Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

il y a 36 minutes, wagdoox a dit :

Il n’y a jamais eu d’enquete encore moins de condamnation donc techniquement oui. Mais quand tu regardes le salaire du mec dans un secteur ou il a 0 experience qu’il admet lui meme que sans son nom il ne l’aurait pas eu… tu es en droit de penser qu’il y a une autre explication.

Chez moi, on appelle ça branler des nouilles. :wink:

 

Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, BPCs a dit :

Ah ! Parce que tu crois qu'en tapant de son petit poing sur la table, la France fait encore peur à quelqu'un ?  Comme disait  @Alexis , il faudrait pour cela avoir encore un Empire Français avec la taille et la puissance qui va avec...

Pas être, perçu comme le supplétif des Ricains ou celui des Allemands quand on pense à l'Europe.

Et bien prepare-toi aussi à perdre les frégates grecques. Quant à la Finlande, même plus en rêve !

Non, il faut s'inventer autre chose :

Quelque chose comme une stratégie à l'est de Suez des GiBi

C’est bien pour ca qu’il faut jouer sur la concurrence dans l’immediat. 
apres entierement sur le cote suppletif si tu avais prete un minimum d’attention au 50 dernier page. Pas la peine de me faire dire ce que j’ai pas dit ! 
 

Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, Akhilleus a dit :

J'espère que c'est de l'humour parceque sinon ca va charcler. Et a titre personnel ca ne me fait pas rire

Non, ce n'est pas de l'humour. Charclez, j'ai mon blindage !

  • Sad 1
Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, mudrets a dit :

Non, ce n'est pas de l'humour. Charclez, j'ai mon blindage !

Je persiste et je signe! Quelques soient le nombre d'avertissements que vous pourrez me donner. Je trouve LAMENTABLE que l'on accepte des commentaires  qui visent à faire de nous des responsables ou des incapables pour couvrir la fourberie d'un pays.

J'ai trop de fierté pour accepter que mon pays serve de paillasson à de basses manœuvres fourbes!

Alors, envoyez la bordée, je ne coulerai pas ! Vu mon âge et mon expérience, j'en ai vu bien d'autres!

Edited by mudrets
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, collectionneur a dit :

En HS, la visite du président suisse à Paris est aussi annulé. On ressort le contrat des F-35A et Patriot :

On l'a marabouté! :laugh:

C'est Eric Trappier qui lui a montré le forum? :bloblaugh:

  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, mudrets a dit :

Je persiste et je signe! Quelques soient le nombre d'avertissements que vous pourrez me donner. Je trouve LAMENTABLE que l'on accepte des commentaires  qui visent à faire de nous des responsables ou des incapables pour couvrir la fourberie d'un pays.

J'ai trop de fierté pour accepter que mon pays serve de paillasson à de basses manœuvres fourbes!

Alors, envoyez la bordée, je ne coulerai pas ! Vu mon âge et mon expérience, j'en ai vu bien d'autres!

Je pense que la barrière de la langue via traducteurs fait beaucoup de torts aux échanges.
D'autre part en me mettant à la place de Jackjack et vu ce que son pays prend dans la tête... Je doute pourtant qu'il soit responsable de l'arrêt de ce programme.

Pas besoin de s'énerver, c'est la meilleure manière de ne rien transmettre ni obtenir.

Je suis par exemple, et je ne pense pas être le seul, plus intéressé à lire le professionnel expérimenté nous parler des performances offertes par le Shortfin Barracuda en termes de disponibilité, de maintenabilité, de coûts, de discrétion, par rapport aux Collins actuels ou à toute solution nucléaire présente ou à venir.

Surtout que l'aventure n'est sans doute pas finie pour le Shortfin Barracuda, même avec un système de combat français.

  • Upvote 3
Link to post
Share on other sites

Différentes opinions du "Spectator" journal conservateur britannique. Il y a vraiment de tout.

https://www.spectator.co.uk/article/biden-is-losing-nato

Biden est en train de perdre l'OTAN

Le mépris de l'Amérique envers la France se retournera contre elle.

Le mépris avec lequel l'équipe Biden a traité ses alliés lors du retrait d'Afghanistan a fait comprendre aux Européens qu'ils étaient livrés à eux-mêmes. Alors que Trump s'est contenté d'exiger des Européens qu'ils soutiennent l'OTAN en dépensant leur part promise, Biden a montré que les États-Unis s'en moquent éperdument.

Sir John Seeley a déclaré que les Britanniques ont acquis un empire dans "un accès d'absence d'esprit". Des siècles plus tard, aucun président n'est aussi distrait que Joe Biden. Les États-Unis peuvent souhaiter renforcer leurs alliances dans le Pacifique, mais l'OTAN en sera le prix.

Sur le mode "c'est culturel, les Français avec leur esprit tordu ne peuvent pas comprendre". Et si la France s'excuse, et fait des concessions, on peut lui pardonner :

https://www.spectator.co.uk/article/the-real-reason-france-was-excluded-from-aukus

[La bataille de la baie de Chesapeake] comparée au présent, est un exemple historique poignant de la façon dont, pour paraphraser Lord Palmerston, les alliances diplomatiques et militaires ne sont jamais permanentes, seulement les intérêts. Après tout, la France a abandonné ses alliés occidentaux en 1966 lorsqu'elle s'est retirée au pied levé du commandement militaire intégré de l'OTAN.

Les trois États de l'Anglosphère réunis dans le pacte Aukus ont mis en place un arrangement souple, flexible et agile pour gérer directement la sécurité de l'Indo-Pacifique. C'est une seconde nature pour les États de culture que le général de Gaulle qualifiait toujours d'"anglo-saxonne". C'est exactement le type d'arrangement qui est un anathème pour la méthode formelle, rationnelle et légaliste des Français et de leur émanation culturelle, l'UE, dont le modus operandi a été le mieux démontré par le formalisme glacial appliqué aux négociations du Brexit.

La France pourrait désormais se trouver en dehors de ces cercles concentriques. Son seul accès complet serait une invitation tardive au sanctum sanctorum d'Aukus. Mais en tant que membre tardif, elle pourrait être amenée à se montrer conciliante sur d'autres sujets, par exemple en facilitant l'ajustement du protocole sur l'Irlande du Nord.

https://www.spectator.co.uk/article/aukus-is-a-sign-of-eu-impotence

L'Aukus est un désastre pour l'Union Européenne.

Si vous traitez le Royaume-Uni comme un adversaire stratégique, ne soyez pas surpris que le Royaume-Uni exploite les domaines dans lesquels il bénéficie d'un avantage concurrentiel.

Alors, où en est l'Europe ?

 

L'option de l'autonomie stratégique semble être la plus souhaitable, mais elle nécessite une refonte totale de l'ordre constitutionnel de l'UE. Il ne s'agit pas d'un changement de politique ou d'un autre exercice de relations publiques. La question va au-delà du vote à la majorité qualifiée au sein du Conseil des affaires étrangères. La raison pour laquelle Trump et Biden ont fait ce qu'ils ont fait est qu'ils ont fait campagne pour leurs politiques et ont été élus. L'UE est construite pour une union douanière et un marché unique. Elle n'est qu'à moitié construite pour une union monétaire. Elle n'est pas du tout construite pour une union stratégique de défense.

Une véritable autonomie stratégique nécessite une modification du traité : la création d'une union fédérale dans laquelle la politique étrangère et la sécurité constituent un domaine de compétence délimité de l'UE. Elle devrait être complétée par une union fiscale pour taxer et lever la dette. Elle nécessiterait un changement constitutionnel dans certains États membres, comme l'Allemagne par exemple. La version adulte de l'autonomie stratégique est une entreprise très sérieuse. Les discussions qui ont eu lieu à ce sujet dans les capitales européennes ne font pas partie de cette catégorie.

S'aligner sur les États-Unis n'est pas une bonne option puisque Washington défend clairement ses propres intérêts unilatéraux. Cela signifie que l'option par défaut est de continuer à se débrouiller et de prétendre qu'une coopération militaire symbolique - comme un quartier général commun ou une petite force de réaction rapide - constitue quelque chose de réel. Entre-temps, les États membres poursuivront leurs propres politiques nationales en matière de commerce et d'investissement avec des pays comme la Russie et la Chine - le rôle de l'UE continuera d'être relégué à l'établissement d'une protection juridique minimale dans le cadre des traités actuels de l'UE.

Quel rôle la France jouera-t-elle à l'avenir ? C'est le seul pays de l'UE qui a un intérêt sérieux dans l'Indo-Pacifique et c'est la seule puissance nucléaire en Europe, à part le Royaume-Uni. Le plus grand risque est de s'en remettre aux récits historiques. Charles de Gaulle s'est montré hostile à la domination des États-Unis et du Royaume-Uni au sein de l'OTAN. Il a retiré la marine française du commandement conjoint et a interdit le stationnement d'armes nucléaires de l'OTAN en France. Cette fois-ci, la situation pourrait être différente. La France a clairement indiqué dans sa première déclaration en réponse à Aukus que la coopération avec l'Australie et les États-Unis devait se poursuivre. Sa réponse à plus long terme devra être fondée sur la volonté d'éviter la tentation de brûler les ponts. Les États-Unis, le Royaume-Uni et l'Australie ont intérêt à trouver des idées.

Je vous ai gardé le dessert pour la fin : le French toast, aux dernières nouvelles, n'a pas encore été renommé "Liberty toast" :

https://www.spectator.co.uk/article/french-toast-an-easy-peasy-bougie-brunch

IMG_0218.JPG?format=jpg&width=480&height

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Sans faire les mendiants, un très beau lot de consolation serait apprécié coté français...

d’une gifle, on peut transformer tout cela , en très beau succès commercial ( négocié avec les us)

pardonner aux us ( on n’a pas le choix)

ignorer les britanniques ( avec le Brexit, on a vraiment moyen d’etre taquin)

punir l’australie ( la Chine nous soutient :biggrin::sleep:)

 

  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Capitaineconan a dit :

Sans faire les mendiants, un très beau lot de consolation serait apprécié coté français...

d’une gifle, on peut transformer tout cela , en très beau succès commercial ( négocié avec les us)

pardonner aux us ( on n’a pas le choix)

ignorer les britanniques ( avec le Brexit, on a vraiment moyen d’etre taquin)

punir l’australie ( la Chine nous soutient :biggrin::sleep:)

 

J’aurais dit exactement l’inverse. 
pardonner a l’australie (qui n’a pas eu le choix apparement, c’est le plus faible des acteurs donc …) 

ignorer le ru, oui dans une certaine mesure, fman et fmc sans eux, juste histoire de marquer le cout. 

et surtout punir les usa, c’est eux les responsables. On peut et doit, ils nous respecteront apres, le tout c’est de trouver la mesure. 

  • Like 1
  • Upvote 3
Link to post
Share on other sites
5 minutes ago, wagdoox said:

J’aurais dit exactement l’inverse. 
pardonner a l’australie (qui n’a pas eu le choix apparement, c’est le plus faible des acteurs donc …) 

ignorer le ru, oui dans une certaine mesure, fman et fmc sans eux, juste histoire de marquer le cout. 

et surtout punir les usa, c’est eux les responsables. On peut et doit, ils nous respecteront apres, le tout c’est de trouver la mesure. 

Je ne voterai pas pour toi comme ministre des affaires étrangères :tongue:

  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, wagdoox a dit :

J’aurais dit exactement l’inverse. 
pardonner a l’australie (qui n’a pas eu le choix apparement, c’est le plus faible des acteurs donc …) 

ignorer le ru, oui dans une certaine mesure, fman et fmc sans eux, juste histoire de marquer le cout. 

et surtout punir les usa, c’est eux les responsables. On peut et doit, ils nous respecteront apres, le tout c’est de trouver la mesure. 

On punit le plus faible de la bande, remember 2003

Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, Capitaineconan a dit :

pardonner aux us ( on n’a pas le choix)

ignorer les britanniques ( avec le Brexit, on a vraiment moyen d’etre taquin)

punir l’australie ( la Chine nous soutient :biggrin::sleep:)

Ma version :

- Pardonner à l'Australie - ils auront l'occasion de regretter le choix de Morrison, malheureusement pour eux

- Ignorer le RU - c'est l'évidence en effet, et on a commencé

- Ce sont les EU qu'il faut punir

La clownerie de Johnson sera un jour remplacée par un dirigeant britannique sérieux. Les Britanniques savent faire aussi - voir May le dernier exemple

L'Australie d'une part est un pays moins puissant que la France. Être dur aux faibles et aplati devant les forts est exactement l'inverse de ce qu'il convient de faire. D'autre part ce n'est pas un pays qui risque de continuer de s'attaquer aux intérêts français. Aucun besoin de les dissuader de quoi que ce soit. La crise durera un peu, ensuite il faudra qu'elle passe.

Les États Unis en revanche :

- sont l'acteur principal derrière cette trahison

- confirment qu'ils ont fondamentalement changé, et Biden de ce point de vue est clairement pire que Trump

- sont absolument capables de recommencer. Voire de faire pire

Ce sont eux qu'il s'agit de dissuader.

 

Évidemment, punir les États-Unis ne s'improvise pas :

- Il ne peut s'agir de paroles. Sauf si l'objectif est d'être ridicule

- Il ne peut s'agir que d'une décision de politique étrangère qui leur soit non seulement défavorable, mais scandaleuse. Il s'agit de passer le filtre "S'en fout de ROW" afin que le message passe

- Cela doit être soudain, inattendu et cuisant

- En revanche, pas besoin de se presser. Certains plats se mangent froid

- Il est nécessaire de disposer d'encore pire en réserve. Pour pouvoir dissuader Washington de riposter sérieusement

L'objectif est de convaincre la classe politique américaine qu'il ne faut pas recommencer ce genre de choses.

 

Quoi exactement, ça se discute, se conçoit, se soupèse et se prépare.

Ma première idée serait :

- Acte : accord commercial avec l'Iran, achat de beaucoup de pétrole contre beaucoup de produits et d'investissements

- Protection ("pas de bêtises, sinon on fait ça aussi") : accord technologique avec Pékin sur les SNA futurs

La première idée n'est pas forcément la bonne.

Ce qui me semble évident, c'est que si Washington ne subit pas quelque chose de cuisant, il recommencera. Plusieurs fois. Souvent, peut être.

Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Alexis a dit :

La clownerie de Johnson sera un jour remplacée par un dirigeant britannique sérieux. Les Britanniques savent faire aussi - voir May le dernier exemple

Pour entuber les autres oui...

Ils sont brillants mais totalement incapables d'une alliance à double sens. Excessivement pragmatiques quelque part.

Edited by gustave
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,630
    Total Members
    1,550
    Most Online
    victor27
    Newest Member
    victor27
    Joined
  • Forum Statistics

    21,250
    Total Topics
    1,436,869
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...