Recommended Posts

Il y a 1 heure, Tancrède a dit :

Je note que, depuis un certain temps, tes posts ont absolument tous le même texte, quel que soit le topic: la paire de seins dans ton avatar... Etrange :huh:. Vu que ça ne peut évidemment pas être une simple impression de ma part, que cela ne peut en aucun cas venir de moi (vu que tout un chacun achète Playboy pour les articles: c'est axiomatique, ça ne souffre pas contestation), j'en déduis que c'est ta faute, et que ça veut dire que tu prépares quelque chose :dry:. Il y a un plan derrière cette répétition. 

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sinon pas de commentaires sur la grosse tempête autour des documents levés par le New York Post depuis 2 jours?
C'est à propos de biden et de son fils, et de l'Ukraine.
Oui encore.

https://nypost.com/2020/10/14/email-reveals-how-hunter-biden-introduced-ukrainian-biz-man-to-dad/

Hunter Biden introduced his father, then-Vice President Joe Biden, to a top executive at a Ukrainian energy firm less than a year before the elder Biden pressured government officials in Ukraine into firing a prosecutor who was investigating the company, according to emails obtained by The Post.

The never-before-revealed meeting is mentioned in a message of appreciation that Vadym Pozharskyi, an adviser to the board of Burisma, allegedly sent Hunter Biden on April 17, 2015, about a year after Hunter joined the Burisma board at a reported salary of up to $50,000 a month.

“Dear Hunter, thank you for inviting me to DC and giving an opportunity to meet your father and spent [sic] some time together. It’s realty [sic] an honor and pleasure,” the email reads.

An earlier email from May 2014 also shows Pozharskyi, reportedly Burisma’s No. 3 exec, asking Hunter for “advice on how you could use your influence” on the company’s behalf.

The blockbuster correspondence — which flies in the face of Joe Biden’s claim that he’s “never spoken to my son about his overseas business dealings” — is contained in a massive trove of data recovered from a laptop computer.

https://nypost.com/2020/10/15/emails-reveal-how-hunter-biden-tried-to-cash-in-big-with-chinese-firm/

Hunter Biden pursued lucrative deals involving China’s largest private energy company — including one that he said would be “interesting for me and my family,” emails obtained by The Post show.

One email sent to Biden on May 13, 2017, with the subject line “Expectations,” included details of “remuneration packages” for six people involved in an unspecified business venture.

Biden was identified as “Chair / Vice Chair depending on agreement with CEFC,” an apparent reference to the former Shanghai-based conglomerate CEFC China Energy Co.

His pay was pegged at “850” and the email also noted that “Hunter has some office expectations he will elaborate.”

In addition, the email outlined a “provisional agreement” under which 80 percent of the “equity,” or shares in the new company, would be split equally among four people whose initials correspond to the sender and three recipients, with “H” apparently referring to Biden.

Du coup twitter a commencé par censurer le New York Post en émettant une alerte "attention site dangereux" etc.
Du coup la branche républicaine du "judiciary commitee" de la "house of representative", un site en .HOUSE.GOV, gouvernemental donc, a repris l'article et l'a posté sur son fil twitter.

...twitter a donc mis un message d'avertissement semblable lorsque l'on clique sur le lien menant au site gouvernemental, et dans la foulée a bloqué le compte twitter de la "white house press secretary", Kayleigh McEnany, demandant à ce "qu'elle supprime son tweet relatif à l'article du New York Post" vu qu'il ne respecte pas les règles de twitter.

https://nypost.com/2020/10/15/kayleigh-mcenany-twitter-has-me-at-gunpoint-to-delete-biden-story/

White House press secretary Kayleigh McEnany tore into Twitter for locking her account — saying the administrators “essentially have me at gunpoint” until she deletes the post she shared of the New York Post’s Hunter Biden story.

McEnany was among the Twitter users blocked from spreading The Post’s exclusive front-page story on Biden’s alleged hard drive, and an email linking Joe Biden to his son’s job at a Ukrainian energy company — with the social media site claiming “hacked materials” were used in the report.

“It’s not a temporary blockage,” McEnany told Fox News host Sean Hannity on Wednesday night. “When I log on to my Twitter account, it says I’m permanently banned. They essentially have me at gunpoint and said unless you delete a news story by the New York Post, I cannot regain access to my account.”

https://nypost.com/2020/10/14/kayleigh-mcenany-locked-out-of-twitter-for-sharing-posts-hunter-biden-story/

White House press secretary Kayleigh McEnany on Wednesday was locked out of her personal Twitter account for sharing The Post’s bombshell cover story on Hunter Biden’s alleged hard drive and an email linking Joe Biden to his son’s job at a Ukrainian energy company.

“Your account has been locked,” a message from the social media network informed McEnany, whose account has more than 1 million followers.

“We have determined that this account violated the Twitter Rules,” the network said, highlighting her prior tweet with a link to The Post’s article.

Without providing any evidence, Twitter said McEnany — who shared a screenshot with The Post — violated “our rules against distribution of hacked material.”

McEnany told The Post she will not comply with Twitter’s request that she delete her tweet to restore access to her account.

“This is a story reported by the New York Post and Fox News with the Biden campaign notably not disputing the authenticity of the emails,” McEnany said. “I will not comply with censoring reporting that may not fit the ideology of Silicon Valley. This is abominable and not the American way.”

***

Bon sinon il y a quelques jours un "modérateur" des débats trump-biden avait été pris la main dans le sac à envoyer des sms demandant en gros comment il devait répondre à trump dans les débats, laisser supposer l'existence d'une collusions entre le camp biden et les modérateurs.
Il avait d'abord déclaré que son smartphone "avait été piraté" ...
...Il avoue désormais qu'il a menti au sujet de ce piratage. Et a été licencié de CBS dans la foulée.
Le parfait fusible en somme.

***

Et enfin 3 membres de l'équipe de campagne joe biden ont choppé le Covid-19.

 

Voilà voilà.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est sans doute à cause de ça que Twitter était en panne hier. Pour ne pas que l'information se répande. :blink:

Sinon, on en est où de la contamination dans les états-majors américains ?

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

<Qu'est ce que j'avais dit sur ce thread ? Que je ne voulais pas qu'il se transforme en champ de purin comme sont en train de se transformer les forums US; Vous avez été avertis de multiples fois, je vois que ça continue dans la même veine style "ouin, ouin mais l'ote kan son tro méchans ...."

Je clos (et il est pas prêt de réouvrir)>

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

on dirait que le bar USA a rouvert.

En cas de confinement du fil USA  pardon fermeture, je rappelle qu'un fil sans criailleries, ni politique, ni tweet, a été créé à côté, par @Wallaby (que je nomine pour canonisation pour ce coup de génie :biggrin:)

On va voir combien de temps ce fil va tenir avant que les criailleries ne reprennent le dessus...

Edited by rogue0
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, rogue0 a dit :

Bonsoir,

on dirait que le bar USA a rouvert.

AP_trump_helicopter_4_er_160720_16x9_992

"Me revoilà !"

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, rogue0 a dit :

Bonsoir,

on dirait que le bar USA a rouvert.

Clubhouse is open :cool:

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.attali.com/prospective/pour-en-finir-avec-le-reve-americain/ (7 octobre 2020)

Le rêve américain semble tourner au cauchemar : Le niveau de vie de la plupart des citoyens des Etats Unis, et des étrangers qui y vivent, n’a pas augmenté depuis quarante ans, alors que celui des plus riches a plus que doublé ; l’espérance de vie est en baisse pour plusieurs groupes sociaux, dont les hommes blancs. La consommation de drogues, y compris les plus dures, touche plus de trente millions de personnes, dont dix sont des consommateurs réguliers de drogues dures. Le système de protection sociale est pratiquement inexistant ; le nombre de gens extrêmement pauvres a augmenté, jusqu’à dépasser 40 millions de personnes, tandis que les maisons des plus riches, dans des lieux iconiques de la Californie, sont détruites par des incendies de moins en moins contrôlables. La situation écologique du pays est calamiteuse. Plus de 30 millions d’Américains sont expulsables parce qu’ils ne peuvent pas payer leur loyer ou leur emprunt. Le système financier, si prospère en apparence, repose entièrement sur des mécanismes spéculatifs fragiles. 63 des 75 plus grandes villes ne peuvent pas faire face à leurs charges d’emprunt ; la dette des entreprises dépasse les trois quarts du PIB : les ménages portent une dette record de 15.000 milliards de dollars, et la dette de l’Etat atteint des niveaux inconnus. 31 000 ponts (soit un tiers du total) nécessitent réparation et entretien, et 46 000 d’entre eux menacent de s’effondrer. Le système scolaire y est un tel désastre que les étudiants étrangers trustent l’essentiel des places dans les meilleures universités du pays ; et 45 millions de ceux des Américains qui ont pu entrer dans ces universités sont aujourd’hui criblés de dettes. Le chômage atteint 15% de la population, et plus de 25% des jeunes d’origine asiatique ou afro-américaine. Enfin, le Congrès et le Sénat n’ont pas su s’entendre sur un programme de protection sociale, ce qui va faire basculer dans la précarité la plus extrême des dizaines de millions de gens.

Les valeurs mêmes de la société américaine sont mises à mal : le sectarisme, le communautarisme, le racisme des uns et des autres installent une ambiance d’exclusion réciproque entre les blancs et les noirs, entre les hommes et les femmes, entre les républicains et les démocrates. Y fleurissent les théories complotistes les plus extrêmes ; des sectes, nées dans la virtualité la plus manipulatrice, comme QAnon, sont en train de devenir réelles, proposant une lecture du monde, et une action totalement antidémocratique, se résumant à massacrer quelques boucs émissaires. Moins d’un tiers des Américains nés dans les années 80 pensent qu’il est essentiel de vivre en démocratie ; et les autres sont prêts à la remettre en cause pour défendre leurs droits de porter des armes ou de ne pas obéir à des règles minimales de vie commune.

Qui que ce soit qui sera le prochain président, il y a peu de chances que les choses s’arrangent rapidement : On sait que Donald Trump continuera à favoriser les plus riches et à enfoncer le pays dans une crise identitaire majeur. On devine que Joe Biden, aussi honorable qu’il soit, n’aura ni l’énergie, ni les moyens politiques pour lancer les immenses réformes qui seraient nécessaires.

  • Thanks 3
  • Sad 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une vision très intéressante de la chose, par Trump Junior...

Henri K.

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette nuit, ou bien d’ici quelques jours ou semaines, on aura confirmation de l’élection de Joe Biden. Ou de la réélection de Donald Trump.

Michel Audiard a tout dit

Révélation

https://www.youtube.com/watch?v=KL3p8UAjLKg

« Quand ça change ça change… faut jamais se laisser démonter »

Que ça change dans un sens ou dans l’autre, que l’un ou l’autre se retrouve à la tête de la première puissance mondiale… on ne se laissera pas démonter :smile:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Henri K. a dit :

Une vision très intéressante de la chose, par Trump Junior...

Henri K.

On lui  a dit que la population de l'Antarctique se résume à quelques scientifiques ? Et des qui ne pensent pas que le réchauffement climatique est un canular chinois ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

 

  • La Caroline du Nord, la Floride et l'Ohio sont des points de repère importants pour déterminer le résultat des élections entre le président Donald Trump et le démocrate Joe Biden, selon Frank Luntz, sondeur du GOP.
  • "Si Donald Trump gagne les trois, il sera dans le coup", a déclaré M. Luntz à CNBC le jour du scrutin.
  • Cependant, Luntz a déclaré mardi que "si Biden gagne ne serait-ce qu'une seule de ces trois élections, c'est la présidence de Biden".

 

C'est donc dans ces trois états qu'il y aura le plus de magouilles

 

Edited by Picdelamirand-oil
  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rien n'est encore joué, on n'est qu'au début de l'annonce des résultats.

Cela dit, il me semble qu'on peut déjà exclure une "vague Biden". S'il gagne, ce ne devrait pas être avec une très grande avance en nombre de grands électeurs.

Pour l'instant, beaucoup d'Etats-bascule (swing States) indiqués en gris dans la carte des sondages affichent une avance pour Trump alors que le dépouillement même encore en cours est assez avancé. Je pense à : Texas, Floride, Géorgie, Ohio, Michigan, Wisconsin.

En sens inverse, penchent pour l'instant côté Biden, dépouillement encore en cours : Pennsylvanie, Minnesota. La Caroline du Nord est très proche de l'équilibre.

Ca me semble beaucoup plus compétitif que prévu.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, si les tendances dans le dépouillement se confirment, avec Texas, Floride, Géorgie, Ohio et Michigan tombant de son côté avec un total de 117 grands électeurs, plus les 125 grands électeurs considérés plutôt sûrs pour Trump d'après la carte des sondages - et il ne semble menacé dans aucun des Etats correspondants - Trump arriverait à 242, pour un objectif de 270 donnant la victoire.

Trump est aussi en avance au Wisconsin, en Pennsylvanie mais avec un dépouillement moins avancé, et il est très légèrement en avance en Caroline du Nord mais avec un dépouillement très avancé. Il est encore en avance en Virginie, ce qui était une surprise car Biden y était favori. Ces quatre Etats totalisent 58 grands électeurs, et gagner trois quelconques d'entre eux déciderait l'élection pour Trump.

A la veille de l'élection, la probabilité de victoire de Trump pouvait être évaluée à 10%. Elle a clairement augmenté.

Je ne suis pas loin de penser que les probabilités à ce stade sont à peu près équilibrées.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Du côté de Biden, les Etats-pivots Arizona, Minnesota et Iowa lui semblent acquis, vu l'état du dépouillement, avec un total de 27 grands électeurs, se rajoutant aux 216 où les sondages le donnaient clairement favoris, pour un total de 243. Mais avec le risque de perdre la Virginie, ce qui diminuerait ce total de 13.

En Caroline du Nord, en Pennsylvanie, ça se présente vraiment bien pour Trump maintenant, avec un total de 35 grands électeurs en jeu.

Il me semble que les probabilités penchent maintenant plutôt du côté d'une réélection.

 

Je m'avance, mais à mon avis on va vers ça

Révélation

flat,750x,075,f-pad,750x1000,f8f8f8.jpg

 

Edited by Alexis

Share this post


Link to post
Share on other sites

A ce stade,148 grands électeurs sont acquis à Trump.

Texas, Géorgie, Caroline du Nord, Ohio et Pennsylvanie sont très proches de tomber du côté de Trump, à voir les résultats partiels et l'état d'avancement des dépouillements - il est difficile d'imaginer Biden l'emporter dans l'un quelconque d'entre eux. Ces Etats totalisent 107 grands électeurs, amenant le total à 255 pour Trump.

Il lui suffit de gagner le Michigan (16 voix) pour l'emporter, et il y est très bien parti. Il est bien placé aussi au Wisconsin (10 voix) et devrait récupérer 1 voix au Maine et probablement les 3 voix du Montana.

Trump sera presque certainement réélu.

Alors, rien ne changerait aux Etats-Unis, la Chambre aux Démocrates, le Sénat aux Républicains, et Trump pour présider tout cela.

Il est temps d'en revenir à Audiard "Quand ça change ça change… faut jamais se laisser démonter".

Enfin, dans ce cas précis : quand ça ne change pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je dirais que Trump aura 290 à 297 grands électeurs - une marge d'au moins 20 par rapport au seuil de victoire - avec Michigan, Wisconsin, Iowa et Montana qui devraient lui revenir, plus peut-être un grand électeur du Maine, et peut-être les 6 électeurs du Nevada.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne comprends pas. Plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,544
    Total Members
    1,550
    Most Online
    salvaggioc
    Newest Member
    salvaggioc
    Joined
  • Forum Statistics

    20,996
    Total Topics
    1,349,907
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries