Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

http://www.al-monitor.com/pulse/originals/2016/12/defense-ndaa-congress-manpads-syria.html

Quote

Congress authorizes Trump to arm Syrian rebels with anti-aircraft missiles

The House voted for the first time today to explicitly authorize the incoming Donald Trump administration to arm vetted Syrian rebels with anti-aircraft missiles.

NDAA_final_socialshare.png

While the language in the annual defense bill also creates restrictions on the provision of the controversial weapons, it represents a win for Senate Armed Services Committee Chairman John McCain, R-Ariz., a fervent advocate of helping the rebels resist President Bashar al-Assad and his Russian and Iranian allies. The Senate is expected to pass the bill next week.

Until now, the transfer of man-portable air-defense systems, or MANPADs, had been implicitly authorized in the absence of an outright ban. Critics, however, view the new provision as tantamount to a policy recommendation for the president-elect.

"I'm more afraid of Congress on this issue than I am of Trump,” said Robert Naiman, the policy director at Just Foreign Policy, a liberal advocacy group that lobbied for a ban. “I think Congress is trying to tie Trump's hands against making a realistic deal with Russia to end the Syrian civil war. And they are trying to pressure him in the direction of not doing that," he told Al-Monitor.

Trump was outspoken about his reluctance to get dragged into the Syrian civil war throughout the presidential campaign. He has since picked hawkish advisers and candidates for Cabinet positions, including retired Marine Gen. James Mattis as secretary of defense.

The rebels “are being slaughtered as we speak. A genocide is taking place. It's a black mark on American history," McCain told Al-Monitor when asked about the MANPAD provision. “I think [Trump] is going to listen to the people he appoints as secretary of defense and secretary of state.”

Mattis is well known in military and foreign policy circles for his aggressive determination to take on America’s foes, notably Iran, including in Syria and Iraq. Testifying before the Senate Armed Services Committee as far back as January 2015, however, he opined that the time for supporting moderate rebel fighters against Assad's forces had "passed."

US-backed Syrian rebels noticed and applauded the policy change, while questioning Trump’s intention to make use of it.

“This move could have [been] a potential game-changer for the opposition a year ago … in response to Russia's intervention, which as we've seen has primarily been one involving the heavy use of air power,” Bassam Barabandi, a political adviser to the Syrian opposition's High Negotiations Committee, told Al-Monitor via email. “If Trump decides not to end American military support for the rebels, providing MANPADs could help the opposition maintain its positions in Idlib, which I suspect is where Russian air power will be concentrated on after Aleppo falls to the regime."

The new provision was added in while the House and Senate worked out differences between the bills they passed earlier this year. The original House bill expressly prohibited the transfer of MANPADs to “any entity” in Syria, while the Senate version made no mention of them.

“The point of the conference committee is to resolve disagreements between the chambers," a House aide told Al-Monitor on condition of anonymity. "In this case, the conference committee’s resolution between an outright ban on sending them to Syria and the Senate’s lack of any comment whatsoever was somehow to explicitly authorize the transfer of MANPADs without any of the safety precautions that were widely deemed to be a minimum requirement for doing so.”

The “safety precautions” mentioned by the aide refer to potential technological controls that the United States has been trying to design, without much success, in case such weapons were to fall into the wrong hands. The compromise defense bill however does require the executive branch to notify Congress if it decides to provide MANPADs to the Syrian rebels, provide a detailed intelligence assessment of who would get them and then wait 30 days for any congressional reaction.

The new provision “would require the secretary of defense and secretary of state to notify the congressional defense committees, the Senate Foreign Relations Committee and the House Foreign Affairs Committee should a determination be made to provide MANPADs to elements of the appropriately vetted Syrian opposition,” according to the explanatory statement accompanying the compromise bill. “The conferees expect that should such a determination be made, the requirement for the provision of such a capability and the decision to provide it would be thoroughly vetted by and receive broad support from the interagency.”

Still, the compromise has outraged House lawmakers who want to keep MANPADs out of Syria. These members have long sought to explicitly ban their transfer, notably in a restriction to the Syria Train-and-Equip program in last year’s defense spending bill that was stripped out during negotiations with the Senate.

"I am disappointed that the House of Representatives’ explicit prohibition on the transfer of these dangerous weapons into Syria was reversed — behind closed doors — by the conference committee," Rep. John Conyers, D-Mich., told Al-Monitor in an emailed statement. "This brazen act shows that some in Congress still hope to further escalate the civil war in Syria. Sending these weapons would only prolong this horrific conflict — and endanger civilian airliners across the region, including in Israel."

Conyers was one of 34 lawmakers who voted against the bill on Friday.

 

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, loki a dit :

Bonjour Gibbs,

Mode HS ON :

Loin de moi de vouloir faire des allemands les victimes, aucun doute sur la responsabilité première de l'Allemagne nazie dans le processus de guerre en 1939 et dans le processus de radicalisation mais je tenais à souligner :

- les travaux anciens maintenant attribuent l'idée de bombardements aériens terroristes ( à l'arme chimique ) aux théoriciens de l'arme aérienne ( Douhet notamment mais c'est aussi le cas en GB ) qui publient alors même que le parti de Adolf est une secte de 20/30 personnes dans un bar

- le poids des populations dans le processus de déclenchement de la guerre est somme toute assez faible : si on prends les travaux plus ou moins récents sur la première GM par exemple ( Becker en France ou Hamilton et Herwig pour le rôle des élites ), on constate d'une part que l'idée que les populations ont poussé à la guerre est erronée et surtout que les décideurs représentent quelques personnes par pays ( 2/3 ministres, 1 roi ou empereur et quelques militaires le plus souvent ). Frapper les populations n'a ici aucun poids sur le futur car de toute façon ceux qui décident sont peu nombreux que l'on soit dans une démocratie ou une dictature

- si on prends l'exemple de l'Allemagne nazie, c'est encore plus évident car Hitler avant de pouvoir se lancer dans des aventures diplomatiques puis militaires va devoir virer son ministre de la défense, celui des affaires étrangères, le commandant en chef de l'armée de terre et faire face à la démission du chef d'état major de cette dernière. Ajoute à ça une pétition de l'ensemble du haut commandement ( moins 2 généraux Busch et Reichenau ) en 1938 appelant à la prudence auquel il faut ajouter 2 tentatives de coups d'état en 1938 et 1939 du chef d'état major ( Halder )....... on a du mal à reconnaître ici une envie débridée de guerre mais tout change en 1940 après la victoire contre la France qui laisse libre cours à un hubris délirant chez les mêmes qui étaient mortellement inquiets en 1938 et 1939 ( Halder notamment )

- enfin et surtout, l'exemple que les bombardements style tapis de bombes seraient efficaces a été largement démentie durant le second conflit mondial quand on a constaté au contraire une radicalisation des populations bombardées ( les brits en 1940/1941 puis les allemands en 1942/1944 )

Mode HS OFF

Bref c'est pas en lançant des bombardiers lourds qu'on résoudra le problème posé par Daesh tant politiquement que militairement ( il suffit de prendre l'exemple de Monte Cassino pour voir à quel point c'est efficace en zone urbaine ) : les forces irakiennes à Mossoul et syriennes à Alep ( en attendant Raqqa ) devront subir de lourdes pertes simplement car les mec en face sont décidés et pas complétement nuls donc ça prendra du temps et du sang de les butter ( ce qui a déjà été le cas à Grozny )

Bien cordialement

               

 

Mes conclusions :

- frapper les populations civiles ne sert pas à grand chose en général

- ca ne diminue jamais ou presque les risques de guerres sur le long terme

- les décideurs ne sont les populations civiles et sont peu influencées par celles-ci

- c'est totalement inadapté en particulier à la lutte contre Daesh 

Pour l'histoire ( il faudra qu'on en reparle ailleurs ,car s'est très intéressant )  ,  la seule chose que je voulais dire s'est qu'une fois la machine lancée on n'aura plus de ressenti au niveau de la population elle-même  , l'agresseur restera l'agresseur , l'occupant qui subira lui-même les bombardements contre ces propres civils  n'aura eu que ce qu'il mérite au vu des souffrances qu'il aurait fait subir .

Mes grand-parents avaient connu l'exode , sous les attaques à la mitrailleuse et les bombes de la Lutwaffe , puis après les affres de l'occupation qui fut très dur . Ils n'ont jamais eu de ressenti ou compassion vis à vis des allemands quand la population allemande était elle aussi bombardée , tout comme ils connaissaient le risque d'être tué dans des raids aériens alliés ou durant la libération avec l'avancée alliée .Pas qu'ils adoré cela mais que ce risque ne pouvait-être évacué , de toute façon les allemands ne pouvaient partir que sous la force .

Je pense que ce ressentit l'a était pour toute les populations , britannique , française etc ... russe and co ,enfin le reste de l'Europe ,aucune compassion pour les civils allemands .

Pour les civils allemand , bien évidemment le ressenti était le même ,mais quand on ce retrouve dans le camps du mal comme le furent les allemands de facto il devient compliqué d'avoir de la compassion  pour le peuple allemand .

Maintenant oui rasé des villes tactiquement compliqué la donne , l'exemple de Caen est évident et tant d'autres villes , tout comme l'idée que cela ferait craquer les civils sous l'effet de cette menace n'est pas concrète .

Mais au final , qu'est-ce que je constate sur cette 2°guerre Mondiale ?

Ben que malgré que cela ne fut pas effectif  le bombardement des civils  tout en compliquant la donne les allemands et les japonais ont arrêté la guerre sans pour autant essayer de continuer une résistance en mode pays occupés , tout simplement parce que l'évidence était la , il était compliqué d'être dans son bon droit au regard de la réalité ( qui a commencé )  du au fait que l'ennemi avait les moyens de ne pas prendre des gants , était plus puissant et la réalité de l'occupation qui ne s'est pas déroulée de la même manière par ces mêmes alliés . Et puis par rapport à la 1°guerre Mondiale quand on a pas eu la destruction chez soi , ben sa saute encore plus aux yeux quand durant la seconde guerre Mondiale tout a était détruit , sa aide à la réflexion .

Moi je ne retiendrais qu'une chose , en 1918 l'armée allemande rentre chez elle au pas et en chantant tout en intervenant dans le pays pour maintenir l'ordre , à la fin de le seconde guerre Mondiale s'est une masse de prisonniers marchant , encadré par des gardiens ,dans un état lamentable qui ne pourra plus que subir .

Pour retranscrire cela à notre époque , je me dis qu'on est pas dans les mêmes conditions , oui à Fallujah on a fait dans le précis pour éviter la casse , mais ce n'est pas pour autant que les américains ont "gagné" la guerre ,il restait l'envahisseur ... En Afghanistan on a tout fait pour éviter la casse chez les civils , et pourtant on restait perçu comme des envahisseurs ... et cela malgré les bonnes intentions ...

Les russes n'ont pas mis de gants et ils ont perdu en Afghanistan , pour la Tchétchénie oui ils ont géré à leur manière sans mettre de gants mais ils avaient quand même du soutien , quand on voit qu'ils ont le kadirof qui a le soutien d'une partie de la population qui semble ne pas s'être ému de la situation des tchétchènes n'étant pas de leur "bord" ,on entre encore dans une autre situation ... Même si cela laisse une situation qui n'est pas garantie pour l'avenir, mais le Caucase reste une affaire complexe ...

Oui il y a eu les batailles de Grozny , avec de la casse pour tout le monde , mais il faut aussi prendre en compte des réalités , quand les russes tentent de rejouer en mode invasion de l'Afghanistan ils ce plantent ,on observera que s'est aussi une première pour une armée russe non préparé  puis ils passent en mode on envoi la sauce , puis ensuite ils adapteront jusqu'à ce qu'ils finissent par prendre la ville .

Alors oui , on doit ne pas comparé tout les conflits , tout les pays et cela au travers du temps .

Pour moi l'évidence qu'il est compliqué de savoir quelle est la meilleure méthode ce voit sur un seul conflit , l'Afghanistan qui verra les russes agirent de manière brutale , et nous autres de manière plus humaine , avec l'envie de faire le bien ... Au final peu importe la façon de faire le résultat à vu quoi ?

On est tous rentré chez nous ...Sans avoir vaincu ...ni permis d'établir une nouvelle donne qui sera pérenne pour le futur en Afghanistan ...

Si je compare avec la 2°guerre mondiale , malgré la brutalité la finalité fut qu'il y a quand même eu la victoire au bout du compte , mais la s'était perçu comme  juste même si personne ne trouve génial de bombardé les civils , les allemands avaient voulu une guerre totale et la les exactions étaient du côté de ces mêmes allemands .

 

 

 

En Irak les US ont envahi le pays , il pensait être accueilli en mode libération de l'Europe en 1944 ... même en tuant moins de civils ils ce sont quand même retrouvé en mode perçu comme les agresseurs ... 

 

Ce que je veux dire au final , s'est que l'angle de vue dans des guerres , ce qui prend le pas s'est la position de son bon droit , ou pas , du ressentit des pays concernés , des intérêts , des liens entre pays , et de la perception qu'on les pays concernés ,et qu'au final la façon de mener la guerre ,quel soit brutale ou fait de manière plus "humaine" ( un pléonasme quand on parle de guerre ) ,n'est pas disons une évidence qui permet de dire que telle manière est meilleure tout simplement parce que tout dépend du contexte et de la position dans laquelle ont ce trouve , CAD comment on va être perçu par le pays et les habitants du pays qu'on envahi ou qu'on libère , si tenté que cela soit perçu comme une libération ... ou d'une invasion ... par les gens de ce pays qui verra la guerre arrivé chez lui ...

Honnêtement , je pense qu'il est très compliqué de comparé des méthodes dans la manière de faire les guerres dans le temps ,voir même à quelques années  ( 2°guerre mondiale ,Tchtéchénie VS Irak ,etc ...) , tout comme il compliqué de juger des choix de chacun .

Une guerre s'est con à la base , donc tout dépend du contexte pour ce dire que s'était un moindre mal .

Pour la Crimée , j'observe une chose , les russes l'ont pas joué optique Tchétchénie ,ils ont appliqué des méthodes qui ont surpris tout le monde au vu du peu de mort que cela à causé , en comparaison l'invasion du Panama à coûté la vie à plus de civile ...

Certes on me dira que le contexte est différent , bien évidemment ...Mais le résultat est là .

Comme quoi tout n'est pas aussi tranché dans certaine guerres .

Mais sur le fond je te rejoint , actuellement bombardé sans retenu ne servirait à rien .

Je voulais juste mettre en avant la complexité entre le sentiment , la compassion dans des guerres toute différente entre les adversaires .

Franchement ,je pense que les rebelles si ils en auraient la capacité ne ce gênerait pas non plus pour bombarder massivement les civils qui sont du côté du régime sans avoir aucune compassion .

Personne ne ce fait de cadeaux , pas plus avant qu'hier dans l'histoire du monde , la seule chose qui minimisera sera le résultat qui en découlera .

 

 

Il y a 3 heures, Shorr kan a dit :

Loki a raison. La comparaison est hors de propos. Le nazisme et le nationalisme japonais étaient liés à un Etat. Dès que celui-ci a disparu, ces idéologies n'ont plus eu de support. Le djihadisme n'en a pas besoin, et fonctionnent même mieux sans. Plus que ça, il est alimenté en recrues fraîches par les bombardements. 

Un moment faut arrêter de tout ramener à la SGM.

Et si on croie en ce genre de méthode, les bombardements anticités, y a peut être un pays à bombarder en priorité autre que l'Irak et la Syrie. Suivez mon regard :combatc:

Je l'ai toujours dit aussi ,et comme tu le dis "suivons ton regard" , me fait pensé à une monarchie wahhabite ...

Le mal on l'arrache à la racine , et pas en arrachant juste la feuille qui pique comme avec les orties ou les chardons .

 

, et comme le dit brute épaisse dans full metal jacket :

"Vous voulez que je vous dise une chose ,je crois qu'on aligne pas les bons viets ..." 

 

Il y a 2 heures, Dino a dit :

Le bombardements massif est même contre-productif en zone urbaine. Il empêche les véhicules de se déplacer et fourni encore plus de cachettes aux défenseurs. Les alliés l'ont connu à Caen.  

Oui effectivement .

En rase campagne , sa a fonctionné tout en étant pas parfait 

Mais la donne est différente lorsqu'il s'agit de détruire la capacité industrielle à l'intérieur de l'Allemagne .

Alors après on va me dire ,oui mais les allemands produisait plus en 1944 qu'en 1940 ...

Ben oui  en ayant envahi l'Europe , la masse d'esclaves qui a travaillait non stop dans les usines allemande de facto sa permettait de produire plus sans ce préoccupé du bien être de ces esclaves , que cela ce passe en terme de condition de vie et de travail tout comme en ne s'inquiétant pas qu'ils meurent sous les bombes des raids alliés ...

On est loin de l'image de l'allemand qui tenait le choc fasse aux bombardements alliés , et travaillant comme un furieux malgré les bombes ...

Si l'Allemagne a tenue , s'est surtout grâce à cette masse d'esclaves ... car les allemands ne pouvaient-être au four et au moulin ,CAD travailler dans les usines et être sous l'uniforme pour combattre sur tout les fronts ... Sans oublié tout ce qu'elle avait pillé en moyens industrielle dans les pays occupés .

Donc je pense qu'il devient compliqué d'avoir un avis tranché , le bombardement des villes allemandes a peut-être aucun intérêt , mais le fond s'est l'idée que la guerre totale fut décidé par les allemands ,et donc qu'on avait dépassé le cadre de la compassion vis à vis des allemands , qui restait une machine terrifiante au vu de ce qui s'est déroulé dans l'Europe occupé ,ou en Russie .

Oui ce fut terrifiant .

Il y a 10 heures, Patrick a dit :

C'est d'une rare justesse.

Tout est si compliqué dans ce monde qu'il est difficile d'avoir un contrôle total ( ou pas ) sur chaque homme qui aura une arme entre les mains, qu'ils soient du bon ou mauvais côté je dirais .

Tout comme on verra dans des systèmes des hommes "dressés" à commettre le pire et qui ne le feront pas, ou le feront par crainte d'être sois même tué par le système qui le contrôle .

Le salopard qui tuera sans aucune compassion , ou celui qui aura lui même souffert de la violence de l'ennemi .

 

Nos guerres ce font d'une manière lointaine , mené par des professionnels , donc on est dans une sensation de sentiment bien différente même si l'ennemi nous frappe avec du terrorisme , cela reste mineur en comparaison de la terreur qu'ont put connaître les populations en Europe durant l'occupation nazie  .

Donc nos ressentis ne peuvent-être évident et comparable , même si bien évidemment nous détestons ce terrorisme ,nous n'avons pas la même pression qu'on put le vivre les gens durant l'occupation ,et donc pas le même sentiment de compassion vis à vis de l'ennemi ( on le déteste mais on ne peut pas mettre tout le monde dans cette détestation ) , celui-ci n'étant pas aussi évident à identifié au vu du contexte de la mondialisation qui voit une information très importante ,qui permet d'observer les raisons ou pas du pourquoi du comment .

On subie le terrorisme , mais s'est ponctuel sans que cela ne pèse sur notre vie de tout les jours , alors que la terreur de l'occupation voyait les gens vivre au jour le jour , sans avoir possibilité d'avoir de l'infos de manière aussi évidente , et en ayant de la haine permanente contre l'ennemi , tout en ayant aucune compassion pour les civils du camp ennemi .

Actuellement on est partagé ,et les piques de haine contre l'ennemi monte lors d'attaque terroriste ,puis ce stabilise.Il laisse un malaise mais ne pèse pas de la même manière que durant l'occupation .

Nos soldats combattent l'ennemi , restent dans le droit .

On est surpris quand la réalité reprend le dessus , quand on apprend qu'à Fallujah un marine achève un blessé ,mis si on reprend le file de son histoire personnel on découvre que son meilleur ami fut tué en allant porté secours à un islamiste blessé ,celui-ci ce faisant sauté au moment ou le gars venait l'aidé .

Alors on pourra juger ,en ce disant que malgré tout on ne fait pas pareil que l'ennemi , on doit resté dans un cadre mais il est bien compliqué d'être à la place du gus dans l'instant T , entre peur ,méfiance , le degré de violence dans un combat pousse à cela malheureusement .

On ce doit de cadrer ,mais ne soyons pas dupe , nous devrons faire face à des cas isolé mais ne soyons pas pas non plus des juges qui sont comme des inquisiteurs ,car une guerre s'est aussi une vision personnel pour celui qui l'a vit .

Mon message n'est pas de dire doit qu'on laissé faire , au contraire .

Mais la guerre n'est pas une chose simple .

On sait que les russes ont pas fait dans la finesse en Tchétchénie , mais d'une unité à une autre tout le monde n'a pas trucider des civils volontairement , l'infanterie de marine russe déployait sur place a éviter de tuer gratuitement ou par vengeance , comme d'autres unités russe aussi .

Pourtant il y a eu des vidéos de soldat russe égorgé , les attentats de Beslan ,de Moscou .

Alors après on pourra toujours ce demandé si les russes n'ont pas commis dès le début de la violence , mais il y aura toujours un moment clé déclencheur de haine ,de part et d'autres .

Alors oui nous vivons des attentats , mais s'en sera t'il lorsque des soldats US ou français seront capturé ,et puis voir leur mise à mort sur vidéo en les voyants ce faire  égorgé par un islamiste , brûlé dans une cage comme ce pilote jordanien ?

Quel sera la réaction des militaires occidentaux , qui seront sur le terrain ?

Oui on voit sa de loin mais rien n'est évident .

 

 

 

 

 

 

Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, gerole a dit :

Un comparatif Alep/Mossoul en terme de pertes civiles est-il possible ?

Quelques premiers chiffres qui ont l'air de tomber : 

 

L'ONU indique qu'il y a eu 332 morts dans la région de Ninive où Mossoul est la capitale au mois de Novembre (926 en Irak) (source : http://www.opex360.com/2016/12/02/lonu-confirme-les-lourdes-pertes-subies-par-les-forces-irakiennes-mossoul/ )

Le "maire" de Alep-Est indiquait 1475 civils morts au bout de 97 jours de sièges  ( http://www.lepoint.fr/monde/syrie-a-alep-est-le-regime-d-assad-vise-clairement-les-civils-02-12-2016-2087446_24.php )

On ne peut pas tirer de conclusion de ces chiffres à mon avis mais il pourrait être intéressant d'investiguer. A première vue le "bombardement massif" de Alep Est n'a pas l'air  tellement pire qu'à Mossoul, contrairement à ce que semblent dire les "medias officiels"

Les 332 morts de la région de Ninive ne sont pas du fait que des bombardements de la coalition et de l'aviation irakienne ... et la région de Ninive, ce n'est pas que Mossoul, donc non, ce n'est pas comparable. De plus beaucoup de civils qui fuyaient la ville (Mossoul) ont été touchés par des tirs de l'EI (artillerie/mortiers notamment). Les médecins militaires irakiens n'ont jamais vu autant de blessures graves sur un si grand nombre de civils depuis 2003. Ils n'ont même pas les moyens de tous les soigner si bien que beaucoup meurent ...

Link to post
Share on other sites
Le 02/12/2016 à 10:47, Bat a dit :

Oui, côté loyaliste. La zone assiégée est désertée (pour des raisons compréhensibles) par les journalistes de toutes nationalités, russes compris. Par conséquent, il n'y a pas plus de journalistes russes que français ou maliens pour voir où tombent larguées par les aviations russe et syrienne. Les médias russes, comme les médias occidentaux, ont par contre des images tournées par des assiégés, membres d'organisations ou simples particuliers.

Je noterai enfin que ce n'est pas une spécificité russe: beaucoup de médias occidentaux ont eu ou ont encore des journalistes sur le terrain, côté loyaliste (France Télévisions a fait une série de reportages sur Alep-Ouest avec les forces loyalistes il y a deux ou trois semaines). Mais avec deux limites (qui s'imposent aussi aux journalistes russes): d'une part ça ne leur donne pas accès à la zone assiégée comme je le disais, d'autre part ils sont cornaqués par des représentants du régime qui limitent leur liberté d'action et d'enquête (choix des quartiers visités, choix des interlocuteurs, etc.), sans même parler de l'ambiance propre à toute enquête journalistique en dictature (les gens interrogés répètent souvent bien "leur leçon" simplement parce que les journalistes sont accompagnés d'officiels du régime - probablement en uniforme et en armes dans le cas d'Alep qui est une zone de guerre).

J'ajoute une petite précision par rapport à ce que je disais hier sur l'absence de journalistes à Alep-est: il y a au moins un journaliste occidental actuellement à Alep-est. C'est le New-Yorkais Bilal Abdul Kareem, qui couvre le siège en free-lance pour divers médias. Son twitter avec ses photos, ses tweets depuis Alep et les liens vers ses reportages diffusés: https://twitter.com/bilalkareem

Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, g4lly a dit :

Tulsi Gabbard a fait un communiqué de presse expliquant pourquoi elle est contre : http://gabbard.house.gov/index.php/press-releases/664-rep-tulsi-gabbard-votes-against-arming-terrorists-in-defense-authorization-bill (3 décembre 2016)

Je serais curieux de savoir ce qu'en pense Michael Flynn, lui qui s'était exprimé négativement sur les ventes d'armes aux pays du Moyen-Orient :

http://www.air-defense.net/forum/topic/20179-united-states-of-trumpland-conséquences-risques-opportunités-pour-france-et-europe/?page=3#comment-1014493 (26 mai 2016)

Donc si on veut vraiment les aider, et si le monde arabe veut se prendre en charge, ils doivent investir dans la stabilité. Nous devons arrêter d'investir dans les conflits. Nous devons arrêter d'investir dans plus d'armes, plus de munitions, plus de choses qui contribuent au chaos.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, Wallaby a dit :

Tulsi Gabbard a fait un communiqué de presse expliquant pourquoi elle est contre : http://gabbard.house.gov/index.php/press-releases/664-rep-tulsi-gabbard-votes-against-arming-terrorists-in-defense-authorization-bill (3 décembre 2016)

Je serais curieux de savoir ce qu'en pense Michael Flynn, lui qui s'était exprimé négativement sur les ventes d'armes aux pays du Moyen-Orient :

http://www.air-defense.net/forum/topic/20179-united-states-of-trumpland-conséquences-risques-opportunités-pour-france-et-europe/?page=3#comment-1014493 (26 mai 2016)

Donc si on veut vraiment les aider, et si le monde arabe veut se prendre en charge, ils doivent investir dans la stabilité. Nous devons arrêter d'investir dans les conflits. Nous devons arrêter d'investir dans plus d'armes, plus de munitions, plus de choses qui contribuent au chaos.

Le soucis auquel va être confronté l'équipe Trump, c'est que le congrès US a absolument tout pouvoir et, certainement, tout motif pour lncer un impeachment sur Trump au moment où il le souhaite. Sauf à ce que le dit Trump en appelle à la rue, armée de préférence, il est ficelé, l'exécutif est aux ordres.

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Boule75 a dit :

D'un autre côté, voire à l'opposé, une section d'artillerie ou de mortiers de gros ou très gros calibre effondrant précisément les immeubles depuis lesquels s'organise la défense, si elle utilisée de manière réactive ou, ce qui revient un peu au même, des bombes de très grande puissance larguées précisément sur ces mêmes objectifs et avec la même réactivité par des avions orbitant en attente de coordonnées fiables, peuvent apporter un avantage majeur aux assaillants. Forte puissance, mais démarche inverse du carpet bombing en fait.

C'est un point de vue particulièrement intéressant.

Il y a quand même un RETEX qui ressort de ces guerre asymétrique c'est le besoin d'un "dipenseur" de bombes guidés gros volume, longue portée, longue endurance.

Les avions type Rafale ou F18 ce n'est pas très bien adapté, il leur faut de multiple ravitaillement en vol, le volume délivré est faible, la permanence sur zone est limitée, c'est couteux et ça demande des moyens logistiques important dans la région.

Dans ces conflits où la menace aérienne est quazi nulle il faudrait une flotte de bombardiers lourds (type A380... ou A340 si on préfère...) qui pourrait se relayer sur zone à haute altitude 7/7 H24 capable de délivrer des bombes guidés par les JTAC au sol en grand nombre, des bombes de forte puissance et à fort pouvoir de pénétration, en permanence et avec aucun préavis puisque présence sur zone permanente.

C'est vraiment un besoin qui apparait très clairement je trouve.

L'utilisation de SCALP montre bien le problème. Ce couteux missile de croisière n'est pas utilisé pour sa capacité de frappe dans la profondeur, ni pour sa précision (identique à une simple GBU) mais pour sa forte puissance et sa capacité à de pénétration de cibles durcies.

Faudrait qu'on m'explique où je préconise du "carpet bombing" sur les civils d'ailleurs. Certains ont fait les questions et les réponses à ma place il semblerait :rolleyes:

Au pire je parle du paroxysme des guerre précédentes passé un certain stade (pour dire que ça n'a rien d'exceptionnel), ou je cite un role de "dissuasion classique" du bombardier lourd avec une capacité de représailles contre des actes de terreur à notre encontre (ça reste une option avec le souhait de ne pas avoir à l'utiliser... comme la dissuasion nucléaire en fait),

ou effectivement la capacité de traiter un problème type Grozny, Falluja, Mossoul, Raqqa, Alep Est, en détruisant la ville après avoir fait fuir les civils. Ca reste une option aussi.

 

Link to post
Share on other sites

Combats violents entre Jabhat al Nusra (JFS) vs Faylaq Sham/Jaish al İslam pour le contrôle des ammunations à Alep-est. Un commandant de JI aurait été kidnappé. 

L'armée syrienne doit se frotter les mains, elle va pouvoir avancer encore plus vite, déjà qu'elle avance assez rapidement.

Edited by Joaquim
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Coriace a dit :

Trois hommes des loups gris à Alep pris en photo. Le même jour LeMonde donne une tribune à un représentant d'Alep Est nous expliquant la barbarie du méchant régime. Aucune honte chez eux.

C'est si différent de l'autre côté ?

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
Le 3 décembre 2016 à 07:12, Bat a dit :

J'ajoute une petite précision par rapport à ce que je disais hier sur l'absence de journalistes à Alep-est: il y a au moins un journaliste occidental actuellement à Alep-est. C'est le New-Yorkais Bilal Abdul Kareem, qui couvre le siège en free-lance pour divers médias. Son twitter avec ses photos, ses tweets depuis Alep et les liens vers ses reportages diffusés: https://twitter.com/bilalkareem

C'est pas le black lié au front al Nosra? Un mec qui se définit comme un converti au salafisme, et qui a couvert des combats du côté de al Nosra contre les kurdes?

Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, c seven a dit :

Dans ces conflits où la menace aérienne est quazi nulle il faudrait une flotte de bombardiers lourds (type A380... ou A340 si on préfère...) qui pourrait se relayer sur zone à haute altitude 7/7 H24 capable de délivrer des bombes guidés par les JTAC au sol en grand nombre, des bombes de forte puissance et à fort pouvoir de pénétration, en permanence et avec aucun préavis puisque présence sur zone permanente.

Oui, mais à quelle cout?  On oublie souvent, qu'une armée est tributaire d'un budget économique, cela vaut-il vraiment la peine de dépenser autant pour un utilisation si restreinte? Bref, cela fait partie de vrai fausse bonne idée, en théorie c'est pas mal, mais son application coute beaucoup d'argent. À moins d'avoir de l'argent à balancer par les fenêtre, pourquoi pas?

 

Mode troll on

J'ai comme l'impression que pas mal de personne a oublié ce qu'était la guerre.

1-du massacre

2-du massacre

3-du massacre.

Maintenant, si quelques intellos, qui n'ont jamais dû se foutre sur la gueule une fois dans leur vie, pensent que cela va à l'encontre des valeurs du siècle des lumières, pourquoi pas? Vous savez l"humanité a une forte propension à s'auto-détruire pour des raisons futiles(comme la religion, le pognon etc etc.). Mais bon, c'est comme cela, personnellement, je pense qu'il faut avoir au moins une fois dans sa vie été en face de sa propre mort pour se rendre compte de la futilité de tout ça.

 

Edited by Espadon
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, ogmios a dit :

C'est pas le black lié au front al Nosra? Un mec qui se définit comme un converti au salafisme, et qui a couvert des combats du côté de al Nosra contre les kurdes?

Je ne sais pas, je ne connais pas l'oiseau: je suis tombé sur ses papiers en cherchant des journalistes professionnels qui couvriraient Alep-est sur place. C'est vrai qu'il est un peu spécial, mais pour aller se foutre dans un piège pareil il faut l'être, et il fait un vrai travail de reportage de terrain pour différents médias —principalement arabes— ainsi que du documentaire (qu'il ait ou non des convictions personnelles dans le conflit en question).

Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Espadon a dit :

Oui, mais à quelle cout?  On oublie souvent, qu'une armée est tributaire d'un budget économique, cela vaut-il vraiment la peine de dépenser autant pour un utilisation si restreinte? Bref, cela fait partie de vrai fausse bonne idée, en théorie c'est pas mal, mais son application coute beaucoup d'argent. À moins d'avoir de l'argent à balancer par les fenêtre, pourquoi pas?

 

Bon déjà c'est vrais qu'il serait peut être temps de mettre un peut plus d'argent dans le circuit pour s'équiper. Ensuite le besoin se fait sentir depuis un certain temps déjà et on peut supposer qu'il continuera à se faire sentir à l'avenir.

Pour tout dire ce que je verrais bien c'est une flotte de mettons... 20 (ou 40 si on est riche...) A380 cargo achetés dans le cadre d'un partenariat public/privé. Ca se justifierait parfaitement dans ce cas là puisque les avions pourraient faire des liaisons commerciale cargo pour amortir l'investissement hors période de mobilisation. Et le privé peut faire du financement et amortir ses avions sur 20 ans ce que ne peut pas faire le public comptablement sans augmenter la dette publique.

Les avions cargo seraient modulaires: cargo grande capacité comme on en a vu le besoin au Mali (ce qui évitera d'être dépendants des Antonov....) Mais aussi transport de troupe grande capacité (Mali toujours), etc.

Et moyennant quelques difficultés techniques certainement pas insurmontables: bombardier lourd avec le montage de systèmes de distribution de bombes sur des palettes modulaires montable/démontables, et moyennant l'installation de trappes. Des portes seront nécessaires de toute manière pour une version cargo. Et bien là ça sera des trappes (avec soit le chargement cargo par le dessous de l'avion, soit le largage des bombes par le côté)

Ce n'est sans doute pas insurmontable, quand on voit ce que Boeing fait de son B737 avec le P8 Poséidon....

Dès lors l'avions pourrait être configuré en bombardier lourd grande capacité, longue endurance.

On peut aussi imaginer une option ravitailleur en vol si l'option modulaire est faisable à un cout raisonnable.

Un avion plus petit que l'A380 ferait l'affaire également mais perso j'aime bien l'A380 pour le côté mégalo impressionnant et puis pour le 2è pont qui permettrait d'installer des PC volants et des poste de conduite de drone en quantité (pour gérer les cibles). Enfin... si c'est faisable pour des raisons de pressurisation.

Bref: en amortissant sur 20 ans, en répondant à des besoins non couverts aujourd'hui (cargo grande capacité, ravitailleur en vol?) et surtout en permettant des économies très importantes sur le cout complet de la tonne de bombe délivrée au final:  bombes lourdes guidée vs SCALP, nécessité actuelle d'entretenir une base aux UAE pour les Rafales, de multiples ravitaillements en vol pour délivrer au maximum 6 bombes - ou 2 SCALP - lorsque c'est délivré par un Rafale, pas de PA2..., je pense qu'un tel projet pourrait passer ce qui donnerait à la France une capacité de dissuasion classique impressionnante et un rôle de tout 1er plan sur la scène internationale pour mener les guerres type Mossoul, Raqqa bientôt, Alep si nous avions été à la place des russes. Ca ne se limite pas aux ville non plus.

 

Edited by c seven
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,616
    Total Members
    1,550
    Most Online
    nhacaiVn88
    Newest Member
    nhacaiVn88
    Joined
  • Forum Statistics

    21,239
    Total Topics
    1,431,666
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...