Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Energies renouvelables : projets et conséquences


alexandreVBCI
 Share

Recommended Posts

il y a une heure, zozio32 a dit :

ben, il faut sortir des energies fossiles (catastrophe ecologique avérée, sans compter les marées noires, pb geopolitiques, etc), donc electrifier, donc augmenter la prod electrique.  Maintenant,

A long terme oui. Mais c'est d'abord la conso de charbon, puis celle de pétrole, puis celle de gaz. D'ailleurs le pb du gaz russe en Allemagne vient de l'arrêt (malheureux!) de leurs centrales nucléaires ET du remplacement des centrales charbon par du gaz, avec la bénédiction de l'UE.

De plus, les énergies dites renouvelables étant par nature des énergies intermittentes, il faudra bien des centrales thermiques, et nucléaires,  pour alimenter le réseau quand les conditions atmosphériques limiteront leur production

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, zozio32 a dit :

@Nec temere et @Deres, visiblement personne ne prend un scenario tout nucleaire assez rapidement ni co-generation suffisante. Je ne sais absolument pas pourquoi, mais cela serait quand meme assez suprenant qu'il n'y aie aucune raison valable pour cela. Si il y avait une solution simple et exonomique de dispo...

L'explication pour la co-génération nucléaire est très simple :

- les écologistes ne veulent même pas en entendre parler puisque leur dada c'est la fermeture des centrales. Leur trouver la moindre utilité serait une catastrophe vu que le credo est qu'on peut les remplacer avantageusement par des éoliennes et des PV qui eux ne produisent pas de chaleur.

- EDF considère que son métier c'est de produire de l'électricité. La cogénération, cela ne ferait que leur compliquer la vie, quitte à perdre la moitié de l'énergie produite.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, Alberas said:

A long terme oui. Mais c'est d'abord la conso de charbon, puis celle de pétrole, puis celle de gaz. D'ailleurs le pb du gaz russe en Allemagne vient de l'arrêt (malheureux!) de leurs centrales nucléaires ET du remplacement des centrales charbon par du gaz, avec la bénédiction de l'UE.

De plus, les énergies dites renouvelables étant par nature des énergies intermittentes, il faudra bien des centrales thermiques, et nucléaires,  pour alimenter le réseau quand les conditions atmosphériques limiteront leur production

Il est envisagé un stockage hydrogène. Rendement et faisabilité ? 

Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, prof.566 a dit :

Il est envisagé un stockage hydrogène. Rendement et faisabilité ? 

Le rendement global est pourri, largement moins bon que des batteries en fait. Même l'énergie massique pour un véhicule est mauvaise car il te faut un réservoir à très forte pression. Pire, vu que la molécule est ce qui se fait de plus petit, tu as nécessairement des pertes assez importante tout le temps, donc pas de stockage long terme.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 35 minutes, prof.566 a dit :

Il est envisagé un stockage hydrogène. Rendement et faisabilité ? 

Environ 20 à 30% (et c'est d'après l'ADEME) pour une conversion Elec-H2-Elec :

https://www.connaissancedesenergies.org/sites/default/files/pdf-pt-vue/rendement-chaine-h2_fiche-technique-02-2020.pdf

Donc autant dire que ce n'est pas terrible.

Le principal intérêt de l'hydrogène est sa versatilité, il peut servir en combustion directe (chauffage ou moteur thermique), être utilisé pour la mobilité via des piles à combustibles (si c'est moins efficace que des batteries, ça à l'avantage de ne pas monopoliser les réserves de lithium et ça pèse beaucoup moins lourd) ou être reconverti en électricité (la encore via des PAC).

Mais surtout l'H2 est absolument crucial dans l'industrie pétrochimique. 96% de la production d'H2 mondiale est dérivée des combustibles fossiles et n'est vraiment pas propre en terme de CO2, donc il y a un réel intérêt non pas pour le stockage d'électricité (qui est inefficient) mais pour décarboner un peu une industrie déjà existante

production-consommation-hydrogene_zoom.p

Edited by Alzoc
  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Nec temere a dit :

Que construire d'énorme champs bloc de béton à changer tout 20 ans les c'est pas écolo ni l'exploitation massive des terres rares..

Côté construction les centrales nuc c'est pas vraiment mieux.

Le tout nucléaire est pour moi une aberration et un non sens mais chacun ses opinions. Vue l'expérience du Danemark et de l'Allemagne dans l'éolien offshore je pense qu'ils savent ce qu'ils font.

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 7 minutes, Paschi a dit :

Côté construction les centrales nuc c'est pas vraiment mieux.

Si justement, une centrale nucléaire c'est beaucoup moins de béton et d'acier par MW installé qu'une éolienne et au lieu de durer 20-25 ans ça va durer 60-80 ans (voir plus).

Moins de surface utilisée et une densité énergétique bien plus élevée pour le nuc.

Edited by Alzoc
  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, Alzoc said:

Si justement, une centrale nucléaire c'est beaucoup moins de béton et d'acier par MW installé qu'une éolienne et au lieu de durer 20-25 ans ça va durer 60-80 ans (voir plus).

Moins de surface utilisée et une densité énergétique bien plus élevée pour le nuc.

Les éoliennes ne "durent" pas 25 ans ... c'est d'ailleurs un des gros problème.

Il y a le problème d’abrasion des pales ... qui faut en général changer au bout de 8 ou 10 ans sinon le rendement chute avec leur perte de profil.

Il y a le problème de maintenir des éoliennes dont la rentabilité a chuté. Au bout de 10 ans un concurrent plantes des éolienne 2 fois plus haute et trois fois plus puissante ... il à du vente plus permanent et trois fois moins de maintenance à faire que toi ... ton champ n'est plus rentable ... tu l'abandonnes. C'est un gros problème avec les installations terrestres au US aussi bien éolienne que solaires ... beaucoup sont abandonnées parce que rapidement devenues obsolète.

Aujourd'hui abandonner un champ éolien ne coute rien à l'exploitant ... ce n'est pas budgété à la construction ...

... à terre la démolition est assez simple, mais couteuse. Notamment la démolition des fondations massives. Pour le recyclage c'est très très moyen ... en générale les pales en composite ne se recycle pas. le mat acier se recycle ... une partie de la nacelle aussi. Pour les résidus du massif, béton fragmenté et acier c'est très variable. Mais le transport est assez cher donc le béton par souvent en décharge. Pour les infras qui vont avec, route, tranché raccordement etc. en général ça reste.

On pourrait reconstruire au même endroit ... mais souvent l'état de l'art à changer. Les promoteurs cherches des sub' ailleurs, et l'acceptabilité locale n'est plus au rendez vous.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, prof.566 said:

Il est envisagé un stockage hydrogène. Rendement et faisabilité ? 

le but de l’hydrogène ce n'est pas vraiment le stockage, c'est d'avoir un vecteur d’énergie pour remplacer les combustibles pour les applications hors réseaux, et pour lequel les batteries ne sont pas adaptes. Les avions électriques sur batterie il faut oublier pour le moment, c'est trop lourd. Pareil pour la navigation au long court, batterie pas adaptée. Visiblement ça peut valoir le coût pour le transport ferroviaire la ou ce n'est pas électrifier.

Mais l’efficacité du process de production d’hydrogène a partir électricité n'est pas géniale, et les électrolyseurs sont chers. Donc ce n'est pas vraiment une techno pour faire du stockage dans le sens on absorbe l’énergie en trop et on la restitue au réseau plus tard. Le CAPEX des électrolyseurs est tel aussi qu'on n'investit pas dedans pour produire par intermittence non plus, donc ce n'est pas vraiment une solution pour absorber les pics de prod seulement.

Mais que ce soit en stockage gazeux, liquide, ou transforme en amoniac, c'est une solution prometteuse pour décarboner les transport. Son développement va cependant augmenter les besoins en production elec.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, Paschi said:

Le tout nucléaire est pour moi une aberration et un non sens

C'est pas un problème d'opinion, soit ça à du sens soit ça n'en à pas. En quoi le nucléaire serait insensé?

Quote

Vue l'expérience du Danemark et de l'Allemagne dans l'éolien offshore je pense qu'ils savent ce qu'ils font.

Massivement subventionné depuis des années ... prime à l'installation rachat obligatoire, tarif de rachat plancher fixé à l'avance etc.

Pire le modèle danois est une exception puisque pour fonctionner en intermittence il parasite son voisin norvégien ... qui doit fournir les périodes sans vents avec son hydro.

D'autre petit fait sur le Danemark. Par chance les conditions de vents y sont bonne, bien meilleure qu'en France. La mer est peut profonde. Le pays est constellé d'ile, n'a que 5 millions d'habitant et peut compter sur les approvisionnement complémentaire de ses puissant voisin énergétique Norvège et Allemagne.

Autre petite chose. Pour poursuivre le développement offshore lointain, le Danemark va construire tout un réseau d'iles artificielles à grand coup de béton en pleine mer ... un truc super écologique. Et pendant ce temps là ... aucun investissement dans le stockage ou la gestion de l'intermittence en dehors du charbon.

De la à qualifier le Danemark de parasite énergétique il n'y a qu'un pas ...

Et le résultat du modèle Danois une des électricité la plus cher d'Europe. Et oui tu ne rêve pas c'est bien 3x plus cher que dans l’Europe de l'est. Au moment d'électrifié toute la société c'est ballot.

prix-de-l-electricite-non-le-prix-en-fra

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

de toutes façons, on a visiblement pas l'industrie nucléaire suffisante pour remplacer le parc et l'augmenter assez vite. On peut blâmer qui vous voulez, le manque d'investissement dans la filière sur les 30 dernières années. En plus c'est franco-français en Europe, donc pas de support a l’étranger dispos, d'une supply chain suffisante, de compétition (1 seul acteur). Au moindre pépin nucléaire n'importe ou dans le monde nous risquons une levée de bouclier qui retarderai les projets. Le problème du retraitement des déchets est résolu a minima, et on ne peut tout de même pas estimer le risque a zéro. Même au niveau design, on ne peut pas dire que cela soit complètement derisqué, voir les problèmes des EPRs

Donc décider de mettre tous nos œufs dans le panier "nucléaire" parait un peu risqué.

@g4llyaujourd'hui on prévoit un changement de pale sur la vie d'une éolienne, et encore. Les boites de vitesses ont disparut. Il faut bien se dire que pour arriver au coûts de prod des champ éoliens offshore actuel, il a fallut faire beaucoup de progrès dans l'O&M aussi. Tu trouveras des boites comme Reoptimize qui font de la modif de contrôle pour étendre la durée de vie d’éolienne existante en prenant en compte l’état de la machine. La thematique du recyclage des pales n'est pas occulté non plus, ça progresse même si c'est encore au stade de la R&D. Finalement, l'obsolescence rapide il faut bien se dire que cela va se stabilise quand même. Mais l’éolien a évolué vite, cela crée forcement des problème que n'ont pas des industries établies depuis longtemps

Link to comment
Share on other sites

20 minutes ago, zozio32 said:

de toutes façons, on a visiblement pas l'industrie nucléaire suffisante pour remplacer le parc et l'augmenter assez vite.

Pour l'éolien tout est acheté à l'étranger ... et la France est géographiquement peu compatible ...

... accessoirement la France est le meilleur éleve CO² avec la Norvège ... donc c'est pas comme s'il y avait une urgence absolu à émettre moins.

Pour le remplacement du parc ... la solution partout c'est bêtement d'étendre la durée de vie des CNPE. Mais produire 8 à 10 tranches EPR2 est par exemple un non problème aujourd'hui. Le foncier et l'infra sont disponible ...

20 minutes ago, zozio32 said:

Au moindre pépin nucléaire n'importe ou dans le monde nous risquons une levée de bouclier qui retarderai les projets.

Coupe leur le courant ils vont pas se lever longtemps. Encore des troupeaux d'enfant trop gâtés d'avoir l'ampoule qui s'allume quand il appuie sur le bouton. C'est peut être bêtement un problème d'éducation plus qu'un problème d'atome. Ils ont juste pas assez manqué.

Accessoirement aujourd'hui tout le monde s'en branle de Fukushima, on fait la guerre à Tchernobyl ... tu voit bien qu'en vrai c'est un non problème. Ça n'en est un que quand il n'y a pas d'infos plus croustillante pour faire les gros titre.

  • Like 1
  • Haha 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

c'est quand même fantastique alors, on a pas d'industrie éolienne en France, donc un lobbying limité, une solution nationale a tous les problèmes avec le nucléaire, et pourtant quand RTE fait une projection sur l'avenir du mix future, il n'y a pas un scenario possible avec que du nucléaire et pas de renouvelable. Franchement, l’état, RTE, serait juste trop idiot, ou bien c'est seulement le lobby vert qui arrive a imposer cela. Je ne demande même pas que ce soit le scenario principale, juste qu'il existe. 

Fukushima ca a eu un impact long en Allemagne, pas en France (et encore, l'investissement en berne sur le nucléaire y doit peut être quelque chose). On ne peut pas prédire qu'il n'y aura pas de réaction dans 5 ans, 10 ans si il y a un autre pépin. Ça dépendra du contexte, de l’état de la politique en France, en EU.

A ce sujet, on a faillit avoir des coût de financement plus élevé si le nucléaire n’était pas classe vert pour l'UE. Ce genre de risque existe, ça ne sert a rien de le nier.

 

Et encore une fois, personne je crois sur ce fil n'est contre le nucléaire et refuse d'accepter les challenges de l'industrie éoliennes et solaire. Il faut en France réinvestir dans le nucleaire et cela serait bien que d'autre pays suive. Mais on ne peut pas nier qu'il y a aussi des problème et des difficultés avec cette industrie. La prod décroît depuis 2011 en France, n'allait pas dire que juste prolonger les centrales sera facile. Il y a forcement bcp de boulot juste pour garder le niveau de prod actuelle.

Edited by zozio32
Link to comment
Share on other sites

9 minutes ago, zozio32 said:

c'est quand même fantastique alors, on a pas d'industrie éolienne en France, donc un lobbying limité

C'est faux il y a un gros lobby éolien en France c'est celui des gaziers, ils travaillent main dans la main parce que la puissance installé éolienne doit forcément être couverte par du gaz pour l'intermittence ...

... Accessoirement ceux qui se goinfrent directement de sub' sont aussi un drôle de lobby, essentiellement étrangers, avec des montages de l'espace qui ne servent qu'à récupérer les subventions.

 

9 minutes ago, zozio32 said:

et pourtant quand RTE fait une projection sur l'avenir du mix future, il n'y a pas un scenario possible avec que du nucléaire et pas de renouvelable.

RTE c'est un opérateur de l'état et donc la voix de son maitre, comme l'Ademe etc. Ils sont payer pour te vendre la politique du gouvernement.

 

9 minutes ago, zozio32 said:

Franchement, l’état, RTE, serait juste trop idiot, ou bien c'est seulement le lobby vert qui arrive a imposer cela. Je ne demande même pas que ce soit le scenario principale, juste qu'il existe.

L'état ça n'existe pas ... derrière il y a des gens qui font carrière ... des gens qui doivent se faire élire ... des lobbyiste qui doivent justifier leurs revenues etc.

Tout se petit monde vie dans sa gentille mythologie ... et s'intéresse assez peu à ce qui se passera dans 10 ans ... leur carrière sera derrière eux ... ou ils bosseront dans le privé à te vendre de l'électricité 10 fois le prix.

 

9 minutes ago, zozio32 said:

 ou bien c'est seulement le lobby vert qui arrive a imposer cela.

Le lobby vert c'est un agenda politique qui vise la prise du pouvoir et qui est aussi près à tout que les autres pour cela. Bruler dans montagne de charbon en Allemagne, stocker des montagne de lampe fluorescente en France, produire des isolant RT2020 ultra polluant etc.

Et comme le "vert politique" n'existe que fédéré autour de leur haine du nucléaire ... ils sont prêt à toute les compromission pour continuer à exister sur ce thème.

 

9 minutes ago, zozio32 said:

Fukushima ca a eu un impact long en Allemagne, pas en France (et encore, l'investissement en berne sur le nucléaire y doit peut être quelque chose). On ne peut pas prédire qu'il n'y aura pas de réaction dans 5 ans, 10 ans si il y a un autre pépin. Ça dépendra du contexte, de l’état de la politique en France, en EU.

A ce sujet, on a faillit avoir des coût de financement plus élevé si le nucléaire n’était pas classe vert pour l'UE. Ce genre de risque existe, ça ne sert a rien de le nier.

C'est pas un risque c'est un choix politique. Si ton choix politique c'est de laisser ton voisin concurrent te déclarer la guerre et de baisser ton futal ... faut changer de métier.

9 minutes ago, zozio32 said:

Et encore une fois, personne je crois sur ce fil n'est contre le nucléaire et refuse d'accepter les challenges de l'industrie éoliennes et solaire. Il faut en France réinvestir dans le nucleaire et cela serait bien que d'autre pays suive. Mais on ne peut pas nier qu'il y a aussi des problème et des difficultés avec cette industrie. La prod décroît depuis 2011 en France, n'allait pas dire que juste prolonger les centrales sera facile. Il y a forcement bcp de boulot juste pour garder le niveau de prod actuelle.

Si justement ... il n'y a pas la place pour tous les investissements, toutes les subvention, et tout les prix ... tu ne peux pas avoir le beurre l'argent du beurre et le cul de la crémière.

A un moment il faut avoir un plan sérieux et s'y tenir.

Mettre des monceau de pognon dans un éolien français qui ne rend pas le service attendu c'est comme si tu brulais tes bifton sur ton balcon. Ça coute un rein et ça produit du CO² en remplaçant une énergie qui n'en produit pas!!!

  • Like 2
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

en gros il n'y a que des mechants partout (gouvernement, gaziers, RTE, lobby "vert") et les gentils du nucleaire sont incapable de faire passer leur discours. Meme si je dois admettre que toute tes affirmations pris une a une ne sont pas forcement contestables, l'impression generale que tu donne c'est qu'il y a une conspiration de gens qui se coordonne pour avancer un point de vue nocif a leur seul avantage. Avec ce type de discours, on ne peut pas faire de democratie: ceux qui sont contre nous, ceux qui exprime une opinion differente, sont forcement soit idiot soit mauvais.

Ceux qui sont contre le nucleaire me tiendrait le meme discours dans l'autre sens: le lobby du nucleaire en France est tout puissant et on ne peut rien faire contre. Il se debrouille pour cacher les pollutions et les impacts negatifs, les couts et tout le reste.

En general, quand on me presente des avis aussi tranché sur des problemes aussi complexe, j'ai beaucoup de mal a faire confiance aux propos exprimés. Qu'on ne reconnaisse aucun avantage a une/des technology qui est fondamentalement sure (pas de marée noire, une pale qui tombe ou un hub qui prend feu ce n'est pas grand chose), qui est arrivé a maturité relativement vite avec encore une marge de progression technologique, qui produit une energie a un cout certes un peu plus elevés mais cela reste acceptable, dont la source ne depend d'energie ne depend pas de geopolitique ou des cour du marché, c'est assez caricaturale. Et reconnaitre certain avantage et comprendre le point vue de leur avocat, cela ne veut pas dire qu'on occulte les problemes associé a cette technologie.

  • Like 1
  • Haha 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 33 minutes, zozio32 a dit :

en gros il n'y a que des mechants partout (gouvernement, gaziers, RTE, lobby "vert") et les gentils du nucleaire sont incapable de faire passer leur discours. Meme si je dois admettre que toute tes affirmations pris une a une ne sont pas forcement contestables, l'impression generale que tu donne c'est qu'il y a une conspiration de gens qui se coordonne pour avancer un point de vue nocif a leur seul avantage. Avec ce type de discours, on ne peut pas faire de democratie: ceux qui sont contre nous, ceux qui exprime une opinion differente, sont forcement soit idiot soit mauvais.

Ceux qui sont contre le nucleaire me tiendrait le meme discours dans l'autre sens: le lobby du nucleaire en France est tout puissant et on ne peut rien faire contre. Il se debrouille pour cacher les pollutions et les impacts negatifs, les couts et tout le reste.

En general, quand on me presente des avis aussi tranché sur des problemes aussi complexe, j'ai beaucoup de mal a faire confiance aux propos exprimés. Qu'on ne reconnaisse aucun avantage a une/des technology qui est fondamentalement sure (pas de marée noire, une pale qui tombe ou un hub qui prend feu ce n'est pas grand chose), qui est arrivé a maturité relativement vite avec encore une marge de progression technologique, qui produit une energie a un cout certes un peu plus elevés mais cela reste acceptable, dont la source ne depend d'energie ne depend pas de geopolitique ou des cour du marché, c'est assez caricaturale. Et reconnaitre certain avantage et comprendre le point vue de leur avocat, cela ne veut pas dire qu'on occulte les problemes associé a cette technologie.

Perso je ne vois qu'une chose. Le vert c'est à la mode. c'est in.

Et vu que ça mange pas de pain pour l'instant. Et vu que tu as juste à acheter une brosse à dent en bambou et en poil de cul de yack pour être écolo. Pourquoi les gens devraient se poser des questions.

Et vu que c'est à la mode et que ça attire les jeunes pourquoi se priver de cette électorat ?

Tout ça c'est juste un concours de circonstances et la matérialisation de la feignantise intellectuelle. Je sais pas si tu as déjà parler de tout ça avec des gens lambda mais moi en tout cas c'est systématique... Des idées reçues, du dogmatisme et de la conneries de la part de gens qui se drape de la vertu de l'écologisme.

Link to comment
Share on other sites

le vert c'est a la mode a cause du changement climatique, du declin de la biodiversité, de beaucoup de scandale sanitaire (les mouvement remontent au DDT) etc. Ce qui mange du pain, c'est de ne rien faire pour y remedier. Il y a maintenant plein de rapport qui insiste sur les couts probleme environmentaux qui ne sont pas issus d'organisme specialement "vert" (rapport Stern, 2005 par exemple) C'est Tatcher en 1990 qui alerte sur les probleme du au changement climatique future. Il faut ajouter a cela les probleme de securité energetique du a notre dependance au energie fossile, il y a plein de raison pour vouloir se passer des energies fossiles. Tu ajoutes aussi les problemes migratoires que cela va generer.

Alors ca va de paire chez beaucoup avec un vernis vert branché, mais cela ne change rien au fond. Il faut transitionner vers des sources energetiques non-fossiles. Pour les transports, c'est en grande partie de l'electrification des autos (c'est efficaces), du velo (electriques ou pas) et autres (hydrogène et derivées, sustainable aviation fuel) pour les cas ou les batteries ne sont pas adaptées (transport maritime, aviation, ferroviaire non encore electrifiée, poid lourds longue distance). Dans beaucoup de pays EU, ca passe aussi par une transformation de la generation electrique.

On fera surement encore des economies d'energies dans le batiments, la croissance population est limitée en Europe, mais le shift passera forcement par un accroissement de la generation elec au niveau européen. Il est categoriquement impossible de mettre du nucléaire partout en Europe (pas d'envie politique et du publique, pas de supply chain européene, exemple calamiteux des derniers EPRs, coûts d'Hinkley Point), donc cela passera par du renouvelables. On peu essayer de resister en France avec que du nucléaire, mais du coup a aller a contre courant du reste, c'est plus difficile a financer, il y aura constament des opinions publiques contres, on ne benefiecra pas de l'acquis techno-economique, du savoir faire, developpé par les autres pays qui auront depenser de la R&D (merci le Denmark d'avoir financer le dev des eoliennes, qu'on peut maintenant acheter sans avoir du payer la R&D: on peut voir la chose comme ca aussi, c'est pas juste tout benef pour le Denmark), c'est des emplois qualifié (on a une activité solaire flottant qui se developpe tres vite, avec un export d'expertise technique hors Fr par exemple dans ma boite).

Mais au niveau européen, la messe est site je pense. On ne gagnera rien a aller contre. Donc je trouve ca tres bien qu'on promeuve en France un renouveau du nucléaire (techno fondamentalement propre, stable, mais faire l'impasse completement sur le reste me parait assez absurde aussi.

Apres bien sur il faut faire evoluer la gestion du reseau pour pallier l'intermitance, installé plus de capacités sur des techno differentiées (vent solaire tidal autres) et des geolocalisation variée pour limitée la variabilité de la prod, developper le stockage.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, g4lly a dit :

C'est pas un problème d'opinion, soit ça à du sens soit ça n'en à pas. En quoi le nucléaire serait insensé?

Je n'ai pas dit que le nucléaire était insensé mais vouloir miser sur le TOUT nucléaire.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, g4lly a dit :

Mettre des monceau de pognon dans un éolien français qui ne rend pas le service attendu c'est comme si tu brulais tes bifton sur ton balcon. Ça coute un rein et ça produit du CO² en remplaçant une énergie qui n'en produit pas!!!

L'éolien est non seulement une arnaque, mais après 20 ans d'investissements à coups  de taxes, on a monté 8000 éoliennes qui défigurent les  paysages et ne produisent que 7% de la production électrique française en 2021. On court après une chimère.

il y a 3 minutes, Paschi a dit :

Je n'ai pas dit que le nucléaire était insensé mais vouloir miser sur le TOUT nucléaire.

Et pourquoi pas rester sur les 75% de production nucléaire, en France. Il faut pas oublier que désormais, les réseaux des pays européens sont interconnectés. On peut utiliser le'éolien allemand quand c'est intéressant et réciproquement.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 6 heures, Paschi a dit :

Je n'ai pas dit que le nucléaire était insensé mais vouloir miser sur le TOUT nucléaire.

mais, aujourd'hui qu'a t on ?

à ton avis, quelle est la production d'éléctricité en photovoltaique, en Suisse ? (par rapport à l'ensoleillement du Maroc, par exemple)

quelle est la production d'électricité d'origine eolien, en Suisse ? (j'en suis à la production locale, pas celle achetée à l'étranger)..

à quoi correspond cette production (éolien et photovoltaique) par rapport aux besoins ??? quel pourcentage ?

 

quant à conchier le nuke, j'entends.... simplement, d'une part, les pays bordant la France sont interessés par son electricité, quelque soit sa provenance, du moment que le nucleaire n'est pas chez eux ou, qu'en cas d'accident, ils ne soient pas atteints...

 

pour te donner une idée de mes arguments, il y a moins de 6 mois, la SNCF, (les CFF français) voulait  alimenter les trains à l'éolien et au solaire vers Perpignan.. donc, la nuit, il faut ressortir les pédales pour les clients...

 

et, pour le reste, tu as déjà vu des jours sans soleil, avec des temperatures fortement négatives, et qui durent ............................... quelques jours.

ça caille les meules ; donc, si tu enleves le nuke (dans l'idée) que tu bannis le charbon, explique moi avec quoi les gens vont se chauffer et s'éclairer, que les voitures vont se recharger et que les entreprises vont pouvoir tourner ?...

 

sous nos latitudes, le nuke a encore de tres beaux jours devant lui (avant la geothermie ?)

 

et, sinon, si on parlait bilan carbone, depuis le premier coup de pelle pour construire et installer une éolienne jusqu'à son démantèlement ? (ou des panneaux solaires.... au fait, quel rendement, un panneau solaire ???)

 

https://www.lemondedelenergie.com/electricite-ineptie-renouvelables/2021/12/10/

 

Edited by christophe 38
Link to comment
Share on other sites

alors on fait quand meme des modelisations assez fines en prenant en compte les variations climatiques pour la generations d'elec.   Effectivement, c'est un defi reconnu, et adressé: variabilité des sites d'implemetations et des techno, + stockage. L'utilisation de la capacité hydro va surement varier, ca tombe bien il y en a bcp en suisse et autour de la suisse.

Le developement de l'eolien sera probablement concentré en offshore, avec des turbine autrement plus consequente que ce qui forme la base des 8000 turbines installées. La techno evolue, tant mieux.  Mais avec une technologie qui evolue vite, regarder le passer pour predire le future n'a aucun sens.

et ni moi ni Pashi ne "conchions" le nuke ici, vous avez vu ca ou que nous sommes anti-nucléaire?

Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, zozio32 a dit :

Le developement de l'eolien sera probablement concentré en offshore, avec des turbine autrement plus consequente que ce qui forme la base des 8000 turbines installées. La techno evolue, tant mieux.  Mais avec une technologie qui evolue vite, regarder le passer pour predire le future n'a aucun sens.

et ni moi ni Pashi ne "conchions" le nuke ici, vous avez vu ca ou que nous sommes anti-nucléaire?

Cette solution est loin d'être épargnée par certain problème.

Déjà quel durée de vie pour une turbine dans un milieu aussi hostile que l'eau de mère. Aillant vécu l'essentiel de ma vie près de la seul usine maréemotrice du monde je peux dire que c'est pas une sinécure. Énormément de maintenance, problème d'accumulation de vase dans le delta en l'embouchure, la perturbation de l'écosystème et plus de 40 ans pour rentabiliser l'investissement.

Je suis d'accord avec le constat on est d'accord. Mais à quoi ça sert de s'emmerder à faire de l'éolien si c'est pour changer de téléphone tout les deux ans, rouler en SUV en ville et consommer comme un taré internet avec la conviction de bien faire pour la planète...

Link to comment
Share on other sites

Les turbines en mer sont prevues pour 25 ans, avec un changement de pales a mi-vie. On bosse justement sur les case study d'O&M en ce moment pour les futures pars eoliens flottant offshore (turbine 20 MW...)

de maniere generale pour les couts d'O&M en eolien offshore, je te quote un rapport carbon trust de 2020 (dites-moi si une traduction est necessaire):

"O&M costs have decreased over the last decade from over £90,000 to around £75,000 per MW. The scale-up of turbine size has been attributed to 60% of O&M savings, largely due to improved turbine availability as turbines can now operate for longer without the need for maintenance. This has been enabled through optimised designs, planning of logistics, and access improvements. Availability is now between 95 and 98%."

Ca c'est le passé, on pense faire mieux sans probleme pour le future

Link to comment
Share on other sites

au fait, j'ai une estimation de cout de 50 €/MWh pour le nucléaire (https://www.isotope.energy/blog/les-couts-de-lenergie-nucleaire/).

Si c'est a peu pres bon, c'est tout a fait comparable au couts prevu pour l'eolien offshore a construire. Le lien specifie tout de meme qu'en effet il faut ajouter au prix de l'eolien le "cout de l'intermitance" (expression perso), ce qui fait que le nucleaire restera bon marché. En soi, je ne conteste absolument pas cela: le nucleaire est une tres bonne option en France, par contre dire que l'eolien offshore et le solaire sont une gabegie "monumentale", que cela va mener a la pauperisation des economie, et qu'il n'y a aucun probleme avec le nucléaire, cela parrait abusif, avec quand meme de grosse incertitude sur les projections en generale.

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, zozio32 a dit :

Les turbines en mer sont prevues pour 25 ans, avec un changement de pales a mi-vie. On bosse justement sur les case study d'O&M en ce moment pour les futures pars eoliens flottant offshore (turbine 20 MW...)

de maniere generale pour les couts d'O&M en eolien offshore, je te quote un rapport carbon trust de 2020 (dites-moi si une traduction est necessaire):

"O&M costs have decreased over the last decade from over £90,000 to around £75,000 per MW. The scale-up of turbine size has been attributed to 60% of O&M savings, largely due to improved turbine availability as turbines can now operate for longer without the need for maintenance. This has been enabled through optimised designs, planning of logistics, and access improvements. Availability is now between 95 and 98%."

Ca c'est le passé, on pense faire mieux sans probleme pour le future

Ça ne change pas l'impact que pourra avoir ses turbines sur l'écosystème marin. Écosystème déjà fragile.

Et je viens d'y penser. Mais c'est assez ironique de savoir que la maintenance de ses turbines va se faire avec bateaux et zodiac...

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,764
    Total Members
    1,550
    Most Online
    yggtor
    Newest Member
    yggtor
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...