Recommended Posts

il y a une heure, zx a dit :

faut s'attendre a un lancement à partir du 17 janvier pour crew dragon

https://spaceflightnow.com/2019/01/03/spacex-crew-capsule-falcon-9-rocket-roll-out-to-pad-39a-in-florida-for-tests/

31433487787_c7bbb34c0a_k.jpg

 

C’était prévu vers le 17 mais maintenant avec le Shutdown difficile a dire.

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ca touche la NASA ?,  pour crew dragon, elle ne pèse que 6t et peut aller jusqu'à 7 passagers, on pourrait en lancer une avec A6

Modifié par zx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, zx a dit :

ca touche la NASA ?,  pour crew dragon, elle ne pèse que 6t et peut aller jusqu'à 7 passagers, on pourrait en lancer une avec A6

A ma connaissance oui, toutes les administrations publiques, c’était déjà arrivé lors des derniers Shutdown.

Oui ça se lance très bien depuis une petite fusée, une A62 ferait très bien le job. En général toute la partie Station spatiale, que ce soit l'envoi de module au ravitaillement en homme et matériel serait possible avec Ariane 5 et 6. Et c'est pour ça que je pense qu'une petite station spatiale Européenne pourrait se faire a un prix raisonnable.

  • J'aime (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ca fait longtemps que je le pense, avec l'atv, je pensais qu'ils allaient capitaliser dessus pour le faire, malheureusement, ils ne sont toujours pas décidés à imposer la décision politique et l 'argent qui va avec, pourtant j'ai l'impression que ca ne couterait plus très cher à réaliser par rapport il y a 50 ans. les société privés ne vont pas tarder à aller plus loin que l'esa, dans 20 ans ils passent devant.

Comme on a décidé dans le passé de faire Ariane, à cause des nouveaux enjeux de la politisation/militarisation de l'espace,  je pense qu'il faut à nouveau qu'on pousse derrière pour aller en orbite pour beaucoup de raison. même tout seul comme autrefois. 

il faudrait financer à un rythme modéré, le développement d'une capsule, la qualification de A62/A5  pour le vol humain, la mini station devrait  avoir un module de service, deux noeuds, un lieu de vie, 1 laboratoire de recherche, avec possible d'extension, j'aimerai bien un module observatoire avec un puissant telescope qu'on pourrait piloter de la terre et maintenir au sein de la station. A64 pourrait amener les modules lourds, reste à savoir si on peut utiliser des modules gonflables type bigelow. si l'ISS s'arrête définitivement, on récupérera le budget de 8%.

http://www.fredzone.org/donald-trump-risque-davoir-du-mal-a-privatiser-liss-en-2025-948

J'aurai pensé que les allemands auraient bougés et pousser un peu notre place, mais visiblement non. peut être qu'il va falloir qu'on s'y remette avec les moyens derrière surtout avec la militarisation de l'espace qui peut faire parti du projet, il nous faut des projets vitrine pour jouer le role de locomotive, reste à trouver 2-5 milliards/an pour faire tout ca et on fait bénéficier nos industriels, ingénieurs et scientifique. on a décidé le FCAS, on peut faire de même avec ceux qui  le veulent.

Modifié par zx
  • Upvote (+1) 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, zx a dit :

ca fait longtemps que je le pense, avec l'atv, je pensais qu'ils allaient capitaliser dessus pour le faire, malheureusement, ils ne sont toujours pas décidés à imposer la décision politique et l 'argent qui va avec, pourtant j'ai l'impression que ca ne couterait plus très cher à réaliser par rapport il y a 50 ans. les société privés ne vont pas tarder à aller plus loin que l'esa, dans 20 ans ils passent devant.

Comme on a décidé dans le passé de faire Ariane, à cause des nouveaux enjeux de la politisation/militarisation de l'espace,  je pense qu'il faut à nouveau qu'on pousse derrière pour aller en orbite pour beaucoup de raison. même tout seul comme autrefois. 

il faudrait financer à un rythme modéré, le développement d'une capsule, la qualification de A62/A5  pour le vol humain, la mini station devrait  avoir un module de service, deux noeuds, un lieu de vie, 1 laboratoire de recherche, avec possible d'extension, j'aimerai bien un module observatoire avec un puissant telescope qu'on pourrait piloter de la terre et maintenir au sein de la station. A64 pourrait amener les modules lourds, reste à savoir si on peut utiliser des modules gonflables type bigelow. si l'ISS s'arrête définitivement, on récupérera le budget de 8%.

http://www.fredzone.org/donald-trump-risque-davoir-du-mal-a-privatiser-liss-en-2025-948

J'aurai pensé que les allemands auraient bougés et pousser un peu notre place, mais visiblement non. peut être qu'il va falloir qu'on s'y remette avec les moyens derrière surtout avec la militarisation de l'espace qui peut faire parti du projet, il nous faut des projets vitrine pour jouer le role de locomotive, reste à trouver 2-5 milliards/an pour faire tout ca et on fait bénéficier nos industriels, ingénieurs et scientifique. on a décidé le FCAS, on peut faire de même avec ceux qui  le veulent.

Je pense aussi (au doigt mouille) que 2 ou 3 Md€ par ans devraient pouvoir permettre de faire un programme de station spatiale Européenne.C'est complètement a la portée de l'Europe mais il faut qu'un pays pousse dans ce sens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une sorte de retour dans le passé, avec ce design du véhicule de test pour Starship dévoilé par E. Musk :

1546954427-3fea6475-3fd8-4972-ad68-34de4

 

 

 

Modifié par TarpTent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, zx a dit :

on va finir par arriver à la fusée de Hergé.

C’est sûr et certain.

Pas necessairement pour son efficacité (quoique les lois de l’aérodynamique étant les mêmes pour tous, elle n’était pas délirante), mais surtout parce que la maitrise de ces technologies avançant, un particulier milliardaire finira bien par s’en construire ou s’en faire contruire une :happy: .
Il faut juste patienter une petite cinquantaine d’année...

Modifié par TarpTent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je préférais le design initial, j'ai l'impression de retomber dans la sf des années 70

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, zx a dit :

je préférais le design initial, j'ai l'impression de retomber dans la sf des années 70

Attend de voir les autres photos, ça casse un peu le mythe :biggrin:, bon il précise que la version définitive serait plus propre.

8401514-6581643-image-a-10_1547212432265Boca-Chica-Starship-Alpha-progress-01011

8401520-6581643-image-a-7_1547212422815.8401518-6581643-image-a-8_1547212424828.

Modifié par Castor
  • Haha (+1) 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En complément, quelques précision d’E. Musk sur l’objectif de ce prototype et le suivant :

« Elon Musk a également précisé dans des tweets que le prototype devrait effectuer son premier vol d'essai dans « quatre semaines, ce qui signifie probablement huit semaines, en raison des imprévus » et se limitera à des vols suborbitaux, pour tester les systèmes de lancement et d'atterrissage. Un prototype adapté au vol orbital, plus grand que celui-ci, « devrait être achevé vers juin », selon Elon Musk. »

 

https://www.futura-sciences.com/sciences/breves/spacex-fusee-starship-spacex-terminee-elle-depasse-fiction-313/#xtor=RSS-8

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

on dirait que spacex est confronté tôt ou tard à la réalité de la rentabilité face à la concurrence qui arrive

http://aviationweek.com/space/spacex-cut-10-workforce 

si pb accès

 

SpaceX, une entreprise privée, prévoit de supprimer environ 10% de ses effectifs - environ 700 employés et sous-traitants - afin de mieux se positionner face à la concurrence imminente de Blue Origin de Jeff Bezos et de bénéficier de tarifs réduits pour le nouveau courtier de lancement commercial Soyouz en Russie, GK Launch Services et autres concurrents. 

«Pour continuer à offrir ses services à nos clients et réussir à développer des engins spatiaux interplanétaires et un Internet spatial mondial, SpaceX doit devenir une entreprise allégée. L'une ou l'autre de ces évolutions, même lorsqu'elles ont été tentées séparément, ont entraîné la faillite d'autres organisations. Cela signifie que nous devons nous séparer de certains membres talentueux et travailleurs de notre équipe », a écrit SpaceX dans un communiqué envoyé à Aerospace DAILY, vendredi soir, le 11 janvier. 

"Cette action est prise uniquement en raison des défis extraordinairement difficiles qui nous attendent et ne serait autrement pas nécessaire", a ajouté la société.

En plus de lancer environ 21 vols en 2019, SpaceX a l'intention de lancer des vols en ferry pour la NASA vers la Station spatiale internationale , de lancer le premier lot de son service de communications haut débit opérationnel Starlnik et de commencer les tests à la trémie à basse altitude de son prototype Mars Starship. 

Un récent rapport publié dans le Wall Street Journal établit à 30,5 milliards de dollars la valeur de SpaceX, dans l'attente de la clôture d'un cycle de financement de 500 millions de dollars. 

SpaceX a clôturé 2018 avec le premier des cinq satellites GPS III , un contrat que la société privée a conclu avec United Launch Alliance, un partenariat entre Lockheed Martin et Boeing qui détenait le monopole de l'activité de lancement spatial orbital de l'armée américaine jusqu'à ce que le faucon Falcon le mette au défi 9

Plus tôt le 11 janvier, SpaceX avait signé un contrat de 492 millions de dollars signé en 2010 avec Iridium Communications pour le lancement en orbite de 75 satellites de communication de nouvelle génération. Les huit lancements nécessaires à la mise en orbite de la constellation Iridium Next ont pris deux ans à SpaceX. La société prévoit 20 lancements supplémentaires en 2019.

Modifié par zx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 12/01/2019 à 19:22, zx a dit :

on dirait que spacex est confronté tôt ou tard à la réalité de la rentabilité face à la concurrence qui arrive

http://aviationweek.com/space/spacex-cut-10-workforce 

si pb accès

  Masquer le contenu

SpaceX, une entreprise privée, prévoit de supprimer environ 10% de ses effectifs - environ 700 employés et sous-traitants - afin de mieux se positionner face à la concurrence imminente de Blue Origin de Jeff Bezos et de bénéficier de tarifs réduits pour le nouveau courtier de lancement commercial Soyouz en Russie, GK Launch Services et autres concurrents. 

«Pour continuer à offrir ses services à nos clients et réussir à développer des engins spatiaux interplanétaires et un Internet spatial mondial, SpaceX doit devenir une entreprise allégée. L'une ou l'autre de ces évolutions, même lorsqu'elles ont été tentées séparément, ont entraîné la faillite d'autres organisations. Cela signifie que nous devons nous séparer de certains membres talentueux et travailleurs de notre équipe », a écrit SpaceX dans un communiqué envoyé à Aerospace DAILY, vendredi soir, le 11 janvier. 

"Cette action est prise uniquement en raison des défis extraordinairement difficiles qui nous attendent et ne serait autrement pas nécessaire", a ajouté la société.

En plus de lancer environ 21 vols en 2019, SpaceX a l'intention de lancer des vols en ferry pour la NASA vers la Station spatiale internationale , de lancer le premier lot de son service de communications haut débit opérationnel Starlnik et de commencer les tests à la trémie à basse altitude de son prototype Mars Starship. 

Un récent rapport publié dans le Wall Street Journal établit à 30,5 milliards de dollars la valeur de SpaceX, dans l'attente de la clôture d'un cycle de financement de 500 millions de dollars. 

SpaceX a clôturé 2018 avec le premier des cinq satellites GPS III , un contrat que la société privée a conclu avec United Launch Alliance, un partenariat entre Lockheed Martin et Boeing qui détenait le monopole de l'activité de lancement spatial orbital de l'armée américaine jusqu'à ce que le faucon Falcon le mette au défi 9

Plus tôt le 11 janvier, SpaceX avait signé un contrat de 492 millions de dollars signé en 2010 avec Iridium Communications pour le lancement en orbite de 75 satellites de communication de nouvelle génération. Les huit lancements nécessaires à la mise en orbite de la constellation Iridium Next ont pris deux ans à SpaceX. La société prévoit 20 lancements supplémentaires en 2019.

Oui la réalité du marche. Pour l'instant ils vont visiblement avoir du mal a tenir plus de 20 lancements par ans. Et forcement quand ils visaient il y a encore seulement un an le double (~40) il doivent maintenant revoir tout ça a la baisse et réduire leurs coûts fixes.

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1546954427-3fea6475-3fd8-4972-ad68-34de427744791ea2367c87af59ba3cf4d900d.jpg

Le 11/01/2019 à 18:51, Castor a dit :

8401514-6581643-image-a-10_1547212432265Boca-Chica-Starship-Alpha-progress-01011

 

 

Désolé j'ai pas pu m’empêcher l'analogie avec cette fameuse BD

tree-swing-project-management-large.png

Modifié par Eau tarie
Mise en forme
  • Haha (+1) 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bon, on rigole, on sait tous ce qu'il est advenu la première fois quand on l'a pas pris aux sérieux à ses débuts.

Modifié par zx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 11/01/2019 à 18:51, Castor a dit :

Attend de voir les autres photos, ça casse un peu le mythe :biggrin:, bon il précise que la version définitive serait plus propre.

Y'a intérêt, là j'ai vomi.

  • Haha (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 11/01/2019 à 18:51, Castor a dit :

Attend de voir les autres photos, ça casse un peu le mythe :biggrin:, bon il précise que la version définitive serait plus propre.

Je les vois bien embaucher des carrossiers chez Space X : https://www.lecoinducarrossier.fr/outillage-carrosserie-/242-marteau-de-carrossier-bombe-leger-ks-tools-4042146633601.html

Modifié par Skw

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

curieux, je crois que c'est celle là, il a du remettre à jour, j'ai supprimé le vieux post

Que nous réserve 2019 ( 2 FH, crew dragon,les concurrents,etc..)

 

Modifié par zx
  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 06/01/2019 à 09:18, zx a dit :

ca fait longtemps que je le pense, avec l'atv, je pensais qu'ils allaient capitaliser dessus pour le faire, malheureusement, ils ne sont toujours pas décidés à imposer la décision politique et l 'argent qui va avec, pourtant j'ai l'impression que ca ne couterait plus très cher à réaliser par rapport il y a 50 ans. les société privés ne vont pas tarder à aller plus loin que l'esa, dans 20 ans ils passent devant.

Comme on a décidé dans le passé de faire Ariane, à cause des nouveaux enjeux de la politisation/militarisation de l'espace,  je pense qu'il faut à nouveau qu'on pousse derrière pour aller en orbite pour beaucoup de raison. même tout seul comme autrefois. 

il faudrait financer à un rythme modéré, le développement d'une capsule, la qualification de A62/A5  pour le vol humain, la mini station devrait  avoir un module de service, deux noeuds, un lieu de vie, 1 laboratoire de recherche, avec possible d'extension, j'aimerai bien un module observatoire avec un puissant telescope qu'on pourrait piloter de la terre et maintenir au sein de la station. A64 pourrait amener les modules lourds, reste à savoir si on peut utiliser des modules gonflables type bigelow. si l'ISS s'arrête définitivement, on récupérera le budget de 8%.

http://www.fredzone.org/donald-trump-risque-davoir-du-mal-a-privatiser-liss-en-2025-948

J'aurai pensé que les allemands auraient bougés et pousser un peu notre place, mais visiblement non. peut être qu'il va falloir qu'on s'y remette avec les moyens derrière surtout avec la militarisation de l'espace qui peut faire parti du projet, il nous faut des projets vitrine pour jouer le role de locomotive, reste à trouver 2-5 milliards/an pour faire tout ca et on fait bénéficier nos industriels, ingénieurs et scientifique. on a décidé le FCAS, on peut faire de même avec ceux qui  le veulent.

A l'epoque on preparait l'avenir de la nation. Aujourd'hui on prepare les prochaines elections. Les dirigeants Europeens ont interiorisés l'idee d'effacer l'idee, la particularite Europeenne. Ils ne risquent donc pas de faire d'investissement structurels a long terme. Nous sommes un vassal politique des USA, un terrain de jeu pour les boites Chinoises et la culture americaine, et demographiquement nous ouvrons nos portes a ded pays qui doublent leur population tous les trente ans. 

 

Je ne comprends pas ce qui vous surprends dans la non volonté de produire a long terme? La pitoyable tentative d'Aachen confirme d'ailleurs assez largement a quel point la souveraineté et l'investissement sont des gros mots pour les elites Européennes. Les De Gaulle et les Churchill, comme la plupart des grands dirigeants Europeens sont arrivés au pouvoir par accident suite a des drames. La routine du XX'siecle d'est d'y mettre des gens sans integrité. Incomprehensible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5 303
    Total des membres
    1 132
    Maximum en ligne
    cervantesxx
    Membre le plus récent
    cervantesxx
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20 462
    Total des sujets
    1 183 574
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets