Recommended Posts

Les autorités semblent prendre au sérieux cet appel à une manifestation armée devant tous les Capitoles des États, repris le 8/01*, pour aujourd’hui 17/01.


Côté manifestants aussi :

« Armed capitol rallies "will continue" as planned, Boogaloo group member says»

[…]
«The Tree of Liberty administrator said the group has in fact been in touch with federal law enforcement, despite its anti-government ideology.

"We have made it very clear that we are working with authorities to pick out anybody who has plans to do anything violent and ensure that they are intervened with before the event," they said. »

 

=> un lien avec l’arrestation annoncée hier d’un individu lourdement armé ?

 

Sinon, pendant ce temps-là, tout le monde s’amuse... :

« A company that hosted servers for the Tree of Liberty website shuttered it Wednesday. Those who try to visit the site are now automatically forwarded to a YouTube page that plays a music video of Rick Astley's "Never Gonna Give You Up." »


https://www.cbsnews.com/news/armed-capitol-rallies-will-continue-as-planned-boogaloo-group-member-says/

 

 

Post de @Phacochère du 08/01. Je reposte l’appel ici :

 

 

* en réalité, l’appel initial date du 24 novembre 2020, sur le forum du mouvement Boogaloo «arbre de la liberté »

« That particular call for armed protesters dates back to a November 24 posting on a website called Tree of Liberty, an online forum for members of the extremist anti-government Boogaloo movement. »

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.nytimes.com/2021/01/15/us/politics/nra-bankruptcy.html

En général, les groupes à but non lucratif qui sont enregistrés à New York et qui font l'objet d'une enquête se voient interdire de déplacer leurs actifs pendant une enquête ; ces dernières années, le bureau du procureur général a empêché la Fondation Trump de fermer ses portes avant la conclusion d'une enquête sur cette organisation.

Le dépôt de bilan pourrait retarder la résolution de l'affaire du procureur général pendant que l'affaire est plaidée devant le tribunal des faillites.

"Dans le cadre de ce plan, l'Association cherche sagement à se protéger des fonctionnaires de New York qui, selon elle, ont illégalement utilisé leurs pouvoirs contre la N.R.A. et ses membres", a déclaré William A. Brewer III, le principal avocat extérieur de la N.R.A., dans une déclaration.

Mais les adversaires du groupe ont vu dans ce geste une tentative opportuniste d'échapper à l'autorité du bureau du procureur général.

"Ils sont désespérés et ils cherchent un nouveau recours dans leur désespoir", a déclaré Nick Suplina, ancien conseiller principal et conseiller spécial au bureau du procureur général de New York qui travaille maintenant pour Everytown, le groupe de contrôle des armes. "Je pense que c'est un effort de longue haleine de la N.R.A. pour éviter toute responsabilité à New York, et il a très peu de chances de réussir".

M. Delany travaillait au bureau du procureur général lorsqu'un autre groupe à but non lucratif très en vue, le Freedom Forum, s'est réincorporé au milieu d'une enquête sur ses pratiques de dépenses, mais cela n'a pas empêché l'imposition de sanctions.

"Notre position était que vous pouvez dissoudre votre société ici et la relocaliser, mais les actifs restent à New York et sont soumis à la juridiction du procureur général", a-t-il déclaré.

"La N.R.A. ne peut pas être autorisée à déclarer faillite pour tenter d'échapper à une éventuelle responsabilité pénale et civile à New York", a déclaré Kris Brown, président de la Brady Campaign, un groupe de contrôle des armes. "La N.R.A. peut courir, mais elle ne peut pas se cacher, et ses jours sont comptés. Aucune organisation n'est au-dessus de la loi".

  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Compilation de dizaines de vidéos filmées par les assaillants du capitole, diffusées par feu-Parler, et classées par heures :

 

Lien direct vers la page web.

 

Si vous avez de la bande passante à perdre...

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 11/01/2021 à 08:33, Boule75 a dit :

Il y a eu infiltration de la manif par un commando organisé. Prenez-le avec des pincettes, je n'ai rien recoupé et ne sais plus vous le montrer ce matin (pas le temps non plus).

Mais sur une vidéo vue hier en plan large, on voit des images d'une colonne cohérente d'un douzaine d'hommes remontant les marches du capitole à travers la foule avant de pénétrer dans le bâtiment, tous équipés de manière similaire (casque, masques, lunettes, vestes-à-pochettes nombreuses, etc..., bref : les mêmes que celui photographié dans la salle des Représentants avec les menottes en plastique, les mêmes que filmés descendant les marches soit-disant avec les disques durs de Pelosi, et qui ont l'air, eux, de savoir ce qu'ils font là.

Tiens, je les ai - en partie - retrouvés (source)(et je renouvelle mon invitation à la prudence : il y avait une équipe tactique du FBI sur place que je ne serais pas capable de discerner de ceux-là, et qui a pénétré dans le bâtiment pour évacuer la personne tuée par balle dedans. Edit et je cesse là : le FBI c'était autre chose : ça) :

011521capitolhillriot.jpg?resize=950,950

 

Et ici à 3'12'' en vidéo, ou , où ils sont désignés comme membres des Oathkeepers du fait des badges jaunes.

Edited by Boule75

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, Boule75 a dit :

Compilation de dizaines de vidéos filmées par les assaillants du capitole, diffusées par feu-Parler, et classées par heures :

 

Lien direct vers la page web.

 

Si vous avez de la bande passante à perdre...

Tres utile On ce rend compte que c'est beaucoup moins pacifique que montré dans les médias.

Déjà je vois bien trop peux de forces de Mo et de moyens de Mo mise à part quelques dizaines de policiers c'est des paintball chargés aux substances lacrymogènes et sinon rien juste le pétards et BPT rien d'étonnant à ce qu'il y eu des morts.

 

Edited by Connorfra
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rumeur sur le niveau d'alertes cogcon. Toujours pas de confirmation officielle si exercice, fake ou réelle. Le niveau 2 c'est quand même juste avant le mode bunker. Une transition normale c'est plutôt niveau 3...peut êtres qu'il mette ceinture et bretelles..

 

 

Edited by kmltt
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, kmltt a dit :

Les démocrates ont chopés la bleuite...ça doit êtres sympa l'ambiance dans les rangs...sur qu'on va voir des histoires de vengeance à la petite semaine entre soldats...

https://www.businessinsider.com/national-guard-troops-being-taught-how-to-screen-colleagues-report-2021-1?r=US&IR=T

Euh, tu sais : les démocrates ne sont pas encore en charge... Ca change mercredi.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@kmltt Chouette, les Démocrates vont pouvoir tester les procédures mises en place par les Républicains en cas de troubles intérieurs graves. - Mode ironique -...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Rex_84

J'en ai profité pour traduire l'article COGCON du wiki english :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/COGCON#

@Rob1 Il n'y avait pas un équivalent avant ce plan datant de 2007 ?

Edited by collectionneur
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Boule75 a dit :

Euh, tu sais : les démocrates ne sont pas encore en charge... Ca change mercredi.

Certes mais c'est trop facile comme réponse... il y a bien une transition non? tu ne va pas me faire croire que c'est l'ancienne administration qui met en place ce genre de chasse au sorcière contre ses propres sympathisants.

Les démocrates ont pris le pouvoir, c'est donc leurs tour de s'en prendre plein la poire...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Woman who allegedly stole laptop from Pelosi's office to sell to Russia is arrested

https://www.axios.com/capitol-riots-laptop-pelosi-russia-riley-williams-d662d1ed-9b18-42a8-a0b4-a35fb1530b7a.html?utm_source=twitter&utm_medium=social&utm_campaign=onhrs

Et je suis même en mesure de vous révéler sa véritable identité...Linda Litzke :chirolp_iei::chirolp_iei:

https://youtu.be/flY5nEphdSs?t=9

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, kmltt a dit :

Et je suis même en mesure de vous révéler sa véritable identité...Linda Litzke :chirolp_iei::chirolp_iei:

https://youtu.be/flY5nEphdSs?t=9

On dirait surtout Brigitte Macron... Je le savais ! Je le savais !

Edited by Skw
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, kmltt a dit :

Certes mais c'est trop facile comme réponse... il y a bien une transition non? tu ne va pas me faire croire que c'est l'ancienne administration qui met en place ce genre de chasse au sorcière contre ses propres sympathisants.

T'es bouché ou quoi ?

il y a une heure, kmltt a dit :

Les démocrates ont pris le pouvoir, c'est donc leurs tour de s'en prendre plein la poire...

Ah oui : bouché et trollesque.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Les murmures de grâce s'intensifient alors que Trump approche des dernières 24 heures de son mandat


Le président Trump se prépare à accorder des dizaines de grâces avant que le président élu Joe Biden ne prenne serment à midi mercredi, la grande question étant de savoir si Trump se pardonnera de manière préventive avant de quitter ses fonctions. Trump a rencontré son gendre Jared Kushner et sa fille Ivanka Trump, tous deux hauts fonctionnaires de la Maison Blanche, pour finaliser une liste de pardons qu'il délivrera dans les dernières 24 heures de sa présidence. On s'attend à ce que les pardons penchent fortement en faveur des amis de longue date et des alliés politiques du président, ainsi que des auteurs de délits de drogue portés à son attention grâce aux efforts de réforme de la justice pénale de l’administration.

Le rappeur Lil Wayne, qui a plaidé coupable de possession d'une arme à feu illégale, et l'ancien président de l'Assemblée de New York Sheldon Silver (D), qui a été reconnu coupable d'accusations de corruption publique et est emprisonné à New York, feraient partie de la première vague de pardons que Trump émettra mardi. Les avocats de Julian Assange implorent le président de lui accorder une grâce. Les États-Unis s'emploient à faire extrader Assange d'une prison de Londres pour faire face à des accusations liées à des documents gouvernementaux publiés par sa société WikiLeaks. L'ancien président Obama a gracié Chelsea Manning pour son rôle dans les fuites alors qu'il quittait ses fonctions en 2017. Trump pourrait également chercher à délivrer des pardons préventifs pour lui-même ou les membres de sa famille, y compris les fils Eric Trump et Donald Trump Jr., qui n'ont été accusés d'aucun crime mais se préparent à une vague d'enquêtes sur leur empire commercial personnel et leurs activités politiques dès que Trump quittera la Maison Blanche.

Les juristes sont divisés sur la question de savoir si Trump pourrait se pardonner, certains affirmant que ce serait inconstitutionnel et d'autres estimant que les pouvoirs de pardon sont suffisamment larges pour inclure les auto-pardons. Trump fait face à un risque juridique potentiel sur de nombreux fronts et doit tenir compte de la façon dont les sénateurs du GOP considéreraient l'auto-grâce alors que le Sénat se prépare à un procès en destitution pour le rôle du président en incitant une foule qui a pris d'assaut le Capitole pour perturber le décompte des votes du collège électoral. Le président fait également l'objet d'une enquête pour un appel téléphonique qu'il a passé au secrétaire d'État de Georgie, le pressant de « trouver » suffisamment de votes illégaux pour renverser le résultat. L'empire commercial et les finances personnelles de Trump feraient l'objet de plusieurs enquêtes dans son État d'origine, New York.

En dehors de sa famille, Trump a libéralement accordé des pardons aux alliés politiques, soulevant des questions quant à savoir s'il pardonnera de manière préventive son avocat personnel Rudy Giuliani ou son ancien conseiller Stephen Bannon, accusé de fraude pour son association avec un groupe qui collectait des fonds pour construire un mur le long de la frontière sud. On se demande également si Trump accorderait des pardons pour les dizaines de personnes arrêtées dans le cadre du siège de Capitol Hill, bien qu'il serait scandalisé pour une telle décision. Trump a déjà accordé la clémence ou la grâce à plusieurs personnes piégées dans l'enquête de l'ancien avocat spécial Robert Mueller sur l'ingérence électorale russe, notamment Michael Flynn, Roger Stone, Georgia Papadopoulos et Alex van der Zwaan.

Il a accordé des pardons complets ou des peines commuées pour plusieurs législateurs du GOP reconnus coupables d'accusations de corruption, y compris les anciens représentants Duncan Hunter (R-Californie), Chris Collins (R-N.Y.) Et Steve Stockman (R-Texas). Le président a également gracié une poignée d'anciens sous-traitants de la sécurité de Blackwater condamnés pour leur rôle dans les meurtres de 17 civils irakiens non armés en 2017. Blackwater a été fondée par Erik Prince, le frère du secrétaire à l'éducation Betsy DeVos. En outre, Trump a accordé des pardons ou de la clémence à plusieurs personnes de couleur accusées d'infractions liées à la drogue. L'année dernière, Trump a commué la peine d'Alice Johnson et il a travaillé avec Johnson sur la réforme du système de justice pénale.

Source https://thehill.com/homenews/administration/534755-pardon-talk-intensifies-as-trump-approaches-final-24-hours-in-office

On en avait déjà parlé et le chrono tourne... les paris sont ouverts.

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, Kerloas a dit :

Source https://thehill.com/homenews/administration/534755-pardon-talk-intensifies-as-trump-approaches-final-24-hours-in-office

On en avait déjà parlé et le chrono tourne... les paris sont ouverts.

Edouard pourrait aussi espérer... A voir. Appels au pardon pour Edward Snowden

« Edward Snowden est un traître, a résumé dimanche la représentante républicaine du Wyoming au Congrès, Liz Cheney, sur Twitter. Elle est aussi la fille de l’ancien vice-président Dick Cheney. Il est responsable de la plus importante et la plus dommageable publication d’informations secrètes de l’histoire des États-Unis. Il a remis des secrets américains aux services secrets russes et chinois, mettant ainsi nos troupes et notre nation en danger. Lui pardonner serait inadmissible. »

(...) « Si Donald Trump donne suite à une grâce présidentielle pour Snowden, cela sera une énorme victoire contre les abus de la CIA, du FBI et de la NSA », a écrit le journaliste Glenn Greenwald qui a été dans les premières courroies de transmissions des informations du lanceur d’alerte au grand public, dans les pages du Guardian en 2013.

 

Bon, sachant que Joe - nan pas celui-là - devrait être investi demain, quelles seront ses priorités stratégiques ?

Renaud Girard a son idée «Les quatre défis stratégiques de Joe Biden» Je n'ai pas accès à la totalité, mais je ne suis pas convaincu. Car Girard liste :

Quatre défis stratégiques se présenteront: la nucléarisation possible de l’Iran ; les missiles atomiques intercontinentaux de la Corée du Nord ; la protection de Taïwan face à la Chine communiste ; le rêve russe de reconquête de son empire perdu.

Non. C'est peut-être la bonne liste de pays, mais ce ne sont pas les termes dans lesquels des questions se poseront

Iran - La question n'est pas sa "nucléarisation possible", ou plus précisément il suffira à Biden de décréter le retour des Etats-Unis dans l'accord de 2015 pour résoudre le problème, puisque Téhéran a répété qu'il était prêt à revenir dans les termes de l'accord dès que Washington l'aura fait.

La question pourrait être de savoir si Biden plutôt que de revenir dans les clous de l'accord préfère tenter du "trumpisme doux" c'est-à-dire appelle à négocier pour obtenir des concessions supplémentaires de l'Iran en échange du retour des Etats-Unis. C'était précisément la manœuvre Trump, et Biden pourrait imaginer de la répéter, parce qu'il écouterait les avis de faucons démocrates. Mais s'il fait cette erreur, ce sera un problème auto-infligé !

Corée du Nord - Ce pays est une puissance nucléaire. Il n'y a pas de voie réaliste vers son désarmement, sauf au prix d'une guerre atomique qui tuerait des millions de personnes en Asie, et peut-être aux Etats-Unis aussi. Deux options seulement :
1) Continuer le blocus économique actuel, et assister à la poursuite du développement du programme nucléaire militaire nord-coréen, avec tests de missiles intercontinentaux et probablement nouveaux essais nucléaires aussi
2) Négocier la levée du blocus contre le gel du programme nucléaire militaire nord-coréen

La question est de savoir si Biden est suffisamment réaliste / suffisamment bien conseillé pour choisir l'option de bon sens.

Chine et Taiwan - La Chine populaire n'a pas et n'aura pas à terme prévisible la capacité militaire de conquérir la Chine démocratique c'est-à-dire l'île de Taiwan. Pas contre les forces d'autodéfense taiwanaises, pour ne rien dire des forces américaines.

Ce problème ne se pose tout simplement pas. La question des relations américaines avec la Chine est évidemment primordiale, c'est une question avant tout industrielle et technologique et pas autre chose.

Russie - Il n'y a pas de "rêve russe de reconquête de son empire perdu". Il faut ne pas connaître les Russes pour s'imaginer qu'ils auraient envie de conquérir les Baltes - dont ils savent fort bien qu'ils les détestent - ou de prendre le contrôle de l'Ukraine, du Kazakhstan ou que sais-je. Il y a un pays dont le régime est animé d'une certaine paranoïa, et qu'il vaudrait mieux en effet ne pas titiller exprès là où c'est sensible - Madame Victoria Nuland a été nommée à un poste important au Département d'Etat, est-ce pour préparer de nouvelles provocations à la Kiev février 2014 ?

Le problème d'un expansionnisme russe ne se pose pas. La question des relations américaines avec la Russie, c'est avant tout la prolongation du traité START qui est urgente d'ici le 5 février, sauf à accepter l'effondrement du dernier composant de l'architecture de traités de contrôle des armements initiée par Nixon et Brejnev en 1972. Action réflexe, que Biden semble décider à accepter - et Moscou le propose depuis un moment. Dans un deuxième temps, négocier un nouveau traité de limitation des armes nucléaires pourrait être une bonne idée - mais c'est moins urgent.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

La liste des graciés au dernier jour de la présidence Trump est maintenant connue. Ils sont 73, plus 70 commutations de peine, dont l'idéologue Steve Bannon.

Mais ni Julian Assange, ni Edward Snowden.

Donald Trump n'en a décidément qu'une petite…

(une main, bien sûr)

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Etats Unis semblent avoir coupé toutes les lignes téléphoniques du consulat général de Russie à New York depuis le 18 Janvier.

Henri K.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Henri K. a dit :

Les Etats Unis semblent avoir coupé toutes les lignes téléphoniques du consulat général de Russie à New York depuis le 18 Janvier.

Henri K.

Mauvais timeming une operation ça ce prépare bien en amont et ça prend plus de deux jours avant un évenement et 2 jours ça laisse le temps de s'organiser et de trouver des canaux alternatifs

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, Alexis a dit :

La question est de savoir si Biden est suffisamment réaliste / suffisamment bien conseillé pour choisir l'option de bon sens.

LE problème c'est que par le passé Biden c'est conduit surtout comme un bourrin hors pair et obtus sur les questions de politique étrangère (cf sa vision de l'invasion et la tentative de contrôle de l'Irak en particulier). Je le vois plus dans le genre foutre le bordel et laisser le nettoyage aux autres (la communauté internationale pour faire simple). Après on peut toujours rêver que la fonction lui donne plus de sagesse.

 

Il y a 21 heures, Alexis a dit :

Chine et Taiwan - La Chine populaire n'a pas et n'aura pas à terme prévisible la capacité militaire de conquérir la Chine démocratique c'est-à-dire l'île de Taiwan. Pas contre les forces d'autodéfense taiwanaises, pour ne rien dire des forces américaines.

Ce problème ne se pose tout simplement pas. La question des relations américaines avec la Chine est évidemment primordiale, c'est une question avant tout industrielle et technologique et pas autre chose.

La Chine peut largement rouler sur Taïwan si elle le désire, qualitativement elle a amplement rattrapé son retard et quantitativement elle ne joue pas dans la même catégorie. D'un point de vue purement militaire, les grosses inconnues c'est surtout sur l'efficacité des choix techniques de leurs matériels et le niveau d'efficience de leurs militaires, mais à la limite cela ne changerai sans doute pas la défaite de Taïwan mais jouerai plus sur la durée de cette opération et le niveau de destruction/massacres sur l'île (et probablement sur une partie de la Chine aussi). Quand aux USA, leur intervention n'est absolument pas garantie si ça part en sucette mode je rase tout à la gatling, leurs groupe aéro c'est une arme à double tranchant et la perspective d'en perdre un ou plusieurs sans compter le risque bien réel d'escalade nucléaire in fine, ferait sérieusement réfléchir le plus fervent des va-t-en guerre à Washington.

Maintenant je suis d'accord sur le fait que ce problème ne semble pas se poser tant la Chine tient à sa diplomatie, ses exportations et ses importations (des leviers importants du contrôle de Pékin sur sa population), et donc des relations pas trop exécrable avec le reste de la planète. Envahir Taïwan de façon brutale leur vaudrai un déluge d'emmerdes inédit dans leur longue histoire et qui ne serait probablement pas lié à l'aspect militaire.

Sans compter que Xi n'est pas tout jeune et il arrive dans une période où les capacités mentales et physiques commencent à se réduire fortement et doit faire face à pas mal de problèmes internes et plus des luttes de pouvoir incessantes. Je l'imagine mal se lancer à 67 ans dans une aventure aussi hasardeuse dont le déroulement sera probablement en partie aux mains de son successeur et dont les conséquences se feront sentir très longtemps après sa mort.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Alexis a dit :

La liste des graciés au dernier jour de la présidence Trump est maintenant connue. Ils sont 73, plus 70 commutations de peine, dont l'idéologue Steve Bannon.

Mais ni Julian Assange, ni Edward Snowden.

Donald Trump n'en a décidément qu'une petite…

(une main, bien sûr)

Tu viens pour drainer le marigot et tu gracies Bannon qui a escroqué des donateurs républicains pour financer le Mur. C'est fâcheux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La dernière fois que j’ai ricané ici qu’il ne se passait rien, ds les 2 mn, le Capitole a été pris d’assaut...

N’empêche, ça a l’air calme :blush:

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Hirondelle a dit :

La dernière fois que j’ai ricané ici qu’il ne se passait rien, ds les 2 mn, le Capitole a été pris d’assaut...

N’empêche, ça a l’air calme :blush:

C'est donc toi l'alerte à la bombe à la Cour Suprême ?

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, Hirondelle a dit :

La dernière fois que j’ai ricané ici qu’il ne se passait rien, ds les 2 mn, le Capitole a été pris d’assaut...

N’empêche, ça a l’air calme :blush:

La même. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Hirondelle a dit :

La dernière fois que j’ai ricané ici qu’il ne se passait rien, ds les 2 mn, le Capitole a été pris d’assaut...

N’empêche, ça a l’air calme :blush:


La journée potentiellement chaude était le 17/01 avec les appels à manifestation armée devant les Capitoles des différents États.

Celle-ci n’a finalement pas amené son lot d’incidents, et les derniers appels ainsi que les discours de départ des Trump ont appelé au calme, condamné la violence et donné à croire en un retour en 2024, « d’une façon ou d’une autre » comme l’a déclaré D. Trump.
 

L’ambiance n’est pas du tout celle du 07/01, donc ça devrait être relativement calme.

Un point important à saisir selon moi, c’est que le 07/01, les américains - et pas uniquement les politiciens - se sont fait peur, et ont pleinement compris toute la fragilité de leur système démocratique. Il restera toujours quelques franges extrêmes mais globalement ça a un peu refroidi tout le monde.

 

Trump envisage la création de son parti, pressenti pour s’appeler le «  Patriot Party», et ça serait sans doute la meilleure chose in fine pour assainir le Parti Républicain en devenant certes un électron libre mais à la nuisance bien mieux définie et donc contrôlée, façon Tea Party.

Edited by TarpTent
  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,549
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Ardachès
    Newest Member
    Ardachès
    Joined
  • Forum Statistics

    21,072
    Total Topics
    1,375,028
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries