Skw

[nEUROn] (& Petit Duc, Moyen Duc, Grand Duc)

Recommended Posts

Apparemment, il en faut pas plus pour construire un avion  :lol:

si c'est les pro qui le disent  :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne serais pas contre une version pilotee...

SPECTRA +OSF +AASM +furtivite => SEAD 4etoiles!!!!

Une version à l'échelle 1.5 du Neuron permettant d' insérer un cockpit entre les entrées d'air comme sur le concept Boeing :Image IPB

Modestement je le contenterais d' un cockpit monoplace ....

On aurait une parenté comme pour les mirage F1 et F2.

Et enfin le futur proto d' avion pour tonton Pascal ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est un F 117 sans facettes ...

@BPC

ben oui il serait grand temps.

D'un autre côté je me livrais à un petit calcul sur mon vélo ce matin, si on reste sur la base de 280/90 Rafale çà veut dire qu'il en reste 180 à livrer soit au rythme actuel jusqu'en 2027/28 ... relax tout baigne le nEUROn est en avance de phase à ce rythme !

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est un F 117 sans facettes ...

@BPC

ben oui il serait grand temps.

D'un autre côté je me livrais à un petit calcul sur mon vélo ce matin, si on reste sur la base de 280/90 Rafale çà veut dire qu'il en reste 180 à livrer soit au rythme actuel jusqu'en 2027/28 ... relax tout baigne le nEUROn est en avance de phase à ce rythme !

Ou alors faute d'export, on reste autour des 180-200 (dont les cellules auront une durée de vie très supérieure si l'on extrapole en se basant sur les extensions de vie des F-15)

ET

On lance un programme Neuron piloté/non piloté

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faire du NEURON un avion avec un pilote  Ca ne revient pas à le refaire totalement ? Je ne suis pas expert, mais implanter un cockpit, tenir compte des contraintes de poids et de tout ce qu'il faut pour installer le cocher dedans*, ça fait un peu beaucoup de travail non ?

(*Je fais allusion à l'ergonomie générale et fonctionnelle. La position du pilote dans le cockpit, son environnement, etc...)

Et puis, celà ne risquerait il pas à se dôter d'un engin avec des coûts prohibitifs d'acquisition et de MCO  du fait de sa rareté aux frais d'une  Armée de l'air qui a un budget sous-dimensionné au regard de ses missions actuelles (et de celles qu'on aimerait voir se développer) ?

Je me souviens clairement d'un responsable de D.A qui parlait en ces termes en résumé : "on n'obtient jamais un résultat convenable en détournant un avion de son usage pour lequel il a été conçu". Je crains que cet adage pourrait parfaitement s'appliquer dans ce cas présent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Remarque un Neuron piloté qui servirait de plateforme de guidage pour 2 ou 3 "petits" Neurons non piloté ça pourrait être pas mal, comme ça on est entièrement furtif à moindre coup.

Share this post


Link to post
Share on other sites

:lol:

il sont parti au pays des rêves  :P

c'est pas la peine d'y penser, on as plus d'argent!!! >:(

Share this post


Link to post
Share on other sites

les gas il faudrai un jour vous mettre en tête que le neuron n'ira pas dans l'adla, c'est un démonstrateur comme le X-45 ou comme le phantom ray, il a trois but clairement définis:

- faire tourner les bureaux d'étude

- défricher les nouvelles technologies

- tester une coopération futur pour le remplacant du rafale, eurofighter et gripen

et le principale but est bien de faire tourner les bureaux d'études pour les faire tenir jusqu'a  2030 pour pouvoir lancer le futur aéronautique fr et eu

Share this post


Link to post
Share on other sites

les gas il faudrai un jour vous mettre en tête que le neuron n'ira pas dans l'adla, c'est un démonstrateur comme le X-45 ou comme le phantom ray, il a trois but clairement définis:

- faire tourner les bureaux d'étude

- défricher les nouvelles technologies

- tester une coopération futur pour le remplacant du rafale, eurofighter et gripen

et le principale but est bien de faire tourner les bureaux d'études pour les faire tenir jusqu'a  2030 pour pouvoir lancer le futur aéronautique fr et eu

Une autre hypothèse : si la production du Rafale s'arrête après la livraison du dernier de la 4ème tranche (soit 180 appareils) en 2020 ou 2021, alors l'ADA pourrait recevoir 20 ou 30 Neuron vers 2023-2025 ; sauf si d'ici là la France a sombré dans la faillite économique complète version grecque bien sûr, dans ce cas là il n'y aurait de toutes façons aucun remplaçant/successeur au Rafale avant au mieux 2040 ...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avant de trop fantasmer sur le neuron, c'est quoi sa charge utile et son rayon d'action ?

J'ai l'impression que la version actuelle est à peine plus performante qu'un SCALP (400kg et jusqu'à 400km en aller simple)

Un "neuron" opérationnel serra forcement plus gros avec une charge utile de plusieurs tonnes. Donc le surpoids d'un cockpit risque d'être assez facile à intégrer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui le Neuron c'est plus un demonstrateur de technologies. Il n'a pas pour but d'être un avion opérationnel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui le Neuron c'est plus un demonstrateur de technologies. Il n'a pas pour but d'être un avion opérationnel.

Vous m'enlevez les mots de la bouche. Le Neuron est démonstrateur technologique. Prouver que l'on peut amener sans pilote une charge X à Y kilomètres et la délivré de manière précise.

Pourquoi vouloir le rendre pilotable ? D'ici à 2020-25 les progressions en informatiques nous permettront de faire des missions complexes avec un drone. On pourrait imaginer une version agrandis de 50 ou 100% mais je vois pas l’intérêt de le rendre pilotable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous m'enlevez les mots de la bouche. Le Neuron est démonstrateur technologique. Prouver que l'on peut amener sans pilote une charge X à Y kilomètres et la délivré de manière précise.

Pourquoi vouloir le rendre pilotable ? D'ici à 2020-25 les progressions en informatiques nous permettront de faire des missions complexes avec un drone. On pourrait imaginer une version agrandis de 50 ou 100% mais je vois pas l’intérêt de le rendre pilotable.

On verra Neuron aura surement aussi pour but de répondre à certaines questions sur le partage entre avions piloté et drones.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi vouloir le rendre pilotable ? D'ici à 2020-25 les progressions en informatiques nous permettront de faire des missions complexes avec un drone. On pourrait imaginer une version agrandis de 50 ou 100% mais je vois pas l’intérêt de le rendre pilotable.

L'interet?? c'est de pouvoir envoyer un vecteur ou on veut, avec ou sans liaison satellite, et avec un bonhomme qui a tout ce qu'il faut entre les 2 oreilles pour savoir quoi faire en cas d'imprevu... d'autres questions du meme tonneau? 8)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bof je suis pas convaincu. Pour moi l'avenir c'est le drone autonome. Vous voulez produire des Neuron plus gros et avec pilote en 2025 ? Cela va couter chère. On rajoute pas un cockpit d'un claquement de doigt comme ça. Il y a tout un travail de re conception derrière.

Aujourd'hui les drones décollent, atterrissent et appontent automatiquement. Je vois pas pourquoi dans 15 ans, vu la vitesse des progrès informatique un drone comme le Neuron, qui n'est qu'un simple petit bombardier, pourrait pas être autonome à 100%.

Alors je suis désoler mais non, je ne vois pas l’intérêt de rendre pilotable le Neuron.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bof je suis pas convaincu. Pour moi l'avenir c'est le drone autonome. Vous voulez produire des Neuron plus gros et avec pilote en 2025 ? Cela va couter chère. On rajoute pas un cockpit d'un claquement de doigt comme ça. Il y a tout un travail de re conception derrière.

Aujourd'hui les drones décollent, atterrissent et appontent automatiquement. Je vois pas pourquoi dans 15 ans, vu la vitesse des progrès informatique un drone comme le Neuron, qui n'est qu'un simple petit bombardier, pourrait pas être autonome à 100%.

Alors je suis désoler mais non, je ne vois pas l’intérêt de rendre pilotable le Neuron.

Parce qu'il y a encore pas mal de choses complexes à mettre en place :

- En combat aérien il faudra un bon appareil, et à ce niveau je suis pas sur qu'un drone puisse faire le boulot.

- En attaque au sol, on voit de plus en plus souvent qu'il faut que la cible soit validé à 100% et éviter les dommages colatéraux. La encore on est loin de pouvoir donner ce travail à un robot.

Je pense qu'il manque encore pas mal de temps avant de pouvoir donner ce travail à des drones.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui bien sur mais je ne parle pas non plus d'une armée de l'air composer que de Neuron. On parle juste d'un complément post production Rafale la.

Je n'envisage pas non plus de combat aérien.

Je parle simplement d'un Neuron x 1.5 autonome dans 100% de son vol, ne pouvant tirer que sur autorisation d'un être humain visionnant les cibles par le biais de ses capteurs si vous le voulez.

Pour moi rendre pilotable le Neuron ce n'est qu'un bricolage, et chère qui plus est. Autant se servir des briques technologiques du Neuron pour concevoir un tout nouvel avion.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui bien sur mais je ne parle pas non plus d'une armée de l'air composer que de Neuron. On parle juste d'un complément post production Rafale la.

Je n'envisage pas non plus de combat aérien.

Je parle simplement d'un Neuron x 1.5 autonome dans 100% de son vol, ne pouvant tirer que sur autorisation d'un être humain visionnant les cibles par le biais de ses capteurs si vous le voulez.

Pour moi rendre pilotable le Neuron ce n'est qu'un bricolage, et chère qui plus est. Autant se servir des briques technologiques du Neuron pour concevoir un tout nouvel avion.

Il est a peu pres impossible de rendre le Neuron habitable, il est trop petit et les équipements qui servent a l'habitabilité de l'engin prennent pas mal de place et ne peuvent etre adapté dedans a la sauvette.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et le neuron reste un demonstrateur pour les solutions "drone" (pas de raison de rendre le bidule habitable), nos sommes d'accord, mais en evoquant l'apres rafale en terme de plate-forme aerienne principale de notre armee, je ne concois pas un tel vecteur autrement qu'habite... avoir des drones en plus, pourquoi pas, ils ont demontre leur utilite sur un panel de mission defini, mais pour un vecteur principal, on doit garde un homme dans la boucle au plus pres de l'action.

Rendre un appareil habitable, ca coute (encore qu'on soit pas oblige de foutre des glass cockpit partout), c'est comme tout, mais c'est sans commune mesure avec ce que coute la mise en oeuvre des satellites kivonbien et l'exploitation de liaisons satellite dediees.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et le neuron reste un demonstrateur pour les solutions "drone" (pas de raison de rendre le bidule habitable), nos sommes d'accord, mais en evoquant l'apres rafale en terme de plate-forme aerienne principale de notre armee, je ne concois pas un tel vecteur autrement qu'habite... avoir des drones en plus, pourquoi pas, ils ont demontre leur utilite sur un panel de mission defini, mais pour un vecteur principal, on doit garde un homme dans la boucle au plus pres de l'action.

Rendre un appareil habitable, ca coute (encore qu'on soit pas oblige de foutre des glass cockpit partout), c'est comme tout, mais c'est sans commune mesure avec ce que coute la mise en oeuvre des satellites kivonbien et l'exploitation de liaisons satellite dediees.

Pour rendre un Neuron-like habitable, suffit quasiment de coller deux Neuron cote a cote et de construire un cockpit genre B2 entre les deux ... C'est un nouvel engin mais assez inspirer des travaux précédent. A quoi ca sert ... pas forcément a grand chose si on peut pas lui mettre un gros radar pour servir de chef de meute.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rendre un appareil habitable, ca coute (encore qu'on soit pas oblige de foutre des glass cockpit partout), c'est comme tout, mais c'est sans commune mesure avec ce que coute la mise en oeuvre des satellites kivonbien et l'exploitation de liaisons satellite dediees.

Vous voulez dire qu'il est moins chère de concevoir un avion que de lancer/louer quelques satellites pour communiquer avec nos drones ?!

Je pense pas, non.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous voulez dire qu'il est moins chère de concevoir un avion que de lancer/louer quelques satellites pour communiquer avec nos drones ?!

Je pense pas, non.

D'autant plus que c'est assez compliqué les communication  par satellite a faible latence avec des drones. Avec des satellites géostationnaires on sait ou viser et il y a peut de probleme de roaming, mais il faut de la puissance pour le duplex et on a une grosse latence qui peut atteindre plusieurs seconde, pas idéal pour la réactivité du pilotage et des décision. Avec des satellite orbite basse, on a une faible latence pas de grso besoin de puissance pour le duplex ... sauf qu'il faut des grosse constellation de satellite pour assurer une couverture relativement permanente de la zone d'opération, et qu'il faut bien pointer vers le satellite qui va bien et qu'il faut facilement pouvoir passer d'un satellite a l'autre. Si le pointage et la bascule d'un a l'autre on sauit faire, la constellation c'est cher. Dans les deux cas on a une certaine vulnérabilité du satellite ... qui représente un truc qui file bêtement en ligne droite, dans un ciel clair et dégagé et sans aucune défense. Dans ce cadre un télépilotage depuis un engin de combat pourrait etre vu comme moins vulnérable et plus résilientes aux opérations ennemies.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ayé, c'est le roll-out :

http://www.dassault-aviation.com/fr/aviation/presse/press-kits/2012/presentation-du-neuron-aux-services-officiels.html?cHash=8328870e9f

Istres, France, le 20 janvier 2012 - Le nEUROn, premier démonstrateur technologique européen d'avion de combat sans pilote (UCAV), a été présenté ce 19 janvier aux Services Officiels des différents gouvernements participant au programme, par M. Charles Edelstenne, Président-Directeur général de Dassault Aviation.

M. Serge Dassault, Président d'honneur de Dassault Aviation, ainsi que les représentants de l’équipe industrielle nEUROn - Saab (Suède), Alenia Aermacchi (Italie), EADS-CASA (Espagne), HAI (Grèce) et RUAG (Suisse) - assistaient à la cérémonie.

Cette présentation est l'aboutissement de cinq années de conception, développement, fabrication, assemblage et début d’essais statiques du démonstrateur qui va bientôt effectuer des tests moteurs en vue d'un premier vol à la mi-2012. Par la suite, une séquence complète d'essais en vol se poursuivra durant deux ans en France, en Suède et en Italie. Ces essais porteront sur les qualités de vol de la plate-forme, sur sa discrétion, sur le tir d'armement air-sol à partir d'une soute interne, ainsi que sur l'insertion d’appareils non habités dans l'espace aérien.

Y a aussi toute une tartine à ce sujet dans l'A&C de cette semaine.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,467
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Odenlachips
    Newest Member
    Odenlachips
    Joined
  • Forum Statistics

    20,806
    Total Topics
    1,285,205
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries