Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Armée de l'air Polonaise


alexandreVBCI
 Share

Recommended Posts

 

On n'est pas Dredi mais à la lecture du message (et surtout de la conclusion) de Patrick; je ne résiste pas (dsl pour le HS, c'est juste de l'humour)

 

 

Edited by John92
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 58 minutes, Patrick a dit :

Aucun problème à ce qu'ils se paient des robots géants pilotés par des lycéennes en uniforme à col marin s'ils en ont envie.
Mais avec LEUR argent.

[...]

La Pologne a choisi de snobber la France, de la mépriser, et de la maltraiter, alors même que des moyens aériens français protègent le ciel polonais en démontrant leur disponibilité et leur capacité à durer dans le temps. C'est le choix de la Pologne, qu'elle l'assume jusqu'au bout.

Ou alors la Corée nous rembourse? :laugh:

En  robots géants pilotés par des lycéennes en uniforme à col marin alors... :wub::chirolp_iei:

AAAABcnvWSRan_a5TTvUhLJbCikoSvlgAvOnWKzV

Edited by rendbo
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 54 minutes, Patrick a dit :

Et sinon leurs sous-marins pourris on en parle?

Pourquoi on en parlerait ? C'est le sujet ici ?

Personne n'a dit que parce qu'ils font vite et beaucoup, ils font mieux que les autres. Ce n'est absolument pas la question. Là, aujourd'hui, maintenant, les Polonais veulent vite, beaucoup, et si possible des transferts de technologie. Et les Sud-Coréens peuvent le leur donner. Y'a pas grand chose de plus à en dire.

 

il y a 56 minutes, Patrick a dit :

La russie a prouvé que ses forces conventionnelles sont vétustes.
L'UE est littéralement l'organisation la mieux et la plus armée de la planète en matière conventionnelle, en nombre d'engins. Chars particulièrement, et même aviation de combat avec des milliers de chasseurs très modernes.
Conventionnellement, dans les airs, l'UE roulerait sur la Russie et même sur la Chine, bombardement stratégique exclus.

Le surnuméraire est inutile sauf à avoir une politique nationaliste.

Bah justement, les Polonais ont une politique plutôt nationaliste, ou en tous cas souveraine, en matière de défense.

Ils considèrent (à mon avis à juste titre) que la Russie cherche à fractionner l'OTAN et l'Europe sur le plan politique et diplomatique, et que ça serait un préalable à une éventuelle guerre plus générale. Ils partent aussi du principe qu'ils ne peuvent pas faire durablement confiance en l'Allemagne, jugée trop pacifiste à leurs yeux.

La question n'est pas de savoir s'ils ont raison ou tord. C'est juste de comprendre leurs motivations.

il y a 58 minutes, Patrick a dit :

Et tout ça avec l'argent des autres donc?

Lol.

Gros lol même.

Aucun problème à ce qu'ils se paient des robots géants pilotés par des lycéennes en uniforme à col marin s'ils en ont envie.
Mais avec LEUR argent.

Ça mon cher Patrick, c'est ton problème, pas le leur.

Je ne dis pas que c'est juste, normal, bien, moral, éthique, ou quoi que ce soit du genre. Je dis juste que "c'est". C'est comme ça, pas autrement.

Ou alors on modifie la constitution européenne et on y met un article disant "Les plus gros bénéficiaires des aides européennes auront l'obligation de se défendre avec ce que les plus gros contributeurs voudront et pourront leur vendre".

Ouais bon bah, c'est pas sur ces bases qu'on a fondé l'Europe. Et, encore une fois, ce n'est pas vraiment le sujet. Si les Polonais avaient eu un deal en court avec, je sais pas moi, la fabrication sous licence, chez eux, de 48 M-346LF, et qu'ils avaient tout annulé pour acheter du FA-50, alors oui on aurait pu gueuler. Mais là, ce n'est pas ce qu'il s'est passé. On va pas s'inventer un chasseur supersonique low-cost (ce que n'est plus le Gripen) sorti du chapeau juste pour éviter que leur pognon ne parte en Corée. Ça marche juste pas comme ça.

Encore une fois, je ne dis pas que c'est bien, ou quoi que ce soit du genre. Ce n'est clairement pas un sujet évident, et il y a de la défiance dans les deux camps. Si, en 2018, on avait inclus les Polonais dans le MGCS et surtout l'E-MBT, peut-être qu'aujourd'hui ils auraient fait un choix différent. Si Leonardo avait réussi à mettre la main sur une partie de l'industrie aéronautique polonaise, peut-être qu'aujourd'hui on produirait des M-346 et des hélicoptères italiens dans la banlieue de Cracovie. Peut-être... Mais ça ne s'est pas passé comme ça.

 

il y a une heure, Patrick a dit :

Et la Russie ne sera jamais assez débile pour attaquer un pays de l'OTAN ET de l'UE conventionnellement.

Tu parierais la souveraineté de ton pays là-dessus ?

 

il y a une heure, Patrick a dit :

Bref, en matière d'aviation de combat, il y a TOUT en Europe même sans demander aux allemands, et je ne pense pas qu'avec les offres compensatoires par exemple proposées par la France pour le Rafale en Belgique, avec 100% de compensation ce qui était "trop beau pour être vrai", il y ait à cracher dans la soupe. Idem Typhoon idem Hawk, M-346, Gripen...

Justement non, c'est bien ça le souci.

Le Hawk et le M-346 sont des trainers, qui peuvent être bricolés en chasseurs légers, mais qui restent au mieux capables de dézinguer des turboprop et des hélicoptères. Contre ne serait-ce qu'un avion de ligne, ils sont déjà aux fraises.

Le Rafale et le Typhoon, en soit oui, pourquoi pas. Mais est-ce qu'on aurait eu la volonté d'établir une chaîne d'assemblage en Pologne ? Peut-être pour l'Eurofighter, va savoir (mais tu ne me feras pas défendre le Typhoon comme une solution d'avenir pour une force aérienne haha !)

Non en vrai, en Europe de l'Est, je reste persuadé que là où "on" a loupé le coche, c'est avec le Gripen. Aujourd'hui, le Gripen E proposé par Saab n'est même plus qualifié d'avion léger par son avionneur tellement le truc à pris du poids, et tellement la facture a grimpé !! Ce qui serait idéal aujourd'hui sur ce marché, c'est un Legacy Gripen mais avec un radar AESA et une suite ECM mise à jour. Et c'est tout. Là pour le coup on aurait une vraie solution européenne légère et low-cost, que Saab n'aurait pas trop de mal à partager avec les pays acheteurs.

Mais ils ont fait un autre choix, celui du milieu de marché (déjà occupé par le Rafale et le Typhoon), laissant le "low end" aux mains du F-16V de Lockheed Martin (et apparemment du FA-50 de KAI, maintenant).

 

Oui, c'est dommage. Mais encore une fois, on ne peut pas refaire l'histoire.

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, PolluxDeltaSeven a dit :

Et ça, ici aussi, PERSONNE en Europe n'a envie de le proposer ! Eurofighter, Dassault ou Leonardo ne vont pas refiler aux Polonais des chaînes d'assemblage clés en main, et personne n'a envie de les aider à devenir un nouvel acteur fort de l'industrie de l'armement sur le continent européen.

Il me semble me souvenir qu'Airbus Hélicoptères leur avait offert ça, pourtant...

  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

4 hours ago, PolluxDeltaSeven said:

Non en vrai, en Europe de l'Est, je reste persuadé que là où "on" a loupé le coche, c'est avec le Gripen. Aujourd'hui, le Gripen E proposé par Saab n'est même plus qualifié d'avion léger par son avionneur tellement le truc à pris du poids, et tellement la facture a grimpé !! Ce qui serait idéal aujourd'hui sur ce marché, c'est un Legacy Gripen mais avec un radar AESA et une suite ECM mise à jour. Et c'est tout. Là pour le coup on aurait une vraie solution européenne légère et low-cost, que Saab n'aurait pas trop de mal à partager avec les pays acheteurs

Ça fait partie du plan B de Dassault si le scaf de fait pas

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, PolluxDeltaSeven a dit :

Pourquoi on en parlerait ? C'est le sujet ici ?

Juste que cet engouement soudain pour l'armement sud-coréen cache peut-être quelques petites surprises.

Il y a 6 heures, PolluxDeltaSeven a dit :

Là, aujourd'hui, maintenant, les Polonais veulent vite, beaucoup, et si possible des transferts de technologie. Et les Sud-Coréens peuvent le leur donner.

Et donc on compte demander des royalties sur la copie du chargeur automatique du Leclerc ou bien on va encore laisser couler? :rolleyes:

 

Il y a 6 heures, PolluxDeltaSeven a dit :

Bah justement, les Polonais ont une politique plutôt nationaliste, ou en tous cas souveraine, en matière de défense.

...Oui. Enfin, sauf quand il s'agit de payer, c'est ça? :laugh: la blague.

Il y a 6 heures, PolluxDeltaSeven a dit :

Ils considèrent (à mon avis à juste titre) que la Russie cherche à fractionner l'OTAN et l'Europe sur le plan politique et diplomatique, et que ça serait un préalable à une éventuelle guerre plus générale.

Guerre "plus générale" si les russes pétaient réellement un plomb qu'ils perdraient parce qu'ils n'ont pas de dissuasion nucléaire.

Il y a 6 heures, PolluxDeltaSeven a dit :

Ils partent aussi du principe qu'ils ne peuvent pas faire durablement confiance en l'Allemagne, jugée trop pacifiste à leurs yeux.

Bien d'accord.

Il y a 6 heures, PolluxDeltaSeven a dit :

La question n'est pas de savoir s'ils ont raison ou tord. C'est juste de comprendre leurs motivations.

Le problème c'est qu'il y a plein d'autres pays d'Europe qui sont sur la même longueur d'onde. Tchéquie, slovaquie, suède, Finlande, Pays-bas, Belgique, Danemark, Bulgarie et Roumanie, et hors-UE mais toujours européen culturellement, la GB.

Quel besoin ont-ils d'aller chercher en Corée du sud des armements qui pourraient être redéveloppés en Europe? De mémoire il fut un temps où on leur proposait même une tourelle Leclerc sur châssis T-72 ou PT-91...

L'excuse du "il faut absolument qu'on fasse plein de trucs là tout de suite maintenant sans attendre" est bidon de A à Z. Ils vont déjà avoir pas mal de M1A2 SEP V3 pour compenser leurs chars refilés aux ukrainiens. Qu'ils ne veulent plus acheter allemand ou même français parce qu'ils jugent ces pays (encore que pour la France... on a mené des missions de réassurance en Pologne à ne plus savoir qu'en faire...) à la rigueur je comprends, mais il y a des solutions européennes. Là, réclamer le fric des européens pour acheter ailleurs... désolé mais c'est le meilleur moyen de passer pour des ahuris. RIEN ne justifie ce panier de courses rempli à ras bord, d'une part, et en plus il faut que ce soient les autres qu'ils snobbent (à commencer par l'Allemagne mais c'est encore pire pour la France) qui paient?

Il y a 6 heures, PolluxDeltaSeven a dit :

Ça mon cher Patrick, c'est ton problème, pas le leur.

Je ne dis pas que c'est juste, normal, bien, moral, éthique, ou quoi que ce soit du genre. Je dis juste que "c'est". C'est comme ça, pas autrement.

Ou alors on modifie la constitution européenne et on y met un article disant "Les plus gros bénéficiaires des aides européennes auront l'obligation de se défendre avec ce que les plus gros contributeurs voudront et pourront leur vendre".

Heu gros lol bis je crois pas que la PESCO, qui incorpore certes les entreprises US ce qui est déjà un scandale en soi, intègre les entreprises sud-coréennes! Les nord-coréennes non plus d'ailleurs. Ou japonaises (pour pas faire de jaloux). Sinon c'est génial, ça veut dire qu'on peut se faire offrir par l'Europe une vingtaine de Kawasaki P-1 pour remplacer les ATL2.

D'autre part les pays qui abonent le budget de l'UE peuvent parfaitement décider de diminuer leur participation au pro-rata de ce que ces achats de confort sont supposés leur coûter.

Il y a 6 heures, PolluxDeltaSeven a dit :

Encore une fois, je ne dis pas que c'est bien, ou quoi que ce soit du genre. Ce n'est clairement pas un sujet évident, et il y a de la défiance dans les deux camps. Si, en 2018, on avait inclus les Polonais dans le MGCS et surtout l'E-MBT, peut-être qu'aujourd'hui ils auraient fait un choix différent. Si Leonardo avait réussi à mettre la main sur une partie de l'industrie aéronautique polonaise, peut-être qu'aujourd'hui on produirait des M-346 et des hélicoptères italiens dans la banlieue de Cracovie. Peut-être... Mais ça ne s'est pas passé comme ça.

Encore une fois tout ça est très bien ou dommage ou je sais pas quoi, mais c'est pas le sujet.

On ne va pas payer pour des trucs achetés hors-UE, point. On le fait déjà pour les F-35 que tous les farfadets possibles et imaginables se font payer alors qu'hier des Gripen C/D d'occasion étaient trop chers, c'est pas pour commencer à raser gratis non plus.

Il y a 6 heures, PolluxDeltaSeven a dit :

Tu parierais la souveraineté de ton pays là-dessus ?

Moi? Non, certainement pas, et je suis bien content qu'on ait des armes atomiques en propre qu'on soit capables de concevoir, fabriquer, maintenir, tester, et délivrer sur la tronche de n'importe quel clampin qui aurait un peu trop pris la confiance.

Les autres? Apparemment oui puisqu'ils n'ont pas de dissuasion nucléaire indépendante. Alors qu'ils sont en théorie pas plus cons ni plus pauvres que nous et qu'ils pourraient fort bien.

Il faut être logique. Ils n'en éprouvent pas le besoin? Donc la russie n'est pas une menace nucléaire. Car on ne dissuade une puissance nucléaire qu'avec des armes nucléaires.

Il y a 6 heures, PolluxDeltaSeven a dit :

Justement non, c'est bien ça le souci.

Le Hawk et le M-346 sont des trainers, qui peuvent être bricolés en chasseurs légers, mais qui restent au mieux capables de dézinguer des turboprop et des hélicoptères. Contre ne serait-ce qu'un avion de ligne, ils sont déjà aux fraises.

Le M-345 est supposé voler à mach 1.2...

Quant au Gripen il est bien plus crédible que le FA-50. SAAB propose une mise à jour des C/D avec Meteor et un AESA GaN dont le prototype affiche 976 modules ce qui n'est pas dégueu.

S'ils cherchent un chasseur léger motorisé par un F-414, voilà leur client. Et les suédois en ont PLEIN à refourguer. Genre 120 et quelques.

Il y a 6 heures, PolluxDeltaSeven a dit :

Le Rafale et le Typhoon, en soit oui, pourquoi pas. Mais est-ce qu'on aurait eu la volonté d'établir une chaîne d'assemblage en Pologne ? Peut-être pour l'Eurofighter, va savoir (mais tu ne me feras pas défendre le Typhoon comme une solution d'avenir pour une force aérienne haha !)

Une fois de plus pour quoi faire une chaîne locale? Pour 40 avions? Et ensuite? Mieux vaut générer des offsets sur autre chose, on sait aller même au-delà de 100% d'offsets générés avec un bon niveau technologique dans des domaines variés,et les impliquer sur les évolutions de l'avion. C'est ce qu'on fait ailleurs.
Pour le Typhoon peut-être que les prix ne sont pas compatibles avec leur bourse, mais encore une fois, là les européens auraient accepté de financer un achat plus aisément. Tant que l'argent tourne en vase clos, personne n'y perd, en théorie.

Il y a 6 heures, PolluxDeltaSeven a dit :

Non en vrai, en Europe de l'Est, je reste persuadé que là où "on" a loupé le coche, c'est avec le Gripen. Aujourd'hui, le Gripen E proposé par Saab n'est même plus qualifié d'avion léger par son avionneur tellement le truc à pris du poids, et tellement la facture a grimpé !!

Bien d'accord.

Il y a 6 heures, PolluxDeltaSeven a dit :

Ce qui serait idéal aujourd'hui sur ce marché, c'est un Legacy Gripen mais avec un radar AESA et une suite ECM mise à jour. Et c'est tout. Là pour le coup on aurait une vraie solution européenne légère et low-cost, que Saab n'aurait pas trop de mal à partager avec les pays acheteurs.

Je n'avais pas lu ce passage avant je répond à mesure, comme quoi les grands esprits se rencontrent...

Il y a 6 heures, PolluxDeltaSeven a dit :

Mais ils ont fait un autre choix, celui du milieu de marché (déjà occupé par le Rafale et le Typhoon), laissant le "low end" aux mains du F-16V de Lockheed Martin (et apparemment du FA-50 de KAI, maintenant).

Et du F-35 avec 32 exemplaires en commande.

Il y a 6 heures, PolluxDeltaSeven a dit :

Oui, c'est dommage. Mais encore une fois, on ne peut pas refaire l'histoire.

Là en l'occurrence il est juste temps de la faire et de dire "stop" au hold up mené par certains.

 

...Sinon pas de soucis on peut se faire financer 20 EPR2 et 250 Nuward par l'Europe aussi? Ainsi que 4 PANG, 200 NGF 100% Dassault, et un MGCS 100% Nexter?

...Non vous comprenez c'est pour "l'indépendance énergétique européenne" et la "protection de l'Europe" "contre la russie". Et en plus ça fait "du travail en Europe". LOL. :bloblaugh:

Edited by Patrick
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Patrick a dit :

Quel besoin ont-ils d'aller chercher en Corée du sud des armements qui pourraient être redéveloppés en Europe? De mémoire il fut un temps où on leur proposait même une tourelle Leclerc sur châssis T-72 ou PT-91...

(à lire jusqu'au bout avant de répondre ;) )

Bah, pour le FA-50 (puisque là on parle de matos aérien), il est là le problème: personne n'a envie de redévelopper des trucs de ce calibre en Europe. On avait le projet Mako/HEAT qu'on a laissé tombé ; le Gripen est devenu une baudruche en surpoids ; et le Mirage 2000 est fini et bel et bien fini, et qu'on ne va pas relancer une chaîne de prod pour récupérer au mieux 30% d'une centaine d'appareils pouvant être vendus en Europe.

Après oui, ça me fait aussi chier que l'Europe ne soit pas capable, structurellement, de faire en sorte que les productions locales soient favorisées. Y'a un vrai problème structurel là-dessus, qui dépasse largement le cas de la Pologne d'ailleurs. Mais c'est pas du tout le sujet pour en parler ici. Faudrait plutôt faire ça dans la partie Relation Internationales du forum éventuellement.

Il y a 12 heures, Patrick a dit :

Encore une fois tout ça est très bien ou dommage ou je sais pas quoi, mais c'est pas le sujet.

On ne va pas payer pour des trucs achetés hors-UE, point. On le fait déjà pour les F-35 que tous les farfadets possibles et imaginables se font payer alors qu'hier des Gripen C/D d'occasion étaient trop chers, c'est pas pour commencer à raser gratis non plus.

Ce qui est hors sujet, c'est de parler de la politique européenne sur un sujet dédié à l'armée de l'air européenne. On sent bien que c'est une corde sensible chez certains (et c'est normal, c'est leurs impôts qui financent tout ça, on est d'accord), mais on ne va PAS parler de ça pendant des pages et des pages. On a compris ton point de vue (que l'on est nombreux à partager), maintenant on peut peut-être se focaliser sur les aspects techniques et opérationnels de ce deal. Pour les aspects politiques et diplomatiques, y'a d'autres parties du forum mieux adaptées.

Il y a 12 heures, Patrick a dit :

Je n'avais pas lu ce passage avant je répond à mesure, comme quoi les grands esprits se rencontrent...

Let's agree to agree ! haha !

Encore une fois, je ne m'oppose pas à ton point de vue, je te rassure. J'essaie juste de centrer le débat sur le sujet "Armée de l'air polonaise", leurs choix techniques, leurs raisons opérationnelles, etc.
Si jamais tu veux poursuivre la discussion sur les aspects politiques et diplomatiques sur un autre topic, n'hésite vraiment pas (et tag moi dessus, parce que je risque de passer à côté sinon ;) )

Il y a 12 heures, Patrick a dit :

Et du F-35 avec 32 exemplaires en commande.

Je parlais de l'Europe de l'Est en général, mais oui il y a aussi le F-35.

 

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Le UCAV polonais Bayraktar TB2 exposé pour la première fois

Le Bayraktar TB2 UCAV (Armed Unmanned Aerial Vehicle), produit pour l'armée polonaise, a été exposé pour la première fois lors du salon international de l'industrie de la défense MSPO 2022.

BAYKAR a signé un accord avec la Pologne l'année dernière pour l'exportation des UCAV Bayraktar TB2. En achetant 24 UCAV Bayraktar TB2, la Pologne sera le premier utilisateur d'UCAV turcs en Europe et dans l'OTAN.

Au cours de la foire MSPO, qui se tiendra à Kielce, en Pologne, du 6 au 9 septembre 2022, BAYKAR a exposé pour la première fois le Bayraktar TB2 UCAV produit pour l'armée polonaise. On a appris que le SİHA en question est un produit réel et que ses tests sont en cours, et qu'il sera ramené en Turquie après l'exposition.

Les livraisons de l'UCAV BAYRAKTAR TB2 à la Pologne auront lieu entre 2022 et 2024. La première série complète (6 unités) devrait être livrée d'ici le 31 octobre 2022. La livraison de la deuxième série est prévue pour le 30 avril 2023. La date de la troisième série est le 31 octobre 2023 et la dernière série est le 30 avril 2024.

Dans chaque ensemble Bayraktar TB2 UCAV:

3 Station mobile de contrôle au sol Baykar (Station mobile de contrôle au sol)

6 capteurs EO/IR MX-15

2 radars SAR (pour les missions de reconnaissance)

6 systèmes IFF

3 terminaux de données mobiles (pour l'extension de la portée) seront inclus.

En plus de ces systèmes, il est également connu que la Pologne [?] fournira des munitions avec des têtes chercheuses laser (munitions MAM-L et MAM-C produites par Roketsan).

Un approvisionnement de 270 millions de dollars:

Selon le ministère polonais de la Défense, chaque kit qui sera exporté vers la Pologne (1 kit = 6 Bayraktar TB2, 4 kits = 24 au total) correspond à environ 67 millions de dollars. Le coût total des quatre kits destinés à la Pologne est estimé à environ 270 millions de dollars. [/deepl]

https://www.savunmasanayist.com/polonyanin-bayraktar-tb2-sihasi-ilk-kez-sergilendi/

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, g4lly a dit :

C'est peut être que le matos "européen" est pourri...

Ils ont proposé quoi les européens comme HdC? Le Tigre franco espagnol?

A l'époque le M2000 contre le F16, il était pourri?  Le Caracal contre le S70 il était pourri?

Il y a 2 alternatives européenne ici : le Tigre et l'hélico italien.  Balayés.

Qu'ont acheté en Europe nos amis polonais depuis qcq années?  des Leo2.  et puis?  Des miettes.

Edited by BP2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, g4lly a dit :

C'est peut être que le matos "européen" est pourri...

Ils ont proposé quoi les européens comme HdC? Le Tigre franco espagnol?

L'AW249 italien. Autrement dit un appareil qui vient juste de faire son premier vol, et dont le système d'arme israélien est repris de l'AW129D déjà en service. Bref, objectivement loin derrière l'AH-64E en termes de capacités opérationnelles.

Après il y avait un vrai coup à jouer pour Leonardo en Pologne. De ce que j'en avais compris à l'époque (2015-2017), les Polonais étaient potentiellement intéressés par une production locale, un co-développement, et une variante de l'AW249 doté d'un système d'arme américain (potentiellement le MTADS de l'Apache ou plus probablement le TSS de l'AH-1Z). Ça aurait peut-être pu prendre si le programme n'avait pas pris autant de retard, mais il y avait quand même de vrais blocages techniques (impossibilité d'intégrer le radar Longbow, coût élevé des frais de développement, etc.) et une énorme incertitude sur le calendrier.

On le voit avec le FA-50 et l'intérêt polonais pour le KF-21 sud-coréen: ils veulent des transferts de technologie, mais avec des équipements aussi américains que possibles. Si les Italiens avaient fait le choix d'une avionique américaine plutôt qu'israélienne sur l'AW249, ça serait peut-être mieux passer (même si à mon avis les retards du programme l'ont disqualifié d'office)

Le Tigre franco-espagnol n'est plus proposé à la vente, donc la seule compétition annoncée était entre l'AH-64E et le AH-1Z, comme partout ailleurs dans le monde d'ailleurs. D'ici quelques années, on aurait peut-être l'AW249 italien et l'ATAK 2 turc dans les compétitions, mais c'est clairement pas pour tout de suite.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, BP2 a dit :

A l'époque le M2000 contre le F16, il était pourri? 

En 2002 pour un début des livraisons en 2006, oui un peu. Ils auraient été les derniers clients.

Le Rafale aurait aussi dû être proposé. Lui aussi aurait eu des défauts et le choix en 2002 du F-16 face au Rafale pourrait se comprendre.

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, ARPA a dit :

En 2002 pour un début des livraisons en 2006, oui un peu. Ils auraient été les derniers clients.

Le Rafale aurait aussi dû être proposé. Lui aussi aurait eu des défauts et le choix en 2002 du F-16 face au Rafale pourrait se comprendre.

C'eut été du M2000-5 mk2.  Pas de la gnognotte quand même. Et si on avait eu les faveurs de la Pologne, l'Inde aurait peut être suivie pour 126 (oui, y a plein de si).

Le Rafale en 2002, oui clairement pas mature et les questionnements y compris en France existaient.

Link to comment
Share on other sites

il y a 30 minutes, BP2 a dit :

C'eut été du M2000-5 mk2.  Pas de la gnognotte quand même. Et si on avait eu les faveurs de la Pologne, l'Inde aurait peut être suivie pour 126 (oui, y a plein de si).

C'est vrai qu'une des critiques que je fais au mirage 2000 est de ne pas avoir d'AESA contrairement aux F-16V.

Avec des clients export et une chaîne d'assemblage qui reste ouverte, Dassault aurait pu vouloir commercialiser le mirage 2000 RBE2 AESA dès 2013 et la France aurait pu accepter d'en co-financer le développement pour une modernisation de ses 2000 (B, C, D ou N) éventuellement avec des PESA issus des premiers Rafale.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,806
    Total Members
    1,550
    Most Online
    De Mersuay
    Newest Member
    De Mersuay
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...