Recommended Posts

2 hours ago, collectionneur said:

Et Israël pourrait changer de vecteurs pour ces attaques. On parle de la création d'une force de missiles balistiques. Sur des cibles fixes, pas la peine de risqué des avions. 

Les missiles balistique c'est pas discret ... et donc ça se contre "assez" facilement.

Les multiple possibilités avec des avions porteurs de munition "malines" peuvent poser plus de souci a une défense aérienne.

Difficile de faire passer un missile balistique pour un liner ... ou de la cacher derrière un engin de renseignement.

Accessoirement c'est pas donné ... et la précision final est un peu compliqué a obtenir. Ça oblige a installer un autodirecteur compatible avec la rentrée balistique. Tout un tas de techno plus coûteuse qu'une SDB bêtement quidée GPS.

Pour Israël qui ne peut se permettre une aviation pléthorique ... venir consommer des crédit important pour développer une arme balistique importante - pour être crédible il faut des centaines de missile, pas dix -, ca peut etre dangereux pour l'équilibre des forces.

L'avion c'est super polyvalent ... le missile balistique pas du tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quote

La Russie inquiète Israël en renforçant la défense antiaérienne syrienne

Israël a mis en garde Moscou lundi sur les conséquences de sa décision de renforcer la défense antiaérienne de son allié syrien à la suite de la destruction par erreur d'un avion russe, dont le Kremlin juge l'Etat hébreu responsable.

Une semaine après la destruction d'un Iliouchine Il-20 de l'armée russe au-dessus de la Méditerranée par la défense antiaérienne syrienne répliquant à des frappes israéliennes, la Russie a fait monter d'un cran la tension en annonçant la livraison sous deux semaines de ses missiles S-300 au régime de Bachar al-Assad, qui dispose pour l'instant de S-200 moins modernes.

Lors d'un appel téléphonique à Vladimir Poutine, Benjamin Netanyahu a averti que "transférer des systèmes armés sophistiqués dans des mains irresponsables allait renforcer les risques dans la région" et ajouté qu'Israël allait "continuer à défendre sa sécurité et ses intérêts", selon les services du Premier ministre israélien.

Sur le déroulé des faits, les deux hommes ont semblé avoir un dialogue de sourds, chacun campant sur sa version des faits.

Moscou affirme d'une part avoir été prévenu trop tard des frappes israéliennes pour mettre en sécurité son avion, dont les 15 occupants sont morts, et d'autre part que les pilotes israéliens, qui visaient des dépôts de munitions dans la province syrienne de Lattaquié (nord-ouest), se sont servis de l'appareil comme bouclier face aux tirs syriens.

Israël dément ces deux accusations et Benjamin Netanyahu a réaffirmé sa confiance lundi à la version de son armée de l'air, qui avait dépêché jeudi à Moscou son chef d'état-major pour s'expliquer.

"Ce sont précisément les actions de l'armée israélienne qui sont la principale cause de la tragédie", a répliqué Vladimir Poutine au Premier ministre israélien, selon le Kremlin.

Il a assuré que le renforcement des capacités de défense du régime de Bachar al-Assad, annoncé quelques heures plus tôt par son ministre de la Défense, Sergueï Choïgou, "vise avant tout à éviter toute menace potentielle pour la vie des militaires russes".

D'ici deux semaines, l'armée syrienne va recevoir des batteries antiaériennes S-300, dont la livraison décidée en 2010 était retardée en raison de l'opposition d'Israël, avec qui la Russie entretenait de bonnes relations.

Ces systèmes "sont capables d'intercepter des appareils sur une distance de plus de 250 kilomètres et peuvent frapper en même temps plusieurs cibles dans les airs", a insisté Sergueï Choïgou.

Actuellement, les S-300 opérés par les Russes sont déployés autour de la base navale russe de Tartous, des S-400 plus modernes étant déployés sur la base aérienne de Hmeinim (ouest).

- Communications brouillées -

Par ailleurs, "la navigation par satellite, les radars de bord et les systèmes de communication d'avions militaires attaquant des cibles sur le territoire syrien seront neutralisés par brouillage électronique dans les zones adjacentes à la Syrie en mer Méditerranée", a indiqué Sergueï Choïgou.

 

"Nous sommes convaincus que la mise en place de ces mesures va refroidir les têtes brûlées et empêchera les actes irréfléchis constituant une menace pour nos soldats", a averti le ministre russe. "Dans le cas contraire, nous réagirons de manière appropriée", a-t-il ajouté.

Selon une source occidentale cependant, "le message des Russes ne semble pas s'adresser à la coalition" internationale, qui opère plutôt dans l'Est syrien.

Les Etats-Unis ont néanmoins protesté contre cette décision. "Toute arme supplémentaire destinée à soutenir Assad en ce moment ne fait que le garder dans une position où il menace la région -- et la menace, c'est un flot de réfugiés quittant la région, c'est le meurtre de son propre peuple", a déclaré à la presse le ministre américain de la Défense Jim Mattis.

Tout ceci met Assad "dans une position où il peut, en gros, faire encore plus obstruction au règlement de ce conflit", a-t-il ajouté.

Ces tensions témoignent de la manière dont le conflit syrien s'est complexifié depuis qu'il a éclaté en 2011, impliquant désormais de nombreuses puissances aux intérêts parfois contraires, des Occidentaux aux Iraniens, en passant par la Turquie.

"Il y a aujourd'hui cinq armées qui se font face en Syrie et les récents incidents montrent que le risque de guerre régionale est bien réel", a averti chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian.

L'armée russe intervient en Syrie depuis septembre 2015 en soutien au régime de Bachar al-Assad, ce qui a permis à ce dernier de reprendre le contrôle d'une grande partie du territoire.

La destruction de l'Iliouchine russe constitue le plus grave accroc au mécanisme de "déconfliction" mis en place entre Israël et la Russie en 2015, afin d'éviter les accrochages entre les armées russe et israélienne en Syrie.

Israël a multiplié en Syrie les bombardements contre des positions gouvernementales, des convois d'armes destinées selon lui au Hezbollah, et de manière intensifiée ces derniers mois contre des cibles iraniennes. Israël reste techniquement en guerre avec la Syrie.

ma-pop-gmo-sl/mr

(©AFP / (24 septembre 2018 22h54)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@g4lly J'ai lu la semaine dernière que Libermann allez sans doute autorisé un accroissement des capacités des missiles courtes portée au grand dam de l'aviation qui a peur de perdre une partie de ses prérogatives.

https://www.ttu.fr/un-corps-de-missiles-au-sein-de-tsahal/

Entre Jérusalem et Damas, il n'y a que 200 km, les missiles tirés les MLRS M-270 voir les nouveaux LORA ont largement la portée suffisante pour couvrir tout le sud-ouest syrien.

Edited by collectionneur

Share this post


Link to post
Share on other sites
40 minutes ago, collectionneur said:

@g4lly J'ai lu la semaine dernière que Libermann allez sans doute autorisé un accroissement des capacités des missiles courtes portée au grand dam de l'aviation qui a peur de perdre une partie de ses prérogatives. 

https://www.ttu.fr/un-corps-de-missiles-au-sein-de-tsahal/

Entre Jérusalem et Damas, il n'y a que 200 km, les missiles tirés les MLRS M-270 voir les nouveaux LORA ont largement la portée suffisante pour couvrir tout le sud-ouest syrien. 

Les ATACMS MGM 168? oui mais n'est ce pas trop facile a intercepter? C'est du pur balistique assez lent, avec correction GPS ...

Le LORA semble plus intéressant certes.

Pour le reste du bas du spectre y a foule ...

... j'avoue que j'ai du mal a me faire a l'idée qu'ils arrivent a développer une branche balistique d'ampleur sans tailler dans les ressource de l'armée de l'air.

Apres il faut voir que  Lieberman est un fan des missiles balistique ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'article de TTU parle de tir de ''précision'' jusqu'à 150 km sur les zones urbaines... wait and see

Pour les ATACMS, c'est étrange, Israël n'a pas l'air d'en avoir. Ces roquettes vont tous de même a mach 3.

Le LORA a des spécifications supérieures. Il est annoncé avoir une portée de 400 km et une flèche de 50 km.

Share this post


Link to post
Share on other sites
50 minutes ago, collectionneur said:

L'article de TTU parle de tir de ''précision'' jusqu'à 150 km sur les zones urbaines... wait and see

Pour les ATACMS, c'est étrange, Israël n'a pas l'air d'en avoir. Ces roquettes vont tous de même a mach 3. 

Le LORA a des spécifications supérieures. Il est annoncé avoir une portée de 400 km et une flèche de 50 km. 

Oui le LORA c'est du quasi-balistique avec probablement des solutions d'aide a la pénétration.

Mais comme la montré Israël avec "Iron Dome" des menace balistique "modeste" - en terme de vitesse et donc de portée - ça se gère plutôt bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Alexis a dit :

Je doute que Tel Aviv cherche à éliminer les S-300 "syriens". Ils ont certainement compris qui les opère et qui les contrôle vraiment. Et ni Israël ni la Russie n'ont intérêt à rentrer en conflit direct l'un avec l'autre - l'un comme l'autre perdraient beaucoup à initier des hostilités. 

Si les batteries sont officiellement syriennes, rien n'empêchera Israël ou les occidentaux de les détruire. Ils auront détruit des missiles officiellement syriens. Et auront pour eux le droit et la morale d'avoir frappé leur adversaire. 

La Russie est prévenue avant des frappes à proximité des positions russes. Si la positon n'est pas russe, pas de préavis. Et un soldat russe mort sera un malheureux incident d'une personne trop proche d'une batterie syrienne. 

Si la Russie veut absolument éviter des pertes dans ses rangs, elle doit arborer ses marques distinctives. On ne peut pas jouer sur tous les tableaux sans prendre le risque d'avoir un retour de bâton. 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, true_cricket a dit :

rien n'empêchera Israël ou les occidentaux de les détruire

Je doute que les Russes se laissent faire. Ce n'est peut-être pas par hasard qu'ils ont ajouté du brouillage au mix défensif. La tâche ne s'annonce donc pas techniquement facile. De plus si Israël s'amuse à cela rien n'interdit à la Russie de surenchérir... Cela reste politiquement et techniquement aventureux comme idée.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
15 minutes ago, true_cricket said:

Si les batteries sont officiellement syriennes, rien n'empêchera Israël ou les occidentaux de les détruire. Ils auront détruit des missiles officiellement syriens. Et auront pour eux le droit et la morale d'avoir frappé leur adversaire.

En quel honneur les uns auraient le droit d'attaquer la Syrie?

Pour l'instant la "coalition" n'attaque les force allié du régime qu'en "défense".

Israël s'en prend officiellement a l'Iran et au Hezbollah ... vis a vis desquels elle se sent menacé.

Apres tu peux essayer de jouer au cons avec les Russes ... mais faut assumer.

15 minutes ago, true_cricket said:

La Russie est prévenue avant des frappes à proximité des positions russes. Si la positon n'est pas russe, pas de préavis. Et un soldat russe mort sera un malheureux incident d'une personne trop proche d'une batterie syrienne.

C'est faux ... pour la simple raison que la Russie ne publie pas de "carte" des assets russes en Syrie ...

15 minutes ago, true_cricket said:

Si la Russie veut absolument éviter des pertes dans ses rangs, elle doit arborer ses marques distinctives. On ne peut pas jouer sur tous les tableaux sans prendre le risque d'avoir un retour de bâton. 

La Russie va surtout finir par se défendre et ça va éclabousser partout ... mais bon visiblement les faucons "occidentaux" - qui n'ont pas pas grand chose d'occidentaux d'ailleurs - doivent chercher le chaos ... ou KO.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le centre serait la base de Khmeimim?

Ça voudrait dire qu'un F-16 a survolé la base?!!!

21715261_0.jpg

21715261_1.jpg

Rappel de la version russe pour comprendre les truc sur le radar ...

Un F-16 aurait délibérément quitté la formation - en vrai ou par brouillage - pour venir taquiner l'Il-20 ...

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, g4lly a dit :

Le centre serait la base de Khmeimim?

 

Très probable. On voit que les missiles viennent du sud donc probablement des S200 à Damas.

Le F16 n'a pas survolé la base mais s'est rapproché des cotes. Il faut voir le type de radar de la photo, probablement 92N6 d'une porté de 400km,  donc il se sont juste rapproché de la base (je ne suis pas expert)

Share this post


Link to post
Share on other sites
24 minutes ago, Omar1985 said:

Très probable. On voit que les missiles viennent du sud donc probablement des S200 à Damas.

Le F16 n'a pas survolé la base mais s'est rapproché des cotes. Il faut voir le type de radar de la photo, probablement 92N6 d'une porté de 400km,  donc il se sont juste rapproché de la base (je ne suis pas expert) 

En fait j'avais du mal a identifier l'origine des tir de S-200 ... Ils doivent venir de Masyaf ... Damas c'est beaucoup trop loin et pas dans le bon axe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En 1970 lorsque l'URSS était la seconde puissance mondiale, l'armée de l'air israélienne a abatu des avions officiellement égyptiens pilotés par des soviétiques et ce, en toute connaissance de cause. Golda Meir l'a publiquement dit peu de temps après. Donc croire que les israéliens vont s'abstenir de frapper des systèmes officiellement syriens opérés par des russes uniquement par crainte de représailles militaires ne tient pas. Mais je pense que les israéliens ne le feront pas pour une autre raison, parce qu'autant en 1970, il n'y avait rien à sauver des relations israélo-soviétiques (il a a fallu attendre la fin du régime pour revenir à des relations diplomatiques), autant-là, il est tout à fait possible et dans l'intérêt de tout le monde de revenir à de meilleurs dispositions.

Edited by Joab
  • Thanks 1
  • Confused 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Omar1985 a dit :

Très probable. On voit que les missiles viennent du sud donc probablement des S200 à Damas.

Le F16 n'a pas survolé la base mais s'est rapproché des cotes. Il faut voir le type de radar de la photo, probablement 92N6 d'une porté de 400km,  donc il se sont juste rapproché de la base (je ne suis pas expert)

Moi ce qui me parait improbable, c'est bien ce détachement du F-16 qui aurait volontairement, dans une phase furtive, décidé de se rapprocher de la zone ennemie pour se cacher derrière un avion russe qui ne devait pas être là.

Logiquement, les israéliens ont identifiés une cible et ont décidés de la neutraliser. Ils ont donc préparés cette mission en établissant un plan à respecter et à suivre. Le jour J, ils ont décollés, pour éviter une réaction russe, ils les ont prévenus (1 minutes ou 10 minutes avant, nul ne peut réellement le savoir, cela peut tout aussi bien être un argument de propagande pour justifier la position russe), ils ont tirés et se sont naturellement éloigné pour rentrer et éviter des problèmes. De là, je me demande bien pourquoi un imprévu, c'est à dire l'avion russe, aurait dût modifier le plan s'il ne représentait aucune menace pour les F16. Est-ce que les pilotes israéliens ont comme procédure de se cacher derrière le premier avion venu pour qu'il se prenne un missile? Car faut pas croire non plus que l'ordre est venu d'Israël, ce genre d'imprévus, ce sont les pilotes à l'instant T qui doivent le gérer.

Ce qui est certain, c'est que cet avion russe n'était pas dans le plan, donc ce n'était aucunement calculé tout comme je doute fortement que le pilote de F-16 s'est dit, "tient je vais me cacher derrière le signal radar que je vois (sans qu'il ne sache ce que c'est) pour qu'ils se fasse abattre". Personnellement, ça me parait une hypothèse assez illogique.

Je reste personnellement convaincu que bien entendu, sans le raid israélien, les syriens n'auraient rien tirés, mais que l'erreur reste avant tout au niveau russe, leurs communications avec la partie syrienne devaient être très approximatives et les syriens n'ont pas tirés sur un F-16 avec l'avion russe au milieu, ils ont tirés sur l'avion russe par ce qu'ils ne savaient pas ce que c'était et que dans la confusion du bombardement , ont préférés tirer que laisser passer. Mais les russes pour éviter d'avouer une faiblesse, tant dans leur fonctionnement qu'envers leur allié syrien, préfèrent monter une Histoire ou toute la faute reposerait sur le dos des israéliens et leurs nouvelles images sensées représenter des prises de vues radar (si quelqu'un peut me confirmer qu'il y a des enregistreurs de données, ce serait sympa et m'enlèverait un premier doute), on peut se demander si elles ne sont pas montées de toute pièce, car c'est assez "facile" que de mettre des lumières sur un fond noir. La manipulation russe de l'information est réelle et intentionnelle si ce n'est officiellement une arme pleine et entière de leur doctrine militaire, même si certains aiment bien dire qu'en occident c'est pareil en répétant sans cesse l'épisode irakien qui servirait d'exemple pour même douter des vérités au point extrême d'accepter toute information étrangère (et opposés) à l'occident comme une vérité qu'on ne remet pas en cause , ça n'enlève en rien cette réalité russe pour qui le mensonge n'est pas juste une erreur ou une incompétence journalistique, mais une volonté délibérée de le faire pour des intérêts nationales.

  • Like 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Xavier a dit :

Je reste personnellement convaincu que bien entendu, sans le raid israélien, les syriens n'auraient rien tirés, mais que l'erreur reste avant tout au niveau russe, leurs communications avec la partie syrienne devaient être très approximatives et les syriens n'ont pas tirés sur un F-16 avec l'avion russe au milieu, ils ont tirés sur l'avion russe par ce qu'ils ne savaient pas ce que c'était et que dans la confusion du bombardement , ont préférés tirer que laisser passer. Mais les russes pour éviter d'avouer une faiblesse, tant dans leur fonctionnement qu'envers leur allié syrien, préfèrent monter une Histoire ou toute la faute reposerait sur le dos des israéliens et leurs nouvelles images sensées représenter des prises de vues radar (si quelqu'un peut me confirmer qu'il y a des enregistreurs de données, ce serait sympa et m'enlèverait un premier doute), on peut se demander si elles ne sont pas montées de toute pièce, car c'est assez "facile" que de mettre des lumières sur un fond noir. La manipulation russe de l'information est réelle et intentionnelle si ce n'est officiellement une arme pleine et entière de leur doctrine militaire, même si certains aiment bien dire qu'en occident c'est pareil en répétant sans cesse l'épisode irakien qui servirait d'exemple pour même douter des vérités au point extrême d'accepter toute information étrangère (et opposés) à l'occident comme une vérité qu'on ne remet pas en cause , ça n'enlève en rien cette réalité russe pour qui le mensonge n'est pas juste une erreur ou une incompétence journalistique, mais une volonté délibérée de le faire pour des intérêts nationales.

Si je croyais au grand saurien, je dirais même que tout a été fait pour qu'un missile fasse un bisou avec l'IL20 dans le pire des cas (la Russie découvre que son allié n'est pas fiable et le lache), voire avec une frégate tricolore dans le meilleur (là France aurait fortement réagit, en plus des pressions diplomatiques FR et alliés). Après tout ce serait réussir à réitérer le MH17 : un avion civil qu ivole trop bas et trop lentement est confondu avec un avion cargo ukrainien, et là paf, sanctions et tout le tintouin...

Sérieusement on ne me fera pas croire qu'une mission de la sorte n'est pas un minimum planifiée, et qu'un vol de routine comme l'était celui de l'IL20 n'est pas intégré dans l'ordre de mission (autant d'ailleurs que les positions plus ou moins statiques des forces en présences). Ensuite ce qu'il s'est passé, on peut tous penser ce qu'on veut, échafauder des scénarios à la pelle, mais au final on n'en saura jamais rien tant que personne ne dévoilera les images des radars et autres. Or un camp les montre, l'autre n'en éprouve pas le besoin (à tord ou à raison).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, rendbo a dit :

mais au final on n'en saura jamais rien tant que personne ne dévoilera les images des radars et autres. Or un camp les montre, l'autre n'en éprouve pas le besoin (à tord ou à raison).

Et il ne faut pas prendre tout ça comme argent comptant, on n'a aucune preuve de fiabilité des infos diffusées par les parties. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, aviapics a dit :

Et il ne faut pas prendre tout ça comme argent comptant, on n'a aucune preuve de fiabilité des infos diffusées par les parties. 

Celle là, toute vraie qu'elle soit,  je la ressortirais avec plaisir le moment venu (il ne saurait tarder ou manquer)

Toujours est il que les russes l'ont trèèèèès mauvaise et que l'escalade va au delà de ce qui avait été vu avec la destruction du SU24

Etant donnés que la stratégie russe en Syrie c'est "minimum de moyens, minimum de pognon, minimum de capital politique, minimum de risque", j'ai tendance a penser qu'ils pensent réellement (à tords ou à raison, mais à raison visiblement de leur point de vue) que les israeliens les ont couillonné dans les grandes largeurs. Israel avec qui pourtant ils ont (avaient) de bien meilleures relations qu'avec la Turquie

Il n'y a pas de fumée sans feu et si on peut douter du rapport du Mindef russe, il n'empêche que la réaction d'ensemble ne ressemble pas à "je pipote, tu pipotes et on pipotes pour la joie de pipoter" comme on a déjà pu voir par ailleurs

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, g4lly a dit :

Benjamin Netanyahu a averti que "transférer des systèmes armés sophistiqués dans des mains irresponsables allait renforcer les risques dans la région"

En effet, mais les Américains n'ont pas pour autant prévu d'arrêter leurs livraisons à Israël, donc il faut bien que les autres puissent se défendre.

  • Haha 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
52 minutes ago, Akhilleus said:

Celle là, toute vraie qu'elle soit,  je la ressortirais avec plaisir le moment venu (il ne saurait tarder ou manquer)

Toujours est il que les russes l'ont trèèèèès mauvaise et que l'escalade va au delà de ce qui avait été vu avec la destruction du SU24

Etant donnés que la stratégie russe en Syrie c'est "minimum de moyens, minimum de pognon, minimum de capital politique, minimum de risque", j'ai tendance a penser qu'ils pensent réellement (à tords ou à raison, mais à raison visiblement de leur point de vue) que les israeliens les ont couillonné dans les grandes largeurs. Israel avec qui pourtant ils ont (avaient) de bien meilleures relations qu'avec la Turquie

Il n'y a pas de fumée sans feu et si on peut douter du rapport du Mindef russe, il n'empêche que la réaction d'ensemble ne ressemble pas à "je pipote, tu pipotes et on pipotes pour la joie de pipoter" comme on a déjà pu voir par ailleurs

Même si les israéliens les avaient couillonné, ce que je ne crois absolument pas (pas parce que les israéliens sont des anges, mais parce qu'ils n'ont aucun intérêt à se brouiller avec les russes en Syrie), même si les israéliens avaient voulu faire abbattre cet avion, ça n'aurait jamais été possible sans l'incompétence des russes ou de leur allié syrien et ça, les russes ne sont pas prêt à l'admettre publiquement alors ils chargent Israël. Avant de s'intéresser à la coordination entre russes et israéliens, on devrait logiquement s'intéresser à la coordination entre défense aérienne syrienne et aviation russe et ce n'est apparemment pas brillant.

Edited by Joab

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais... comment te dire ?

Pétez un coup les gens, faire des conneries ça arrive à tout le monde (même à l'armée israélienne). Çà nous vous collera pas un AVC de reconnaître que sur ce coup (et d'autres), vous avez merdé. Parce que le côté "c'est pas nous, c'est les autres !", ça devient gênant à force. Vous n'êtes plus mineurs depuis longtemps.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les enregistrements radar russes dans cette conférence de presse :

 

Au vu de ces enregistrements, j'ai une autre interprétation que la volonté d'attirer sciement le missile vers l'Il-20 comme le dise les russes.

A priori, il semble illogique qu'un des F16 soit détaché de la formation proche de la côte et en altitude. Normalement, le raid après avoir largué ses bombes aurait dut repartir dard-dard à moyenne altitude loin de la côte vers le sud.

Tout cela donne l'impression que l'IL-20 a été détecté directement ou indirectement après le largage des bombes mais pas identifié.

Vu sa trajectoire plein ouest en montée, cela pouvait très bien être un intercepteur syrien (ou deux en formation serré).

Le raid ne pouvait pas l'ignorer car sinon ils risquaient de se retrouver avec un (ou deux) hostile à 9 h avec une altitude plus grande qu'eux.

Et comme il n'était pas identifié, ils ne pouvait pas l'engager à longue distance avec un AMRAAM au risque d'abattre un liner ou un avion russe, n'ayant pas prévenu ceux-ci en avance.

Ils ont donc logiquement détaché un avion du groupe pour identifier le contact en visuel et l'engager si nécessaire.

Et comme c'était un hostile potentiel, cet avion a pris de l'altitude pour avoir un avantage tactique en cas d'engagement.

Ce faisant, ce F16 de reconnaissance/interception est devenu une belle cible en altitude qui a été engagé par le S-200 lointain (qui arrive à au moins Mach 3 donc 60 km par minute ...).

Et le S-200 a préféré l'IL-20 un bonne grosse cible proche du F16 qui réalisait son identification visuelle au moment de l'arrivée du missile.

Edited by Deres
  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Que les radars russes aient vus les F-16, pourquoi pas, j'y crois, mais a mon avis les Syriens ne les ont même pas vus, ce ne serait pas la première fois qu'ils se baladent comme ils veulent au dessus de la Syrie.

J'aime assez ton hypothèse concernant le F-16 qui se détache. Cependant j'ai un petit doute sur le fait que cet appareil (Il-20) bardé de capteurs et d'émetteurs (?) ne soit pas identifié depuis un moment.

Edited by aviapics

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,445
    Total Members
    1,550
    Most Online
    RAFMAN
    Newest Member
    RAFMAN
    Joined
  • Forum Statistics

    20,783
    Total Topics
    1,273,987
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries