Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

A cayenne, on boit on fume des bédos chez les controleurs aériens


Recommended Posts

http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/07/15/alcool-et-cannabis-les-controleurs-aeriens-de-cayenne-rappeles-a-l-ordre_1548986_3224.html

 :O

Ceci dit, la fumette moi j'ai rien contre, ni l'épéro d'ailleurs, mais chez des controleurs aériens la c'est quand même par contre problématique  :O

. Un document explicite dans lequel les fonctionnaires de la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) sont priés de cesser leurs comportements "incompatibles avec la sécurité", de ne plus "consommer de boissons alcoolisées dans le centre de contrôle" et d'arrêter de "fumer du cannabis ainsi que d'absorber des drogues ou autres substances psychoactives".

La note rappelle que ces substances "ont des effets sur le cerveau qui diminuent la capacité de jugement et de raisonnement et allongent le temps de réaction". C'est pourquoi leur usage est "interdit pendant la durée de vacation", temps de travail opérationnel de l'aiguilleur du ciel. L'article ne précise pas cependant quelle proportion du personnel est concernée par ces mises en garde.

Une liste des substances prohibées est énoncée, pour éviter "tout malentendu avec les contrôleurs villipendés". Ainsi, sont bannis de la tour de contrôle "alcool, opioïdes, cannabinoïdes, sédatifs, hypnotiques, cocaïne, psychostimulants, hallucinogènes et solvants volatils". La direction rappelle qu'il est également déconseillé d'ingérer ces produits dans les huit heures précédant la prise de service.

Link to comment
Share on other sites

Bon, il y a truc que je comprend pas:

s'il y a rappel, c'est qu'il a eu ce genre d'observation. Dans ce cas, on connait un ou plusieurs consommateurs. Car ce genre de courrier sous entend une conso qui recoupe le service.

Question: y a-t-il eu licenciement? Si non, pourquoi?

A cet instant, je vois de l'inaction et de l'infantilisation.

PS: Je n'ai pas tous les éléments aussi je me trompe peut être.

Link to comment
Share on other sites

Médecine du travail peut être ? Normalement c'est le genre de métier, ou y aurait pas des recherches automatiques dans les urines ? Simple question ...

Normalement, (je dis bien normalement), c'est test au urine tous les ans plus un test sanguin tous les 3-4 ans. S'il y a suspicion, alors c'est test sanguin direct.
Link to comment
Share on other sites

Tous les fautifs devraient être licenciés sur le champ ! Je ne comprends pas pourquoi ce n'est pas encore fait.  :rolleyes:

parce qu'on n'est pas aux usa et qu'ils risquent de faire grève partout dans le pays (dommage, je ferais bien le coup des 11000 controleurs en grêves et des 11000 virés le lendemain sous reagan, ah ca c'étais la belle époque
Link to comment
Share on other sites

Vous savez comment on postule?  :lol: :lol: :lol:  :oops: :oops: :oops:

Mon CV est déjà parti.

Grillé tu es sur ce coup.

Pis bon, vu ta tête, je préconise l'abstinence en ce qui te concerne.

:lol: :lol: :O

Sinon, c'est proprement .... hallucinant, justement, de voir une note de la DGAC destinée au personnel, évoquer nommément la cocaïne, le chichon et autres poppers pour lui dire que bon, ça serait sympa de pas en prendre avant de venir prendre le taf.

12 heures avant, ça va !

Hé bé, quand on sait le genre de substances on trouve là-bas, y compris naturelles (les champis magiques qui te défoncent 12 heures d'affilée, on se dit que y'en a qui manquent pas d'optimisme.

De réalisme par contre .....

Link to comment
Share on other sites

Il n'y a pas besoin d'aller jusqu'à Cayenne pour voir ce genre de comportement inacceptable. Il n'y a pas si longtemps de çà, la DGAC a eu des petits problèmes avec certains contrôleurs qui arrivaient, (comment dire ai-je?) un peu pas très très frais au boulot, qui présentait un comportement d’une personne ivre, et en région parisienne.....  :P

Personnellement, je suis tombé une fois sur un Flyco de CDG pas très frais non plus….  :-[

Link to comment
Share on other sites

Attention, ça ne date pas d'hier! Les règlements de ports interdisaient déjà aux pilotes d'être ivres du temps de la marine à voile. Un envoyé du roi a cependant fait remarquer que c'est pourtant quand les marins ont une pris une certaine dose d'alcool qu'ils sont les plus déterminés et entreprenants, et on distinguait l'état de demi-ébriété de l'état d’ébriété pour ne pas appliquer de sanctions trop lourdes. Je suis sur que ces braves contrôleurs militent en fait pour un retour à la sagesse des anciens.

Link to comment
Share on other sites

Attention, ça ne date pas d'hier! Les règlements de ports interdisaient déjà aux pilotes d'être ivres du temps de la marine à voile. Un envoyé du roi a cependant fait remarquer que c'est pourtant quand les marins ont une pris une certaine dose d'alcool qu'ils sont les plus déterminés et entreprenants, et on distinguait l'état de demi-ébriété de l'état d’ébriété pour ne pas appliquer de sanctions trop lourdes. Je suis sur que ces braves contrôleurs militent en fait pour un retour à la sagesse des anciens.

oui mais bon entre le marin qui dort dans un hamac et qui monte sur des mats toute la journée et qui est loin de sa famille pendant longtemps et le contrôleur aérien qui vient prester ses 35 H dans son fauteuil, je pense qu'il y a une sacrée différence
Link to comment
Share on other sites

J'aurai tendance à croire que cette affaire est, en fait, un non-événement.

Si des "comportements inacceptables" étaient avérés, il y aurait déjà eu des mesures disciplinaires, Cayenne ou pas Cayenne, mafia des contrôleurs aériens ou pas, car il y a quand même un risque sérieux vis à vis de la sécurité tant des vols (même avec un trafic faible) que des sites (Kourou ...).

En outre, si un responsable hiérarchique avait eu la pétoche de se retrouver avec une grève sur les bras, en cas de sanction, il restait la possibilité de faire agir la Police, en premier lieu, puis la Justice pour condamner les contrevenants car il s'agit quand même de substances psychotropes illicites et prohibées. Une fois le contrôleur camé (même occasionnel) condamné pénalement, c'est plus simple pour les sanctions disciplinaires puisque son casier est incompatible avec sa fonction ... et les grévistes qui voudraient le défendre seraient alors dans une position délicate.

Je crois que ça sent plus la rumeur de fête, la vantardise ou les on-dit qui sont arrivés aux oreilles de la hiérarchie, ou il y a eu un pot de départ en retraite un peu appuyé au centre de contrôle aérien, et le responsable ne veut pas se laisser déborder et agit a minima pour montrer un peu de fermeté.

Link to comment
Share on other sites

Je voudrais juste signaler que le métier de contrôleur aérien est très éprouvant et stressant. Les gens en général arrêtent assez jeune car l'effet se ressent vite sur la santé

Je ne dis pas cela pour justifier leur comportement, mais uniquement pour l'expliquer.

Link to comment
Share on other sites

Normalement, (je dis bien normalement), c'est test au urine tous les ans plus un test sanguin tous les 3-4 ans. S'il y a suspicion, alors c'est test sanguin direct.

Le problême il me semble c'est qu'avec les urines ont peu pas tout détecter, surtout si ce n'est qu'une fois par an :

Il y a pleins de drogues qui peuvent passer a l'as par ce type de recherche, du moins si le mec en question s'est contenté que de l'occasionnel bien entendu !

Comme par exemple l'héroïne : c'est une drogue ou si le consommateur en question se contente d'occasionnelles consommations : en moins de 15 jours d'abstinence : sa consommation devient absolument invisible (urine, test sanguin) car c'est un type de drogue qui se métabolise très bien par le corps au point de l'éliminer entièrement jusqu'a la dernière molécule disponible

Mais bon, quand on parle d'héroïne : 90% du temps en réalité on parle d'un toxicomane dépendant, et qui a peu de chance de vraiment s'abstenir durant ne serait ce qu'une semaine ...

A l'inverse du cannabis, c'est une drogue a l'effet de seuil métabolique, on métabolise massivement avec le "rush" de la présence de la molécule dans le sang, et passé un seuil : paf métabolise plus rien et ça reste, des mois et des mois dans le sang : du coup facilement détectable des mois après une consommation occasionnelle

Une autre drogue qui reste visible très longtemps aussi, le LSD25

Ce qui fait qu'hélas urine et test sanguin c'est bien gentil, mais annuellement y a pas mal de psychotropes qui peuvent passer a l'as de cette manière ...

Il existe d'autres possibilités pourtant : l'analyse capillaire qui elle ment beaucoup moins : car la kératine du cheveux, fixe au moment présent tout ce que le sang a apporté aux cellules qui la produise pour faire simple : un cheveux qui a poussé de 0.03 mm dans une journée va fixer tout ce qui a été consommé :

Le problème c'est qu'évidemment ça peut être contourné massivement en se faisant la boule a zéro au wilkinson'

Mais ça serait marrant de constater un milieu de chauves sous ce régime  =D

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,765
    Total Members
    1,550
    Most Online
    yggtor
    Newest Member
    yggtor
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...