Recommended Posts

Remise en liberté de tous les opposants arrêtés durant une manifestation

La police malaisienne a annoncé dimanche la remise en liberté des 1.600 opposants arrêtés lors d'une manifestation non autorisée, durant laquelle un manifestant est mort en raison de difficultés respiratoires.

"Le décès n'a rien à voir avec la manifestation, il est mort d'une attaque cardiaque et ne portait aucune blessure interne ou externe", a déclaré Ramli Mohamed Yoosuf, porte-parole de la police. Pour l'opposition cependant, il n'est pas établi si le décès est ou non lié aux charges policières. La police a utilisé à plusieurs reprises de gaz lacrymogènes. L'homme décédé, Baharuddin Ahmad, "est mort ... en raison de difficultés respiratoires durant la manifestation", a indiqué le Parti d'action démocratique (DAP, opposition). Selon le porte-parole de la police, les 1.667 manifestants arrêtés, parmi lesquels plusieurs figures d'opposition et des parlementaires, ont été remis en liberté aux environs de minuit samedi soir. L'opposition, qui a réalisé une percée aux élections de 2008, s'inquiète pour le prochain scrutin prévu d'ici à 2013 et réclame des réformes électorales. Par exemple, l'utilisation d'encre indélébile pour éviter les votes multiples, l'accès égal aux médias et une vérification des registres électoraux. Malgré l'interdiction de manifester, les arrestations préventives et le bouclage des grands axes, environ 50.000 personnes sont descendues dans les rues de Kuala Lumpur samedi, selon les organisateurs. La manifestation s'est terminée par des affrontements sporadiques entre la police et de petits groupes de protestataires.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un pays qui a tout pour lui et une élite hors norme, j’espère que ce n'est qu'une vague passagère  :-[

C'est quoi ce que tu entends par "élite hors norme"? La Malaisie souffre malheureusement de la corruption généralisée de ses élites.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le fait que c'est le seul pays musulman à avoir émergé, la corruption n'est pas aussi présente que chez nous. C'est quoi le taux de croissance au fait??

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'Indonésie serait peut être plus un exemple de pays vraiment musulman a avoir émergé étant donné qu'en Malaisie la majorité des musulmans ne tient pas à grand chose (à peine plus de 50% donc c'est fragile, mais je ne sais pas dans quel sens ça évolue). Pour le taux de croissance je viens de regarder et ça donne 7,2% en 2010.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est la religion d'état et la religion de la moitié des habitants donc majoritaire vu que l'autre moitié est indou et bouddhiste.

C'est un pays qui possède des infrastructures de base et une industrie moderne, je ne crois pas qu'il soit aussi corrompu que ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai qu'on trouve toujours plus corrompu que soi et ne connaissant pas l'algerie je ne peux pas faire de comparaison, par contre quand on compare a Singapour qui faisait partie de la Malaisie avant la sécession la comparaison fait mal

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Malaisie c'est aussi :

- confisquation du pouvoir économique et politique par les Malaisiens (Malaisiens malais) de souche.

- les élites intellectuelles généralement d'origine chinoise ou indienne partent de plus en plus à l'étranger ce qui a un impact sur la croissance économique qui s'est ralentie fortement par rapport à ce qu'elle était entre le milieu des années 1990 et début 2000.

- de très grosses tensions avec la communauté musulmane qui essaie (et parvient de plus en plus) à peser sur la vie politique et sociale au détriment des autres confessions.

- en général un racisme latent et parfois virulent à l'égard des non malaisiens de souche (malaisiens chinois, malaisiens indiens ou  malaisiens indonésiens) ou des personnes venant de l'étrangers (hommes d'affaire, touristes,...).

- un besoin important de main-d'oeuvre immigrée (Phillipinnes, Pakistan,...) pour les travaux dont les Malaisiens ne veulent plus ou ne sont plus capables de faire eux-mêmes ce qui ne manque pas de créer de gros problèmes d'intégration puisque ces nouveaux arrivants sont à peine considérés comme des êtres humains par les Malaisiens de souche.

- un système politique totalement encrassé dans sa corruption, clientélisme (entre Malaisiens de souche, ça va de soi) et incapacité à se renouveller et à proposer un autre discours que le traditionnel "Protégeons les vrais Malaisiens (musulmans de préférence car un "vrai" Malaisien se doit d'être musulman) des immigrants feinéants qui viennent piquer notre travail et voler notre richesse".

- La contradiction entre les deux derniers point ci-dessus : la dépendance envers des immigrés dont-on ne veut pas et leur impérative nécessité pour les travaux les plus durs et ingrats.

@ Fulcrum : les élites auquelles tu fais référence sont souvent d'origine indienne ou chinoise, pas malaise.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Malaisie c'est aussi :

- confisquation du pouvoir économique et politique par les Malaisiens (Malaisiens malais) de souche.

- les élites intellectuelles généralement d'origine chinoise ou indienne partent de plus en plus à l'étranger ce qui a un impact sur la croissance économique qui s'est ralentie fortement par rapport à ce qu'elle était entre le milieu des années 1990 et début 2000.

- de très grosses tensions avec la communauté musulmane qui essaie (et parvient de plus en plus) à peser sur la vie politique et sociale au détriment des autres confessions.

- en général un racisme latent et parfois virulent à l'égard des non malaisiens de souche (malaisiens chinois, malaisiens indiens ou  malaisiens indonésiens) ou des personnes venant de l'étrangers (hommes d'affaire, touristes,...).

- un besoin important de main-d'oeuvre immigrée (Phillipinnes, Pakistan,...) pour les travaux dont les Malaisiens ne veulent plus ou ne sont plus capables de faire eux-mêmes ce qui ne manque pas de créer de gros problèmes d'intégration puisque ces nouveaux arrivants sont à peine considérés comme des êtres humains par les Malaisiens de souche.

- un système politique totalement encrassé dans sa corruption, clientélisme (entre Malaisiens de souche, ça va de soi) et incapacité à se renouveller et à proposer un autre discours que le traditionnel "Protégeons les vrais Malaisiens (musulmans de préférence car un "vrai" Malaisien se doit d'être musulman) des immigrants feinéants qui viennent piquer notre travail et voler notre richesse".

- La contradiction entre les deux derniers point ci-dessus : la dépendance envers des immigrés dont-on ne veut pas et leur impérative nécessité pour les travaux les plus durs et ingrats.

@ Fulcrum : les élites auquelles tu fais référence sont souvent d'origine indienne ou chinoise, pas malaise.

Assez bien résumé mais bon pour le racisme je dirai pour avoir vécu sur place pendant 4 ans qu'il n'y en a pas vraiment plus qu'ailleurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est pas du racisme c'est une preference ethnique  :lol:

Ce que pratiquent également les chinois de Malaisie entre eux ainsi que les Indiens (dans une moindre mesure pour ces derniers car ils constituent une frange basse de la société)

Pour y avoir été et avoir discuté avec des représentants des 3 ethnies, chaque groupe a les mêmes griefs envers les 2 autres :

situation preferentielle pour certains (les Chinois et les indiens pensent que les malais sont privilégiés, les Malais pensent que les chinois sont privilégiés, les indiens...hum bon en fait tout le monde se fout des indiens ....)

accaparement de certains secteurs economiques/politiques/sociaux/de la société, sur-representativité sociale (ressentie ou réelle),

influence culturo-politico-religieuse non en corrélation avec au choix le census (les Malais de souche par exemple se sentent pas assez representés alors qu'ils sont majoritaires), le rôle économique, le rôle éducatif  (les chinois par exemple ne se sentent pas assez reconnus alors que ce sont eux qui font les grosses affaires ....)....

et chaque groupe a des arguments pour essayer de passer avant les autres (Les Malais jouent sur la fibre majoritaire et leur coté "natifs", les chinois sur leur education et leur sens des affaires, les Indiens sur leur coté minorité)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est plus insidieux : il est au niveau politique et des entreprises (attribution de postes clés, etc.). 

Pour moi ce que tu décris c'est ce qu'on appelle de la discrimination. Le racisme peut-être une des raisons de cette discrimination mais dans le cas de la Malaisie c'est un peu plus compliqué que ca je pense.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Malaisiens de souche partent du principe que les autres ethnies doivent être reconnaissantes à la Malaisie de leur avoir ouvert ses portes et que donc il est normal qu'ils triment pendant que eux soient plus relax. En gros c'est ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Malaisiens de souche partent du principe que les autres ethnies doivent être reconnaissantes à la Malaisie de leur avoir ouvert ses portes et que donc il est normal qu'ils triment pendant que eux soient plus relax. En gros c'est ça.

Encore une fois tu simplifies; Faut voir aussi comment se comportent les chinois sur place (quand on parle de racisme et de se coller sur un piedestal/sentiment de superiorité, ils se posent là)

Faut voir aussi les dérogations des uns et des autres (moins de dérogation au travail pour les malaisiens de souche que pour les indiens avec leur dizaines de fetes religieuses par exemple)

C'est un peu plus complexe que ce que tu sembles croire

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi ce que tu décris c'est ce qu'on appelle de la discrimination. Le racisme peut-être une des raisons de cette discrimination mais dans le cas de la Malaisie c'est un peu plus compliqué que ca je pense.

Pour être plus exacte le racisme est une idéologie reposant sur une classification ethnique, tandis que la discrimination est un des résultants. A partir du moment ou un/des groupe(s) met en évidence les différences d'un autre groupe culturel ou ethnique, et pouvant entraîner une attitude hostile ou même de sympathie à l'égard d'une catégorie de personnes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est pas du racisme c'est une preference ethnique  :lol:

Ce que pratiquent également les chinois de Malaisie entre eux ainsi que les Indiens (dans une moindre mesure pour ces derniers car ils constituent une frange basse de la société)

Pour y avoir été et avoir discuté avec des représentants des 3 ethnies, chaque groupe a les mêmes griefs envers les 2 autres :

situation preferentielle pour certains (les Chinois et les indiens pensent que les malais sont privilégiés, les Malais pensent que les chinois sont privilégiés, les indiens...hum bon en fait tout le monde se fout des indiens ....)

accaparement de certains secteurs economiques/politiques/sociaux/de la société, sur-representativité sociale (ressentie ou réelle),

influence culturo-politico-religieuse non en corrélation avec au choix le census (les Malais de souche par exemple se sentent pas assez representés alors qu'ils sont majoritaires), le rôle économique, le rôle éducatif  (les chinois par exemple ne se sentent pas assez reconnus alors que ce sont eux qui font les grosses affaires ....)....

et chaque groupe a des arguments pour essayer de passer avant les autres (Les Malais jouent sur la fibre majoritaire et leur coté "natifs", les chinois sur leur education et leur sens des affaires, les Indiens sur leur coté minorité)

Je rejoins parfaitement ton avis, en plus j'ai jamais vu des gens aussi serviable et aussi accueillant et quand on vois des projets aussi grandiose que la nouvelle capitale Poutrajaya c'est là un signe que la corruption n'est pas aussi généralisée que ça, en plus là bas j'ai vu que toute les ethnies étaient bien tolérantes les unes avec les autres.

Sinon c'est vrais, j'ai remarqué que la main d'oeuvre bas de gamme été de l'exclusivité des bengalis et des sri lankais

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Relations inappropriées" ou "sodomie", l'homosexualité restant théoriquement illegal*, de même qu'à Singapour. Dans les faits on ne condamne plus personne, mais cette accusation est parfois employée pour discréditer un politicien (ou un personage public).

Il n'en reste pas moins que les LGBT sont mal vus en Malaisie et ça reste considéré comme une déviance. Les autorités religieuses sont fort intransigeantes là-dessus.

* La section 377 du code pénal interdit la sodomie hétérosexuelle et homosexuelle par des châtiments de vingt ans de prison ou par des amendes et des coups de fouet.

Edited by Kiriyama

Share this post


Link to post
Share on other sites

*** al qaida et alliés derrière le drame du 370,beau-fils de ben laden,devant cour new-yorkaise,avant-hier,"les destructions d'avions ne s'arrêterons" pas,a lancé abou al ghaith,avant sa condamnation,détails et dossier:

 

http://www.jihadwatch.org/2014/03/bin-ladens-son-in-law-convicted-of-conspiring-to-murder-americans-in-jihad-terror-attacks

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,406
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Le Chlick
    Newest Member
    Le Chlick
    Joined
  • Forum Statistics

    20,697
    Total Topics
    1,245,195
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries