Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre civile en Syrie


Recommended Posts

3 minutes ago, karim1218 said:

des militaires syriens, dont un est membre des tiger force, enfin ils reprennent la declaration officiel que le drone n'est pas entrer en israel et que les israeliens l'avaient intercepter au dessus de la syrie, mais ils m'ont confirmer que c'etait un test des iraniens, qui ont pieger les israeliens, connaissant leurs habitudes a sureagir a chaque evenement

Tu sais que le communiqué iranien en question précise que l'Iran n'a que des conseillers en Syrie, au cas ou on aurait un doute sur sa crédibilité.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Bat a dit :

Donc ça veut dire que l'appareil est suffisamment sophistiqué pour détecter qu'il est engagé et pour déployer des contremesures. Si la propulsion à hélice d'une coque de RQ-170 fait un peu bricolage façon avion radiocommandé, on voit qu'on a quand même un engin sophistiqué et militarisé.

Négatif. L'étincelle qu'on voit à 0:06 n'est qu'un "saut" du réticule de visée. Pas des contre-mesures.

Edited by Zalmox
Link to comment
Share on other sites

13 hours ago, MakSime said:

Je confirme, on voit nettement un petit carré blanc.

C'est dans la seconde partie de la vidéo après la destruction qu'on vois des flares.


Isarel revendique avoir détruit la moitié de la défense aérienne syrienne samedi...

Quote

Israeli army assessment yesterday suggested that half of Syria's aerial defense systems were destroyed on Saturdays strikes.

 

Link to comment
Share on other sites

4 minutes ago, FoxZz° said:

Ça fait cher le "piège" pour les Irano-Syriens si ça se confirme ...

Même si matériellement et humainement, ils ont perdu, le symbole et l'image d'un F 16 à terre sont fortes.
Mais en gardant la tête froide, l'armée de l'air a dû mener une centaine de raids en Syrie ces dernières années, contre un état pourvu d'un défense aérienne somme toutes assez dense. Même si la probabilité de toucher un F 16I est faible, par la loi des grands nombres, il fallait que ça arrive un jour.
Et puis, c'est du darwinisme, les syriens essayent de s'adapter aux raids israéliens et s'améliorent, on s'adapte aux contre mesures syriennes et on s'améliore, et celui qui cesse de s'adapter crève.

Edited by Joab
  • Like 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Juste une question purement spéculative que je me pose et que je vous soumets, sachant que je suis incompétent en la matière donc je dis peut-être de grosses conneries (si vous y voyez un troll, soyez assurés que ce n'est pas le but et ignorez-la sans problème):

Lors de différents raids israéliens contre des installations syriennes ces dernières années (avant ou après le déclenchement de la guerre civile), il a été dit dans la presse que cela avait été rendu possible parce qu'Israël avait pu neutraliser ou aveugler informatiquement le maillage de la défense antiaérienne syrienne, en isolant notamment les batteries les plus dangereuses du reste du réseau et en enrayant la remontée d'informations. Dans l'hypothèse où c'est réel, et où j'ai bien compris ce que ça signifie, est-ce que ce raid avec un appareil au tapis et un autre endommagé ne pourrait pas signifier (au-delà, il est vrai, de la loi des grands nombres):

  • Soit que la DA syrienne est aujourd'hui destructurée au point que la coordination en réseau ne fonctionne plus (ce qui pourrait s'expliquer par la guerre, les pertes humaines et matérielles, la perte de territoires et infrastructures pour la rendre opérationnelle) et revient à des tactiques plus anciennes que les moyens israéliens auraient paradoxalement plus de mal à contrer (je m'imagine, peut-être naïvement, les avions israéliens se lancer au-dessus de la Syrie pensant que un virus ou leur système de guerre informatique paralyse comme d'habitude la réaction adverse, et font face à des SA-5 commandés comme ne 1985)?
  • Soit que la DA syrienne a trouvé des parades (au moins partielles) à cette capacité israélienne? (Même si ce serait à fortement nuancer sur l'ampleur des pertes de leur côté est confirmée: une armée qui perd la moitié de sa DA en une demi-journée ne témoigne pas exactement d'une riposte électronique hyper-efficace.)

Qu'en pensez-vous?

Par ailleurs, sur les pertes syriennes, questions subsidiaire: sait-on si les installations de DA qui ont survécu aux attaques doivent leur salut à des contremesures efficaces (elles auraient été visées mais les Syriens auraient réussi à déjoué les attaques) ou simplement au fait qu'elles n'ont pas été prises pour cibles? (Question corollaire: la proportion d'installations visées effectivement détruites?)

Edited by Bat
Link to comment
Share on other sites

24 minutes ago, Bat said:

Juste une question purement spéculative que je me pose et que je vous soumets, sachant que je suis incompétent en la matière donc je dis peut-être de grosses conneries (si vous y voyez un troll, soyez assurés que ce n'est pas le but et ignorez-la sans problème):

Lors de différents raids israéliens contre des installations syriennes ces dernières années (avant ou après le déclenchement de la guerre civile), il a été dit dans la presse que cela avait été rendu possible parce qu'Israël avait pu neutraliser ou aveugler informatiquement le maillage de la défense antiaérienne syrienne, en isolant notamment les batteries les plus dangereuses du reste du réseau et en enrayant la remontée d'informations. Dans l'hypothèse où c'est réel, et où j'ai bien compris ce que ça signifie, est-ce que ce raid avec un appareil au tapis et un autre endommagé ne pourrait pas signifier (au-delà, il est vrai, de la loi des grands nombres):

  • Soit que la DA syrienne est aujourd'hui destructurée au point que la coordination en réseau ne fonctionne plus (ce qui pourrait s'expliquer par la guerre, les pertes humaines et matérielles, la perte de territoires et infrastructures pour la rendre opérationnelle) et revient à des tactiques plus anciennes que les moyens israéliens auraient paradoxalement plus de mal à contrer (je m'imagine, peut-être naïvement, les avions israéliens se lancer au-dessus de la Syrie pensant que un virus ou leur système de guerre informatique paralyse comme d'habitude la réaction adverse, et font face à des SA-5 commandés comme ne 1985)?
  • Soit que la DA syrienne a trouvé des parades (au moins partielles) à cette capacité israélienne? (Même si ce serait à fortement nuancer sur l'ampleur des pertes de leur côté est confirmée: une armée qui perd la moitié de sa DA en une demi-journée ne témoigne pas exactement d'une riposte électronique hyper-efficace.)

Qu'en pensez-vous?

Par ailleurs, sur les pertes syriennes, questions subsidiaire: sait-on si les installations de DA qui ont survécu aux attaques doivent leur salut à des contremesures efficaces (elles auraient été visées mais les Syriens auraient réussi à déjoué les attaques) ou simplement au fait qu'elles n'ont pas été prises pour cibles? (Question corollaire: la proportion d'installations visées effectivement détruites?)

Pour la première partie, je pense que hormis la couverture territoriale, la DA syrienne n'a pas été si affaiblie que ça par la guerre civile. D'une part parce que les russes la renforcent et d'autre part, la DA est une branche stratégique des forces armées syriennes tout comme leurs armes chimiques. Je pense qu'au niveau de l'allocation des ressources humaines et financières, l'état syrien sacrifierait plus volontiers son aviation qui n'a aucune chance de faire le poids face à n'importe quel adversaire serieux de la région que sa défense aérienne. Pour les virus, ta question suppose qu'il y a en permanence un virus dans le réseau informatique de la DA syrienne. Je n'en sais rien mais j'en doute. Plus généralement, le bon sens veut que syriens et israéliens s'adaptent en permanence aux progrès de l'autre. Donc on peut supposer que la donne n'est plus la même depuis la destruction du réacteur nucléaire syrien qui s'est fait entre autre en infectant le réseau informatique syrien.

Pour la deuxième partie, d'après la presse israélienne, d'autres raids étaient en préparation mais Poutine, via une conversation téléphonique avec Netanyahu, a sifflé la fin de la partie. Donc on peut supposer qu'une partie de ce qui a été épargné est sur une liste d'attente en attendant le prochain incident de cette ampleur.

Edited by Joab
  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

La nouvelle poche de EI dans Idlib vient de s'aggrandir apres la prise de la ville de Uma Al-Khalil, qui serait un noeud de communication, aussi les SAA viennent de sortir une vidéo sur les pertes matérieles et humaines de l'EI lors de la fuite de la précedante poche, il y'aurait eu une cinquantaine de morts et la perte de 2 T-55 ainsi que plusieurs ATGM

DVwthtaVwAAKBsi.jpg

 

Sinon apres la fin de l'opération d'Idlib voici le nouveau découpage entre rebelles et loyalistes :

DVmvcmGWAAEwyyC.jpg

DVmvcmCW0AAx0AF.jpg

et pour une vue plus globale :

DVnUykgVQAERE_j.jpg

DVnUykhUMAA4v4z.jpg

 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, kalligator said:

Soyons positifs (trop optimistes peut-être) une DCA syrienne efficace pourrait inciter Israel à calmer le jeu des attaques aériennes

Et ensuite, l'armée iranienne et le Hezbollah s'établissent à la frontière syro israélienne et au lieu de frappes aériennes, c'est une guerre terrestre qu'on va se taper. Mais c'est peut être ce que certains souhaitent.

Link to comment
Share on other sites

il y a 49 minutes, Joab a dit :

Et ensuite, l'armée iranienne et le Hezbollah s'établissent à la frontière syro israélienne et au lieu de frappes aériennes, c'est une guerre terrestre qu'on va se taper. Mais c'est peut être ce que certains souhaitent.

Le Hezb est au contact au Liban je vois pas pourquoi une présence en Syrie augmenterait les chances de guerre terrestre. Et quel gain pour l'Iran à provoquer un tel affrontement direct? Par contre ça compliquerait sans doute les capacités d'Israël à frapper les uns ou les autres impunément mais tous le monde n'a peut être pas de problème avec ça.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

23 minutes ago, nemo said:

Le Hezb est au contact au Liban je vois pas pourquoi une présence en Syrie augmenterait les chances de guerre terrestre. Et quel gain pour l'Iran à provoquer un tel affrontement direct? Par contre ça compliquerait sans doute les capacités d'Israël à frapper les uns ou les autres impunément mais tous le monde n'a peut être pas de problème avec ça.

Je te conseille de lire l'excellent billet de blog de Michel Goya posté par l'ami Gibbs. En gros, le Hezbollah et l'Iran qui est aux ordres ont des contraintes politiques au Liban qu'ils n'ont pas en Syrie.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Dino a dit :

Vidéo qui montre d'importantes fortification du YPG: 

La guerre de 2006 au Liban a prouvé que ces fortifications marchaient... Mais uniquement lorsqu'imbriquées dans des zones civiles, et que l'armée attaquante rechignait à bombarder de tels lieux. Pas du tout le cas ici. Donc l'effet retardateur sur les gentils rebelles djihadistes sera réel, mais si les turcs mettent les moyens pour que ça tombe, ça tombera.

Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, Joab a dit :

Je te conseille de lire l'excellent billet de blog de Michel Goya posté par l'ami Gibbs. En gros, le Hezbollah et l'Iran qui est aux ordres ont des contraintes politiques au Liban qu'ils n'ont pas en Syrie.

Il faudrait peut-être rappeler la taille de la frontière entre la Syrie et Israël non ? On est loin de pouvoir caser sans soucis les dizaines de milliers d'hommes qui seraient nécessaires à une invasion en bonne et due forme d'Israël. Et je ne parle même pas de l'aviation israélienne qui jouerait littéralement à domicile face à... rien du tout. Sans compter non plus l'intervention américaine (même indirecte) qui suivrait dans la foulée d'une attaque de grande envergure contre leurs protégés dans la région. 

Faut pas déconner. Le jour où la survie d'Israël est menacée est encore loin d'être arrivé. 

Et tu remarqueras que dans tout ça, on ne parle même pas des forces terrestres iraniennes ou autres. Les forces syriennes seront exténuées par la Guerre Civile, si tant est qu'elle se termine un jour. Au niveau de l'équipement, elles seront loin de rivaliser, à part pour quelques-uns, avec les unités israéliennes. De même, j'ai quelques doutes sur les capacités de l'armée iranienne à faire des actions offensives contre l'armée israélienne de cette ampleur. 

Il y a 1 heure, Joab a dit :

Et ensuite, l'armée iranienne et le Hezbollah s'établissent à la frontière syro israélienne et au lieu de frappes aériennes, c'est une guerre terrestre qu'on va se taper. Mais c'est peut être ce que certains souhaitent.

Elle fait moins de 100km, cette frontière. L'armée israélienne a largement la place pour défoncer toute tentative d'invasion par ce biais. 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 28 minutes, judi a dit :

Elle fait moins de 100km, cette frontière. L'armée israélienne a largement la place pour défoncer toute tentative d'invasion par ce biais. 

En fait sur cette page, vous parlez de la frontiere avec le territoire occupé du Golan. Le Hezbollah n'est au contact d'Israel qu'au niveau du Liban

Edited by MontGros
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, MontGros a dit :

En fait sur cette page, vous parlez de la frontiere avec le territoire occupé du Golan. Le Hezbollah n'est au contact d'Israel qu'au niveau du Liban

La frontière libano-israélienne fait 80km également. A tout casser, t'as 160 km de frontière dans sa longueur totale. On est loin d'avoir le truc insurmontable pour l'armée israélienne. Surtout que, je le rappelle, l'armée israélienne aura la suprématie aérienne si tout va bien. Car oui, le F-16 a été abattu alors qu'il y aurait eu plusieurs dizaines de missiles tirés. Certes, quelques avions auraient été endommagés d'après les israéliens. 

Bref, il y a tout de même de la marge pour Israël avant d'être envahi par l'Iran et la Syrie, alliés au Hezbollah.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Dino a dit :

Vidéo qui montre d'importantes fortification du YPG: 

Les défenses frontales étaient déjà dépassés lors de la seconde guerre mondiale ...

Alors maintenant avec des chars et des armements beaucoup plus puissants, ce n'est même pas la peine !

Si on peut voir les bunkers et les embrasures de loin, c'est que tu peux les pilonner tranquillement au 120 mm à 2 kilomètre de distance ou aux missiles d'encore plus loin.

Un bunker est aussi un cercueil si ton adversaire a des bombes guidés laser sachant que l'épaisseur de béton de qualité pour se protéger d'une bombe de 250 kg est rédhibitoire.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, judi a dit :

Il faudrait peut-être rappeler la taille de la frontière entre la Syrie et Israël non ? On est loin de pouvoir caser sans soucis les dizaines de milliers d'hommes qui seraient nécessaires à une invasion en bonne et due forme d'Israël. Et je ne parle même pas de l'aviation israélienne qui jouerait littéralement à domicile face à... rien du tout. Sans compter non plus l'intervention américaine (même indirecte) qui suivrait dans la foulée d'une attaque de grande envergure contre leurs protégés dans la région. 

Faut pas déconner. Le jour où la survie d'Israël est menacée est encore loin d'être arrivé. 

Et tu remarqueras que dans tout ça, on ne parle même pas des forces terrestres iraniennes ou autres. Les forces syriennes seront exténuées par la Guerre Civile, si tant est qu'elle se termine un jour. Au niveau de l'équipement, elles seront loin de rivaliser, à part pour quelques-uns, avec les unités israéliennes. De même, j'ai quelques doutes sur les capacités de l'armée iranienne à faire des actions offensives contre l'armée israélienne de cette ampleur. 

Elle fait moins de 100km, cette frontière. L'armée israélienne a largement la place pour défoncer toute tentative d'invasion par ce biais. 

En lisant le billet de Michel Goya , je n'ai pas eu l'impression qu'il mettait en avant un risque mortel pour Israël , mais plutôt les hypothèses de voir sur le long terme un "Hezbollah" bis dans le sud de la Syrie. 

Qui dit "Hezbollah bis" dit même contexte d'emploi et donc pas d'invasion , étant donné que le Hezbollah n'en a jamais eu la possibilité ,  sans les pb politiques que connait le Liban au niveau répercussion .

Enfin voilà mon ressenti du billet de Goya qui apporte nombre de réflexions  plus général sur la Syrie. 

Il y a 1 heure, Joab a dit :

Je te conseille de lire l'excellent billet de blog de Michel Goya posté par l'ami Gibbs. En gros, le Hezbollah et l'Iran qui est aux ordres ont des contraintes politiques au Liban qu'ils n'ont pas en Syrie.

Je pense que le billet de Michel Goya apporte plus que cela au niveau questions et options possible tout en remettant aussi en avant le contexte général syrien .

Moi j'observe que les russes restent les seuls interlocuteurs pour Israël , que les US ont certe joué la carte kurde contre daesh mais tout en ayant aussi verrouillé l'Est ( en partie ) leur permettant d'inter-agir sur la ligne de vie entre Iran /Irak/ Syrie .

Cela m'amène à penser à cette situation kurde. 

Le pb C'est Quid des zones arabes occupé par les kurdes ( compliqué quand même la situation au niveau confiance et relation entre arabe et kurde  ) , avec une Turquie qui rêve de grandeur tout en ayant fait n'importe quoi  ...et qui balise en voyant les kurdes s'étendre , cela au travers du jeu US qui pensé couper l'arc chiite vers la Syrie .

Donc voilà mon impression. 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Gibbs le Cajun a dit :

En lisant le billet de Michel Goya , je n'ai pas eu l'impression qu'il mettait en avant un risque mortel pour Israël , mais plutôt les hypothèses de voir sur le long terme un "Hezbollah" bis dans le sud de la Syrie. 

Qui dit "Hezbollah bis" dit même contexte d'emploi et donc pas d'invasion , étant donné que le Hezbollah n'en a jamais eu la possibilité ,  sans les pb politiques que connait le Liban au niveau répercussion .

Enfin voilà mon ressenti du billet de Goya qui apporte nombre de réflexions  plus général sur la Syrie. 

Je réagissais à Joab qui disait ceci : 

Il y a 3 heures, Joab a dit :

Et ensuite, l'armée iranienne et le Hezbollah s'établissent à la frontière syro israélienne et au lieu de frappes aériennes, c'est une guerre terrestre qu'on va se taper. Mais c'est peut être ce que certains souhaitent.

En réagissant à ce message : 

Il y a 5 heures, kalligator a dit :

Soyons positifs (trop optimistes peut-être) une DCA syrienne efficace pourrait inciter Israel à calmer le jeu des attaques aériennes

 

Tous mes messages visaient à dire qu'une guerre terrestre était très peu probable et que je ne miserais pas, à l'heure actuelle, sur une défaite israélienne. Ou même dans les années à venir si pas grand-chose ne change. 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...