Sign in to follow this  
docteur

VIOLENCE URBAINE une guerre deja perdue ?

Recommended Posts

Le plan banlieu a été annulé tout simplement.

Les plans banlieu ne servent à rien. En 29 ans, il y en a eu 31. Tous des échecs. La violence ne vient pas de l'urbanisme mais d'une fraction de la population.

Dans une société qui ne s'interesse qu'au plus violent ... la violence et le meilleur moyen de se faire entendre.

Dis moi, c'est quoi le message revendicateur des fameuses violences. Il ne faut pas confondre la lutte telle qu'elle est décrite par Besencenot & Co et le reste qui tient seulement de la prédation.

Suffit de voir sur ce forum la fascination pour la violence.

Je ne suis pas sûre qu'il y ai autant de fascination pour la violence sur ce forum.

Quant a la dissuasion, pour commencer il faudrait des FdO au quotidien dans nos rue ... pas 10 semaines tous les 10 ans! C'est ca la dissuasion occuper le terrain tout le temps! avec des gens ... pas avec des drone des caméra et autre connerie incapable de cultiver le lien social

+1.

Mais cela ne suffit pas.

Pendant ce temps il faut un vrai effort pour obtenir une mixité social, et en finir avec c'est quart-monde et autre bidon-ville qu'on cultive de maniere a fuir notre incapacité d'intégrer naturellement les plus pauvres - a tous les sens du terme -

Ces bidons villes ne se caractérisent pas par la pauvreté mais la constitution de leur population, l'existence d'une économie parrallele..

Les endroits les plus pauvres de France se trouvent dans le Cantal et la Creuse. Il n'y a pas de violence là-bas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour résumé il y a eu 41 officiers de police tués aux USA en 2008 et 1347 agents federaux  agressés

en France sur la même période on  a eu 6 ou 7 policiers tués en service (pas necessairement de la main d'un malfaiteur, cela inclus egalement les accidents de la route qui comptent pour moitié)

on est donc statistiquement (pour une population 5x moins nombreuse) en dessous des chiffres US alors que les restrictions d'usage des armes sont plus contraignantes en France

comme quoi tirer dans le tas c'est pas toujours la solution

Share this post


Link to post
Share on other sites

On est donc statistiquement en dessous des chiffres US alors que les restrictions d'usage des armes sont plus contraignantes en France.

Comme quoi tirer dans le tas c'est pas toujours la solution.

Pas tout à fait d'accord avec ta conclusion.

L'usage de la force (armée ou non) par la police est, même aux US, une réponse à un niveau de menace.

Aussi, je serais plus en clein à dire que la mortalité américaine est liée à une société plus agressive, plus violente dans ses relations. Si le suspect est armé et déterminé, comme on le comprend bien dans les stat', alors il est logique que la mortalité soit supérieur. C'est le cas sud-africain où ça tire tous les jours. La France n'en est pas encore là même si les courbes vont se croiser.

A ce jour, on tire moins sur la police qu'aux US. Pour combien de temps encore?

Les statistiques à croiser avec l'emploi des armes par les polices US seraient celles des interpellations avec le nombre de coups tirés et de suspects morts. Dans ce cadre précis, on pourrait faire un lien en terme d'impact.

Et puis, combien de policiers furent l'objet de tirs en 2008?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les plans banlieu ne servent à rien. En 29 ans, il y en a eu 31. Tous des échecs. La violence ne vient pas de l'urbanisme mais d'une fraction de la population.

Va falloir expliquer ca au minint qui fait du chantage aux communes pour imposer son urbanisme au nouvelle construction ;)

M'enfin oui la violence ne vient pas que de l'urbanisme, néammoins parquer les plus pauvre dans les quartiers les moins pratique a vivre n'aide pas :)

Dis moi, c'est quoi le message revendicateur des fameuses violences. Il ne faut pas confondre la lutte telle qu'elle est décrite par Besencenot & Co et le reste qui tient seulement de la prédation.

La violence n'est pas gratuite, elle a forcément une source lié a une accumulation de frustration mal géré, c'est de psycho de café du commerce certes, mais c'est pertinenent. Il se trouve que non seulement les "émeutiers" n'arrive meme plus a verbaliser leur probleme ce qui n'aide pas a cerner les soucis ni a initier des solutions.

Je ne suis pas sûre qu'il y ai autant de fascination pour la violence sur ce forum.

Pas de la par de tous ... m'enfin y a quelqu'un pere fouettard qui voit en la violence la solution a presque tout.

Mais cela ne suffit pas.

Bien sur que la présence 247 ne suffit pas mais c'est un préalable a une cohabitation plus saine de la population et de sa police. Parti de la on peu  commencer a développer un dialogue une confrontation de point de vue d'idée et une connaissance réciproque, qui aide a comprendre et a savoir réagir, une sorte d'apprivoisement mutuel. Ca fait 40 ans que certain quartier vivre dans la 4e dimension ... faut pas espérer qu'il interagisse avec le reste de maniere naturelle et saine.

Ces bidons villes ne se caractérisent pas par la pauvreté mais la constitution de leur population, l'existence d'une économie parrallele...

Et l'économie parallele se développe ex nihilo ?! Je veux bien que l'économie parallele se développe sur certaine facilité, néammoins le déclic qui fait passer d'une mauvais coté de la force c'est la nécessité. Apres on place le niveau de la nécessité ou on veut.

Il se trouve qu'avec des niveau de chomage tel dans les zup, tres tot les gamin sont résigné a devenir joueur de foot ou traffiquant :) de tout facon leur adresse les condamne sur le marché du travail, leur ressource leur interdise plus ou moins des études longues et sereines etc.

note qu'on parle ici pas de 80% des banlieusards ... ceux la se débrouille tant bien que mal mais reste du coté "clair", on parle juste des 20% qui ne peuvent pas. M'enfin ces 20% suffise largement a entretenir la machine a produire du cash en banlieu, c'est 20% et tout le reste de la France qui leur servent de client - traffic de clope, recelle de vol, drogue, contrefacon, traffic de carburant etc. -, pas de client pas de business.

Les endroits les plus pauvres de France se trouvent dans le Cantal et la Creuse. Il n'y a pas de violence là-bas.

Dans le Cantal on vit bien avec le RSA :) Pas dans le 93 ... De plus il ne s'agit pas que de pauvreté pécuniere, mais de pauvreté culturel, intellectuel etc. On a affaire des des déraciné de l'intérieur qui se recréent un chez eux valorisant sur des valeurs rejetés par le reste du monde. C'est une maniere de se valoriser/différencier comme une autre. Tu me rejettes, tu m'interdis de jouer sur ton terrain, d'accord on va changer de terrain et jouer avec mes regle voir si ca passe mieux. Il se trouve que ca passe mieux :) du moins en apparence et de leur point de vue. Surinvestir dans le peu de richesse qu'ils ont c'est un moyen de se valoriser a leur yeux puis aux yeux des autres. On trouve ce surinvestissement dans le role de l'homme qui surencadre la famille notament les femmes version taliban...

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'usage de la force (armée ou non) est, même aux US, une réponse à un niveau de menace.

elle est plus libre aux USA

tazeriser ou utiliser une bombe CS ou un Tonfa est beaucoup plus facile à niveau de menace relatif moindre (ainsi un individu agressif verbalement aux USA sera neutralisé par usage d'accessoires, en France il sera cravaté manuellement)

Aussi, je serais plus en clein à dire que la mortalité américaine est liée à une société plus agressive, plus violente dans ses relations. La France n'en est pas encore là même si les courbes vont se croiser.

je suis d'accord avec cela

la question par contre revient à décider qui de l'oeuf ou de la poule encore une fois

ainsi on entre dans un cercle de courses à l'armement et à l'usage de la force qui ne peut qu'amener un durcissement aussi bien des policiers que des criminels

Pour mémoire les morts en service du coté des forces de l'ordre (avec les mêmes lois d'accès aux armes) aux USA etaient infiniment moindres dans les années 50

ce que je veux dire c'est que en dehors de la discussion sur l'opportunité d'un usage plus puissant et libéral de la force armée (cad avec armes ou accessoires) pour régler des problèmes de MO (ce qui est demandé par certains et renvoit au topic) il ne faut pas perdre de vue egalement que le contexte social/financier et economique est LE facteur majoritaire des derives criminelles

Ainsi Detroit au moment du plein emploi n'etait pas statistiquement la ville la plus violente des USA; Actuellemnt elle ressemble limite à un Grozny bis patrouillé par des gangs, des dealers et des paumés

pas etonnant que la criminalité dure y ait explosé

en gros (mais ca n'engage que moi) libéraliser l'usage de la force si c'est win win d'un point de vue electoral ne reglera en rien la criminalité journalière

Share this post


Link to post
Share on other sites

Va falloir expliquer ca au minint qui fait du chantage aux communes pour imposer son urbanisme au nouvelle construction ;)

1) Nos dirigeants sont bercés par le mythe selon lequel pauvreté=criminalité.

2) Il est normal que le MinInt ait son mot à dire car il faut penser l'intervention au cas où...

M'enfin oui la violence ne vient pas que de l'urbanisme, néammoins parquer les plus pauvre dans les quartiers les moins pratique a vivre n'aide pas :)

Ça n'aide pas quoi? Faire les courses, marcher un peut plus pour avoir un bus, sa voiture...

Où est la cause d'un banditisme?

La violence n'est pas gratuite, elle a forcément une source lié a une accumulation de frustration mal géré, c'est de psycho de café du commerce certes, mais c'est pertinenent. Il se trouve que non seulement les "émeutiers" n'arrive meme plus a verbaliser leur probleme ce qui n'aide pas a cerner les soucis ni a initier des solutions.

Le banditisme est une simple acceptation de la prédation comme mode de vie. Rien de plus.

L'incapacité à verbaliser n'est pas lié à la pauvreté. Il faut, pour s'en convaincre, se rappeler de l'éducation nationale sous la 3ème république. Les plus pauvres savaient lire, écrire et parler. La raison de ce que tu évoques est une stricte "non-appartenance" à la société.

Pas de la par de tous ... m'enfin y a quelqu'un pere fouettard qui voit en la violence la solution a presque tout.

Pas plus ici qu'ailleurs.

Bien sur que la présence 247 ne suffit pas mais c'est un préalable a une cohabitation plus saine de la population et de sa police. Parti de la on peu  commencer a développer un dialogue une confrontation de point de vue d'idée et une connaissance réciproque, qui aide a comprendre et a savoir réagir, une sorte d'apprivoisement mutuel. Ca fait 40 ans que certain quartier vivre dans la 4e dimension ... faut pas espérer qu'il interagisse avec le reste de maniere naturelle et saine.

Ça veut dire quoi le "dialogue" dont tu parles? Il y a la loi et l'ordre. Rien d'autre.

Dans une démocratie, ce sont les représentants du peuple qui dialoguent. Il n'y a pas de deficite de dialogue mais de volonté d'application de la loi. Rien de plus.

Et l'économie parallele se développe ex nihilo ?! Je veux bien que l'économie parallele se développe sur certaine facilité, néammoins le déclic qui fait passer d'une mauvais coté de la force c'est la nécessité.

Non.

Le braqueur mort en aout avait un métier. Il était barman.

Cette vision vien de Victor Hugo et infuse la société sauf que rien le démontre. Quand tu es pauvre avec de l'honêteté, tu ne voles pas. Le vol par nécessité est rarissime.

Il se trouve qu'avec des niveau de chomage tel dans les zup, tres tot les gamin sont résigné a devenir joueur de foot ou traffiquant

Non.

Les familles qui refusent ces comportements font le nécessaire pour que cela n'arrive pas.

De tout facon leur adresse les condamne sur le marché du travail, leur ressource leur interdise plus ou moins des études longues et sereines etc.

Les études ne sont justement pas la panacée.

note qu'on parle ici pas de 80% des banlieusards ... ceux la se débrouille tant bien que mal mais reste du coté "clair", on parle juste des 20% qui ne peuvent pas. M'enfin ces 20% suffise largement a entretenir la machine a produire du cash en banlieu, c'est 20% et tout le reste de la France qui leur servent de client - traffic de clope, recelle de vol, drogue, contrefacon, traffic de carburant etc. -, pas de client pas de business.

Nous nous comprenons. Mais c'est 20% ne font pas partie de la société. Et toutes les approches que tu évoques ne les touchent pas.

Si tu veux les sortir du biz-biz, ils te tueront car tu menaces leurs bénéfices.

Dans le Cantal on vit bien avec le RSA :) Pas dans le 93 ... De plus il ne s'agit pas que de pauvreté pécuniere, mais de pauvreté culturel, intellectuel etc. On a affaire des des déraciné de l'intérieur qui se recréent un chez eux valorisant sur des valeurs rejetés par le reste du monde. C'est une maniere de se valoriser/différencier comme une autre. Tu me rejettes, tu m'interdis de jouer sur ton terrain, d'accord on va changer de terrain et jouer avec mes regle voir si ca passe mieux. Il se trouve que ca passe mieux :) du moins en apparence et de leur point de vue. Surinvestir dans le peu de richesse qu'ils ont c'est un moyen de se valoriser a leur yeux puis aux yeux des autres. On trouve ce surinvestissement dans le role de l'homme qui surencadre la famille notament les femmes version taliban...

Donc c'est bien ça. Tu parles de gens qui ne sont pas français dans leur esprit.

Dans le Cantal, on ne sait pas ce qu'est le RSA, le RMI...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça n'aide pas quoi? Faire les courses, marcher un peut plus pour avoir un bus, sa voiture...

Où est la cause d'un banditisme?

(selon moi)

le parcage dans les cités a créé un milieu auto-alimenté en histoire et "culture", mélange d'héritage des coutumes d'origine des gens y vivant (société patriarcale, méprisante pour les femmes) galvaudé par une loi du plus fort et "gangsta" (parce que en milieu fermé, c'est ce qui marche le mieux pour "réussir"). Bref il n'y pas eu dans les cités la "cure d'amincissement" à la française (féminisme, laïcité, athéisme officiel, libéralisme social...) qui aurait été permise si les cités étaient plus "poreuses" ou n'existaient pas tout simplement.

je ne sais pas si j'arrive bien à me faire comprendre..

Quand à la violence qui ne vient que de la pauvreté du milieu, ce n'est pas effectivement totalement vrai mais la violence des "classes supérieures" est moins visible, plus "feutrée" ou cachée, parfois détournée (violence économique) et surtout de nos jours moins "utile" politiquement, donc on en parle moins.

Les familles qui refusent ces comportements font le nécessaire pour que cela n'arrive pas.

pas sur que les familles maitrisent grand chose (cf l'absentéisme scolaire). Les "grands frères" maitrisent ce qui les arrange.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand à la violence qui ne vient que de la pauvreté du milieu, ce n'est pas effectivement totalement vrai mais la violence des "classes supérieures" est moins visible, plus "feutrée" ou cachée, parfois détournée (violence économique) et surtout de nos jours moins "utile" politiquement, donc on en parle moins.

je suis d'accord avec Mat

la violence ,si on a a l'utiliser, on se sert des armes à sa disposition pour le faire

la "violence" en col blanc se fera par calomnies, guet-apens médiatique, délation, bidouillage de comptes

des outils de gens éduqués qui estiment ne pas avoir besoin de faire le coup de poing pour obtenir des resultats (et puis si y'a besoin de coup de poings y a qu'a payer des sbires)

pour des populations qui savent à peine parler et ecrire correctement et dont le cheminement mental exclu toute action sur le long terme trop complexe, la violence se fait avec le physique

c'est plus facile, demande moins de complexité, de planification, c'est d'un accès immédiat et ca n'a pas besoin d'etre subtil

on en arrive donc a deux degrés de construction mentale très différents et incomprehensible de part et d'autre

d'un coté c'est la force physique qui est respectée, de l'autre c'est la roublardise

le problème c'est que la violence physique est la plus visible et la plus spectactulaire dans notre echelle de valeur

donc on fait une fixette dessus

un traitement "egalitaire " à la Chinoise (une balle dans la nuque pour une arnaque economique, une atteinte aux forces de l'ordre ou un meurtre) montre que c'est un problème typiquement occidental

Share this post


Link to post
Share on other sites

(selon moi)

le parcage dans les cités a créé un milieu auto-alimenté en histoire et "culture", mélange d'héritage des coutumes d'origine des gens y vivant (société patriarcale, méprisante pour les femmes) galvaudé par une loi du plus fort et "gangsta" (parce que en milieu fermé, c'est ce qui marche le mieux pour "réussir"). Bref il n'y pas eu dans les cités la "cure d'amincissement" à la française (féminisme, laïcité, athéisme officiel, libéralisme social...) qui aurait été permise si les cités étaient plus "poreuses" ou n'existaient pas tout simplement.

je ne sais pas si j'arrive bien à me faire comprendre..

+1000.

C'est ce à quoi nous devons nous attaquer pour réduire ces phénomènes de violences de masse.

Quand à la violence qui ne vient que de la pauvreté du milieu, ce n'est pas effectivement totalement vrai mais la violence des "classes supérieures" est moins visible, plus "feutrée" ou cachée, parfois détournée (violence économique) et surtout de nos jours moins "utile" politiquement, donc on en parle moins.

+1000.

Et cette criminalité, personne n'en parle. Les Madoff et consorts...

pas sur que les familles maitrisent grand chose (cf l'absentéisme scolaire). Les "grands frères" maitrisent ce qui les arrange.

+1000.

L'absenteisme ne touche pas toute la population.

De même que les dispositifs d'aide aux meilleurs élèves ne servent pas à lutter contre la criminalité. Les jeunes qui en bénéficient font partie de famille (pauvre bien sûre) mais qui les protégent des dérives.

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour résumé il y a eu 41 officiers de police tués aux USA en 2008 et 1347 agents federaux  agressés

en France sur la même période on  a eu 6 ou 7 policiers tués en service (pas necessairement de la main d'un malfaiteur, cela inclus egalement les accidents de la route qui comptent pour moitié)

on est donc statistiquement (pour une population 5x moins nombreuse) en dessous des chiffres US alors que les restrictions d'usage des armes sont plus contraignantes en France

comme quoi tirer dans le tas c'est pas toujours la solution

bonsoir

http://www.laurent-mucchielli.org/public/Des_metiers_a_risque.pdf

en 2008, il y a eu 5 policiers et 8 gendarmes morts dans l'exercice de leur metier.

les blessés, pffff, un wagon !

Share this post


Link to post
Share on other sites

le phénoméne banlieue ,il déteint sur sur les cités de province ,voir de cité de toute petite ville .et les fauteurs de trouble s'appelle aussi bien paul que miguel ou ali .

le truc simple s'est que bien que n'étant pas de la même région ,le parlé banlieue est comme un signe d'identification ,comme le style de fringue ( le style gangsta US ,avec une touche à la Française ,enfin si on peu appelé sa une touche ),la démarche limite on boitille (à 40 ans les gus devront se faire une opération de la hanche ).

il y a quelque temps ,des consommateurs de drogue et petit trafiquant d'un tout petit village se sont faît coursé à coup de flingue  parcequ'ils y avaient du bezbee avec par des dealers fournisseurs qui venaient de la banlieue parisienne (ils vont loin les gars de la région parisienne )...

hormis un jeune Français issu de l'immigration ,tous les autres étaient des "gaulois" ...

s'est un phénoméne de mimétisme .

maintenant ,rien que dans mon département au niveau des mairies ,des élus issus de l'immigration il y en a un paquet ,donc de dire qu'il n'y a pas de représentativité chez les élus ,je n'y crois pas .

les agissements d'une minorité qui trafique ,sa ne changera en rien même si on met un président noir ou d'origine Maghrébine au pouvoir (attention sa ne me poserais pas de probléme ,tant que le gars ou la fille est un bon ou une bonne dans son job ).

Obama et président ,mais avant qu'il soit élu il y avait beaucoups d'élus d'origine noir ou latino dans les états américains ,et ceux jusqu'au plus bas niveau (donc plus proche des citoyens ) et sa n'a pas empêché les problémes de violence urbaine .

il n' y a pas eu de sentiment patriotique chez les voyous aux USA une fois OBAMA président ,donc faut chercher ailleurs ....

et +1000 pour Mat .

Share this post


Link to post
Share on other sites

1) Nos dirigeants sont bercés par le mythe selon lequel pauvreté=criminalité.

Et c'est une réalité, la pauvreté pousse à la criminalité. Même si ce n'est pas le seul facteur.

en 2008, il y a eu 5 policiers et 8 gendarmes morts dans l'exercice de leur metier.

]Et 155 morts dans le BTP, soit un peu moins d'un tous les 2 jours, mais pas un mot dans le journaux si ce n'est dans la rubrique fait divers. Policier métier dangereux ? Statistiquement non, certes il y a 6 fois plus d'ouvriers du BTP, mais 11 fois plus de morts.  HS

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et c'est une réalité, la pauvreté pousse à la criminalité. Même si ce n'est pas le seul facteur.

non désolé ,des criminels VIP qui volent ,s'est pas la pauvreté qui les poussent au vol ...

des gens pauvres qui vont voler pour un train de vie ,s'est pas la même chose que des gens qui volaient tellement leurs estomac crié famine par le passé ,et encore des gens qui sont dans la pauvreté ne passent pas forcémment du côté obscur ,loin de là .

Et 155 morts dans le BTP, soit un peu moins d'un tous les 2 jours, mais pas un mot dans le journaux si ce n'est dans la rubrique fait divers. Policier métier dangereux ? Statistiquement non, certes il y a 6 fois plus d'ouvriers du BTP, mais 11 fois plus de morts.

faut pas tout mélanger ,simplifié le principe en comparant entre métier ,s'est ridicule ...

entre se prendre une balle ou passé sous une voiture qui force un barrage ,se prendre une machine à lavé tombant d'une tour ,s'est pas le même contexte qu'un accident du travail ,qui peut être du à de multiple facteur (erreur humaine ,mauvais matériel ,etc...) .

quand un acte de violence est faît ,il y a une intention de faire mal ,donc on n'est pas dans les mêmes conditions pour comparer un degrés de dangerosité ...

entre te prendre un parepaing tombé accidentellement sur un chantier et une machine à laver balancer du haut d'une tour par des gus qui veulent te faire mal ,s'est plus la même optique .

dans le premier cas ,on se dira merde pas de chance ,pour le deuxiéme cas tu te diras ils sont fou de faire sa .

HS

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et c'est une réalité, la pauvreté pousse à la criminalité. Même si ce n'est pas le seul facteur.

La pauvreté ne pousse à rien. Plusieurs arguments à cela:

- le banditisme puis, plus violent, la criminalité sont des actes de prédation. Un individu capte un bien hors voie légale. Cette démarche est refusée par bon nombre de gens car c'est pour eux une façon de vivre immorale.

- la criminalité existe partout, même chez les riches. Ainsi, la crise Enron, Madoff et Subprime sont des actes de criminalité et non des défaillances du libéralisme.

- dire que cela vient de la pauvreté signifie qu'un pauvre est un voleur. Or, enquête sur la pauvreté en France en 2009 montre que le Cantal et la Creuse sont les régions les plus pauvres. Il n'y a pas de criminalité, de violence à l'école...

- la chute du chomage devrait s'accompagner d'une baisse de la criminalité. Il n'en est rien. Elle est en hausse depuis plus de 30 ans avec l'émergence de nouvelles formes américanisée de bandes.

- aux US, alors que la crise faisait rage en 2009 avec une explosion du chomage historique, on a assisté à un effondrement de la criminalité au niveau de 1964.

Où est le lien économique? Il n'y en a pas.

Cette causalité exclusive dans les débats provient de V. Hugo qui fit ce lien dans l'ensemble de son œuvre. A cela, il faut évoquer l'infusion de l'approche Marxiste qui lie tout à l'économie et à la lutte des classes. L'influence marxiste est encore la plus forte en France. On a quand même un parti "anti-capitaliste". C'est grave mais bon, silence.  

Et 155 morts dans le BTP, soit un peu moins d'un tous les 2 jours, mais pas un mot dans le journaux si ce n'est dans la rubrique fait divers. Policier métier dangereux ? Statistiquement non, certes il y a 6 fois plus d'ouvriers du BTP, mais 11 fois plus de morts.

Ouais, là tu tends le bâton pour te faire battre.

Dans le domaine que tu évoques soudainement, il y a ce que l'on nomme l'Inspection du Travail. Ces gens sont là pour faire respecter les règles de sécurité.

Si le BTP connait des problèmes, peut être pourrions nous en parler? Mais tu aurais des surprises. Car tu attaques ici des gens (les patrons du BTP, si je ne m'abuse) que ton idéologie motive pourtant à agir en mal. J'évoque ici une forme de banditisme en col blanc sur la main d'oeuvre. HS

Share this post


Link to post
Share on other sites

Image IPB

Un peu plus et paris était encerclé en 2005...

En effet une armée ,car on peut qualifier ainsi les bandes organisées qui attaquaient les forces de l'ordre déployées selon une stratégie bien rôdée, de la sorte contre qui on ne peut riposter efficacement dont certain sont armés réels est en quelque sorte invincible dans la mesure ou elle ne calmerait pas sa belliquosité et son acharnement et ou on s'efforcerai de ne pas ouvrir le feu... Pour la lutte anti émeute on devrait se doter d'un arsenal plus efficace que de crs désorientés, je n'irais pas jusqu'au méthode chinoise qui frolent les chars de tien an men, mais au moins des hélicoptères lance grenade à poivre, et a liquide lacrymogène,  des blindés à canons sonores, des bombes de poil a gratter, des canons à eau génralisés...

à lire:

http://news.bbc.co.uk/2/hi/4407688.stm 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour en revenir au statut juridique des forces armées en cas de problème intérieur :

http://www.senat.fr/questions/base/1999/qSEQ990314722.html

Définition des notions de défense du territoire et de défense opérationnelle du territoire

...La loi du 2 juillet 1996 précise, dans la fonction " protection ", que " la défense du territoire doit pouvoir être assurée en toutes circonstances. C'est aujourd'hui une mission de sécurité intérieure. Il s'agit d'être capable de prévenir ou de réprimer les agressions limitées contre le territoire national. Il faut également répondre à la diversification des menaces (terrorisme, drogue, grande criminalité...). ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour la lutte anti émeute on devrait se doter d'un arsenal plus efficace que de crs désorientés ...

Les CRS vont apprécier !!! on doit avoir les force de MO les plus efficace et raisonnable du monde civilisé tu veux quoi de plus? a par des effectifs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je rappelle qu'il n'y aurait eu ''que'' 15 000 participants aux émeutes dans toute la France selon le texte que j'ai mit ce matin. Cela n'est qu'une fraction de la population globale des zones concerné.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On ne peut pas parler d'armée encore à cet instant.

Nous avons eu à faire à des soulèvements très limités en terme géographique mais très dispersés.

Une des grandes chances fut la non-coordination de ces ensembles. Jusqu'à ce jour, il n'y a pas de connexion efficace entre les bandes. Ce sera simplement la prochaine étape.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les CRS vont apprécier !!! on doit avoir les force de MO les plus efficace et raisonnable du monde civilisé tu veux quoi de plus? a par des effectifs.

Mais de toute facon tu les auras pas tes effectifs, donc il faut du matériel, c'est le progrès, et qui a dit qu'un supplément de matériel est déraisonnable, on restera toujours les plus efficaces...

Je rappelle qu'il n'y aurait eu ''que'' 15 000 participants aux émeutes dans toute la France selon le texte que j'ai mit ce matin. Cela n'est qu'une fraction de la population globale des zones concerné.

C'est déja quelque chose.. et combien de policiers mobilisés aussi...  mais n'oublions pas que ces émeutes touchèrent la france entière..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il s'agissait surtout de noyaux durs de fouteurs de merde qui faisaient le tour des cités et entraînaient dans chacune quelques centaines de gamins suivistes. Même pas sûr que les vrais fouteurs de merde aient dépassé le millier d'individus dans toute la France, l'essentiel des effectifs étant fait de glandus suiveurs qui ne faisaient pas grand chose; il suffit, dans une petite foule (prise en angle serré par les caméras pour donner l'impression que c'est la révolution), d'avoir une vingtaine de vrais fouteurs de merde pour voir voler des objets ou des cocktails molotov.

Commence à sur-réagir à l'américaine en investissant des fortunes en drones ou n'importe quel type de matos plutôt que dans des flics en bon effectif et bien formés, et tu n'auras aucune sécurité supplémentaire et des bavures à tous les coups garantis.

Le "miracle du matos" relève de la croyance magique au père Noël.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais de toute facon tu les auras pas tes effectifs, donc il faut du matériel, c'est le progrès, et qui a dit qu'un supplément de matériel est déraisonnable, on restera toujours les plus efficaces...

y'en as qui gobent encore le tout technologique ??

pour le MO comme pour le reste il faut des bottes au sol

c'et bien gentil un drone ou un helico ca couvre pas une zone entière, des coursives d'immeuble, des zones boisées ou avec des accidents de terrain marqués

Ce sera simplement la prochaine étape.

permet moi Serge de dire que là j'adhère pas du tout du tout

coordination pourquoi, pour qui et comment ??

en dehors du territoire y'a pas de contact entre bandes si ce n'est pour se mettre sur la gleu pour des questions de territoire ou de preséance

0 chances qu'elles se transforment en elements organisés

on est loin du film "les guerriers de la nuit"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Permet moi Serge de dire que là j'adhère pas du tout du tout

coordination pourquoi, pour qui et comment ??

en dehors du territoire y'a pas de contact entre bandes si ce n'est pour se mettre sur la gleu pour des questions de territoire ou de preséance

0 chances qu'elles se transforment en elements organisés

Nous sommes d'accord.

Le but, je n'en vois pas sinon pour gagner en puissance. J'évoque juste une constatation.

Une des particularités des bandes francaises est leur non connexion, leur localisation. Et cela leur pose un problème d'efficacité. On peut évoquer aussi une certaine instabilité dans leur fonctionnement et leurs accords "économiques". Une fois décapitées, elles s'effondrent très vite même si elles se font remplacer. Ce n'est pas le cas ailleurs où on est face à de la maffia ou des gangs de 3ème génération.

Je dis simplement que l'étape suivante est la connexion.

on est loin du film "les guerriers de la nuit"

Connais pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,545
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Toto2
    Newest Member
    Toto2
    Joined
  • Forum Statistics

    20,996
    Total Topics
    1,350,249
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries