Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Marine chinoise en 2020


gilletpuce
 Share

Recommended Posts

Pour la question du territoire maritime, je crois qu'il existe une ZEE mais pas comme certain affirme que le premier arrivé premier servi sinon, je plante un drapeau sur une mine d'uranium au USA............

La Chine tente de faire peur aux petites nations du coin, un peu quand le costaud de la cour de recrée te demande ton argent sinon gare à ta gueule.....

Ce qui faudrait, c'est de revendre du matériel comme des frégates AA, aviation, démultiplicateur de force, tout ce qui peut aider à forcer la Chine de devoir mobiliser une grande partie de sa force. Même la Russie devrait profiter de cette aide.

Link to comment
Share on other sites

Sur l'article du blog de la FAS donné par HK, il est écrit que les SNLE chinois n'emporte pas d'armes nucléaire et qu'il n'ont pour l'heure effectuer aucune patrouille de ''dissuasion'' . Cela me parait tout de même étonnant alors que cela fait plus de 25 ans que le 1er d'entre eux à était mit en service  :rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

Oui, mais le fait que ce dernier n'aurait finalement eu qu'un role de prototype sans aucun rôle opérationel depuis tout ce temps me laisse perplexe.

Le CMI chinois a mit combien de temps pour collecter des données et lancer le projet 094 qui sera lui réellement en service  ?

ps : HK a t'il lu mon message privé ?

Link to comment
Share on other sites

Edit : Remarque, la Chine pourrait vendre aussi les avions, les chars, les navires, systèmes SAM, les missiles balistiques, la technologie d'enrichissement...etc à, par exemple, l'Iran, la Syrie et des pays de l’Amérique du Sud, comme ça on incendie son jardin et eux les nôtres, tout le monde est content.

Mais c'est déjà fait HK. Qui est-ce qui soutient l'Iran en ce moment ? Et le Myanmar (moins qu'avant, c'est vrai) ? Et la Corée du Nord ? ;)

Link to comment
Share on other sites

La Corée d'accord. Taïwan, pas tellement. C'est limite s'ils ne supplient pas qu'on leur fournisse des F-16 neufs. Quant à l'Asie Centrale, ils mangent à tous les rateliers, et de plus en plus à celui de l'Organisation de Shanghaï.

Sinon, parce qu'il faut bien revenir au sujet initial, est-ce qu'on a des nouvelles de ce projet de base chinoise aux Seychelles ?

Link to comment
Share on other sites

PEKIN (Reuters) - La Chine a confirmé mercredi qu'elle remettait en état un porte-avions de conception soviétique acheté à l'Ukraine et, selon des sources proches du pouvoir, aurait parallèlement entrepris la construction de deux autres porte-avions, de conception chinoise.

Pékin est engagé dans une modernisation de ses forces armées, et le président Hu Jintao a fait de la marine une priorité de ce développement.

Se doter de capacités de projection maritime pourrait modifier les équilibres stratégiques dans la région.

"Deux porte-avions sont en cours de construction dans les chantiers navals Jiangnan Shipyard de Shanghai", a déclaré à l'agence Reuters une source proche de la direction du Parti communiste chinois, s'exprimant sous le sceau de l'anonymat.

Des sources proches du Parti communiste et de l'armée précisent que le premier porte-avions chinois sera basé dans la province méridionale de Hainan, en bordure de voies commerciales maritimes sensibles en mer de Chine méridionale.

"La Chine va désormais pouvoir projeter sa puissance bien plus loin de ses côtes", observe l'universitaire Alexander Huang, qui enseigne les études stratégiques à l'université Tamkang de Taiwan. "Cela aura des implications significatives en matière de sécurité pour les forces opérant dans le Pacifique-Ouest, dont les Etats-Unis, le Japon et l'Australie: on peut donc parler de grand tournant."

Tim Huxley, qui dirige les analyses en matière de défense à l'International Institute for Strategic Studies de Singapour, précise cependant qu'il faudra du temps avant que la Chine ne soit dotée d'une véritable force de projection maritime. "Cela prendra du temps pour former les équipages, peut-être dix ans avant que la Chine ne dispose d'une telle capacité", dit-il.

Link to comment
Share on other sites

PEKIN (Reuters) - La Chine a confirmé mercredi qu'elle remettait en état un porte-avions de conception soviétique acheté à l'Ukraine et, selon des sources proches du pouvoir

A bon ? Mince moi qui pensait que c'était un Casino avec des catapultes et de l'armement juste pour faire plus vrai ! ;)

Deux portes avions en constructions ? Il est loin de le temps de la Marine qui ne sortait pas de chez elle ... Maintenant ça va être projection et compagnie.

Link to comment
Share on other sites

Ah oui, effectivement, mauvaise image...

C'est ce qui me semblait aussi, Mai il semble que ce point blanc soit le point ideal d'apontage, on le voit sur ce genre d'images :

Image IPB

Image IPB

Par ailleurs, ne devait il pas y avoir de silo VLS a travers le pont? Comme on en apercoit sur le plan ci-dessus?

Link to comment
Share on other sites

En tout cas, l'ex-Varyag, pour un PA d'entrainement, il va finir par être rudement bien armé/équipé !

Sinon, c'est impressionnant de voir, sur toutes les photos, qu'il est toujours en train de pisser par un évent ou par un autre (en général par un grand nombre d'évents ou d'échappements). Je le pensais branché sur les fournitures énergétiques et fluides du chantier, pendant les travaux. Il semble plutôt qu'il soit autonome ...

Link to comment
Share on other sites

L'annonce officielle de la construction de 2 Porte-Avions en plus de la remise en service de l'ex-Varyag inquiète sérieusement tous les voisins de la Chine, d'autant que les USA vont baisser leur budget militaire à cause de la crise.

Mon conseil financier : investissez dans les fabricants de sous-marins et d'avions de patrouille maritime !  :lol:    

http://fr.news.yahoo.com/le-porte-avions-chinois-inquiète-les-pays-voisins-082331673.html

Link to comment
Share on other sites

L'annonce officielle de la construction de 2 Porte-Avions en plus de la remise en service de l'ex-Varyag inquiète sérieusement tous les voisins de la Chine, d'autant que les USA vont baisser leur budget militaire à cause de la crise.

Mon conseil financier : investissez dans les fabricants de sous-marins et d'avions de patrouille maritime !  :lol:    

http://fr.news.yahoo.com/le-porte-avions-chinois-inquiète-les-pays-voisins-082331673.html

La page n'existe plus alexandreVBCI...  :-[
Link to comment
Share on other sites

Voilà le contenu de l'article (déjà repris par Philippe sur le fil concernant le PA 2) :

PEKIN (Reuters) - Les pays voisins de la Chine craignent que le programme de porte-avions développé par Pékin serve à terme à les intimider, même si les autorités chinoises assurent vouloir seulement assurer leur sécurité.

Au lendemain de la confirmation par Pékin de la remise en état d'un porte-avions de conception soviétique, et de la mise en construction de deux autres porte-avions, un journal officiel justifie jeudi cette décision par les invasions subies par la Chine au long de son histoire.

Les humiliations infligées par les puissances occidentales "ont laissé le peuple chinois dans la situation douloureuse de ne pas pouvoir défendre ses mers, et de devoir manger les fruits amers de la défaite à cause de son retard de développement", écrit le Liberation Army Daily.

Ce rapport de forces est en train de s'inverser, Pékin augmentant son budget militaire au moment où Washington envisage de diminuer le sien, ce qui n'est pas de nature à rassurer les pays frontaliers de la Chine, qui ont presque tous des conflits territoriaux avec leur puissant voisin.

Ces dernières années, des disputes maritimes ont opposé la Chine au Japon, au Vietnam et aux Philippines. Ces incidents - collisions entre bateaux ou accusations d'incursion dans les eaux territoriales - n'ont pas été très graves, mais ils ont provoqué à chaque fois de vives réactions diplomatiques.

TRANSPARENCE

"La question de la transparence de la politique de défense de la Chine et de son développement militaire est une source d'inquiétude pas seulement pour le Japon, mais pour toute la région et la communauté internationale", déclare jeudi le secrétaire général du gouvernement japonais, Yukio Edano.

"Nous appelons la Chine à faire preuve de davantage de transparence en diffusant plus d'informations, y compris sur l'intérêt pour elle de posséder des porte-avions et sur ses programmes de construction et de déploiement (de tels navires)", ajoute-t-il.

La Corée du Sud se méfie aussi des intentions de la Chine, avec laquelle elle a une dispute territoriale et qui s'avère être aussi le principal soutien de la Corée du Nord.

"Dans le passé, la Chine ne manquait jamais une occasion de critiquer les Américains quand l'un de leurs porte-avions entrait en mer Jaune, près des côtes de la Corée du Sud", rappelle Moon Hong-sik, de l'Institut pour la stratégie de sécurité nationale, à Séoul.

"Maintenant, ils (les Chinois) sont capables de faire leur propre démonstration de force si un porte-avions américain est déployé à proximité de la Chine."

Plus que la remise en état du vieux porte-avions racheté à l'Ukraine en 1998, c'est la construction de navires chinois à Shanghai qui suscite l'inquiétude.

"Si l'on remet cela dans le contexte plus général d'expansion et de modernisation de l'armée chinoise, il y a de quoi se faire du souci", estime Daniel Pinkson, du centre de réflexion International Crisis Group à Séoul.

"Si l'on se pose la question de savoir ce qu'ils vont faire, ou pourraient faire, on ne peut qu'être inquiet des incertitudes qui vont se poser en mer de Chine méridionale", ajoute-t-il.

COURSE AUX ARMEMENTS

Aux Philippines, qui bordent la mer de Chine méridionale, le gouvernement a soumis cette semaine au Parlement un projet de budget 2012 qui prévoit une augmentation des dépenses militaires annuelles de 5 milliards à 8 milliards de pesos (132 millions d'euros).

"Le programme de porte-avions chinois illustre la modernisation de l'armée chinoise. Les Philippines ne peuvent pas tenir ce rythme", prévient Rommel Banlaoi, directeur de l'Institut philippin de recherche sur la paix, la violence et le terrorisme.

"Mais c'est un signal d'alerte pour les Philippines, qui doivent développer leur capacité de patrouille dans leurs eaux territoriales."

La Chine sera le troisième pays d'Asie, après la Thaïlande et l'Inde, à être équipée d'un porte-avions.

L'Inde, autre grande puissance nucléaire régionale, s'inquiète aussi des visées chinoises.

"Si les Chinois quittent le Pacifique ouest, il n'y a qu'une région qui les intéresse, l'Océan indien. De ce point de vue, la compétition (avec l'Inde) est inévitable", met en garde Raja Menon, un ancien amiral dans la marine indienne.

Le programme de porte-avions chinois pourrait relancer la course aux sous-marins en Asie du Sud-Est, estime Rory Medcalf, du Lowy Intitute for International Policy, à Sydney.

"Il y a déjà une course aux sous-marins dans la région. Cela pourrait renforcer cette dynamique, même si je ne pense pas que ce sera un facteur fondamental", précise-t-il.

La Chine défend son programme par la nécessité d'anticiper les risques futurs, soulignant qu'il faudra .

"Le 21e siècle a été qualifié de siècle de la mer (...) et la sécurité maritime est devenue un pilier important de la sécurité nationale", écrit le Liberation Army Daily, qui qualifie la modernisation de la Chine de "développement d'une force de paix".

Link to comment
Share on other sites

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/07/30/97001-20110730FILWWW00204-la-chine-a-besoin-de-3-porte-avions.php

La Chine a besoin d'au moins trois porte-avions pour défendre ses intérêts stratégiques, a affirmé un général chinois quelques jours après que le ministère de la Défense eut reconnu la construction d'un premier navire amiral incarnant l'ambition navale de Pékin. "Si l'on considère nos voisins, l'Inde en aura trois d'ici à 2014, le Japon aura trois équivalents de porte-avions d'ici à 2014, donc j'estime que le nombre (pour la Chine) ne devrait pas être de moins de trois si nous voulons défendre nos droits et nos intérêts maritimes avec efficacité", a déclaré vendredi le général Luo Yuan, cité par le quotidien Nouvelles de Pékin.

Après avoir durant des années tu l'existence du chantier de son premier porte-avions, l'Armée populaire de libération a adopté un profil bas pour en parler, inquiète de l'image belliqueuse que pourrait véhiculer ce navire, force de projection par excellence. Le premier porte-avions de la Chine, un ex-bâtiment soviétique racheté en 1998 à l'Ukraine, risque en effet d'écorner l'image que la Chine veut donner d'elle-même: celle d'un pays qui s'arme uniquement pour se défendre, sans prétendre à l'hégémonie.

Ce navire, en voie d'achèvement mais dont la date de baptême en mer reste inconnue, servira pour des recherches scientifiques et des exercices d'entraînement, a affirmé mercredi le ministère chinois de la Défense. Des experts indépendants supposent que Pékin a déjà engagé, sans le dire, un programme de construction d'un voire deux autres porte-avions.

Les Etats-Unis ont salué vendredi le fait que les autorités de Pékin aient mentionné la construction du premier porte-avions chinois, y voyant le signe d'une évolution vers une plus grande transparence entre les deux pays.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,957
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Lexpat
    Newest Member
    Lexpat
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...