Sign in to follow this  
Scarabé

Quelle protection pour les Eparses ?

Recommended Posts

Apres lecture de ce fil  

http://www.air-defense.net/forum/index.php?topic=5632.1380;topicseen

j’ouvre ce nouveau sujet dans cette partie. =|

C’est vrai que comme vient de le dire PolluxDeltaSeven les Eparses font rêver contrebandiers, pêcheurs locaux, et les côtes africaines et malgaches ne sont pas si loin. Les pirates somaliens également s'aventurent de plus en plus dans le sud de l'océan Indien. La menace est donc bien la. >:(

Mais il ne faut pas oublier aussi que Juan de nova et Europa ont une piste d'atterrissage, où les Transall de l'armée de l'air décollent et se posent en principe tous les quarante-cinq jours pour assurer la relève et apporter le ravitaillement, au détachement d'une quinzaine d' hommes qui occupent en permanence ses îles. En cas d'urgence, bien sur ces militaires peuvent appeler des renforts grâce aux moyens satellitaires dont ils disposent, sur place.

Le BATRAL de la Réunions et aussi régulièrement employé pour effectuer les relèves de garnison dans ce coin de France. Il transporte toujours avec lui un LCVP spécialement fabriqué pour cette mission.

Voir photo

http://www.netmarine.net/bat/batral/lagrandi/photo30.htm

Pour info le faible tirant d’eau de ces plages empêche un bâtiment comme le BATRAL de venir beacher directement sur ces îles.

Le scénario de projection de force de renfort sur cette zone en cas de  menace faible et assez simple.

Atterrissage de Transall directement sur la piste ou parachutage d’un escadron du 2 e RPIMA depuis la Réunion. Bien entendu dans le même temps l’unité navale la plus proche de la garnison qui aura lancé le May day devra bien sur se rendre au plus vite au large de cette îles.

Maintenant quand une force extérieur rentre en jeu c'est beaucoup plus compliquée

S j’ai le temps je vous écrirais un scénario un peu plus complet. :oops:

Sur cette base:  

Après la découverte de champs pétrolier dans le canal du Mozambique.

La marine et l'armée  Sud Africain afin d'agrandir leur ZEE commence un blocus naval d’Europa et de Bassa de India

Dans cette histoire bien sur les sous marins Sud Africains ont bloqués le canal du Mozambique au Nord et les Frégates Meko sont au Sud avec des Gripens en couverture.

Et nous bien sur nous devons projeter des Rafales et des ravitailleurs en urgence sur la Réunion et des Frégates ASM et des SNA pour soutenir un groupe Amphibie qui se prépare à Toulon. :happy:  

Info supplémentaire

Madagascar autorise le survol de son territoire aux avions Français. Le Mozambique qui lui pense au Pétrole soutient l'Afrique du Sud.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Madagascar revendique l'île Europa, donc je ne vois pas pourquoi ils autoriseraient les avions français le survol de leur territoire.

Le Mozambique soutient l'Afrique du sud de quelle manière ?  :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et Mayotte avec sa piste apte à recevoir des longs courriers ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Maintenant quand une force extérieur rentre en jeu c'est beaucoup plus compliquée

S j’ai le temps je vous écrirais un scénario un peu plus complet. :oops:

Il faut trouver le moyen d'impliquer plus qu'un petit pays sinon on se trouve assez rapidement dans un scénario de police sans trop de suspens. J'essaie :

On découvre du pétrole (ou de l'Uranium ou du poisson très cher) autour des îles éparses et on en soupçonne même autour des ZEE de Mayotte ou de la Réunion. La France ayant classé ces zones réserves naturelles et n'ayant pas vraiment besoin de les exploiter (pour l'instant en tout cas) on ne se rend pas du tout compte de la fortune que ça pourrait représenter (contrairement à nos voisins africains et leurs conseillers chinois et/ou japonnais et/ou américains)

L'Union Africaine déclare une fois de plus (comme en 2004) que la France occupe les îles de Mayotte et de La Réunion et ne reconnait plus sa souveraineté sur les îles Éparses (ni sur nos 2 DOM africains) Vu que cette déclaration concernait aussi des territoires du Royaumes Unis, de l'Espagne et du Portugal, on n'en tient pas compte (en plus comme d'habitude on snob ces africains et on oublie de lire les rapports des services d'espionnages)

Si on rajoute qu'on entretient de bonne relation avec la puissance militaire locale (l'Afrique du Sud) qui envoie ses pilotes s'entraîner en Suède et s'équipe de nouveau gripen d'occasion et dont la marine participe régulièrement à des exercices avec nous ou les USA (et leurs SSK arrivent même régulièrement à se mettre en position de tir sur un CVN) cela explique pourquoi malgré les signes avant coureur il n'y a aucune préparation du coté français.

Donc l'Union Africaine (officiellement Mozambique, Madagascar, Afrique du Sud, les Comores et Maurice avec le soutient matériel des autre pays) décident d'envahir les îles éparses et nous demande d'accorder l'indépendance à la Réunion (qui pourrait faire un Etat avec l'île Maurice) et de "rendre" Mayotte à l'Union des Comores (qui pourra éventuellement être indépendante si elle le souhaite).

Nos îles quasi désertiques sont attaqué par des navires de débarquement, des hélicoptères ou des avions de transport (pour ceux qui ont une piste) et nos troupes sur place (une quinzaine de soldats au maximum, peut-être une cinquantaine si par mal chance c'est pendant une relève) sont rapidement submergés et finissent par se rendre après s'être bien battu (ou non, ça ne change de toute façon pas grand chose) Il s'agit d'une attaque venant de plusieurs pays de l'Union Africaine ce qui leurs permet d'avoir assez de moyens pour attaquer presque simultanément toutes nos îles. Évidement la Réunion et Mayotte ne sont pas touché (trop peuplé et trop bien défendu pour une attaque surprise sans moyens lourd)

La plupart des îles reçoivent des aménagement pour permettre d'y déployer une batterie de DCA, un radar et un détachement de 2 à 6 gripen ou J10 (suivant l'occupant s'il s'agit de l'Afrique du Sud ou du Mozambique)

La Russie (qui sert d'intermédiaire) nous propose d'abandonner les îles éparses à leur nouveaux propriétaires (île Maurice, l'Afrique du Sud et Madagascar ou le Mozambique suivant la participation ou non de Madagascar) et en échange l'Union Africaine acceptera de considérer la Réunion et Mayotte comme définitivement française et la France pourra être membre de l'UA (vu qu'il s'agira d'un pays reconnu comme ayant un territoire en Afrique)

L'Afrique du Sud interdit à notre flotte de guerre (tout ce qui est plus gros/dangereux qu'un batral ou une floréal et encore ils doivent retourner dans leur port respectifs) de s'approcher du nos îles que ses sous-marins ont officiellement l'ordre de couler. Ces gripen sont parfaitement opérationnels (une série de pilotes et de mécaniciens reviennent d'une formation en Suède et ils ont rapporté des pièces détachés) et peuvent même être déployé assez facilement sur une piste fraichement conquise. La plupart des pays d'Afrique refuse de nous soutenir ou de nous autoriser le survol de leur territoire et soutiennent même le camps adverse. Le Tchad nous demande de laisser nos avions au sol ou au moins de ne pas s'en servir pour ce conflit. Djibouti nous demande d'être discret, ils acceptent que nos avions y fassent escale entre la métropole et la réunion ou Mayotte, mais ne veulent pas qu'on opère de chez eux. Madagascar (ou le Mozambique) vient de s'équiper de deux escadrilles de J10 (donc 40 voir 50 avec les réserve pour l'attrition) même si la seconde escadrille vient à peine d'être formée (le retour de Chine a été un peu précipité pour pouvoir participer au conflit) la première est parfaitement opérationnelle et peut se servir de la seconde comme d'une réserve. L'île Maurice pourrait aussi avoir acheté/loué quelques FC1/J10 chinois (avec pilotes) ou Mig29/Su27/F16 (avec mercenaires) pour la durée de l'opération et devant être financé par les ressources présentent à Tromelin (donc il ne faut pas que ça coûte plus de quelques années d'exploitation, on n'aura peut-être que des J7). Les Comores pourraient avoir fait la même chose dans le but de s'approprier Mayotte (mais c'est plus risqué pour pas grand chose, c'est bien parce qu'ils ont pu bénéficier d'un prix de groupe) L'Union Africaine (principalement l'Afrique du Sud et Madagascar ou le Mozambique) peut compter sur le soutient matériel de la Chine mais subit un embargo sur les armes de la part de l'Europe et des USA. On pourrait même rajouter que la Chine (soutient officiel de l'UE devant l'ONU) effectue aussi la première grande sortie de son premier PA (avec la quasi totalité des SNA d'opérationnels autour) mais elle dit que ça n'a strictement rien à voir et qu'il s'agissait d'un exercice programmé.

La Russie fait du commerce et veut bien vendre des armes à qui peut la payer cash. Ses Su33 auraient d'ailleurs été tous vendu à la Chine, l'aéronavale russe passant sur Mig29K et une bonne partie de ses meilleurs pilotes ayant quitté l'armée pour le mercenariat.

La France vient d'avoir plusieurs morts suite à l'attaque surprise, on a en plus une crise politique intérieure et on vient de réaliser qu'on pouvait tirer profit de nos îles. Autant de raisons pour faire une bonne petite guerre qui permet de détourner l'attention des problèmes intérieur et de se venger. On a le soutient des Anglais (qui acceptent même de nous prêter des troupes si on paye la casse) des Américains (qui nous laissent utiliser Diego Garcia et pourraient même nous prêter quelques KC135, B52, SNA et satellites même s'ils sont bien occupé à surveiller/espionner le Shi Lang et ses J15) les autres pays de l'UE se contentent d'appliquer un embargo vers l'Afrique et peuvent nous vendre des munitions, mais ne veulent pas participer officiellement au conflit. On décide donc de reprendre nos îles "presque" tout seul.

A vous de jouer maintenant.

A mon avis coté français:

On peut difficilement envoyer un BPC ou même le CdG sans une grosse escorte (et encore même les CVN US avec une escorte à l'américaine ont eu des problèmes en exercice) tant que nos SNA n'auront pas fait le ménage. Ou alors il faut rester hors de portée des SSK sud africains, mais ça risque de poser problèmes avec les SNA du Shi Lang qui pourraient traîner. On pourrait même dire que notre CdG vient de participer à beaucoup d'opération militaire (Libye ou autre) donc on doit officiellement le laisser se reposer (ce qui permet d'expliquer pourquoi on ne l'envoie pas tout de suite sans montrer que c'est parce qu'on a peur)

On enverra nos SNA traquer la flotte Africaine. Avec un peu de chance on pourrait aussi compter sur des SNA alliés (au moins anglais). Nos ravitailleurs et les ravitailleurs anglais (qu'on peut presque tous louer pour l'occasion) se déploient à la Réunion et Mayotte, deux détachements de rafales y sont aussi envoyés ainsi que 2 batteries de SAMP/T et des ATL2. La menace aérienne est considéré comme très élevé et chaque avions de transport militaire vers la métropole doit être escorté (on se met même à faire des convois aériens) ainsi que chaque navire. Si on se met à utiliser (ou plutôt que les autres le croit) des avions ou des navires civils, il faudra peut-être aussi escorter les navires et avions civils ravitaillant nos îles.

J'ai peur que ce soit assez long. Avec un peu (beaucoup) de malchances un de nos SNA va se faire couler, on perdra quelques avions de transport et ravitailleurs voir même des rafales surpris par la présence de gripen/J10 basés aussi près de la zone conflit et qui arriveront même à bombarder un de nos aérodromes en détruisant notre SAMP/T pas encore monté ou saboté par des troupes déjà infiltrés avant le début du conflit comme travailleurs clandestins. Si ça se passe vraiment mal, que les US ne veulent pas nous aider (pour ne pas se disputer avec les Chinois) on pourrait même être amené à se poser la question de comment conserver la Réunion et Mayotte qui souffrent d'un blocus aérien et naval.

Share this post


Link to post
Share on other sites

le gros souci c'est que les 3 s/m sud af sont à quai tout comme les Gripen qui eux sont presque tous stockés quant aux 4 classe Valour leur valeur opérationnelle est sujette à caution...

pour que le scenario soit crédible il faut un adversaire opérationnel et capable de se projeter

je rappelle que lorsque l'armée de terre sud af est allée faire une démonstration de force au Lesotho il y a qq temps les gusses ont subi de très lourdes pertes ... au Lesotho !

La Sudafriquie de 2011 n'est plus celle des années 70/80

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonsoir

du petrole aurait été découvert en mer, au large du Mozambique...

les Comoriens pensent que les nappes pourraient aller jusque dans leurs eaux

sinon, etant le local de l'etape, pour encore une semaine, je crois que les sudaf ont une vue sur quelques unes des Eparses, Mada sur une autre...

mais, ont ils les moyens de leurs désirs ?

sinon, le scenario est interessant

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ni l'un, ni l'autre n'ont les moyens nécessaires.

Les Sud-Af rament déjà sévère ne serait-ce que pour mettre à l'eau une seule de leurs MEKO. Et ils ont raboté leurs forces armées depuis près de 20 ans. Quant aux Malgaches, le peu qu'ils avaient rouille au sud-est de l'aéroport de la capitale, ou ne sert que pour les lendemains d'élections.

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour que le scenario soit crédible il faut un adversaire opérationnel et capable de se projeter

En fait je pense qu'il faut presque un an de préparation aux pays africains et supposer qu'on ne verra rien.

En un an avec des budgets "suffisant" il doit être possible de former du personnel en Suède (pour les SSK, c'est plus compliqué) Quand au Mozambique ou à Madagascar, il faudra probablement un véritable détachement chinois (avec des pilotes instructeurs et des techniciens de l'industriel en grand nombre) pour que leur aviation ressemble à quelque chose.

Bon on peut aussi avoir presque le même scénario jusqu'à l'attaque surprise. A ce moment le premier C130 qui se pose "pour problème technique" sur une de nos îles se fait accueillir par notre gendarme et sa quinzaine de soldat. Pendant la bataille, les français arrivent à prévenir de ce qui se passe et arrivent peut-être même à garder le contrôle de l'île (à 15 contre 100 ce n'est pas forcement perdu si les 100 sont à découvert sur une piste et ont le mal de l'air) ou à se rendre avec très peu de pertes de notre coté et en démoralisant ceux d'en face. Les autres détachements ont le temps de se préparer et causent donc un grand nombre de pertes. On avait un SNA dans le coin qui arrive à repérer et couler discrètement les sous-marins sud africains. Les rafale rappliquent en quelques heures et à peine arrivé repartent pour intercepter les J10 partis soutenir un débarquement ou attaquer nos avions/navires de transports. Les Sud Africains déploient 10 de leur gripen avec leurs meilleurs pilotes et mécaniciens sur Europa mais reçoivent presque aussitôt la visite de 2 rafale avec 6 AASM chacun et perdent donc 10 gripen et un C130 (ou alors on détruit juste la piste et on récupère les avions comme prise de guerre) Les rafales récemment basés à Mayotte et à la Réunion mènent une série de raid sur les bases aérienne et les port des pays voisins détruisant la quasi totalité des forces aériennes et des marines. Le GAN chinois s'aventure trop près de la zone de combat (interdite à tout navire non belligérants) et on abat une partie de son aviation et leur SNA sont coulés (enfin là même si personne nous croit, on y est pour rien ce sont les américains qui se sont défoulés)

L'Union Africaine capitule. Les Comores qui nous avaient déclaré la guerre en même temps que les autres pour pouvoir prendre Mayotte se trouve en guerre civile avec Anjouan et Mohéli qui demandent à être rattachés à la France et obtiennent un statut de protectorat français (précédant un futur rattachement à la région de Mayotte et une départementisation), l'île Maurice est placé "provisoirement" sous contrôle français et pourrait redevenir colonie français (enfin ça remonte à très loin, mais il y a une grosse minorité de francophone donc c'est jouable) Les Comores (enfin juste l'île de Grande Comore vu que le reste du territoire vient d'être rattaché à la France) l'Afrique du Sud, le Mozambique et Madagascar doivent verser des indemnités (qui peuvent aussi comprendre la cession d'îlot ou la redéfinition de la ZEE) à la France. Et pour finir la France est admise dans l'UA et son "occupation" de plusieurs îles habités (5 du coup si on rajoute les conquête territoriale) est reconnu comme parfaitement légitime.

En plus vu que le rafale a fait la preuve de son extraordinaire puissance (même/surtout face aux J15 chinois) et vu qu'on s'est rendu compte qu'on était déjà en guerre presque ouverte avec la Chine, on signe la vente de 150 rafale à Taïwan (avec une option pour une centaine d'autre) ce qui permettra à Dassault de réaliser d'autres ventes et d'atteindre l'objectif initial des 1000 rafales de produit.

Bon j'y crois encore moins.

Share this post


Link to post
Share on other sites

hummmm Arpa  =)

c'est Clemenceau, je crois, qui disait "les traités de paix portent en eux les germes de la prochaine guerre".

Humilier les adversaires avec des "prises" de terrain, d'iles, c'est le meilleur moyen de leur "imposer" une revanche.

Toujours le local de l'étape, sur Mayotte, je crois pouvoir te dire qu'annexer/rattacher/prendre les Comores serait tout sauf un gain.

Le temps s'est arreté en 1975.

aucune economie, aucune production, niveau de vie tres bas..

non, pas une bonne idée..

déjà qu'avec Mayotte ce n'est pas facile (d'autant que c'est le seul ilot de prosperité dans un rayon de 3 à 5 000 km autour (hors Reunion et Maurice)...

ça attire tous les malheureux de ce coin d'hémisphere.

à toute ? ^-^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Scénario intéressant, j'aime bien le principe.

Le vrai problème est celui du timing. Là maintenant, et dans les 10 prochaines années, je ne vois absolument pas comment ce serait possible. Les forces continentales sont dans un état déplorable, et l'Afrique du Sud est vraiment tombée bien bas, à tel point que le Bostwana est pas loin de représenter la force aérienne de référence dans le coin, pour dire!

Si on veut que le scénario fonctionne, il faut imaginer une sorte de monde idéal pour l'Afrique, au moins pour l'AfSud et le Mozambique disons, avec une bonne reprise en main, éventuellement l'exploitation de ressources sur place (quoi que en AfSud le problème ne vient clairement pas des ressources).

Parce que une flotte de SSK, ça ne se remet pas à niveau en 1 ou 2 ans. En moins de 5 ans, les Sud Africains ont perdu près de 20 ans d'expérience, et il faudra au moins une décennie pour qu'ils retrouvent un niveau ne serait-ce que correcte. Et correcte, c'est très loin d'être suffisant pour tendre une embuscade à des navires et sous-marins français!

Ceci étant dit, le scénario a le mérite d'illustrer ce que je disais dans l'autre topic: on ne peut pas du tout parier sur ce que sera le monde dans 20 ou 30 ans. Peut-être qu'à ce moment là le scénario sera crédible. A partir de là, une puissance multi-continentale comme la nôtre ne peut pas se passer d'une force aéronavale crédible, qui se construit sur plus de 30 ans.

Share this post


Link to post
Share on other sites

(d'autant que c'est le seul ilot de prosperité dans un rayon de 3 à 5 000 km autour (hors Reunion et Maurice)...

Je rajouterais les Scheychelles, non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui, en effet, les Seychelles

mais, sur Mayotte, les clandestins viennent principalement d'Afrique centrale, de Mada bien sur, des Comores c'est évident, pas de Maurice, pas des Seychelles.

Ils viennent aussi d'Asie, des contreforts de l'Himalaya...

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai pas trouvé d'idées pour que l'Afrique du Sud ait une marine moderne qui puisse nous gêner. Pour l'aviation un soutient chinois pourrait permettre de disposer d'une aviation "moderne" et puissante (enfin pour les standards chinois) rien qu'en échange d'une liberté d'exploitation (et d'un soutient politico-militaire contre les occidentaux)

Je ne crois pas que la Chine puisse véritablement aider pour les sous-marins, il faudra peut-être une aide russe ou allemande. D'ailleurs dans un scénario ou la France ne conçoit même pas qu'elle puisse subir une attaque, il reste possible de se former chez nos alliés.

En l'absence des sous-marins sud africains on pourra y envoyer le CdG (ou alors ça se passe dans quelques mois, juste après le début le IPER) ce qui veut dire qu'avec les E2C et une vingtaine de rafale on arrivera sans trop de problème a avoir la supériorité aérienne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Marine Sud'Af est en train de voir gonfler son budget  :oops:

Et rappelons encore une fois qu'un seul de ses submersibles à suffit pour envoyer fictivement par le fond tout une escadre de l'OTAN il y a quelques années  8)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout est dans le "il y a quelques années". Entre temps, ça a dégringolé sévère dans la qualité de la Marine SudAf, même si effectivement c'est en train de remonter. Mais ça, ça prend du temps, une bonne décennie au bas mot, comme je l'ai dis plus haut.

D'ailleurs dans un scénario ou la France ne conçoit même pas qu'elle puisse subir une attaque, il reste possible de se former chez nos alliés.

Même pas besoin de chercher si loin. Si on reporte le scénario de 10-15 ans, l'Afrique du Sud pourrait très bien nous faire la guerre avec des Scorpènes et des Gowind! :)

N'oublions pas que le principal pourvoyeur en navires de surface de la Marine Argentine avant la Guerre des Malouines était l'Angleterre! Des commandes étaient d'ailleurs passées et en pleine préparation de livraison quand ils ont envahi les îles d'ailleurs!

Share this post


Link to post
Share on other sites

l'Afrique du Sud pourrait très bien nous faire la guerre

Hum. Ouais fin bon si on est sérieux 30 secondes et qu'on s'éloigne des délires arpaesques qui voient l'indépendance des DOM sur tous les fils (d'ailleurs qu'est-ce qui légitimerait ça ? Ils sont autant français que les métro), on a jamais vu un loup bouffer un tigre. Et encore moins un dragon (cf M51).

Donc partant de là, l'Afrique du sud ne nous déclarera jamais la guerre. Pas parce-qu'on est plus puissant mais parce-qu'il n'y a aucune raison.

Les îles Eparses sont à nous et relativement éloigner de l'AfSud pour la plupart, et ce n'est pas parce-que certaines d'entre elles sont plus proches de Prétoria que de Paris que cela justifie quoi que ce soit.

A ce que je sache la France ne revendique pas Jersey et ses consoeurs.

La Réunion

N'est pas en Afrique. Je ne vois pas bien en quoi l'UA ou tout autre organisation internationale y aurait son mot à dire.

a guerre avec des Scorpènes et des Gowind!

Tu sais très bien que même si les contrats pour la fourniture de Scorpène débutaient maintenant, 15 ans c'est trop juste. Ce d'autant qu'ils partent vraiment de très bas. J'avais lu dans un DSI que leur soum' était resté en panne très longtemps parce-qu'ils avaient réglé sur alternatif au lieu de continu (ou l'inverse).Bonjour le niveau!

Je sais bien que c'est du "what-if", mais pour avoir lu les autres sur ce forum, on a souvent du mal a trouvé quelque chose de crédible (au niveau du motif de guerre). Les Malouines sont plus l'exception que la règle et les chances pour qu'une telle situation se reproduise sont infimes, et ne concernent ni nos DOM, ni nos TOM,  ni la métro ( y parait qu'un pitre élu suisse veut annexer la Savoie).

Question de démographie. Notre seul OM qui pourrait être en danger serait Saint-Pierre et Miquelon. Peu peuplé, très proche d'un autre pays qui plus est relativement puissant militairement. Mais là aussi la menace est nulle. Par contre si quelqu'un à un scénario what-if le Canada se réveille 250 ans après la guerre de 7 ans pour revendiquer Saint-Pierre et s'enhardir au point de l'envahir, je suis preneur !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et ben, je rappelle que l'Union Africaine se charge aussi de la Réunion :

L'Union Africaine (UA) lors de sa dernière Assemblée Générale (13ème) du 1er au 3 juillet 2009, à Syrte (Libye) a maintenu La Réunion dans la liste des Pays et Territoires sous occupation étrangère (Plan Stratégique 2009-2012).

Le Président en exercice de l'Organisation Panafricaine, le Colonel Mouammar Kadhafi a même déclaré : "souhaiter que l'île française de La Réunion, dans l'Océan indien, puisse un jour rejoindre l'UA.''

Liste des pays / territoires africains sous occupation étrangères :

(Annexe 3 du Plan Stratégique de l'Union Africaine)

. îles Tchagos (Royaume-Uni - base militaire américaine de Diego Garcia)

. île Sainte-Hélêne (Royaume-Uni)

. îles Canaries (Espagne)

. les Açores (Portugal)

. îles Madeires (Portugal)

[glow=red,2,300]. La Réunion (France)

. Mayotte (France)[/glow]

. Ceuta et Melilla (Espagne)

Une raison de plus d'envoyer nos Rafales lui dirent bonjour  >:(

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ collectionneur,

J'avais eu vent de ce que tu as mentionné, mais c'est quand même dramatique un tel niveau d'amateurisme à un niveau inter-étatique.

Et puis quand on voit leur liste, si Saint-Hélène est lâchée, par exemple, qui la récupère ?

De toute ta liste, seule Mayotte pouvait être litigieuse. La deuxième veste électorale pour sa départementalisation, après celle de 1975, aurait du leur rappeler le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes.

Ils vivent dans un monde qui n'existe plus.

souhaiter que l'île française de La Réunion, dans l'Océan indien, puisse un jour rejoindre l'UA

Je connais mal le personnage, mais c'est le genre de phrases onusiennes qui s'interprètent un peu comme on veut. Il n'a pas dit l'île africaine.

Après qu'on souhaite davantage intégrer les dom-com dans leur environnement géographique, pourquoi pas.

La France pourrait très bien passer de statut d'observateur à celui de statut de membre dans l'OEA.

Share this post


Link to post
Share on other sites

on a jamais vu un loup bouffer un tigre. Et encore moins un dragon

Pour le dragon, j'ai du mal à trouver de précédent. Mais un vieux tigre malade et blessé ou un jeune bébé loin de sa mère devient une proie assez "classique" pour une meute de loup. En afrique les lionceaux se font souvent bouffer par des hyènes. Et si on parle des océans, c'est encore pire. Les bébés requin blancs ne sont que des petits poissons commestible pour les thons.

Une guerre concernant nos DOM reste envisageable car il ne s'agit que d'un morceau isolé de notre "grand" pays.

Je sais bien que c'est du "what-if", mais pour avoir lu les autres sur ce forum, on a souvent du mal a trouvé quelque chose de crédible (au niveau du motif de guerre).

Heureusement qu'on n'a pas de véritable motif de guerre. Si c'était le cas le What-if n'en serrait plus un. Mais en 81 il n'y avait pas non plus de véritable motif de guerre ...

Mais là aussi la menace est nulle. Par contre si quelqu'un à un scénario what-if le Canada se réveille 250 ans après la guerre de 7 ans pour revendiquer Saint-Pierre et s'enhardir au point de l'envahir, je suis preneur !!!

Ce what-if n'a qu'assez peu d'intérêts militaires. La question doit se régler politiquement (avec les USA comme intermédiaire) et s'il faut passer à une opération militaire on se contentera de quelques tir nucléaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une guerre concernant nos DOM reste envisageable

Pourquoi ?

Si c'était le cas le What-if n'en serrait plus un

Certains what-if se reposent sur des motifs de guerre plus que crédible.

Ce what-if n'a qu'assez peu d'intérêts militaires. La question doit se régler politiquement (avec les USA comme intermédiaire) et s'il faut passer à une opération militaire on se contentera de quelques tir nucléaires

Il y a plus d'intérêts militaires à faire un what-if sur une grande puissance militaire qui possède 2 grands vecteurs d'attaque (Pacifique/Atlantique), avec des implications géopolitiques énormes => Quid de la réaction du Québec et des autres provinces francophones (surtout si on barbouze) ? Quid de la réaction des USA ? Quid de la réaction de l'UE sur cette guerre dont on connaît l'issue ? Quid de l'avenir du Canada ?,

que sur un pays du tiers-monde dont l'affaire sera torchée avant même d'avoir commencé.

Et je doute que Paris vitrifie Ottawa. Surtout quand il n'y a pas de risques conventionnels. Vaut mieux la jouer fine vu ce qu'on aurait potentiellement à y gagner.

avec les USA comme intermédiaire

Je doute que la France accepte les USA comme intermédiaire. Je doute que la France accepte ne serait-ce qu'un début de négociation avec qui que ce soit.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi ?

"car il ne s'agit que d'un morceau isolé de notre "grand" pays."

Ce que je voulais dire c’est qu’avec un département, une région autonome presque indépendante pourrait subir une tentative d’annexion avec le soutien de mouvements indépendantistes plus ou moins manipulés. Si les Comores arrivent à convaincre les indépendantistes et/ou les musulmans de Mayotte qu’ils ferraient mieux de quitter la France et d’intégrer Comores, on pourrait se retrouver à devoir affronter l’armée Comores soutenue par (ou encore mieux venant soutenir) une partie de la population locale. Même s’il n’y a qu’une minorité qui souhaite quitter la France, ça permet de faciliter grandement la phase d’invasion (d’un point de vue tactique) et d’un point de vue stratégique si on voit aux JT des Mayottais (quelques dizaines ou centaines, mais si ça tourne en boucle on croira qu’il s’agit de toute la population) faire des feux de joie avec leurs cartes d’identités françaises, il deviendra hors de question d’envoyer des soldats français mourir pour les libérer.

Et si une annexion surprise de la Lorraine est impossible à cause de la présence trop importante de troupe à proximité (même si on se limite au conventionnel présent en métropole on doit être dans le TOP 10 mondiale), ce n’est pas du tout le cas de Mayotte ou de la plupart de nos DROM.

Certains what-if se reposent sur des motifs de guerre plus que crédible.

Mais on va faire avec ce qu’on a. La France ne se reconnaît pas d’ennemis et n’a pas de motif de (vrai) guerre avec un autre pays.

Il y a plus d'intérêts militaires à faire un what-if sur une grande puissance militaire qui possède 2 grands vecteurs d'attaque (Pacifique/Atlantique), avec des implications géopolitiques énormes => Quid de la réaction du Québec et des autres provinces francophones (surtout si on barbouze) ? Quid de la réaction des USA ? Quid de la réaction de l'UE sur cette guerre dont on connaît l'issue ? Quid de l'avenir du Canada ?,

que sur un pays du tiers-monde dont l'affaire sera torchée avant même d'avoir commencé.

Comme tu le dis, il y a trop de variables pour qu’on puisse faire quelque chose de concret. Si on arrive à prendre ça pour une déclaration de guerre et que l’enjeu devient le contrôle des francophones Nord américains, le passage en économie de guerre des 2 pays et une guerre longue devient même possible.

Mais la victoire étant très loin d’être assuré (position défensive pour les Canadiens donc on doit se limiter à notre aéronavale et quelques raid d’A330MRTT/Rafale et les Canadiens conservent une grosse armée et la possibilité de s’équiper aux USA) l’usage du nucléaire ne me parait pas forcement absurde. Je ne parle pas d’atomiser une grande ville, mais d’un tir au-dessus d’un désert (ce n’est pas ce qui manque) qui leur ferra perdre (et pour toujours grâce aux radiations) l’équivalent du territoire qu’ils nous ont pris. D’autres tirs pouvant suivre, ils devraient très vite abandonner.

Maintenant si tu veux faire un what if sur une guerre avec le Canada, vas y. Mais développes bien le contexte politique qui va avec. Entre une attaque du Canada à la demande des américains pour mettre HS une station d’espionnage, pour empêcher le pillage de leur ZEE organisé par des navires ayant le soutien français et pour arrêter des terroristes fournissant en armes un groupuscule indépendantiste québécois de quelques dizaines de membres et responsable de la mort de plusieurs milliers de canadiens anglophones, ou une attaque sans le soutient américains et uniquement pour mettre un terme à un parti politique francophone demandant la scission et le rattachement à la France (comme l’exemple réussi de la Belgique ?) il ne s’agira pas du tout de la même réaction et la guerre ne devrait pas finir pareil.

En What-if de forte intensité concernant la France, on pourrait avoir une guerre avec la Flandre au sujet des francophones. Sinon on peut se trouver face à un relativement gros pays lointain pour répondre à la demande d’un de nos alliés. Par exemple le Qatar se fait envahir par l’Arabie Saoudite et la France est seule pour libérer le Qatar (les USA et le reste du monde se contentent de mettre l’Arabie Saoudite sous embargo militaire) Evidement avant de vraiment plancher dessus, il faudra développer le motif de guerre sinon ce n’est pas très crédible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

il deviendra hors de question d’envoyer des soldats français mourir pour les libérer.

ce n’est pas du tout le cas de Mayotte ou de la plupart de nos DROM.

Je pense différemment sur le premier point, concernant le second, les Dom-Com ont suffisamment de forces sur place pour dissuader le premier venu. C'est une chose d'envahir les Malouines, c'en est une autre de prendre le contrôle d'un département avec des centaines/milliers (selon le cas) de militaires hors gendarmerie. Cela entraîne un acte de guerre de plusieurs centaines de morts, ce qui ne passerait pas très bien. Surtout que généralement les DOM ne sont pas isolés.

Je trouve l'outre-mer suffisamment protégé, hors Guyane qui d'ailleurs se renforce. Pas dans l'absolu (pour la protection) mais en fonction de l'environnement géopolitique.

position défensive pour les Canadiens

Certes, mais sur 2 fronts au minimum, dont un a ne lâcher sous aucun prétexte, celui de l'est.

donc on doit se limiter à notre aéronavale et quelques raid d’A330MRTT/Rafale

Typiquement le genre de guerres qui à mon sens ne peut pas être gagner sans engagement à terre.

Maintenant si tu veux faire un what if sur une guerre avec le Canada, vas y.

Je ne m'y connais pas assez. Surtout au niveau des capacités canadiennes. Pour avoir lu le what-if France-Brésil, c'est clairement au-dessus de mes compétences dès qu'on dépasse le stade du bourrinage et du "tout va comme j'aimerai".

Je ne peux pas m'improviser stratège militaire comme ça.

Mais j'avais bien cogiter sur un France-Australie, avec des attaques sur Perth (qui tomberait et nous servirait de point d'appui) via Kerguelen, le Gaé combattant à l'Ouest pour reprendre la NC et les BPC en ambiance guerre totale (Tigre+Leclerc) débarquant au choix à Darwin ou dans le Sud. D'ailleurs j'avais plutôt retenu Darwin, moins peuplé. Les SNA essayant tant bien que mal de faire un blocus naval en détruisant les ports et les frégates AA se plaçant sous les couloirs aériens pour amorcer un début de blocus aérien. (Sur ça j'ai un doute de faisabilité diplomatique).

Je le mettrai peut-être si je sens qu'il est crédible et intéressant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"car il ne s'agit que d'un morceau isolé de notre "grand" pays."

Ce que je voulais dire c’est qu’avec un département, une région autonome presque indépendante pourrait subir une tentative d’annexion avec le soutien de mouvements indépendantistes plus ou moins manipulés. Si les Comores arrivent à convaincre les indépendantistes et/ou les musulmans de Mayotte qu’ils ferraient mieux de quitter la France et d’intégrer Comores, on pourrait se retrouver à devoir affronter l’armée Comores soutenue par (ou encore mieux venant soutenir) une partie de la population locale. Même s’il n’y a qu’une minorité qui souhaite quitter la France, ça permet de faciliter grandement la phase d’invasion (d’un point de vue tactique) et d’un point de vue stratégique si on voit aux JT des Mayottais (quelques dizaines ou centaines, mais si ça tourne en boucle on croira qu’il s’agit de toute la population) faire des feux de joie avec leurs cartes d’identités françaises, il deviendra hors de question d’envoyer des soldats français mourir pour les libérer.

Et si une annexion surprise de la Lorraine est impossible à cause de la présence trop importante de troupe à proximité (même si on se limite au conventionnel présent en métropole on doit être dans le TOP 10 mondiale), ce n’est pas du tout le cas de Mayotte ou de la plupart de nos DROM.  Mais on va faire avec ce qu’on a. La France ne se reconnaît pas d’ennemis et n’a pas de motif de (vrai) guerre avec un autre pays.  Comme tu le dis, il y a trop de variables pour qu’on puisse faire quelque chose de concret. Si on arrive à prendre ça pour une déclaration de guerre et que l’enjeu devient le contrôle des francophones Nord américains, le passage en économie de guerre des 2 pays et une guerre longue devient même possible.

Mais la victoire étant très loin d’être assuré (position défensive pour les Canadiens donc on doit se limiter à notre aéronavale et quelques raid d’A330MRTT/Rafale et les Canadiens conservent une grosse armée et la possibilité de s’équiper aux USA) l’usage du nucléaire ne me parait pas forcement absurde. Je ne parle pas d’atomiser une grande ville, mais d’un tir au-dessus d’un désert (ce n’est pas ce qui manque) qui leur ferra perdre (et pour toujours grâce aux radiations) l’équivalent du territoire qu’ils nous ont pris. D’autres tirs pouvant suivre, ils devraient très vite abandonner.

Maintenant si tu veux faire un what if sur une guerre avec le Canada, vas y. Mais développes bien le contexte politique qui va avec. Entre une attaque du Canada à la demande des américains pour mettre HS une station d’espionnage, pour empêcher le pillage de leur ZEE organisé par des navires ayant le soutien français et pour arrêter des terroristes fournissant en armes un groupuscule indépendantiste québécois de quelques dizaines de membres et responsable de la mort de plusieurs milliers de canadiens anglophones, ou une attaque sans le soutient américains et uniquement pour mettre un terme à un parti politique francophone demandant la scission et le rattachement à la France (comme l’exemple réussi de la Belgique ?) il ne s’agira pas du tout de la même réaction et la guerre ne devrait pas finir pareil.

En What-if de forte intensité concernant la France, on pourrait avoir une guerre avec la Flandre au sujet des francophones. Sinon on peut se trouver face à un relativement gros pays lointain pour répondre à la demande d’un de nos alliés. Par exemple le Qatar se fait envahir par l’Arabie Saoudite et la France est seule pour libérer le Qatar (les USA et le reste du monde se contentent de mettre l’Arabie Saoudite sous embargo militaire) Evidement avant de vraiment plancher dessus, il faudra développer le motif de guerre sinon ce n’est pas très crédible.

bonjour

les mahorais sont dans un département depuis 6 mois.

ils gagnent peu ou prou le SMIC

les voisins, Mada, c'est moins d'un euro par jour

la Fédération islamique des Comores, c'est 150 euros par mois pour un médecin, 300 euros pour un général...

donc, tu nous dis que des gens qui ont niveau de vie acceptable (surtout là bas) vont revenir au Moyen Age

l'armée des Comores ?

Bob Denard faisait ses coups d’État avec 12-15 personnes... Tu comprends la qualité des combattants ? quand au  nombre, il y en a moins de 100..

aller se mettre sur la courge avec la France ? même pas en rêve. le détachement de la Légion Étrangère suffira pour les stopper.

Les mahorais, qui dans le temps, avant 1840, étaient les esclaves des autres iles des Comores, de Zanzibar, de Mada, n'ont pas envie de revenir à ce temps là

les autres iles ont eu ce qu'elles voulaient, l'indépendance ; leur situation économique est nulle : ils ne produisent rien, ne transforment rien ! Anjouan et Moheli ont meme demandé leur rattachement à la France, en vain.

donc, ce scenario n'est pas credible

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Réunion / Mayotte : présentation des capacités aéroportées des FAZSOï

Le vendredi 23 septembre 2011, le 2ème régiment de parachutistes d’infanterie de marine (2ème RPIMa) des forces armées dans la zone sud de l’océan indien (FAZSOï) a conduit  une démonstration de ses capacités sur la zone de largage de l’Etang-Salé, à La Réunion.

Cet exercice interarmées s’est déroulé devant les principales autorités administratives de la région et l’état-major des (FAZSOI).

Cette année, le régiment a souhaité associer à cette journée trois classes de lycées et collèges, qui ont suivi les différentes présentations

La phase dynamique a vu la mise en œuvre de l’ensemble des capacités aéroportées du régiment : mise en place de forces avancées sur terre et en mer, largage d’un échelon de combat avec ses appuis, et capacité à le renforcer, l’appuyer et le soutenir grâce à la livraison par air.

Les deux Transall C160 et un Fennec de l’escadron de transport d’outre mer (ETOM) de la Base aérienne 181 de Sainte-Marie ont été engagés dans les différentes phases de l’exercice.

Cette matinée s’est achevée par une présentation statique de divers matériels.

Source

Voila comment ça se passera je jours ou il aura vraiment un problème.  Les troupes de la Réunion interviendront en premier et elles devront tenir jusqu'à qu’on les relèvent. O0   

Share this post


Link to post
Share on other sites

Précisons quand même que dans "2ème RPIMa", le R est un peu trompeur.

Ce "régiment" n'a qu'une compagnie combattante en propre. Il prend sous ses ordre une autre dite "tournante", prélévée à tour de rôle de diverses unités métropolitaine.

Il organise régulièrement, lors de la fête de la "St Michel" des journées portes ouvertes.

Môme, j'avais été à une de ces journées, il y a 25-30 ans.

A l'époque, les armes les plus "lourdes" du régiment étaient 2 mitrailleuses 12.7 et 2 mortiers de 81mm.

Je ne suis pas certain que ça ait beaucoup changé depuis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,489
    Total Members
    1,550
    Most Online
    tzaantonia
    Newest Member
    tzaantonia
    Joined
  • Forum Statistics

    20,853
    Total Topics
    1,303,162
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries