alexandreVBCI

Energies renouvelables : projets et conséquences

Recommended Posts

oui, ca arrive, j'ai entendu récemment à la radio qu'une entreprise avait fait installée des éoliennes pour réduire les factures d'électricité, mais au bout de 6 mois de factures, les montants restaient inchangés, ils ont finis par s'apercevoir qu'elles n'étaient pas branchées à leur réseau.

Edited by zx
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sacré Panoramix, toujours dans les bons coups

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 14/01/2020 à 20:54, zx a dit :

Greta doit lui donner des cauchemars

Energies renouvelables: "Il faudrait quand même qu'on arrête de rêver" affirme Pouyanné (Total)

https://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/energies-renouvelables-il-faudrait-quand-meme-qu-on-arrete-de-rever-affirme-pouyanne-total-1840741.html#xtor=AL-68


Il y a au moins 1 point sur lequel il a à mon sens raison : on est beaucoup trop manichéen sur le sujet.

Il y a aujourd’hui plus d’idéologie que de raison, et même si la situation y pousse, ça n’aide certainement pas à dégager des solutions pérennes. Comme l’autre contrainte est l’économie, elle aussi largement biaisée par une idéologie particulière, dans les 2 cas, on se retrouve à ramer à contre-courant en s’invectivant à coups de porte-voix.

 


Un second point sur lequel il a fondamentalement raison - probable, puisqu’il peut y avoir des accélérateurs non anticipés, comme la crise sanitaire actuelle - est que cette transition énergétique prendra beaucoup de temps.
Fondamentalement, parce que l’on parle bien ici d’obtenir une équivalence, à savoir maintenir une même quantité d’énergie consommée au quotidien dans le monde mais obtenue par un système de production différent.
 

Il est bien évident qu’une situation de décroissance forte qui viendrait à s’enraciner ne nécessiterait pas le même temps de transformation, même si la durée de la transition resterait très conséquente.

Il sera d’ailleurs intéressant à ce titre, en cette période de confinement où l’activité est significativement ralentie sur une durée longue, de connaître les niveaux de consommation énergétiques atteints, même chez les particuliers.

Edited by TarpTent

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, le souci est qu'à cause de ces affrontements idéologiques, les vrais débats ne sont pas menés ou sont uniquement politiques :

- Quel est le taux raisonnable d'éoliens et de photovoltaïque pour conserver la maitrise du réseau électrique ?

- Conserve-t-on le nucléaire comme production de base ? Ou passe-t-on au gaz comme les allemands ? Ou faut-il développer massivement des STEP ?

- Quel est le prix visé de l'électricité si on accepte une augmentation de prix pour financer le renouvelable ?

Pour le moment on navigue à vue sur ces sujets ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 30 minutes, Deres a dit :

Oui, le souci est qu'à cause de ces affrontements idéologiques, les vrais débats ne sont pas menés ou sont uniquement politiques :

- Quel est le taux raisonnable d'éoliens et de photovoltaïque pour conserver la maitrise du réseau électrique ?

- Conserve-t-on le nucléaire comme production de base ? Ou passe-t-on au gaz comme les allemands ? Ou faut-il développer massivement des STEP ?

- Quel est le prix visé de l'électricité si on accepte une augmentation de prix pour financer le renouvelable ?

Pour le moment on navigue à vue sur ces sujets ...

quel est le rendement des panneaux solaires ? le début d'une idée (pas folichon le site, mais donne une idée des zones dans lesquelles ça vaut le cout et celles qui valent le coup ) ensoleillement_france.png

 

Pour l'éolien, c'est un peu pareil

Citation

L’éolien est-il une solution significative pour concourir à notre approvisionnement énergétique ?

En partant de ce constat, quelle surface de zones favorables faudrait-il couvrir d’éoliennes pour produire en moyenne la consommation française d’électricité ? Il s’agit bien sur d’un exercice académique, mais qui sera illustratif pour cadrer le potentiel vraisemblable de cette forme de production d’électricité.

Production d’énergie

La consommation française d’électricité est de l’ordre de 500 TWh actuellement.
(1 TW.h = 1.000.000.000.000 W.h).

Evolution de la production d’électricité en France, en TWh.

En enlevant l’exportation et les pertes d’acheminement,, la consommation vaut de 450 à 500 TWh.

Source : BP Statistical Review, 2014

Pour fournir 500 TW.h (soit 500.000 GW.h) avec des éoliennes fournissant 20 GW.h par km², il faudrait « planter » une surface favorable de :

490.000 ÷ 20 ≈ 25.000 km²

Soit environ 5% du territoire métropolitain, ce qui représente à peu près la superficie actuellement occupée par les villes, les routes et les parkings, même si en fait les surfaces ne sont pas mobilisées en totalité et restent largement disponibles pour un autre usage (cultures notamment).

Il est bien évident que si le nombre d’heures « équivalent pleine puissance » n’est égal à 2000 que sur 1% du territoire, alors les calculs ci-dessous sous-estiment le nombre de machines à installer et la surface mobilisée, car une partie des éoliennes serait alors installée dans des endroits où l’énergie annuelle produite serait bien inférieure à ce qu’elle est aujourd’hui, pour une éolienne de même puissance nominale bien sûr.

Avec des éoliennes de 2 MW de puissance nominale (qui font de l’ordre de 100 m de haut), fournissant donc environ 4 GWh par an en zone favorable, il en faudrait environ 125.000 éoliennes pour produire les 500 TWh mentionnées plus haut.

 

je pense que la premiere piste serait de faire des isolations plus efficaces dans les domiciles, avoir des gestes qui réduisent la consommation (réduire l'éclairage en ville, reduire l'éclairage des commerces etc..)

 

quant aux centrales au gaz, c'est dogmatique, pour les Allemands ; ils sont repassés au charbon pour se dégager du nuke ............................. chez eux, puisqu'ils nous achetent notre electricité..

 

et là, malgré ou grace au confinement, la pollution diminue, enfin, la notre puisque nous subissons toujours celle de nos voisins.

 

Edited by christophe 38
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
7 hours ago, christophe 38 said:

je pense que la premiere piste serait de faire des isolations plus efficaces dans les domiciles, avoir des gestes qui réduisent la consommation (réduire l'éclairage en ville, reduire l'éclairage des commerces etc..)

La conso résidentielle c'est moins de 30% du total ...

... et consommer électrique plutôt que gaz ou fioul pour le chauffage c'est plutôt moins pire.

En gros on a intérêt en France a consommer de l'électricité plutôt qu'autre chose.

Le gros de la consommation électrique est industriel ... puis le tertiaire ...

---

Pour le reste le PV c'est crade a produire ... et ça émet pas mal de CO2 à la fabrication.

  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,497
    Total Members
    1,550
    Most Online
    kodiak
    Newest Member
    kodiak
    Joined
  • Forum Statistics

    20,871
    Total Topics
    1,309,741
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries