Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

23 minutes ago, g4lly said:

On parle pas des sous marin mais du partenariat géostratégique qui allait avec les sous marins.

Pourquoi cela a-t-il changé ? La France a des actifs et des préoccupations de sécurité dans le Pacifique. Ils sont en danger avec la montée de la Chine et le blocage de la mer de Chine méridionale, les Philippines ne peuvent même pas aller pêcher dans leurs eaux.

De plus, toute la mer de Chine méridionale est un territoire chinois. Pour eux, la mer de Chine méridionale est un territoire chinois.
https://www.scmp.com/news/china/military/article/3146931/south-china-sea-new-maritime-decree-demands-foreign-vessels
Mer de Chine méridionale : La Chine exige que les navires étrangers se déclarent avant d'entrer dans "ses eaux territoriales".
À partir de mercredi, les navires étrangers devront déclarer leur nom, leur indicatif d'appel, leur position et leur cargaison dangereuse.
Cette mesure intervient dans un contexte d'escalade des tensions entre la Chine et ses rivaux, ainsi qu'avec les pays occidentaux, dont les États-Unis, qui ont renforcé leur présence militaire dans la région.

Edited by jackjack
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

24 minutes ago, Carl said:

Pourquoi tu t'épuises à défendre l'indéfendable ? Je parie en plus que t'aime pas Scott Morrison, comme la plupart des australiens, alors à quoi bon chercher des explications rationnelles/pertinentes à sa politique ?

Quand je lis les australiens sur le net, il semble y avoir consensus sur le fait que Morrison est un incompétent et qu'il est totalement indigne de confiance. Un mélange de Trump et Johnson en gros

C'est typiquement le genre d'abruti de wasp incapable d'imaginer autre chose qu'un alignement total avec les uk/us, même si ça va à l'encontre des intérêts australiens. Depuis que Trump n'est plus là, et avec Johnson qui veut prouver la pertinence du brexit, il avait un boulevard devant lui pour détruite les projets de son prédécesseur.

Je ne serais pas étonné aussi que Morrison soit un adepte de la terre brulé, et qu'il ait volontairement mis le feu aux relations avec la France justement pour que son sucesseur ne puisse pas revenir en arrière.

Je n'ai pas voté pour Morrison, je suis de l'autre côté de la politique. C'était maladroit, mal fait et une honte pour l'Australie. J'essaie juste d'être factuel. Certaines personnes ici se comportent comme des écolières, qui ont été frappées là où elles ne devaient pas l'être. Cependant, la France sera toujours contrariée, quelle que soit la manière dont cela a été fait.

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, ordre mondial a dit :

j'avais cru que le peuple australien etait fondamentalement contre les nucleaire. comment le gvt morrison va t'il faire passer la pilulle au peuple australien ?

Peut être qu'une contre partie pourrait être qu'on vende à l'Australie plusieurs centrale nucléaires civiles du coup :bloblaugh:

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, Ardachès a dit :

Tu pourrais, si tu y a accès, copier l'article (du Figaro) dans sa totalité s'il te plait, merci

Je ne suis pas abonné au Figaro, mais d'autres médias reprennent l'information :

Citation

Crise des sous-marins : le PDG de Naval Group sort du silence

Emmanuel Duteil, édité par Clément Perruche 08h43, le 23 septembre 2021

Pierre-Eric Pommellet, le PDG du constructeur qui devait fournir des sous-marins à l'Australie, est sorti de son silence. Dans un entretien accordé au "Figaro" mercredi soir, le dirigeant a expliqué que l'entreprise a été avertie à la dernière minute que le contrat allait être rompu de manière unilatérale par les Australiens.

On attendait avec impatience sa réaction. Pierre-Eric Pommellet, le PDG de Naval Group, l'entreprise française qui devait fournir des sous-marins à l'Australie, est sorti de son silence à l'occasion d'une interview dans le "Figaro". Le dirigeant y dénonce une décision "d'une brutalité inouïe" à laquelle l'entreprise ne s'attendait pas du tout.

"Tous les voyants étaient au vert"

Chez Naval Group, on l'assure, "tous les voyants étaient au vert". Le fabricant des sous-marins le promet : il n'y avait pas de signes avant-coureurs. Personne ne lui a demandé par exemple de réfléchir à un plan B. Au contraire. Pierre-Eric Pommellet révèle même avoir reçu le matin même de l'annonce de l'arrêt du contrat un courrier stipulant que tout était prêt pour avancer sur ce dossier. " Nous avons reçu un courrier nous informant officiellement que le gouvernement australien avait accepté notre offre ainsi que les choix techniques qui auraient permis d'engager une nouvelle phase du programme", explique le dirigeant.

Une décision "politique"

Tout se serait donc joué en quelques heures. Ce même mercredi 15 septembre, la direction de Naval Group a été invitée à une conférence audio en dernière minute avec le ministre de la Défense australien. C'est là qu'ils ont appris la nouvelle. "Nous étions sous le choc. Cette décision nous a été annoncée sans aucun préavis, avec une brutalité inouïe", explique Pierre Eric Pommellet qui parle d'une "décision politique" et compte bien faire payer les Australiens pour cet affront. "Nous sommes face à un client qui appliquera le contrat, et en tant qu'un industriel nous ferons valoir tous nos droits", promet-il.

Naval Group se dit touché, mais pas coulé. Le groupe assure que son carnet de commandes reste bien rempli.

https://www.europe1.fr/economie/crise-des-sous-marins-le-pdg-de-naval-group-sort-du-silence-4067939

 

A noter que le PDG de Naval Group sera auditionné à l'Assemblée Nationale le 28 septembre. 

Edited by Non inultus premor
  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, jackjack a dit :

Je répète ce qu'il dit. Je fais remarquer que l'Australie ne critique pas la France de quelque manière que ce soit. Il dit que la décision a été prise uniquement en fonction des intérêts de sécurité de l'Australie. Il poursuit en parlant de la coopération étroite et des 6 milliards de dollars de contrats de défense actuels avec la France. Je pense que c'est une bonne chose. 

Quoi qu'il arrive, la France n'allait jamais être heureuse. Un regard honnête sur l'information publique sur le programme. montrera qu'il y avait des problèmes.

C’est d’une malhonnêteté ! 
si attack ne suffisait plus, pourquoi chercher des sna aux usa, alors que vous pouviez les chercher en france, la notice en anglais ? 
Si les soum et le pacte ne sont pas liés, pourquoi avoir fait le fukus dans notre dos ? 
Le f35 a énormément de problème, vous avez annulé ? Tous les problemes que ng a trouvés ne vont pas disparaître par les usa arrivent. 
je paris que dans 5 ans, les australiens diront que le programme avec les fr etaient pas si mal, enfin avec de l’honnêteté…

je crois que tu ne comprends pas, l’autralie etait un allié important pour notre sécurité a nous aussi ! 
depuis on sait qu’on peut pas avoir confiance en vous, vous êtes devenus aussi problématique que la chine, vos divers ingerences dans nos iles etaient du passé, on peut penser que ca va revenir. 
 

si un amiral envoi un courrier aux francais en disant tout est ok, le matin meme de l’annonce, etait il lui meme au courant  ?
et vous pensez une seule seconde qu’on va travailler avec vous ? Tout ce que l’australie pourra dire sera non credible. 
vous pourriez acheter 1000 rafale et 20 sna qu’on ne signera pas. Encore une fois, je ne veux pas punir l’australie mais on se doit de protéger la france et tant pis pour l’australie (la position de ton pm que tu sembles defendre). De là a devenir riveaux puis ennemis…

 

Il y a 1 heure, ordre mondial a dit :

donc il est clair, que des soums diesels sont parfaitement efficace en defense. les sna ont donc un avantage offensif. c'est donc un changement strategique de la part des australiens.

Ils continuent pourtant de parler defense 

 

il y a une heure, Carl a dit :

Un mélange de Trump et Johnson en gros

T’es dure ! Ca se fait pas envers trump et johnson

il y a 41 minutes, jackjack a dit :

Je n'ai pas voté pour Morrison, je suis de l'autre côté de la politique. C'était maladroit, mal fait et une honte pour l'Australie. J'essaie juste d'être factuel. Certaines personnes ici se comportent comme des écolières, qui ont été frappées là où elles ne devaient pas l'être. Cependant, la France sera toujours contrariée, quelle que soit la manière dont cela a été fait.

Tu reprends la thematique de ton pm. 
mais tu te fous de nous, il etait pas possible de venir nous voir, nous dire on fait une alliance a 4. 
on annulera le contrat attack et on le partagera le nuke entre us uk et fr. 
ca aurait eu bien plus de poids non ? 
Une enorme partie des dépenses du attack aurait pu être recyclé dans ce nouveau soum ! 
on aurait certes pas aimé mais entre choisir la pire des manieres et la moins pire, vous avez choisi !

  • Sad 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 28 minutes, jpp92 a dit :

21092311380617920217582911.jpg

Je voulais aussi revenir la dessus et l’affaire du transphere de la bombe a l’ue selon le telegraphe. 
la presse brit, tres heureuse au depart commence a se poser des questions. 

l’opposition et une partie des conservateurs remain se demandent quand meme si c’est bien l’interet de la gb est d’aller mourrir pour l’australie, jusqu’ou le pacte engage le ru ? …

cote conservateur brexiter et l’histoire du transfere, le debut de reaction timide de l’ue a eu un effet glacial pour les brit, ils ont peur comme pas possible de cette armée européenne, le ru serait alors un nain militaire entouré des usa, ue et russie. 
 

je suis personnellement tout a fait favorable au brexit, a l’indépendance du RU de l’ue … et jusqu’au USA. 
Borris ! Get brexit done, fully done !

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

30 minutes ago, jackjack said:

Avez-vous le lien, afin que je puisse le traduire.

I think it is a scan for a newpaper (I'm guessing "Le Figaro" but I can't be sure and failed to find it online)

It is an interview of the Naval Group CEO, advertised as an exclusivity for this newpaper. So I doubt it will be online for now (perhaps a few days, maybe more)
If you want, I will try to send you a roughly translated version tonight (even if I may finish a bit late today, so in 8-9h time, probably)

(When I'm at it, I can translate the second one too, if you are interested, and if I don't forget tonight XD   PM me if I do)

 

Ca vient du Figaro papier? Pas de version en ligne pour le moment ?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, Alexis a dit :

Aussi problématiques que la Chine" :huh: ? Euh... y a pas un peu d'exagération, là :happy: ?

Potentiellement aussi problématique, donc c’est encore pire, on sait pas sur quel pieds danser, c’est ce que j’essaie d’exprimer en tout cas

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, jpp92 a dit :

21092311380617920217582911.jpg

Putain, le bojo, mais c'est qu'il est fier de lui le bougre !
Il me tarde de voir le déroulement de ce nouvel accord qui "libère" le RU de l'Europe, faut croire qu'ils rêvent éveillé à leur empire perdu ?
Tu sais que le Brexit n'est pas terminé et qui va prendre la présidence de l'UE pour les six prochains mois ?

On lui rappelle qui mène le jeu dans le coin avec une devise "America First",  l’Afghanistan, l'Irak, vous avez aimé ? Là vous allez adorer !
Mon coco, nous te souhaitons une belle surprise du style "à mais les sous marins seront fait aux US, les bases navales implantés en Australie adapté à nos sous-marins et pour vous, heu !
Pour l'accord de libre échange espéré Avec les US, rien d'urgent ! Mince, ça refroidi !
Le pied de la Reine n'attends que ton petit postérieur si tu échoues !

Edited by MIC_A
  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Alexis a dit :

Tout ce que Morrison pourra dire sera non crédible. Il ne sera pas premier ministre éternellement.

De même que Trump l'a fait pour l'Amérique, peut on croire un partenaire si à chaque changement de dirigeant on déchire la feuille qui a été longuement négociée et satisfaisait (assez) les deux parties ?

il y a une heure, MIC_A a dit :

Tu sais que le Brexit n'est pas terminé et qui va prendre la présidence de l'UE pour les six prochains mois ?

Les intérêts de l'UE ne sont pas ceux de la France.

J'espère qu'on aura une attitude constructive pour le bien de tous, une leçon de démocratie et de responsabilité permettant de comprendre que l'UE n'est pas un seul pays ou qu'un marché.

Révélation

2019-speciale-colore-mignon-dessin-anime

 

  • Haha 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, jackjack a dit :

Pourquoi cela a-t-il changé ? La France a des actifs et des préoccupations de sécurité dans le Pacifique. Ils sont en danger avec la montée de la Chine et le blocage de la mer de Chine méridionale, les Philippines ne peuvent même pas aller pêcher dans leurs eaux.

De plus, toute la mer de Chine méridionale est un territoire chinois. Pour eux, la mer de Chine méridionale est un territoire chinois.
https://www.scmp.com/news/china/military/article/3146931/south-china-sea-new-maritime-decree-demands-foreign-vessels
Mer de Chine méridionale : La Chine exige que les navires étrangers se déclarent avant d'entrer dans "ses eaux territoriales".
À partir de mercredi, les navires étrangers devront déclarer leur nom, leur indicatif d'appel, leur position et leur cargaison dangereuse.
Cette mesure intervient dans un contexte d'escalade des tensions entre la Chine et ses rivaux, ainsi qu'avec les pays occidentaux, dont les États-Unis, qui ont renforcé leur présence militaire dans la région.

Tout à fait d'accord sur la convergence des intérêts australiens et français dans cette situation.

Deux difficultés supplémentaires ont été créées par la décision de Morrison :

- La relation entre deux des pays inquiets de cette situation est rendue plus difficile du fait que la parole du PM australien a perdu toute crédibilité à court terme - c'est-à-dire jusqu'au moment où vous aurez un nouveau premier ministre

- L'Australie devra conserver des sous-marins anciens jusque dans les années 2040, leur remplacement par des bâtiments plus modernes est un gros point d'interrogation en termes de date, de coût et de dommages portés au traité de non-prolifération

Ces dommages étant là, il faudra bien vivre avec.

A Pékin, peut-être se rappelle-t-on avec amusement de la maxime de Napoléon : "Quand l'adversaire fait une erreur, surtout ne l'interrompez pas !"

 

Il y a 3 heures, MIC_A a dit :

Je sens que cette affaire est loin d'être terminé et que le dernier mot reviendra aux Australiens ce qui est en définitive tout à fait normal puisqu'il n'a pas été consulté sur les imbrications et conséquences à venir.

Le dernier mot reviendra en effet aux Australiens... pour ce qui est au pouvoir de l'Australie.

Comment et quand livrer quels SNA à l'Australie, avec quelle implication locale (tout en assurant les livraisons de Virginia à la Marine américaine, qui ont priorité absolue), pour quel prix et en échange de quels engagements (combien de navires australiens sous commandement américain si la Chine agit contre Taiwan, par exemple)... ce seront des décisions pour les Américains.

==>C'est ça, choisir une politique d'intégration militaire à une superpuissance plutôt qu'une politique d'autonomie militaire avec le support d'un pays qui n'est pas une superpuissance :mellow:

 

Il y a 2 heures, MIC_A a dit :

Mon coco, nous te souhaitons une belle surprise du style "à mais les sous marins seront fait aux US, les bases navales implantés en Australie adapté à nos sous-marins et pour vous, heu !

Ca ne sera absolument pas une surprise.

Si Johnson est surpris lorsque c'est confirmé, c'est qu'il est encore plus un clown qu'on ne peut le supposer.

 

il y a 48 minutes, rendbo a dit :

Les intérêts de l'UE ne sont pas ceux de la France.

J'espère qu'on aura une attitude constructive pour le bien de tous, une leçon de démocratie et de responsabilité permettant de comprendre que l'UE n'est pas un seul pays ou qu'un marché.

  Révéler le contenu masqué

2019-speciale-colore-mignon-dessin-anime

 

Tiens, voici la petite sœur de la mignonne que tu nous montrais :happy:

Révélation

 

 

  • Haha 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

New AUKUS nuclear bloc won't just battle China, it will take West into confrontation with Russia too, Moscow's security chief says

Le nouveau bloc nucléaire AUKUS ne se contentera pas de combattre la Chine, il entraînera l'Occident dans une confrontation avec la Russie, selon le chef de la sécurité de Moscou.

Un nouvel accord géopolitique qui verra les États-Unis et le Royaume-Uni s'associer à l'Australie pour stationner des sous-marins nucléaires dans les profondeurs de l'océan Pacifique est une mesure hostile visant non seulement Pékin, mais aussi Moscou, affirme un haut responsable russe.

Nikolay Patrushev, secrétaire du Conseil de sécurité russe, a déclaré mardi au journal Argumenty i Fakty que le pacte entre les trois nations, connu sous le nom d'AUKUS, sera inévitablement un autre bloc militaire visant à contenir et à affronter les deux plus grandes puissances non occidentales.

Selon l'interview, Patrushev a comparé le pacte à QUAD, un format de dialogue stratégique entre les États-Unis, l'Inde, le Japon et l'Australie, conçu pour renforcer la position de Washington en Asie. Selon lui, ce groupe est "un bloc militaro-politique au caractère pro-américain prononcé."
"L'autre jour, un autre bloc militaire a été formé dans la région - l'American-British-Australian AUKUS, qui poursuit les mêmes objectifs", a poursuivi le haut fonctionnaire. Selon lui, le nouvel accord, qui verra Londres et Washington transmettre le savoir-faire technique permettant à Canberra de développer et de déployer des sous-marins à propulsion nucléaire, constitue une menace pour "l'ensemble de l'architecture de sécurité en Asie".

La France, qui a vu son contrat de plusieurs milliards de dollars, longtemps retardé, visant à fournir à l'Australie une flotte de nouveaux sous-marins, annulé à la suite du nouveau pacte, a réagi à cette décision. Au cours du week-end, Paris a ordonné à ses ambassadeurs à Washington et à Canberra de rentrer chez eux dans le cadre d'une réponse furieuse à cette décision, l'envoyé français en Australie accusant son pays d'accueil de "trahison en devenir". Jean-Pierre Thebault a déclaré que toutes les options étaient sur la table en termes de réponse diplomatique après que sa nation ait été "poignardée dans le dos".

  • Like 1
  • Thanks 2
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, Alexis a dit :

c'est-à-dire jusqu'au moment où vous aurez un nouveau premier ministre

Ce nouveau Prime Minister sera exactement dans la même situation que Morrison, à savoir "à quel saint me vouer pour être en mesure de voir l'influence chinoise contrecarrée dans le Pacifique occidental ...".

Le débat porte aujourd'hui sur la qualité et les capacités de la puissance qui sera en mesure d'épauler les Australiens face à la Chine dans le Pacifique dans les 40 ans qui viennent: la France ses 67 millions d'hbts ses 36 milliards de budget militaire et ses confettis Pacifique, ou bien les États-Unis et leur budget militaire, leur rivage Pacifique et leur communauté d'action avec les Aussies? Je rappelle quand même qu'Américains et Australiens se battent ensemble dans le Pacifique en Nlle-Guinée et dans les Indes Néerlandaises entre 42 et 45, que les Australiens se sont battus au Vietnam etc etc ...

il y a 31 minutes, Alexis a dit :

L'Australie devra conserver des sous-marins anciens jusque dans les années 2040

On peut raisonnablement parier à une livraison en avance de phase de SNA US (un peu ce qui firent les Russes avec l'Inde).

Les SNA qui seront livrés à l'Australie dans le cadre d'AUKUS seront des clones US point barre il ne pourra en être autrement en vertu du fait que l'Australie sera un sous-traitant clé des USA dans la région.

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 28 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

New AUKUS nuclear bloc won't just battle China, it will take West into confrontation with Russia too, Moscow's security chief says

Le nouveau bloc nucléaire AUKUS ne se contentera pas de combattre la Chine, il entraînera l'Occident dans une confrontation avec la Russie, selon le chef de la sécurité de Moscou.

Voici la version originale en russe de la communication de Moscou

А как насчет нас? Мы тоже являемся тихоокеанской державой, да, не только Франция!

И мы полностью солидарны с нашей сверхдержавой. То же самое, что и Великобритания, да, за исключением того, что мы - другая. Нет, не как во Франции, нет, вы видели, к чему это привело?

Алло, Пекин? Этого достаточно для вас?

Je donne ci-dessous une traduction :

Et nous alors ? Nous aussi on est une puissance du Pacifique, oui y a pas que la France !

Et puis on est tout à fait solidaire de notre superpuissance de tutelle. Pareil que la Grande-Bretagne oui, sauf que nous c'est l'autre. Non, pas comme la France, non, z'avez vu à quoi ça les a menés ?

Allo, Pékin ? C'est bon là, ça vous suffit ?

 

il y a 23 minutes, pascal a dit :

Le débat porte aujourd'hui sur la qualité et les capacités de la puissance qui sera en mesure d'épauler les Australiens face à la Chine dans le Pacifique dans les 40 ans qui viennent: la France ses 67 millions d'hbts ses 36 milliards de budget militaire et ses confettis Pacifique, ou bien les États-Unis et leur budget militaire, leur rivage Pacifique et leur communauté d'action avec les Aussies? Je rappelle quand même qu'Américains et Australiens se battent ensemble dans le Pacifique en Nlle-Guinée et dans les Indes Néerlandaises entre 42 et 45, que les Australiens se sont battus au Vietnam etc etc ...

Tout à fait, c'est de la part de l'Australie le choix de rechercher une protection extérieure, plutôt que de chercher à combiner armement autonome et relatif éloignement du théâtre principal pour se protéger. La contrepartie de ce choix, c'est naturellement de devoir contribuer aux actions - et aux guerres - de la superpuissance dont on recherche la protection.

L'Australie avait bien davantage le choix entre stratégie d'alignement et de service de la superpuissance et stratégie de défense autonome qu'elle est plutôt loin de la zone où Pékin veut imposer sa domination. Ce n'est pas qu'il soit impossible de se protéger sans superpuissance de tutelle quand on est voisin d'une grande puissance potentiellement hostile, mais c'est nettement plus difficile - n'est pas la Finlande qui veut.

Mais l'Australie a choisi. Ou plutôt, elle a choisi d'abord l'une, puis l'autre de ces stratégies. Et Morrison a fait en sorte de brûler les ponts, c'est vrai.

 

il y a 23 minutes, pascal a dit :

On peut raisonnablement parier à une livraison en avance de phase de SNA US (un peu ce qui firent les Russes avec l'Inde).

Les SNA qui seront livrés à l'Australie dans le cadre d'AUKUS seront des clones US point barre il ne pourra en être autrement en vertu du fait que l'Australie sera un sous-traitant clé des USA dans la région.

Théoriquement possible oui, mais les chantiers américains sont chargés au max pour fournir autant de Virginia que possible à l'US Navy, qui doit retirer un grand nombre de Los Angeles dans les années qui viennent et s'inquiète de son affaiblissement. Il n'y a pas de créneau de production disponible.

Tout SNA qui sera livré "en avance de phase" à l'Australie sera donc un SNA de moins pour l'US Navy...

Washington le fera t il quand même ? Je demande à voir.

  • Like 1
  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 32 minutes, Alexis a dit :

Théoriquement possible oui, mais les chantiers américains sont chargés au max pour fournir autant de Virginia que possible à l'US Navy, qui doit retirer un grand nombre de Los Angeles dans les années qui viennent et s'inquiète de son affaiblissement. Il n'y a pas de créneau de production disponible.

Tout SNA qui sera livré "en avance de phase" à l'Australie sera donc un SNA de moins pour l'US Navy...

Washington le fera t il quand même ? Je demande à voir.

Tel que je le comprends les SNA australiens seront autant australiens que les F-35 belges sont belges. C'est à dire pas beaucoup. 

Du coup auront-ils le droit de s'en servir par eux-mêmes ou seront-ils limités à en faire usage dans le cadre définis par les accords AUKUS? 

Pour les américains est ce vraiment handicapant de décaler leur livraisons de SNA dans leur colonie Océanienne plutôt qu'en métropole? 

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,662
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Lapin
    Newest Member
    Lapin
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...