus", a souligné M. Le Maire, qui s'est aussi indigné de la manière dont la France était traitée. 

"Qu'est-ce que c'est que cette manière de traiter les alliés des Etats-Unis (...) en nous menaçant systématiquement de sanction", a-t-il dénoncé, assurant que son pays ne renoncerait pas à la taxe, qu'il a commencé à percevoir dès 2019. 

 

  • Sad 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, hadriel a dit :

C'est conforme à leur conception très particulière de l'amitié : une nation "amie" est pour eux une nation se soumettant à tous leurs délires & intérêts (ou du moins ne les contestant pas : cf psychodrame et French Bashing lors de la guerre contre l'Irak, propagande éhontée contre le Rafale qui ne s'est calmée que vers 2014-2015...), non seulement ceux de leur gouvernement, mais aussi ceux des grands firmes multinationales dont le siège social est implanté sur leur territoire.

Et le comique c'est qu'ils osent reprocher continuellement aux chinois et russes d'avoir la même vision, égocentrique, de " l'amitié "...   

  • Like 1
  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
41 minutes ago, Bruno said:

Et le comique c'est qu'ils osent reprocher continuellement aux chinois et russes d'avoir la même vision, égocentrique, de " l'amitié "...   

Procédé vieux comme le monde: ce qu'on pratique est légitime, quand les autres le font, c'est un crime. Quand les autres vous surprennent, c'est de la traîtrise, une lâcheté sans nom; quand vous les surprenez, c'est de la ruse, de la tactique, et c'est de bonne guerre. 

Edited by Tancrède

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Bruno a dit :

Et le comique c'est qu'ils osent reprocher continuellement aux chinois et russes d'avoir la même vision, égocentrique, de " l'amitié "...   

C'est comique, et c'est humain aussi.

Un exemple frappant, c'est la campagne américaine contre Huawei et ses positions en 5G, motivée par le risque que la Chine n'utilise la domination de la 5G pour faire un système d'espionnage mondial tous azimuts. Et c'est un risque dont il faut parler, oui.

Mais pourquoi les Etats-Unis y sont-ils si sensible ?

Eh bien, parce qu'ils en profitent déjà à fond, de leurs positions dans les réseaux et des possibilités d'espionnage, voyons :happy: !

spacer.png

Moi ça m'a choqué vous voyez... alors que je travaillais pour la CIA !

Les Etats-Unis sont fort bien placés pour savoir qu'une superpuissance pourrait utiliser une position dominante dans les réseaux de communication pour... ma foi pas mal de choses :dry:

Quant aux autres, les 78% de l'humanité qui ne sont ni Chinois ni Américains, eh bien ils doivent se garder et à gauche et à droite. Et de Pékin et de Washington.

 

Il y a 3 heures, hadriel a dit :

Les US nous mettent une quenelle sur la taxe GAFA, pas de surprise:

https://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/taxe-des-geants-du-numerique-le-maire-denonce-une-provocation-des-etats-unis-7393c7f7923e911c54180975797b6f2c

"Cette lettre est une provocation", a-t-il déploré

"Qu'est-ce que c'est que cette manière de traiter les alliés des Etats-Unis (...) en nous menaçant systématiquement de sanction", a-t-il dénoncé

Il a raison, Bruno Le Maire, bien sûr.

Cela dit, il s'agit de relations internationales. "Déplorer" et "dénoncer" c'est mignon, mais ça n'a aucun poids. De deux choses l'une :

- Soit la France a les moyens d'une riposte crédible, par exemple en termes de contre-sanctions, que ce soit seule ou en coopération européenne - mais il faut d'abord s'assurer d'être suivis par les autres bien sûr. Alors il faudrait en parler dans la même phrase où l'on dit que c'est inacceptable

- Soit la France n'en a pas les moyens, et alors il serait justifié d'en discuter en interne avec le message "Washington nous écrase le pied et nous sommes bloqués". Pas de souligner cette réalité désagréable avec une tournure de phrase qui ressemble assez à une plainte infantile

Dans le monde réel, les forts font ce qu'ils veulent, les faibles subissent ce qu'ils doivent.

Et dans ce dernier cas, autant ne pas attirer l'attention sur ce qui est embarrassant pour nous.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Tancrède a dit :

Procédé vieux comme le monde: ce qu'on pratique est légitime, quand les autres le font, c'est un crime. Quand les autres vous surprennent, c'est de la traîtrise, une lâcheté sans nom; quand vous les surprenez, c'est de la ruse, de la tactique, et c'est de bonne guerre. 

yep, la différence entre un agent et un espion... 

Dommage qu'on ne soit pas dans la section wokisme, sinon on aurait pu généraliser et parler de la féminisation des métiers qui conduit, inévitablement, de l’excellence à la prostitution ou à se trémousser les seins à l'air (entraîneur/entraîneuse, secrétaire/secrétaire, barman/barmaid, danseur/danseuse, ... ) :bloblaugh:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/06/2020 à 16:41, Phacochère a dit :

Challenges / Trump veut bloquer la parution du livre de Bolton

https://www.google.com/amp/s/www.challenges.fr/monde/trump-veut-bloquer-la-parution-du-livre-de-bolton_715077.amp

"NEW YORK (Reuters) - Le gouvernement américain a engagé une action en justice afin de bloquer la publication du livre de John Bolton, l'ancien conseiller à la Sécurité nationale de Donald Trump, qui contiendrait selon lui des informations classifiées.

L'ouvrage doit être publié le 23 juin, a déclaré la semaine dernière l'avocat de Bolton, Charles Cooper.

Donald Trump a prévenu lundi que John Bolton enfreindrait la loi si le livre venait à sortir."

Bolton qui dit que Trump est un méchant, c'est l'hôpital qui se fout de la charité. Donc pour moi cette info est plus une "criailleries" digne du fil éponyme, qu'une info "sérieuse".

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 La date de parution a été repoussée, ça négocie gros sous ....  ;) 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Wallaby a dit :

Bolton qui dit que Trump est un méchant, c'est l'hôpital qui se fout de la charité. Donc pour moi cette info est plus une "criailleries" digne du fil éponyme, qu'une info "sérieuse".

Ce qui est important ce sont les éventuelles révélations à quelques mois d'un échéance électorale. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vus le nombres de casserole qu'il a, est ce que vraiment, un livre va modifier le regards qu'on ses élécteurs de lui ?

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Wallaby a dit :

Bolton qui dit que Trump est un méchant, c'est l'hôpital qui se fout de la charité. Donc pour moi cette info est plus une "criailleries" digne du fil éponyme, qu'une info "sérieuse".

Quelques remarques sur ce livre de Bolton

Le monde est maintenant choqué - choqué - de découvrir que le style privé du président Trump n'est pas différent de son style public. Il flatte les dirigeants étrangers (Xi Jinping est "le plus grand dirigeant chinois de tous les temps"), mieux vaut les désarmer ; il se soucie davantage de plaire à ses électeurs, par exemple aux agriculteurs et aux travailleurs industriels américains, que de l'illusion néo-conservatrice d'exporter la démocratie ; il a son tempérament (certaines personnes ennuyeuses "devraient être fusillées") ; il a un cabinet diversifié ("chasseurs de panda" comme Mnuchin, libre-échangistes comme Larry Kudlow, et faucons anti-Chine comme le représentant commercial Robert Lighthizer et le secrétaire d'État Pompeo). C'est ce qui ressort du mémoire de John Bolton, qui a tout dit sur la Maison Blanche. 

(...) Honte à John Bolton d'avoir piqué une colère à un patron qui l'a licencié pour être un idéologue rigide.

(...) Bolton veut agiter un drapeau rouge devant le taureau, par exemple en stationnant des troupes américaines à Taïwan. (...) Le conseil de Bolton nous rapprocherait de la guerre, si ce n'est nous y mènerait tout droit.

Je n'ai pas une haute opinion de Trump. Parmi les points négatifs, il y a d'avoir fait appel à Bolton.

Parmi les peu nombreux points positifs, il y a d'avoir eu finalement deux neurones qui se sont connectés, si bien qu'il a mis à la porte le Bolton.

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
22 hours ago, Alexis said:

Quelques remarques sur ce livre de Bolton

Le monde est maintenant choqué - choqué - de découvrir que le style privé du président Trump n'est pas différent de son style public. Il flatte les dirigeants étrangers (Xi Jinping est "le plus grand dirigeant chinois de tous les temps"), mieux vaut les désarmer ; il se soucie davantage de plaire à ses électeurs, par exemple aux agriculteurs et aux travailleurs industriels américains, que de l'illusion néo-conservatrice d'exporter la démocratie ; il a son tempérament (certaines personnes ennuyeuses "devraient être fusillées") ; il a un cabinet diversifié ("chasseurs de panda" comme Mnuchin, libre-échangistes comme Larry Kudlow, et faucons anti-Chine comme le représentant commercial Robert Lighthizer et le secrétaire d'État Pompeo). C'est ce qui ressort du mémoire de John Bolton, qui a tout dit sur la Maison Blanche. 

(...) Honte à John Bolton d'avoir piqué une colère à un patron qui l'a licencié pour être un idéologue rigide.

(...) Bolton veut agiter un drapeau rouge devant le taureau, par exemple en stationnant des troupes américaines à Taïwan. (...) Le conseil de Bolton nous rapprocherait de la guerre, si ce n'est nous y mènerait tout droit.

Je n'ai pas une haute opinion de Trump. Parmi les points négatifs, il y a d'avoir fait appel à Bolton.

Parmi les peu nombreux points positifs, il y a d'avoir eu finalement deux neurones qui se sont connectés, si bien qu'il a mis à la porte le Bolton.

Et Bolton peut dire ce qu'il veut et rejoindre les rangs très bien payés (avec beaucoup d'argent de donneurs démocrates) des "Never Trumpers", ces républicains qui jouent le jeu de l'establishment (et par là, j'entends les "gens comme il faut" qui se soucient comme d'une guigne de quel parti dirige, du moment qu'ils peuvent avoir gain de cause), de la "bonne" société: s'il suit cette ligne, il peut inventer n'importe quelle anecdote sans crainte d'être démenti, car le bruit médiatique sera orienté pour appuyer ses dires et noyer toute preuve du contraire dans un torrent de propos creux et de hurlements. C'est un parcours très rentable: ces contrats éditoriaux sont très juteux, le circuit de conférences/discours qui suit l'est aussi (qu'il y ait des conférences et discours ou non, qu'ils aient une audience ou non), de même que les invitations au "dîners en ville" (terme appliqué pour le circuit équivalent à Paris), sur les plateaux télés, dans les bons think tanks.... Il y a beaucoup d'argent, de bons jobs et carrières et de networking dans la défaite comme dans la victoire de son parti, quand on est un insider, comme on a pu le voir pour les ex-futurs staffers d'Hillary Clinton sitôt après novembre 2016: à peine la défaite consommée, beaucoup étaient lobbyistes (ou autres types de jobs dans les mêmes eaux) pour des entreprises et organisations de toutes sortes (y compris beaucoup censément "dénoncées"/attaquées par la campagne Clinton). Donc la seule chose qui compte pour cette vaste faune vivant dans et autour de la politique, c'est d'être un insider.  

Les anecdotes données par Bolton peuvent être vraies, fausses, entre les deux: aucune importance. C'est comme l'hypothétique "pee tape": il y a trop de gens qui ont intérêt à la présenter comme vraie ou satisfaisant leurs biais pour que ce ne soit pas vendu comme vrai. Les seules choses vaguement intéressantes là-dedans:

- savoir combien de ces bouquins seront réellement vendus, combien seront en fait achetés par l'éditeur lui-même et des organisations politiques (pour donner l'impression qu'il y a du chiffre)

- savoir combien d'exemplaires seront effectivement lus: ces bouquins politiques sont généralement inintéressants et mal écrits en plus d'être juste des outils de guéguerre politicienne truffés de mensonges, manipulations et conneries... Et en plus, celui-là est apparemment un pavé de 800 pages, ou quelque chose comme ça, donc je doute que même les plus fervents démocrates haïssant Trump vont se fendre d'une lecture d'autre chose que l'intro et la conclusion

- savoir si les achats opérés par autre chose que des consommateurs lambda seront directement déduits des divers organismes finançant la campagne démocrate de novembre (j'adorerais avoir le détail)

- savoir ce fait subsidiaire amusant: si Bolton était si choqué, si patriote et amoureux de la vérité.... Pourquoi a t-il refusé de dire tout ça quand il lui a été demandé de témoigner à la Chambre, sous serment? Il aurait eu aussi le contrat pour un bouquin, et c'était l'année dernière, donc rester silencieux après son audition et sortir le bouquin en juillet-août de cette année avec le marketing qu'il faut, dans le contexte d'une campagne vicieuse et surmédiatisée (même par rapport à la norme américaine), aurait eu un effet similaire pour la publicité, soit pas vraiment de perte au change.... Mmmmh. Que s'est-il donc passé? Qu'est-ce que cela peut bien vouloir dire pour le contenu du bouquin? 

 

Pour tout ceux qui ont acheté, ou un jour pensé à acheter, le bouquin d'un politicien encore dans l'actualité et qui espère toujours avoir une carrière. Si vous payez pour un truc comme ça, avec votre argent, votre temps de lecture et/ou votre indignation à la lecture du contenu, vous méritez d'être plus pauvre de ces dépenses.... Et vous êtes juste le gibier, pas un citoyen mieux informé. 

 

 

Parce que franchement, c'est un peu la qualité de Trump: c'est pas comme si on ne savait pas qui il était rien qu'à le voir et l'entendre. Les délires des médias sur lui sont un autre registre: quel besoin y a t-il d'inventer autant de trucs sur lui pour constituer le personnage-repoussoir de fiction qui a été développé ces 5 dernières années? L'original peut très bien être détesté pour ses seuls (im)mérites, mais ce sont apparemment les seuls qui ne sont que rarement, voire jamais, traités. 

Edited by Tancrède
  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a une heure, Alexis a dit :

"chasseurs de panda" comme Mnuchin,

Juste une note de traduction : "câlineur de pandas" (panda hugger), donc pro-chinois, ce qui fait contraste avec les "faucons anti-Chine".

  • Like 1
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Wallaby a dit :

Juste une note de traduction : "câlineur de pandas" (panda hugger), donc pro-chinois, ce qui fait contraste avec les "faucons anti-Chine".

Merci, j'avais compris de travers et j'imaginais qu'un amoureux de pandas était un écologiste :laugh: ... il est vrai qu'en trouver dans l'administration Trump était un peu surprenant.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
32 minutes ago, Alexis said:

Merci, j'avais compris de travers et j'imaginais qu'un amoureux de pandas était un écologiste :laugh: 

C'est marrant, ces deux interprétations: vassal de Pékin ou écolo.... Je suis le seul à avoir immédiatement imaginé la chose comme évoquant un pervers zoophile uniquement orienté sur les pandas? 

  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 15/06/2020 à 18:32, Patrick a dit :

Allez je prends les paris: l'armée dans les rues à la fin de la semaine.

Alors, tu prends toujours les paris ?

Edited by Rufus Shinra
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,511
    Total Members
    1,550
    Most Online
    nikesfeld13
    Newest Member
    nikesfeld13
    Joined
  • Forum Statistics

    20,895
    Total Topics
    1,318,518
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries