Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Japaniaiserie d'ambiance militaires


Recommended Posts

  • 1 month later...

Je viens de terminer la série anime original, Psycho-Pass.

Image IPB

Nous nous retrouvons au début du XXIIème siècle, ou la place des individu est établi à partir d'un système de coefficient qui mesure l'état mental, la personnalité et même la probabilité qu'a celui-ci de commettre des crimes , qu'on appelle le Psycho-Pass. Ce coefficient est calculé de manière instantané par un système nommé S.Y.B.I.L *. Lorsque que ce dernier évalue une forte probabilité criminelle (c.a.d coefficient de criminalité forte) chez des individus, ils sont désignés comme "criminels latent", ceux ci sont poursuivis et appréhendés ou si nécessaire ... vous verrez. Mais comme toute chose à sa place dans cette société, la recherche de ses individus est assurée par un groupe composé lui-même de "criminels latent" sélectionnés par le système, on les appelle les "Executor", et qui sont sous la responsabilité d'inspecteurs. L'histoire débute avec l'arrivée de la nouvelle inspectrice de la première unité de la Division des Enquêtes Criminelles du Bureau de la Sécurité Publique, Akane Tsunemori.

* Assez évocateur la référence, et vous comprendrez vers la fin  ;)

Link to comment
Share on other sites

Vu, histoire intéressante mais qui montre les aprioris de la culture Japonaise.

La, le Japon est isolé du reste du monde, et le "méchant" suppute que l'importation de vivres de l'étranger égale immigration sauvage et dislocation de la société.

Edited by collectionneur
Link to comment
Share on other sites

Tiens, moi j'ai trouvé la mise en scène plutôt sobre et honnête, qui n'a pas voulu nous noyer dans un flot troublé d'hyperbole et de citation philosophique. Comment ? Vous dites que je médis sur "Ergo Proxy" et "Bounen no X'amdo", mais non ... sinon à mon insu.  O0 En plus, je lui trouve une ressemblance avec des série comme Cowboy Bebop - Monster - Ghost In The Shell.

@ collectionneur,

C'est amusant que vous dites cela car justement le bras droit du méchant est lui-même un étranger. Mais on peut aussi penser que le personnage principal masculin n'est pas si différent en pensée que le méchant, notamment dans la conclusion de la série.

C'est un aprioris  qui n'est pas seulement présent au Japon mais dans quasiment tout l'Extrême-Orient. Par exemple, récemment j'ai vu un documentaire qui suivait un jeune cambodgien en France, celui-ci était choqué (et même a un peu dégouté) par le fait que toute ces cultures se mélangent et vivent ensemble. Il s'est même exclamé de comment fait on pour ne pas s'entretuer. :lol:

@ fox49,

Dites vous que cela se produit déjà dans une certaine mesure, notamment dans certaines écoles primaire privées au Etats-Unis, on fait passer un test de QI aux enfants. Créant un vrai marché autour de ce fameux test avec une publicité entretenu gratuitement par les médias, et elle commence a toucher la France. Ou encore tout récemment des entreprises de services proposent des tests de personnalité aux autres compagnie.

Au fond, le sujet lui-même est assez d'actualité ... enfin comme tous les Dystopies.

Link to comment
Share on other sites

pour les similarités le studio "IG production" a l'air pas mal la dessus. Je pense que tu retrouveras la même chose dans "Seirei no Moribito".

dans les comportements étranges par rapport aux hypothèse je ne mettait pas cette sorte d'eugénisme éducatif mais plus des truc simple comme l'absence de protection balistique, la non utilisation de moyen renseignement (caméra robots drones), ou une arme dessinée comme surpuissante mais affreusement longue à mettre en œuvre. Je trouvais que ces petit problèmes étaient trop nombreux par rapport à un ghost in the shell (du même studio) et servent trop souvent d'alibi au scénariste.

Link to comment
Share on other sites

Il est vrai qu'a part des drones avec leur sourires crispant pour le contrôle des foules sur les scènes de crimes et les mini-drones - que l'on ne voit guère - pour la police scientifique, il y a pas tellement de ''gadgets'' pour les enquêtes alors que l'utilisation proprement ''fabuleuse'' des projecteurs 3D permettant de transformé un simple chambre grise en palais et de créer des masques/avatars pour les personnes ''lives'' aurait pu être plus fouillé.

Pour l'absence de gilets pare balle, - alors qu'aujourd'hui les flics tokyoïtes de base en porte quasiment en permanence en patrouille -, cela peut s'expliqué par la quasi absence dans l'animé d'armes à projectiles. On voit les voyous profitant de la désactivation de Sybil avec simplement des armes de fortune comme des gourdins ou des outils.

Link to comment
Share on other sites

@ fox49,

pour les similarités le studio "IG production" a l'air pas mal la dessus. Je pense que tu retrouveras la même chose dans "Seirei no Moribito".

Sunrise et J.C Staff sont pas mal aussi dans leur genre.  :P Surtout le premier qui n'avait pas cessé de faire référence à "Gundam" à tout bon champs.

la non utilisation de moyen renseignement (caméra robots drones)

Pourtant, il y a des drones et caméras partout dans la série mais eux se basent directement aux jugement système S.Y.B.I.L qui calcule le coefficient criminel des individus. (Seul les zones ou le réseau ne passe pas comme dans le premier épisode) Et puis le renseignement est inutile car le système s'arroge tout les pouvoirs, car on dit que le système ne se trompe jamais.

ou une arme dessinée comme surpuissante mais affreusement longue à mettre en œuvre.

Les armes polymorphe est un fan service assez courant que les japs affection particulièrement, après les Dominators sont les seules armes de Psycho-Pass avec un accès limite aux personnes qui ont été choisies par le système.(d'ailleurs, on ne voit que deux armes à feu)

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Mauvaise nouvelle pour ceux qui suivent la série "Broken Blade", l'éditeur japonais a décidé d'arrêter toute exploitation international de leurs produits. Du coup, l'éditeur français se trouve dans l'obligation de mettre fin à la vente de la série.

 

Source:

http://www.manga-news.com/index.php/actus/2013/09/03/Une-triste-fin-pour-Broken-Blade

Link to comment
Share on other sites

Hmm je comprend pas pourquoi... Ils ont franchement tout à perdre non? Vu que les éditeurs étrangers se contentent de traduire et distribuer les mangas en reversant une partie des bénéfices à la maison japonaise/l'auteur non? (Donc sans prise de risque au niveau des couts d'impressions et de distribution par rapport au ventes) surtout que vu le nombre de personnes lisant le japonais en occident il n'y a pas de réel concurrence. D'autre part ça risque de developer une version de scan en ligne qui ne rapportera simplement rien à l'éditeur japonais.

Edited by trfyrktrv
Link to comment
Share on other sites

Je suppose qu'il n'ont qu'une connaissance limité de la gestion des droits d'auteur au niveau international, les négociations pour l'exploitation d'un manga sont assez rude et long. Un gars qui travaillait dans une maison d'édition avait expliqué une fois qu'il fallait s'accrocher pour une licence au Japon, car les japonais sont assez centré sur eux et leur marché.

Link to comment
Share on other sites

Moi je suis la série Resident Evil, qui fait la transition entre le 5e et 6e épisode de la série de jeux vidéo. C'est bien gore et bien dessiné. Par contre il ne faut pas chercher de grandes explications et des débats sur socio-plitico-militaro-philisophiques. A part que les armes biologiques, c'est mal. Cinq épisodes composent la série.

 

resident-evil-marhawa-desire-manga-volum

Edited by Kiriyama
Link to comment
Share on other sites

La technique de dessin me rappel MPD Psycho (on vas éviter de mettre des images ^ ^')

 

Mais un reproche récurent fait aux manga, le niveau de détail sur les personnages contraste fortement avec le back ground qui disparait de plus en plus. Mais pourquoi pas, ce sont les personnages qui font l'histoire.

Link to comment
Share on other sites

Par background tu entends le scénario ou les décors ? Si c'est pour les décors ceux de ce Resident Evil sont un peu secondaires en ce sens que c'est les infectés et les héros qui sont au cœur de l'histoire. Elle se passe dans une école d'élite mais pourrait très bien se dérouler dans n'importe quel lieu isolé.

=)

Link to comment
Share on other sites

Je parle du décors dessiné
Ce qui m'inquiète c'est que sur une page on as un seul décor (peut-être que le dessinateur n'as pas encore asse d'expérience ou doit respecter des cadences industrielles). Je trouve ça dommage car le décors est souvent l'occasion de mettre en avant une atmosphère qui apporte une forte valeur ajouté. (Historique,punk,fantastique...chacun a son décors)

Et pour les goûts plus perso, ça me donne l'impression d'un aspect clinique, 'trop propre'. Qui peut contraster avec le sujet de l'histoire. Après c'est qu'une affaire de goût, un peut comme celui qui vas voir le jeux d'acteur au théâtre et les effet spéciaux au cinéma

J'oubliais, un bon décors peut aussi servir a montrer l'impacte les conséquence de l'intrigue sur le monde.

Edited by fox49
Link to comment
Share on other sites

Le décor n'a pas le même impact en Manga, en Comics et en BD Franco-Belge, c'est clair.

 

 

En Franco-Belge, le décor est, le plus souvent, un élément de l'histoire. Il n'est pas rare que les personnages interagissent directement avec lui, sur quelque chose qui aura un impact ultérieur de l'histoire (se cachent, en cassent des éléments qui seront utiles plus tard, révéleront de l'information, etc.).

 

A la limite, si on devait comparer au théâtre, le décor en BD Franco-belge a autant d'importance que dans un vaudeville (cachettes, armoires, tableaux qui tombent et portent qui claquent)

 

 

En comics, le décor est principalement un élément d'ambiance : le décor différencie les différentes zones géographiques, et fixe le rythme narratif qui est propre à chaque espace. Calme et réflexion dans les QG ; bagarre en pleine rue, ou dans les ambiances bruitées visuellement et auditivement des ports, des zones commerciales ou industrielles, etc. ; panorama sur le territoire pour les moments d'introspection ...

 

Pour poursuivre l'analogie avec le théâtre, le décor des comics est d'une importance similaire à celui du théâtre classique, où il est changé entre les actes (un acte isolant une unité de temps ou de lieu, le passage d'un acte à l'autre montrant soit un déplacement de l'action, soit une ellipse temporelle).

 

 

En manga, le ressort est différent. Le manga est un style de BD profondément humain. Tout est centré sur les personnages, leurs turpitudes, leurs états d'âme, les interaction entre eux que peuvent provoquer les situations auxquelles ils sont confrontés ... En cela, le décor est beaucoup plus annexe. Il peut exister, n'être qu'évoqué ou être bien présent, cela importe peu pour le déroulement. L'auteur a donc la liberté de le prendre en compte ou pas. Il est alors davantage auteur/réalisateur que metteur en scène/directeur de la photo.

 

Là, pour la comparaison au théâtre, nous autres occidentaux manquons un peu de références. Certains styles asiatiques de représentation théâtrale s'en rapprochent. Pour ce qui nous est familier, il faut regarder du côté de l'aspect "naturalisme" d'une école théâtrale passée de mode et qui a fait ch**r beaucoup de spectateurs.

 

 

Bien sûr, ce que je viens de dire est surtout un rassemblement de grandes orientations. Chaque auteur décide ou pas de suivre les contraintes de style, en fonction de sa volonté de création ... et les passerelles sont nombreuses entre les styles. Certaines oeuvres modernes, de l'un ou l'autre des 3 grands mondes de la BD, mélangent les codes pour le plus grand bonheur de leurs lecteurs.

Link to comment
Share on other sites

Non, non ...

 

Juste une importance différente accordée au décor.

 

C'est juste qu'en Manga, on évite de prendre le risque que le décor ne contamine la lecture et détourne le lecteur de ce qui est important : l'histoire et les rapports entre personnages.

Link to comment
Share on other sites

  • 5 weeks later...
  • 1 month later...

Allez un petit remontage de topic:

 

Pour les nouvelles licence de cette fin d'année, voir l'adaptation du manga "Coppelion". "Suivre en direct" du Japon sur le site de streaming, ADN:


Coppelion-Visual-art-1.jpg

 

Après un grave incident nucléaire, Tokyo se retrouve quasiment désertifié et les immeubles sont sur le point de s'effondrer. Pourtant les autorités reçoivent d'étrange S.O.S venant de l'ancienne capitale. Ils décident alors d'envoyer de jeunes étudiants génétiquement modifiés justement pour résister aux fortes radiations, les Coppelion. (avis aux amateurs de ballet) Nous suivons tout particulièrement l'équipe de sauvetage composées de Ibara Naruse, Aoi Fukasaku et Taeko Nomura, qui doivent déterminer l'origine des appels et secourir les personnes. Cependant la ville s'avère bien moins déserte qu'elle ne le paraît ...

 

Un autre manga à signaler est aussi "Teppû", sans adaptation en anime.

 

38747-v5-3d-normal.png

 

Le manga raconte l'histoire de Ishidô Natsuo, une fille qui possède de bonne aptitude au sport avec une forte préférence pour les sports de combat. Agacée de ne trouver aucun challenger à sa "hauteur", elle passe sa frustration à défier les filles du club de judo de son établissement. Elle ne se gêne pas pour le coup de leur montrer sa supériorité et prend même un certain plaisir à les humilier. Mais un jours une jeune fille, Mawatori Yuzuko,  revenant fraichement du Brésil, veut ouvrir un club de combat libre ...  irritée par l’enthousiasme de cette nouvelle élève, nôtre héroïne va entrer de plein pied dans le monde du combat libre féminin pour écraser le sourire de la petite Yuzuko.

Link to comment
Share on other sites

Des ''étudiants'' encore et toujours !  >:D  A Fukushima, ce sont des adultes qui travaillent pour limiter les dégâts  =(  Si au moins, l'équipe de secours estudiantine avez lez vêtements en adéquation avec la situation et non pas un uniforme scolaire avec la mini jupe qui va bien... 

 

Plus "sérieusement", la version ''live''/3D d'Albator devrait sortir l'année prochaine   :happy: Je me demande comment ''ils'' vont goupiller cela, j’espère qu'il sera meilleur que le Space Battleship Yamato mais le trailer me fait dire qu'il ne remportera pas un Oscar   =)

 

http://www.youtube.com/watch?v=_b1zGLAtg2Q

Edited by collectionneur
Link to comment
Share on other sites

Moi, j'attends plus du film de "Bodacious Space Pirates" qui va normalement sortir en février 2014, parce que ... j'aime bien les filles en jupes courte. :happy: 

Albator à part susciter un vague sentiment de nostalgie ne m'inspire pas plus que cela. D'ailleurs la réadaptation (ou reboot pour les anglophile) de "Space Battleship Yamato 2199" vient à peine d'être terminée. (c'est fini depuis septembre de cette année je crois) Il était plutôt pas mal, je m'attendais au pire ...

 

P.S: Tiens pour la Bande annonce c'est Samus qu'on voit à la cinquantième seconde. (Kyaa!)

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aquaromaine
    Newest Member
    Aquaromaine
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...