Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Je me souviens de discussion avec un ami tazu le gars me disais texto que "Saddam pouvait avoir la bombe d'un jour à l'autre". Le gouvernement tazu jouait sur du velour avec la complicité des médias : la peur a toujours justifier n'importe quoi. On le voit encore tous les jours chez nous comme ailleurs.

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, collectionneur a dit :

@Wallaby C'est un bradage total avec une immense perte financière ''En 2007, le groupe britannique First Group rachète Greyhound pour 3,6 milliards de dollars américains''

Si j'ai bien compris, en 2007, Greyhound contenait plus d'activités qu'aujourd'hui, notamment des bus scolaires et des activités au Canada, ce qui explique la différence de prix.

Les bus scolaires ont été vendus pour 3,3 milliards : https://www.independent.co.uk/business/firstgroup-offloads-us-businesses-despite-shareholder-rebellion-b1855600.html (21 mai 2021)

  • Like 2
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

C'est moi où les U.S. s'excitent beaucoup en ce moment ? 

http://www.opex360.com/2021/10/22/selon-m-biden-les-etats-unis-seraient-prets-a-intervenir-militairement-pour-defendre-taiwan/

C'est quand déjà les dates envisagées pour un conflit armée impliquant Taiwan ?

Edited by Nec temere
Link to comment
Share on other sites

Un responsable du développement à propos du pentagone :

"Récemment, des dirigeants de l'armée ont même déclaré publiquement, en réponse à ma démission, que nous avions intégré l'intelligence artificielle dans les systèmes de l'armée dès le départ, alors que n'importe qui dans le département sait que c'est tout simplement faux. Donc, lorsque vous voyez des dirigeants qui non seulement ne dirigent pas, mais qui partagent maintenant des informations erronées à travers l'industrie juste pour que les gens se sentent mieux dans leur peau, et pour nous faire paraître plus forts que nous ne le sommes, nous ne faisons qu'aggraver le problème", a suggéré M. Chaillan.

"

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

https://technologymagazine.com/interviews/nicolas-m-chaillan

https://www.businessinsider.com.au/pentagon-official-quit-saying-us-cybersecurity-no-match-china-2021-10

https://sputniknews.com/20211022/ex-pentagon-official-accuses-military-of-spreading-misinfo-to-make-us-look-stronger-than-we-are-1090136818.html

Edited by herciv
  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

 

Les actualités n'étaient plus tout à fait les mêmes sans lui, mais il revient :

Citation

...

"Nous vivons dans un monde où les talibans ont une énorme présence sur Twitter alors que votre président américain préféré a été réduit au silence. C'est inacceptable", poursuit Donald Trump.

...

https://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/donald-trump-annonce-le-lancement-de-son-reseau-social-46b963454a2760213a7eb156d1115590

  • Haha 1
  • Confused 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.lefigaro.fr/international/60-des-rames-du-metro-de-washington-suspendues-pour-un-probleme-de-surete-20211019

Le réseau de métro de Washington a brutalement retiré de la circulation lundi matin plus de la moitié de ses rames, à la suite d'un déraillement qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques.

https://www.cato.org/blog/dc-metro-overpays-defective-cars-thanks-buy-american-protectionism (20 octobre 2021)

Dans tout ce gâchis, on oublie toutefois que la WMATA ne s'est pas contentée d'acheter des wagons apparemment défectueux, mais a payé des prix artificiellement gonflés pour ceux-ci. Grâce à l'utilisation de fonds fédéraux, leur achat était soumis aux lois "Buy American" exigeant qu'au moins 60 % (70 % depuis) des composants du wagon soient fabriqués aux États-Unis et que l'assemblage final ait lieu dans le pays. C'est ainsi que les wagons vendus par la société japonaise Kawasaki ont été assemblés à Lincoln, dans le Nebraska.

Au lieu d'être construite sur place et avec les matériaux jugés les plus efficaces par le marché, la production de wagons a été en partie déterminée par les caprices et les désirs de politiciens dépensant l'argent des autres. Cela signifie des coûts plus élevés et des dollars gaspillés. Selon l'American Action Forum, si la WMATA avait pu acheter des wagons de métro au coût moyen payé par 14 villes étrangères de diverses économies avancées pour leurs propres systèmes de métro, les économies réalisées se seraient élevées à 441 millions de dollars.

https://www.19fortyfive.com/2021/10/joe-biden-cant-spend-his-way-out-of-the-supply-chain-crisis/ (25 octobre 2021)

Ce projet de loi [le paquet d'infrastructure bipartisan d'un billion de dollars actuellement en discussion au Congrès] affecte près de 12 milliards de dollars de fonds publics aux infrastructures portuaires américaines et des milliards de dollars supplémentaires en subventions générales d'infrastructure auxquelles les ports sont éligibles.

Premièrement, rien n'indique que les ports ont besoin de l'argent du gouvernement fédéral (des contribuables américains). Les ports maritimes américains ne sont pas exploités par le gouvernement fédéral, mais appartiennent et sont gérés par des conseils et des autorités étatiques ou locales. Ces autorités perçoivent des droits d'utilisation sur les navires, en plus de recevoir des fonds de l'État, afin de soutenir leurs activités, qui comprennent souvent des projets d'entretien et d'infrastructure. Comme l'a fait remarquer notre collègue Chris Edwards, les États et les collectivités locales ont nagé (jeu de mots !) dans les recettes fiscales en 2021 et ont déjà reçu des dizaines de milliards de dollars de fonds fédéraux liés à la pandémie dont ils n'avaient pas besoin.

En outre, le soutien fédéral aux infrastructures portuaires, généralement assuré par l'Army Corps of Engineers, est déjà financé par les droits d'entretien du port (HMF) perçus sur les navires entrants. Ces droits financent le dragage et certains projets d'entretien du côté de l'eau du port, les États contribuant également à un certain pourcentage des fonds. Alors que la majeure partie des subventions portuaires proposées par le projet de loi sur les infrastructures est allouée à l'Army Corps of Engineers, dont 4 milliards de dollars pour des projets de dragage, un rapport de septembre 2020 du Congressional Research Service a noté que le HMF Trust Fund a déjà un excédent de plus de 9 milliards de dollars.

Les dispositions " Buy America " du projet de loi sur les infrastructures exigent que la plupart des matériaux utilisés dans les projets de transport américains soient produits aux États-Unis. Comme les chercheurs de Cato l'ont toujours montré, ces restrictions protectionnistes peuvent augmenter les coûts et le calendrier des projets d'infrastructure américains (quand elles ne les annulent pas carrément), réduire la qualité des intrants ou des projets finis, et diminuer l'innovation parmi les entreprises américaines.

La plupart des projets subventionnés par le nouveau projet de loi sur les infrastructures doivent également respecter la loi Davis-Bacon (les partenariats public-privé en seraient exemptés), qui exige que les travailleurs des projets d'infrastructure financés par le gouvernement fédéral soient payés au "salaire en vigueur" (c'est-à-dire le salaire syndical) dans la région, plutôt qu'au salaire du marché. Cette exigence exclut effectivement les travailleurs et les entreprises de construction non syndiqués des projets d'infrastructure fédéraux, malgré le fait que seulement 12,8 % des travailleurs de la construction sont syndiqués. Elle réduit donc la concurrence et l'offre de main-d'œuvre, ce qui entraîne une hausse des coûts et une baisse potentielle de la qualité.

Les projets d'infrastructure fédéraux sont encore plus embourbés par les examens de la loi sur la politique environnementale nationale (NEPA), qui sont mandatés lorsque les actions fédérales pourraient "affecter de manière significative" l'environnement - comme la plupart des projets portuaires le feraient sûrement. En 2018, les déclarations d'incidences environnementales (DIE) exigées par la NEPA ont pris en moyenne 4,5 ans.

Troisièmement, tous les projets d'expansion portuaire - et pas seulement ceux qui sont financés par le gouvernement fédéral - sont lourdement grevés par la loi Jones et la loi sur le dragage étranger, qui exigent collectivement que tout dragage dans les eaux américaines soit effectué par des navires construits, possédés, armés et battant pavillon américain. Comme Grabow l'a expliqué en mai, ces restrictions, qui n'existent pas dans de nombreux pays, limitent considérablement le nombre de navires et de travailleurs disponibles pour le dragage.

  • Thanks 1
  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.lapresse.ca/affaires/2021-10-16/decryptage/une-penurie-de-conteneurs-ou-un-probleme-de-congestion.php

Bon nombre de ports sont congestionnés. En Amérique du Nord, c’est notamment le cas du côté des ports de Long Beach et de Los Angeles, en Californie, deux des principales portes d’entrée vers l’Amérique du Nord sur la côte du Pacifique. Vendredi, près de 90 navires porte-conteneurs attendaient d’y d’être déchargés, selon Marine Exchange, qui compile ces données.

« Les conteneurs sont au mauvais endroit au mauvais moment, explique Brian Slack, professeur émérite à l’Université Concordia et spécialiste du transport maritime. La demande est très forte, mais elle va dans un seul sens. Les transporteurs maritimes ne sont pas capables de retourner assez rapidement en Chine. »

  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.ledevoir.com/opinion/editoriaux/643701/reformes-sociales-et-transition-energetique-les-ambitions-degonflees-de-biden (29 octobre 2021)

Mais voici que les démocrates, dont la majorité des élus appuient pourtant la volonté « transformationnelle » affichée par le président, présentent le spectacle d’un parti pris en otage par deux de ses sénateurs, celui de la Virginie-Occidentale, Joe Manchin, et celle de l’Arizona, Kyrsten Sinema. Ce qui n’est pas sans démobiliser une partie de l’électorat démocrate. L’élection-baromètre au poste de gouverneur qui a lieu mardi prochain en Virginie le mesurera.

De revers, on peut déjà parler. Et ce n’est pas l’accord bipartisan scellé autour du volet du BBB sur la rénovation tous azimuts des infrastructures (routes, ponts, eau potable, etc.) qui le fera oublier. S’agissant de l’autre grand volet du plan, qui est aussi le plus courageux (élargissement du filet social et lutte contre les changements climatiques), il est déjà entendu que les grandes ambitions réformatrices et redistributives promues par un Joe Biden nouvellement progressiste seront considérablement affadies. Lire : réduites de moitié. Des engagements phares (congés parentaux et médicaux payés, diminution du prix des médicaments, etc.) passent à la trappe, d’autres sont élagués, notamment en éducation. Encore qu’à hauteur de 1750 milliards $US sur une décennie, l’effort réformateur reste appréciable, à défaut d’être suffisant.

[Manchin] aura réussi à faire abroger la mesure environnementale la plus importante mise en avant par la présidence : un programme de 150 milliards destiné à terme à remplacer les centrales au gaz et au charbon par des systèmes de production d’énergie solaire et éolienne.

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Confused 1
  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

Il est vrai que les fonds marins sont très peu connu mais vu l'activité dans la zone et le nombre de SNA dans le coin c'est étonnant que les chemins de rando sous marine cartographiés laisse arrivé de tel incidents 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, loki a dit :

Selon l'AFP, le sous-marin endommagé le mois dernier a heurté une montagne sous-marine non répertoriée sur les cartes

 Le sonar du sous marin arrive à voir ce qu'il a devant lui 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Scarabé a dit :

 Le sonar du sous marin arrive à voir ce qu'il a devant lui 

disons que balancer des pings n'est pas tres discret...

signaler sa position aux eventuels adversaires qui vont pouvoir pister, écouter (enregistrer les bruits d'hélice et autres signatures) ce n'est pas ideal

 

quant aux chemins de randonnée des autres sous marins, c'est que, peut etre, celui là était plus profond que les autres et est passé sur une zone que les autres ne font que survoler ?

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, collectionneur a dit :

@Nec temere USS Sans Francisco en 2005 après avoir heurté une montagne sous marine a 500 km de Guam :

spacer.png

Ouais j'ai cru comprendre que la Navy était amatrice d'auto tamponneuse... Loisir assez dispendieux quand il s'agit de Destroyer ou de SNA :bloblaugh:

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

impressionnant !
Malgré les dégâts important, il n'a pas coulé et est rentré, j'imagine le choc qui a du vibrer toute la coque et mettre l'équipage et tout ce qui n'était pas bien fixé sans dessus/dessous !
Et les armes, les torpilles ne sont pas loin derrière, pas d’explosion, ils ont frôlé la catastrophe !
 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

8 minutes ago, MIC_A said:

impressionnant !
Malgré les dégâts important, il n'a pas coulé et est rentré, j'imagine le choc qui a du vibrer toute la coque et mettre l'équipage et tout ce qui n'était pas bien fixé sans dessus/dessous !
Et les armes, les torpilles ne sont pas loin derrière, pas d’explosion, ils ont frôlé la catastrophe !
 

Sur Virginia la coque épaisse est vraiment très reculée ... elle commence presque au droit du massif.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Ok, mais les couples/cadres avant sont bien déformés/absents et la première cloison chiffonnée, toute la partie sonar est défoncée, j'ai pas trouvé de coupes précises de ce type, la seule que j'ai vu semble être de dernière génération et les armes (torpilles) se retrouvent au droit du kiosque, les tubes lances torpilles se situent ou du coup ! 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Nec temere a dit :

Ouais j'ai cru comprendre que la Navy était amatrice d'auto tamponneuse... Loisir assez dispendieux quand il s'agit de Destroyer ou de SNA :bloblaugh:

Nous on y met le feu, c'est aussi assez distrayant !

  • Haha 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,644
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mehdi2909
    Newest Member
    Mehdi2909
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...