Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

il y a 3 minutes, Ciders a dit :

Sauf qu'il est techniquement plus compliqué de tuer vingt écoliers et deux institutrices avec une petite cuillère plutôt qu'avec un AR-15 et trois cents cartouches.

Il faudrait retrouver la statistique, mais de mémoire, il y a trois fois plus de morts et de blessés dans une fusillade lorsque l'arme utilisé est une arme d'épaule semi automatique à grande capacité (en gros une plateforme AR15 quoi).

(...pourtant, aux Etats-Unis, ce sont souvent les armes de poing les plus réglementées)

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, Ciders a dit :

Sauf qu'il est techniquement plus compliqué de tuer vingt écoliers et deux institutrices avec une petite cuillère plutôt qu'avec un AR-15 et trois cents cartouches.

C'est une question de patience... Tu n'as jamais entendu parler du film The Horribly Slow Murderer with the Extremely Inefficient Weapon ?

  • Haha 4
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Rob1 a dit :

C'est une question de patience... Tu n'as jamais entendu parler du film The Horribly Slow Murderer with the Extremely Inefficient Weapon ?

Comme quand on force Alexis à dire du bien des USA?

Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Rob1 a dit :

C'est une question de patience... Tu n'as jamais entendu parler du film The Horribly Slow Murderer with the Extremely Inefficient Weapon ?

Si si, je crois même que c'est Kev Adams à la VF. Ça renforce le côté absolument ignoble du film.

Link to comment
Share on other sites

43 minutes ago, Ciders said:

Sauf qu'il est techniquement plus compliqué de tuer vingt écoliers et deux institutrices avec une petite cuillère plutôt qu'avec un AR-15 et trois cents cartouches.

Ca se trouve en France on a plein de serial killer qui font ça comme des vicelards en loucedé ... en empoisonnant des vieilles à l'EPHAD ... c'est juste de l'AR-15 c'est moins discret.

Après si c'est juste le bruit qui te dérange ...

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Je craignais que ma tentative d'humour soit risquée, mais visiblement on s'est bien détendu sur ce fil.

Du coup, je peux vous dire que j'ai regardé le film Heathers (horriblement traduit en Fatal Games en France) il y a quelques jours, j'ai été soufflé et depuis j'ai lu tous les articles ce qui le décortiquaient, et que je viens seulement de faire le parallèle avec l'actualité. C'est grave docteur ?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, g4lly a dit :

Ca se trouve en France on a plein de serial killer qui font ça comme des vicelards en loucedé ... en empoisonnant des vieilles à l'EPHAD ... c'est juste de l'AR-15 c'est moins discret.

Après si c'est juste le bruit qui te dérange ...

Serial killer n'est pas mass shooter, ce me semble, ni sur le plan de la méthode, ni sur le plan des motivations et peut-être pas (à voir, le seul cas psy meurtrier de la famille s'étant fait descendre rapidement, je ne peux aller confirmer en lui demandant) sur celui des problèmes psy.

Et en l'occurrence, une infirmière qui tue ses patients ou un pilote d'avion dépressif, c'est un problème qu'on ne peut pas régler en empêchant des personnes déséquilibrées ou qui pourraient le devenir d'aller à la foire du comté voisin s'acheter sans contrôle ni aucune mesure des fusils semi-auto, des centaines de cartouches ou, comme on le voit sur Twitter, de poser tout souriant avec autant d'armes individuelles qu'une section de légionnaires qui vient de tomber sur un plot logistique de l'EI dans la BSS.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, g4lly a dit :

... le fait qu'il le fasse à la petite cuillère ou avec un pistolet n'est finalement probablement pas très importante.

Si Stephen Paddock avait été armé d'une petite cuillère, je ne pense pas qu'il eu été capable de tuer 60 personnes depuis sa fenêtre au 32ème étage d'un hôtel...

 

Mais bon, c'est vrai, les petites cuillères, ça a le même potentiel de létalité qu'une arme à feu. D'ailleurs qu'est-ce qu'on attend pour livrer des petites cuillères aux Ukrainiens ? Comme ça ils pourront massacrer tous les envahisseurs russes vite-fait bien-fait.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 44 minutes, Kelkin a dit :

Si Stephen Paddock avait été armé d'une petite cuillère, je ne pense pas qu'il eu été capable de tuer 60 personnes depuis sa fenêtre au 32ème étage d'un hôtel...

 

Mais bon, c'est vrai, les petites cuillères, ça a le même potentiel de létalité qu'une arme à feu. D'ailleurs qu'est-ce qu'on attend pour livrer des petites cuillères aux Ukrainiens ? Comme ça ils pourront massacrer tous les envahisseurs russes vite-fait bien-fait.

Ou l'inverse, les citoyens des USA offrent leur stock maison de AR-15 à l'armée ukrainienne, qui pourrait donner selon les estimations de 5 à 15 fusils automatiques pour chaque troupier ukrainien. 

Et chacun aux USA continue à touiller un bon café américain dilué avec une petite cuillère, en gardant sous la main un Glock et un Remington 783 :cool:.

Edited by Benoitleg
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.lemonde.fr/international/article/2022/05/19/etats-unis-la-penurie-de-lait-pour-bebe-force-joe-biden-a-multiplier-les-mesures-d-urgence_6126717_3210.html

Le ministère de la défense « utilisera ses contrats avec des compagnies aériennes commerciales de fret, comme il l’a fait pendant les premiers mois de la pandémie de Covid, pour transporter des produits provenant d’usines à l’étranger » satisfaisant les normes de sécurité américaines, a précisé la Maison Blanche dans un communiqué. Ce projet, nommé opération « Fly Formula » (« Envol du lait en poudre »), permettra d’« accélérer l’importation et la distribution de lait pour bébé ».

Joe Biden a aussi fait appel au Defense Production Act, texte hérité de la guerre froide, afin d’exiger des producteurs des ingrédients nécessaires à la production de lait infantile qu’ils livrent en priorité les fabricants.

Selon le fournisseur de données Datasembly, le taux de rupture de stocks de préparations de lait pour nourrissons avait atteint 43 % à la fin de la semaine dernière aux Etats-Unis.

https://en.wikipedia.org/wiki/2022_United_States_infant_formula_shortage

La cause initiale de la pénurie de lait maternisé était des problèmes de chaîne d'approvisionnement liés au COVID-19, certaines sources, dont The Atlantic et Popular Mechanics, l'identifiant comme étant toujours la principale cause. La pénurie a commencé dès les premiers jours de la pandémie, et s'est aggravée avec les pénuries de main-d'œuvre qui ont suivi. En novembre 2021, 11 % des marques populaires étaient en rupture de stock.

Le problème s'est aggravé lorsque Abbott Labs, l'un des trois principaux producteurs de lait maternisé aux États-Unis, a arrêté la production dans son usine de Sturgis, dans le Michigan, en février 2022, à la suite du rappel par la Food and Drug Administration de plusieurs marques de lait maternisé en raison d'une possible contamination bactérienne qui pourrait avoir causé la mort d'au moins deux nourrissons.

Quatre-vingt-dix pour cent des préparations pour nourrissons aux États-Unis sont fabriquées par seulement quatre sociétés, dont Abbott Nutrition. Abbott fabrique 43 % des préparations pour nourrissons aux États-Unis. Le secrétaire aux transports, Pete Buttigieg, a affirmé que l'"énorme concentration du marché" de l'industrie pourrait exacerber le problème. La sénatrice Tammy Duckworth (D-IL) a également demandé à la FTC d'étudier si la consolidation du marché dans le secteur des préparations pour nourrissons était à l'origine de la pénurie. Selon Claire Kelloway de l'Open Markets Institute, les fabricants exploitent un nombre relativement restreint d'usines de préparations pour nourrissons afin d'accroître leur efficacité et de réduire les coûts. Mais cela crée beaucoup de risques si une usine est fermée, comme cela s'est produit avec l'usine de Sturgis. Le commissaire de la FDA, Robert Califf, a reconnu que la concentration du marché dans l'industrie méritait un examen plus approfondi. David Davis, professeur d'économie à l'université d'État du Dakota du Sud, a affirmé que les contrats WIC (Special Supplemental Nutrition Program for Women, Infants, and Children) contribuent à créer des monopoles qui rendent difficile l'entrée d'autres marques sur le marché. M. Davis a déclaré que sans les contrats WIC, aucun acteur ne serait en mesure d'entrer dans l'industrie. Davis a déclaré que ce type de concentration du marché offre peu de flexibilité si les choses tournent mal, car une seule usine aura un impact important sur l'industrie.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

On 5/30/2022 at 2:25 PM, Kelkin said:

Certainly we cannot reduce the risk to zero, but that does not mean that we cannot reduce it at all.

Il y a de nombreuses couches à examiner. 

Mon exemple ici est aussi la perception publique du progrès par rapport à la réalité. Beaucoup de ces fusillades de masse avec des AR15 ont lieu dans des États qui les ont déjà interdits. Les réglementations ne fonctionnent que si elles sont appliquées ou suivies, et les États-Unis ne sont pas historiquement bons pour cela. 

Même si nous divisons et que nous regardons les 2 types de "fusillades de masse" ou même simplement les meurtres ordinaires, nous trouvons ceci :

1. la criminalité des centres-villes - meurtres et fusillades typiques des minorités pauvres commis par des criminels de carrière armés de pistolets.

2. meurtres et fusillades commis par un tireur dérangé contre des enfants ou la classe moyenne avec un fusil. 

Devinez ce qui est le plus rare, mais qui retient la majorité de l'attention et pour lequel les gens demandent un contrôle des armes à feu ? Devinez lequel gonfle massivement les statistiques ?

Si je pouvais agiter une baguette magique et arrêter le type numéro 1, je sauverais beaucoup plus de vies. mais personne ne s'en soucie vraiment. C'est encore une fois pourquoi nous finissons par dire "c'est très compliqué" parce que nous devons nous demander pourquoi certains groupes démographiques s'entretuent en masse, et pourquoi nous ne pouvons apparemment pas l'arrêter, et pourquoi c'est largement accepté. Cela secouerait les choses au plus profond d'elles-mêmes, donc je ne le vois pas arriver. 
 

On 5/30/2022 at 2:25 PM, Kelkin said:

 

For example, we can always look at the statistics.

https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_countries_by_firearm-related_death_rate

It allows an American to console himself by saying that in fact, there is worse elsewhere: in Mexico, Brazil, Colombia, Venezuela, El Salvador... but hey if we restrict the comparison to rich countries only and developed, one cannot help noticing it as a slight problem.

Si nous pensons vraiment que la seule différence entre les États-Unis et l'Europe est l'accès aux armes à feu, et qu'il suffit de se débarrasser des armes à feu aux États-Unis ou de les réglementer fortement pour faire de nous l'Europe 2.0, alors je ne sais vraiment pas par où commencer. Une grande partie de ces questions sont d'ordre culturel. Et en effet, vous avez raison à propos des pays d'Amérique centrale.

Devinez ce qui afflue aux États-Unis par millions ? Pas les Canadiens. 

En effet, regardez les statistiques :

"Dans le haut de l'échelle, l'estimation tourne autour de 2,5 millions d'utilisations défensives d'armes à feu par an, ce qui éclipse nos quelque 16 000 homicides au cours d'une année récente, dont seulement 10 000 sont commis avec des armes à feu. http://www.cdc.gov/nchs/fastats/homicide.htm Parmi ceux qui ont des armes à feu, seulement quelques centaines sont des fusils. "

Cela revient à mon exemple ci-dessus. si j'avais une baguette magique, je garderais les AR15. Statistiquement, les armes de poing font beaucoup plus de dégâts. Cependant, comme toujours la chose qui rend les armes de poing si dangereuses. est la même chose qui leur donne des attributs pour la self-défense. elles peuvent être portées dans un sac à main. 

"Mais n'allons pas avec l'estimation haute. Allons plutôt avec des plus petites. Utilisons le chiffre beaucoup plus prudent de 800 000 personnes, qui ressort de plusieurs études. Ce chiffre est toujours inférieur au nombre de fusillades illégales. Utilisons même le chiffre avancé par ceux qui veulent interdire les armes à feu, le Brady Center, qui était d'environ 108 000, ce qui représente toujours un rapport impressionnant entre le bien et le mal.

108.000 utilisations défensives d'armes à feu contre 10.000 meurtres. Cela pourrait expliquer comment les Américains se "Consolent". 

Si l'on considère que les armes ne sont utilisées que par des criminels et des psychopathes, cela donne une mauvaise image (mais même dans ce cas, comme je l'ai dit, il y a plus que cela), mais nous oublions que parfois les armes sont utilisées pour le bien par les bons. Il y a la logique d'Homer Simpson sur l'alcool : "la cause et la solution à tous les problèmes de la vie". 

L'aspect culturel, à lui seul, pourrait faire l'objet d'un article à part entière. Les Américains ne pensent pas qu'ils devraient perdre leurs droits et leurs biens et être considérés comme des criminels pour des crimes qu'ils n'ont pas commis. C'est encore une fois le nœud du problème. Nous avons des millions de personnes qui font ce qu'il faut, qui suivent la loi et ne font de mal à personne. Pourtant, les personnes qui font du mal sont des criminels qui ne respectent pas les lois pour commencer, auquel cas les nouvelles lois n'ont aucun effet. Les limites de la punition collective. 

De nombreux Américains ne pensent pas que la police puisse les protéger. Ils ont peu de confiance dans le système de police des criminels. 

La raison initiale pour laquelle j'ai pris la peine de poster dans ce fil de discussion est que de nombreux rapports sur la "guerre civile" semblaient sortir à peu près en même temps, et ont été postés ici - les Américains ne veulent pas abandonner leurs armes quand les gens parlent de guerre civile. Le 6 janvier, les troubles civils après le meurtre de George Floyd, le racisme systémique, la criminalité, l'économie, les vaccins obligatoires, même les fusillades de masse elles-mêmes - rien de tout cela ne va encourager les gens à penser que tout va bien et qu'il est temps de désarmer. Même la Cour suprême a dû tirer un coup de semonce pour dire que les choses étaient allées un peu trop loin en termes de limitation des droits constitutionnels. 
 

pour faire simple, les gens s'accrochent encore plus à leurs armes, et ce n'est pas une surprise. Chaos contre ordre. Le futur probable contre le futur inconnu.

La plus grande vague d'achats d'armes à feu de l'histoire des États-Unis a eu lieu en mars 2020 et a duré des mois, alors que les États-Unis étaient verrouillés. Les rayons des magasins d'armes étaient littéralement vides. Moi-même et beaucoup d'autres personnes qui ont été laissées derrière lors de cette frénésie d'achats ont demandé à emprunter des armes - cela a effrayé beaucoup de gens. Il s'avère que lorsque les choses deviennent sérieuses, les personnes anti-armes se transforment en fous d'armes. J'ai en fait parlé à quelques personnes "converties" qui étaient contre les armes à feu et qui ont changé d'avis parce que c'est fascinant. et les raisons varient. Certaines sont générales, d'autres sont plus personnelles ou anecdotiques. 

Si vous convainquez les gens que le ciel leur tombe sur la tête, ils vont réagir comme si le ciel leur tombait sur la tête. 

L'une des raisons pour lesquelles je me suis lancé dans la recherche sur les armes à feu est que j'avais des amis qui avaient peur de prendre l'avion, alors ils prenaient la voiture à la place. En regardant les informations, on était convaincu que les avions ne faisaient que s'écraser. Il s'avère qu'ils volent parfois sans s'écraser, même si on n'a jamais eu cette impression. Ce n'est pas digne d'intérêt quand "aujourd'hui, des milliers d'avions ont atterri en toute sécurité".  Statistiquement, conduire est bien moins sûr que de prendre un vol commercial. 

Il en va de même pour les armes à feu. Beaucoup de choses sont comme ça. Les gens n'ont vraiment aucune idée de ce dont ils devraient s'inquiéter par rapport à ce dont ils ne devraient pas s'inquiéter. 

Regardez les statistiques autant que vous voulez. Regardez les deux côtés, et vous comprendrez peut-être pourquoi les gens font ce qu'ils font. Je pense que c'est difficile à comprendre pour certaines personnes. Et à bien des égards, c'est logique car il y a beaucoup de subterfuges, même ici. 

Cela revient en grande partie à ce que j'ai mentionné plus tôt à propos de la politique américaine dans son ensemble. Le gouvernement américain perd de plus en plus sa crédibilité. Les gens doivent pouvoir faire confiance au gouvernement pour faire les petites choses d'abord. À partir de là, avec un peu de chance, davantage de responsabilités et de pouvoirs sont accordés pour résoudre davantage de problèmes, puis le schéma se répète. 

 

 

On 5/30/2022 at 2:25 PM, Kelkin said:

It's one of those statistics that America is closer to an underdeveloped country than a developed country. Another is that on the mortality of women during pregnancy, where the mortality rate in the USA is three times that of Europe (8 deaths per 100,000 pregnancies in the EU; 24 deaths per 100,000 pregnancies in the USA).


Je ne suis pas en désaccord avec vous. Mais il semble qu'il y ait une sorte de frustration constante chez de nombreux Européens, qui, j'ose le dire, "admirent" ou du moins ressentent une sorte de "parenté", qu'ils le veuillent ou non, avec les États-Unis. Mais non, les États-Unis ne sont pas développés comme l'Europe. Oui, les USA sont plus proches d'un pays sous-développé que d'un pays développé, je ne suis pas en désaccord avec cela. 

la criminalité liée aux armes à feu est le symptôme. soigner le symptôme ne guérira pas la maladie. nous pourrions probablement introduire de meilleures choses et créer une meilleure société et regarder la criminalité liée aux armes à feu s'occuper d'elle-même, mais nous allons dans la mauvaise direction.

 

 

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

On 5/30/2022 at 5:31 PM, 13RDP said:

:laugh: This gif is huge.

 

The fact remains that the content of the thread quoted testifies to a certain .... neurosis?

The gardening fan guy I have nothing to complain about. But from the moment he accumulates 50 watering cans, there is clearly a pathological problem. And we're not talking about watering cans for the garden.

c'est la logique incorrecte. on ne s'inquiète pas du type qui a 50 armes (il n'a que 2 mains) mais plutôt du type qui ne veut qu'une seule arme "juste pour un petit moment..."  

nous sommes coincés avec le même problème qui a mystifié les organisations depuis le début des civilisations. comment atteindre le petit pourcentage de personnes qui ne suivent pas les règles ? 

l'incapacité de discerner les ennuyeux et inoffensifs fous d'armes à feu des véritables criminels dangereux et connus.

"Environ 90 % des suspects de meurtre dans des villes comme New York et Chicago ont déjà été arrêtés ; à Charlotte, la moitié des suspects de meurtre ont vu leurs accusations antérieures relatives aux armes à feu rejetées, ce qui est un véritable scandale ; la première chose que les personnes condamnées pour des crimes violents ont en commun est une arrestation antérieure pour un crime violent, ce qui est le cas pour deux tiers des criminels violents. (Pour le contexte, sachez que la majorité des victimes de meurtre sont également des délinquants criminels, un constat qui se vérifie dans les grandes villes depuis un demi-siècle. Une enquête menée en 2012 auprès des victimes de meurtres à New York a révélé que 20 % d'entre elles étaient en probation ou en liberté conditionnelle ou avaient un mandat d'arrêt actif, 10 % étaient des membres confirmés de gangs, 71 % avaient déjà été arrêtés, etc. Seule une victime masculine de meurtre sur cinq à New York n'avait pas d'arrestation antérieure).

Si les délinquants antérieurs représentent 90 % de nos meurtriers et que les "armes fantômes" sont impliquées dans moins de 1 % de nos meurtres, pourquoi nous concentrons-nous sur les "armes fantômes" plutôt que sur les meurtriers ?"

les fous d'armes, ne se considèrent pas comme faisant partie du problème. C'est pourquoi une grande partie de ce contrôle des armes tombe dans l'oreille d'un sourd. "Un gars fait caca dans son pantalon, alors on doit tous porter des couches", c'est comme ça qu'on me l'a dit. 
 

 

 

On 5/30/2022 at 3:06 PM, Rob1 said:

It's a question of patience... Have you ever heard of the movie The Horribly Slow Murderer with the Extremely Inefficient Weapon ?

https://www.imdb.com/title/tt0072852/

 

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

On 5/30/2022 at 2:42 PM, Ciders said:

Except that it is technically more complicated to kill twenty schoolboys and two teachers with a teaspoon than with an AR-15 and three hundred cartridges.

Oddly.

Il y a de nombreuses façons de tuer des gens, ce qui, je crois, est son point de vue.

https://en.wikipedia.org/wiki/Bath_School_disaster

 

On 5/30/2022 at 2:42 PM, Ciders said:

 

But yes, we must also treat these people, beat the manufacturers of opiates, invest in psychiatry.

C'est probablement la voie la plus sage. Mais encore une fois, cela ne tient compte que d'un type spécifique de problème, un type de crime très spécifique et rare. 
 

On 5/30/2022 at 2:47 PM, Gallium said:

We would have to find the statistics, but from memory, there are three times more dead and wounded in a shootout when the weapon used is a high-capacity semi-automatic long gun (basically an AR15 platform).

(...yet, in the United States, these are often the most regulated handguns)

 

ça dépend vraiment de ce que vous regardez. Même en allant de tir en tir. Virginia Tech avait des pistolets, mais la police n'a pas pu entrer à cause des portes barricadées.

Le facteur le plus important pour mettre fin à une fusillade de masse publique est la rapidité avec laquelle la réponse peut arriver sur place. Si la réponse de la police à un Ar15 est rapide, alors il y aura moins de victimes. Si la réponse de la police à une arme de poing est lente, alors il y aura plus de victimes. Comme je l'ai souligné, les statistiques sont de plus en plus confuses parce que ce qui constitue une "fusillade de masse" a maintenant été modifié. La fusillade de Parkland et la fusillade dans le théâtre du Colorado ont toutes deux eu lieu avec des Ar15 endommagés qui ne fonctionnaient plus. 

J'ai toujours été d'avis que lorsqu'on cherche une aiguille dans une botte de foin, il faut arrêter d'ajouter du foin à la botte. Nous ajoutons du foin à la recherche de l'aiguille en pensant que c'est en quelque sorte plus utile, et nous sommes ensuite surpris par les résultats. 

 

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

Je suis globalement d'accord avec ca.

Je ne remet pas en cause la bonne foi de ces possesseurs/collectionneurs et effectivement c'est rarement les passionnés qui sont impliqués.

 

Ca reste néanmoins problématique en ce qui concerne la place des armes dans la psyché américaine. La TROP grande place. Je sais que ca fait partie de l'histoire/construction américaine mais jamais dans ces proportions ni sur ce genre de catégorie d'armes. Et ca c'est la responsabilité de la NRA, des fabricants et des élus. On a banalisé les armes comme si il s'agissait de smartphones, on en a fait des roses, des kids friendly. Un produit de consommation de masse. 

Problème a priori insoluble tant que persistera cette logique du oui mais... , on en restera a cet état de fait, aux tragédies plus nombreuses et aux beaux discours sous le coup de l'émotion.

 

Edited by 13RDP
  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

On 5/30/2022 at 1:44 PM, cracou said:

Which is a perfect example of absurd reasoning because following the same one obviously has to remove the seat belt and any regulations on everything... 

Ce n'est pas vraiment la même chose. nous avons plus de 24.000 lois sur les armes à feu dans les livres. je signale que ces 24.000 lois sur les armes à feu n'ont pas arrêté les gens qui ignorent la loi actuellement - ce n'est pas un "raisonnement absurde". 

mais si nous voulons aller dans ce sens, mettons-nous d'accord, nous pouvons dire que les 24.000 lois sur les armes à feu ont fonctionné du mieux que nous pouvions espérer, et ont empêché environ 10 milliards de fusillades de masse. Ainsi, la réglementation fonctionne effectivement, le problème est que nous essayons de "prouver une négative" et, à partir de là, nous courons après des rendements décroissants ?


D'ailleurs, aujourd'hui encore, on se bat pour que les gens portent leur ceinture de sécurité, et c'est généralement un choix personnel qui n'affecte que ceux qui la portent :

Le matin du 22 septembre 1993, un citoyen respectueux des lois, B.W. Sanders, conduisait sa voiture dans la rue à Raleigh, en Caroline du Nord, quand tout à coup, il a été interpellé par un policier qui lui a remis une contravention de 25 dollars. Il s'est avéré que M. Sanders n'avait pas bouclé sa ceinture de sécurité et, en vertu d'une nouvelle loi de l'État, il a été sanctionné pour ce délit. Mais dans ce cas, ce n'est pas seulement un agent de la circulation qui a fait signe à M. Sanders. C'était une force de quelque six douzaines de policiers ainsi que le gouverneur de la Caroline du Nord lui-même, James B. Hunt. Le gouverneur était à la recherche d'une séance de photos pour promouvoir à la fois la nouvelle loi sur la ceinture de sécurité et son dévouement personnel à la loi et à l'ordre.

Non seulement les 70 policiers et plus, mais aussi un nombre incalculable de journalistes de la presse écrite et de la télévision étaient sur place pour enregistrer le triomphe du gouverneur sur les forces de l'anarchie, et le lendemain, les méfaits de M. Sanders ont été relatés dans la presse publique pour que sa famille, ses employeurs, ses voisins et la postérité puissent en prendre connaissance. Pour être doublement sûr que les criminels comme M. Sanders reçoivent le message fort et clair, le gouverneur Hunt a tenu une conférence de presse près de la capitale de l'État et a harangué une foule de quelque 150 policiers et agents de la police d'État, qui ont pu prendre le temps d'appréhender des ennemis publics comme M. Sanders pour assister aux propos du gouverneur. "J'ai prêté serment de protéger les habitants de la Caroline du Nord", a entonné la réponse de l'État de Tar Heel à Dirty Harry, "et c'est une façon de le faire. . . Les amis, nous sommes sérieux. Nous sommes sérieux. Nous allons le faire." Et en effet, il est sérieux. Dans le cadre de la guerre contre la crise des ceintures de sécurité non attachées, le Raleigh News and Observer a rapporté que "les agents de police des 100 comtés [de l'État] vont intensifier leurs efforts pour trouver et verbaliser les automobilistes qui n'utilisent pas leur ceinture de sécurité. Les agences seront en compétition les unes avec les autres et gagneront de l'argent pour les meilleurs résultats."

La grandiloquence du gouverneur Hunt pourrait être assez inoffensive si ce n'était de certains autres faits concernant certains autres crimes en Caroline du Nord qui font aussi parfois la une des journaux. Une semaine seulement avant l'arrestation et l'humiliation publique de M. Sanders, le même journal a parlé de la crise carcérale de l'État. Il semble que la Caroline du Nord ait une autre nouvelle loi en plus de celle sur les ceintures de sécurité. Cette autre loi, adoptée par l'Assemblée générale, impose un plafond sur le nombre de détenus pouvant être incarcérés dans la prison d'État, et la crise est que, en vertu de ce plafond, la plupart des détenus maintenant admissibles à la libération conditionnelle ont été emprisonnés pour des crimes violents et agressifs. La plupart des criminels les moins dangereux ont déjà été libérés, et maintenant le système pénitentiaire doit libérer des ennemis publics encore plus dangereux que les conducteurs qui ne bouclent pas leur ceinture de sécurité.

Depuis juin dernier, pas moins de 14 libérés conditionnels (dont l'un des hommes actuellement accusés du meurtre du père de Michael Jordan) ont été arrêtés et accusés de meurtre, et un autre libéré conditionnel, un vétéran du couloir de la mort de l'État, a assassiné sa petite amie puis s'est suicidé, privant ainsi injustement le gouverneur Hunt d'une nouvelle séance de photos. Rien qu'en août dernier, la Caroline du Nord a mis 3 700 détenus en liberté conditionnelle. On pourrait penser que si le gouverneur de l'État et les 150 policiers et gendarmes qui ont pris le temps de l'écouter se féliciter d'avoir arrêté le pauvre M. Sanders étaient vraiment intéressés par le respect de leur serment, ils pourraient s'intéresser aux résultats de la libération de criminels endurcis et violents qui ont déjà été arrêtés, condamnés et emprisonnés.

Ceci a été écrit en 1993. C'est le premier essai principal de "l'Anarcho-Tyrannie" où les criminels sont laissés seuls parce qu'ils sont trop difficiles à contrôler (imaginez un psychopathe tirant sur des enfants dans une pièce fermée entourée par la police) mais où les personnes inoffensives (comme des parents inquiets essayant d'atteindre ces enfants) sont arrêtées et retenues en captivité. 

Devriez-vous porter une ceinture de sécurité ? Absolument oui. Mais est-ce que cela devrait être la préoccupation principale du gouvernement, qui a été chargé de traiter des problèmes bien plus importants ? Je pense qu'il devrait se concentrer sur le problème criminel le plus important et le plus évident. 

 

On 5/30/2022 at 1:44 PM, cracou said:

Like, it's not as if we could measure the variation in number from one period to another

Regardez. Je n'ai pas vérifié les données personnellement, mais nous avons environ 10 fois plus d'armes d'assaut que celles qui ont été interdites en 1994. La criminalité était plus élevée dans les années 1990. 

Tous ces facteurs n'ont peut-être même rien à voir avec les armes à feu. Les criminologues discutent sans fin, car tout le monde cherche des méthodes et des moyens de réduire la criminalité, mais c'est un processus continu, et même là, il y a des désaccords entre les experts.

 

je ne sais pas si je suis clair. vous n'arrêtez pas de supposer que plus de réglementations vont marcher. (peut-être que le chiffre magique est de 30 000 lois sur les armes à feu) c'est plus compliqué que cela. et quand je fais remarquer que les réglementations actuelles s'écartent des objectifs, les gens semblent m'accuser d'obstruction ou d'arguments absurdes. y a-t-il une sorte d'ensemble différent de lois et d'application de la loi qui est gardé secret et caché et qui ne fonctionnera qu'avec les armes à feu là où d'autres polices et réglementations ont échoué ? parce que je pense que ce serait le moment idéal pour sortir cette force de "vraie police" et faire un essai. commençons par quelque chose de petit comme une ville, ou un ensemble de crimes, et travaillons à partir de là. 

Je souligne également que les attentes du public en matière de succès seront toujours décevantes. Le piège du progrès.

Le public ne sera pas content, quoi qu'il arrive. il faut être très prudent lorsqu'on attaque le 2e amendement dans les meilleures circonstances, et ce ne sont pas les meilleures circonstances. la moitié du pays pense que l'élection a été volée et que la grande réinitialisation est là. 

Beaucoup de contrôles d'armes sont sapés dès le départ. Beto o roarke à lui seul a fait reculer le contrôle des armes à feu, car le raisonnement précédent était le suivant :

1. la police est là pour protéger les citoyens, il n'y a pas besoin de citoyens armés - mais en 2020, il était question de se débarrasser de la police, et la police a du mal à contrôler la criminalité qu'elle a. 

2. personne ne vient chercher vos armes, vous êtes juste paranoïaque - Beto a tué cela lorsqu'il a dit carrément "nous venons chercher les armes". 

Les récits ont été effectivement détruits en un an environ. 

Link to comment
Share on other sites

3 hours ago, 13RDP said:

I generally agree with that.

I do not question the good faith of these owners/collectors and indeed it is rarely the enthusiasts who are involved.

 

However, it remains problematic regarding the place of weapons in the American psyche. Too big a place. I know it's part of American history/construction but never in these proportions or on this kind of weapon category. And that is the responsibility of the NRA, manufacturers and elected officials. We trivialized weapons as if they were smartphones, we made them roses, kids friendly . A mass consumer product. 

Problem a priori insoluble as long as this logic of yes but... persists  , we will remain at this state of affairs, with more numerous tragedies and beautiful speeches under the influence of emotion.

 

 

c'est une route longue et sinueuse, et je pense qu'il y a beaucoup de conséquences involontaires. L'interdiction des armes d'assaut de 1994 est encore aujourd'hui controversée quant à son efficacité, mais elle a eu pour effet de rendre "inaccessibles" un grand nombre d'armes qui, à l'époque, n'étaient pas très populaires, mais qui existaient déjà depuis des décennies - encore une fois, votre définition peut différer de la réalité. 

Rien ne fait plus envie aux gens que l'interdiction d'une chose, m'a-t-on dit. Le fait que le gouvernement l'ait fait, a fait penser aux gens que ces armes valaient encore plus la peine d'être possédées, l'arme était littéralement "anti-gouvernementale" donc vous pouvez imaginer le genre de personnes qui ont pris note de cela.

J'aimerais penser qu'avec le recul, l'interdiction de 1994 n'aurait pas eu lieu. La demande d'armes d'assaut reste une "niche" mais ce n'est pas ce qui s'est passé. Une fois que l'interdiction a expiré en 2004, les vannes ont été ouvertes. Et comme vous le soulignez, lorsqu'il est combiné avec le capitalisme et l'Internet, le marché a explosé. L'offre se bat pour répondre à la demande. et l'AR15 ainsi que le Glock 17 sont les deux armes les plus courantes en Amérique. 

Je ne pense pas non plus que le fait que le AR15 soit devenu l'arme de prédilection dans les fusillades de masse, comme le rapportent les médias, soit une aide. Le AR15 n'est peut-être même pas la meilleure arme pour ce que ces gens veulent faire, mais il est devenu célèbre et c'est une arme qu'ils connaissent et recherchent. Cela pourrait aussi être la simple banalité. il y en a simplement tellement qu'il est difficile de trouver autre chose que des AR15. dans les années 1980, les armes de poing de calibre 38 étaient les plus couramment utilisées dans les crimes. comme le 9MM a pris le dessus, le 9mm est devenu le plus courant dans les crimes. 

Je comprends votre point de vue. Je conseillerais aux gens de "se hâter lentement", mais le problème du contrôle des armes et des armes à feu est que les lignes semblent avoir déjà été tracées. Je ne suis pas nécessairement d'accord avec cela, mais l'arrêt Miller Vs United States était intéressant en ce qu'il disait que seules les armes de guerre étaient couvertes par le 2e amendement. Peut-être que les choses seraient différentes si cela avait été maintenu. Les pistolets sont beaucoup plus courants dans la criminalité, et ce de loin. Pour une raison quelconque, la cadence de tir est devenue le Saint Graal du contrôle des armes. Je ne suis pas sûr de savoir pourquoi, honnêtement. Je ne sais pas pourquoi les arguments avancés sont avancés. Pourquoi Dianne Fienstien était-elle obsédée par le Tec-9 ?

Comme je l'ai dit plus tôt, tous les anciens étaient convaincus que les armes de poing étaient sur le point d'être fortement interdites et restreintes, mais les choses sont allées vers les armes qui commettent le moins de crimes, pourquoi ? Ceci est tiré du Washington Post en 1994 :

LA PROMOTION DU PROJET DE LOI SUR LA CRIMINALITÉ

LE PROJET DE LOI SUR LA CRIMINALITÉ dont l'administration a célébré la promulgation avec tant d'effusion l'autre jour était à peine assez bon pour être signé. La cérémonie était comme le projet de loi lui-même, un effort pour utiliser un problème mortel comme un accessoire politique. La criminalité de rue que les gens craignent à juste titre, et qui a fait de la criminalité un enjeu politique majeur, relève principalement de la compétence des États et des collectivités locales. Le gouvernement fédéral n'a qu'un rôle secondaire à jouer dans la lutte contre ce phénomène.

Cela n'a pas empêché les politiciens fédéraux de prétendre agir. Cette prétention est bipartisane. Peu importe qui était président, les deux partis s'y sont adonnés pendant des années. Le projet de loi actuel impose la peine de mort pour toutes sortes de crimes fédéraux que presque personne ne commet jamais. Nous pensons que la peine de mort est une mauvaise chose. Ici au moins, elle a la vertu d'être largement factice.

Le projet de loi prévoit également l'interdiction des armes d'assaut. Elles devraient être interdites - il est ridicule que l'interdiction soit même un problème - mais personne ne devrait se faire d'illusions sur ce qui a été accompli. Les armes d'assaut ne jouent un rôle que dans un faible pourcentage de la criminalité. La disposition est principalement symbolique ; sa vertu sera si elle s'avère être, comme on l'espère, un tremplin vers un contrôle plus large des armes à feu.

la loi des conséquences involontaires

 

Les Ar15 et les Glock 17 sont populaires pour une raison : bon marché, faciles à utiliser, fiables, à faible recul, personnalisables à l'infini. c'est aussi ce qui est le plus susceptible d'assurer leur survie, les femmes peuvent très bien les manier.

 Les AR15 ne sont plus un marché de "niche", selon le bureau de recherche du Congrès, environ 50 % de toutes les armes à feu aux États-Unis sont semi-auto. Cela les place dans la catégorie des armes d'usage courant. 

De nos jours, la plupart des amateurs d'armes à feu ne sont même pas des chasseurs passionnés. Ils pratiquent le tir sportif, l'autodéfense, la survie, etc. 

 

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Stark_Contrast a dit :

Ce n'est pas vraiment la même chose. nous avons plus de 24.000 lois sur les armes à feu dans les livres. je signale que ces 24.000 lois sur les armes à feu n'ont pas arrêté les gens qui ignorent la loi actuellement - ce n'est pas un "raisonnement absurde". 

Ah. Depuis quand l'intelligence des loi correspond à leur nombre?

Cela montre juste la stupidité totale du système juridique américain qui peut faire des milliers de fois des trucs inutiles.

 

Il y a 5 heures, Stark_Contrast a dit :

D'ailleurs, aujourd'hui encore, on se bat pour que les gens portent leur ceinture de sécurité, et c'est généralement un choix personnel qui n'affecte que ceux qui la portent :

gnagnagna... 

Il y a 5 heures, Stark_Contrast a dit :

Tous ces facteurs n'ont peut-être même rien à voir avec les armes à feu.

Lol!

Bon, à part le fait que c'est un copié collé hors sujet, le fond reste le même: les américains devraient ne pas avoir d'armes car les faits montrent qu'ils sont en moyenne trop cons pour en avoir. 

  • Like 1
  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 58 minutes, cracou a dit :

Cela montre juste la stupidité totale du système juridique américain qui peut faire des milliers de fois des trucs inutiles.

Devines comment les armes à feu ont disparu en France. Avec la loi ?

Link to comment
Share on other sites

@Stark_Contrast

En France, il y a l'article 40 qui oblige tout fonctionnaire à dénoncer un crime ou un délit. Il est la base du travail d'inspecteur. 

https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000006574933/

Il y a également l'obligation d'assistance à personne en danger pour le citoyen lambda:

https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000037289588/

Enfin et surtout pour les forces de l'ordre il y a cet article Article L435-1 que tout policier ou gendarme connait par coeur. Il codifie l'emploi des armes.

https://www.legifrance.gouv.fr/codes/id/LEGISCTA000034107968/2017-03-02

Avec ces trois articles tu as une bonne partie du travail basique des fonctionnaires qui est codifié après il y a une pléiade d'autres texte qui sont spécialisé.    

Je suis donc très étonné par la multitude de loi (24000) que tu nous décrit. Comment un citoyen lambda peut s'y reconnaitre ? On a l'impression d'un empilement législatif dans lequel un citoyen peut faire son marché si il a un bon avocat. 

Est-ce que les notions d'abrogation de loi sont régulièrement appliquée ? Le nettoyage législatif est systématique en France, est-ce aussi le cas aux US ?

exemple concernant l'article L435-1 :

"

Chapitre Ier : Usage des armes par les forces de l'ordre (Article 1)

Article 1

A modifié les dispositions suivantes

Modifie LOI n° 2009-1436 du 24 novembre 2009 - art. 12 (VT)

Abroge Code pénal - art. 122-4-1 (Ab)

Modifie Code de la défense. - art. L2338-3 (M)

Modifie Code des douanes - art. 56 (V)

Modifie Code des douanes - art. 61 (V)

Crée Code de la sécurité intérieure - Chapitre V : Règles d'usage des armes (V)

Modifie Code de la sécurité intérieure - Section 4 : Port d'armes et règles d'usage des ... (V)

Modifie Code de la sécurité intérieure - art. L214-2 (V)

Abroge Code de la sécurité intérieure - art. L214-3 (Ab)

Crée Code de la sécurité intérieure - art. L435-1 (V)

Crée Code de la sécurité intérieure - art. L511-5-1 (V)

"

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,797
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Dalariel
    Newest Member
    Dalariel
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...