alexandreVBCI

Vers l'indépendance de l'écosse et la fin du Royaume Uni ?

Recommended Posts

Le 5 mai dernier, le Scottish National Party a remporté les élections. Il a promis d'organiser un référendum sur l'indépendance.

Elizabeth II pourrait-elle être la dernière monarque à régner sur le Royaume-Uni ? À en croire certains journaux dominicaux britanniques, elle semble en tout cas le craindre. Bien sûr, compte tenu de son devoir d'impartialité, la reine ne peut exprimer d'opinion personnelle dans le domaine politique et il ne s'agit donc que de conjectures journalistiques. Buckingham Palace a cependant confirmé que Sa Très Gracieuse Majesté s'était effectivement récemment entretenue avec le Premier ministre David Cameron de la victoire écrasante du Scottish National Parti (SNP, le Parti nationaliste écossais) aux récentes élections régionales du 5 mai dernier, et des conséquences potentielles pour la Grande-Bretagne d'une possible indépendance.

De fait, la possibilité que l'Écosse devienne indépendante n'a jamais paru plus probable. Car, contrairement à 2007 - quand le Parti nationaliste d'Alex Salmond avait remporté les élections de justesse et avait dû former un gouvernement minoritaire -, le SNP a, cette fois-ci, remporté une victoire écrasante et gagné la majorité des sièges au Parlement d'Holyrood, avec 68 élus sur 129 : une première historique. Le Premier ministre écossais n'a pas perdu de temps pour annoncer son intention d'organiser un référendum sur l'indépendance d'ici les cinq années à venir : "L'époque impériale est révolue, a-t-il ainsi déclaré au lendemain de sa victoire électorale. Il y a une différence entre partenariat et subordination : le premier génère du respect, la seconde crée du ressentiment, et mon voeu le plus cher est de voir les Nations anglaise et écossaise se dresser côte à côte en tant qu'égales."

http://www.lepoint.fr/monde/l-ecosse-fait-peur-a-la-reine-d-angleterre-30-05-2011-1336656_24.php

Share this post


Link to post
Share on other sites

et ben comme çà les anglais laisseront aux écossais le soin de finir les deux CVF et de financer les emplois liés à ce contrat ...

Ils ont pensé à çà les leaders Scottishs ? Le fric de Londres ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ne vous inquiétez pas, les Russes et les Hong-Kongais ont déjà pris contact avec les chantiers navals écossais. :oops:

Share this post


Link to post
Share on other sites

et ben comme çà les anglais laisseront aux écossais le soin de finir les deux CVF et de financer les emplois liés à ce contrat ...

Ils ont pensé à çà les leaders Scottishs ? Le fric de Londres ?

ben déjà que le pétrole en mer du nord il a bien profité aux anglais ... ils ont peut-être d'autres options et n'en font pas état ,vu la mondialisation il y a eu sûrement moyen d'avoir des perspectives d'ordre économique ,bon dans quel domaine je ne sais pas ,mais si il se sente en position de vouloir une indépendance s'est qu'ils ont des options .

"L'époque impériale est révolue, a-t-il ainsi déclaré au lendemain de sa victoire électorale. Il y a une différence entre partenariat et subordination : le premier génère du respect, la seconde crée du ressentiment, et mon voeu le plus cher est de voir les Nations anglaise et écossaise se dresser côte à côte en tant qu'égales."

la phrase à l'air de dire côte à côte ,donc il y a de la subtilité la dedans ,qui fait que les Anglais ne pourront pas ignorer vis à vis du monde ,et donc coupé le robinet sans trouvé d'alternative au risque de passé pour les "méchants" .

je ne sais pas si il reste beaucoup de pétrole en mer du nord ,mais rien que sa s'est quand même une source de revenu pas négligeable non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

je ne sais pas si il reste beaucoup de pétrole en mer du nord ,mais rien que sa s'est quand même une source de revenu pas négligeable non ?

Il en reste pas assez pour bâtir une politique et obtenir une vraie marge de manoeuvre permettant de planifier un truc à moyen terme.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il en reste pas assez pour bâtir une politique et obtenir une vraie marge de manoeuvre permettant de planifier un truc à moyen terme.

bon ben il y a sûrement un truc que les scottishs ont gardé en réserve sous leur kilt  :lol:

mondialisation donc relation pour les affaires ,vente achat ?

je pose juste des questions  =)

ils ont l'air sûr de leur affaire .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois que le SNP ne voit que l'aspect identitaire et politique.

L'aspect économique passe au second plan, si l'islande ou l'irlande arrivent à s'en sortir alors ils pensent réussir aussi surtout que l'écosse ne manque pas d'arguments : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_de_l%27%C3%89cosse

(quitte à quémander en plus des subventions à l'UE pour le développement de leur nouveau pays).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois que le SNP ne voit que l'aspect identitaire et politique.

L'aspect économique passe au second plan, si l'islande ou l'irlande arrivent à s'en sortir alors ils pensent réussir aussi surtout que l'écosse ne manque pas d'arguments : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_de_l%27%C3%89cosse

(quitte à quémander en plus des subventions à l'UE pour le développement de leur nouveau pays).

effectivement .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois que le SNP ne voit que l'aspect identitaire et politique.

L'aspect économique passe au second plan, si l'islande ou l'irlande arrivent à s'en sortir alors ils pensent réussir aussi surtout que l'écosse ne manque pas d'arguments : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_de_l%27%C3%89cosse

(quitte à quémander en plus des subventions à l'UE pour le développement de leur nouveau pays).

Quel est l'état de leur secteur financier maintenant ? Le pétrole c'est bof bof à court-moyen terme donc on peut presque le retirer.

l'Islande est toujours dans la semoule actuellement et l'Irlande va très mal depuis qu'ils se sont cassés la gueule avec la crise. Avant ça ne tenait que grâce au dumping fiscal...

Cette affaire m'a l'air aussi pertinente que l'indépendance du Groenland...

Share this post


Link to post
Share on other sites

+1 C'est totalement ridicule cette histoire. Avec le statut actuel de Dévolution ils ont le beurre (autonomie) et l'argent du beurre (la thune de Londres). Ca fait d'ailleurs jaser du côté des anglais, ceux-ci trouvant le statut injuste envers eux.

Encore un caca nerveux de politiciens "identitaires" et arc-boutés sur des symboles surannés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

quitte à quémander en plus des subventions à l'UE pour le développement de leur nouveau pays

L'UE a plus trop de subventions à donner: les pays entrés depuis une douzaine d'années dans l'UE ont eu infiniment moins que les précédents (ils apportaient peu et étaient nombreux).

Cette affaire m'a l'air aussi pertinente que l'indépendance du Groenland...

Hé, parie pas trop sur ça.... Qui voudrait aller faire la guerre sur la banquise pour empêcher les esquimaux de créer leur pays? Qui voudrait dépenser des torpilles hors de prix sur des kayaks en peau de phoque? Quel bombardier pourrait spotter un insurgé esquimau planqué dans un trou de glace :lol:? Ils sont inexpugnables!

Encore un caca nerveux de politiciens "identitaires" et arc-boutés sur des symboles surannés

Si un parti non anecdotique pousse la question, si une majorité de citoyens le votent (en considérant que c'est fait en conscience), alors c'est pas suranné ;)....

Après, faut voir 2 trucs:

- effectivement, le pétrole de la mer du nord côté anglais ne rapporte plus beaucoup de royalties, et plus du tout d'ici peu (côté norvégien, ça va encore merci pour eux).

- la prime aux petits pays si en vogue dans l'UE pendant un bout de temps (et qui donne à beaucoup de régions des velléités autonomistes) n'a plus tellement la cote chez les grands qui en ont marre de voir leur poids démographique -donc quelque part leurs citoyens- dévalué.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si un parti non anecdotique pousse la question, si une majorité de citoyens le votent (en considérant que c'est fait en conscience), alors c'est pas suranné ;)....

Bon complètement irrationnel si tu préfères.  =)

C'est bien beau de rêver et tout, mais c'est pas ça qui met du beurre dans les épinards. Et le cas échéant les anglais négocieront comme des morts de faim et n'hésiteront pas à la mettre bien profond aux écossais. Leur niveau de vie risque d'en prendre un coup, je ne suis pas sur que la majorité de la population réalise les tenants et aboutissants de cette histoire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On pourrait dire la même chose de la Belgique : les flamands ont-ils conscience des conséquences économiques et sociales d'une séparation ?

Il faudrait trouver un exemple de repli identitaire ou nationaliste qui ai eu pour conséquence un boom économique sur le long terme... moi je vois pas.

C'est comme le patriotisme économique, je voudrais bien savoir si ça a jamais marché quelque part (sauf pour une poignée de profiteurs) !

Share this post


Link to post
Share on other sites

On pourrait dire la même chose de la Belgique : les flamands ont-ils conscience des conséquences économiques et sociales d'une séparation ?

Il faudrait trouver un exemple de repli identitaire ou nationaliste qui ai eu pour conséquence un boom économique sur le long terme... moi je vois pas.

C'est comme le patriotisme économique, je voudrais bien savoir si ça a jamais marché quelque part (sauf pour une poignée de profiteurs) !

Il me semble que les transferts vont de la partie flamande à la Wallonie gravement impacté par sa désindustrialisation.

C’est aussi pour ce débarrasser de ce « poids mort » que les sécessionniste flamands veulent la séparation ; oubliant au passage l’époque ou la modernisation de leurs infrastructures, les installations portuaires surtout et de l’économie – très agricole il y a encore peu- en général, c’est faite à l’époque avec de l’argent wallon.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est comme le patriotisme économique, je voudrais bien savoir si ça a jamais marché quelque part (sauf pour une poignée de profiteurs) !

Par opposition à quoi? Au libre échangisme comme idéologie absolutiste qui a tant fait pour la classe moyenne européenne?

Les ricains par exemple (comme les Chinois et en fait.... Tout le monde) en font au niveau des marchés publics (surtout les petits et moyens, et au niveau local -comtés, Etats....), et ça leur réussit pas mal, c'est pas parce que les conneries genre "buy american" pour quelques gammes de produits de consommation courante se sont plantées qu'il faut se focaliser sur ces petits arbrisseaux et ne pas regarder les forêts ;).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Par opposition à quoi? Au libre échangisme comme idéologie absolutiste qui a tant fait pour la classe moyenne européenne?

Les ricains par exemple (comme les Chinois et en fait.... Tout le monde) en font au niveau des marchés publics (surtout les petits et moyens, et au niveau local -comtés, Etats....), et ça leur réussit pas mal, c'est pas parce que les conneries genre "buy american" pour quelques gammes de produits de consommation courante se sont plantées qu'il faut se focaliser sur ces petits arbrisseaux et ne pas regarder les forêts ;).

Si le patriotisme économique ne concernait que les marchés publics. Quand on voit ce que ça signifie en France (cf GDFSuez entre autres) il s'agit avant tout de préserver les places pour les copains comme dit Alexandre.

Quant au libre-échange, il sera toujours plus profitable (au plus grand monde) en pratique que toute forme de protectionnisme. Et ce ne sont pas les exemples qui manquent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On pourrait dire la même chose de la Belgique : les flamands ont-ils conscience des conséquences économiques et sociales d'une séparation ?

Il faudrait trouver un exemple de repli identitaire ou nationaliste qui ai eu pour conséquence un boom économique sur le long terme... moi je vois pas.

C'est comme le patriotisme économique, je voudrais bien savoir si ça a jamais marché quelque part (sauf pour une poignée de profiteurs) !

D'un point de vue économique, les flamands avec les nord italiens doivent être les seuls séparatistes d'Europe a avoir un projet cohérent même si des obstacles conséquents en terme de reconnaissance internationale et de crédibilité étatique se dressent devant eux. L'économie adaptée à un territoire ça a un certain sens et ces deux régions l'ont compris ou presque.

Pour ton exemple peut-être la Suède des Vasa, certains Etats d'Amérique du Sud ou encore... les USA ? :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quant au libre-échange, il sera toujours plus profitable (au plus grand monde) en pratique que toute forme de protectionnisme. Et ce ne sont pas les exemples qui manquent.

Attention, c'est justement ça l'idéologie de la chose. Le libre échangisme et ce qu'il implique en terme de "win win" remonte à la théorisation d'une autre époque, où les pays développés étaient peu nombreux et avec un marché nettement moins saturé, qui plus est une époque où le protectionnisme était AUSSI, en même temps, une réalité acceptée dans une certaine dimension. Mais plus encore, il s'agissait d'un libre échangisme raisonné reposant aussi sur des situations relativement similaires entre pays développés (pas du dumping sur le niveau de vie du plus grand nombre....). Le libre échangisme a été imposé à cette époque parce qu'il profitait à ses promoteurs en situation de force, par rapport à un grand nombre de pays peu ou pas développés qui ne pouvaient que subir une offre absolument irratrappable. Ce n'est plus le cas aujourd'hui.

Enfin faudrait se mettre dans le crâne que seule l'Europe en plus applique réellement cette idéologie: ni les USA, ni la Chine ni les autres pays développés ne le font. Et AUCUN pays émergent ne le fait: ils veulent garder une vraie mesure de contrôle de leur marché intérieur et un seuil d'autosuffisance dans nombre de domaines. Pour que le libre échangisme puisse profiter au plus grand nombre (et encore, ça ferait des dégâts énormes à chaque ajustement), il faudrait entre autres:

- que les niveaux de vie soient relativement proches

- qu'il n'existe aucune restriction d'aucune sorte ni intervention d'Etat, sauf un "gendarme" mondial absolument sans contestation et ayant toute latitude pour agir

- que les acteurs économiques exportateurs (entreprises, donc) soient limités dans leurs tailles et leurs parts de marché (merde, déjà un domaine d'interventionisme) afin d'empêcher une inégalité trop grande des acteurs

- que les réflexes d'adaptation des acteurs économiques, surtout avec la financiarisation du rythme de l'économie (et la priorisation sur le court terme), n'impliquaient pas l'adaptation concurrentielle avant tout fondée sur la compression par principe des effectifs et celle des salaires, amplifiée par l'encouragement à l'immigration pour entretenir cette pression sur les revenus (libre échange des personnes, quoi). Ces méthodes permettent de faire l'économie de visions industrielles de moyen terme, et surtout d'un bon management

- accessoirement, qu'il existe PARTOUT des mécanismes et moyens analogues de filet de sécurité socio-économiques pour les ajustements et la limitation des dégâts, surtout pour les populations fragiles ("quart du bas", personnes âgées, régions moins développées) et moins souples (gens installés passant la trentaine et ayant fondé un foyer, + de 40-50 ans moins rapidement adaptables....)

En bref, revoir les 5 conditions de marché pur et parfait.... Soit une hypothèse irréelle qui fait fi des communautés humaines, du temps humain de la vie, des limites humaines et de la difficulté à créer et maintenir une communauté nationale unie (alors avant de délirer qur une continentale ou mondiale)....

Croire que par essence le libre échangisme profite à tous, c'est comme croire que le commerce est un facteur de paix: une illusion historique très idéologique qui fut en d'autres temps qualifié "d'épicerie anglo-angélique".

Pour ton exemple peut-être la Suède des Vasa, certains Etats d'Amérique du Sud ou encore... les USA ?

La Prusse, la France colbertienne, tous les pays industriels au XIXème, le Japon au XIXème comme au XXème, la Chine depuis les années 80.... Oups, combien d'autres encore ;)?

Share this post


Link to post
Share on other sites

bon déjà ,sa ferait pas mal de bataillon d'infanterie de la british army en moins st'affaire (il y a encore pas mal d'unité "Écossaise" ) ... vu qu'ils en sont à réduire leur armée en GB ,s'est peut-être l'occas  :lol: :lol: :lol:

sa donnerait quoi une armée écossaise ,un format type armée Irlandaise ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu rigoles? L'Ecosse c'est à peine 5 millions d'habitants, soit moins que la Flandre! Et en cas de création d'une Flandre autonome, il est douteux qu'ils aient plus d'une micro brigade.... Quoique c'est vrai que l'Irlande a quasiment renoncé à une armée et ne peut déployer que son bataillon de rangers :-[.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu rigoles? L'Ecosse c'est à peine 5 millions d'habitants, soit moins que la Flandre! Et en cas de création d'une Flandre autonome, il est douteux qu'ils aient plus d'une micro brigade.... Quoique c'est vrai que l'Irlande a quasiment renoncé à une armée et ne peut déployer que son bataillon de rangers :-[.

s'est bien pour sa que je prenais l'exemple de l'armée irlandaise  ;)

sa pourrait aussi être une sorte de succursale pour des boites de contractors ,avec officine à Glasgow ou autres (nouveau pays, donc pourquoi pas des législations dans se sens ) .

je dis sa mais bon ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu le désastre social des bords de la Clyde ya moyen que ça devienne une vraie succursale à contractors...

L'armée irlandaise n'existe pas... l'Irlande est neutre et n'envisage pas de guerre donc en somme... son armée n'est pas destinée à servir...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu le désastre social des bords de la Clyde ya moyen que ça devienne une vraie succursale à contractors...

L'armée irlandaise n'existe pas... l'Irlande est neutre et n'envisage pas de guerre donc en somme... son armée n'est pas destinée à servir...

se en quoi sa rejoint mon post .

l'armée irlandaise participe a des missions pour l'ONU ,voir de l'Europe au Tchad .certes s'est pas des missions de "guerre" ,mais fournir des soldats (même au minimum syndicale ) sa permet d'être toujours considéré comme un pays au sein de la communauté internationale .

de plus même si sa n'est pas un système de conscription ,sa permet de caser des jeunes .

même à effectif réduit ,une armée est un des signes de  l'état (les fidjis ,zont pas de menace immédiate et n'envisage pas d'envahir le pacifique ,ils ont quand même une "micro armée") .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vers un référendum sur l'indépendance de l'Écosse

David Cameron veut organiser un scrutin dans les dix-huit mois pour couper l'herbe sous les pieds des indépendantistes.

Après son veto à l'Europe , David Cameron lance une nouvelle partie de poker, cette fois sur l'avenir de l' Écosse . Il veut organiser, d'ici à dix-huit mois, sur place, un référendum sur le maintien du pays dans le Royaume-Uni .

Ce faisant, il prend de court le premier ministre indépendantiste écossais Alex Salmond, élu en mai dernier, qui prévoyait, lui, d'organiser une telle consultation en 2014 ou 2015. Le chef du gouvernement britannique espère ainsi lui couper l'herbe sous les pieds avant qu'une campagne en faveur de l'indépendance ait eu le temps de porter ses fruits.

Cameron souhaite que l'Écosse reste dans l'Union. «Mais nous ne pouvons pas nous opposer à une partie du royaume qui souhaite se poser la question de sa sortie, argumente-t-il. Les Écossais méritent une question claire, juste et décisive sur le sujet. Pourquoi attendre 2014, ce qui est très dommageable à l'Écosse parce qu'on commence à voir des entreprises se poser des questions sur leurs investissements sur place?»

Serpent de mer depuis le traité d'union de 1707, l'idée d'une Écosse indépendante a ressurgi au cœur de l'actualité depuis la victoire du Scottish National Party (SNP) au Parlement local en mai dernier, avec une majorité absolue. Son leader, Alex Salmond, a mis au programme un référendum qu'il souhaite organiser après le 700e anniversaire, en 2014, de la bataille de Bannockburn où les Écossais ont défait l'armée anglaise. Le sentiment indépendantiste a progressé, pour atteindre 49 % d'opinions favorables en Écosse, selon un sondage d'octobre. Sur l'ensemble du Royaume-Uni, 39 % des Britanniques sont pour une Écosse indépendante et 38 % contre.

Furieux, Alex Salmond crie à l'ingérence de Londres dans la libre détermination du peuple écossais. Cameron veut un référendum contraignant et non consultatif, avec une alternative simple sur une sortie ou non de l'Écosse du royaume. Salmond, lui, souhaiterait un scrutin consultatif assorti d'une troisième option proposant le transfert de compétences supplémentaires de Londres vers Édimbourg. L'Écosse jouit déjà depuis 1999 d'une dévolution de pouvoirs sur l'éducation, la santé et les prisons.

«En dramatisant l'enjeu, Cameron espère accroître la défaite des indépendantistes et affaiblir Salmond durablement, mais c'est un pari à haut risque. Si le oui l'emporte, le résultat sera au-delà de ce qu'a toujours rêvé Salmond», analyse John Curtice, professeur à l'université Strathclyde de Glasgow. «Ces manœuvres politiciennes de Westminster ne font que renforcer le sentiment indépendantiste, réagit Angus Robertson, député SNP à la Chambre des communes. Nous sommes en position de force car nous avons été élus sur un programme clair. Nous nous sommes engagés à tenir un référendum dans la seconde moitié de notre mandat pour montrer auparavant aux électeurs notre capacité à gérer sur des questions difficiles.»

http://www.lefigaro.fr/international/2012/01/10/01003-20120110ARTFIG00366-vers-un-referendum-sur-l-independance-de-l-ecosse.php

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,411
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Napoléon_Ier
    Newest Member
    Napoléon_Ier
    Joined
  • Forum Statistics

    20,716
    Total Topics
    1,250,109
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries