Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

21 minutes ago, rendbo said:

He only has to remember that we are mammals, and that in 95% of cases, women can replace formula milk with breast milk.

https://abcnews.go.com/Politics/biden-invoking-defense-production-act-address-baby-formula/story?id=84819736

 

Ce n'est pas du tout aussi simple. Ce ne l'était certainement pas avec mes enfants. Vous pouvez voir l'erreur maintenant réalisée, ils tirent toutes les ficelles pour la réparer.

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, rendbo a dit :

Et si ça ne passait pas, rappeler que Dieu nous a créé comme ça, et que depuis Adam et Eve jusqu'à l'invention du lait maternisé pour quelques cas pathologiques, c'est ainsi qu'était l'Ordre Divin. 

Ainsi soit-il  ! Amen !

Mais va ensuite expliquer à son employeur que ta moeuf ne pourra pas reprendre son emploi à plein temps, 'coz elle va devoir allaiter plus que 3 mois :dry:

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 2 heures, rendbo a dit :

Il n'a qu'à rappeler que nous sommes des mammifères, et que dans 95% des cas, les femmes peuvent remplacer le lait maternisé par du lait maternel.

Et si ça ne passait pas, rappeler que Dieu nous a créé comme ça, et que depuis Adam et Eve jusqu'à l'invention du lait maternisé pour quelques cas pathologiques, c'est ainsi qu'était l'Ordre Divin. 

640px-Barnaba_da_Modena_-_Virgin_and_Chi 173793?t=fUZGDCjTDWOZbS_RXHwoeg 

Bon bien sûr la preuve par l''images va choquer les plus prudes chez vous, ceux qui ne sont pas dérangés par les seins comme des pastèques de silicone mais qui trouvent totalement impossible de montrer un téton...

 

Hum..., l'invention du biberon ne date pas d'hier :happy: (et les auteurs antiques recommandent plutôt le lait de chèvre plus que de vache pour les nourrissons, de mémoire)  :

http://www.histoire-du-biberon.com/biberons/sommairebib.htm

http://www.histoire-du-biberon.com/biberons/biberons0.htm

http://www.histoire-du-biberon.com/biberons/Tire-laitOuBiberon-2016.pdf

 

Edited by Benoitleg
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 53 minutes, Benoitleg a dit :

et les auteurs antiques recommandent plutôt le lait de chèvre plus que de vache pour les nourrissons, de mémoire)  :

Ni le lait de chèvre, ni le lait de vache ne conviennent aux petits humains :

https://www.parents.fr/bebe/alimentation/lait-pour-bebe/lait-de-chevre-pour-bebe-bienfaits-gout-digestion-differences-avec-le-lait-de-vache-898653

Ainsi, le lait de chèvre natif (c'est à dire non modifié) est clairement contre-indiqué pour les bébés. "La composition du lait de chèvre est inadaptée aux besoins nutritionnels des enfants en bas-âge, explique le docteur Houbani-Mimeran, médecin nutritionniste. L'un de ses défauts majeurs est l'absence de vitamine B12, qui peut entraîner des anémies sévères et des troubles neurologiques parfois irréversibles. Le lait infantile à base de protéines de lait de chèvre répond lui à la réglementation européenne, poursuit-elle. Il est strictement contrôlé et répond parfaitement aux besoins du bébé. Il apporte en quantité suffisante tous les nutriments nécessaires à la croissance du bébé".

https://www.inspq.qc.ca/mieux-vivre/alimentation/le-lait/les-autres-laits

Le lait de vache ne doit pas être servi à un bébé de moins de 9 mois parce qu’il contient trop de protéines et de sels minéraux et que cela peut entraîner une surcharge de ses reins. Ce lait ne lui fournit pas assez de lactose et d’acide linoléique, un acide gras nécessaire au développement de son système nerveux et de son cerveau. Il ne contient pas assez de vitamines A, B1, B6, C, D et E, de cuivre, de manganèse et de fer. Il prive bébé d’éléments protéiques importants comme la taurine, la cystéine et l’alpha-lactalbumine. Il ne fournit pas la protection immunitaire que lui procure le lait maternel.

La vitamine B12, c'est ça :

400px-Cobalamin.svg.png

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Vitamine_B12

ça s'invente pas.

Ni les plantes ni les animaux, et plus généralement aucun eucaryote, ne peuvent produire de vitamine B12. Seules quelques bactéries et archées ont les enzymes nécessaires à sa biosynthèse. Chez des eucaryotes du phytoplancton, quelques gènes intervenant dans cette biosynthèse ont été détectés, mais cela ne suffit pas pour prouver qu'ils la synthétisent10.

Les espèces des genres suivants sont connues pour synthétiser de la vitamine B12 : Acetobacterium, Aerobacter, Agrobacterium, Alcaligenes, Azotobacter, Bacillus, Clostridium, Corynebacterium, Flavobacterium, Halomonas11, lactobacilles, Micromonospora, Mycobacterium, Nocardia, Propionibacterium, Protaminobacter, Proteus, Pseudomonas, Rhizobium, Salmonella, Serratia, Streptomyces, streptocoques et Xanthomonas.

L'ensemble des animaux dépend donc d'autres organismes, tels que les bactéries. La chaîne alimentaire transmet ce nutriment des herbivores aux carnivores de sorte que l'ensemble des produits d'origine animale en contient, mais pas les végétaux.

Edited by Wallaby
  • Thanks 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

Attention le problème dans le cas US n'est pas un accès aux matières premières mais comme dans le lait maternisé un problème dans les capacités de transformation. Dans le cas du pétrole par exemple certains territoires traitaient du brut russe beaucoup moins cher à raffiner. Dans le cas du gaz c'est la transformation en GPL. Ces capacités doivent évoluer pour prendre en compte des bruts plus chers à traiter.

Edited by herciv
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Wallaby a dit :

Ni le lait de chèvre, ni le lait de vache ne conviennent aux petits humains :

...

Oui, mais pendant l'Antiquité, ils faisaient comme ils pouvaient en l'absence de lait maternel. C'est toujours mieux de manière temporaire que de les laisser crever de faim.

D'après ce que j'ai lu, les problèmes de lait maternel aux USA, ne sont pas entièrement crées par la crise COVID mais sont aussi liés à l'intervention de l'Etat sur ce marché qui au lieu de le rendre plus résilient fait l'inverse. Ils semblerait qu'aux USA, le plus gros acheteur du marché avec 50% en tout, ce sont les Etats pour des programmes sociaux. Et le système fait que pour chaque Etat, c'est "the winner takes all". Cela favorise donc largement les gros producteurs et a aboutit à une domination du marché par 2 acteurs en détenant plus de 80%. Ensuite, la crise elle même est venue par la fermeture administrative d'une très grosse usine de lait maternel suite à la mort de deux nourrissons. Le problème est qu'il semblerait que l'usine et sa production ne soit en fait pas en cause mais que ce soit une sorte d'application un peu rapide de la doctrine du principe de précaution (que nous connaissons bien en France ...), qui consiste surtout pour les décideurs à se couvrir au maximum, mais sans penser aux conséquences à plus long terme.

  • Thanks 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, BPCs a dit :

Ainsi soit-il  ! Amen !

Mais va ensuite expliquer à son employeur que ta meuf ne pourra pas reprendre son emploi à plein temps, 'coz elle va devoir allaiter plus que 3 mois :dry:

Dans certains pays, il y a une pièce permettant de tirer tranquillement son lait durant la journée, ensuite tu le mets au frigo et il est servi le lendemain au bébé à la crèche. En France il n'y a pas ces pièces, et à moins d'avoir un bureau (sans ces putains de fenêtres donnant dans le couloir) permettant d'avoir un peu de vie privée, il n'y a que les toilettes pour tirer son lait. Ma femme était dans le premier cas et elle a pu tirer son lait durant tout l'allaitement.

Notons que je ne rebondis pas sur la fin de ta remarque, parce que je suis déjà content qu'en France on ait un congé maternité, mais dans certains pays le congé mat' est de 6 mois à 2 ans... Une partie des services de l'entreprise de ma femme sont en Bulgarie maintenant, et le congé mat est de 45 jours avant et 365 jours après l'accouchement. Je sais que tout dépend des femmes, de leur carrière ou du besoin de faire rentrer la maille pour remplir la gamelle, mais dans l'absolu la plupart d'entre elles m'ont toujours dit que 3 mois c'était super tôt...

Premier ou second paragraphe, il y a donc peut être une vraie question de société.

Les vertus de l'allaitement ne sont pas que pour le nourrisson, mais aussi pour la mère : 

Citation

https://naitreetgrandir.com/fr/etape/0_12_mois/alimentation/fiche.aspx?doc=naitre-grandir-allaitement-maternel-avantage#:~:text=offrir le biberon.-,Quels sont les bienfaits de l'allaitement pour la mère,retarde le retour des menstruations.

Quels sont les bienfaits de l’allaitement pour la mère?

  • L’allaitement exclusif et prolongé peut aider la mère à perdre le poids pris pendant la grossesse.
  • L’allaitement réduit le risque du cancer du sein et, peut-être, de l’ovaire.
  • L’allaitement exclusif et prolongé retarde le retour des menstruations.

Par contre je n'ai aucune idée de l'apport réel de l'allaitement quand la mère choisit un mode d'alimentation qui peut être carencée (ouai les végétaliens/vegans, je pense à vous entre autre).

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il existe aussi une corrélation positive entre l'allaitement et le fait que les mâles hétéro aient tendance à bien aimé les poitrines grosses comme des pastèques. 

Histoire de boucler la boucle :happy:

Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, Nec temere a dit :

Il existe aussi une corrélation positive entre l'allaitement et le fait que les mâles hétéro aient tendance à bien aimé les poitrines grosses comme des pastèques. 

Histoire de boucler la boucle :happy:

Pffff : essaie donc de toucher les seins de madame Nec pendant une montée de lait : coup de regle sur les doigts assurés :biggrin:

Je ne sais pas ce que font ces considérations sur le fil US, mais avant qu’un modo viennent faire régner la terreur, je dois dire que tir-lait / frigo : ce n’est pas l’idée que je me fais que l’epanouissement maternel.

 

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

17 hours ago, Stark_Contrast said:

Aux États-Unis, il semble qu'il n'y ait qu'un seul "sujet d'actualité" dans tous les médias et à la une. C'est le modèle actuel, je suppose. 

Il s'agit d'un sujet majeur qui domine les gros titres pendant environ deux semaines, avant que le prochain sujet de grande consommation n'apparaisse, mais il semble qu'il y ait peu d'oxygène pour le reste, sauf pour les questions occasionnelles qui interviennent avant le prochain "grand sujet". c'est une conséquence des informations sur Internet et des médias sociaux.  

 La fuite de Roe Vs Wade avant cela, sera probablement la prochaine grande affaire quand elle sera probablement annulée. 

L'affaire des armes à feu commence à s'essouffler un peu ici aux États-Unis, ce qui signifie que nous nous tournons à nouveau vers l'économie, qui est en mauvaise posture, et les chiffres des sondages reflètent cela. 

La Maison Blanche n'arrive pas à décider si elle veut jouer l'attaque ou la défense. 

Défense = le problème n'est pas si grave, exagéré, c'est Fox News.

attaque= oui il y a un problème et nous allons le combattre (Biden a promis de "combattre" l'inflation la semaine dernière) 

Il y a maintenant de nombreuses "fuites" exprimant la "frustration" de Biden face à la situation qu'il a créée pour nous. Il s'est mal exprimé ( ??) pas plus tard qu'aujourd'hui en disant qu'il n'avait pas compris la gravité de la pénurie de lait maternisé, même après avoir été averti et sensibilisé à ce sujet. Je présume qu'il ne voulait pas dire cela ? 

Janet Yellen, la secrétaire au Trésor, a admis avoir fait une erreur sur l'inflation, puis le département du Trésor est revenu sur sa déclaration. Tout se passe comme prévu alors ? 

Nous sommes coincés. 

Le parti démocrate est comme un homme qui se noie, s'accrochant désespérément à n'importe quoi pour reprendre son souffle. L'avortement, maintenant les armes à feu. Mais l'océan qui les noie, c'est l'économie, et on a tout gâché, donc tout est fini, sauf les pleurs jusqu'en novembre. Il y a même des sondages qui montrent que le contrôle des armes et l'avortement, utilisés pour tenter de susciter l'enthousiasme des démocrates pour les élections de mi-mandat, ne fonctionnent pas. une fois de plus, nous tombons dans le piège de croire qu'il y a un réservoir d'électeurs qui n'existe pas :

le plan des démocrates pour renverser l'élection en ciblant les électeurs de banlieue sur le droit à l'avortement et le contrôle des armes à feu semble mathématiquement contesté et peu susceptible de fonctionner dans l'environnement actuel. Une fois de plus, les démocrates fondent peut-être leur stratégie sur un électorat qu'ils souhaiteraient voir exister, mais qui n'existe pas dans le monde réel. Peut-être qu'après novembre, ils reconsidéreront cette approche.  

Sur le plan militaire pour les États-Unis, je posterai probablement des choses dans les sous-filières appropriées. 

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Serait il envisageable que le vote aie lieu, ainsi que dans la plupart des democraties, un dimanche ou un jour chômé ? 

Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, prof.566 a dit :

Serait il envisageable que le vote aie lieu, ainsi que dans la plupart des democraties, un dimanche ou un jour chômé ? 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Election_Day

Sur le choix du jour de la semaine, le dimanche fut écarté en raison du sabbat chrétien. Une élection le lundi aurait contraint certains à voyager le dimanche, le mardi fut donc choisi.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

La disparition de la forêt de varech au large de la Californie

https://www.sciencenews.org/article/how-kelp-forests-california-urchin-takeover-sea-otter (29 mars 2021)

Une épaisse forêt de varech s'étendait autrefois sur 350 kilomètres le long de la côte nord de la Californie. Plus de 95 % d'entre elles ont disparu depuis 2014, comme le montrent les images satellites. Couvrant autrefois environ 210 hectares en moyenne, ces forêts ont été réduites à une dizaine d'hectares seulement, éparpillés entre quelques petits îlots.

Comme les bancs situés plus au sud, les forêts restantes sont désormais recouvertes d'oursins violets.

Les forêts de varech de Californie, qui constituent un riche habitat pour les organismes marins, ont été frappées par une double série de catastrophes écologiques au cours de la dernière décennie.

Tout d'abord, le syndrome de dépérissement des étoiles de mer a anéanti les populations locales d'étoiles de mer tournesol (Pycnopodia helianthoides), qui se nourrissent généralement d'oursins. Sans étoiles de mer, les oursins violets (Strongylocentrotus purpuratus) ont proliféré.

Le deuxième coup dur a été une vague de chaleur marine si importante et persistante qu'elle a été surnommée "The Blob". Bien que les forêts de varech aient déjà résisté à des épisodes de réchauffement, celui-ci a été si extrême qu'il a fait grimper les températures dans de nombreuses régions du Pacifique à 2 ou 3 degrés Celsius au-dessus de la normale.

Les algues se développent dans les eaux froides et riches en nutriments. Comme leur croissance a ralenti dans l'eau plus chaude, moins de varechs ont dérivé dans les crevasses des récifs où les oursins se cachent généralement. Avec la disparition d'un prédateur clé et un nouveau besoin de chercher de la nourriture plutôt que d'attendre qu'elle vienne à eux, les oursins sont apparus et ont transformé le varech restant en un buffet géant.

 

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

 

 

17 hours ago, herciv said:

Please note that the problem in the US case is not access to raw materials but, as in infant formula, a problem in processing capacities. In the case of oil, for example, some territories processed Russian crude much cheaper to refine. In the case of gas, it is the transformation into LPG . These capacities must evolve to take into account crudes that are more expensive to process.

https://thehill.com/policy/international/597389-heres-where-us-gas-supplies-come-from/

https://www.nbcnews.com/news/us-news/data-how-much-american-oil-comes-russia-n1291369

Le coût du carburant augmentait bien avant l'invasion.

https://www.cnbc.com/2021/01/27/biden-suspends-oil-and-gas-drilling-in-series-of.html

"Maintenant, cela signifie-t-il que nous n'avons pas de problèmes ?  Nous en avons.  Nous avons des problèmes que le reste du monde a, mais moins conséquents que le reste du monde a en raison de notre croissance interne et de notre force.

Voici la situation.  Et en ce qui concerne le prix de l'essence, nous traversons une transition incroyable qui se met en place et, si Dieu le veut, quand elle sera terminée, nous serons plus forts et le monde sera plus fort et moins dépendant des combustibles fossiles.

Vous voyez ce que fait l'Europe par rapport à l'importation de gaz russe.  Vous voyez ce que - de toute façon, je ne vais pas tout passer en revue, mais -

Et ce que j'ai pu faire pour éviter que ça n'empire - et c'est mauvais.  Le prix de l'essence à la pompe est quelque chose que je vous ai dit - vous m'avez déjà entendu dire - ce serait un sujet de grande discussion à la table de ma cuisine quand j'étais un enfant qui grandissait.  Cela affecte beaucoup de familles.

Mais nous avons libéré plus de deux cent, je crois, cinquante-sept mille - millions de barils de pétrole, devrais-je dire.  Nous et le reste du monde nous avons convaincu de nous impliquer.  Ça a aidé, mais ça n'a pas été suffisant.

Nous nous trouvons également dans une situation où nous avons des pénuries alimentaires - des pénuries alimentaires à cause de l'Ukraine.  Il y a plus de - il y a littéralement des millions de boisseaux de pétrole - je veux dire, excusez-moi, de céréales retenus en Ukraine qui auraient un impact positif fondamental sur le marché en termes de baisse des prix alimentaires à tous les niveaux.

Nous nous trouvons donc dans une position où nous travaillons très dur avec les agriculteurs américains et les fabricants américains - et les produits agricoles américains pour fournir plus d'engrais et toute une série de choses.

C'est un travail de longue haleine.  Cela va prendre un certain temps.  Mais en attendant, il me semble que la meilleure chose que je puisse faire - en plus d'essayer d'amener les pays du Moyen-Orient, y compris l'OPEP, à augmenter leur production de pétrole et à avancer dans cette voie - est de veiller à ce que nous continuions à développer notre économie, à créer des emplois."

https://www.whitehouse.gov/briefing-room/speeches-remarks/2022/05/23/remarks-by-president-biden-and-prime-minister-fumio-kishida-of-japan-in-joint-press-conference/

l'administration a été horrible sur ce sujet, et ils ont raté le message. nous avons arrêté le forage pétrolier ici aux états-unis. maintenant nous devons aller chercher du pétrole ailleurs parce qu'apparemment le moyen-orient est vert. 

"une incroyable transition"

C'est exaspérant. Je ne suis pas le seul à l'avoir remarqué, et à ne pas croire à l'excuse de la Russie :

https://www.manchin.senate.gov/newsroom/press-releases/manchin-kelly-urge-biden-administration-to-boost-domestic-energy-production-amid-rising-gas-prices

nous avons beaucoup de pétrole ici et des moyens d'alléger les prix à la pompe et de maintenir l'économie à flot mais nous choisissons de ne pas le faire. les prix ont commencé à augmenter en 2021 après la signature du décret visant à limiter délibérément la production de pétrole.

Le problème est, et sera toujours, que limiter l'offre ne limite pas la demande. Les partisans de l'énergie verte et des voitures électriques ne le comprennent pas. Au lieu de cela, la limitation de l'offre a créé une augmentation de la demande, car comme je l'ai dit plus tôt, nous n'avons pas assez de voitures électriques, elles sont trop chères à acheter même si tout le monde en voulait une.

Ceci avant de mentionner que même si nous achetions tous des voitures électriques demain, le réseau électrique ne pourrait même pas les gérer toutes, et beaucoup d'électricité est encore produite par des choses comme les centrales à charbon et d'autres sources d'énergie polluantes, et bien sûr le fait que la grande majorité des camions et des véhicules commerciaux sont encore à essence.

Le risque de tout cela est qu'en essayant de faire cette merveilleuse transition, les prix de l'énergie s'envolent, et tuent l'économie, ce qui signifie alors aussi que vous ne pouvez pas faire la transition vers l'énergie verte. Les écologistes sont très heureux de la hausse des prix et la considèrent comme une caractéristique, pas un bug. La logique étant que plus l'essence est chère, moins les gens conduisent et polluent ! Je n'ai aucune idée de ce qui se passe lorsque cela détruit le commerce, l'approvisionnement et le tourisme. à un moment donné, les gens ont coupé les vivres. 

c'était tout à fait prévisible à partir du moment où nous avons commencé à nous séparer du pétrole sans pouvoir le remplacer correctement et combler le vide qu'il laisserait, tout en célébrant les coûts élevés, et sans faire le lien entre les prix de l'énergie et l'économie. Je suis un démocrate, je vis dans un État bleu, nous sommes les deuxièmes producteurs de pétrole après le Texas et nous dépendons fortement du pétrole pour financer notre État. 

C'est l'une des choses les plus fascinantes que j'aie jamais lues sur Internet, j'encourage tout le monde à y jeter un œil. Je l'ai lu l'année dernière et j'ai investi en conséquence. Lisez-le en entier, c'est sombrement fascinant et tout à fait complet et notez les prédictions qui sont à peine audacieuses. 

https://www.realclearpolitics.com/articles/2021/07/20/the_gigantic_holes_in_anti-oil_esg_activism_146103.html

 

 

la transition écologique doit être effectuée avec soin et correctement. Pour tous les écologistes ici présents, les "vrais croyants", je les préviens qu'ils font reculer leurs propres objectifs d'une génération. 

Les gens vont associer le mouvement de l'énergie verte à la paralysie et à la pauvreté. 
 

 

 

 

 

 

 

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Le 07/06/2022 à 00:48, Wallaby a dit :

Ni le lait de chèvre, ni le lait de vache ne conviennent aux petits humains :

https://www.parents.fr/bebe/alimentation/lait-pour-bebe/lait-de-chevre-pour-bebe-bienfaits-gout-digestion-differences-avec-le-lait-de-vache-898653

Ainsi, le lait de chèvre natif (c'est à dire non modifié) est clairement contre-indiqué pour les bébés. "La composition du lait de chèvre est inadaptée aux besoins nutritionnels des enfants en bas-âge, explique le docteur Houbani-Mimeran, médecin nutritionniste. L'un de ses défauts majeurs est l'absence de vitamine B12, qui peut entraîner des anémies sévères et des troubles neurologiques parfois irréversibles. Le lait infantile à base de protéines de lait de chèvre répond lui à la réglementation européenne, poursuit-elle. Il est strictement contrôlé et répond parfaitement aux besoins du bébé. Il apporte en quantité suffisante tous les nutriments nécessaires à la croissance du bébé".

https://www.inspq.qc.ca/mieux-vivre/alimentation/le-lait/les-autres-laits

Le lait de vache ne doit pas être servi à un bébé de moins de 9 mois parce qu’il contient trop de protéines et de sels minéraux et que cela peut entraîner une surcharge de ses reins. Ce lait ne lui fournit pas assez de lactose et d’acide linoléique, un acide gras nécessaire au développement de son système nerveux et de son cerveau. Il ne contient pas assez de vitamines A, B1, B6, C, D et E, de cuivre, de manganèse et de fer. Il prive bébé d’éléments protéiques importants comme la taurine, la cystéine et l’alpha-lactalbumine. Il ne fournit pas la protection immunitaire que lui procure le lait maternel.

La vitamine B12, c'est ça :

400px-Cobalamin.svg.png

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Vitamine_B12

ça s'invente pas.

Ni les plantes ni les animaux, et plus généralement aucun eucaryote, ne peuvent produire de vitamine B12. Seules quelques bactéries et archées ont les enzymes nécessaires à sa biosynthèse. Chez des eucaryotes du phytoplancton, quelques gènes intervenant dans cette biosynthèse ont été détectés, mais cela ne suffit pas pour prouver qu'ils la synthétisent10.

Les espèces des genres suivants sont connues pour synthétiser de la vitamine B12 : Acetobacterium, Aerobacter, Agrobacterium, Alcaligenes, Azotobacter, Bacillus, Clostridium, Corynebacterium, Flavobacterium, Halomonas11, lactobacilles, Micromonospora, Mycobacterium, Nocardia, Propionibacterium, Protaminobacter, Proteus, Pseudomonas, Rhizobium, Salmonella, Serratia, Streptomyces, streptocoques et Xanthomonas.

L'ensemble des animaux dépend donc d'autres organismes, tels que les bactéries. La chaîne alimentaire transmet ce nutriment des herbivores aux carnivores de sorte que l'ensemble des produits d'origine animale en contient, mais pas les végétaux.

Pline lui même :

"Cette considération de Pline nous offre en outre des informations sur les pratiques de l’allaitement alternatif prodigué à l’infans : ainsi, nous apprenons que le lait le plus nourrissant, après le lait humain, est celui de la chèvre et de la brebis, tandis que le plus doux (toujours après celui de la femme), est celui du chameau et de la brebis, tandis que le plus fortifiant est celui de l’ânesse, le plus digeste est celui des grands animaux, en premier lieu celui de la chèvre, et enfin, que le plus médicinal est celui de la vache. Sans forcément être indexée sur une pratique répandue, l’idée de nourrir les petits hommes de lait animal, en nourriture de substitution ou de complément existe dans le monde antique"

La chèvre ou la femme. Parentés de lait entre animaux et humains au Moyen Âge.

https://journals.openedition.org/imagesrevues/1621?Lang=en

Après, entre ce qui était prôné durant l'Antiquité et les vertus réelles de ces remèdes, je ne conseillerai à personne de le faire, par simple esprit de sauvegarde:happy:.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

 

 

Je sais que les gens sont un peu fatigués des armes à feu, mais une rapide mise à jour politique.

La Chambre des représentants a adopté un projet de loi très complet sur les armes à feu en suivant la ligne du parti. Il est peu probable qu'elle aille plus loin, ce qui est l'une des raisons pour lesquelles elle est si étendue. Même si elle passait, elle serait confrontée à de nombreuses contestations judiciaires. En fin de compte, ce n'est que symbolique.

Le Sénat est encore en train de mettre au point ses machinations et il est très probable qu'elle soit beaucoup moins étendue afin de gagner des voix républicaines. Il a été suggéré de relever l'âge d'achat d'un fusil ou d'une arme d'épaule à 21 ans, ce qui est actuellement le cas pour les pistolets ou les armes de poing. 

Il convient de noter que même si la restriction d'âge est adoptée, le 9e circuit vient d'avoir son mot à dire à ce sujet. Le 9e circuit est californien, parfois appelé le "9e cirque" car la Californie a ses propres règles, et même le très anti-armes du 9e circuit souligne que les jeunes de 18 ans ont des droits :

https://www.cbsnews.com/sanfrancisco/news/9th-circuit-finds-states-under-21-gun-sales-ban-unconstitutional/

L'objectif n'est peut-être même pas de faire passer le contrôle des armes à feu, mais de l'utiliser comme une arme politique contre les républicains :

Après avoir déjà forcé le GOP à rejeter publiquement la législation sur le droit de vote et l'accès à l'avortement cette année, le chef de la majorité du Sénat Chuck Schumer donne à Murphy (D-Conn.) une énorme marge de manœuvre pour conclure un accord sur les armes avec les sénateurs républicains. Il s'agit d'un virage pragmatique, qui reflète la différence de perception de la question des armes à feu au sein d'un groupe parlementaire démocrate de 50 membres, qui tente depuis près de dix ans d'obtenir le soutien des républicains à la législation sur les armes à feu.

Bien qu'ils ne le soulignent pas publiquement, les démocrates pensent qu'il y a de fortes chances que les divisions internes du GOP sabordent finalement tout accord sur la sécurité des armes à feu. Cela signifie qu'ils n'ont pratiquement pas besoin de lever le petit doigt pour voir les Républicains souffrir de cette question.

C'est pourquoi les dirigeants démocrates n'imposent aucune limite aux négociations, malgré leurs fortes convictions quant à l'approbation de lois plus restrictives sur les armes à feu. Schumer admet que l'obtention de l'adhésion du GOP est un "obstacle difficile à surmonter", mais il ne fixe pas de délais stricts...

... Dans le même temps, les démocrates craignent que les meurtres horribles commis dans les écoles ne s'estompent déjà dans l'esprit des Américains au fur et à mesure des négociations. Il est prouvé que les fusillades de masse s'effacent de la conscience collective en quelques jours ; la tuerie d'Uvalde remonte à près de deux semaines.

En outre, les républicains pourraient utiliser tout accord modeste sur la sécurité des armes à feu pour faire valoir pendant des années que le Congrès a déjà traité la question. Cela représente un risque politique important pour les démocrates qui cherchent à ouvrir la voie à une proposition étroite sur les armes à feu, en testant leur capacité à adopter une législation fragmentaire qui ne satisferait pas leur base mais permettrait aux républicains de revendiquer un accomplissement bipartisan.

https://www.politico.com/news/2022/06/07/democrats-guns-deal-00037830

Tweet dévastateur ou brillant publié selon le niveau de cynisme de chacun :

"Les fusils semi-automatiques sont des armes de guerre. Refuser d'agir et de sauver des vies en ce moment est un abandon immoral de votre devoir constitutionnel", ont tweeté les démocrates de la Chambre mercredi. 

Il s'agit peut-être de la plus grande aide apportée au camp des pro-armes depuis la déclaration catégorique de Beto O' Roarkes sur la confiscation des armes. 

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.nytimes.com/2022/06/08/opinion/the-jan-6-committee-has-already-blown-it.html

Dans Foreign Affairs, Steven Levitsky et Lucan Way prévoient un avenir d'"instabilité endémique du régime" : crises constitutionnelles fréquentes, élections contestées ou volées, périodes de démocratie dysfonctionnelle suivies de périodes de régime autoritaire.

Dans The Atlantic, George Packer imagine ce qui pourrait se passer si une élection contestée était finalement décidée par la Cour suprême ou le Congrès : La moitié du pays explose de rage. Les protestations deviennent violentes. Des bâtiments sont bombardés de bombes incendiaires. Les forces de l'ordre prennent parti.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, Wallaby said:

https://www.nytimes.com/2022/06/08/opinion/the-jan-6-committee-has-already-blown-it.html

In Foreign Affairs, Steven Levitsky and Lucan Way predict a future of “endemic regime instability”: frequent constitutional crises, disputed or stolen elections, periods of dysfunctional democracy followed by periods of authoritarian rule.

In The Atlantic, George Packer imagines what might happen if a disputed election is ultimately decided by the Supreme Court or Congress: Half the country explodes in rage. The protests turn violent. Buildings are bombarded with incendiary bombs. The police take sides.

 

Et ils pensent qu'ils vont faire en sorte que le contrôle des armes à feu soit pris au sérieux. :rolleyes:

Les gens de tous bords pleurent pour ce qui s'est passé au Texas, mais étant donné ce qui précède... les gens ne vont pas être pressés de rendre leurs armes ou de se conformer aux restrictions, et étant donné la rhétorique (oui des deux côtés), je ne vois pas beaucoup d'amélioration sur ce front. 

Les audiences du 6 janvier ont lieu et une grande partie de l'attention est déjà accaparée par la tentative d'assassinat de l'un des 9 juges de la Cour suprême. Alors qu'ils s'en prennent à Trump pour incitation à la violence, Schumer et Warren font des discours passionnés pour dire que la Cour suprême n'est pas légitime. Biden est allé à l'émission de Jimmy Kimmel et a dit qu'il y aurait une "révolution" si les juges renversaient Roe vs Wade. 

C'est un désordre. C'est d'autant plus frustrant que ces personnes sont censées être les "adultes" qui ont ramené la civilité dans le sillage de Trump. Comme je l'ai dit dans un post précédent, je n'ai jamais vu le gouvernement plus engagé à se délégitimer. Même le gouvernement ne croit plus au gouvernement, il ne faut pas s'étonner qu'une bande de gens de droite et même de centristes disent "je vous l'avais dit" et achètent plus de munitions. 

Il est très difficile pour les politiciens de s'élever au-dessus de la mêlée partisane, et Biden a perdu sa capacité à le faire. Il l'a fait une fois, Biden était quelqu'un qui allait dans le sens des Républicains, il a voté pour la guerre en Irak, par exemple, puis a dit qu'il ne le regrettait pas, mais il a abandonné cela pour se contenter de démagoguer les Républicains alors qu'il patauge. Le plus triste, c'est qu'ils ne jouent probablement même plus au golf ensemble. 

Le côté positif de la raclée que nous sommes sur le point de prendre en novembre donnera à Biden une chance d'abandonner l'idée qu'il est un démocrate de gauche (selon les normes américaines, n'oubliez pas que les choses sont différentes ici) et de redevenir le centriste opportuniste que nous avons connu par le passé. Je ne suis pas le premier à le dire, mais la pire chose qui soit arrivée, c'est l'obtention de ce sénat 50/50, car cela a provoqué une erreur grossière de calcul de ce qui était possible. 

Manchin a l'air d'être un don du ciel maintenant que les chiffres de l'inflation ont encore augmenté ce mois-ci. 

Le problème de l'audition du 6 janvier est que les deux parties l'ont prise comme un moyen de se débarrasser de Trump au lieu de s'intéresser aux causes profondes et à ce qui peut être fait pour empêcher que de telles choses se reproduisent. 

Personne ne veut l'entendre, mais les démocrates doivent être le plus grand parti, si nous voulons prouver aux gens que nous sommes les adultes, nous devons agir comme tel. Les remarques autodestructrices visant à obtenir des extraits sonores bon marché et des points faciles doivent cesser. Arrêtez d'essayer de délégitimer la Cour Suprême. Cela fera plus de dégâts que toutes les décisions qu'elle prendra. Arrêtez de parler de "révolutions" alors que vous essayez d'interdire la moitié des armes à feu dans le pays. Essayez de proposer quelque chose de cohérent, et jetez de l'eau sur le feu, au lieu de l'essence. 

 

Link to comment
Share on other sites

Le sac de bienvenue remis par la Chambre de commerce américaine pour promouvoir l'industrie des Etats-Unis lors d'un sommet international part d'une bonne intention, mais n'envoie peut-être pas le bon message: de nombreux cadeaux remis aux invités sont estampillés "Made in China".:laugh:

https://www.rts.ch/info/monde/13163562-un-sac-de-cadeaux-embarrassant-distribue-au-sommet-des-ameriques.html

  • Haha 3
  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

https://en.wikipedia.org/wiki/Richard_A._Carranza

Richard A. Carranza (né en 1966) est un éducateur américain qui a été chancelier du département de l'éducation de la ville de New York de 2018 à 2021.

En 2018, l'administration de Blasio a lancé un plan visant à supprimer l'examen de lycée spécialisé de la ville de New York, qui est proposé à tous les élèves des collèges de la ville. En juin 2018, en défendant ce plan, Carranza a déclaré : " Je n'adhère tout simplement pas au récit selon lequel un groupe ethnique est propriétaire de l'admission dans ces écoles. " Les groupes américains d'origine asiatique ont décrié cela comme un racisme anti-asiatique, considérant qu'un nombre disproportionné d'élèves admis dans les huit écoles spécialisées de la ville sont d'origine asiatique. Ils estiment que leurs enfants sont ciblés pour leur réussite à l'examen. Les anciens élèves, les militants et les groupes américains d'origine asiatique ont fait valoir que le chancelier Carranza n'a pas su apprécier la diversité socio-économique et autre parmi ces étudiants et internes aux communautés d'origine asiatique. Carranza a refusé de s'excuser pour ces remarques.

En juin 2019, neuf membres du conseil municipal de New York ont écrit une lettre au maire Bill de Blasio lui demandant de licencier Carranza, l'accusant d'avoir des actions qui divisent. 23 membres du conseil, dont le président de la commission de l'éducation, ont répondu en envoyant une lettre au maire pour soutenir Carranza.

Carranza a démissionné de son poste de chancelier des écoles de la ville de New York, le 15 mars 2021. Cette décision abrupte a été prise après que les désaccords entre le maire Bill de Blasio et M. Carranza sur la politique de déségrégation scolaire eurent atteint un point de rupture.

https://www.city-journal.org/richard-carranza-implicit-bias (3 juin 2019)

Carranza dit [1] qu'il combat une "culture de suprématie blanche", caractérisée par des concepts tels que "l'individualisme", "l'objectivité" et "le culte de l'écrit". Il est difficile d'imaginer un éducateur dénigrant l'expression écrite, mais Carranza a franchi ce Rubicon.

[1] Plus exactement, ce n'est pas directement Carranza qui le dit, mais un transparent utilisé dans "une formation obligatoire parrainée et financée par le Bureau de l'équité et de l'accès du département et récemment administrée aux directeurs d'école, aux superviseurs du bureau central et aux équipes de surintendants". Le transparent, tiré de "Démantèlement du racisme : A Workbook for Social Change Groups" de Kenneth Jones et Tema Okun - cite plus d'une douzaine de caractéristiques de la "culture de la suprématie blanche" que les administrateurs scolaires sont censés éviter. Source : https://nypost.com/2019/05/20/richard-carranza-held-doe-white-supremacy-culture-training/

Edited by Wallaby
Link to comment
Share on other sites

On 6/11/2022 at 10:07 AM, Wallaby said:

https://www.theatlantic.com/ideas/archive/2022/06/how-san-francisco-became-failed-city/661199/ (June 8, 2022)

How San Francisco became a failed city

Yesterday, voters in San Francisco decided to oust their district attorney, Chesa Boudin, from her post. They did it because he didn't seem to care that he was making the citizens of our city miserable in the service of an ideology that made sense everywhere but in reality. It's not just about Boudin, though. It feels like, on everything from housing to schools, San Francisco has lost its grip - that progressive leaders have done LARP (live-action role-playing) on the values of left instead of working to create a livable city. And many San Franciscans have had enough.

On a cold, sunny day not too long ago, I went to see the city's newest addiction center, the Tenderloin Center, on Market Street. It's downtown, an open-air fence enclosure in what was once a public square. On the sidewalks all around, people are lying on the ground, shuddering. There is a free mobile shower, washing and toilet station marked DIGNITY ON WHEELS. A young man lies nearby, stoned, his shirt pulled up, his face puffy and sunburned. Inside the enclosure, the services are distributed: food, medical care, clean syringes, referral to housing. It's basically a safe space to shoot. The city government says it's trying to to help. But from the outside, it looks like the youngsters are being driven to die on the sidewalk, surrounded by half-eaten packed lunches.

A few years ago, it was a crossroads filled with tourists and office workers who somehow coexisted with the large and ubiquitous homeless community. I've walked that corner thousands of times. Now the homeless - and those who care for the homeless - are the only ones left.

Before I left, I had grown accustomed to the idea of housing so expensive that it would, as if by natural law, force couples out of town as soon as they had a child. San Francisco now has the fewest children per capita of any major US city, and a salary of $117,400 there is considered low income for a family of four.

A few years ago, a friend of mine saw a man staggering down the street, bleeding. She recognized him as someone who regularly slept outdoors in the neighborhood, and called 911. Paramedics and police arrived and began treating him, but members of a homeless advocacy group noticed and intervened. They told the man he didn't have to get into the ambulance, that he had the right to refuse treatment. That's what he did. The paramedics left; the militants left. The man sat alone on the sidewalk, still bleeding. A few months later, he died a block away.

The reality is that with the brightest minds, lots of money, and the best intentions, San Francisco has become a cruel city. It became so dogmatically progressive that to maintain ideological purity one had to accept – or at least ignore – devastating results.

But this dogmatism could yield under the pressure of reality. Earlier this year, voters in San Francisco overwhelmingly recalled the school board superintendent and two of her more progressive colleagues. These are the people who also voted against Boudin; early results showed that around 60% of voters chose to impeach him.

Residents had hoped Boudin would reform the criminal justice system and treat low-level offenders more humanely. Instead, his critics claimed his policies victimized victims, allowed criminals to re-offend freely, and did nothing to help the city's most vulnerable people. To understand how newsworthy Boudin's defenestration is, remember that San Francisco only has a tiny number of Republicans. This is a fight of leftists against liberals. It's about the idealists who think a perfect world is within reach - all it takes is a little more time, a little more commitment, a little more funding, forever - and of those who are fed up.

San Francisco had 92 drug deaths in 2015. There were about 700 in 2020. By comparison, that year, 261 San Franciscans died from the coronavirus.

In addition to the supervised drug use center in the plaza, San Francisco has a specially licensed and city-maintained shanty town one block from City Hall, where food, medical care, and counseling are free, and where each tent costs taxpayers about $60,000 a year. Fentanyl addicts come too, because buying and using drugs here is so easy. In 2014, Proposition 47, a state law, made possession of drugs a felony to a misdemeanor, a misdemeanor for which Mr. Boudin said he would not devote resources to prosecuting them.

This approach to addiction and homelessness is quintessentially St. Franciscan, blending empathy-based progressivism with Californian libertarianism. The roots of this belief system date back to the 1960s, when hippies filled the streets with tents and grass. The town has always had a soft spot for wanderers and admirably prioritizes healing over punishment.

In 2019, someone posted a photo in a Facebook group called BART Rants & Raves where people were complaining about the state of the regional transportation system. The photo was of a young man, slumped on a train. People agree that the city is disgusting.

A woman named Jacqui Berlinn wrote in the comments, simply, "He's my son."

His name is Corey Sylvester and he is 31 years old. She posted a photo of him when he was sober: "May he be sober again soon."

Berlinn has five children, and is also raising Sylvester's daughter. Since posting that comment, she's become an activist, calling on the city to crack down on drug dealing, put drug dealers in jail, and arrest her son to force him to get sober in jail. which she sees as the only way to save her life. She told me she felt San Francisco had let people like him down: "Nothing that's been done is making the situation any better." Her work is non-partisan, she says, but "I would be lying if I didn't say I really want Boudin fired."

Not long ago, we met on a front porch near the Civic Center, where her son used to hang out. She hadn't seen him for months, but she spoke to him periodically. She cried talking about her drug adventure. She said he was addicted to heroin. He got sober after stints in prison, but it didn't last. "I saw him sometimes, and he didn't look so bad, and it was like that for 10 years," she told me. "But then the dealers started putting fentanyl in everything, and being on fentanyl changed him, it made him deteriorate so quickly...Before, he looked pretty healthy and smiling. And now , he's hunched over. He walks almost at a 40 degree angle, like an old man."

One day, Berlinn was looking for Corey in the Tenderloin neighborhood when she came across someone else's son. "He was naked in front of the Safeway... And he said he was God and he was eating a cardboard box."

She called the police. Officers arrived but said there was nothing they could do; he said he didn't want any help and he wasn't hurting anyone. "They said it wasn't illegal to be naked; people are naked all the time in the Castro...They just left him naked eating cardboard on the street outside the Safeway."

Anyone offended by the sight of suffering is merely judging someone with an episode of mental health, and any liberal who argues that the state can and should take control of a drug-ridden person and psychosis is basically a republican. If and when the vulnerable person dies, that is their choice, and in San Francisco, we pride ourselves on accepting that choice.

Burglaries are up more than 40% since 2019. Car break-ins have been down lately, but San Francisco still has more car break-ins — and far more property thefts in general — per capita than cities like Atlanta. and LA.

Seven Walgreens closed between November and February, with some citing theft as the reason.

The movement to decriminalize shoplifting in San Francisco began in 2014 with Proposition 47, the state law that downgraded drug possession and also recategorized the theft of goods worth less than $950. dollars as a misdemeanor. It accelerated in 2019 with the election of Boudin as district attorney.

It's hard to remember now, but Boudin's election was thrilling for the city. It took place during the heights of rage against President Donald Trump, as more people became aware of police brutality against black people and demanded criminal justice reforms. London Breed, the city's first black female mayor, wanted a liberal moderate as prosecutor, but Boudin cast himself on the left as a staunch progressive ideologue whose worldview was shaped by his imprisoned Weather Underground parents ( 1).

(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Weather_Underground

The Weatherman, more often called Weathermen, and became after his hiding The Weather Underground then The Weather Underground Organization, was an American collective of the radical left, presenting itself as anti-imperialist and anti-racist, founded in 1969 in Chicago from from the rubble of the Students for a Democratic Society (SDS) which launched the campaign against the Vietnam War.

When a robbery happens at a Walgreens or a CVS, there's no big chase. The cashiers are jaded about it. The deodorant and shampoo aisles are locked. Just press a button and the attendant will pick up your dishwashing liquid.

The rage against Boudin was linked to this locked up soap, but it went far beyond that.

Under Boudin's leadership, city prosecutors can no longer use the fact that a person has been convicted of a crime in the past to seek a longer sentence, except in "extraordinary circumstances." Boudin ended cash bail and limited the use of gang bonding, which allows for harsher penalties for criminal association. In most cases, it barred prosecutors from prosecuting when drugs and weapons were found during minor traffic stops. “We will not charge cases determined to be pretextual racist stops that lead to the recovery of contraband,” Rachel Marshall, director of communications for the district attorney, told me.

In 2020, I interviewed Boudin while working on an article for The New York Times. When we discussed why he was not interested in prosecuting quality of life crimes, he explained that street crime was nothing compared to the high level crime he wanted to focus on. focus.

Of course, there is good in what Boudin was trying to do. No one wants people to be incarcerated for unfair terms. No one wants relatives of immigrants killed by MS-13. Few of Boudin's political ideas - individually, and sometimes with reasonable limitations - are indefensible. (The end of cash bail for really minor crimes, for example, protects people from losing their jobs and more while they are in prison). But as with homelessness, the city's comprehensive approach to criminal justice reform has gone well beyond common sense. Last month, a man who had been convicted of 15 offenses relating to burglary and theft between 2002 and 2019 was rearrested on 16 new counts. charge of burglary and theft; most of these charges were dismissed and he was released on probation. It really didn't inspire confidence that the city was taking this seriously.

Schools in the city have been closed for most of the 2020-21 school year - longer than schools in most other cities, and significantly longer than private schools in San Francisco. In the midst of a pandemic, with no real reopening plan in sight, school board meetings have become major events, with audiences of more than 1,000 people on Zoom. The board did not have the unilateral power to reopen schools even if it wanted to – that depended on negotiations between the district, the city and the teachers' union – but many parents were dismayed to find that board members didn't even seem to want to talk about reopening classes. They didn't want to talk about learning loss or problems with attendance and functionality. It seemed like they couldn't be bothered with things like ventilation. Instead, they wanted to talk about white supremacy.

One evening in 2021, the meeting lasted seven hours, including one devoted to making sure a man named Seth Brenzel stayed off the parents' committee.

Brenzel is a music teacher, and at the time he and her husband had a child in a public school. Eight seats were up for election on the committee, and Brenzel was unanimously recommended by the other committee members. But there is a problem: Brenzel is white.

The other big debate in those Zoom calls was whether to rename schools named after figures like Abraham Lincoln and Dianne Feinstein, San Francisco's first female mayor. The board called the figures symbols of a racist past and eventually voted to rename 44 schools 'linked to injustice', but after a backlash the board shelved the naming. implementation of these changes.

In February 2021, school board members decided to avoid the phrase "learning loss" to describe what happens to children locked out of their classrooms. Instead, they would use the words "learning change". Closing schools simply means students are "having different learning experiences than what we're currently measuring," said Gabriela López, a board member at the time. "They learn more about their families and their cultures." The board felt that it was wrong to consider this as some kind of "deficit".

That same month, the school board voted to replace the rigorous test that selected applicants for Lowell, San Francisco's most competitive high school, with a lottery system. López explained it this way: “Grades and standardized test scores are automatic barriers for students outside of white and Asian communities.” She added that they "have proven to be one of the most effective racist policies, given that they are used to try to measure aptitude and intelligence. So the fact that Lowell uses this system based on merit as a step in candidacy is inherently racist."

Collins echoed this: "'Merit' is an inherently racist construct designed and centered on a white supremacist framing."

As Allison Collins' fame rose during the pandemic, critics began browsing her old tweets. There were bad ones. In 2016, she wrote, "Many Asian Americans believe they benefit from 'model minority' nonsense. In fact, many Asian American teachers, students, and parents actively promote these myths. They use white supremacist thinking to assimilate and 'move on'."

In April 2021, [Kit Lam, an immigrant from Hong Kong with two children in public school] started going to 1400 AM , the Bay Area's Chinese-language radio station, to express his outrage. He speaks out against school closures and the decision to get rid of the admissions test at Lowell. Asian students are traditionally overrepresented at Lowell; admission is one of the best ways for poor and middle-class children in San Francisco to climb the economic ladder.

Many people in his community agreed with him. They began collecting signatures and raising funds for a campaign to remove Collins, López and another progressive board member, Faauuga Moliga. Siva Raj, one of the organizers of the recall campaign, told me that about half of the campaign volunteers spoke Chinese.

After her tweets came to light, a board member asked Ms Collins to voluntarily step down. But she refused. Instead, she sued five of her colleagues. She also sued the district. She asked for $87 million, citing, among other things, "severe mental and emotional distress", "damage to self-image" and "damage to spiritual comfort".

The court dismissed his complaint. And in February 2022, San Franciscans voted decisively to remove all three members from the school board.

For a long time, says Michelle Tandler, founder of a startup that documented the downtown meltdown on Twitter, "Progressives and Democrats in San Francisco were so focused on Trump they weren't paying attention." Suddenly they pay attention.

And Mayor Breed responds. She was elected during the Trump administration, like Boudin and the school board, and her approval numbers are also falling. But she is in a different mould. Breed is a shrewd politician who knows which way the wind is blowing, and is willing to change course based on the results.

A few years ago, she had proudly embraced the movement of "defunding the police"; not anymore. This spring, after the city's gay pride parade banned police officers from marching in uniform, Ms Breed announced that, in solidarity, she would not be marching either.

San Franciscans are now saying: We can want a fairer justice system and also prevent our car windows from being smashed. And: It's not white supremacy to hope that schools stay open, that teachers teach children, and, yes, that they do tests to see what those children have learned.

San Franciscans were mistaken in believing that progressive politics required blocking new construction and avoiding immigrants who came to town as computer scientists. We fooled ourselves into thinking that sidewalk psychosis and drug addiction were part of the city's diversity, even though homelessness and housing prices took away the real diversity of the city. Now the residents are coming to their senses. Recall referendums mean that there is a limit to what we can accept when it comes to the decline of this great city. Thank God !

 

c'est un bon début

mais la route va être très longue.

 Beaucoup de ces nouveaux avocats étaient "réveillés" avant que cela ne soit une chose. Moi, je venais d'un milieu un peu plus rural, je n'étais pas riche, j'avais été dans l'armée et j'étais un démocrate modéré, ce qui me plaçait juste à droite de Benito Mussolini sur leur spectre politique. 

Si vous avez entendu l'expression "nés avec une cuillère en argent dans la bouche" pour décrire les "toujours riches", beaucoup d'entre eux sont nés avec une pelle en argent non pas dans la bouche, mais dans un autre orifice, jusqu'au manche incrusté de bijoux. Ils veulent tous être des "sauveurs" et pensent que tout le monde est distant et isolé des conséquences de leurs actions comme ils le sont. Ce ne serait pas un problème à certains égards, jusqu'à ce qu'ils deviennent procureurs et que soudainement les détenus dirigent l'asile. 

J'ai toujours été quelqu'un qui aspire au plus grand bien et qui veut voir le monde comme il devrait être, mais je n'ai jamais perdu de vue la façon dont le monde est. la plupart de ces avocats ne l'ont jamais fait. Ce n'est pas un problème nouveau, et je ne dis pas qu'ils n'ont pas de bons arguments ; cependant, c'est une erreur et c'est insoutenable.

Et sur cette note :

Lorsque les officiers sont arrivés, "ils ont affronté le suspect, et une fusillade a eu lieu", a déclaré le capitaine Andrew Meyer du département du shérif. "Le suspect s'est enfui de la chambre d'hôtel pour se réfugier dans le parking et une deuxième fusillade a eu lieu. Deux officiers de la police d'El Monte et le suspect ont été touchés par des coups de feu."

Les deux officiers ont été transportés au LAC + USC Medical Center, où ils ont succombé à leurs blessures. Meyer a déclaré qu'il semble qu'aucune victime n'ait été poignardée, mais les autorités enquêtent. Le suspect a été déclaré mort sur les lieux.

Le suspect, identifié comme Justin Flores, était en liberté surveillée au moment de la fusillade, selon une source du bureau du procureur de Los Angeles.

En 2021, Flores a plaidé coupable à une accusation d'être un criminel en possession d'une arme à feu, a déclaré Ricardo Santiago, responsable de l'information publique du bureau du procureur du comté de LA, dans un communiqué.

"La peine qu'il a reçue dans l'affaire d'arme à feu était conforme aux résolutions pour ce type d'infraction, compte tenu de son passé criminel et de la nature de l'infraction", a déclaré Santiago, ajoutant que Flores n'avait pas d'antécédents de violence documentés au moment de sa condamnation.

si seulement il y avait une sorte de "signe d'avertissement" ou de signal. comme s'il était un criminel connu pris avec une arme à feu qu'il n'est pas autorisé à posséder ? 

https://www.cnn.com/2022/06/15/us/police-officers-killed-el-monte-california/index.html

Vous pouvez me traiter de "blasé" ou de cynique tant que vous voulez, peut-être ai-je tort et que le contrôle des armes à feu fonctionne vraiment - mais nous ne le saurons jamais à moins que vous n'appliquiez réellement la loi sur les criminels connus qui sont en possession d'armes. 

Un cinglé isolé qui s'échappe de temps en temps avec un AR15 n'est pas le problème comparé à l'occurrence régulière et ennuyeuse de criminels connus qui sont relâchés dans la nature à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'ils finissent par tuer quelqu'un, ou plusieurs personnes :

https://www.nationalreview.com/corner/mcconnell-is-going-the-wrong-way-on-guns/?taid=62a9b5647385bc0001a6d6a6

 

 

une dernière remarque. Et faites attention, vous devez me faire confiance pour l'instant, mais cela va se savoir de plus en plus (je publierai peut-être d'autres preuves plus tard, mais c'est un avertissement - vous pouvez aussi vérifier par vous-même).

Biden, l'empereur, n'a plus de vêtements maintenant.

Le signal est monté, je vois des signes partout qu'il est fini d'une manière ou d'une autre dans son propre parti. Je ne vais pas spéculer sur ce que cela signifie à court terme, ou pour 2024, mais je sais de plus en plus ouvertement que les "murmures" sur sa capacité à être président passent des "coins sombres des fous de la conspiration sur Internet" au courant dominant. Ils ne peuvent plus le couvrir, et ils ne font plus semblant. 

La réalité de ce qui se passe, notamment sur le plan économique, commence à apparaître aux yeux des membres du parti et ils se rendent compte qu'il est devenu un point d'ancrage. Une partie de cette attitude pourrait simplement consister à se distancer de Biden pour aider lors des élections de mi-mandat en novembre, mais comme j'y ai fait allusion dans des messages précédents, "c'est l'économie qui est stupide" et, à moins d'un miracle étrange, Biden est un morceau de charbon à Noël et l'économie est soit bloquée là où elle est, soit destinée à empirer.

https://www.cnn.com/2022/06/15/politics/mayra-flores-texas-republican-special-election/index.html

Les élections spéciales ont leurs propres réserves, mais c'est un signe. 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,799
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Dalariel
    Newest Member
    Dalariel
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...