Recommended Posts

il y a 6 minutes, Boule75 a dit :

Oui. Tu parles d'un extranet en fait, mais ça n'aurait aucunement le même impact médiatique de masse. Et un tel réseau ne bénéficierait peut être pas d'ailleurs du même statut d'hébergeur, statut qui immunise contre les poursuites liées au contenu. Si l'inscription est contrôlée, si des gens à travers cet outil commencent à conspirer, les proprios n'ont qu'à bien se tenir.

---

Sinon : Amazon, Apple et Google bannissent l'application Parler. L'implication d'Amazon est significative, en tant que pur hébergeur technique (et Parler va probablement avoir du mal à s'en relever vite...). Le même sort attend peut être d'autres applications : ça va renforcer à court terme l'oligopole des société sdéjà en place.

Il n'y a plus qu'à se servir de la loi anti trust....

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, hadriel a dit :

Bof. On a une plateforme d'interceptions téléphoniques qui nous a couté un bras, on pourrait mettre des sous dans un système qui une fois un contenu signalé, contacte l'hébergeur/réseau social, récupère l'ip, et puis contacte le FAI et récupère l'identité. Tout ça automatiquement. Le juge n'a plus qu'à voir le contenu incriminé et cliquer sur suspendre si il enfreint la législation, et éventuellement infliger une amende. Ca fait un système de comparution immédiate pour l'internet.

Hélas ça ne fonctionne pas en entier : les bots seront toujours plus rapides que tes juges, et puis l'IP ne suffit vraiment pas : un p'tit VPN et hop ! Ca ne fonctionne plus et en outre les juges ne peuvent rien contre les contenus postés de l'étranger. Et qui de ceux qui écrivent depuis leur réseau d'entreprise, derrière un routeur qui procède à du masquage d'IP ? Toutes les box font ça. D'où je t'écris, si tu bloques l'IP, tu pénalises toute la famille... C'est très, très faible comme mécanisme. Voir aussi ; échec d'Hadopi.

il y a 1 minute, Picdelamirand-oil a dit :

Il n'y a plus qu'à se servir de la loi anti trust....

C'est en cours... et les législateurs sont profondément divisés.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qu’on fasse payer ne serait-ce qu’un euro symbolique pour créer un compte sur un réseau social et on lutterait déjà énormément contre de nombreux abus par les faux comptes et autres sans toucher à l’anonymat.

Ou encore de mettre en place une caution de 10€ pour respecter les consignes et les autres individus, tout cela relier à ce qu’on connaît déjà pour reporter les messages violents, menaçants, insultants, manipulateurs etc.

On serait surpris dès lors que pour beaucoup, une petite somme d’argent vont les contraindre dans leurs actes, dans leurs envies de détenir des dizaines de comptes leur servant à défouler leur esprit qu’ils n’assument pas au delà d’un écran. Le simple fait de payer la création de comptes va créer un brassage.

Si derrière cet argent permet de réduire les pubs, ce serait pas mal.

Le problème des réseaux sociaux n’est pas vraiment l’anonymat, mais son accès libre et non contraignant ou la suppression d’un compte pour mauvais comportement se règle en réalisant là aussi gratuitement une boîte mail, ceci à volonté.  

Moi je dis qu’il faut rendre certaines choses payantes à la création,  pas d’un abonnement ou autres, d’une manière symbolique. Que ce soit accessible à tous, mais ou l’abus va se limiter fortement.

 

Edited by Jésus
  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
42 minutes ago, Boule75 said:

Sinon : Amazon, Apple et Google bannissent l'application Parler. L'implication d'Amazon est significative, en tant que pur hébergeur technique (et Parler va probablement avoir du mal à s'en relever vite...). Le même sort attend peut être d'autres applications : ça va renforcer à court terme l'oligopole des société sdéjà en place.

L'implication d'Amazon est en effet plus problématique. À moins que Parler arrive à héberger soi-même, il vont avoir un problème.

Le refus de Google n'est pas trop problématique vu qu'il est toujours possible d'installer sans passer par le Play Store mais je pense qu'Apple verrouille son écosystème de telle façon qu'il est impossible de faire sans l'AppStore.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Wallaby a dit :

https://www.franceculture.fr/emissions/lesprit-public/le-monde-parallele-de-donald-trump-covid-vaccin-une-question-de-logistique (10 janvier 2021)

36:33 Brice Couturier : Ce type [Donald Trump], quoi qu'on pense de lui, vient d'obtenir 74 millions de voix aux États-Unis dans une élection. Je trouve extravagant personnellement qu'un président en exercice -parce qu'il l'est encore pour dix jours - soit débranché par des acteurs privés. Il est vraiment temps de mettre fin à ces oligopoles, de les mettre sous contrôle. On ne peut pas tolérer que les geeks californiens décident de ce qui est dicible et de ce qui ne l'est pas.  Ça ne les regarde pas. Ou bien ils deviennent des médias orientés politiquement, comme les autres : quand on achète Le Figaro on sait que c'est de droite, quand on achète Libération on sait que c'est de gauche. Je suis désolé, quand on poste des choses sur Twitter ou sur Facebook on ne sait pas si c'est de droite ou de gauche. C'est nos avis, c'est nos principes, c'est nos affirmations à nous. Que ces geeks californiens décident dorénavant de qui a le droit de parler et qui n'a pas le droit, c'est entrer dans un processus extrêmement inquiétant de privatisation de l'espace public, et de censure généralisée.

cépafo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Arnold  Schwarzenegger prends position dans le débat républicain avec un discours grave. 

Edit: avé la jolie music

 

Edited by Phacochère
Edit piaf
  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Boule75 a dit :

Oui. Tu parles d'un extranet en fait, mais ça n'aurait aucunement le même impact médiatique de masse. Et un tel réseau ne bénéficierait peut être pas d'ailleurs du même statut d'hébergeur, statut qui immunise contre les poursuites liées au contenu. Si l'inscription est contrôlée, si des gens à travers cet outil commencent à conspirer, les proprios n'ont qu'à bien se tenir.

---

Sinon : Amazon, Apple et Google bannissent l'application Parler. L'implication d'Amazon est significative, en tant que pur hébergeur technique (et Parler va probablement avoir du mal à s'en relever vite...). Le même sort attend peut être d'autres applications : ça va renforcer à court terme l'oligopole des société sdéjà en place.

Oui, il s'agit juste d'avoir un moyen d'expression pouvant toucher un large public et indépendant du bon vouloir d' opérateurs privés. Ils n'échangent pas vraiment sur les réseaux sociaux, ils diffusent .

Le produit Trump est déjà connu des masses, ce réseau "perso" permettrait de faire tourner le merchandising et d'entretenir le contact avec les militants, et de s'assurer une indépendance technique .

il  pourrait s'agir d'un outil aidant  "un Trump"  à gagner la primaire 2023 des républicains. Après en face, ils auront un bilan à défendre avec surement beaucoup de déçus.

Dans une campagne officielle, je vois mal les GAFA interdire à un des 2 candidats  de s'exprimer, ni les voir se priver d'un bon tiers des revenus des pubs de campagnes.

La responsabilité pénale dans cette affaire ?. Les "e-GAFA" ont dégagé Trump sur la base unique d'une (nouvelle?) interprétation de leurs conditions d'utilisation. 

Pour ce nouveau réseau, je ne pars pas du principe que tout ce qu'ils vont y écrire sera punissable par la justice.

Le trollage,  la mauvaise fois, la critique négative systématique ou l'ironie sont des notions largement suggestives.

D'ailleurs pour ces tweets, Trump n'a été officiellement pour l'instant condamné à rien (aux Usa la liberté d'expression est différente et souvent beaucoup plus large qu'en France ),

je ne connais pas les lois US pour ce qui est de la responsabilité ou non des contenus, au niveau de l'hébergeur ou du diffuseur mais à priori ça ne doit pas être ceux en vigueur en Europe. 

Et puis les Trump seront libres de faire la modération sur leur réseau en vue de ne pas avoir trop de problèmes:blush:

Ils s'en foutent  totalement  que les complotistes de tous poils ne puissent plus comploter sur tweeter, Facebook ou ailleurs, ce n'est pas son "vrai sujet".

Je parle donc juste d'un réseau où les Trump pourraient continuer à "parler" comme ils le faisaient avant, ( il pourrait y avoir en plus une messagerie de chat privé), 

avec la possibilité de pouvoir y diffuser leurs critiques le futur gouvernement  comme peut le faire toute opposition dans un pays démocratique.

Pa ailleurs, j'espère que les dirigeants démocrates n'ont pas fait pression "officiellement" sur les GAFA pour couper le sifflet à Trump car là ce serait lui donner raison sur "toute la ligne" sur son discourt antisystème profond .

ça serait l'ironie totale de voir Trump prendre la tête de la  croisade mondiale anti-GAFA :rolleyes: 

 

Il y a 2 heures, Jésus a dit :

Qu’on fasse payer ne serait-ce qu’un euro symbolique pour créer un compte sur un réseau social et on lutterait déjà énormément contre de nombreux abus par les faux comptes et autres sans toucher à l’anonymat.

Ou encore de mettre en place une caution de 10€ pour respecter les consignes et les autres individus, tout cela relier à ce qu’on connaît déjà pour reporter les messages violents, menaçants, insultants, manipulateurs etc.

On serait surpris dès lors que pour beaucoup, une petite somme d’argent vont les contraindre dans leurs actes, dans leurs envies de détenir des dizaines de comptes leur servant à défouler leur esprit qu’ils n’assument pas au delà d’un écran. Le simple fait de payer la création de comptes va créer un brassage.

Si derrière cet argent permet de réduire les pubs, ce serait pas mal.

Le problème des réseaux sociaux n’est pas vraiment l’anonymat, mais son accès libre et non contraignant ou la suppression d’un compte pour mauvais comportement se règle en réalisant là aussi gratuitement une boîte mail, ceci à volonté.  

Moi je dis qu’il faut rendre certaines choses payantes à la création,  pas d’un abonnement ou autres, d’une manière symbolique. Que ce soit accessible à tous, mais ou l’abus va se limiter fortement.

 

Aux Usa c'est une autre mentalité, les gens ont l'habitude de payer volontairement s'ils apprécient  le service ou la personne. On peut très bien payer et conserver l'anonymat, inscription non contrôler, plusieurs comptes possibles par personne,  mais avoir des contenus, services payant , du merchandising ou bien juste des dons pour assurer le financement 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Deconfine82 a dit :

Oui, il s'agit juste d'avoir un moyen d'expression pouvant toucher un large public et indépendant du bon vouloir d' opérateurs privés. Ils n'échangent pas vraiment sur les réseaux sociaux, ils diffusent .

Non, ils font plus que ça : ils s'organisent (planificaiton, rendez-vous, argumentaires...), ils tentent de "dominer le news cycle" comme dirait Tancrede, ils se rencontrent et s'aglomèrent, ils conservent des archives sur leurs opposants, etc... Et je fiche mon billet que nombre de militants mèlent étroitement engagement politique, affaires privés, et affaires tout court sur ces médias. Autant dire qu'avant de pouvoir migrer au sein d'un réseau "privé" l'ensemble de ces contenus, liens, applications même, avant de pouvoir démêler ce qui relève du politique du reste, il va falloir s'investir lourdement et que ça ne présentera pas que des avantages.

Ca va désorganiser massivement leurs réseaux. Le FBI va pouvoir s'en donner à coeur joie aussi s'il est décidé de basculé vers une phase répressive...

 

il y a 3 minutes, Deconfine82 a dit :

Le produit Trump est déjà connu des masses, ce réseau "perso" permettrait de faire tourner le merchandising et d'entretenir le contact avec les militants, et de s'assurer une indépendance technique .

Le truc c'est que, bien au-delà des militants, il y a les millions de gens qui ont été biberonnés aux absurdités, mensonges, désignations d'ennemis, racontards, inventions . Tout ceux-là ne sont pas des militants, loin s'en faut, tout ceux-là vont peut être se retrouver avec des nouvelles moins absurdes et un petit sevrage du style "retour sur terre". On verra.

 

il y a 3 minutes, Deconfine82 a dit :

Dans une campagne officielle, je vois mal les GAFA interdire à un des 2 candidats  de s'exprimer, ni les voir se priver d'un bon tiers des revenus des pubs de campagnes.

La responsabilité pénale dans cette affaire ?. Les "e-GAFA" ont dégagé Trump sur la base unique d'une (nouvelle?) interprétation de leurs conditions d'utilisation. 

Le Premier Amendement interdit à l'état de censurer, pas aux hébergeurs. Mais c'est effectivement un peu limite-limite. J'ai vu ça :

 

 

il y a 3 minutes, Deconfine82 a dit :

Et puis les Trump seront libres de faire la modération sur leur réseau en vue de ne pas avoir trop de problèmes:blush:

Excellente blague. As-tu vu où ils en sont ?

 

il y a 3 minutes, Deconfine82 a dit :

Ils s'en foutent  totalement  que les complotistes de tous poils ne puissent plus comploter sur tweeter, Facebook ou ailleurs, ce n'est pas son "vrai sujet".

Ah si : tout l'argumentaire de Trump depuis des mois est en totalité basé sur des complots imaginaires. Tout. Ôte ces fadaises et il ne reste rien.

il y a 3 minutes, Deconfine82 a dit :

ça serait l'ironie totale de voir Trump prendre la tête de la  croisade mondiale anti-GAFA :rolleyes:

Il les a vanné pendant des années...

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.stern.de/politik/ausland/trump-bei-twitter-gesperrt--meine-angst-vor-dem-grossen-aufraeumen-im-netz-9559104.html (9 janvier 2021)

Un tabou a été brisé. Instagram et Facebook bloquent le président américain sortant Donald Trump. Twitter expurge ou bloque ses tweets. C'est très certainement une bonne intention après les violentes émeutes au Capitole, dont Trump porte une grande part de responsabilité avec ses tweets. Mais elle a trois conséquences dévastatrices.

1. la fin de la liberté numérique

Les utilisateurs sont déchargés de leur responsabilité. Cela nous coûte notre liberté sur les réseaux sociaux. Désormais, ils vont censurer une partie de notre réalité numérique que nous avons pu façonner nous-mêmes jusqu'à présent.  

 2. fin de la vérité

Tous ceux qui savaient lire savaient ce qui se passait dans la tête de Donald Trump. Pendant plus de quatre ans, ses tweets ont témoigné d'un menteur pathologique plutôt ordinaire et égoïste. Tout cela nous a été fourni directement depuis la tête de Trump sur Twitter.

Twitter est une machine à vérité. Il nous permet de jeter un coup d'œil dans l'esprit des gens. Même dans les abysses. Il faut être capable de supporter cela et de le comprendre.

Cette capacité nous est désormais refusée lorsque les réseaux modifient leur contenu. Les grandes entreprises technologiques nous enlèveront la possibilité de penser par nous-mêmes à l'avenir. Nous sommes impatients de voir où les limites seront tracées.

 3. la fin de l'innocence

Les patrons des grandes plateformes sont maintenant des politiciens actifs. Nous pouvons être impatients de voir comment ils traiteront les questions du changement climatique ou des pandémies. Quels arguments pourrons-nous encore lire sur Facebook à l'avenir ? Lesquelles ne le sont plus ?

L'espoir que toutes les absurdités manipulatrices n'apparaissent plus sur les réseaux est tentant. Mais nous le payons par le fait que Mark Zuckerberg et Jack Dorsey (PDG de Twitter) ont entre leurs mains ce qui apparaît dans les flux de notre réseau et ce qui n'y apparaît pas. Ils deviennent ainsi des façonneurs actifs de la conscience mondiale.

De nombreux utilisateurs se sentent peut-être mieux si quelqu'un nettoie les réseaux. Moi, cela me fait peur. 

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.bild.de/politik/ausland/politik-ausland/inakzeptabler-akt-der-zensur-nawalny-greift-twitter-wegen-trump-sperre-an-74822500.bild.html (10 janvier 2020)

Le politicien russe de l'opposition Alexei Navalny (44 ans) a sévèrement critiqué la suspension de Twitter du président américain Donald Trump (74 ans).

Pour lui, la décision de Twitter de fermer le compte de Trump est "un acte de censure inacceptable". En conséquence, Navalny a exprimé son point de vue dans un fil de discussion sur Twitter. Il prévient : "Ce précédent sera exploité par les ennemis de la liberté d'expression."

Littéralement, a-t-il écrit samedi, Trump a écrit et dit beaucoup de choses irresponsables. "Et il l'a payé en n'étant pas réélu pour un second mandat", a déclaré Navalny.

Puis il poursuit en exposant sa position sous forme de thèse :

► "Les élections sont un processus direct et concurrentiel. Vous pouvez y participer, vous pouvez faire appel des résultats, vous êtes surveillés par des millions de personnes. Bannir Twitter est une décision prise par des gens que nous ne connaissons pas, à la suite d'un processus que nous ne connaissons pas".

► Nawalny spécifiquement : "Selon moi, la décision d'interdire Trump était basée sur des sentiments et des préférences politiques personnelles. Ne me dites pas qu'il a été banni parce qu'il a enfreint les règles de Twitter. Je reçois des menaces de mort ici tous les jours depuis de nombreuses années, et Twitter n'interdit personne (ce n'est pas que je le demande)".

► "Parmi les personnes qui ont un compte Twitter, on trouve des meurtriers de sang froid (Poutine ou Maduro) et des menteurs et des voleurs (Medvedev). Pendant de nombreuses années, Twitter, Facebook et Instagram ont servi de base à l'"usine à trolls" de Poutine et à des groupes similaires d'autres pays autoritaires".

► "Ceux qui nient Covid 19 existent sans entrave et communiquent sur Twitter. Leurs paroles ont coûté des milliers de vies. Et pourtant, c'est Trump qui a été publiquement et pompeusement interdit. Cette sélectivité suggère qu'il s'agit d'un acte de censure".

Si vous remplacez le nom de Trump par celui de Navalny dans la discussion sur l'interdiction de Twitter de Trump, vous obtenez "une réponse précise à 80 % du Kremlin quant à la raison pour laquelle mon nom ne devrait pas être mentionné à la télévision russe et pourquoi je ne devrais pas être autorisé à participer aux élections".

L'avertissement de Navalny : "Ce précédent sera exploité par les ennemis de la liberté d'expression dans le monde entier. En Russie aussi. Chaque fois qu'ils voudront faire taire quelqu'un, ils diront : "C'est une pratique courante, même Trump a été bloqué par Twitter".

 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Wallaby : je me demande dans quelle mesure ces sociétés ne craignent pas de se faire accuser de soutien à une sédition violente, ou quelque chose d'approchant... Oui l'argument est "facile", oui leur décision pose de lourds problèmes (ils se posaient avant), mais la clique Trump a vraiment dépassé les bornes.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.lapresse.ca/international/afrique/2021-01-07/plus-de-lecon-de-democratie/le-zimbabwe-demande-aux-etats-unis-la-levee-des-sanctions.php (7 janvier 2021)

(Harare) Le président du Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa a appelé jeudi à la fin des sanctions prolongées l’an dernier par Donald Trump, au motif d’inquiétudes sur la démocratie dans le pays, au lendemain des violences au Capitole commises par ses partisans.

« L’an dernier, le président Trump a étendu de douloureuses sanctions économiques contre le Zimbabwe, en citant des préoccupations concernant la démocratie au Zimbabwe », a tweeté M. Mnangagwa, au pouvoir depuis 2017 après l’éviction de Robert Mugabe.

Les événements d’hier ont montré que les États-Unis n’ont aucun droit moral de punir une autre nation sous couvert de faire respecter la démocratie. Ces sanctions doivent s’achever.

  • Thanks 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Boule75 a dit :

 

Je ne vais pas faire du point par point. 

Où j'ai dit que le réseau de Trump devrait reprendre les fonctionnalités de ceux existant ? J'imaginais plus un média descendant avec des possibilités de d'évènements, d'interactions  et du tchat privé possible.

A vous lire, ils auraient noyautés les bases de données des  GAFA à l'insu de leur plein grés .

De toutes façons, Tweeter/Facebook n'a pas bloqué 74,2 M de comptes, ils pourront continuer à faire tous ce dont vous parlez sur les réseaux actuels.

Après, penser que c'est juste parce qu'on leur raconte des salades que tous ces gens ont voté Trump, c'est à mon sens prendre le problème à l'envers. 

Trump raconte ce que certains électeurs veulent ou peuvent entendre. Il a su trouver un positionnement qui lui a permis d'agrégé  de nombreux électorats existants.

D'ailleurs, je pense qu'ils s'en fout complet des complotistes, encore plus de leur complots, des évangéliste , pareillement de ces électeurs , du parti républicains etc :

 il veut juste leur voix , comme tout narcissique  il n'aime que lui et une partie de sa famille . 

Avant le  covid-19, beaucoup d'électeurs ont trouvé son bilan économique bon pour eux, du point de vue politique extérieure , la tendance au repli, est une tendance de fond dans l'opinion américaine.

Sur pas mal de sujets il a appliqué le programme annoncé.  A final, il gagne plus de 11M de voix en 4 ans. Sans la covid 19, on en serait où ? 

ça me rappelle que pas mal de démocrates avaient jugés l'élection de Trump illégitime, avec quel fondement ?. 

Le parti démocrate, a même passé 4 ans à essayer de démontrer que c'est un "complot russe" qui avait fait l'élection.

Alors que c'est juste que beaucoup de "gauchos" n'ont pas voulu voter pour Mme Clinton, ou que trop souvent des candidats indépendants s'étaient maintenus dans des états clefs.

D'ailleurs, peut-être qu'en 2023 des démocrates vont s'inscrire aux primaires républicaines pour faire barrage à "un Trump" , manœuvre qui finirait par achever leur joli barnum présidentiel.

Alors Trump un "génie incompréhensible" ? : il dénonçait un complot contre lui,  il faudrait pas que les faits finissent maintenant par lui donner raison :tongue:.

même des personnalités très à gauche en France prennent maintenant "sa défense" sur l'affaire tweeter c'est pour dire ...

Pour finir, (je ne remets pas du tout en cause l'élection de Biden),  pour moi c'est évident que les Usa ont d'énormes problèmes techniques avec leur système électoral (je ne parle pas forcément des modes indirects ) : il est anormal dans un pays moderne qu'il faille 1 mois pour donner des résultats ( je parle dans des états où il n'y a eu aucun recours). Ce coup-ci l'écart était suffisamment large ( au moins 10 000 dans les états les plus serrés ) mais ils sont passés à 2 doigts d'un vrai chaos.   

Je n'ose même pas imaginer le tollé en France si on avait ce genre d'attente. D'ailleurs la France a banni en 1975 le vote par correspondance parce qu'il y avait eu trop de soupçons de fraudes.:happy:

Edited by Deconfine82

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Ben a dit :

Mais enfin les gens se reveillent seulement aujourd'hui?

Bien entendu que facebook et twitter sont orientés politiquement...ils ont hameçonné le monde à coup de service "gratuit" et les gens realisent aujourd'hui que oui ca leur donne un pouvoir vu qu'ils peuvent choisir ce qu'ils publient ou pas? faut se reveiller, les gens, ca a toujours ete comme ça. Et si twitter ou facebook decident de fermer, on va les en empecher aussi?

Si gégé, le patron du bar du coin, decide de foutre un poivrot dehors, il ne censure pas forcement ledit poivrot, le mec peut s'exprimer dehors, ou aller dans un autre bar. Pareil pour Trump (ou n'importe qui) Facebook ou twitter, ce n'est pas l'espace publique.

C'est un espace PRIVE qui a fait de son mieux pour avoir l'air publique, pour laisser penser aux gens qu'ils etaient en liberté. SURPRISE!!!

C'est tres facile de retirer des mains de facebook ou twitter le pouvoir qu'on leur a donné: il suffit de s'exprimer ailleurs. Si on les force à publier, on ne se libere pas: c'est leur liberté qu'on viole.

autant sur Facebook, je suis d'accord autant Twitter se définit comme un média à diffusion publique, c'est même son seul principal intérêt . 

autres soucis Twitter et Facebook ont tendance à acheter tous les bistrots de la ville :tongue:

Edited by Deconfine82

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ne faut pas  tromper de débat :

Le problème est surtout que la seule réaction adaptée à ce qui vient de se passer a été le fait du directeur d'une société privée, alors que le Donald devrait être dans une cellule et privé de son téléphone !

Et là, il n'y aurait pas eu besoin de le priver de sa capacité à gazouiller :dry:

Un éditorial du Guardian :
 

Citation

 

Trump’s culpability is beyond dispute.

“There’s no question the president formed the mob, the president incited the mob, the president addressed the mob. He lit the flame,” said Elizabeth Cheney, the No3 House Republican.

Trump should be impeached, convicted and removed from office – immediately.

To let the clock run out on his presidency and allow Trump to seek the office again would signal that attempted coups are part of the American system. If Senate Republicans can install a new supreme court justice in eight days, Trump can be removed from office within 12.

He should then be arrested and tried for inciting violence and sedition – along with Donald Trump Jr and Rudy “trial-by-combat” Giuliani.

 

https://www.theguardian.com/commentisfree/2021/jan/10/trump-coup-capitol-attack-pence-giuliani-fox-news-twitter-facebook-impeachment?CMP=Share_AndroidApp_Other

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si on veut en faire un reseau publique, Il faut le nationaliser. Ah, probleme, c'est pas une boite française. C'est le probleme, hein...notre liberté collective se heurte a celle de ces entreprises...Si on legifere pour leur oter le controle sur leurs contenus, ils peuvent decider de fermer!! J'avoue que moi qui n'ai ni compte twitter, ni facebook, et qui n'y voit aucun avantage (bon ok j'ai un whatsap quand meme) ca me fezrai marrer de les voir fermer...et de voir la tete des gens !!

  • Haha 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Ben a dit :

Si on veut en faire un reseau publique, Il faut le nationaliser. Ah, probleme, c'est pas une boite française. C'est le probleme, hein...notre liberté collective se heurte a celle de ces entreprises...Si on legifere pour leur oter le controle sur leurs contenus, ils peuvent decider de fermer!! J'avoue que moi qui n'ai ni compte twitter, ni facebook, et qui n'y voit aucun avantage (bon ok j'ai un whatsap quand meme) ca me fezrai marrer de les voir fermer...et de voir la tete des gens !!

Tu te marrerai. Dans la seconde, ils iraient voir ailleurs.

Sisyphe en quelque sorte.

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Deconfine82 said:

autant sur Facebook, je suis d'accord autant Twitter se définit comme un média à diffusion publique, c'est même son seul principal intérêt

Tout comme France Télévision. Mais si tu essaies de faire passer un documentaire conspirationniste sur le fait que le monde est gouverné par une cabale de banquier reptilien illuminati, ils vont te rire au nez.

Tout comme la section "opinion" du Figaro, ou n'importe quel autre média à diffusion publique, ainsi que certaines maisons d'édition, selon leur politique interne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un autre point sur lequel on pourrait envisager de jouer, c'est sur la définition d'API communes d'inter-compatibilité entre différents services de "réseau social", de manière à ce que chacun ait le choix de son propre fournisseur, mais puisse interagir avec tous.
Pour le dire différemment : l'équivalent des standard du Web (HTML, CSS, JavaScript) voire de la messagerie (SMTP / Imap), mais conçus pour ces réseaux.

Ca permettrait d'avoir de la concurrence dans la qualité de service, l'application des souverainetés nationales

Ce serait compliqué, très compliqué, inenvisageable hors masse critique suffisante et, probablement, sans "annuaire" central ou de confiance, à tout le moins. Ca pourrait grandement intéresser le commerce.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Boule75 a dit :

d'une part parce que l'anonymat n'est répandu que sur Internet, et qu'on a fait sans anonymat pendant des siècles

Ah bon ? Quand je retrouve un prospectus glissé sous le pare-brise de ma voiture, je ne trouve nulle part le nom de la personne qui l'a ainsi placé.

Et les archéologues on découvert dans des ruines romaines des graffitis d'époque insultant quelque politicien oublié depuis 2000 ans... Là non plus, pas de signature de l'artiste.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, Kelkin a dit :

Ah bon ? Quand je retrouve un prospectus glissé sous le pare-brise de ma voiture, je ne trouve nulle part le nom de la personne qui l'a ainsi placé.

Ils ne sont pas très doués, les commerçants, dans ton coin.

il y a 34 minutes, Kelkin a dit :

Et les archéologues on découvert dans des ruines romaines des graffitis d'époque insultant quelque politicien oublié depuis 2000 ans... Là non plus, pas de signature de l'artiste.

Je n'ai pas dit que ça n'existait pas : c'était marginal. Il y avait aussi des pamphlets anonymes, etc... Mais ça ne circulait pas beaucoup, pas loin, rien à voir avec le fait de pouvoir raconter n'importe quoi à plein de monde d'un coup sans craindre de devoir rendre compte.

---

@kmltt : mon Dieu : une pleine heure de pure propagande trumpiste ! Quel bonheur. Je vais regarder ça pour la culture, mais ça commence fort : "WAR baby, we're at war !"
Et ensuite : tisane.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Boule75 a dit :

une pleine heure de pure propagande trumpiste

si tu click en dessous sur voir il y a un le passage de 2 min seulement où on voit les gus en question:wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 32 minutes, Boule75 a dit :

Je n'ai pas dit que ça n'existait pas : c'était marginal. Il y avait aussi des pamphlets anonymes, etc... Mais ça ne circulait pas beaucoup, pas loin, rien à voir avec le fait de pouvoir raconter n'importe quoi à plein de monde d'un coup sans craindre de devoir rendre compte.

Le Traité théologico-politique de Spinoza est publié sans nom d'auteur et avec une fausse adresse d'éditeur. Quant à l'"Éthique", tu peux être rassuré, Spinoza renonce tout simplement à la publier, donc c'est vraiment "pas beaucoup, pas loin", du moins de son vivant.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, kmltt a dit :

si tu click en dessous sur voir il y a un le passage de 2 min seulement où on voit les gus en question:wink:

Oui, mais on ne voit pas de disque dur...

La théorie de la gonzesse sur ce point (je suis en train d'écouter) est que si Pelosi tente de révoquer Trump c'est parce que son PC a été fauché par des gens qui "n'étaient pas là pour faire Antifa" d'après la déclaration de quelqu'un qu'on ne voit pas dans le chaos de la vidéo.

C'est du lavage de cerveau, on devait masquer ce lien. Transcription rapide pour vous éviter le clic :

Révélation

Un segment sur Seth Rich qui aurait été assasiné par deux agents du DEA (eux même assassinés ensuite) par ce qu'il portait une clé USB et que tout le monde le savait et... (j'ai saturé, buffer overflow).

(et tout du long il y a des appels aux dons... et des nouvelles de la bourse :wacko:... des pubs pour des structures en acier (quoi ??)... des services médicaux qui font de la prévention et traitement du COVID )(je m'accorche)(Bande son : "I want money, I want money").

Là (25''00) elle interroge un gars

  • qui est content parce qu'il a pu assister au meeting de Trump. 26'11 : il n'a rien rien dit encore (Trump parlait, il y avait des gens, ils sont contents). 27'44 : l'Esprit Saint l'emplit du côté du Capitole et Dieu lui a parlé, et demandé de se battre contre les démons, et maintenant il est persuadé qu'il a reçu une mission divine de causer sur scène je jour là. Les eaux de la mer rouge qui s'écarte... Si la preuve que l'élection a été truquée de l'étranger... Dieu ne le permettrait pas... C'est une grande mosaïque, un grand puzzle".. 5 pleines minutes de délire avec un niveau de confusion.
  • La nana enchaîne sur la chance qu'elle ait rencontré un général (à la Maison Blanche) qui lui aurait dit "heureusement il y avait des tribunaux militaires"...
  • Il lui répond... que Trump n'est pas un looser, qu'il aimerait lui serrer la main, qu'il n'abandonnera pas... Il est un homme de paix, nous ne voulons pas de violence, et il ne va pas perdre
  • Elle : Trump a utilisé son compte Twitter officiel.
  • Lui : intranscriptible.
  • Elle : on vous aime, vous êtes un héroi, see you un Tenessee.

(37e minute, je tiens encore)
Séquence suivante : ce qui serait un général (vieux, apparemment) à la Maison Blanche (le 8 janvier) :

  • "la COVID-19 est une attaque biologique des chinois contre les élections. Les démocrates étaient au courant. Les Chinois ont commencé à Honk Kong (musique de violons !!). Ils utilisent un outil nommé Hammer-Scorecard pour changer le sens des votes en direct. Se présente comme expert en Cyber Warfare.
    Les votes frauduleux arrivent toujours tard le soir. Ils contrôlent toute notre société. Vous ne le savez pas, mais tous les américains vont devoir se lever. L'attaque du Capitole a été le fait des antifas. Ruppert Murdoch et son fils font désormais partie du complot. Ils sont fondus avec le reste des mainstream media. C'est sérieux. Nous ne devons pas laisser ça se produire, nous n'avons pas 4 ans. Comey a vendu Hammer-Scorecard aux chinoix (il y a de la harpe maintenant). L'ISI du Pakistan était dans le système de vote et trafiquait les votes. Nous avons maintenant les preuves, nous devons les présenter au peuple américain. Covid-19 : pourquoi tentent-ils de tuer notre petit commerce et forcer la bascule vers le communisme. Pensez à ce qui arrive sur Twitter ! Ils censurent le président sur Twitter ? Je suis si désapointé du vice-président... God bless you et comprenez bien ce qui se passe. Je ne pensais pas que ça arriverait...Ce n'est qu'une petite partie de ce que j'ai vu. J'ai vu récemment un gars de Leonardo qui changeait des votes avec un satellite. C'était synchronisé, il y a plein de monde qui change les votes. Et au Michigan, le 4 novembre, et 162722 votes changés d'un coup. Le Président a toutes ces données, il sait tout ça. Quand les gens disent qu'il n'y a pas de preuves..
    Et ils ont pris le portable de Pelosi. Maintenant ils sont terrifiés. C'est de la trahison. Il y a ces petits signaux... Le Président savait voici déjà 2 ans  (pas compris quoi, ni la suite... il y a des histoires de diversion). Ils le savaient. Nous devons nous dresser, comme les jeunes soldats en Normandie. Mon femme est malade. L'infirmière qui vient de Haiti a dit  "c'est pour ça que nous sommes là". Ce que nous devons dire au Président, c'est que ce n'est pas seulement une élection volée, c'est coordonné, le COVID, tout ça. Nous devons tout éteindre. regardez ce qu'ils ont fait au monde.
    (dialogue avec des gens qui sont là, on ne sait pas qui. Je dirais des évangélistes). Voyez la profondeur de cette corruption (l'orchestre joue du baroque). Ils ont vendu Hammer-Scorecard aux chinois ! (Maintenant il est question de Khadafi, du GCHQ, d'Hillary qui a payé GCHQ pour falsifier des choses) Je ne sais pas ce que nous devons faire. Chaque démocrate sait que Biden a été élu de manière inconstitutionnelle.
    On découvre le nom du général : Lt. Gen thomas McInerney, Chairman of YottaStor LLC, retraité de l'US Air Force (53'11). Ils n'ont pas enquêté. Nancy Pelosi n'est pas au FBI. je pense que c'était de la contre intelligence. J'ai des images du Laptop, je l'ai vu, nos forces spéciales l'ont pris. Le vice-président a commis une trahison. "
    Complètement barré.
  • Séquence avec Lindsey Graham harcelé à l'aéroport par des "patriotes". L'un d'eux : "Il a rit quand je lui ai posé des questions"
  • Pub : structures en acier, et donnez sur Patreon !

382 000 vues à l'écran

Bon : tisane.

Edited by Boule75
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,549
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Ardachès
    Newest Member
    Ardachès
    Joined
  • Forum Statistics

    21,073
    Total Topics
    1,375,343
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries