Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Marine chinoise en 2020


gilletpuce
 Share

Recommended Posts

https://www.opex360.com/2024/04/30/le-troisieme-porte-avions-chinois-est-sur-le-point-de-commencer-ses-essais-en-mer/

Beau bébé que ce nouveau porte avions Chinois.

... "Affichant un déplacement d’au moins 80’000 tonnes pour une longueur de 320 mètres, le CNS Fujian a été construit selon une configuration dite CATOBAR [Catapult Assisted Take-Off But Arrested Recovery], c’est à dire qu’il est doté de catapultes et de brins d’arrêt, comme les porte-avions français et américains. Pour l’aéronavale chinoise, ce changement est de taille puisque le pont d’envol des CNS Liaoning et CNS Shandong est muni d’un tremplin en lieu et place des catapultes"...

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Posted (edited)
Le 14/05/2024 à 16:35, Vince88370 a dit :

De belle ligne furtives pour cette frégate 

 

En référence à cette unité, d'autres photos sont apparues sur le forum RID et une analyse intéressante se dessine apportée par une voix experte, très experte croyez-moi, qui participe au forum et qui participe actuellement au développement d'un système de contrôle redondant à distance pour les systèmes navals complexes. Certains indices laissent penser à cet œil expert que l'unité, qui subit visiblement des tests en mer, est unmanned.

GNx-Wn-R7-WAAAzcg-P.jpg

GNx-Wn-Ws-AA0-GIY.jpg

007-TNyq5ly1hpqi70cvw9j31400u0q6k.jpg

Les indices qu'il a soulignés sont les suivants :
" - le navire soumis à des essais en mer ne semble disposer d'aucun moyen de survie unique ou collectif
- il n'y a aucun type de main courante ou de protection périmétrique sur les ponts ouverts (avant de dire que de nombreuses autres unités furtives habitées n'en ont pas, regardez attentivement, par exemple, à l'arrière du Visby)
- le remorqueur d'assistance ne sert pas à la sécurité de cette navigation, même dans des eaux restreintes, mais est "appuyé" à l'arrière, qui est la position canonique pour le transfert du personnel (et pour quelle raison, sinon débarquer ou réembarquer, respectivement au départ ou au retour des essais en mer, le personnel pour la manœuvre de désamarrage/amarrage ?)"

La présence d'une passerelle « habitable » est nécessaire pour garantir le retour de l'unité au port en cas de dysfonctionnement des systèmes de télécommande ; il s'agit après tout d'une unité identifiée comme « Plateforme d'essais intégrée » ;

Edited by gianks
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Grandes oreilles et grands yeux  à Papeete

Un second bâtiment d’observation spatiale chinois en escale à Papeete

Après le Yuan Wang 5, son jumeau le Yuan Wang 6 a fait relâche quelques jours dans le grand port de Polynésie française.

https://www.meretmarine.com/fr/defense/un-second-batiment-d-observation-spatiale-chinois-en-escale-a-papeete

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,965
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...