Recommended Posts

La secrétaire générale du parti Avenir Syrian, Hevrin Khalaf, connue pour ses prises de position en faveur des droits des femmes et la conciliation entre Kurdes, chrétiens syriens et Arabes, a été assassinée lors d'une attaque d'un groupe armé contre la Toyota dans laquelle elle voyageait sur l'autoroute M4, entre Manbij et Qamishlo. Ils l'ont fait descendre du véhicule et tué à coups de fusil automatique.

https://www.repubblica.it/esteri/2019/10/13/news/siria_uccisa_hevrin_khalaf_attivista_per_i_diritti_delle_donne-238430078/?ref=RHPPLF-BH-I238397152-C8-P2-S1.8-T1&fbclid=IwAR2HOjXVdgRCvIydi-qgvcEq37bLVHLewb7Hlif7ZD6aP-F74D3ju5nDGv0&refresh_ce

Edited by Zalmox
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
7 minutes ago, Zalmox said:

La secrétaire générale du parti Avenir Syrian, Hevrin Khalaf, connue pour ses prises de position en faveur des droits des femmes et la conciliation entre Kurdes, chrétiens syriens et Arabes, a été assassiné lors d'une attaque d'un groupe armé contre la Toyota dans laquelle elle voyageait sur l'autoroute M4, entre Manbij et Qamishlo. Ils l'ont fait descendre du véhicule et tué à coups de fusil automatique. 

https://www.repubblica.it/esteri/2019/10/13/news/siria_uccisa_hevrin_khalaf_attivista_per_i_diritti_delle_donne-238430078/?ref=RHPPLF-BH-I238397152-C8-P2-S1.8-T1&fbclid=IwAR2HOjXVdgRCvIydi-qgvcEq37bLVHLewb7Hlif7ZD6aP-F74D3ju5nDGv0&refresh_ce

Le coin est mal famé ces jour ci ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu les images, aucune différence entre ces cafards et daesh. Si ce n'est qu'ils ont repris les insignes dont on avait autrefois affublé la FSA... Avant qu'il soit enfin devenu clair que ses éléments étaient tout aussi infréquentables que daesh.

La turquie soutient et arme ces ordures, mais pas qu'elle. Sur les images publiées, un joli SVD Dragunov flambant neuf avec optique de tir de nuit et silencieux. C'est signé papa poutine.

Aucun mot de la part des turcs pour désavouer l'opération.

C'est un crime de guerre. La turquie doit gicler de l'OTAN, et trump est un prodigieux con qui vient de fusiller sa réélection.

Quant à nous, nous sommes en dessous de tout une fois encore, et l'Europe est un nain politique et militaire sans aucune envergure.

Edited by Patrick
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

un joli SVD Dragunov flambant neuf avec optique de tir de nuit et silencieux. C'est signé papa poutine.

Celle là elle est gratos sachant que du SVD Dragunov tu en trouves

- chez les SAA

- chez les kurdes

- chez les turcs (gendarmerie/garde frontière qui utilise de l'AK, du BTR, du RPG et autre matériel russe depuis ........ longtemps)

et une tripotée d'autres armées et groupe paramilitaire

Je rappelle qu'on a vu des Talibans avec des FAMAS, ca ne veut pas dire que la France a équipé Hekmatyar

 

Citation

trump est un prodigieux con qui vient de fusiller sa réélection.

Pour ce qui est du "con" je serais assez d'accord

Pour ce qui est de fusiller sa réélection, ca se discute, ce mouvement (ramener les boys) brosse sa base electorale dans le bon sens

Il marque des points en politique intérieure et c'est tout ce qui l'intéresse ....

  • Upvote 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.francetvinfo.fr/monde/syrie/offensive-turque-en-syrie/offensive-turque-en-syrie-les-etats-unis-prennent-des-sanctions-contre-trois-ministres-d-erdogan_3659713.html (15 octobre 2019)

"Les Etats-Unis veulent que la Turquie mette fin à l'invasion, mette en œuvre un cessez-le-feu immédiat et commence à négocier avec les forces kurdes en Syrie", a indiqué le vice-président américain Mike Pence, précisant qu'il se rendrait prochainement en Turquie à la demande de Donald Trump.

Lors d'un échange téléphonique avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, Donald Trump s'est montré "très ferme", a affirmé Mike Pence, qui a assuré que le dirigeant turc s'était engagé à ce qu'il n'y ait "aucune attaque" contre la ville de Kobané.

Le chef du Pentagone Mark Esper a de son côté déclaré que l'offensive militaire turque avait entraîné la libération de nombreux détenus "dangereux" du groupe jihadiste Etat islamique (EI). "Cette incursion inacceptable a sapé la mission internationale anti-EI, couronnée de succès en Syrie", a-t-il déploré.

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Wallaby said:

 le dirigeant turc s'était engagé à ce qu'il n'y ait "aucune attaque" contre la ville de Kobané. 

En même temps encerclé ... c'est pas forcément beaucoup mieux.

---

La rumeur veux que les loyalistes soient en route vers Kobane pour relever les YPG/SDF ... sur le peu de possession qu'il reste.

---

Dans le même temps la Turquie continue a annoncer quelle va reconquérir - les rebelles turc soutenu - la bande frontalière - de Manbij à la frontière irakienne - ... pour la coloniser avec trois millions d'arabes syriens réfugiés.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://foreignpolicy.com/2019/10/14/turkish-backed-forces-freeing-islamic-state-prisoners-syria/ (14 août 2019)

Le groupe (FSA, Armée syrienne libre) a même délibérément ciblé les troupes américaines à Kobani vendredi, ont déclaré séparément deux responsables américains, anonymement pour discuter des opérations sensibles. Le 11 octobre, le porte-parole du Pentagone, le Capitaine Brook DeWalt, a confirmé que les troupes américaines qui s'y trouvaient avaient essuyé des tirs d'artillerie de Turquie, ajoutant qu'elles étaient indemnes.

"Ce n'est pas une erreur ", a déclaré un haut responsable de l'administration américaine. "Ils essaient de nous expulser."

La FSA, également connue sous le nom d'opposition soutenue par la Turquie (TSO), a commencé en 2011 en tant que groupe rebelle lâche composé principalement de transfuges de l'armée syrienne qui se consacraient à faire tomber le gouvernement du président syrien Bachar al-Assad. En 2013, les combattants des FSA auraient commencé à faire défection vers le Front Al Nosra, une organisation islamiste liée à Al-Qaïda qui combattait également Assad. À l'époque, les médias ont cité des informations selon lesquelles de hauts responsables militaires anonymes affirmaient que le Pentagone estimait que les groupes islamistes extrémistes constituaient plus de la moitié de la FSA.

La CIA aurait commencé à recruter des combattants de la FSA pour contrer l'État islamique en 2014, lorsque le groupe militant a déferlé en Irak et en Syrie. Mais la FSA était toujours mêlée au Front Al Nosra, et ses membres ont commencé à faire preuve d'idéologie extrémiste, a déclaré Melissa Dalton, une experte du Centre d'études stratégiques et internationales. Les États-Unis ont finalement mis fin à leurs relations avec la FSA parce que le groupe manquait d'organisation et s'est révélé être un partenaire moins viable que le SDF pour combattre l'État islamique, a dit Mme Dalton.

Lors de l'assaut turc de 2018 contre Afrin, dans le nord-ouest de la Syrie, des FSA soutenus par la Turquie auraient commis des crimes de guerre, notamment en mutilant les corps des combattants kurdes et en détruisant des lieux de culte.

Aujourd'hui, le groupe semble employer des tactiques similaires dans le nord-est de la Syrie. En plus de tuer des civils non armés, alors que la Turquie s'empare du territoire des SDF, le TSO libère délibérément des détenus de l'État islamique qui étaient auparavant détenus par les combattants kurdes, disent les responsables américains.

Les États-Unis ont la preuve que les prisons que le SDF a déclaré ne plus pouvoir garder parce qu'elles ont été saisies par des forces soutenues par la Turquie sont les mêmes que celles où les prisonniers sont libérés, a dit le haut responsable de l'administration américaine. Cela signifie que les forces turques ont libéré les prisonniers, a confirmé un responsable du Conseil démocratique syrien.

Mais le gouvernement turc a utilisé des images vidéo d'une prison vide dans la ville frontalière syrienne de Tal Abyad pour prétendre - sans preuve - que le SDF avait délibérément libéré les détenus avant de fuir l'attaque turque.

"Les forces turques ont fait une descente dans une prison de Tal Abyad plus tôt dans la journée, s'attendant à arrêter les terroristes de Daesh qui y sont détenus ", a déclaré un haut responsable du gouvernement aux médias turcs, selon des informations. Daesh est un acronyme arabe pour l'État islamique.

"Avant leur arrivée, les terroristes du PKK/YPG ont libéré les militants de Daesh pour tenter d'alimenter le chaos dans la région ", a déclaré le responsable, affirmant qu'aucune porte de la prison n'avait été ouverte. La Turquie considère le SDF comme une émanation du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et des unités de protection du peuple (YPG).

Lundi, Trump s'est lancé dans la guerre de l'information en tweetant sur Twitter que " les Kurdes libèrent peut-être des[prisonniers d'État islamiques] pour nous impliquer " - une accusation qui, selon les responsables américains, est sans fondement.

"Cela a mis nos forces en colère en Syrie, a dit le haut responsable de l'administration américaine. "Les Kurdes défendent toujours nos bases. C'est incroyablement imprudent et malhonnête de dire ça."

Un autre responsable américain a déclaré que les SDF n'avaient pas abandonné les prisons - en fait, le groupe a transféré certains détenus dans des installations plus au sud.

"La Turquie et les TSO sont dans une guerre de l'information très active ", a déclaré le responsable.

Le nord-est de la Syrie, qui avait maintenu une paix fragile sous la direction du SDF et de son bras politique, le Conseil démocratique syrien, est tombé dans le chaos depuis que Trump a semblé donner à la Turquie le feu vert pour agir le 6 octobre. Cinq jours après le début de l'incursion, plus de 800 détenus présumés de l'État islamique se sont échappés du camp d'Ain Issa, dans le nord de la Syrie, qui détient des prisonniers d'État islamiques, des personnes déplacées et des familles de combattants de l'État islamique.

Il y a au moins 10 000 combattants de l'État islamique détenus dans plusieurs prisons du nord-est de la Syrie, dont environ 2 000 combattants étrangers. En outre, il y a plus de 100 000 membres des familles de l'État islamique et d'autres personnes déplacées dans les camps de la région, dont 70 000 dans le camp de réfugiés d'al-Hol.

Depuis des mois, l'armée américaine met en garde contre le fait que des camps tels que celui d'al-Hol sont des foyers d'idéologie extrémiste. Le général Alex Grynkewich, commandant adjoint de la coalition militaire dirigée par les États-Unis pour vaincre l'État islamique, a récemment déclaré à Foreign Policy que des dizaines de milliers de femmes combattantes de l'État islamique et leurs enfants se trouvaient dans les camps.

"Le vrai danger pour moi, c'est que c'est la prochaine génération de Daech qui est programmée dans ces camps ", a dit M. Grynkewich. "Je vois cela comme le plus grand risque à long terme pour la campagne globale contre Daesh".

Edited by Wallaby
  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'aviation turque bombarderait Ras al-Ayn... des violent combats seraient en cours dans la ville.

Les loyalistes ont établi une ligne de défense à Tal-Tamr ... on va vite savoir si y a un deal ... ou si on a des combat turcs contre loyalistes ... les lignes sont éloigné de quelques kilomètres. La zone a déjà été bombardée.

Les forces loyalistes auraient notablement progressé a l'ouest de Tal-Tamr ... pour faire face aux rebelles-turc-soutenus.

---

La base Lafarge est en cours dévacuation ... des combats auraient été entendu a proximité ...

---

la rumeur voudrait que les turcs se préparent à prendre Manbij aux loyalistes ... ils auraient accumulé suffisamment de troupe pour que l'offensive puisse commencer incessamment.

La zone est patrouillé par les russes ... qui en ont pris le contrôle ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, g4lly a dit :

La base Lafarge est en cours dévacuation ... des combats auraient été entendu a proximité ...

---

la rumeur voudrait que les turcs se préparent à prendre Manbij aux loyalistes ... ils auraient accumulé suffisamment de troupe pour que l'offensive puisse commencer incessamment.

La zone est patrouillé par les russes ... qui en ont pris le contrôle ...

C'est la zone où sont (étaient?) nos FS ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Neuron a dit :

C'est la zone où sont (étaient?) nos FS ?

la "base Lafarge"? Sur le site de l'ancienne cimenterie? Oui, avec les US.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, kalligator a dit :

Dommage que ce soit quelqu'un de modéré qui soit assassiné il y a tant d'extrémistes sur place à zigouiller

L'objectif premier des extrémistes est d'assassiner les modérés, l'objectif premier des modérés n'est pas d'assassiner les extrémistes.

Du coup, ce sont les affreux qui gagnent, comme toujours.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On a des nouvelles finalement de nos forces spéciales ? Se sont t-elles retirées avec les américains ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.welt.de/politik/ausland/article201914358/Syrien-Auf-einmal-stehen-Russen-in-der-US-Militaerbasis.html (15 octobre 2019)

La ville de Manbij a entre-temps été abandonnée par les troupes américaines et capturée par les militaires russes et syriens. "En gros, il s'agissait d'un transfert de pouvoir, citait un employé supérieur du Pentagone. Le retrait de Manbij a été un "départ rapide", il n'y a pas eu de "tournée" commune avec les Russes. L'objectif était de "se retirer avec autant de choses que possible" et de détruire "tout dispositif sensible" dans le processus. Plusieurs médias américains font état d'un processus "chaotique".

Un journaliste russe s'est filmé dans la base laissée derrière-eux par les Américains. "Nous sommes dans la base américaine de Manbij", déclare l'homme identifié par le Washington Post comme étant Oleg Blokhin, un journaliste proche du Kremlin. "Hier matin, ils étaient ici et aujourd'hui, nous le sommes. Voyons comment ils vivaient ici."

Mardi, pour la première fois, la Russie a également critiqué l'approche turque. L'opération militaire est "inacceptable", a déclaré Alexandre Lavrentiev, représentant spécial du Kremlin pour la Syrie. Il a également assuré qu'il n'y avait pas d'accords entre la Russie et la Turquie.

ISW+Euphrates+River+Valley-+15+OCT.jpg

source : http://iswresearch.blogspot.com/2019/10/situation-in-northeast-syria-october-15.html

Edited by Wallaby
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personnel russe dans la base US de Manbij.

Pas compris les rumeurs contradictoires mais apparemment il y a eu transfert entre les US et les russes.

 

Edited by Patrick

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y a pas eu de passage de relais. Les Américains ont reçu ordre de partir le plus vite possible et les Russes ont repris la place en interposition entre les Turcs et les Syriens. Ou alors ça a dû s'organiser via SMS entre militaires dans le coin et encore.

Ca commence à ressembler à une débandade.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, Ciders a dit :

Ca commence à ressembler à une débandade.

Si cela n'en est pas une, c'est bien imité. Le retrait d'un tel dispositif, décidé dans l'urgence, sans préparation ni planification, et sans coordination, n'est pas très responsable et peut être risqué à bien des niveaux. Les capacités opérationnelles d'un tweet ont des limites que certains ne soupçonnent pas vraiment ! :dry:

Edited by jojo (lo savoyârd)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, jojo (lo savoyârd) a dit :

Les capacités opérationnelles d'un tweet a ses limites que certains ne soupçonnent pas vraiment

Le battement d'ailes gazouilli d'un papillon oiseau bleu... 

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 hours ago, kalligator said:

Je suis étonné que les ricains (autres que DT) aient laissés faire cette débacle des forces US

Qui te dit qu'ils avaient le choix ... raisonnablement?

... c'est une hypothèse que me semble loin d’être acquise contrairement a ce que certain pensent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bin entre se retirer de manière précipitée et autre chose je choisirais autre chose...au moins pour ne pas passer pour des guignols. Après un peu de temps..se retirer discrètement..en accord avec nos alliés ça passe mieux

Bien sûr quand DT a twitté c'était un peu rapé pour les autres officiels US.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,526
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Billou
    Newest Member
    Billou
    Joined
  • Forum Statistics

    20,935
    Total Topics
    1,330,834
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries