Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

il y a 46 minutes, Boule75 a dit :

Petite série de paris de ma part :

  • Il est seul, incapable de se payer des avocats ne faisant pas des myriades de fautes sur la forme comme sur le fond.
  • les Républicains vont perdre les 2 sénatoriales partielles de Géorgie et la majorité au Sénat
  • Trump va disparaître des médias traditionnels, et tentera de persister sur un croupion de média sociaux, soutenu par RT, des choses comme ça. Il a déjà été peu ou prou lâché par Murdoch.
  • Il va être ruiné et malade avant 2024.

---


Lorsqu’on lit la fameuse « déclaration » de Mike Flynn, qui est réalité un texte rédigé par Tom Zawistowki, lors de la Convention We The People (groupe affilié au Tea Party), le but est effectivement d’appeler le Président à user de pouvoirs spéciaux afin de ré-organiser les élections, sous le contrôle de l’armée cette fois (et en fermant au passage les journaux contestataires et en collant en prison certains « communistes » responsables de ce coup d’état fomenté durant ces 4 dernières années), et ce afin d’éviter une guerre civile - ce que ne manquerait pas de déclencher ce vol manifeste de l’élection selon eux -.

 

La partie la plus importante de ce long manifeste à mes yeux est quand même la dernière, et je citerai les dernières phrases :

"Mr President, it is time for you to boldly act to save our nation as Lincoln did. We The People will support a re-vote. We will also have no other choice but to take matters into our own hands, and defend our rights on our own, if you do not act within your powers to defend us. »


 

(tout lien avec le Amerigeddon de Mick Norris n’est très certainement pas fortuit...)

Edited by TarpTent
  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas comment vous lisez çà. Mais pour tout bon atlantiste je me ferais du souci. Parce que si l'army est à la diète alors qui va protéger l'Europe contre les chars Russes. Les F-35 ?

https://breakingdefense.com/2020/12/cjcs-milley-predicts-dod-bloodletting-to-fund-navy-priorities/

 

Edited by herciv
  • Like 1
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, herciv a dit :

Parce que si l'army est à la diète alors qui va protéger l'Europe contre les chars Russes.

Y'a encore des gens pour penser que la trouée de Fulda est toujours d'actualité ? :huh:

Link to post
Share on other sites
à l’instant, Teenytoon a dit :

Y'a encore des gens pour penser que la trouée de Fulda est toujours d'actualité ? :huh:

Aux dernières nouvelles, c'est celle de Suwalki qui serait à la mode.

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Ciders a dit :

Aux dernières nouvelles, c'est celle de Suwalki qui serait à la mode.

Boarf, c'est dans le 51° état des USA ça. Qu'ils se débrouillent avec leurs maîtres...

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

y sont marrant les californo-américains :

Citation

Ce mercredi 2 décembre 2020, les superviseurs de San Francisco, en charge de répondre aux besoins des habitants de la ville et d'établir les politiques urbaines, ont voté une loi qui prévoit l'interdiction de fumer des cigarettes à l'intérieur des appartements. Il sera toutefois toujours autorisé de fumer du cannabis chez soi.

Le conseil des superviseurs de San Francisco est l'organe législatif du gouvernement de la ville et du comté de San Francisco en Californie. Il est composé de onze personnes. Parmi elles, dix ont choisi de voter pour que la nouvelle loi anti-tabac soit adoptée. Alors que le projet de loi initial ne distinguait pas les cigarettes de la marijuana, les superviseurs ont finalement décidé de voter l'interdiction de fumer des cigarettes en appartement, mais d'y autoriser la consommation de cannabis, celui-ci étant interdit dans l'espace public.

[...] 

Actuellement, il est déjà illégal de fumer dans les espaces communs des immeubles, comme les ascenseurs et les halls d'entrée. Cette ordonnance étendrait l'interdiction de fumer à l'intérieur des appartements et aux immeubles en copropriété.

Le superviseur Norman Yee, à l'initiative de cette législation, a récemment publié un tweet dans lequel il exprime sa gratitude envers ses collègues qui l'ont soutenu dans son combat. Il rappelle notamment que «le tabagisme passif est nuisible. Tout le monde devrait pouvoir respirer un air propre dans son foyer.»

http://www.slate.fr/story/197780/san-francisco-vote-interdiction-fumer-cigarette-tabac-appartements

Des fois je me dis que je ne comprendrais jamais les américains, et je suppose que l'inverse est vrai

  • Haha 1
  • Confused 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, gustave a dit :

Malheureusement oui. C’est un épouvantail si commode...

Rassurés vous, si les Russes déboulent par la troué de Fulda, c'est qu'ils ont déjà pris Pologne et Berlin, on devrais être au courant a ce moment là, la surprise de Fulda, c'est plus tout a fait cela !!!:bloblaugh:

  • Haha 3
Link to post
Share on other sites

En novembre, un cable casse au radiotélescope d'Arecibo (Puerto Rico) :

https://www.nature.com/articles/d41586-020-03270-9 (19 novembre 2020)

La NSF a donc décidé de fermer définitivement la parabole d'Arecibo. "Cette décision n'est pas facile à prendre, mais la sécurité est la priorité numéro un", a déclaré Sean Jones, chef de la direction des sciences mathématiques et physiques de la NSF.

Cette fermeture est un choc pour la communauté astronomique au sens large. Une campagne de médias sociaux avec le hashtag #WhatAreciboMeansToMe a été lancée presque immédiatement, avec des astronomes, des ingénieurs et d'autres scientifiques - beaucoup de Porto Rico - partageant des histoires sur la façon dont l'observatoire avait façonné leur carrière. "Perdre l'Observatoire d'Arecibo serait une grande perte pour la science, pour la défense de la planète et pour Porto Rico", a déclaré Desireé Cotto-Figueroa, un astronome de l'Université de Porto Rico Humacao, dans un e-mail avant l'annonce de la fermeture.

Les responsables de la NSF insistent sur le fait que les défaillances des câbles ont été une surprise. Après la première, les équipes d'ingénieurs ont repéré une poignée de fils cassés sur le second câble, plus crucial pour le maintien de la plate-forme, mais ils ne l'ont pas considéré comme un problème majeur car le poids qu'il transportait était bien en deçà de ses capacités. "Cela n'a pas été considéré comme une menace immédiate", explique Ashley Zauderer, directeur de programme pour Arecibo à la NSF.

Le 1er décembre 2020 : les autres câbles cassent et la plate-forme s'effondre :

 

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Radiotélescope_d'Arecibo

Il est jusqu'en 2016 le plus grand radiotélescope simple jamais construit, date à laquelle est mis en service le FAST chinois [dans le Guizhou, au sud-ouest de la Chine].

  • Sad 1
Link to post
Share on other sites

https://www.economist.com/united-states/2020/12/05/how-much-does-a-few-billion-dollars-get-you-in-2020

Dans les jours qui ont précédé les élections du 3 novembre, lorsque les démocrates ont osé rêver d'un contrôle unifié de Washington et d'une reconstruction progressive de l'Amérique, deux indicateurs particulièrement optimistes ont suscité un vertige particulier. Tout d'abord, bien sûr, les sondages ont montré que Joe Biden devançait le président Donald Trump d'environ neuf points de pourcentage. Mais il y avait aussi la course à l'argent, que les démocrates gagnaient haut la main : La campagne de M. Biden a permis de récolter 952 millions de dollars, soit près de 60 % de plus que la campagne de M. Trump, décrite par les reporters comme une opération dépensière à court d'argent en novembre.

Les résultats de bas de bulletin s'annonçaient comme encore plus favorables. Lors d'une élection qui a coûté la somme remarquable de 14 milliards de dollars, soit plus du double du prix de 2016, les démocrates ont dépensé 80 % de plus que les républicains, ce qui constitue l'avantage le plus inégal jamais obtenu, selon l'analyse du Centre for Responsive Politics (CRP), un organisme de recherche. Malheureusement pour eux, quelques milliards supplémentaires ne semblent pas aller très loin en 2020. Les démocrates ont perdu des sièges à la Chambre des représentants et le parti est confronté à une bataille difficile pour s'emparer du Sénat, par la plus petite marge possible, lors du second tour des élections en Géorgie en janvier.

Edited by Wallaby
  • Like 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Wallaby a dit :

https://www.economist.com/united-states/2020/12/05/how-much-does-a-few-billion-dollars-get-you-in-2020

Dans les jours qui ont précédé les élections du 3 novembre, lorsque les démocrates ont osé rêver d'un contrôle unifié de Washington et d'une reconstruction progressive de l'Amérique, deux indicateurs particulièrement optimistes ont suscité un vertige particulier. Tout d'abord, bien sûr, les sondages ont montré que Joe Biden devançait le président Donald Trump d'environ neuf points de pourcentage. Mais il y avait aussi la course à l'argent, que les démocrates gagnaient haut la main : La campagne de M. Biden a permis de récolter 952 millions de dollars, soit près de 60 % de plus que la campagne de M. Trump, décrite par les reporters comme une opération dépensière à court d'argent en novembre.

Les résultats de bas de bulletin s'annonçaient comme encore plus favorables. Lors d'une élection qui a coûté la somme remarquable de 14 milliards de dollars, soit plus du double du prix de 2016, les démocrates ont dépensé 80 % de plus que les républicains, ce qui constitue l'avantage le plus inégal jamais obtenu, selon l'analyse du Centre for Responsive Politics (CRP), un organisme de recherche. Malheureusement pour eux, quelques milliards supplémentaires ne semblent pas aller très loin en 2020. Les démocrates ont perdu des sièges à la Chambre des représentants et le parti est confronté à une bataille difficile pour s'emparer du Sénat, par la plus petite marge possible, lors du second tour des élections en Géorgie en janvier.

Defund the police et toute la série woke à la manque ont coûté très cher aux Démocrates : elles ont fourni un puissant moyen de mobilisation des Trumpistes, par la peur, sans augmenter beaucoup la participation à gauche, voir en l'abaissant en faisant fuir des modérés. D'où les médias de droite relayant puissamment les thèmes les plus soit-disant à gauche doublés d'images chocs en boucle.

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites

La dernière de Donald: 

Citation

(...) Donald Trump a ordonné le retrait de l'essentiel du contingent américain en Somalie, qui compte environ 700 hommes (...)
Le président des Etats-Unis a promis de rapatrier la majeure partie des troupes déployées à l'étranger, y compris en Irak et en Afghanistan, avant la fin de son mandat, le 20 janvier.

Le contingent de Somalie est considéré comme la pierre angulaire de la lutte contre les djihadistes d'Al Qaïda.
"Bien qu'il s'agisse d'un redéploiement, cette initiative ne constitue pas un changement de la politique américaine", assure le département de la Défense dans un communiqué. (...)

 https://www.challenges.fr/monde/trump-ordonne-le-retrait-de-l-essentiel-du-contingent-americain-en-somalie_740612

 Comme dirait Louis XV, "Après moi, le déluge." :huh:

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites

J'aime bien Charles Sannat, c'est pas prétentieux, intéressant et toujours avec humour...

https://insolentiae.com/trump-va-t-il-suspendre-le-processus-de-designation-du-nouveau-president-ledito-de-charles-sannat/

Citation

Cela ne ressemble en aucun cas au discours d’un président sur le départ et qui se préparerait à revenir en 2024 pour les prochaines élections et retenter sa chance dans le cadre d’une démocratie « fair-play ».

Cela ressemble au discours d’un Président qui va déclarer une Urgence Nationale, et ouvrir la boîte de Pandore.

Citation

Comme le 7 sera lundi prochain, nous vivons peut-être nos dernières heures avant un évènement majeur et d’ampleur historique.

Bon week-end!

:bloblaugh:

Edited by kmltt
Link to post
Share on other sites

En attendant, j'ai l'impression que les barges sont de sortie :

- un ancien général trois étoiles (McInerney) : https://www.militarytimes.com/news/your-army/2020/12/01/this-retired-three-star-falsely-claims-us-soldiers-died-attacking-a-cia-facility-in-germany-tied-to-election-fraud/

- l'ancien chef de la cellule "'Ben Laden" à la CIA Michael Scheuer

- et maintenant Scott O'Grady, le pilote de F-16 abattu au-dessus de la Bosnie en 1995 : https://edition.cnn.com/2020/12/04/politics/trump-nominee-pentagon-martial-law/index.html

Tout le monde zappe le "most important speech"  que Trump s'imagine avoir donné, mais ces réalités alternatives risquent toujours de clasher.

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites

https://www.theatlantic.com/culture/archive/2020/12/ted-lasso-emily-paris-unquiet-americans/617275/

Le mois dernier, l'Institut d'études avancées en culture de l'Université de Virginie a publié sa plus récente enquête sur la vie politique américaine. L'une de ses conclusions : 66 % des Américains considèrent que leur pays est en déclin. L'enquête est arrivée juste après la publication du dernier indice de progrès social, qui a révélé que les États-Unis sont l'un des trois seuls pays où les citoyens sont moins bien lotis qu'ils ne l'étaient en 2011, lorsque l'indice a commencé à suivre la qualité de vie.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Ciders a dit :

Et à côté de ça, l'espérance de vie à la naissance recule, le sentiment d'hyperpuissance aussi face à la montée de la Chine.

Et c'est pour cela qu'ils deviennent dangereux, parce qu'ils commencent à imaginés que c'est maintenant ou jamais pour stopper ce déclin, et comment on fait pour stopper un ''declin'' ?

La guerre !!!!

Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Snapcoke a dit :

Et c'est pour cela qu'ils deviennent dangereux, parce qu'ils commencent à imaginés que c'est maintenant ou jamais pour stopper ce déclin, et comment on fait pour stopper un ''declin'' ?

La guerre !!!!

Ben euh... en gaming, t'as deux choses qui peuvent arriver dans ce cas-là : le rage quit ou la décision stupide. Et je vois mal les Américains abandonner la partie.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Ciders a dit :

Ben euh... en gaming, t'as deux choses qui peuvent arriver dans ce cas-là : le rage quit ou la décision stupide. Et je vois mal les Américains abandonner la partie.

Complètement d'accord !!!

Je pari que les ricains sont suffisamment arrogant pour forcé le destin !!

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Snapcoke a dit :

Complètement d'accord !!!

Je pari que les ricains sont suffisamment arrogant pour forcé le destin !!

Non, après la pause DT, il semble que Biden revienne dans le grand jeu.

Peut-être une nouvelle division du monde avec les deux autres superpuissances quand à la pseudo puissance européenne, elle va juste ramasser le savon.

Link to post
Share on other sites
Le 04/12/2020 à 11:55, Wallaby a dit :

En novembre, un cable casse au radiotélescope d'Arecibo (Puerto Rico) :

https://www.nature.com/articles/d41586-020-03270-9 (19 novembre 2020)

La NSF a donc décidé de fermer définitivement la parabole d'Arecibo. "Cette décision n'est pas facile à prendre, mais la sécurité est la priorité numéro un", a déclaré Sean Jones, chef de la direction des sciences mathématiques et physiques de la NSF.

Cette fermeture est un choc pour la communauté astronomique au sens large. Une campagne de médias sociaux avec le hashtag #WhatAreciboMeansToMe a été lancée presque immédiatement, avec des astronomes, des ingénieurs et d'autres scientifiques - beaucoup de Porto Rico - partageant des histoires sur la façon dont l'observatoire avait façonné leur carrière. "Perdre l'Observatoire d'Arecibo serait une grande perte pour la science, pour la défense de la planète et pour Porto Rico", a déclaré Desireé Cotto-Figueroa, un astronome de l'Université de Porto Rico Humacao, dans un e-mail avant l'annonce de la fermeture.

Les responsables de la NSF insistent sur le fait que les défaillances des câbles ont été une surprise. Après la première, les équipes d'ingénieurs ont repéré une poignée de fils cassés sur le second câble, plus crucial pour le maintien de la plate-forme, mais ils ne l'ont pas considéré comme un problème majeur car le poids qu'il transportait était bien en deçà de ses capacités. "Cela n'a pas été considéré comme une menace immédiate", explique Ashley Zauderer, directeur de programme pour Arecibo à la NSF.

Le 1er décembre 2020 : les autres câbles cassent et la plate-forme s'effondre :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Radiotélescope_d'Arecibo

Il est jusqu'en 2016 le plus grand radiotélescope simple jamais construit, date à laquelle est mis en service le FAST chinois [dans le Guizhou, au sud-ouest de la Chine].

La fin d'Arecibo : triste jour...

Mais je découvre que ce radiotélescope était  en cours d'abandon progressif depuis 2007 (élimination de ses subventions).
La tempête de 2017 l'avait déjà endommagé, et juste donné le coup de grâce.

Cf les photos récentes ... y a de la rouille partout.
https://www.thedrive.com/the-war-zone/37898/collapsed-arecibo-radio-telescope-was-first-built-for-ballistic-missile-defense-research

Fun fact, il aurait été établi initialement dans une optique de recherche ABM.
La Chine a pris la relève avec FAST, un radiotélescope de 500m : 
ils ne priorisent pas la recherche fondamentale ... mais les américains encore moins (depuis au moins 20 ans, abandon de l'accélérateur à particule SSC)

 

 

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites

https://www.politico.com/news/2020/12/05/brian-deese-biden-coronavirus-economy-443014 (5 décembre 2020)

La première tâche de Joe Biden en tant que président sera de convaincre le Congrès d'approuver de nouvelles dépenses gouvernementales massives pour sortir le pays de la crise économique. Mais l'homme qu'il a mis en charge de sa politique économique était du côté des faucons anti-déficit lors de la dernière reprise, ce qui suscite aujourd'hui l'inquiétude des progressistes.

Brian Deese, qui va devenir directeur du Conseil économique national, a beaucoup parlé de la nécessité de réduire les dépenses publiques en tant que directeur adjoint du CNE sous le président Barack Obama, malgré les protestations de nombreux démocrates.

M. Deese a également irrité les progressistes en contribuant à faire adopter une loi historique de 2012 qui réduit la réglementation financière dont on disait qu'elle était bonne pour la croissance économique. Et il a dû répondre à des questions sur les raisons pour lesquelles l'administration proposait de réduire les taux d'imposition des sociétés en échange de l'élimination des lacunes fiscales.

Alors que la reprise économique commence déjà à s'essouffler, avec des millions d'Américains au chômage en raison de la résurgence du coronavirus, le bilan de M. Deese alimente les craintes de la gauche, qui craint que le gouvernement de M. Biden ne suive le même plan d'action favorable à Wall Street qu'Obama, qui, selon eux, a finalement entraîné une reprise lente et inégale après la crise financière.

Deese a déjà subi des revers considérables pour son travail post-administration en tant que responsable mondial de l'investissement durable chez BlackRock, un titan de Wall Street qui gère 7 000 milliards de dollars d'actifs ; les défenseurs du changement climatique craignent qu'il ne soit trop favorable à l'industrie financière.

https://prospect.org/cabinet-watch/climate-coalition-talking-points-prop-up-brian-deese/ (8 décembre 2020)

Sur le climat, il a cosigné le boom de la fracturation qui a conduit à l'expansion massive de la production de pétrole et de gaz sous Obama, allant jusqu'à soutenir le forage pétrolier controversé en Alaska et la fracturation sur les terres publiques, chose que même Biden, qui s'est prononcé en faveur de la fracturation, ne veut pas toucher. Pendant son mandat à BlackRock, Deese a supervisé ce qui a été largement mis au pilori comme une campagne d'éco-blanchiment, en dirigeant la stratégie d'investissement de BlackRock en matière d'environnement, de société et de gouvernance, qui publie de nombreux communiqués de presse sur les engagements environnementaux, mais qui s'est révélé être un ennemi redoutable du désinvestissement et n'a même pas déchargé tous les investissements dans le charbon ou pris l'engagement - devenu la norme pour les grandes banques américaines - de ne pas financer les nouvelles infrastructures de combustibles fossiles.

La Climate Action Campaign, le groupe à l'origine de cette orientation, est une coalition de groupes environnementaux et climatiques basée à Washington. D'après son site web, le CAC représente un ensemble de noms environnementaux et politiques nationaux parmi les plus importants et les plus reconnaissables : la League of Conservation Voters, Earthjustice, le Sierra Club, le Center for American Progress et l'Environmental Defense Fund.

Pendant ce temps, des groupes environnementaux plus importants, plus anciens et mieux financés ont signalé un large soutien à Deese et ont fléchi le genou, projetant que Deese sera un ardent défenseur du climat, en contradiction avec son bilan réel. Un jour après que le CAC ait fait circuler ses éléments de langage, le directeur exécutif de BlueGreen Alliance, Jason Walsh, a publié une déclaration disant : "Il n'y a pas de meilleur choix pour diriger le CNE que Brian Deese. Il sait que les solutions à la crise climatique et à l'injustice économique et raciale sont inextricablement liées, et il sera un fervent défenseur de la construction d'une économie propre, prospère et équitable". Et bien que cette déclaration n'utilise pas le langage exact du mémo officiel, elle montre que les groupes environnementaux de Washington ont reçu et respecté la directive de s'aligner. D'autres groupes ont été plus littéraux : La League of Conservation Voters a publié le tweet recommandé presque mot pour mot.

Alors que les groupes environnementaux parlent gentiment de Deese, Deese quitte BlackRock comme le plus grand bailleur de fonds au monde pour les projets de combustibles fossiles, y compris le développement de nouveaux gisements de charbon, et l'un des plus grands investisseurs dans les projets agro-industriels qui sont actuellement impliqués dans la déforestation de l'Amazonie. Comme David Dayen l'a écrit ici, Deese avait le pouvoir d'agir ou du moins de parler sur toutes ces choses. Il ne l'a pas fait. Le fait que ce soit des groupes environnementaux qui soient déployés pour plaider en sa faveur rend la situation encore plus troublante.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,559
    Total Members
    1,550
    Most Online
    b52.
    Newest Member
    b52.
    Joined
  • Forum Statistics

    21,129
    Total Topics
    1,386,201
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...