Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre civile en Syrie


Recommended Posts

Il y a 3 heures, Chaps a dit :

Non cela ajoute de l'insécurité sur celui qui a envie d'utiliser des armes chimiques et qui est sûr de bénéficier de la protection d'un veto d'un des 5.  C'est tout. Faut pas toujours élargir le cadre sans fin sinon cela devient tout flou.

 

On peut faire un raisonnement par l'absurde sur ton point de vue: si tu es sûr d'avoir la protection d'un des 5 du CS, tu peux faire ce que tu veux quand tu veux. 

 

En quoi cela fait -il progresser le droit international et la paix? Cfr  Israël-Palestine

Le respect d'une règle n'est liée qu'au risque et au bénéfice qu'il y a à la suivre ou pas. Le droit de veto enlève la notion de risque donc il n'y a plus de règle à respecter.

Ces règles ont été adoptées elles definissent donc ce qui est legal peut importe leur manque de pertinence ou de legitimité. Le probleme c'est que ce droit de veto arrange aussi certains alliés des Etats-Unis donc je vois difficilement cela changer.

Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, karim1218 a dit :

Intéressant. 

Il s'avère que le tir de 6 MdCN était prévu et non 3. Une première salve de trois a refusé de partir... la salve de secours a alors été tirée soit 3 missiles. Et lorsqu'il a été possible de tirer les premiers missiles, le créneau de tir était passé.

Bon, ben MBDA et la DCN ont du boulot. :happy: 

 

Sinon, la diplomatie est en surchauffe suite au raid du 14 avril...

La Syrie s'adresse à l'ONU avec une demande précise à l'encontre des trois alliés occidentaux.

Citation

« Nous n’avons pas fauté. Les attaques chimiques sont un mensonge. L’Occident simule son émotion. Je lance un appel à l’ONU, les yeux dans les yeux : l’arbitrage vidéo est urgent. Le carton rouge est pour l’Occident » annonce, solennel, Bachar el-Assad, en réaction aux violentes frappes occidentales.

 

Edited by Alexis
  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 33 minutes, Alexis a dit :

Intéressant. 

Il s'avère que le tir de 6 MdCN était prévu et non 3. Une première salve de trois a refusé de partir... la salve de secours a alors été tirée soit 3 missiles. Et lorsqu'il a été possible de tirer les premiers missiles, le créneau de tir était passé.

Bon, ben MBDA et la DCN ont du boulot. :happy: 

Je comprends pas ta phrase.

si il y'avait 6 missiles de prévu et que la salve de "secours" a été lancé, on aurait quand même dû avoir 6 départs (salve 'secours' de la 1ère salve + 2eme salve de 3 missiles)

Link to comment
Share on other sites

"Syrie: Ryad prêt à envoyer des troupes " : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/04/17/97001-20180417FILWWW00228-syrie-ryad-pret-a-envoyer-des-troupes.php

 

 

il y a 49 minutes, Alexis a dit :

Sinon, la diplomatie est en surchauffe suite au raid du 14 avril...

Putain j'avais pas vu que la source était le Le Gorafi ^^^ ça sentait le mauvais footeux à plein nez :-)

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, metkow a dit :

Je comprends pas ta phrase.

si il y'avait 6 missiles de prévu et que la salve de "secours" a été lancé, on aurait quand même dû avoir 6 départs (salve 'secours' de la 1ère salve + 2eme salve de 3 missiles)

Sauf que visiblement, il y a un souci technique qui a empêché de lancer la première salve et qu'une fois le souci réglé, on a dû considérer en haut lieu que ce n'était plus la peine de tirer.

il y a 4 minutes, NUBEALTIUS a dit :

Bonne idée, ils commençaient à manquer de chars sur place.

  • Haha 4
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Ciders a dit :

Bonne idée, ils commençaient à manquer de chars sur place.

Ça fera de belles vidéos de carton au missile antichar. Ça changera ... on inversera juste les rôles ( bien que ... j'avais oublié le Yémen )

Edited by NUBEALTIUS
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, leclercs a dit :

Cet argument de non-respect du droit international me gonfle.

Je suis tout sauf un spécialiste du droit international, je précise.

L'ONU n'est efficace que quand les cinq pays disposant du droit de VETO sont d'accord.

La situation est claire : en Syrie, la Russie ou les trois pays occidentaux interdiront tout consensus « légal ».

parce que la situation est bloquée, devons-nous ne pas agir???

Le président Assad, se permet d’utiliser contre son peuple des armes interdites par la communauté des nations.

Le président Assad se permet de massacrer sa population. Et qu’on ne me dise pas que tous les rebelles sont des djihadistes ou sur le point de le devenir.

La Russie a soutenu et soutient le régime d’Assad, pour des raisons stratégiques que je comprends.

L’occident, tout en tapant sur l’EI, a soutenu les rebelles, pour des raisons stratégiques que je comprends.

La Russie a gagné, c’est un fait INDENIABLE.

Peut-on pour autant laisser un dictateur massacrer sa population ?

Laisser faire un dictateur c’est ouvrir la porte à d’autres ignominies, qui tôt ou tard, nous obligerons à agir, parce que ce n’est pas le seul dictateur sur cette planète. Un dictateur sans crainte, sans limite, c’est une menace qu’il faut circonscrire.

Peut-on pour autant parce qu’on a méprisé et humilié la Russie la laisser maintenant soutenir, indirectement ce massacre ?

Bien sûr que non, l’occident a commis des erreurs, pour autant il était temps de montrer que l’occident ne redoute pas la Russie, mais qu’il la respecte, et … que ce respect se doit d’être mutuel. La Crimée, l’Ukraine … donner l’illusion à la Russie que l’occident est faible est le meilleur moyen de se retrouver dans un conflit dont personne ne veut. Paraître faible, timoré, est un risque inacceptable.

En frappant, malgré les menaces Russes, l’occident a montré une force, une volonté, que les Russes ont comprise. C’est de cette manière, tout en reconnaissant la puissance de la Russie qu’on sera à même de construire un partenariat … équilibré et qu’on pourra, enfin, développer une entente stratégique.

 

Peut-on permettre à l’Iran de s’établir durablement en Syrie ?

C’est, à mon avis, le meilleur moyen de provoquer un conflit entre Israël et l’Iran ou entre l’Arabie saoudite et l’Iran conflits qui nous impliqueraient forcément ! Il est TEMPS de globaliser notre stratégie diplomatique vers l’Iran et de fixer, en incluant les Russes par pitié, un accord régional, accord qui inclurait la situation yéménite. (une guerre de marionnettistes qui ne fait qu’une chose : massacrer et affamer des innocents !)

Le problème, c'est que la victoire de Bachar est inéluctable ( temps qu'il aura le soutien iranien et russe). Apres on peut s'en offusquer. Il n'y a jamais une opposition uniforme avec un leader pouvant prétendre au poste de Bachar. Tout les groupes d'opposition on leurs agendas propres, les alliances sont uniquement de circonstance et les pays occidentaux ont montré leurs incapacités à soutenir réellement la faction Kurde qui semble être la plus modérée ( on est d'accord faction autonomiste voir indépendantiste).

Quand on voit ce que renverser un dictateur par le passé donne dans le secteur....

Edited by NUBEALTIUS
  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, NUBEALTIUS a dit :

Le problème, c'est que la victoire de Bachar est inéluctable ( temps qu'il aura le soutien iranien et russe). Apres on peut s'en offusquer. Il n'y a jamais une opposition uniforme avec un leader pouvant prétendre au poste de Bachar. Tout les groupes d'opposition on leurs agendas propres, les alliances sont uniquement de circonstance et les pays occidentaux ont montré leurs incapacités à soutenir réellement la faction Kurde qui semble être la plus modérée ( on est d'accord faction autonomiste voir indépendantiste).

Quand on voit ce que renverser un dictateur par le passé donne dans le secteur....

C'est un fait, le président Assad a gagné, (les Russes): on n'y peut plus rien, je pense qu'en revanche on ne doit pas le laisser faire ce qu'il veut, c'est le sens de mon message

quand à renverser un dictateur sans s'assurer de la suite, c'est couper les cordes du parachute parce qu'elles frottent un peu trop ...

Edited by leclercs
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 46 minutes, NUBEALTIUS a dit :

"Syrie: Ryad prêt à envoyer des troupes " : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/04/17/97001-20180417FILWWW00228-syrie-ryad-pret-a-envoyer-des-troupes.php

 

 

Putain j'avais pas vu que la source était le Le Gorafi ^^^ ça sentait le mauvais footeux à plein nez :-)

hahahaha on aura tout vu deja qu'ils reussissent a reprendre leurs territoires perdu face aux houthis

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Castor a dit :

C'est clair qu'Obama préfère rejeter la faute sur les Francais et les Anglais plutôt que de l’assumer. Ce ne serait pas très classe de la part du prix nobel de la paix d’admettre que l’épopée était mal goupillé et laissait a l'abandon le règlement des réels problèmes sur places qu’étaient et sont toujours la répartition du pouvoir politique et les fragmentations claniques.

Evidemment l'article de rollingstones est très americano-centré, c'est leur prisme de lecture classique, mais c'est aussi un prisme qui est présent dans leurs prises de décision politique, USA before all. 

Ce que je note c'est que dans cette histoire on remarque que cette intervention était considéré comme servant leurs intérêts et qu'il n'ont pas eu besoin d’être beaucoup convaincu.  

Obama est le roi du story telling et de la communication maîtrisée. Quand il raconte, il a donc toujours le beau rôle, a anticipé tous les évènements et les erreurs sont toujours le fait des autres. Et sur toute ses photos (exclusivement par un photographe attitré), il a toujours un super sourire et un super éclairage (à croire que le soleil bosse pour lui ...).

il y a 36 minutes, NUBEALTIUS a dit :

Le problème, c'est que la victoire de Bachar est inéluctable.

Dans la configuration actuelle certes. Mais pas si les turques laissait les rebelles contre-attquer les loyalistes. Ou si les US poussaient les FDS à étendre leur emprise.

Tout cela est certes très hypothétique, mais on ne sait jamais.

Les Kurdes sont sur la rive droit au niveau de Raqqa par exemple. Et aimerait bien virer les loyalistes de la rive gauche à Deir-Ezzor et peut être reprendre la ville et les sites gaziers sur l'autre rive.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Wallaby a dit :

Quand il était lycéen, incapable de résoudre un problème de mathématiques, il réussissait à embobiner le prof et à lui faire croire qu'il connaissait la solution et qu'il méritait d'avoir la note maximale :

https://www.la-croix.com/Culture/TV-Radio/Emmanuel-Macron-sujet-documentaire-2017-05-11-1200846243

Et puis aussi sa capacité à développer un « art de la rhétorique » fait de confidences, de compliments et du jeu de la logique, auquel personne encore, sur son chemin, n’a résisté. « Même en mathématiques, il cultivait une troisième voie entre ceux qui avaient la solution et ceux qui ne l’avaient pas, » se souvient un de ses anciens condisciples du lycée Henri IV.

Il se murmure même qu'il aurait réussit à faire admettre à son prof de géographie que la Guyane est une île.

On tremble désormais à l'idée qu'il confonde Corse du Nord et Corée du nord.

  • Haha 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Niafron a dit :

Il y a un point que j'ai du mal comprendre, c'est le lien existant entre la convention sur l'interdiction des armes chimiques et le chapitre 7 de la charte des nations unies.

Est ce que la convention spécifie textuellement qu'en cas de non respect par un état signataire, des sanctions pourraient être prises dans le cadre du fameux chapitre 7 en suivant le cadre général suivant:

"Article 39

Le Conseil de sécurité constate l'existence d'une menace contre la paix, d'une rupture de la paix ou d'un acte d'agression et fait des recommandations ou décide quelles mesures seront prises conformément aux Articles 41 et 42 pour maintenir ou rétablir la paix et la sécurité internationales."

Ou bien, la convention ne spécifie t elle rien de particulier et laisse aux autres états signataires le soin de décider de la réponse apropriée, réponse ne pouvant être unilatérale à cause de leurs engagements à l'ONU?

Parce que pour autant que je sache, il fut un temps ou le non respect d'un traité était considéré comme pouvant légitimer une guerre.

Bref, admettons que l'OIAC prenne une position affirmative sur la culpabilité de tel ou tel état, un autre état signataire est il légitime à répondre militairement sur la seule base du traité ou faut il obligatoirement un vote au CS, que ce soit parce que la convention le spécifie ou parce que l'adhésion aux principes énoncés par la charte de l'ONU l'emporte sur toute autre logique?

P.S: désolé si la question n'est pas claire, mais ce n'est pas très clair dans ma tête non plus!

Ce que j'interprète, ce sont les menaces "internationales", c'est à dire entre états. L'utilisation présumée d'une arme chimique contre une rébellion dans son propre état me semble exclue.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, leclercs a dit :

Laisser faire un dictateur c’est ouvrir la porte à d’autres ignominies, qui tôt ou tard, nous obligerons à agir, parce que ce n’est pas le seul dictateur sur cette planète.

Le lien entre dictature et ignominie ne me parait pas si bien établi qu'il semblerait au premier abord.

Les camps de concentration de la guerre des Boers, c'est une démocratie qui en est l'auteur.

Les bombes atomiques d'Hiroshima et de Nagasaki ce n'est pas une dictature qui les a lancées mais une démocratie.

La Corée du Nord complètement rasée par les bombes [Cf mon message du 23 juin 2017 dans le fil Corée], c'est une démocratie qui en est l'auteur.

L'agent orange au Vietnam, ce n'est pas une dictature mais une démocratie qui en est l'auteur.

 

On n'est jamais "obligé d'agir". Il suffit d'arrêter d'écouter les gens qui disent "on est obligé d'agir" et on peut ne pas agir. Cela demande un certain détachement, un certain recul par rapport aux événements et aux émotions.

Le 10/4/2016 à 21:36, Wallaby a dit :

http://www.theatlantic.com/video/index/474588/why-empathy-is-a-bad-thing/ (21 mars 2016)

The Altantic met en ligne cette vidéo de moins de 3 minutes, dans le style des conférences TED, dont l'intérêt est surtout la bande son avec la voix du psychologue Paul Bloom qui y présente sa théorie dénonçant les excès de ce qu'il appelle l'empathie, c'est à dire l'émotion. Je la connaissais à travers un article paru en 2013 : http://www.newyorker.com/magazine/2013/05/20/the-baby-in-the-well .

L'émotion étant l'autre nerf de la guerre de la propagande politique, il n'est pas inutile d'avoir à l'esprit cette articulation entre le qualitatif et le quantitatif, le court et le long terme, le symptôme et la maladie. Il y a des conclusions à en tirer en politique étrangère sur l'interventionnisme humanitaire. La thèse d'Alan Kuperman sur la Libye, ou le constat désabusé d'Andrew Bacevich sur les guerres américaines au Proche-Orient depuis la fin de la guerre froide me paraissent en être des prolongements naturels.

 

Il y a 5 heures, Niafron a dit :

Y avait une résolution pour le Kosovo? Ou la Bosnie?

Kosovo non. Bosnie oui.

 

  • Like 2
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

 

Il y a 2 heures, leclercs a dit :

Cet argument de non-respect du droit international me gonfle.
Je suis tout sauf un spécialiste du droit international, je précise.
L'ONU n'est efficace que quand les cinq pays disposant du droit de VETO sont d'accord.
La situation est claire : en Syrie, la Russie ou les trois pays occidentaux interdiront tout consensus « légal ».
parce que la situation est bloquée, devons-nous ne pas agir???
Le président Assad, se permet d’utiliser contre son peuple des armes interdites par la communauté des nations.
Le président Assad se permet de massacrer sa population. Et qu’on ne me dise pas que tous les rebelles sont des djihadistes ou sur le point de le devenir.
La Russie a soutenu et soutient le régime d’Assad, pour des raisons stratégiques que je comprends.
L’occident, tout en tapant sur l’EI, a soutenu les rebelles, pour des raisons stratégiques que je comprends.
La Russie a gagné, c’est un fait INDENIABLE.
Peut-on pour autant laisser un dictateur massacrer sa population ?
Laisser faire un dictateur c’est ouvrir la porte à d’autres ignominies, qui tôt ou tard, nous obligerons à agir, parce que ce n’est pas le seul dictateur sur cette planète. Un dictateur sans crainte, sans limite, c’est une menace qu’il faut circonscrire.
Peut-on pour autant parce qu’on a méprisé et humilié la Russie la laisser maintenant soutenir, indirectement ce massacre ?
Bien sûr que non, l’occident a commis des erreurs, pour autant il était temps de montrer que l’occident ne redoute pas la Russie, mais qu’il la respecte, et … que ce respect se doit d’être mutuel. La Crimée, l’Ukraine … donner l’illusion à la Russie que l’occident est faible est le meilleur moyen de se retrouver dans un conflit dont personne ne veut. Paraître faible, timoré, est un risque inacceptable.
En frappant, malgré les menaces Russes, l’occident a montré une force, une volonté, que les Russes ont comprise. C’est de cette manière, tout en reconnaissant la puissance de la Russie qu’on sera à même de construire un partenariat … équilibré et qu’on pourra, enfin, développer une entente stratégique.
Peut-on permettre à l’Iran de s’établir durablement en Syrie ?
C’est, à mon avis, le meilleur moyen de provoquer un conflit entre Israël et l’Iran ou entre l’Arabie saoudite et l’Iran conflits qui nous impliqueraient forcément ! Il est TEMPS de globaliser notre stratégie diplomatique vers l’Iran et de fixer, en incluant les Russes par pitié, un accord régional, accord qui inclurait la situation yéménite. (une guerre de marionnettistes qui ne fait qu’une chose : massacrer et affamer des innocents !)

Mais l'occident n'a jamais redouté la Russie, et toute la diplomatie et attitude générale Européenne et Américaine des dernières années montre le peu de respect qu'elles ont pour elle.
Alors qu'elle n'est une "menace" sérieuse pour personne hors de sa sphère d'influence historique, elle est remise artificiellement dans la position de L'URSS d'il y a 55 ans.
Les Russes savent qu'ils n'ont pas les moyens de faire face a l'OTAN, qu'ils sont plus faibles économiquement et diplomatiquement. L'Arabie Saoudite dépense autant que la Russie pour le budget militaire, les US 10 fois plus, les russes sont au courant des chiffres. Ce qui est incroyable c'est qu'ils aient réussi avec le peu de moyen qu'ils ont a faire gagner Bachar en Syrie, malgré les sanctions internationales, pour eux c'est un combat décisifs et ils semblent qu'ils ne peuvent pas capituler.

Une question me taraude dans ce cas, ou est la diplomatie qui a pour but la paix ? Ou sont les initiatives qui donnent des portes de sortie satisfaisantes aux Russes?

Peut être ne méritent-il pas de porte de sortie ou d'arrangement, mais dans ce cas on va avoir du mal a limiter les méfaits de Bachar et le décompte des morts ne va faire qu'augmenter.

Edited by Castor
  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Niafron a dit :

Il y a un point que j'ai du mal comprendre, c'est le lien existant entre la convention sur l'interdiction des armes chimiques et le chapitre 7 de la charte des nations unies.

http://www.europe1.fr/emissions/le-vrai-faux-de-l-info2/emmanuel-macron-sest-il-arrange-avec-la-verite-lors-de-son-interview-3627557 (16 avril 2018)

Emmanuel Macron : "La résolution 21-18 rappelle l’interdiction de l’usage d’armes chimiques qui prévoit l’utilisation de la force. Nous avons agi dans le cadre strict de la légitimité internationale."

Géraldine Woessner : depuis 1945, seules 3 situations peuvent justifier des frappes militaires : à la demande du pays concerné, c’est pourquoi la Russie peut agir en Syrie, en cas de légitime défense, ce n’est clairement pas le cas pour la France, et sous mandat de l’ONU, dans le cadre du chapitre 7 qui autorise l’emploi de la force. La résolution que cite le président prévoyait bien cette option, en 2013, au cas où les syriens garderaient des armes chimiques. Mais la preuve apportée devait être solide, le conseil de sécurité se prononcer.

Comme dit Géraldine Woessner, la résolution 2118 indiquait que le chapitre 7 pourrait être utilisé dans le futur en cas de violation, mais par le Conseil de sécurité, pas par un ou plusieurs membres agissant sans autorisation :

http://www.un.org/fr/documents/view_doc.asp?symbol=S/RES/2118(2013)

21. Décide, qu’en cas de non-respect de la présente résolution, y compris de transfert non autorisé ou d’emploi d’armes chimiques par quiconque en République arabe syrienne, il [1] imposera des mesures en vertu du Chapitre VII de la Charte des Nations Unies;

[1] "il", c'est le conseil de sécurité, qui doit décider quelle mesure et désigner le nom du "quiconque" qui n'est pas forcément Bachar.

Lorsque cette décision est prise, le Conseil de Sécurité prend une nouvelle résolution indiquant qu'il crée une mission de casques bleus sous chapitre 7, en lui donnant un nom, des effectifs, un budget, etc...

 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Wallaby a dit :

http://www.europe1.fr/emissions/le-vrai-faux-de-l-info2/emmanuel-macron-sest-il-arrange-avec-la-verite-lors-de-son-interview-3627557 (16 avril 2018)

Emmanuel Macron : "La résolution 21-18 rappelle l’interdiction de l’usage d’armes chimiques qui prévoit l’utilisation de la force. Nous avons agi dans le cadre strict de la légitimité internationale."

Géraldine Woessner : depuis 1945, seules 3 situations peuvent justifier des frappes militaires : à la demande du pays concerné, c’est pourquoi la Russie peut agir en Syrie, en cas de légitime défense, ce n’est clairement pas le cas pour la France, et sous mandat de l’ONU, dans le cadre du chapitre 7 qui autorise l’emploi de la force. La résolution que cite le président prévoyait bien cette option, en 2013, au cas où les syriens garderaient des armes chimiques. Mais la preuve apportée devait être solide, le conseil de sécurité se prononcer.

Comme dit Géraldine Woessner, la résolution 2118 indiquait que le chapitre 7 pourrait être utilisé dans le futur en cas de violation, mais par le Conseil de sécurité, pas par un ou plusieurs membres agissant sans autorisation :

http://www.un.org/fr/documents/view_doc.asp?symbol=S/RES/2118(2013)

21. Décide, qu’en cas de non-respect de la présente résolution, y compris de transfert non autorisé ou d’emploi d’armes chimiques par quiconque en République arabe syrienne, il [1] imposera des mesures en vertu du Chapitre VII de la Charte des Nations Unies;

[1] "il", c'est le conseil de sécurité, qui doit décider quelle mesure et désigner le nom du "quiconque" qui n'est pas forcément Bachar.

Lorsque cette décision est prise, le Conseil de Sécurité prend une nouvelle résolution indiquant qu'il crée une mission de casques bleus sous chapitre 7, en lui donnant un nom, des effectifs, un budget, etc...

 

Arguties, vaines, répétées en boucle.

Link to comment
Share on other sites

il y a 40 minutes, Boule75 a dit :

Bof. Pas de peur, c'est à nuancer : les résultat des tombereaux de propagandes propulsés gaillardement partout, ceux du référendum anglais, l'état de la Hongrie, la promotion ouverte de tous les fouteurs de zone  fait un petit peu flipper. Et puis les baltes ne sont pas trop rassurés.
La démarche n'est pas isolée : la Chine étend également son influence.

Le peu de respect est largement une légende, surtout comparé au très profond respect abondamment montré par les médias russes officiels pour ces tapettes d'occidentaux.
Mais c'est r'parti : ouin, ouin, ouin, les pôv russes !

Il n'est qu'à regarder la comm' russe : la Russie se remet dans la posture de revendiquer sa sphère d'influence d'il y a 55 ans (et merci du rappel). A ce propos, j'ai oublié les polonais au paragraphe d'avant, dans la litanie de ceux qui flippent.

Que les Baltes aient peur peut se comprendre, pour les autres c'est du flanc ou une incapacité à analyser les réalités militaires, économiques ou politiques... Et je ne vois pas ce que la Hongrie est sensée illustrer...

Le peu de respect est réel, et ce n'est pas parce qu'il est aussi pratiqué par le camp "d'en face" qu'il n'existe plus. Ceci dit il est évident que ce manque de considération ou de prise en compte est variable dans le temps et selon les acteurs, tout comme c'est le cas "en face". Il n'est que de voir les déclarations russes préservant la France de façon générale dans le domaine géostratégique...

Et je ne crois pas que la Russie revendique la sphère d'influence soviétique, uniquement ce qu'elle a été durant des siècles (l'empire russe), et encore sous forme d'influence uniquement. On ne peut guère le leur reprocher ni s'en étonner! Notre posture à Mayotte ou en d'autres héritages territoriaux devrait nous inciter à un peu de modestie.

il y a 49 minutes, Boule75 a dit :

On ne sait pas ce que "savent" les russes. Il semble qu'ils votent comme on leur dit de voter, ce qui n'est pas rassurant. On voit leur pouvoir leur monter la tête à la fois avec des récits victimaires et des exaltations guerrières, des images de gros missiles, des tanks flambants neufs, des "torpilles nucléaires".
Faut enlever les œillères, hein...

Et puis le récit de "les russes réussissent des trucs incroyables leur économie remonte blabla" : au final, c'est gaz, pétrole, armement,et rien d'autre. Ah si : le secteur agricole affiche de bons résultats suite aux embargos qui le protègent et une météo aimable. Félicitations.

Il est assez amusant de voir avec quelles facilité nous pouvons considérer les autres comme des idiots inférieurs...

Il est évident que ce ne sont pas les Français, et encore moins sur ce forum, qui sont fiers de voir leur armée se doter de Rafales, SNA et autres M51. Et le résultat des dernières élections chez nous peut être assez aisément présenté comme digne d'un intérêt amusé...

Pour ce qui est de notre économie, il est certain que tout est florissant bien entendu, pas comme ces misérables Russes tout juste bons à puiser du pétole au seau...

il y a 53 minutes, Boule75 a dit :

Tu vois, ça a été tenté en Ukraine. Résultat nul.

Trop tard...

Après avoir joué les pyromanes (pour être honnête je pense que nous avons surtout laissé faire et soutenu les pyromanes) il était trop tard pour jeter un seau d'eau sur la maison en feu...

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, gustave a dit :

Que les Baltes aient peur peut se comprendre, pour les autres c'est du flanc ou une incapacité à analyser les réalités militaires, économiques ou politiques... Et je ne vois pas ce que la Hongrie est sensée illustrer...

La Hongrie illustre la peut d'une partie des autres : celle de se retrouver une démocratie de façade entièrement pourrie par des débats oiseux assénés par un pouvoir soutenu par la Russie, avec les mêmes thèmes en boucle : mort aux pédés, à bas les bougnoules, la décadence de l'Occident sous l'influence des juifs complotistes et internationnalistes de Bruxelles, le tout largement appuyé par des armées de trolls interdisant tout débat rationnel et des collections de faux témoignages. Les parallèles avec les thèmes martelés par Trump sont clairs, aussi.

Citation

Le peu de respect est réel, et ce n'est pas parce qu'il est aussi pratiqué par le camp "d'en face" qu'il n'existe plus. Ceci dit il est évident que ce manque de considération ou de prise en compte est variable dans le temps et selon les acteurs, tout comme c'est le cas "en face". Il n'est que de voir les déclarations russes préservant la France de façon générale dans le domaine géostratégique...

Quels sont les députés ou membres du gouvernement, quels sont les journalistes qui, en France ou en Allemagne par exemple, manquent de respect à la Russie ? De quel manque de respect cause-t-on, enfin ?

Dans le sens inverse, en revanche...

Citation

Et je ne crois pas que la Russie revendique la sphère d'influence soviétique, uniquement ce qu'elle a été durant des siècles (l'empire russe), et encore sous forme d'influence uniquement. On ne peut guère le leur reprocher ni s'en étonner! Notre posture à Mayotte ou en d'autres héritages territoriaux devrait nous inciter à un peu de modestie.

Cet empire là est fini et ceux qui en sont sortis n'en veulent plus, pour l'essentiel. Continuer à s'y référer est maladif.

On a déjà débattu du cas de la Crimée ailleurs.

Edited by Boule75
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Boule75 a dit :

Bof. Pas de peur, c'est à nuancer : les résultat des tombereaux de propagandes propulsés gaillardement partout, ceux du référendum anglais, l'état de la Hongrie, la promotion ouverte de tous les fouteurs de zone  fait un petit peu flipper. Et puis les baltes ne sont pas trop rassurés.
La démarche n'est pas isolée : la Chine étend également son influence.

Mais ils flippent de quoi ? Les russes vont attaquer l'OTAN, faut arrêter de fantasmer dans l'autres sens aussi. 

Citation

Le peu de respect est largement une légende, surtout comparé au très profond respect abondamment montré par les médias russes officiels pour ces tapettes d'occidentaux.
Mais c'est r'parti : ouin, ouin, ouin, les pôv russes !

Ce qui est clair c'est qu'ils se sentent pas respecter, et la diplomatie américaine et européenne leurs donnent pas spécialement tort.

Citation

Il n'est qu'à regarder la comm' russe : la Russie se remet dans la posture de revendiquer sa sphère d'influence d'il y a 55 ans (et merci du rappel). A ce propos, j'ai oublié les polonais au paragraphe d'avant, dans la litanie de ceux qui flippent.

Mais ou est aujourd'hui la puissance politique de la Russie qu'elle avait lors de la crise de Cuba qui vient avec cette revendication ? Je me souviens pas du premier de l’époque dire a la veille de l’élection que le pays était faible économiquement et qu'il fallait le redresser. Ils en sont ou dans leur entreprise de récréation de la grande Russie ? Rien, ils ont rien a part des alliers que personne ne veut.

Citation

On ne sait pas ce que "savent" les russes. Il semble qu'ils votent comme on leur dit de voter, ce qui n'est pas rassurant. On voit leur pouvoir leur monter la tête à la fois avec des récits victimaires et des exaltations guerrières, des images de gros missiles, des tanks flambants neufs, des "torpilles nucléaires".
Faut enlever les œillères, hein...

Bah ils savent que dans un conflit armé contre le bloc Euro Etats Unis, mis a part l'utilisation de l'arme atomique, ils n'ont aucune chance. Ils savent qu'économiquement qu'ils ne font pas le poids, technologiquement en retard,  et démographiquement ça ne fera pas le poids non plus. Ils gesticulent, jamais dit le contraire, tu extrapoles .

Citation

Et puis le récit de "les russes réussissent des trucs incroyables leur économie remonte blabla" : au final, c'est gaz, pétrole, armement,et rien d'autre. Ah si : le secteur agricole affiche de bons résultats suite aux embargos qui le protègent et une météo aimable. Félicitations.

Bah oui ils sont faible économiquement, merci de répéter ce que je dis ..... Et donc dépenser autant d'argent quand t'en as pas c'est qu'ils pensent que c'est essentiel.

Citation

Tu vois, ça a été tenté en Ukraine. Résultat nul.

Et c’était quoi la porte de sortie proposé aux Russe ?

Résultat la Crimée, pourtant ils se sont fait déchirer, perte seiche de leur influence dans le pays, enlisement et sanction économique, mauvais bilan pour eux mitigé pour nous, j'ai jamais dit le contraire. Du point de vue Russe réussir a retenir une zone ou la population est ~70%  la leur c'est pas vraiment une réussite

Citation

Et en Syrie, la Russie n'a pas invité grand monde lors des dernières discussions "sérieuses", pas à Genêve, bien sûr, à Sotchi. Ni ricains, ni européen, ni kurdes, ni le moindre opposant à Bachar el-Assad ; le dernier coup il n'y avait même pas de syrien, dis donc !

Et les autres ils proposent quoi en échange pour faire venir les russes a la table. Les russes ils sont obtus c'est connu, ils disent non à tout, ils avaient même signe la résolution de L’ONU pour la Libye.

Citation

Et ensuite ce sont les autres qui doivent "offrir des portes de sortie" ? Gniark, gniark, gniark.

Bah oui, qui est en position de force ?

Citation

Poutine, tant qu'il gagne, joue.

Et nous on fait quoi ?

Franchement @Boule75 je parlerai pas de la forme de nouveau, c'est ta marotte à toi ... et comme d'hab tu extrapoles et donnes des réponses à des propos non tenus. Libre a toi de voir du russobéa de partout. 

Edited by Castor
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,824
    Total Members
    1,749
    Most Online
    f-brn
    Newest Member
    f-brn
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...