rayak

Avenir du F-15 dans l'USAF

Recommended Posts

Il y a 2 heures, herciv a dit :

An Eagle with more thrust should be a great airshow performer…"

Après les Suisses qui font des avions d'entrainement militaires mais pas pour faire la guerre,  maintenant les Américains feront des avions militaires pour de beaux spectacles aériens... je suis en pleine période de tristitude :blink::sad:

Révélation

 

 

(où sinon c'est que je comprends mal ce qu'il dit....

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, rendbo a dit :

maintenant les Américains feront des avions militaires pour de beaux spectacles aériens... 

Ils n'ont rien invente, ça fait belles lurettes que les autrichiens ont un bel avion de meeting! :chirolp_iei:

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le drame c'est que le F-15X sera probablement un appareil comparable voire bien supérieur au Su-35S au niveau de la guerre électronique surtout, et hors catégorie par rapport au F-35 en termes de performances dynamiques et de coût à l'heure de vol... Soit un engin tout à fait apte à tenir tête à ce avec quoi les russes et chinois font la "masse" de leurs forces aériennes.
Il ne serait même pas saugrenu d'en voir 200 ou 300 au sein de l'USAF pour épauler les F-22 et préparer l'arrivée du NGAD. L'avion est plutôt bon, connu, prouvé au combat, fonctionnel...
...Et ils se plaignent!

Le F-35, c'est vraiment un truc d'enfant gâté, en fait. :mellow:

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Patrick a dit :

Le drame c'est que le F-15X sera probablement un appareil comparable voire bien supérieur au Su-35S au niveau de la guerre électronique surtout, et hors catégorie par rapport au F-35 en termes de performances dynamiques et de coût à l'heure de vol... Soit un engin tout à fait apte à tenir tête à ce avec quoi les russes et chinois font la "masse" de leurs forces aériennes.
Il ne serait même pas saugrenu d'en voir 200 ou 300 au sein de l'USAF pour épauler les F-22 et préparer l'arrivée du NGAD. L'avion est plutôt bon, connu, prouvé au combat, fonctionnel...
...Et ils se plaignent!

Le F-35, c'est vraiment un truc d'enfant gâté, en fait. :mellow:

En fait, pas assez cher, mon fils.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Trump veut accélérer les achats de f-15X et s'oppose à l'inscription du f-15X en sous programme majeur du f-15 qui retarde inutilement son arrivé.

https://www.whitehouse.gov/wp-content/uploads/2019/07/SAP_HR-2500.pdf

"L'Administration s'oppose à l'article 123, désignerait le F-15EX comme un sous-programme majeur du F-15.  La désignation comme sous-programme majeur retarderait inutilement la mise en service du F-15EX d'environ deux ans, tout en n'accordant qu'une valeur décisionnelle marginale à l'autorité chargée de prendre les décisions relatives aux jalons, étant donné le niveau élevé de préparation technologique du F15EX.  Ces retards aggraveraient les problèmes de capacité du portefeuille d'aéronefs tactiques, empêcheraient l'exécution d'activités clés non récurrentes d'ingénierie et de fabrication et exigeraient l'exploitation plus longue du F-15C/D, moins performant, en raison de ses problèmes structurels importants et de son coût élevé.  L'Administration s'oppose à la limitation proposée de l'achat de seulement deux prototypes de F-15EX et demande le financement intégral des huit premiers avions F-15EX."

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne comprend pas le problème : s'agit-il juste d'inscrire un F15 X dans le progr. du F15 ou de quelque chose de compliqué ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, kalligator a dit :

Je ne comprend pas le problème : s'agit-il juste d'inscrire un F15 X dans le progr. du F15 ou de quelque chose de compliqué ?

Inscrire le programme F-15X dans le programme F-15 demande des démarches législatives supplémentaires qui semblent devoir durer deux ans.

  • Confused 1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ben ...

Citation

Lors d’une conférence sur la cybersécurité organisée par l’US Air Force, des pirates ont réussi, sur invitation du Pentagone, à infiltrer le système de contrôle d’un F-15. Ils auraient pu faire crasher l’avion de chasse, assurent-ils.

https://www.capital.fr/economie-politique/des-hackers-reussissent-a-pirater-un-avion-de-chasse-f-15-1347810?amp

  • Thanks 1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'article est intéressant mais invoquer le fait que le F-15 est ancien et donc plus vulnérable au hacking me semble pernicieux. Le F-35 sera-t'il plus sécurisé avec ses millions de lignes de codes (avec un risque accru de failles potentielles) et son système ALIS ? par ailleurs, si les F-15 legacy peuvent voir leur nombre diminuer, le journaliste n'évoque pas l'achat possible de F-15EX neufs.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois qu'ils avaient l'acces physique du F15, dans ce cas on peut aussi bien saboter le hardware.  Pas tres realiste d' avoir acces aux avions pour un adversaire sur une base militaire, sauf pour 007.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/08/2019 à 04:04, Lordtemplar a dit :

Je crois qu'ils avaient l'acces physique du F15, dans ce cas on peut aussi bien saboter le hardware.  Pas tres realiste d' avoir acces aux avions pour un adversaire sur une base militaire, sauf pour 007.

Pour quelques millions de dollar, il n'y a pas de probleme qu'un homme ayant accès aux appareils ne puisse regler. D'ailleurs tous les hommes ne sont pas vénaux, il y a en a qui agissent par idéologie...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le nouveau secrétaire à la défense veut-il la peau du f-15X ?

https://www.defensenews.com/pentagon/2019/08/28/night-court-comes-to-the-pentagon/?utm_campaign=Socialflow+DFN&utm_source=twitter.com&utm_medium=social

WASHINGTON - Le ministre de la Défense, Mark Esper, a confirmé mardi que l'examen de son département ne se limitera pas à la recherche d'économies auprès des agences de " quatrième pouvoir ", mais qu'il devra peut-être réduire les programmes existants qui détournent des fonds des projets de prochaine génération nécessaires pour combattre la Chine et la Russie.

Lors de la conférence de l'industrie SENEDIA qui s'est tenue mardi à Rhode Island, M. Esper s'est vanté de l'examen à venir en déclarant qu'il était ouvert à " la cession des capacités existantes qui ne sont tout simplement pas adaptées " pour les champs de bataille futurs.

"Mon engagement est d'examiner l'ensemble de l'entreprise du ministère de la Défense, en commençant par le quatrième domaine, et de chercher des moyens de trouver de l'argent pour investir dans ces technologies ", a-t-il dit.

Interrogé par des journalistes sur son retour à Washington pour savoir s'il était prêt à abandonner les programmes existants pour financer les capacités futures, M. Esper a répondu : " Je cherche des programmes qui n'ont pas autant de valeur qu'une autre capacité critique de combat, absolument.

"J'ai déjà trouvé de l'argent, et ça va être un long processus, a-t-il ajouté. "J'ai un montant en tête, mais je veux m'assurer que je peux l'affiner un peu mieux avant de pouvoir sortir quoi que ce soit."

Une note de service du 2 août a donné le coup d'envoi d'un examen des programmes à l'échelle du Ministère avant l'élaboration de la demande budgétaire pour l'exercice financier 2021. L'objectif est de réaliser des économies et de mettre l'accent à plus long terme sur la réforme structurelle, en veillant à ce que toutes les activités[à l'échelle de la Défense] soient alignées sur la Stratégie de défense nationale tout en évaluant la répartition des fonctions entre les organisations de la Défense et les ministères militaires, selon le document.

"Aucune réforme n'est trop petite, trop audacieuse ou trop controversée pour être prise en considération ", peut-on lire dans la note, notant que l'accent sera mis sur la recherche d'économies par l'intermédiaire des bureaux internes du ministère de la défense qui ne relèvent d'aucun des services, tels que la Defense Intelligence Agency, la Defense Information Systems Agency et la Missile Defence Agency.

Bien que le mémo, d'abord rapporté par Inside Defense, ait été signé par le secrétaire adjoint à la Défense David Norquist, il indique clairement que les ordres de marche venaient d'Esper, qui, en tant que secrétaire de l'armée, a dirigé le fameux processus budgétaire du "tribunal de nuit".
Inscrivez-vous à notre bulletin du participant hâtif
Recevez les nouvelles et les informations les plus complètes de l'industrie de la défense directement dans votre boîte de réception.

Dans le cadre de cet effort, le service a examiné de près les programmes des anciens ministères et en a réduit un certain nombre, recentrant les fonds sur les efforts visant à défier la Chine et la Russie. La secrétaire de l'armée de l'époque, Mme Esper, a aidé à guider ces restructurations à travers le Congrès, et le processus, qui a permis de réaliser des économies d'environ 25 milliards de dollars, a suscité des critiques largement positives.

Alors, est-il juste d'appeler l'examen à venir d'Esper une version plus large du processus judiciaire de nuit ?

"Si vous voulez appeler ça comme ça, ça me va", a dit la secrétaire.

Chris Brose, ancien directeur de la Commission sénatoriale des forces armées, aujourd'hui directeur de la stratégie d'Anduril Industries, a joué un rôle majeur dans les tentatives de réforme du Pentagone de 2015 à 2018. Au-delà des coupes dans le quatrième pouvoir, il croit qu'Esper doit prendre des décisions budgétaires difficiles et de grande portée pour concurrencer la Chine et la Russie.

"Ce que je pense et j'espère qu'il fera de plus important, c'est d'examiner toutes les activités des services dans le contexte de la Stratégie de la défense nationale. C'est l'impact le plus important que vous puissiez avoir ", a dit M. Brose au sujet d'Esper. Pour moi, c'est ce que signifie vraiment le fait d'amener le " tribunal de nuit " au DoD. Il ne s'agit pas seulement de trouver comment fermer des centres de données ou d'arracher des économies aux Affaires de Santé de la Défense."

Le secrétaire de la défense a le pouvoir unique d'examiner toutes les activités et de faire des choix difficiles au sein des services et entre eux. Il devrait poser les grandes questions sur la conception et le développement des forces, la structure des forces, les rôles et les missions, a dit M. Brose.

"Non seulement ce sont là les questions les plus importantes, mais c'est là que se trouve l'argent réel ", a dit M. Brose. "Nous disons beaucoup de bonnes choses depuis longtemps. La question est de savoir si nous pouvons mettre en œuvre ce que nous disons être important. Acheter Chose 1 signifie que vous devez vous départir de Chose 2."

Et pour que M. Esper soit en mesure d'apporter des changements conséquents et tournés vers l'avenir, il devra faire ce qu'il a fait en tant que secrétaire de l'Armée de terre et diriger personnellement le processus, et non déléguer à un adjoint ou, disons, au Bureau de l'évaluation des coûts et des programmes, prévient M. Brose.

"Ce que je ne saurais trop insister, c'est que le temps qu'il consacrera à la réalisation de ce projet déterminera s'il réussira ou échouera ", a dit M. Brose. "Malheureusement, depuis de très nombreuses années, le secrétaire à la Défense a établi ou a été forcé d'établir des priorités autres que de rester dans son bureau avec des décideurs de haut niveau et de passer en revue les détails sanglants des programmes et de prendre des décisions difficiles. Souvent, c'est un coup de pied au cul."

Pour sa part, M. Esper a indiqué mardi qu'il a l'intention de rester directement impliqué - dans la mesure où ses autres fonctions le lui permettront.

"C'est un long chemin. Je passe deux heures par semaine, de 90 minutes à deux heures par semaine sur ce sujet.

Edited by herciv
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semble que c'est beaucoup de blabla, s'il veulent vraiment une grosse réforme qu'ils fassent appel à un certain A. Serdukov  pour l'instant personne n'a réussi à mettre de l'ordre dans ce trou noir même pas R. Gates

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, kalligator a dit :

Il me semble que c'est beaucoup de blabla, s'il veulent vraiment une grosse réforme qu'ils fassent appel à un certain A. Serdukov  pour l'instant personne n'a réussi à mettre de l'ordre dans ce trou noir même pas R. Gates

On a aussi perdu Serdukov dans le trou noir du complexe militaire russe :biggrin:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben non il s'est lancé dans la mission suicide de se mettre à dos tous les pontes de l'armée, il a viré un tiers du pentagone russe a défini les priorités importantes et a lancé la plus importante réforme depuis la fin de l'URSS. Dix ans après on voit bien les effets de cette réforme.

Bien sûr a force de se faire des ennemis il a finit par se faire virer mais pour moi c'est le plus important mindef depuis très longtemps.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,406
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Le Chlick
    Newest Member
    Le Chlick
    Joined
  • Forum Statistics

    20,697
    Total Topics
    1,245,310
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries