jeanmi

l'Airbus A 330 MRTT

Recommended Posts

A Propos d'A400M quelques photos ...

Assemblage des trois premier fuselages ...

Image IPB

Image IPB

Une Aile

Image IPB

Le premier cockpit livré ...

Image IPB

L'usine de Getafe en Espagne pour l'assemblage final...

Image IPB

Image IPB

Dans l'attente de ses premier appareils [08]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils les construissent deja en série sans l'avoir fait voler? Je sait qu'aujourd'hui avec les simulation sur ordi, etc il y a moin de risque de surprise mais quand méme!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils les construissent deja en série sans l'avoir fait voler?

Je sait qu'aujourd'hui avec les simulation sur ordi, etc il y a moin de risque de surprise mais quand méme!

Surtout le calendrier de livraison est très serré et donc il ne faut pas perdre de temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Surtout le calendrier de livraison est très serré et donc il ne faut pas perdre de temps.
Je sait bien, mais c'est quand méme bizar

Normalement les premiere livraisons sont pour 2009

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je sait bien, mais c'est quand méme bizar

Non en fait c'est normal dans les programmes civils, tout est en flux tendu. Les premier protype arrivent et sont suvi par le lancement de la chaine avant même le premier vol. C'est la procedure habituelle.

Normalement les premiere livraisons sont pour 2009

Plutot 2010, le programme devait voir la livraison du premier avion au 4eme trimestre 2009 mais il y a un decallage du programme de 2 mois. Donc on se retrouve surement plutot sur 2010.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah le problème d'un appel d'offre, c'est qu'on va voir des KC767 ou des IL 78 alors que le but de la commande est entre autre de faire tourner notre industrie et nos bureaux d'étude.

A mon avis il n'y a que l'A330MRTT et l'A310MRTT qui soient politiquement acceptable. Quoiqu’on pourrait aussi voir un gros mercure version ravitailleur ou un mirage 4000 BT capable de faire du bombardement lourd ou du ravitaillement. (à l'origine du mirage 4 il devait pesait 50 tonnes comme le B58 et exister en version ravitailleur pour s'auto ravitailler)

Et si c'est un appel d'offre truqué je n'en vois pas l'interêt.

Sujets tres interessant!!

A propos du "gros Mercure version ravitailleur" tient j'ai eu cette idée aussi il y a quelque temps.

a propos les Mirage IVA ils avaient des pods buddy-buddy pour se ravitailler entre eux (sans envoyer les C-135FR au suicide) ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand je parlais du mercure c'était juste pour dire que Dassault pouvait probablement proposer un concurrent au ravitailleur d'Airbus si on lui en laisser le temps. Et pour les mirages j'avais lu qu'à une époque il était prévu de construire 50 mirages IVB de 50 tonnes propulsés par 2 réacteur de 12 tonnes de poussé, dérivés agrandis du prototype du mirage IVA. Ces mirages IVB devait pouvoir se ravitailler entre eux. Mais pour des raison politique (les réacteurs américains devaient être construit sous liscence et ça posait problème) économique (le mirage IVB est plus gros donc plus cher que le mirage IVA) et industrielle (le mirage IVB risquait de ne pas être au point assez tôt) il a été décidé d'acheter 60 mirage IVA et des KC135 pour le ravitaillement. Personnelement je n'ai jamais entendu parler d'une version ravitailleur du mirage IVA donc je présume qu'il n'y a pas eu de pods d'installé. Et si ça avait été le cas, on aurrait peut-être entendu parler d'une remotorisation avec des M88 nettement plus économique que les ATAR. Mais je doute fortement de l'utilité. Un mirage IV en mode subsonique à haute altitude doit être presque aussi vulnérable qu'un KC135 et en mode supersonique ou en raz motte, sa capacité de ravitailleur doit être fortement réduite et presque négligeable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dassault et un "super" mercure, c'est une hypothèse très exotique. Dassault n'a pas reconçu d'avion de ligne depuis 40 ans, tout le savoir faire dans ce domaine a disparu chez Dassault. En plus , si les avions de ligne d' il y'a 40 ans et les nouveaux sortis se ressemblent globalement, les technologies utilisées, les process de fabrication, etc ne sont plus du tout les mêmes. Certes dassault conçoit des appareils civils de haut niveau technologique comme le falcon 7X par exemple ( ou dans le domaine militaire Rafales et Neuron ), mais dassault aurait beaucoup de choses à reprendre à 0 pour proposer son ravitailleur. De plus le ravitailleur dassault ne serait conçu qu'a 30 exemplaires grand maximum ( 15 Armée de l'Air, plus 15 exportés) face à une concurrence féroce : airbus A330 MRTT, B767 tanker, et B777 tanker... le prix unitaire de chaque appareil serait délirant ! le paris serait intenable pour dassault.

Share this post


Link to post
Share on other sites

et surtout, je doute que le 2e actionnaire laisse Dassault se lancer dans une telle entreprise, vu qu'il s'agit de EADS France...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le premier pas de la France :

Le ministère de la Défense a fait un premier pas vers l'acquisition de ravitailleurs en vol A330 MRTT. La DGA a en effet confié la gestion du programme à la Direction des systèmes d'arme sous l'égide du Délégué général adjoint chargé des opérations. Cette action administrative signifie que l'A330 MRTT devient un programme d'armement actif dont le responsable devrait être officiellement nommé dans les prochains jours.

Sources : Air & Cosmos - n°2085 - 06 juillet 2007

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lors de l'audition au sénat du MinDef, il a évoqué la nécessité de remplacer, au plus vite, la flotte d'avions ravitailleurs, vieux de 45 ans, dont dispose l'armée de l'air, rappelant que cette vétusté induit des coûts de maintenance élevés, pour une disponibilité réduite à la moitié de la flotte de 14 appareils. Il a rappelé que des Airbus A 330, reconvertis en avions ravitailleurs et de transports de troupes, avaient déjà été acquis par plusieurs aviations étrangères.

Réponse de HM : les avions ravitailleurs KC 135 ont été achetés aux Etats-Unis en 1962 pour 11 d'entre eux et en 1964 pour les 3 autres, il appartiendra à la future loi de programmation militaire de déterminer le volume et les modalités de financement des appareils appelés à les remplacer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@philippe

vu les problèmes du KC 767 avec les italiens et les japonais on est sûr de pas acheter américain cette fois ci :lol:

c'est l'Amiral Sanguinetti qui serait heureux

l'intêret de l'Airbus c'est aussi la formation des équipages et les débouchés après leur contrat

va-t-on envisager un leasing comme les brits ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

les avions ravitailleurs KC 135 ont été achetés aux Etats-Unis en 1962 pour 11 d'entre eux et en 1964 pour les 3 autres, il appartiendra à la future loi de programmation militaire de déterminer le volume et les modalités de financement des appareils appelés à les remplacer.

En fait les 11 C-135FR ont été livrés en 1964 (plus un 12ème perdu à Hao en 1972, RIP...) et 3 KC-135R construits en 1962? 1964? ont été achetés d'occasion à l'USAF vers 1995-96.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En ce qui concerne les ravitailleurs, seuls deux appareils répondent aux besoins actuels : l’Airbus A330 et le Boeing 767, avec des caractéristiques et des capacités différentes. Ce programme connaît aujourd’hui un problème de financement. Une acquisition patrimoniale poserait moins un problème d’autorisations d’engagements que de crédits de paiement. À l’inverse, la solution partenariale permettrait de lisser les paiements mais imposerait de dégager initialement une masse considérable d’autorisations d’engagement. Ces appareils participant à la dissuasion nucléaire, il convient par ailleurs de s’interroger sur l’opportunité de leur possession par un partenaire privé. En tout état de cause, l’âge et l’usure de la flotte exigent qu’une solution rapide soit trouvée, le remplacement des trois plus vieux C 135 ne pouvant être reporté après 2011

http://www.assemblee-nationale.fr/13/cr-cdef/07-08/c0708012.asp#P5_250

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait les 11 C-135FR ont été livrés en 1964 (plus un 12ème perdu à Hao en 1972, RIP...) et 3 KC-135R construits en 1962? 1964? ont été achetés d'occasion à l'USAF vers 1995-96.

Bon ! Hervé Morin s'est peut-être emmelée avec les dates mais l'essentiel c'est "En tout état de cause, l’âge et l’usure de la flotte exigent qu’une solution rapide soit trouvée, le remplacement des trois plus vieux C 135 ne pouvant être reporté après 2011." dixit Abrial.

Lureau a estimé qu'environ 2,5 milliards d’euros seraient nécessaires pour financer le programme MRTT correspondant aux besoins constatés. Certes, la durée de vie des 11 ravitailleurs C-135 peut être prolongée jusqu’après l’année 2020, mais ce ne peut être le cas pour les 3 avions KC-135, en fin de vie. Deux modes d’acquisition sont à l’étude : un achat patrimonial qui représenterait un investissement initial significatif ou un achat en recourant à un contrat de partenariat, qui permettrait d’échelonner la dépense.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En attendant une possible commande de la part de l'armée française, airbus vient de trouver un quatrième client pour son a330 mrtt

EADS livrera trois avions ravitailleurs à l'Arabie saoudite

Challenges.fr | 03.01.2008 | 16:46

Le président d'EADS, Louis Gallois. EADS annonce avoir remporté un appel d'offres pour la fourniture de trois avions ravitailleurs A330 MRTT (Multi-Role Tanker Transport) à l'Arabie saoudite. /Photo d'archives/REUTERS/Alexandra Beier © Reuters

PARIS (Reuters) - EADS annonce avoir remporté un appel d'offres pour la fourniture de trois avions ravitailleurs A330 MRTT (Multi-Role Tanker Transport) à l'Arabie saoudite.

Dans un communiqué, le groupe d'aéronautique et de défense souligne qu'il s'agit du quatrième appel d'offres remporté par l'A330 MRTT après ceux obtenus auprès des forces aériennes australienne, britannique et des Emirats arabes unis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En attendant une possible commande de la part de l'armée française, airbus vient de trouver un quatrième client pour son a330 mrtt

Note Scalp 79, que hier, avant la parution du communiqué de ce jour de Louis Gallois, dans la rubrique KC-X, j'essayai de vendre des KC-330 MRTT à notre américain Sidewinder, en lui rappelant que les australiens, britanniques, émiriens, saoudiens, partagaient le même ravitailleur.

Qu'avec la commande française et les A310 MRTT Allemands et Canadiens, l'Airbus devenait la référence du Air-tanker.

http://www.air-defense.net/Forum_AD/index.php?topic=10085.msg269748#msg269748

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.assemblee-nationale.fr/13/cr-cdef/10-11/c1011012.asp#P6_472

Je retiens ceci pour la suite.

Le prix d’un MRTT avoisine les 130 millions d’euros. Si nous ne disposons pas des ressources nécessaires pour passer l’ensemble de la commande, je propose d’acquérir des A330 en version cargo pour soulager notre capacité de transport, quitte à les transformer en ravitailleurs au moment de l’arrivée de l’A400M.

Cela me semble d’autant plus urgent que le processus de perte des capacités est à l’œuvre, hormis pour le commandement des opérations spéciales qui s’efforce de les conserver a minima

.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le meme document

Quant au renouvellement de nos ravitailleurs, qui prennent une part essentielle à la mise en œuvre de la composante aéroportée de notre dissuasion, il se fait toujours attendre. Leur disponibilité est de plus en plus préoccupante, sans parler du coût de mise en œuvre puisque l’heure de vol des C135 atteint 22 300 euros, dont 13 100 euros pour le seul MCO. C’est pourquoi, considérant que le temps est venu de prendre des décisions, François Cornut-Gentille et moi-même vous soumettrons un amendement permettant l’acquisition d’une première capacité d’avions de transport multirôles, transformables à terme en ravitailleurs. Ils permettront de soulager nos flottes, en attendant un véritable plan de renouvellement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le meme document ... à propos de l'option de A330-cargo d'abord, puis transformés en MRTT

L'option semble intéressante:

flux de "trésorerie" apparemment disponible : mobilisé sur l'achat des plateformes A330 plus tôt,

entraînement et utilisation "conjointe" des A330-MRTT des Britanniques  ( accords du 02/11/2010 ), 

et transformation des cargos en MRTT différée, au grès des dispo financières de l' "après A400M"

Could be ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,501
    Total Members
    1,550
    Most Online
    tomduri
    Newest Member
    tomduri
    Joined
  • Forum Statistics

    20,879
    Total Topics
    1,312,085
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries