Recommended Posts

Il y a 1 heure, Lezard-vert a dit :

on devrait faire un exercice aérien conjoint avec  la Grèce au dessus des îles grecques  ..... et baser quelques rafales en Grèce... Pour moi aussi l'Erdogan il merite quelques menues bricoles.

Et puis n'oublions pas notre atout premier, un argument* diplomatique de tout premier ordre : le Grand Charles ! :)

Argument disponible que par intermittence.

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, jeanmi a dit :

Des milans oui, mais surtout pas de mistral

Oui, bien sûr, puis ça va s'étonner quand ces mêmes Milans vont finir entre les mains de coalitions djihadistes. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, karim1218 a dit :

les fameux tunnels sous jobar impressionnant, on parle d'au moins 20 km de tunnels

 

 

Encore un coup de Lafarge !!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Baba1 a dit :

Oui, bien sûr, puis ça va s'étonner quand ces mêmes Milans vont finir entre les mains de coalitions djihadistes. 

Les Kurdes, comme chacun le sait Baba1, et tout particulièrement en ce moment même, au plus fort de l'offensive, ont tout intérêt à livrer ces armements a des groupes islamistes...

Un panachage au compte goutte, à doses homéopathiques ne ferait de mal à personne, même pas vraiment aux Turcs en fait ... il ne ferait que retarder l'échéance (apparemment) inéluctable de l'éviction Kurde.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, V. Yeⴽⴽen a dit :

Les Kurdes, comme chacun le sait Baba1, et tout particulièrement en ce moment même, au plus fort de l'offensive, ont tout intérêt à livrer ces armements a des groupes islamistes...

Un panachage au compte goutte, à doses homéopathiques ne ferait de mal à personne, même pas vraiment aux Turcs en fait ... il ne ferait que retarder l'échéance (apparemment) inéluctable de l'éviction Kurde.

Vu la quantité de matériel que les YPG ont perdu au profit de l'Armée nationale syrienne il y a de quoi rester prudent. De quoi appuyer mes propos :

 

DZPH4AeXUAABk2j.jpg

DZPH4AcX4AEeB3r.jpg

DZPH4AfW4AA7brn.jpg

DXXctQBXkAAjGCA.jpg

DYkMfLYXUAE42J1.jpg

aadeumljlp0-917x516.jpg

W8k853c.jpg

cWjB7at.jpg

Uj2UpHu.jpg

fqqvOVu.jpg.

pug5yj9.jpg

DZtf1JRX0AExK0Q.jpg

DZtf1LrWkAAUqk-.jpg

DYlRzj8X4AUrxgf.jpg

DXXctjfX0AE_prF.jpg

DYXtCxWWkAsGoTG.jpg

DYXtCR-WkAAKJEW.jpg

 

Il y a 6 heures, Dino a dit :

Selon des journaux turcs repris par sputniknews, une cinquantaine d'officier français seraient arrivés à Manbij.

 

 

 

 

Edited by Baba1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mhh, il n'y aurait pas des doublons dans ces photos... :dry: 

On y voit surtout un volume composé en grande majorité d'armements petits calibres, ou d'explosifs non guidés, mais ne t’inquiètes pas, j'en ai assez vu et tu m'a convaincu, c'est donc une prise de risque à mettre en balance des bénéfices potentiels mais je persiste, vu tout ce qu'ils ont (auraient) justement perdu, un panachage prudent, avec chaine de commandement resserrée, réduirait les risques à leur portion congrue.

Edited by V. Yeⴽⴽen

Share this post


Link to post
Share on other sites

en voyant ces quantite impressionnantes d'armes et de munitions, surtout des ATGM, je me dit que dans quelques annees ils finiront en europe, tout comme les AK et les RPG apres les guerres de yougoslavie qui ont fini dans les gangs europeens, les services de polies europeens devront se prepare ra cet afflue

synagogue de khodar a jobar, l'une des plus anciennes du monde construite en 720 avant JC, elle comportait de nombreux manuscrit et l'une des plus anciennes thoras du monde, les gentils rebelles l'ont piller et ont tout vendu a des marchands israeliens

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, karim1218 a dit :

en voyant ces quantite impressionnantes d'armes et de munitions, surtout des ATGM, je me dit que dans quelques annees ils finiront en europe, tout comme les AK et les RPG apres les guerres de yougoslavie qui ont fini dans les gangs europeens, les services de polies europeens devront se prepare ra cet afflue

synagogue de khodar a jobar, l'une des plus anciennes du monde construite en 720 avant JC, elle comportait de nombreux manuscrit et l'une des plus anciennes thoras du monde, les gentils rebelles l'ont piller et ont tout vendu a des marchands israeliens

 

Sans cynisme ni ironie karim, si elles finissent en Europe, tant qu'elles ne vont pas au delà des Balkans, c'est non seulement acceptable mais même rassurant, cela signifie que même les armes, composée d'aciers et de plastiques, ont une mémoire génétique. Elles reviendront donc d'où elles viennent, en grande partie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, V. Yeⴽⴽen a dit :

Les Kurdes, comme chacun le sait Baba1, et tout particulièrement en ce moment même, au plus fort de l'offensive, ont tout intérêt à livrer ces armements a des groupes islamistes...

Un panachage au compte goutte, à doses homéopathiques ne ferait de mal à personne, même pas vraiment aux Turcs en fait ... il ne ferait que retarder l'échéance (apparemment) inéluctable de l'éviction Kurde.

A noter, sur les photos, des missiles anti char tow et Kornet. Quel pays utilise les deux soit disant passant ? Sans faire ma mauvaise langue hein !  Puis quand t'es serein du affiche bien le numéro de lot se trouvant sur le tube. Je suis encore mauvaise langue .....

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, NUBEALTIUS a dit :

A noter, sur les photos, des missiles anti char tow et Kornet. Quel pays utilise les deux soit disant passant ? Sans faire ma mauvaise langue hein !  Puis quand t'es serein du affiche bien le numéro de lot se trouvant sur le tube. Je suis encore mauvaise langue .....

Officiellement détenteurs des deux systèmes d'armes, dans la région: l'ex-futur Empire néo-ottoman, l'Arabie des Saouds, le Bahreïn.

Donc pas de crainte à avoir, que des États matures et responsables à la politique régionale pondérée et soucieux de vivre (mourir) en bonne intelligence (rivalité) avec leurs voisins (ennemis).

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, V. Yeⴽⴽen a dit :

Officiellement détenteurs des deux systèmes d'armes, dans la région: l'ex-futur Empire néo-ottoman, l'Arabie des Saouds, le Bahreïn.

Donc pas de crainte à avoir, que des États matures et responsables à la politique régionale pondérée et soucieux de vivre (mourir) en bonne intelligence (rivalité) avec leurs voisins (ennemis).

Apres, c'est peut être encore un mauvais coup de Lafarge aussi !

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, karim1218 a dit :

en voyant ces quantite impressionnantes d'armes et de munitions, surtout des ATGM, je me dit que dans quelques annees ils finiront en europe, tout comme les AK et les RPG apres les guerres de yougoslavie qui ont fini dans les gangs europeens, les services de polies europeens devront se prepare ra cet afflue

De mon point de vue, le marché noir Européen s'approvisionne déjà massivement dans les pays de l'est où il y a déjà tout ce qu'il faut en kornet et autres joyeusetés du même genre (à condition d'y mettre le prix bien sur). Si on en voit quasiment jamais par chez nous (à part quelques RPG à l'occasion pour taper du fourgon blindé), je doute que ce soit du a un problème d'offre mais plutôt le signe d'une demande quasi inexistante. Ce n'est pas quelques ATGM dispo au moyen orient (en admettant que les "locaux" n'ont plus besoin de ces armes et que des filières existent entre l’Europe et le moyen-orient) qui va changer grand chose.

  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, NUBEALTIUS a dit :

Apres, c'est peut être encore un mauvais coup de Lafarge aussi !

Conjecture bien moins innocente qu'elle n'en a l'air.

Après le scandale retentissant de la révélation des implications du Groupe Lafarge dans les événements en Syrie, et les péripéties inhérentes à la vie spéculative des marchés internationaux avec chute d'action et autres joyeusetés libérales, il n'est pas impossible que le cimentier français ait eu à considérer un repositionnement radical de ses activités de génie civil vers d'autres secteurs d'activités plus porteurs (défense) et dont les débouchés autoriseraient une chaine logistique raccourcie entre l'offre et l'utilisateur final. 

Si cette information inédite venait à être avérée, elle permettrait au Groupe, pour le coup, de prendre de cours toute suspicions d'activité douteuse en allant même au devant de tous les doutes potentiellement émis sur ses futurs investissements qui, désormais, figureront bien dans son porte-feuille officiel d'activités.

Nous nous tiendrons aux aguets de toute évolution allant dans ce sens.

... Ici le palais de Topkapi, a vous les studios. :rolleyes:

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Yankev a dit :

Hello,

Envoyer des rafales en Grèce, ça coûte cher, et dieu sait que, de l'argent comme des rafales, on en a pas en trop. Pourtant, il existe une floppée de messages forts qui, sans couter cher, feraient pourtant mouche. Quelques exemple:

  • Organiser une visite d’État à Chypre [ça, il va vraiment pas aimer]
  • Idem en Grèce, mais avec un banquet à l'Acropole, précédé d'une visite guidé dans un musée sur la Guerre d'indépendance grecque [là, il va carrément rager]
  • Toujours lié à la Grèce: appliquer la doctrine Gibs, à savoir, durant la visite en Grèce, en profiter pour faire un tour, du coté de Lépante et du golfe de Patras. Si en plus France2 nous pond un gros reportage au JT de 20h sur la bataille navale qui a eu lieu à cet endroit...
  • Enfin, le coup de grâce, avec crise d'urticaire garantie: attribuer la légion d'honneur au président de l'Arménie, lors de l'inauguration d'un monument/plaque/stèle commémorant le génocide arménien.

Notez que pour chacun de ces actes, pas une fois ni la Turquie, ni Erdogan n'est cité. Pourtant, pour chacun de ces actes, ce dernier se sentira visé, touché, et humilié!

A+/Yankev

 

il avait peut être pas trop apprécié les manœuvres navales Franco-Egyptiennes Cleopatre 2018 - il y a quelques semaines avec les BPC

http://www.leportail-centre.fr/2018/02/20/cleopatre-2018-legypte-et-la-france-lancent-une-serie-de-manoeuvres-conjointes/

 

Edited by Lezard-vert
  • Like 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

« Et pourtant… Des milliers d’hommes ont été, pendant des années, réduits en esclavage par les islamistes pour construire leur arme de guerre favorite : les tunnels.

On sait que ces tunnels, qui peuvent s’étendre sur des dizaines de kilomètres, ont été largement utilisés par les islamistes depuis le début du conflit. Afin de parfaire leur technique, les dirigeants de Daech avaient même fait venir en Syrie des spécialistes reconnus : des militants du Hamas palestinien qui avaient bâti un réseau remarquable dans la bande de Gaza.

Depuis, l’ensemble des groupes islamistes utilisaient cette méthode afin de se protéger des bombardements, de ravitailler des zones encerclées ou de monter des embuscades dans le dos de l’armée syrienne.

Seulement, creuser des tunnels, c’est long et fatigant. Et puis les combattants ont mieux à faire. Alors, quoi de mieux que de rafler les hommes en état de creuser, tout en assurant la subsistance de leurs familles, étroitement surveillées comme il se doit ?

La main-d’œuvre n’étant pas toujours suffisante, Jaych al-Islam, le groupe salafiste qui tenait Douma jusqu’à présent, s’est livré à de nombreux enlèvements en zone loyaliste. L’opération la plus spectaculaire a eu lieu en 2013 à Adra : des dizaines de fonctionnaires et de civils pris au hasard ont été enlevés, certains avec leurs familles. Les prises les plus intéressantes ont été incarcérées, les autres envoyées dans les tunnels. On les a appelés « les kidnappés d’Adra ». La plupart sont alaouites, la confession de la famille Assad. Rappelons que cette incursion à Adra s’est accompagnée de massacres épouvantables, mais cela n’a pas beaucoup intéressé l’OSDH. »

 

suite ici 

http://www.bvoltaire.fr/islamistes-de-ghouta-reduisaient-population-civile-esclavage

Edited by Zalmox
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 55 minutes, Zalmox a dit :

Afin de parfaire leur technique, les dirigeants de Daech avaient même fait venir en Syrie des spécialistes reconnus : des militants du Hamas palestinien qui avaient bâti un réseau remarquable dans la bande de Gaza.

Daesh qui aurait fait appel au Hamas ????? 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, jeanmi a dit :

Essayons de mettre erdogan en colère (a priori c'est assez facile) sur des déclarations comme notre soutient a la Grèce et il fera certainement une grosse erreur qui lui coutera cher .

 

Il y a 17 heures, V. Yeⴽⴽen a dit :

Objectif : 0 problèmes avec ses voisins

Résultat : 0 voisins n'ayant de problème.

Attendu sa dernière stratégie de communication dirigée contre le France, notre simple présence (limitée) au coté des kurdes suffit à polariser toute son agressivité sur nous.

Toute son agressivité sur nous ? Voyons, il ne faut pas sous-estimer le Recep ! Monsieur Erdogan est un multitâche de la grosse colère, il est parfaitement capable de se fâcher tout rouge contre plein de monde à la fois :tongue:

Et oui, clairement la "stratégie" consistant à provoquer et se fâcher avec tout le monde à la fois a quelques résultats dommageables à moyen terme - je mets stratégie entre guillemets, sachant que le simple fait de donner ce nom à une telle politique ferait se rouler par terre de rire tous les Sun Zu et autres Clausewitz.

 

Il y a 16 heures, Arland a dit :

"Chef! Chef! Quelques mistrals sont tombés du camion ... oh et puis j'ai égaré le mode d'emploi aussi !"

M'enfin, on ne dit pas Milan ! On dit Eryx c'est beaucoup plus mieux :smile:

 

Il y a 16 heures, Lezard-vert a dit :

on devrait faire un exercice aérien conjoint avec  la Grèce au dessus des îles grecques  ..... et baser quelques rafales en Grèce... Pour moi aussi l'Erdogan il merite quelques menues bricoles.

Déplacer quelques-uns de nos rares Rafale pour l'occasion ne me semble pas nécessaire à moi non plus.

Du discours mesuré, froid et factuel, et sans citer le nom de la Turquie, serait bien plus efficace. Par exemple, vu les commentaires déplaisants d'Erdogan au sujet d'une possible "renégociation" du traité de Lausanne qui définit en 1923 la frontières entre Grèce et Turquie, il suffirait de rappeler que :

- La France considère que la validité du traité de Lausanne est inattaquable

- La France et la Grèce sont membres de l'alliance militaire appelée Union de l'Europe Occidentale (laquelle a le mérite de n'inclure aucun pays non-européen, suivez mon regard...)

  • Like 2
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 41 minutes, Alexis a dit :

discours mesuré, froid et factuel, et sans citer le nom de la Turquie, serait bien plus efficace. Par exemple, vu les commentaires déplaisants d'Erdogan au sujet d'une possible "renégociation" du traité de Lausanne qui définit en 1923 la frontières entre Grèce et Turquie, il suffirait de rappeler que :

Le traité :

gr_traite_lausanne.pdf

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Dino a dit :

Daesh qui aurait fait appel au Hamas ????? 

 

Pas daech. Mais les groupes rebelles présents sur place. C'est d'ailleurs, je crois, l'élément qui a fait que l'Iran, à l'époque, aurait laché le hamas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Alexis a dit :

 

Toute son agressivité sur nous ? Voyons, il ne faut pas sous-estimer le Recep ! Monsieur Erdogan est un multitâche de la grosse colère, il est parfaitement capable de se fâcher tout rouge contre plein de monde à la fois :tongue:

Et oui, clairement la "stratégie" consistant à provoquer et se fâcher avec tout le monde à la fois a quelques résultats dommageables à moyen terme - je mets stratégie entre guillemets, sachant que le simple fait de donner ce nom à une telle politique ferait se rouler par terre de rire tous les Sun Zu et autres Clausewitz.

 

M'enfin, on ne dit pas Milan ! On dit Eryx c'est beaucoup plus mieux :smile:

 

Déplacer quelques-uns de nos rares Rafale pour l'occasion ne me semble pas nécessaire à moi non plus.

Du discours mesuré, froid et factuel, et sans citer le nom de la Turquie, serait bien plus efficace. Par exemple, vu les commentaires déplaisants d'Erdogan au sujet d'une possible "renégociation" du traité de Lausanne qui définit en 1923 la frontières entre Grèce et Turquie, il suffirait de rappeler que :

- La France considère que la validité du traité de Lausanne est inattaquable

- La France et la Grèce sont membres de l'alliance militaire appelée Union de l'Europe Occidentale (laquelle a le mérite de n'inclure aucun pays non-européen, suivez mon regard...)

@Alexis

Pour les rares habitués de ce fil qui commencent un peu à me connaitre, je viens lancer mon pavé quotidien dans la marre ! :tongue:

Petit bémol :  "Union de l'Europe Occidentale" ==> cette structure attenante à l'Union européenne à été dissoute depuis... (intéressant d'ailleurs, pour laisser le champ libre à l'OTAN ? aux U.S ?)

Quant aux qualités supposées ou avérées de polyvalence du Pacha, désolé mais je les conteste car j'inscrivais son action désastreuse dans un temps plus long... hélas. Je pense que depuis le depuis le début, il court plusieurs lièvres, mais pas à la fois.

J'appartiens à cette catégorie d'observateurs qui se refusent absolument de souscrire au récit de "la mue islamo-conservatrice d'Erdogan" au motif qu'il n'y a jamais eu de telle "mue". Il n'y a pas chez Erdogan de stratégie, il y a un dogme : l'islam politique, qu'il a du dissimuler au moyen d'une tactique reposant essentiellement sur ses remarquables talents d’équilibriste rhétorique. En somme, il est ce qu'il a toujours été, un redoutable tacticien (et non stratège)  politique qui a su se métamorphoser, lui et son triple / quadruple discours (qualité dont il nous fait l'honneur d’être les auditeurs encore aujourd'hui pour justifier son action militaire injustifiable)

Cette épopée a commencé... chez lui-même (ayant toujours considéré la Turquie comme SA Turquie) où déjà, étaient à l’œuvre tous les ingrédients et les éléments de son sophisme :

- avec la manipulation populiste du vote rural conservateur (démographiquement majoritaire),

- se métamorphosant dans sa voiture en Ataturk 2.0 sur le chemin du retour des campagnes, pour aller servir un discours de modernité aux grandes villes turques (jeunesse estudiantine, cadres, intellectuels, travailleurs tertiaire dans tourisme)

- usurpant la paternité des réformes économiques précédent son arrivée,  en s'attribuant tout le crédit de la croissance économique des années 2000, ET ce faisant (c'est ici la marque d'Erdogan, une immodération totale de son hypocrisie, plus c'est gros, plus ça passe, un aplomb qui ne connait ni borne, ni contours, ni limite) et CAPITALISANT dessus,

- ce qui lui permet de prolonger artificiellement la durée de vie de son numéro mensonger d’équilibriste fait de double discours servis aux ruraux conservateurs ET aux laïcs citadins (seule cette remarquable croissance a pu rendre politiquement tolérable une telle contradiction, aussi insupportable de contre-sens et d'obstacles logiques, incapable de résister a un examen critique objectif : des orientations de société aussi opposées l'une à l'autre, inconciliables fondamentalement, je dirais islamiquement fondamentalement)

C'est ici que la folie d'Erdogan dépasse, pour le coup, les bornes, que lui ne semble pas connaitre, mais que l'O.N.U connait : les bornes internationales.

Il va commencer, désormais rendu propriétaire de SA Turquie, à s'occuper de son étranger proche. En langue Erdogienne, "s'occuper de" signifie dominer, soumettre, voler, annexer, tout en t'expliquant dans les yeux, droit comme un "I", que c'est pour ton plus grand profit.

- Politique d'affirmation ethno-linguistique Turco-altaïque, avec comme projet d’établir les fondations de futures revendications dans le cadre d'une unité culturelle régionale (Azerbaidjan, Turkmenistan, etc), qui se fera avec (par intégration domination turque) ou sans (par insurrections séparatistes, droit d’auto-détermination, etc) le concours des États.

- Ne changeant pas une équipe qui, contre toutes les lois du logos, continue de gagner, il poursuit son double discours moderniste et démocratique sur le chemin de montagne sinueux de son retour du Caucase, pour conter fleurette à la mère Merkel, lui promettant monts et merveilles de démocratie et de tolérance en échange du carburant allemand (investissements) indispensable au maintien en condition opérationnelle de l'appareil de respiration artificielle de son mensonge politique de société islamo-democratique. (qu'alors, il réussit à vendre pour la première fois, à des politiques non-turcs)

Les allemands, fidèles à eux-mêmes, alimentent la croissance et la germination de leur futur problème, qui comme toujours deviendra le nôtre : la Turquie. Ou plutôt, Erdogan. Ou non. Ou les deux. Enfin , c'est la même chose. Je ne sais plus. Mais lui il sait.

- Enfin, le dernier axe de son triptyque régional : l'extension à l’échelle régionale de son islam politique, une fois verrouillé dans : sa base ethno-culturelle turque ET son capitalisme de chantage par transferts technologique allemands. Et c'est là, et seulement là que s'amorce l'épopée qui nous conduira à ce que nous observons, commentons, décrivons ou déplorons, interrogeons dans ce fil : l'action protéiforme turque, officielle ou non, en Syrie. C'est dans cette perspective de politique de prise de leader-ship du "Monde Musulman conservateur" , elle même étape préalable à son fantasmé renouveau Othmanien, qu'il faut réinscrire l'offensive turque en Syrie, qui n'est que le prélude à d'autres appétits en Irak.

 

L'appétit venant en mangeant, Erdogan le rouge, ouvre des succursales un peu partout, dans la "sphère historique" de domination (et non d'influence) de l'Empire Ottoman, comme on le voit à travers sa " " " " " " diplomatie " " " " " " (je n'aurai jamais pensé employé ce terme pour décrire l'action de Recep à l’étranger) qui, je l’espère, ne dupera pas, en tout cas avec autant d'aisance qu'avec Madame, et j'insiste Madame Merkel (parce que c'est une femme), les gouvernements des pays se retrouvant malheureusement, pour des raisons historiques, dans la ligne de mire chimérique de ce fou.

 

Edited by V. Yeⴽⴽen
  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, V. Yeⴽⴽen a dit :

- Ne changeant pas une équipe qui, contre toutes les lois du logos, continue de gagner, il poursuit son double discours moderniste et démocratique sur le chemin de montagne sinueux de son retour du Caucase, pour conter fleurette à la mère Merkel, lui promettant monts et merveilles de démocratie et de tolérance en échange du carburant allemand (investissements) indispensable au maintien en condition opérationnelle de l'appareil de respiration artificielle de son mensonge politique de société islamo-democratique. (qu'alors, il réussit à vendre pour la première fois, à des politiques non-turcs)

Les allemands, fidèles à eux-mêmes, alimentent la croissance et la germination de leur futur problème, qui comme toujours deviendra le nôtre : la Turquie. Ou plutôt, Erdogan. Ou non. Ou les deux. Enfin , c'est la même chose. Je ne sais plus. Mais lui il sait.

L'appétit venant en mangeant, Erdogan le rouge, ouvre des succursales un peu partout, dans la "sphère historique" de domination (et non d'influence) de l'Empire Ottoman, comme on le voit à travers sa " " " " " " diplomatie " " " " " " (je n'aurai jamais pensé employé ce terme pour décrire l'action de Recep à l’étranger) qui, je l’espère, ne dupera pas, en tout cas avec autant d'aisance qu'avec Madame, et j'insiste Madame Merkel (parce que c'est une femme), les gouvernements des pays se retrouvant malheureusement, pour des raisons historiques, dans la ligne de mire chimérique de ce fou.

 

Duper Merkel ? Non, assurer la possibilité d'investissements aux industries allemandes sur un marché de 70 millions de consommateurs a été sans doute beaucoup plus séduisant pour les oreilles du Bundeskanzler.

Finalement, la place de l'Allemagne reste assez modeste (sauf investissement indirect par le biais des Pays-Bas ou du Luxembourg) :

2016 :

Pays-Bas 15,0 %

Etats-Unis 8,0

Autriche 7,0

Royaume-Uni 6,0

Luxembourg 6,0

Allemagne 6,0

Belgique 5,0

Espagne 5,0

Grèce 4,0

Point notable, les investissements sont en baisse continuelle depuis 2007, compréhensible avec la crise de 2008, mais sans reprise depuis le retour de croissance, ce qui est plus inquiétant.

Turquie : Les investissements

https://www.tradesolutions.bnpparibas.com/fr/implanter/turquie/investir

Edited by Benoitleg
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://edition.cnn.com/2018/04/02/politics/us-syria-military-discussing-more-troops/index.html

Quote

Washington (CNN)CNN has learned that the US military has been working on plans to send dozens of additional US troops to northern Syria, according to several US defense and administration officials. The officials say the plans have been under discussion for several days and were first considered before President Donald Trump's remarks last Thursday that the US would "be coming out of Syria like very soon."

CNN previously reported that Trump's remarks puzzled many at the Pentagon. A National Security Council meeting is set for Tuesday to discuss the administration's plan for battling ISIS in Syria and the some 2,000 US troops in the war-torn country.

It's not clear how the President's remarks could affect the chances of the plan to send additional troops getting final approval. Sources say they would focus on providing force protection for US forces already in the country.

US and British soldiers killed in Syria were on ISIS 'kill or capture' mission

Trump's remarks also came the same day as US and British soldiers were killed in a IED blast in Manbij, Syria. The soldiers killed were on a classified mission to "kill or capture a known ISIS member" according to Pentagon spokesman Major Adrian Rankine-Galloway. The US military is releasing few details about the mission that killed Master Sgt. Jonathan J. Dunbar and UK soldier Sgt. Matt Tonroe.

They were killed and five other troops were wounded in a March 30 IED blast. The US military has not said if the IED was in a building, a vehicle or buried in the road. The troops were out of their vehicles at the time of the explosion, according to a US official. There is also no word on whether the target was found and captured or killed.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,468
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Plane.Dean
    Newest Member
    Plane.Dean
    Joined
  • Forum Statistics

    20,807
    Total Topics
    1,285,989
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries