Sign in to follow this  
Akhilleus

Scénario III : Allemagne de l'Ouest 1983

Recommended Posts

Déterrage de ce topic très intéressant. Donc je me lance

Mon plan en gros même si je n'ai pas encore les détails c'est:

- Au lieu de concentrer mes forces, je les disperse au maximum dans des positions bien protégés et camouflés (tranchés + couvert) le plus loin possible de l'aéroport, du nœuds routier et du village devant afin de limiter au maximum leur vulnérabilité face à un bombardement massif conventionnels ou nucléaire. Les mortier doivent être à portée de tir du nœud routier et du village juste devant.

- Dés que les rouges pénètrent et s'empare du village et du nœud routier, je fais bombarder au maximum ces positions par les mortiers/l'artillerie et l'aviation puis j'effectue une contre-attaque par les flancs en profitant de la couverture des forêts autour du village et du nœud routier avec replis immédiats vers l'ouest si l'adversaire se replie ou si ça devient trop tendus.

Les mortiers/l'artillerie et les JTAC connaissent d'avance les coordonnées exactes des positions à bombarder selon une grille de coordonnées. Afin de maximiser le choc du bombardement, tous les obus d'artillerie et de mortier doivent atteindre leur cibles en même temps (MRSI) donc l'artillerie qui est plus loin que les mortiers tire avant les mortiers.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ailleurs en parallèle je ferais une demande d'urgence à l'OTAN pour me fournir un maximum d'arme nucléaire pour pouvoir les utiliser immédiatement et massivement juste aux cas où.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Côté occidental, à l'époque, l'arme nucléaire était davantage une arme politique qu'un outil tactique. Il n'était absolument pas question de déléguer l'autorité du feu nucléaire à des éléments impliqués sur le terrain. La décision de tir aurait été prise "en haut lieu", et sans répondre à la moindre requête d'un petit commandant du xieme échelon, ni sans lui demander son avis (s'il avait à en subir les retombées).

C'est l'une des principales différences entre OTAN et PV sur la doctrine nucléaire tactique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tactiquement, oui, mais stratégiquement, non.

L'ouverture du feu nucléaire, sur le théâtre, pourrait très vite déboucher sur l'anéantissement d'une capitale du bloc soviétique. Cela pourrait être Berlin, Varsovie, Minsk, ou même Moscou ...

Ce ne serait pas bon du tout pour la suite ... et l'avantage de théâtre deviendrait vite anecdotique si les ICBM sont démuselés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,409
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mandrier
    Newest Member
    Mandrier
    Joined
  • Forum Statistics

    20,713
    Total Topics
    1,248,896
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries