Recommended Posts

 

En live, la mise en place du nez (si le vent ne forcit pas trop) :

EDIT : réalisé à partir de 3:54:20  (oui oui, au soleil plus que couchant....). Bref, images de jour au prochain épisode.


 

À noter qu’ils ont retiré 2 des 3 Raptor installés et ayant réalisé les différents pre-burners ainsi que le 1er tir statique. La raison n’est pas encore connue.

Edited by TarpTent
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, TarpTent a dit :

 

À noter qu’ils ont retiré 2 des 3 Raptor installés et ayant réalisé les différents pre-burners ainsi que le 1er tir statique. La raison n’est pas encore connue.


Pour rectification sur ce point, après nouvelles informations de ce jour : 1 seul Raptor a été retiré, pour une raison qui demeure toujours inconnue.
Le second Raptor aperçu, taggé 36, avait en fait été amené près du pad hier matin en anticipation, et est finalement reparti vers l’usine en même temps que le Raptor retiré, d’où la confusion initiale.

Edited by TarpTent
Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, anthoemt a dit :

elle le sont en effet, et activées electriquement...via des batteries tesla ^^

 

C'est intéressant. Et elles semblent n'avoir qu'un seul degré de liberté - à confirmer- ce qui fait qu'elles ne peuvent pas faire varier la portance comme des canards, mais qu'elle sont juste rabattables.

Je soupçonne que cette disposition les mets à l'abri durant la rentré dans l'atmosphère pour êtres déployées dans la - relativement - basse de atmosphère une fois le flux thermique calmé. .

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, anthoemt a dit :

En effet, pas de tuiles dessus... pour le moment.

a priori si le vol de SN 8 se passe bien, le design seras figé dans ses grandes lignes.

 

Il n'en n'aura pas besoin pour sa rentré dans l'atmosphère terrestre à partir de l'orbite basse.

Le vaisseau, très léger et très grand commencera son ralentissement très tôt et avec un angle très plat - ce qui induit un moindre flux thermique car mieux réparti dans le temps- comparativement  à la navette spatiale et aux capsules, objets plus denses, qui effectuent des rentrées dites "profondes".

Les tuiles thermiques seront surtout nécessaires pour Mars où l'approche de la planète se fera au minimum à la "seconde vitesse cosmique"  et le ralentissement se fera lui par "aérofreinage" "aérocapture" directement dans la partie dense de l'atmosphère martienne !

Edited by Shorr kan
  • Like 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Shorr kan a dit :

Il n'en n'aura pas besoin pour sa rentré dans l'atmosphère terrestre à partir de l'orbite basse.

Le vaisseau, très léger et très grand commencera son ralentissement très tôt et avec un angle très plat - ce qui induit un moindre flux thermique car mieux réparti dans le temps- comparativement  à la navette spatiale et aux capsules, objets plus denses, qui effectuent des rentrées dites "profondes".

Les tuiles thermiques seront surtout nécessaires pour Mars où l'approche de la planète se fera au minimum à la "seconde vitesse cosmique"  et le ralentissement se fera lui par "aérofreinage" "aérocapture" directement dans la partie dense de l'atmosphère martienne !

Je pense bien qu'il aura besoin de de tuiles thermique même en orbite basse. La il n'en a pas parce que le profil de vol ne le nécessite pas, à 20km d’altitude et sûrement à des vitesses réduites comparativement à un vol orbital ce n'est pas nécessaire.

Link to post
Share on other sites
à l’instant, seb24 a dit :

Je pense bien qu'il aura besoin de de tuiles thermique même en orbite basse. La il n'en a pas parce que le profil de vol ne le nécessite pas, à 20km d’altitude et sûrement à des vitesses réduites comparativement à un vol orbital ce n'est pas nécessaire.

à confirmer, mais je me souviens que c'est Elon Musk lui même qui l'a dit.

Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Shorr kan a dit :

à confirmer, mais je me souviens que c'est Elon Musk lui même qui l'a dit.

Pourtant ils y travaillent activement: https://www.teslarati.com/spacex-starship-heat-shield-prototype-robots/

Je pense que ce serait simplement pour mars ils ne seraient pas aussi pressé. Enfin on verra.

Le 28/10/2020 à 21:57, anthoemt a dit :

En effet, pas de tuiles dessus... pour le moment.

a priori si le vol de SN 8 se passe bien, le design seras figé dans ses grandes lignes.

 

A mon avis ils le restent encore pas mal de choses à faire évoluer: la protection thermique ( si il y a), la partie de gestion des charges utiles, les pieds me semblent aussi provisoires et tout les imprévus qui risquent d'arriver d'ici la et les boom et plouf qui auront sûrement un impacte sur le design.

Link to post
Share on other sites
  • 4 weeks later...

Lancement de Sentinel-6 -Michael Freilich* par Space x depuis la base de Vandenberg dans 20 minutes.

* En l'honneur d'un ancien directeur de la division des Sciences de la Terre de la NASA.

 

Edited by Shorr kan
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...


 

SN8 vient par ailleurs d’effectuer un test complet de remplissage de tous ses réservoirs.

 

Bref, SpaceX vient de lancer l’ensemble de ses tests préparatoires au vol à 15 kms, qui va avoir lieu dans les tous prochains jours (sauf mauvaise surprise)

 

EDIT : l’altitude maxi atteinte lors de ce test devrait finalement être de 12,5 kms.
En l’absence d’explication officielle, l’une des hypothèses est qu’elle serait suffisante pour tester les flaps. Mais on n’en sait pas plus (je pencherais plutôt personnellement pour une nouvelle limite liée aux derniers tests de remplissage des réservoirs et la volonté de ne pas trop tirer sur l’engin pour augmenter ses chances de revenir proprement sur terre, avec une possibilité de remise à feu des Raptor plus longue que la séquence initialement définie afin d’accroître les chances de stabilisation avant atterrissage... avis émis au doigt totalement mouillé)
 

 

Edited by TarpTent
Link to post
Share on other sites

Starship SN8 s’est envolé, est monté à 12,5 kms, a basculé sur le ventre, a plané, a fait sa transition pour atterrir, et après 6min40 de tests, a fait comme prévu un cratère en plein milieu de sa zone d’atterrissage.


(aller directement à 1h47)

 

Un des 3 Raptor ne s’est pas rallumé à l’atterrissage, ce qui explique sans doute le trou final.

(Bon, à T+2min, on a 1 Raptor qui arrête sa poussée, mais il est difficile de dire si c’est volontaire, pour commencer à incliner l’engin et diminuer sa poussée, ou bien si c’est un incident. A priori, ce n’est pas celui-là qui a un souci pour se rallumer lors de l’atterrissage, donc j’ai tendance à penser que c’est totalement volontaire)

Mais la cinématique globale est franchement impressionnante !

 

Après un arrêt hier du chrono à... 1 sec 3/10ième du lancement, puis aujourd’hui à 2min06, l’oiseau s’est finalement envolé. Great moment :D

 

 

EDIT : ce serait un manque de pression dans le réservoir de tête (celui dans le cône de l’appareil) qui aurait finalement causé le crash à l’atterrissage, par manque de puissance pour les Raptor...
À préciser prochainement, on devrait avoir une assez bonne explication de ce qu’il s’est passé très rapidement.

 

Un autre angle pour l’atterrissage. Ils n’étaient vraiment pas loin.

 

 

Edited by TarpTent
  • Like 2
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Bechar06 a dit :

Etait-ce voulu qu'un des 3 ( puis 2 / 3 )  aussi s'arrête en pleine ascension ? 


Après explication donnée par SpaceX, oui. Ils ont testé l’extinction progressive des 3 réacteurs, d’abord pour faire leur parabole à 12,5kms, ensuite pour tester les comportements des réacteurs avec 3 puis 2 puis 1 seul en poussée (les flux des réacteurs peuvent créer leurs propres effets parasite et l’extinction des déséquilibres de poussée à contrer forcément ).

 

Pour l’atterrissage, c’est le manque de pression dans le réservoir de tête qui a apparemment empêché le redémarrage puis le maintien de la puissance des Raptor (sachant que 2 sur 3 ont redémarré, et ce sont précisément les 2 qui avaient étaient coupés plus tôt pendant l’ascension). C’est en tout cas l’explication qui circule pour le moment.
 

Ce qu’on ne sait pas, c’est ce qui était prévu par SpaceX pour l’atterrissage : est-ce que les 3 Raptor devaient être sollicités ou non, à quelle puissance, pendant combien de temps ? est-ce que la manoeuvre de bascule pour sortir du belly flop s’est réalisée dans le bon timing, ou bien trop tôt ou trop tard ?

Edited by TarpTent
  • Like 1
  • Thanks 2
Link to post
Share on other sites

Le tweet officiel de Musk concernant le souci du réservoir de tête à l’atterrissage :


Et une autre vue qui montre bien que sans ce souci, ils avaient la marge nécessaire pour faire atterrir le SN8 :


Le SN9 sera dans les prochains jours installé sur le pas de tir, dixit SpaceX.

 

Par ailleurs, il semble que les SN13 et SN14 voient leur fabrication arrêtée, le SN15 recevant d’ores et déjà des modifications significatives rendant les 2 SN qui le précèdent plus nécessaires. (Décision prise avant même le vol du SN8).

Certaines pièces du SN16 sont aussi d’ores et déjà sorties d’usine.

 

Dans la trajectoire de test, au-delà du 1er vol orbital, il y a l’organisation d’un 1er ravitaillement en orbite entre 2 Starship, ainsi qu’un alunissage dans le cadre du projet Artemis.

Les 3 prochaines années vont être fantastiques à suivre :)

Edited by TarpTent
Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Bechar06 a dit :

Superbes les 2 dernières vidéos que tu as trouvées !    De fait fantastique ... America Great Again ? 

En la matière, la Chine nous donne aussi beaucoup de plaisir en ce moment, tout comme les japonais, et j’espère bien qu’Ariane 6 saura nous procurer tout autant d’émotions.

Mais il est vrai que c’est le sud-africain E. Musk qui me procure en ce moment le plus de frissons. (il a quand même 2 de ses modules amarrés en même temps à l’ISS en ce moment, le bougre. Du jamais-vu, forcément, pour une entreprise privée.)

Edited by TarpTent
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, TarpTent a dit :

Un focus sur le petit pack de tuiles thermiques, et il semble que ces dernières ont elles aussi plutôt bien résisté lors du test SN8 :

Je suis curieux de savoir en quoi consistait le test. Sachant qu'au vu de l'altitude et de la vitesse elle n'ont pas du être trop mise à l'épreuve.

Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, seb24 a dit :

Je suis curieux de savoir en quoi consistait le test. Sachant qu'au vu de l'altitude et de la vitesse elle n'ont pas du être trop mise à l'épreuve.

Un simple test de tenue des tuiles, l’échauffement étant trop faible pour en tirer réellement quoi que ce soit de ce côté-là.

À terme, c’est tout le ventre ainsi que la face ventrale des ailerons mobile qui sera entuilé. (Interrogation toujours en cours de mon côté pour la protection thermique des jointures entre ailerons et corps).

 

Autre focus amusant, les soudures en X sont en fait le fait de robots soudeurs. Ça faisait aussi partie des tests.

Edited by TarpTent
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,550
    Total Members
    1,550
    Most Online
    vicky
    Newest Member
    vicky
    Joined
  • Forum Statistics

    21,085
    Total Topics
    1,375,844
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries