Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre civile en Syrie


Recommended Posts

Ankara lutte contre le terrorisme interne :

Turquie: 311 arrestations pour «propagande» contre l'offensive en Syrie

Citation

Les autorités turques ont arrêté plus de 300 personnes soupçonnées d'avoir fait de la "propagande terroriste" sur les réseaux sociaux contre l'offensive que mène Ankara contre une milice kurde dans le nord-ouest de la Syrie. Depuis le 20 janvier, "311 individus ayant fait de la propagande terroriste sur les réseaux sociaux en lien avec l'opération à Afrine ont été placés en garde à vue", a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

(...) Plusieurs responsables locaux du principal parti prokurde de Turquie, le HDP, ont également été interpellés depuis le début de cette offensive d'Ankara baptisée "Rameau d'olivier". Dans un communiqué publié aujourd'hui, le HDP a exhorté la communauté internationale à "agir immédiatement pour mettre un terme" à l'opération turque, qualifiée d'"invasion". Un responsable du HDP a indiqué à l'AFP que 209 de ses membres avaient été interpellés pour "propagande terroriste" et "incitation à la haine" depuis le 20 janvier.

(...) Après le lancement de l'opération à Afrine, le président turc Recep Tayyip Erdogan a appelé à l'unité nationale et affirmé que ceux qui manifesteraient contre l'offensive paieraient un "prix très élevé".

2017-04-19T232114Z_1_LYNXMPED3I1TJ_RTROP

  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

Le commandant du US Central Command a affirmé que les forces américaines ne vont pas se retirer de Manbij

Citation

US troops will not withdraw from Manbij, a strategically important city in northern Syria, a leading US military figure told CNN Sunday.

(...) Gen. Joseph Votel, commander of the United States Central Command, said that withdrawing US forces from Manbij is "not something we are looking into."

(...) Two US defense officials told CNN earlier in January that the US military was carrying out overt patrols in the Manbij area, with the primary mission of deterring conflict.

The officials added that Turkish-backed rebels in the area regularly fire on these patrols and US forces occasionally return fire. One military official said US troops in the Manbij area had come under fire from Turkish-backed rebels "within the last week," and had returned fire in self-defense.

 

  • Like 2
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 27/01/2018 à 20:25, Boule75 a dit :

Dans la région d'Afrin, pas d'américains, les russes assuraient l'interposition. Ces derniers peuvent bien mettre le lâchage sur le dos des ricains à grand renfort de bots mais, en pratique, on peut faire leur constat simple qu'ils ont laissé libre action aux turcs, du point de vue de l'aviation notamment. N'est-ce pas une zone dans laquelle les avions de la "coalition" ne sont pas intervenus depuis des lustres, si tant est qu'ils l'aient fait un jour ?
 

Je pense qu'on peut tranquillement mettre la non-réaction sur le dos d'Assad et des russes.

 

J'ai lu ici et là que les russes avaient suggérés aux kurdes de remettre les territoires d'Afrin à l'armée syrienne, compte-tenu de l'imminence de l'offensive turque. Le YPG a refusé, les russes se sont naturellement retirés car ils ne partiront certainement pas en conflit contre Ankara pour sauver la peau du principal proxy US du pays. Si les kurdes comprennent enfin que les américains ne sacrifieront jamais la Turquie pour eux, ils feraient mieux de négocier fissa avec le gouvernement syrien avant que les turcs ne s'attaquent à Manbij.

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Libanais_75 a dit :

 

J'ai lu ici et là que les russes avaient suggérés aux kurdes de remettre les territoires d'Afrin à l'armée syrienne, compte-tenu de l'imminence de l'offensive turque. Le YPG a refusé, les russes se sont naturellement retirés car ils ne partiront certainement pas en conflit contre Ankara pour sauver la peau du principal proxy US du pays. Si les kurdes comprennent enfin que les américains ne sacrifieront jamais la Turquie pour eux, ils feraient mieux de négocier fissa avec le gouvernement syrien avant que les turcs ne s'attaquent à Manbij.

Pourtant ->

il y a une heure, Alexis a dit :

Le commandant du US Central Command a affirmé que les forces américaines ne vont pas se retirer de Manbij

 

Quand on voit comment le régime d'Assad a traité les Kurdes pendant des années, je  peux comprendre qu'ils n'ont aucune envie de se jeter dans ses bras, ce serait en plus entérer le projet de Syrie fédéral (le YPG n'a pas de revendication indépendantiste). Par contre le régime d'Assad devrait se méfier très fortement des Turcs qui déclarent vouloir aller à Idlib. Je suis presque certain que l'objectif de Ankara est d’empêcher in fine le régime Syrien de capturer tout le territoire rebelle en prenant de vitesse celui-ci. Ainsi ils pourrait imposer plus facilement leur vue dans le cadre d'un règlement politique. Et je suis certain que le régime en a conscience et que c'est source de désaccord entre eux et les russes au vu des réactions assez différentes suite à l'offensive turc.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a deux camps qui devront réfléchir à leurs maintiens possiblement ensemble, l'état syrien et kurdes, chacun doit laisser tomber des points inutiles, et entamer une nouvelle ère: .reconnaître une certaine autonomie pour les kurdes, mais les différentes factions armées doivent réintégrer l 'armée syrienne, les kurdes doivent abandonner tout contact avec les us/ue, mais damas devra reconnaître les kurdes comme citoyens complètement syriens avec leur culture et langue, peut-être comme ça les territoires syro kurdes seront plus verrouillés en empêchant des idées expantionistes  des pro Erdogan, et chasser la présence US , c'est aux russes de mener des négociations concrètement entre Damas et kurdes .

Link to comment
Share on other sites

Citation

Quand on voit comment le régime d'Assad a traité les Kurdes pendant des années, je  peux comprendre qu'ils n'ont aucune envie de se jeter dans ses bras, ce serait en plus entérer le projet de Syrie fédéral (le YPG n'a pas de revendication indépendantiste). Par contre le régime d'Assad devrait se méfier très fortement des Turcs qui déclarent vouloir aller à Idlib. Je suis presque certain que l'objectif de Ankara est d’empêcher in fine le régime Syrien de capturer tout le territoire rebelle en prenant de vitesse celui-ci. Ainsi ils pourrait imposer plus facilement leur vue dans le cadre d'un règlement politique. Et je suis certain que le régime en a conscience et que c'est source de désaccord entre eux et les russes au vu des réactions assez différentes suite à l'offensive turc.

Un militaire américain affirme que les américains ne se retireront pas Manbij, on verra quelle sera la décision finale du président Trump si Erdogan est effectivement prêt à aller jusqu'au bout sur le sujet. Tu dis ensuite que les kurdes ne veulent pas se jeter dans les bras du gouvernement, mais c'est pourtant ceux qu'ils ont appelé à l'aide les premiers pour intervenir à Afrin et repousser l'offensive turque (https://www.theguardian.com/world/2018/jan/25/kurds-call-on-syrian-regime-to-intervene-in-afrin-battle). Pourquoi le YPG, qui évoque dans ce communiqué la nécessité de faire respecter la souveraineté territorial syrienne, ne met-il pas ses armes au service du gouvernement au nom de ce même principe ? 

Enfin, il est bon à rappeler que la première phrase de l'opération militaire turque a joué un rôle prépondérant dans la reprise d'Alep par le gouvernement, en déplaçant des milliers de combattants jihadistes de la ville et de sa région pour les envoyer combattre pour un bout de désert au nord du pays; tandis que l'armée syrienne reprenait la ville et fonçait tranquillement vers l'Euphrate. Aujourd'hui, ces jihadistes à Afrin ne sont du coup pas mobilisables à Abu Duhur, où ils auraient certainement beaucoup mieux défendu les intérêts stratégiques de leur camp.

De même, j'avais eu la discussion avec un ami hier et qui m'a justement rappelé que par la suite, mieux vaut combattre des jihadistes soutenus par la Turquie que des kurdes à l'image bien clean supportés par les États-Unis.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 28 minutes, Libanais_75 a dit :

De même, j'avais eu la discussion avec un ami hier et qui m'a justement rappelé que par la suite, mieux vaut combattre des jihadistes soutenus par la Turquie que des kurdes à l'image bien clean supportés par les États-Unis.

Merci de résumer en un paragraphe toute la stratégie du régime depuis le début de la guerre. :happy:

C'est très drôle après d'entendre les mêmes faire de grandes envolé présentant le régime de Assad comme défenseur des minorités face à la menace islamiste et reprochant aux US à l'époque de préférer des islamistes à des laïcs pour des tactique cours termiste. 

 

Edited by Dino
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Dino a dit :

Merci de résumer en un paragraphe toute la stratégie du régime depuis le début de la guerre. :happy:

C'est très drôle après d'entendre les mêmes faire de grandes envolé présentant le régime de Assad comme défenseur des minorités face à la menace islamiste et reprochant aux US à l'époque de préférer des islamistes à des laïcs pour des tactique cours termiste. 

 

Pas compris en quoi ce que j’ai dit démontrerait que le gouvernement syrien n’est pas le défenseur des minorités dans cette guerre. Qu’est-ce qu’il y peut si les islamistes étaient les plus solides et sérieux dans la lutte contre le gouvernement et qu’ils ont naturellement bouffé les laïcards planqués à Paris ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 59 minutes, Libanais_75 a dit :

Pas compris en quoi ce que j’ai dit démontrerait que le gouvernement syrien n’est pas le défenseur des minorités dans cette guerre. Qu’est-ce qu’il y peut si les islamistes étaient les plus solides et sérieux dans la lutte contre le gouvernement et qu’ils ont naturellement bouffé les laïcards planqués à Paris ?

Le regime a toujours joué sur le faite que tous ses opposants étaient d'horrible islamistes, et qu'il fallait mieux lui que eux. Si il y a une base islamiste dur dès le début indéniable, le fait qu'ils aient supprimé toutes les autres oppositions n'est pas du au faite que les Islamiste étaient plus solide ou plus sérieux, c'est juste que dans la spiral de la violence ce sont toujours les plus radicaux d'un mouvement qui prennent l'avantage, ce n'est pas propre à l'islamisme. D'ailleurs ce n'est pas un hasard si les plus modérés sont allés chez les SDF.

Et la justement face aux SDF, le régime ne peut plus du tout se présenter sous cette image de protecteur des minorité. Du coup ceux qui défendaient ce régime malgré toutes les horreurs connu pour cette raison perdent toute crédibilité si ils préfèrent voir les rebelles islamistes pro-turc vaincre face aux laïcs modérés du YPG et autres des SDF. 

Edited by Dino
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, Deres a dit :

Les russes auraient bombardé un pont en avant du convoi turque pour le bloquer.

Tout ceci est obscur ...

Hasard ?

Cafouillage local ?

Vladimir qui montre le signal "Stop" à Recep ?

Vladimir qui referme le piège et savoure ce plat qui se mange froid, la vengeance ?

51npqnJ0C8L.jpg

  • Like 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Libanais_75 a dit :

J'ai lu ici et là que les russes avaient suggérés aux kurdes de remettre les territoires d'Afrin à l'armée syrienne, compte-tenu de l'imminence de l'offensive turque. Le YPG a refusé, les russes se sont naturellement retirés car ils ne partiront certainement pas en conflit contre Ankara pour sauver la peau du principal proxy US du pays. Si les kurdes comprennent enfin que les américains ne sacrifieront jamais la Turquie pour eux, ils feraient mieux de négocier fissa avec le gouvernement syrien avant que les turcs ne s'attaquent à Manbij.

P'têt ben qu'oui, p'têt ben qu'non. On a un conditionnel sur ce qu'aurait été la proposition russe aux kurdes (faite en quel nom, d'ailleurs, on se demande : "la Syrie est un pays souverain blablabla..." :fachec:) et de l'affirmatif sur le fait que les kurdes auraient refusé cette offre hypothétique.

On a aussi vu Lavrov déclarer que les troupes d'interposition russes n'avaient pas déserté leurs positions à Afrin.

Il y a 7 heures, numidiadz a dit :

Il y a deux camps qui devront réfléchir à leurs maintiens possiblement ensemble, l'état syrien et kurdes, chacun doit laisser tomber des points inutiles, et entamer une nouvelle ère: .reconnaître une certaine autonomie pour les kurdes, mais les différentes factions armées doivent réintégrer l 'armée syrienne, les kurdes doivent abandonner tout contact avec les us/ue, mais damas devra reconnaître les kurdes comme citoyens complètement syriens avec leur culture et langue, peut-être comme ça les territoires syro kurdes seront plus verrouillés en empêchant des idées expantionistes  des pro Erdogan, et chasser la présence US , c'est aux russes de mener des négociations concrètement entre Damas et kurdes .

Ou alors Poutine échange la fin de la) sortie de la Turquie de l'OTAN contre la peau des kurdes en Syrie, histoire de montrer 1) qui c'est Raoul, 2) de bien faire sentir à Bachar qu'il est un peu pénible de temps en temps mais qu'il n'est pas le seul à avoir des bases en Méditerranée, et 3) de faire tourner bourrique et casaque à Trump de ce côté-ci du globe. Et de toutes façon, 4) tout le monde trahit les kurdes, alors pourquoi pas Vlad, hein ? Ils font un bon spectacle, ça peut toujours plaire è certains au-delà d'Ankara, et en démoraliser d'autres.

Link to comment
Share on other sites

Je pense surtout qu'actuellement en Syrie, tout le monde fait un peu ce qu'il veut, la seule limite étant la volonté des autres.

Chacun fait ses petites opérations dans son coin pour servir ses propres intérêts sans se soucier des autres qui ne réagissent pas vraiment tant qu'on envahit pas leur plate-bandes.

Les américains ont donc poussés les kurdes à Raqqah et à l'estde l'Euphrate surtout car il ne voulait pas que les syriens et les iraniens reprennent l'est du pays pour faciliter les communications entre chiites.

Les turques font leurs petites opérations anti-kurdes / annexions des parties turkmènes / prise de zone pour y remettre les réfugiés sans que les russes n'agissent sauf si ils descendent trop bas vers la "Syrie utile3;

Les russes veulent seulement à moindre frais une "Syrie utile" permettant d’accueillir leurs bases aériennes et navales sur la Méditerranée.

Et nous, on ne sait pas trop ce qu'on veut à part vendre des armes et obéir à d'obscurs donneurs d'ordres.

 

  • Like 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

L'objectif Français depuis quelque temps (en particulier avec l'arrive de Macron et ses déclaration) c'est détruire l'EI et de limiter les réfugiés. Pour le reste ça fait longtemps qu'on est out du jeu. C'est pour ça que les SDF étaint intéressant, en ayant été la meilleur arme anti-EI et pouvant procurer une zone assez stable dans le nord pour un retour des réfugiés (dont une partie a probablement autant fui la guerre que le régime).

Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, Dino a dit :

L'objectif Français depuis quelque temps (en particulier avec l'arrive de Macron et ses déclaration) c'est détruire l'EI et de limiter les réfugiés. Pour le reste ça fait longtemps qu'on est out du jeu. C'est pour ça que les SDF étaint intéressant, en ayant été la meilleur arme anti-EI et pouvant procurer une zone assez stable dans le nord pour un retour des réfugiés (dont une partie a probablement autant fui la guerre que le régime).

Et Afrin était et est encore d'ailleurs une zone pleine de réfugiés, pas du tout que des kurdes.

Link to comment
Share on other sites

carte sur la position du convoi turque, je me demande pour quelle raison un si grand convoi (centaine de véhicules, quinzaine de chars) se rapproche ainssi de la ligne de front?, est-ce pour empecher les SAA de poursuivre leur offensive vers Idlib?

DUvKOh4XcAAFjME.jpg

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, NUBEALTIUS a dit :

Impressionnant de voir le nombre de récits reprenant en totalité les éléments de langage turcs.

Là par exemple, un aimable témoin parle de "roquettes" qui se seraient abatues sur Azaz, sans qu'on sache ni quand, ni combien, ni d'où elles auraient été tirées, et sans aucune vérification d'aucune sorte. L'envie de pouvoir continuer à travailler en Turquie certainement...

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, metkow a dit :

Est-ce pour empecher les SAA de poursuivre leur offensive vers Idlib?

 

Possible, c'était l'hypothèse que j'avais émis il y a quelques jours. 

 

Edit: apparemment pas mal de sources sur Twitter parle d'échanges de tirs d'artillerie entre SSA et TFK autour du convoi, ou d'attaques de la part de milice chiites. 

Edited by Dino
Link to comment
Share on other sites

50 minutes ago, metkow said:

carte sur la position du convoi turque, je me demande pour quelle raison un si grand convoi (centaine de véhicules, quinzaine de chars) se rapproche ainssi de la ligne de front?, est-ce pour empecher les SAA de poursuivre leur offensive vers Idlib?

Normalement lors des négos de Sotchi Turquie et Russie devait convenir d'une ligne a l'est d'Idlib ... séparant les loyalistes des rebelles ... et définissant des zone de désescalade.

Sauf que HTS est hors de ce principe de désescalade ... et que c'est HTS la principale force qui lutte a l'est d'Idlib.

Résultat les loyalistes continue a avancer tant qu'ils trouve HTS ... et explique qu'il reste dans l'accord puisque qu'HTS est hors de l'accord.

Pour stopper cette logique la Turquie a choisi d'interposer des turque carrément sur le ligne de désescalade ... sous forme d'observateurs, anticipant l'arrangement de Sotchi.

Sauf que ça fait quelques jour qu'ils font ça ... et que si au début les loyalistes s'en amusaient, visiblement ça n'a pas duré. Reste qu'a priori c'est plus un non événement qu'autre chose. Il n'y a mème pas eu d'échange direct de tir en loyalistes et turcs.

Les rebelles craignent une grosse offensive loyaliste pour désenclaver Al Fouah et Kafaryia ... en effet si le saillant vient de l'ouest la zone rebelles d'Idlib serait presque encerclé. D'autant que les russes eux revent de chasser les rebelles de l'ouest de la poche ... estimant qu'ils sont trop proche des base navale et aérienne russe.

53 minutes ago, Boule75 said:

Et Afrin était et est encore d'ailleurs une zone pleine de réfugiés, pas du tout que des kurdes.

La moitié de la population d'Efrin sont des réfugiés d'Idlib et d'Alep ... donc essentiellement des arabes.

C'est pour les libérer du joug communiste qu'Erdogan envahie Afrin ...

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Et pendant ce temps la en Turquie une nouvelle excuse pour museler encore plus une éventuelle opposition :"Turquie: 8 membres de l'Union des médecins arrêtés pour avoir critiqué l'offensive en Syrie " : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/01/30/97001-20180130FILWWW00043-turquie-8-membres-de-l-union-des-medecins-arretes-pour-avoir-critique-l-offensive-en-syrie.php

  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,665
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Godefroy de Bouillon
    Newest Member
    Godefroy de Bouillon
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...