Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

19 minutes ago, hadriel said:

Absolutely not, that's why I'm talking about de facto secession. Moving towards a “one country, two systems” solution is entirely possible.

C'est en quelque sorte ce qui se fait déjà avec le concept de fédéralisme, et c'était destiné à être fait de cette façon, en comprenant que ce qui fonctionne à New York ne fonctionnerait pas aussi bien en Caroline du Nord, mais qu'il y a aussi un gouvernement fédéral suprême. 

Lorsque les États-Unis ont été créés, même parmi les pères fondateurs, cette question a fait l'objet d'un grand débat. Qui a le dernier mot ? le gouvernement fédéral ou les États ? la guerre de Sécession a répondu à cette question dans une large mesure, mais le débat se poursuit sur de nombreuses autres questions importantes. c'est l'une des raisons pour lesquelles Lincoln était considéré comme un tyran par le Sud, et une raison pour laquelle John Wilkes Booth l'a mentionné. Les États étaient censés faire contrepoids à un gouvernement central trop puissant qui créerait la tyrannie. 

 

19 minutes ago, hadriel said:

But in fact, once the Republicans recover the congress and the presidency, it will quickly end in a single country where federal laws will impose on all the states the most regressive policies.

 le gouvernement fédéral est limité dans ce qu'il peut imposer aux États. Avec Trump en 2020, la Californie et de nombreux autres États bleus ont refusé d'ouvrir ou de mettre fin aux lockdowns avec le covid19. Lorsque Biden a pris le relais, la Floride et de nombreux autres États rouges ont continué à rester ouverts. Il y a des limites dans la constitution quant à ce que le gouvernement fédéral peut imposer aux États. Tant Trump que Biden ont essayé de faire pression sur ces États pour qu'ils se conforment, mais en fin de compte, les États ont aussi leurs droits et n'ont pas besoin de se conformer à tout - il y a aussi bien sûr des zones grises. 

Vous pouvez également considérer la légalisation de la marijuana par certains États - c'est toujours un crime fédéral. Les banques relèvent du gouvernement fédéral, ce qui signifie que les dealers ne peuvent pas apporter leur argent dans les banques, car il peut théoriquement être saisi. Mon frère vit dans le Colorado et, jusqu'à ce jour, je lui fais remarquer que son État a "tout gâché" parce qu'il a légalisé la marijuana en premier. 

En fait, j'attends toujours que le premier État légalise sérieusement les mitrailleuses, ce qui pourrait être très rentable, et je ne dis pas ça pour rire. Les mitrailleuses sont interdites par la loi fédérale, mais là encore, la marijuana l'est aussi et l'état de Washington, je crois, vient de légaliser presque toutes les drogues. ceci dit, je parie que les fédéraux sont plus disposés à fermer les yeux sur la légalisation des drogues, mais - selon qui est en fonction - je parie que les mitrailleuses obtiendraient une sérieuse attention fédérale. parce que là encore, c'est juste une question de principe politique des partis. 

Quote

While claiming for state's rights at the same time...

Les deux camps le font assez régulièrement en fonction de ce qui convient à l'argument politique du moment (sous Trump, la Californie a vraiment aimé pouvoir faire ce qu'elle voulait - mais quand la Floride l'a fait, elle a été diabolique), c'est pourquoi il vaut la peine de maintenir la séparation des pouvoirs et de garder à l'esprit, comme je l'ai dit à plusieurs reprises, qu'il faut faire très attention à ne pas aller trop loin contre l'autre camp, car le retournement est un jeu équitable.

Les personnes qui appellent à donner à Biden des pouvoirs fédéraux massifs pour sévir contre les ennemis du progressisme seraient utilisées par le prochain républicain pour sévir contre les ennemis du conservatisme, ce qui est une raison pour laquelle les "boutons rouges" ne devraient probablement pas être pressés. En outre, pour les nombreuses raisons évoquées ici, il ne faut pas que la division et la haine deviennent telles que le pays ne puisse plus fonctionner. 

regardez le nouveau tsar de la désinformation, est-ce quelque chose que nous voulons donner à Donald Trump ? un ministre de la propagande qui décide de ce qui est vrai ? cela me semble assez irréfléchi et stupide compte tenu de son histoire et de sa relation conflictuelle avec les médias. c'est la même chose avec cette nouvelle tendance bizarre. Si les hommes peuvent avoir des bébés, alors pourquoi un fondamentaliste chrétien ne peut pas insister sur le fait que le monde a été créé en 7 jours ? Cela ressemble à une course vers le bas. Donc ce serait vraiment bien si nous choisissions nos batailles. 

Je pouvais voir le météore de l'avortement arriver à un kilomètre. Les actions de 2020 utilisées pour lutter contre le covid19 allaient être tournées vers l'avortement ensuite. et Roe Vs Wade est fortement attendu avec la confidentialité médicale à l'esprit. cela a disparu lorsque vous avez eu besoin de prouver à votre employeur et à d'autres que vous étiez vacciné. Roe Vs Wade spécifie aussi que les femmes peuvent tomber enceintes... et c'est clairement idiot et dépassé, vous vous souvenez ?

Nous avons ouvert la boîte de Pandore et choisi des batailles vraiment vraiment stupides à mener. Cette grande poussée d'ingénierie sociale pour insister sur le fait que la science médicale soit damnée, les hommes peuvent maintenant avoir des bébés ? cela valait-il la peine de sacrifier la science sur l'autel du ridicule politique pour jouer le jeu de quelques illusions aberrantes ? 

la meilleure façon de faire les choses est de gagner à tour de rôle. pas tout, mais certaines choses. compromis. et nous n'empoisonnons jamais le puits au point que personne ne puisse plus y boire. en général, il vaut mieux travailler dans le cadre que nous avons plutôt que de faire des "longs tirs" depuis la moitié centrale qui sont facilement repoussés par le gardien de but. Je déteste casser les frères Bernie, mais le capitalisme ne va nulle part, alors peut-être devrions-nous nous concentrer sur l'obtention d'une part plus équitable du capitalisme dans le système actuel. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, Stark_Contrast a dit :

Vous pouvez également considérer la légalisation de la marijuana par certains États - c'est toujours un crime fédéral. Les banques relèvent du gouvernement fédéral, ce qui signifie que les dealers ne peuvent pas apporter leur argent dans les banques, car il peut théoriquement être saisi

Du coup pareil, l'état fédéral peut empêcher les personnes et structures pratiquant des avortement d'utiliser une banque.

Si ça devient un crime fédéral, une personne qui va dans un autre état pour avorter sera passible de poursuites fédérales également non?

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

8 minutes ago, Boule75 said:

I have no connection with any elected rural American and am completely neutral. To tell the truth, you will soon be insulting.

Il existe une réelle tension à ce sujet et beaucoup de personnes aisées, isolées et riches considèrent tous les autres comme des parasites, des ignorants et des personnes sans éducation.

8 minutes ago, Boule75 said:

Eh ? We have to come back to earth. I pointed out that the most urban states in the USA massively subsidize the most rural states: federal transfers have been massive, every year, for decades. And from this point of view, the pork barrel of Biden's infrastructure law is a caricature, with small parties whose elected Republicans are convinced to vote for a Democratic law because it allows them to benefit from more more subsidies, a mountain of subsidies. Doesn't that intrigue you a bit?

Pas vraiment, non. Ce serait bien que la Californie s'intéresse davantage à ses propres pauvres. 

 Vous pouvez vous pencher sur la "guerre contre la pauvreté" si vous le souhaitez. Et, bien sûr, le fait que l'équation des entrées et des sorties d'argent est compliquée et complexe, et aussi très artificielle, car même la Californie reçoit de grands avantages des financements fédéraux. Je nargue mes amis conservateurs avec cela tout le temps.

Les démocrates n'arrêtent pas les riches, et les républicains n'arrêtent pas le gros gouvernement. 

 

8 minutes ago, Boule75 said:

And if not, therefore, you continue to bring back stories of Democratic wokism on which we agree: it just probably takes up too much space. And you talk about it, and talk about it again, so that it continues to take up too much space... It doesn't interest anyone here, so to speak, we've done the trick, there's even a thread dedicated to that with the famous Titania McGarth (probably an account maintained by a Republican or a Russian for that matter), etc...

 

woke ne vous intéresse peut-être pas, mais woke m'intéresse beaucoup. et cela affecte presque tout ce que beaucoup de gens ont construit pendant des décennies, cela va coûter cher au parti démocratique. Si tout cela n'est qu'un jeu, on s'en fiche. Mais si vous croyez que le parti démocrate est capable de créer un changement positif et que ses revers ont de grandes conséquences, alors ce n'est pas une bonne nouvelle du tout. 

J'espère que c'est assez compréhensible, mais je vais essayer de le simplifier.

Les gens votent. 

Ils ne votent pas pour ce qu'ils n'aiment pas.

Les Démocrates prennent des positions que beaucoup de gens n'aiment pas.

les démocrates vont perdre des votes, ce qui signifie que les démocrates vont perdre des élections,

ce qui signifie que nous perdrons le pouvoir

ce qui signifie que nous ne pouvons pas avancer nos idées pour aider à résoudre les problèmes. 

Personne n'est plus malheureux que moi à ce sujet, mais suivez-moi bien... Je dois parler de woke quand je parle de politique, parce que woke a infiltré l'un des deux principaux partis politiques des États-Unis. l'ignorer ne le fera pas disparaître. 

deuxièmement, et c'est l'un de mes points clés --- ne parlez pas du progressisme woke!--- alors de quoi suis-je supposé parler avec la maison blanche ? une très belle pelouse ? 

Le parti démocrate ne peut rien faire tant qu'il n'a pas vaincu woke, parce que ses griffes se sont enfoncées et sont devenues le parti, et ce à quoi il est associé, les démocrates essaient maintenant désespérément d'échapper à son orbite, mais qui sait ?

8 minutes ago, Boule75 said:

But abortion, which you put on the same level, is a completely different matter, much more serious: how, on this subject, do you still manage to hit the Democrats? It's an obsession, right? A little DINO syndrome?:happy:

 

Vous pensez probablement que je ne prends pas assez au sérieux le magicien qui scie une femme en deux, mais je comprends qu'il s'agit d'un tour, d'une illusion créée et contrôlée, donc je ne le place pas au même niveau de vie et de mort que vous. Vous m'avez eu là, mais elle ne va pas vraiment mourir, mon ami. C'est un tour de passe-passe. Ce qui risque de se passer maintenant, c'est que les États bleus vont surcompenser et que les avortements ne seront jamais moins chers et plus accessibles, jusqu'à ce qu'ils achètent votre billet d'avion. Les états rouges introduiront des restrictions, mais seuls quelques états iront probablement jusqu'à l'extrême. 

 Etant donné que vous ne comprenez même pas ce que dit la Cour Suprême, alors que moi je le comprends et l'ai même expliqué ? Je ne vois pas en quoi c'est plus grave étant donné que les avortements ne vont nulle part et que la Californie a déjà proposé, avec de nombreuses entreprises, de subventionner les avortements. On pourrait donc dire que, d'une certaine manière, c'est une chose incroyable, énorme, et que, d'autre part, très peu de changements se produiront. cela arrête les avortements mais ne fait rien pour les arrêter ? donc c'est une décision légale qui a peu ou pas d'effet pratique ? 

une partie de ce que je cherche à faire sur ce fil de discussion est de clarifier ce qui se passe réellement, et ce qui est réellement en jeu, ou ce qui est même légalement possible. cela inclut ce que sont réellement les démocrates, par opposition à la version idéalisée que beaucoup de gens ont d'eux et aux mensonges hyperboliques et autres fausses informations qui sont délibérément inventées afin d'attirer les clics, l'argent et les votes dans la politique américaine en général.

Warren sait que l'avortement ne va nulle part. Mais elle sait aussi qu'elle va attirer beaucoup d'attention et, avec un peu de chance, faire augmenter la participation aux élections de mi-mandat et, bien sûr, les dons, ce qui lui permettra de conserver ses acquis politiques ou de les faire progresser pour continuer à bénéficier de l'argent et du pouvoir. 

La plupart des démocrates sont des DINO, c'est ça le problème. Je suis juste blasé. Regardez les gens très riches se plaindre des gens très riches pendant des décennies tout en faisant de grandes promesses qu'ils ne tiennent pas et des choses comme ça vont arriver. 

 

Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, hadriel said:

As a result, the federal state can prevent people and structures practicing abortion from using a bank.

If it becomes a federal crime, a person who goes to another state to have an abortion will be subject to federal prosecution as well, right?

 

je ne pense pas que cela va devenir un crime fédéral, et si c'est le cas, comme beaucoup de crimes fédéraux qui sont légaux au niveau de l'état, ils ont tendance à ne pas s'en préoccuper. cela pourrait aussi aller à nouveau devant la cour suprême et faire face à des risques. 

l'immigration illégale est un crime fédéral aussi, pour ce que cela signifie

Il n'est pas dans l'intérêt du parti républicain d'enflammer cette question et de motiver les gens à voter contre eux. C'est pourtant ce qui sera vendu pour motiver les gens à se rendre aux urnes. McConnell essaie déjà de jeter de l'eau sur le feu. 

Les républicains font la même chose avec le contrôle des armes à feu. La NRA gagne en fait plus d'argent lorsque les démocrates sont au pouvoir, car elle joue sur la peur du contrôle des armes à feu pour obtenir des dons et de l'attention. Les démocrates disent toujours que l'avortement va être interdit. Une personne cynique remarquerait qu'ils ont tendance à mettre en avant ces questions à l'exclusion de beaucoup d'autres, car il s'agit d'une des rares différences d'opinion réelles entre les deux partis. 

Le ciel nous tombe toujours sur la tête. Il est techniquement possible qu'une interdiction fédérale de l'avortement se produise, mais je doute qu'elle le fasse. Les républicains comprennent qu'ils ne peuvent pas aller plus loin. 

les républicains auraient besoin de 60 voix, je ne pense pas qu'ils aient jamais eu 60 voix dans l'histoire, sauf après la guerre civile, quand il y avait environ la moitié des États.

au-delà de ça, je ne sais tout simplement pas. Si vous regardez le post que j'ai fait après celui-ci, cela pourrait expliquer l'urgence d'abandonner le truc de la fumée avant que cela ne commence vraiment à coûter des choses. Si les Républicains obtiennent autant de contrôle au Sénat, et qu'aucun de leurs sénateurs ne rechigne à une interdiction fédérale.

Je vois cela comme impossible, il y a plusieurs républicains qui traversent l'allée et quelques femmes, rappelez-vous que McCain n'a pas pu se résoudre à abolir Obamacare ? il est peut-être temps de se demander comment diable nous avons donné le jeu de manière si décisive que les républicains puissent obtenir autant de pouvoir. 

Je suis peut-être vieux jeu, mais je vois les choses comme une question de confiance. On nous confie certaines choses, et si nous faisons un mauvais travail sur ces choses, alors il y aura des conséquences, nous perdrons la confiance du public. et beaucoup d'objectifs démocrates reposent sur la confiance du public. ça va être assez mauvais si le public nous fait si peu confiance qu'il remet essentiellement toute l'expérience aux républicains pour une longue durée. 

Il y a 20 ans, les gens parlaient de majorité émergente,

en 2002, John Judis et Ruy Teixeira ont publié un livre qui a convaincu de nombreux libéraux que, quel que soit le pouvoir que les républicains pourraient accumuler lors d'une élection ou d'une autre, l'avenir appartenait aux démocrates. Dans leur livre - également intitulé The Emerging Democratic Majority - Judis et Teixeira ont concentré leur attention sur les "idéopoles", c'est-à-dire les grandes zones métropolitaines en expansion qui détermineraient notre avenir économique et culturel et qui seraient majoritairement libérales dans leurs valeurs et leurs politiques.

Ils ont également fait valoir que les tendances raciales et idéologiques favorisaient les démocrates. Leur livre se termine par l'affirmation que les Américains ont soutenu et continueront de soutenir un rôle important du gouvernement dans l'éducation publique, la promotion du progrès technologique et des programmes tels que la sécurité sociale et l'assurance maladie. "Et ils veulent que les acquis sociaux des années 60 soient consolidés, et non réduits, que les blessures raciales soient guéries, et non enflammées", écrivent-ils. "C'est pourquoi les démocrates sont susceptibles de devenir le parti majoritaire du début du 21e siècle."

Dans les années qui ont suivi, toute victoire républicaine - la réélection de George W. Bush en 2004, les victoires électorales du GOP hors année en 2010 et 2014, l'élection de Donald Trump en 2016 - verrait inévitablement certains conservateurs se plaindre : "Où est votre majorité démocrate émergente maintenant, hein ?"

La réponse de Judis et Teixeira, et de ceux qui étaient d'accord avec eux, était que les tendances fondamentales n'avaient pas changé, même si elles jouaient lentement avec des revirements politiques temporaires en cours de route. 

Et maintenant, nous nous demandons si les Républicains seront si puissants qu'ils pourront interdire l'avortement au niveau fédéral ?

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

5 hours ago, wagdoox said:


to my French eyes and correct me if I'm wrong. Republicans are thus defined by attachment to the values and institutions of the origins of the American Republic. Conversely, Democrats challenge the status quo to achieve a more advanced society. One is of classical inspiration philosophically speaking (with their own interpretations and arrangements) the other is in a contractual approach to society which can move according to immediate interests and "progress". 


the Republicans think that the current model is unsurpassable (which makes more conservatives leave to confirm what the Democrats are doing), the Democrats that the change is permanent. 

Oui. En général, les Républicains croient en un gouvernement limité et en la tradition telle qu'elle est décrite dans la Constitution américaine. C'est aussi la notion de République. Les États-Unis sont une République constitutionnelle et non une démocratie. Comme vous le soulignez, même avec l'avènement des nouvelles technologies, les Républicains et les conservateurs ont tendance à être d'accord sur le fait que les anciennes méthodes deviennent encore plus importantes. 

Les démocrates croient qu'une démocratie plus directe est la voie à suivre, que la constitution est dépassée (croyez-moi, la constitution est votre amie, les droits individuels sont des choses très utiles) et qu'il est temps d'évoluer au-delà des anciennes méthodes et de chercher de nouveaux systèmes à partir de ceux écrits et imaginés il y a si longtemps, l'Europe et le Canada sont souvent des modèles à suivre mais vous savez, la Suède pas la Grèce. La France, pas la Russie. 

Le parti démocrate est considéré comme plus diversifié sur le plan racial, plus respectueux des races, plus protecteur des minorités, basé sur la science, définitivement respectueux des femmes et de la classe ouvrière, bien que, comme je l'ai souligné, cela semble être en train de disparaître. 

Si vous répétez les points de discussion du parti démocrate d'il y a seulement 15 ans, beaucoup de gens vous diront que vous êtes maintenant un conservateur, peut-être même un Trumper. Le parti s'est éloigné de ses racines. 

Il y a une tension, comme l'a souligné Jordan Peterson, entre le nouveau et l'ancien. Le moderne contre la tradition. On ne peut pas aller trop loin dans l'une ou l'autre direction, sinon c'est préjudiciable. L'histoire évolue également par cycles.

Le progrès n'est pas toujours ce qu'il semble être et le "bon vieux temps" n'est pas toujours aussi bon que ce dont on se souvient. J'ai toujours été curieux de savoir qui décidait de ce qui comptait comme "progrès", mais je m'égare.

La façon dont j'ai décrit le parti est sujette à débat, et la façon dont les partis adhèrent réellement à leurs propres idées est sujette à un débat acharné. 

Ne le dites pas à votre femme. 

6eytjz.jpg

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Stark_Contrast a dit :

Oui. En général, les Républicains croient en un gouvernement limité et en la tradition telle qu'elle est décrite dans la Constitution américaine. C'est aussi la notion de République. Les États-Unis sont une République constitutionnelle et non une démocratie. Comme vous le soulignez, même avec l'avènement des nouvelles technologies, les Républicains et les conservateurs ont tendance à être d'accord sur le fait que les anciennes méthodes deviennent encore plus importantes. 

Les démocrates croient qu'une démocratie plus directe est la voie à suivre, que la constitution est dépassée (croyez-moi, la constitution est votre amie, les droits individuels sont des choses très utiles) et qu'il est temps d'évoluer au-delà des anciennes méthodes et de chercher de nouveaux systèmes à partir de ceux écrits et imaginés il y a si longtemps, l'Europe et le Canada sont souvent des modèles à suivre mais vous savez, la Suède pas la Grèce. La France, pas la Russie. 

Le parti démocrate est considéré comme plus diversifié sur le plan racial, plus respectueux des races, plus protecteur des minorités, basé sur la science, définitivement respectueux des femmes et de la classe ouvrière, bien que, comme je l'ai souligné, cela semble être en train de disparaître. 

Si vous répétez les points de discussion du parti démocrate d'il y a seulement 15 ans, beaucoup de gens vous diront que vous êtes maintenant un conservateur, peut-être même un Trumper. Le parti s'est éloigné de ses racines. 

Il y a une tension, comme l'a souligné Jordan Peterson, entre le nouveau et l'ancien. Le moderne contre la tradition. On ne peut pas aller trop loin dans l'une ou l'autre direction, sinon c'est préjudiciable. L'histoire évolue également par cycles.

Le progrès n'est pas toujours ce qu'il semble être et le "bon vieux temps" n'est pas toujours aussi bon que ce dont on se souvient. J'ai toujours été curieux de savoir qui décidait de ce qui comptait comme "progrès", mais je m'égare.

La façon dont j'ai décrit le parti est sujette à débat, et la façon dont les partis adhèrent réellement à leurs propres idées est sujette à un débat acharné. 

Ne le dites pas à votre femme. 

6eytjz.jpg

Je te conseille la psychologie de foule par Gustave Le Bon. 

https://en.wikipedia.org/wiki/The_Crowd:_A_Study_of_the_Popular_Mind
C’est un vieux bouquin politique mais une référence. 
Je pense que tu trouveras ton bonheur avec. (Juste, je préviens le terme race revient souvent et tu peux le traduire le langage actuel comme peuples et il y a d’autres termes aujourd’hui prescrit. Il est de 1895. 
il a été lu et a inspire tous les grands du derniers siècle d’Hitler a Roosevelt…

fyi en France, c’est très drôle les conservateurs sont a gauche et ils arrêtent pas avec le respect « des valeurs de la république ». En mettant dedans des trucs genre la suppression de la peine de mort qui n’a rien de consubstantiel avec la république, ça date des années 1980 donc rien a voir avec la révolution fr. 

  • Thanks 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

9 hours ago, wagdoox said:

I recommend Crowd Psychology by Gustave Le Bon. 

https://en.wikipedia.org/wiki/The_Crowd:_A_Study_of_the_Popular_Mind
This is an old political book but a reference. 
I think you will find your happiness with it. (Just, I warn the term race often comes up and you can translate it in the current language as peoples and there are other terms today prescribed. It is from 1895. 
it has been read and has inspired all the greats of the last century from Hitler to Roosevelt…

Je vais me pencher sur la question. Je découvre que j'aime les livres plus anciens qui ont une perspective plus large - ce qui est ancien est nouveau. ça me rappelle "la folie des foules".
 

Quote

 

fyi in France, it's very funny the conservatives are on the left and they don't stop with respect for “the values of the republic”. By putting in stuff like the abolition of the death penalty which has nothing consubstantial with the republic, it dates from the 1980s so nothing to do with the French revolution. 


 

 

Des choses similaires se produisent ici, des valeurs qui ont peu de sens et qui sont clairement plus contemporaines.

 

 

 

 

 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 2 heures, Stark_Contrast a dit :

Des choses similaires se produisent ici, des valeurs qui ont peu de sens et qui sont clairement plus contemporaines.

Mon argument ici, est de montrer que la gauche reprend l’argumentaire republicain de dire « c’etait ainsi a l’origine » et devient donc de plus en concervatrice. 
les republicains au contraire s’en réferent de plus en plus au vote du peuple pour changer la donne actuelle et deviennent donc de plus en democrates (au sens étymologique du terme). 
les conservateurs sont à gauche. 
les révolutionnaires (quand tu as fait un tour de 360 degrés, tu reviens au meme point que celui du départ) ou réactionnaire sont à droite. Mais ils sont plus du tout conservateurs (ils sont completement contre le systeme actuel hérité de la gauche). 
 

tout ca pour dire qu’on est presque arrivé à une forme d’inversion des conceptes partisans. Comme par guerre avait ete longtemps une valeur de gauche en france jusqu’en 1870 puis de droite. 

Edited by wagdoox
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

On à eu un cinglé qui à tué une dizaine de personnes a Buffalo en mettant son massacre sur les réseaux sociaux, c'est devenu hélas ''courant; mais une autre fusillade m'interpelle car je pense pas qu'il y en eu de telle entre ''civils''. Un sino américain de 68 ans à visé une église de la  communauté taïwanaise tuant un docteur de 58 ans en Californie qui avait chargé pour le désarmé  :

https://www.lefigaro.fr/international/fusillade-en-californie-d-origine-chinoise-le-tireur-en-voulait-a-la-communaute-taiwanaise-20220516

  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

 

nous attendons toujours que la poussière retombe avec la fusillade d'Uvalde, au Texas. Ils étudient des projets de loi bipartites sur le contrôle des armes à feu. Je pense qu'au mieux, ils obtiendront des vérifications universelles des antécédents, qui sont évidemment inutiles. Il y a des rumeurs de lois fédérales sur le "drapeau rouge", ce qui constitue un précédent juridique et constitutionnel terrifiant, sans parler d'un cauchemar logistique au niveau fédéral. 

La première réaction instinctive de Schumer, leader du Sénat, a été de procéder à un vote insignifiant sur un projet ou une série de projets de loi qui ne seraient pas adoptés, mais qui seraient symboliques - ce qui est également très risqué en année électorale.

Schumer a mis fin à cette pratique lorsqu'il a semblé qu'il pouvait y avoir un consensus possible sur un projet de loi qui pourrait être adopté. Ce projet de loi est toujours en cours d'élaboration, mais je suppose que tout cela est assez fragile. Le seul moyen pour que quelque chose passe est que le projet de loi soit extrêmement "symbolique" ou petit, probablement sans signification.

Il semble que la police ait complètement bâclé la gestion de la fusillade. Les forces de l'ordre sont actuellement examinées. Les premiers rapports ne sont pas bons du tout. Il semble qu'elles aient refusé d'entrer pour arrêter le tireur, même si des passants et des parents les ont exhortés à entrer. 

Les tactiques officielles reconnues pour contrer un "tireur actif" sont d'aller immédiatement à la menace et de l'éliminer. N'attendez pas les renforts. Ne pas établir de périmètre, ne pas suivre les procédures standard de la police. Une guerre, un spartiate. Le premier officier à se montrer est "l'équipe des armes spéciales".

Comme me l'a dit un agent des forces de l'ordre fédérales, "nous sommes formés pour croire que chaque tir est une vie qui est prise, donc la réponse est de répondre immédiatement et seul si nécessaire. Les renforts sont un luxe que vous ne pouvez pas toujours avoir".

Une note rapide sur le contrôle des armes à feu est qu'il est largement mort en général en tant que question fédérale. Il est principalement promulgué par les États à ce stade. New York, la Californie, le New Jersey, le Maryland, l'Illinois sont parmi les états les plus sciemment anti-armes. L'Arizona, la Géorgie, le Texas, la Floride, le Missouri sont parmi les états les plus connus pour être pro-armes. (Il s'agit d'une description générale, les détails varient considérablement. Quelqu'un du Kentucky, par exemple, serait choqué par le caractère "strict" du Texas). 

En parlant de l'Arizona, un état violet, et pour les accros de la politique parmi nous. Mark Kelly, le mari de Gabriel Giffords, victime d'une fusillade très médiatisée, est "étrangement" silencieux à ce sujet. Biden a gagné l'Arizona par moins d'un point. Kelly est ouvertement anti-armes, fièrement anti-armes mais il est clairement très silencieux pour des raisons de réélection. 

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Franchement, tout les pays ''civilisés'' trouvent choquant un tel laissez aller dans certains états, il y a mème un troll qui demande à que la Russie envoi ses chars pour protéger les écoles américaines et se moquant de la culture des armes suicidaires des américains. On doit passer un examen pour avoir le permis de conduire une automobile, la, cela devrait être le minimum pour l'achat d'armes de guerres.

Durant la Prohibition, le Sénat - avec mème l'aide de la NRA si j'ai bien comprit - avait imposé des limitations au niveau national pour l'achat des pistolets mitrailleurs Thompson en 1934: Comment cela fait il que l'on peut la réactualisé  ?

https://en.wikipedia.org/wiki/National_Firearms_Act

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

CNN a sorti un reportage hier ou aujourd'hui avec un enfant de treize ans en caméra cachée. Impossible d'acheter des cigarettes, des revues porno ou de rentrer dans un bar mais à la foire aux armes du coin, il a pu s'acheter un fusil de chasse et les munitions qui allaient avec.

Difficile à comprendre comme mentalité.

  • Sad 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 47 minutes, Stark_Contrast a dit :

Il semble que la police ait complètement bâclé la gestion de la fusillade. Les forces de l'ordre sont actuellement examinées. Les premiers rapports ne sont pas bons du tout. Il semble qu'elles aient refusé d'entrer pour arrêter le tireur, même si des passants et des parents les ont exhortés à entrer. 

Les tactiques officielles reconnues pour contrer un "tireur actif" sont d'aller immédiatement à la menace et de l'éliminer. N'attendez pas les renforts. Ne pas établir de périmètre, ne pas suivre les procédures standard de la police. Une guerre, un spartiate. Le premier officier à se montrer est "l'équipe des armes spéciales".

C'est pourtant la tactique qui avait été tirée depuis au moins Columbine (Colorado), en... 1999 :sad: Foncez, confrontez le tireur aussi vite que possible. Dans bien des cas, il n'y a même pas besoin que le tueur soit touché, rien que le fait de voir les policiers agir le fait faire autre chose et interrompt le massacre.

Au Bataclan, deux policiers ont fait exactement ça avec leurs pistolets à eau contre plusieurs terroristes armés de fusils d'assaut, et ca a marché...

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Le lien du reportage (retrouvé sur Reddit) :

 

Il y a 4 heures, Rob1 a dit :

C'est pourtant la tactique qui avait été tirée depuis au moins Columbine (Colorado), en... 1999 :sad: Foncez, confrontez le tireur aussi vite que possible. Dans bien des cas, il n'y a même pas besoin que le tueur soit touché, rien que le fait de voir les policiers agir le fait faire autre chose et interrompt le massacre.

Au Bataclan, deux policiers ont fait exactement ça avec leurs pistolets à eau contre plusieurs terroristes armés de fusils d'assaut, et ca a marché...

Il me semble avoir lu que c'était une patrouille de la Border Patrol qui était allée au feu en fin de compte et avait abattu le tireur. Au bout de quarante minutes...

Link to comment
Share on other sites

45 minutes ago, collectionneur said:

Frankly, all ''civilized'' countries find such slackness shocking in some states, there is even a troll demanding that Russia send its tanks to protect American schools and mocking the suicidal gun culture of Americans. You have to pass an exam to have a driving license, there, that should be the minimum for the purchase of weapons of war.

During Prohibition, the Senate - with even the help of the NRA if I understood correctly - had imposed national restrictions on the purchase of Thompson submachine guns in 1934: How does it come about that we can update it  :

https://en.wikipedia.org/wiki/National_Firearms_Act

 C'est beaucoup à couvrir et par pure coïncidence, je dois partir pour le Texas demain, donc je n'aurai pas le temps de vraiment aborder les choses de la manière ou de la durée qui serait satisfaisante. C'est quelque chose dont nous pourrions parler pendant des pages et des pages même alors. Il y a plus de 24 000 lois sur les armes à feu aux États-Unis. Il existe d'autres lois, d'autres droits et d'autres philosophies encore plus larges à explorer en ce qui concerne les armes à feu.  La plupart des gens en dehors des États-Unis (et beaucoup, bien sûr, aux États-Unis) ne comprennent pas, et je ne m'attends pas à ce qu'ils comprennent. 

 Curieusement, vous mentionnez la NFA : l'un des premiers défis majeurs de la NFA à la Cour Suprême a abouti à une conclusion intéressante. 

https://en.wikipedia.org/wiki/United_States_v._Miller

la NFA est aussi techniquement une "taxe", ce qui crée plus d'obstacles juridiques. même la notion d'un "examen", qu'est-ce qui devrait y figurer ? les voitures tuent beaucoup plus de gens que les armes à feu. un des résultats de la NFA a été de rendre les droits inaccessibles aux pauvres. et les criminels, de violer la loi de toute façon. C'est une situation que les États-Unis n'ont toujours pas compris et avec laquelle ils continuent à se battre. 

Les États-Unis ne sont pas un pays civilisé, certainement pas selon les normes européennes. Aux États-Unis, les armes à feu sont un droit, ce qui complique grandement les choses car toute réglementation sur les armes à feu doit également être prise en compte dans la réglementation des autres droits. Devrait-il y avoir un examen ou une taxe pour voter ? Ces mesures ont déjà été annulées. 

Le problème n'est pas celui des "fusillades de masse publiques" comme celles d'Uvalde, qui font les gros titres mais sont relativement peu fréquentes, ni celui d'un enfant de 13 ans achetant un fusil à verrou par vente privée. Le problème est, et sera toujours, non pas qu'occasionnellement des personnes folles fassent des choses folles avec des fusils, mais le réseau de criminels dévoués qui commettent de petits meurtres " à peine remarqués " qui s'additionnent au fil du temps, avec de petites armes de poing facilement dissimulables achetées sur le marché noir :

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

https://www.chicagonow.com/getting-real/2021/08/chicago-murder-map-and-neighborhood-totals-2021-update/

Dans les années 1970 et 1980, tout le monde pensait que la grande poussée de contrôle des armes à feu porterait sur les armes de poing. Cela se retournerait bien sûr contre nous de façon massive. 

Notez que j'ai dit "fusillades de masse publiques", nous devons maintenant clarifier. Après la fusillade de 2013 dans une école du Connecticut à Sandy Hook, ils ont abaissé le seuil de ce qui est considéré comme une "fusillade de masse", ce qui a eu l'effet escompté qu'environ une ou plusieurs "fusillades de masse" se produisent aux États-Unis, de sorte que les chiffres alarmistes ont considérablement augmenté. Ce sont des gangs criminels qui se battent avec des armes à feu. La guerre des petites unités. Je pense que le seuil de 3 coups ou plus est désormais considéré comme une "fusillade de masse", ce qui n'est pas difficile à réaliser lorsque des groupes de gangs armés s'affrontent. La majorité des tireurs de masse étaient autrefois des Blancs fous et solitaires. Ce sont maintenant des gangs de rue noirs et hispaniques. 

Il y a des centaines de millions de propriétaires d'armes à feu aux États-Unis (et ce nombre ne cesse d'augmenter) qui ne commettent aucun crime et ne font de mal à personne. Il existe un petit groupe de criminels violents qui font le contraire, généralement avec des armes volées dans le cadre de dizaines d'autres crimes. Les États-Unis ne peuvent actuellement pas gérer les groupes relativement petits de criminels violents, même dans une seule ville. 

Je ne vois tout simplement pas la logistique dans tout cela et comment cela fonctionne ou ne fonctionne pas. Les États-Unis ne peuvent pas contrôler la frontière. Ils ne peuvent pas contrôler les criminels violents qui se livrent actuellement à des crimes très violents et au crime organisé. Ils ne peuvent pas contrôler les drogues. Ils n'ont pas réussi à faire fonctionner la prohibition. nous nous approchons de l'"anarcho-tyrannie", qui sonne de manière extrêmement paradoxale, où les criminels ne peuvent pas être arrêtés ou contrôlés, alors les respectueux de la loi sont contrôlés à la place. il suffit de le dire. Je ne pense pas qu'un criminel qui scie le canon d'un fusil ait entendu parler de la NFA, et je parie que sa connaissance des taxes est encore pire. 

Pour donner une idée de la sophistication des réseaux criminels, à Chicago, des criminels ont créé un marché noir de "location d'armes", où ils pouvaient louer des armes pour commettre des crimes et les rendre ensuite. Une seule arme à feu pouvait être utilisée dans des centaines de crimes. Ils n'ont toujours aucune idée de la façon d'empêcher les armes à feu de tomber entre les mains de criminels violents, ou s'ils le savent, ils ne peuvent tout simplement pas ou ne veulent pas se donner la peine d'essayer. C'est l'horrible vérité de toute cette affaire. Les "armes fantômes" ne sont pas le problème que posent les armes de poing facilement disponibles sur le marché noir par les mêmes personnes qui exploitent déjà les marchés noirs de la drogue, du jeu et des humains. 

Il y a aussi d'autres courants sous-jacents. Au-delà du fait que le gouvernement et les politiciens savent qu'ils ne peuvent rien faire contre ce phénomène, qui n'a pas d'effet pratique réel mais qui va créer une guerre de la drogue 2. 0, une guerre sans issue qui durera 30 ans et qui permettra de financer la police, de conclure des contrats lucratifs, de construire des prisons, d'incarcérer beaucoup de gens, de gagner beaucoup d'argent, d'étendre le gouvernement et de renforcer la militarisation de la police (pensez à la guerre mondiale contre le terrorisme et à la guerre contre la drogue). 

Il y a des mensonges, des foutus mensonges et des statistiques. et je m'en rends compte. mais le problème est rarement ce que nous pensons. Uvalde fera les gros titres, à juste titre, mais les plus de 500 meurtres à Chicago ne font plus guère sourciller. Ils ne sont même pas vraiment dignes d'intérêt, d'autant plus que ce n'est pas politiquement commode. 

mon but n'est pas de changer les esprits, mais de souligner la complexité et peut-être d'offrir une explication. 

Il est impossible de ne pas parler des armes à feu et de ne pas parler de la criminalité. Pas des gros titres qui attirent l'attention du public, mais de la rotation constante de la criminalité, en particulier dans les grandes villes, et de l'incapacité, génération après génération, à la combattre. C'est la question ultime. 

Comment allez-vous gagner la guerre de la drogue ? pas la "guerre de la drogue", mais ce qu'elle est devenue. la "guerre de la drogue" actuelle. je ne vois pas la guerre des armes à feu faire une grande différence, sauf pour créer un état policier intenable - qui ne sera toujours pas capable d'empêcher ces fusillades, mais encore une fois ce n'est pas le but. 

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, collectionneur a dit :

On doit passer un examen pour avoir le permis de conduire une automobile, la, cela devrait être le minimum pour l'achat d'armes de guerres.

Il y a 14 heures, Ciders a dit :

CNN a sorti un reportage hier ou aujourd'hui avec un enfant de treize ans en caméra cachée. Impossible d'acheter des cigarettes, des revues porno ou de rentrer dans un bar mais à la foire aux armes du coin, il a pu s'acheter un fusil de chasse et les munitions qui allaient avec.

La Constitution Américaine (ou plus précisemment ses amendements) ne défend pas le droit à conduire des véhicules, à reluquer de la pornographie, ou à se droguer avec du tabac ou de l'alcool.

Il y a 13 heures, Stark_Contrast a dit :

et les criminels, de violer la loi de toute façon.

Ben oui, mais ça c'est vrai pour toutes les lois. Autant ne pas avoir de lois du tout si on part du principe que les hors-la-loi ne les respecteront de toute façon pas.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Kelkin a dit :

La Constitution Américaine (ou plus précisemment ses amendements) ne défend pas le droit à conduire des véhicules, à reluquer de la pornographie, ou à se droguer avec du tabac ou de l'alcool.

Entre défendre et protéger, il y a un monde et une Constitution datée et de plus en plus anachronique. :happy:

Link to comment
Share on other sites

Le 26/05/2022 à 19:52, Ciders a dit :

Il me semble avoir lu que c'était une patrouille de la Border Patrol qui était allée au feu en fin de compte et avait abattu le tireur. Au bout de quarante minutes...

Pour le moment, sur les réseaux sociaux, la police d'Uvalde se fait étriper. Je pensais qu'étant une petite ville, elle n'avait pas de groupe d'intervention, mais des gens ont retrouvé un de ses posts facebook où elle présente son SWAT. Des documents montrent que la police s'est entraînée à ce genre de situations et que la doctrine était bien que le premier officier arrivé sur les lieux doit entrer dans l'école, même s'il est seul. La police dit qu'ils ont pris à tort la situation pour un forcené barricadé au lieu d'un active shooter, sauf qu'en même temps il y a au moins deux gamins dans les salles de classe concernées qui ont appelé les urgences au moins douze fois. Maintenant les gars de la Border Patrol Tactical Unit (BORTAC) qui sont entrés dans les classes disent qu'ils ont agi de leur propre initiative, après que la police ait tenté de les en empêcher.

Et c'est même pas sûr que les gars de la Border Patrol soient venus sur les lieux à la demande de quelque autorité... au moins une partie était en civil, un de ceux qui est entré avait une casquette de base-ball, et il paraît qu'une balle est passé à un pouce (2,5 cm) d'aller lui faire rencontrer son créateur.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, Rob1 a dit :

Pour le moment, sur les réseaux sociaux, la police d'Uvalde se fait étriper. Je pensais qu'étant une petite ville, elle n'avait pas de groupe d'intervention, mais des gens ont retrouvé un de ses posts facebook où elle présente son SWAT. Des documents montrent que la police s'est entraînée à ce genre de situations et que la doctrine était bien que le premier officier arrivé sur les lieux doit entrer dans l'école, même s'il est seul. La police dit qu'ils ont pris à tort la situation pour un forcené barricadé au lieu d'un active shooter, sauf qu'en même temps il y a au moins deux gamins dans les salles de classe concernées qui ont appelé les urgences au moins douze fois. Maintenant les gars de la Border Patrol Tactical Unit (BORTAC) qui sont entrés dans les classes disent qu'ils ont agi de leur propre initiative, après que la police ait tenté de les en empêcher.

Et c'est même pas sûr que les gars de la Border Patrol soient venus sur les lieux à la demande de quelque autorité... au moins une partie était en civil, un de ceux qui est entré avait un casquette de base-ball, et il paraît qu'une balle est passé à un pouce (2,5 cm) d'aller lui faire rencontrer son créateur.

Oui, j'ai aussi vu passer des documents photos sur la police locale (bien équipée, avec une douzaine de péons) et sur son budget - assez élevé pour ne pas dire plus. Et un diagramme avec tous les appels passés au 911, qui rejoint ce que tu dis : ils savaient, ils avaient les moyens d'y aller et ils n'ont rien fait. Du reste, personne n'y est allé, pas même les civils armés du coin, peut-être parce que la police locale bloquait les accès ?

Reste à savoir ce qui a pêché : blocage d'un petit chef refusant d'y aller sans ordres écrits ?

 

Link to comment
Share on other sites

Le 27/05/2022 à 10:22, Ciders a dit :

Entre défendre et protéger, il y a un monde et une Constitution datée et de plus en plus anachronique.

Pour modifier, sauf erreur, il faut non seulement une majorité qualifiée aux chambres (plus de la moitié) il faut aussi une majorité d'Etats (3/4 je crois) impossible à bouger...

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, Fusilier a dit :

Pour modifier, sauf erreur, il faut non seulement une majorité qualifiée aux chambres (plus de la moitié) il faut aussi une majorité d'Etats (3/4 je crois) impossible à bouger...

C'est ça. Et ça explique sûrement pourquoi ça va très mal se passer à moyen terme. :mellow:

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Documentaire paru en 2021 sur la "guerre de l'eau" en Californie.

La région du delta de Californie, dans la baie de San Francisco, où se jettent les deux principaux fleuves de l'État, la San Joaquin au Sud, et la Sacramento au Nord, est en danger à cause des prélèvements d'eau douce excessifs.

Déjà la San Joaquin ne rejette plus d'eau douce dans la mer.

Les Delta smelt, espèce endémique qui était jusqu'à il y a quelques décennies le poisson le plus abondant du delta est maintenant une espèce en danger. Toute la chaîne alimentaire était basée dessus. Plus de delta smelts, plus de saumons. Plus de saumons, plus d'orques dans l'Océan Pacifique. Les pêcheurs ne remontent plus rien dans leur filets.

Les agriculteurs du Sud, principalement le Westlands Water District, très puissant et armé de lobbyistes et de communicants efficaces, veulent construire un double tunnel qui acheminerait l'eau de la Sacramento sous le delta, vers le Sud. Ce sont des tunnels plus gros que le tunnel sous la Manche.

Le gouverneur Newsom a fait campagne en disant qu'il était contre le projet de double tunnel... pour finalement ajouter qu'il comptait le remplacer par un tunnel unique (dont le diamètre serait tel qu'il est en fait plus gros que le double tunnel initial.

Tout cela pour produire des amandes et des pistaches qui sont exportées dans le monde entier et qui ne sont pas vitales pour l'alimentation des Californiens.

L'expression "guerre de l'eau" prend sa source au début du XXe siècle.

Notamment la ville de Los Angeles a capté toute l'eau de la vallée de l'Owens (à mi-chemin entre Los Angeles et Las Vegas). Cette vallée naguère fertile est devenue aride et le Lac Owens s'est asséché, comme la mer d'Aral.

L'ambiance politique n'a pas changé depuis le film Chinatown de Polanski (1974).

  • Thanks 1
  • Sad 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,772
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...